Le Mental et la Sexualité

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 Tout ce qui a été écrit sur le mental a été seulement un préliminaire pour l’étude sacrée de la « Rose Ignée ».

2 Vivekananda est celui qui a parlé le plus clairement sur le mental, mais ses enseignements sont tout juste des notions préliminaires pour les études sérieuses de l’entendement.

3 Le mental est en relation intime avec la sexualité, et il est impossible d’étudier le mental sans étudier le problème sexuel.

4 Il existe d’innombrables étudiants en occultisme qui se consacrent au Yoga ou aux enseignements de Krishnamurti, mais comme ces pauvres êtres forniquent sans cesse, ils n’obtiennent rien et perdent misérablement leur temps.

5 Il est impossible de séparer le mental de la sexualité ; le mental et le sexe sont en relation étroite, et si nos disciples veulent convertir le mental-matière en Mental-Christ, ils doivent remplir leur calice (le cerveau) avec le vin sacré de la lumière (le Semen).

6 Il est tout à fait impossible de christifier le mental si nous continuons à forniquer.

7 Pour transformer le mental, il faut pratiquer intensément la Magie Sexuelle.

8 Par le moyen de la Magie Sexuelle, nous remplissons notre mental d’atomes transformateurs de très haut voltage.

9 C’est ainsi que nous préparons notre corps mental pour l’avènement du Feu.

10 Lorsque le serpent igné du corps mental a converti le mental-matière en Mental-Christ, nous nous affranchissons alors des quatre corps de péché.

11 Cependant, nos disciples célibataires peuvent parvenir aux grandes initiations avec la terrible force du sacrifice.

12 L’abstention sexuelle est un formidable sacrifice.

13 François d’Assise s’est christifié totalement par le moyen du sacrifice.

14 Les célibataires concentreront leur volonté et leur imagination, unies en vibrante harmonie, sur les glandes sexuelles, et ils feront monter leur force sexuelle depuis les glandes sexuelles jusqu’au cerveau, en suivant le cours de la colonne vertébrale.

15 Ils conduiront ensuite l’énergie sexuelle à l’espace entre les sourcils, au cou et au coeur, dans l’ordre successif.

16 Durant cette pratique, nos disciples chanteront les mantras suivants :

17 Kandil Bandil Rrrrr.

18 On vocalise ainsi ces mantras : Kan à voix haute et Dil à voix basse. Ban à voix haute et Dil à voix basse. La lettre R se prononce en allongeant le son et sur un ton aigu, imitant le son produit par les grelots du serpent à sonnettes.

19 Ce sont les mantras les plus puissants que l’on connaisse dans tout l’infini pour l’éveil de la Kundalini.

20 Ces disciples qui, à cause de circonstances en dehors de leur volonté, ne peuvent pratiquer la Magie Sexuelle avec leur épouse-prêtresse, doivent alors jurer chasteté éternelle, et ne pas s’unir à une femme de toute l’éternité.

21 Les disciples célibataires féminins feront les mêmes pratiques de transmutation sexuelle que nous avons données pour les disciples célibataires masculins.

22 Nos disciples mariées pratiqueront la Magie Sexuelle avec leur mari.

23 Lorsque, à cause de circonstances étrangères à leur volonté, elles ne peuvent pratiquer la Magie Sexuelle avec leur mari, elles s’abstiendront alors totalement de tout rapport sexuel afin d’éveiller leur Kundalini par la force du sacrifice, et elles pratiqueront la clef de transmutation que j’ai donnée pour les célibataires.

24 Toute flamme a besoin d’un combustible pour brûler.

25 La flamme sacrée de notre chandelier a aussi son combustible ; ce combustible est notre huile d’or, c’est notre Semen christonique.

26 L’homme qui gaspille son huile sacrée ne peut allumer son chandelier.

27 « Et il revint, l’Ange qui me parlait, et il me réveilla comme un homme qui est tiré de son sommeil. Et il me dit : Que vois-tu ?. Et je répondis : Je regarde et voici un chandelier tout en or avec un réservoir à son sommet, et sept lampes sont sur le chandelier et sept gouttières pour les lampes qui sont dessus. Et près de lui, deux oliviers, l’un à la droite du réservoir et l’autre à sa gauche » (Zacharie, IV, 1-3).

28 « Je pris encore la parole et je lui dis : Que signifient ces deux oliviers, à droite du chandelier et à sa gauche ?. Je pris de nouveau la parole et je lui dis : Que signifient les deux branches d’olivier qui, au moyen de deux tuyaux d’or versent l’huile qui est comme de l’or ?. Et il me répondit : Tu ne sais pas ce que c’est ?. Et je lui dis : Non Monseigneur. Et il dit : Ces deux enfants de l’huile sont ceux qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre » (Zacharie, IV, 11-14).

29 Ces deux enfants de l’huile qui se tiennent devant le Dieu de la terre sont nos deux cordons ganglionnaires qui s’enroulent autour de notre moelle épinière et par lesquels nous devons faire monter notre énergie séminale jusqu’au cerveau.

30 Que le Saint-Graal soit avec nous, que notre calice soit rempli du sang de l’Agneau.

31 C’est ainsi que notre mental se christifie.

32 Il est impossible de christifier le mental sans le Feu.

33 Nos disciples comprendront maintenant pourquoi on a placé au-dessus de la tête du Crucifié le mot Inri.

34 Ce mot signifie : « Ignis Natura Renovatur Integra », le Feu renouvelle complètement la nature.

35 Le concept de Descartes : « Je pense, donc je suis », est complètement faux, car l’homme véritable est l’Intime, et l’Intime ne pense pas, car il sait.

36 Celui qui pense, c’est le mental, et non l’Intime.

37 Le mental humain, dans son actuel état d’évolution, est l’animal que nous portons au-dedans.

38 L’Intime n’a pas besoin de penser, car il est omniscient.

39 Notre Intime est oui, oui, oui !.

40 La sagesse de notre Intime est oui, oui, oui !.

41 L’amour de notre Intime est oui, oui, oui !.

42 Lorsque nous disons : j’ai faim, j’ai soif, etc., nous sommes en train d’affirmer quelque chose d’absurde, car l’Intime n’a ni faim ni soif ; celui qui a faim et soif, c’est le corps physique.

43 Il est plus correct de dire : mon corps a faim, mon corps a soif.

44 La même chose se produit avec le mental lorsque nous disons : j’ai une force mentale puissante, j’ai tel problème, j’ai tel conflit, j’ai telle souffrance, il m’arrive telles pensées, etc.

45 Nous sommes alors en train de faire des erreurs très graves en affirmant ces choses, car ce sont des choses du mental, non de l’Intime.

46 L’Intime n’a pas de problèmes, les problèmes relèvent du mental.

47 L’homme véritable est l’Intime.

48 L’Intime doit fouetter le mental avec la terrible cravache de la volonté.

49 L’homme qui s’identifie avec le mental tombe dans l’abîme.

50 Le mental est l’âne sur lequel nous devons monter pour entrer dans la Jérusalem Céleste.

51 Nous devons commander de cette façon au mental : « Mental, enlève-moi ce problème ; mental, enlève-moi ce conflit ; mental, retire de moi ce désir, etc. Je te le commande, je suis ton seigneur et tu es mon esclave jusqu’à la consommation des siècles ».

52 Malheur à l’homme qui s’identifie avec le mental, car il perd l’Intime et finit à l’abîme.

53 Ceux qui disent que tout est mental commettent une faute très grave, car le mental n’est seulement qu’un instrument de l’Intime.

54 Toutes ces oeuvres qui tendent à identifier totalement l’homme avec le mental sont de la vraie Magie Noire, car l’homme véritable n’est pas le mental.

55 Nous ne devons pas oublier que les démons les plus subtils et dangereux qui soient dans l’univers résident dans le plan mental.

56 L’Intime dit ainsi au mental : « Ne dis pas que tes yeux sont tes yeux, car je vois à travers eux. Ne dis pas que tes oreilles sont tes oreilles, car c’est moi qui entends à travers elles. Ne dis pas que ta bouche est ta bouche, car je parle à travers elle. Tes yeux sont mes yeux. Tes oreilles sont mes oreilles. Ta bouche est ma bouche ».

57 C’est ainsi que l’Intime parle au mental.

58 Dans les mondes internes, nous pouvons projeter hors de nous notre corps mental afin de nous entretenir avec lui, face à face, comme avec une personne étrangère.

59 Nous comprenons alors tout à fait que le mental est une chose étrangère que nous devons apprendre à manier avec le fouet terrible de la volonté.

60 Il faut la plus parfaite chasteté pour pouvoir christifier le corps mental.

61 La tanière du désir est dans le mental.

62 Ces personnes qui se sentent incapables d’en finir avec la fornication, qu’elles parlent ainsi au mental : « Mental, retire de moi cette pensée sexuelle ; mental, enlève-moi ce désir charnel ; tu es mon esclave et je suis ton seigneur ».

de la tanière du mental, et ces personnes acquerront la parfaite chasteté.

64 L’âne mental, on doit le fouetter avec la terrible cravache de la volonté.

65 Il est impossible de séparer le mental de la sexualité ; le mental et le sexe sont en relation intime, et si nos disciples veulent convertir le mental-matière en Mental-Christ, ils doivent remplir leur calice avec le vin sacré de la lumière.

66 Lorsque le mental se christifie totalement, il se convertit alors en un véhicule splendide et merveilleux, avec lequel nous pouvons étudier tous les secrets de cette Rose Ignée de l’univers.

67 Le Mental-Christ est l’instrument le plus précieux de l’Arhat.