Le Larynx Créateur

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 Tu es maintenant arrivé à la fleur resplendissante de ton larynx créateur.

2 Le Verbe des Dieux s’exprime à travers le larynx créateur.

3 Hadith a fleuri, faite verbe, entre tes lèvres fécondes.

4 Hadith est le serpent ailé de la Kundalini.

5 Le nom ésotérique de la Kundalini est Solu-Sigi-Sig.

6 C’est aussi le nom du Soleil central.

7 On peut vocaliser chacune de ces lettres de cette façon : Sssss Ooooo Lllll Uuuuu Sssss Iiiii Ggggg Iiiii Sssss Iiiii Ggggg.

8 On vocalisera chaque lettre séparément, en allongeant le son de chacune, comme nous venons de l’indiquer.

9 L’important c’est de prolonger le son de chaque voyelle. La « voyelle » S est comme un sifflement doux et paisible :

10 « Et il lui a dit : Sors et tiens-toi dans la montagne devant Jéhovah. Et voici Jéhovah qui passait et il y avait un grand et puissant vent qui fendait les montagnes et brisait les rochers en avant de Jéhovah : mais Jéhovah n’était pas dans le vent. Et après le vent, un tremblement de terre : mais Jéhovah n’était pas dans le tremblement de terre. Et après le tremblement de terre, un feu : mais Jéhovah n’était pas dans le feu. Et après le feu, un sifflement doux et léger. Et quand Elie l’entendit, il se couvrit le visage avec son manteau et il sortit, et il se tint à l’entrée de la grotte. Et voici qu’une voix lui parvint, disant : Que fais-tu ici, Elie ? » (Premier Livre des Rois, XIX, 11-13).

11 Le « S » en tant que mantra nous permet de sortir de notre grotte (le corps physique) et d’entrer dans la montagne (le plan astral).

12 La voyelle S est un mantra pour sortir en corps astral.

13 Que le disciple s’assoupisse, faisant résonner entre ses lèvres le son doux et paisible du « S », et lorsqu’il se trouvera dans l’état de transition entre la veille et le sommeil, qu’il se lève de son lit et sorte de sa chambre, en direction de l’Eglise Gnostique.

14 Là nous lui enseignerons et nous l’instruirons dans la Sagesse divine.

15 Cependant, nous devons préciser à nos disciples que l’explication que nous venons de donner doit se traduire en action immédiate.

16 L’étudiant doit se lever de son lit avec autant de naturel que le ferait un enfant qui n’aurait aucune connaissance de l’occultisme. Ce n’est pas une pratique mentale, et cela doit se traduire en faits concrets, comme lorsqu’on se lève le matin pour prendre le petit déjeuner.

17 La voyelle S a un pouvoir terrible.

18 La voyelle S est la Rune Sig, et quand nous la vocalisons, il se produit dans l’atmosphère intérieure des éclairs qui ont le pouvoir d’éveiller la Kundalini.

19 L’organe sexuel de la future humanité divine sera le larynx créateur.

20 La gorge est un utérus où se génère la Parole.

21 La Kundalini donne au larynx tout le pouvoir omnipotent du Verbe créateur.

22 L’important, c’est d’apprendre à manier le principe féminin des forces solaires.

23 Les forces solaires féminines sont symbolisées par un aigle avec une tête de femme.

24 La Magie Sexuelle est le chemin.

25 Nous devons réaliser en nous le Christ, afin de parler le Verbe créateur, mais ce n’est possible qu’en apprenant à manipuler le principe féminin du soleil.

26 Nous savons néanmoins que la Magie Sexuelle est très ardue et très difficile pour les hommes à la volonté faible, et c’est pour cela que nous recommandons à nos disciples de pratiquer d’abord les exercices de la Rune Thoros, afin d’acquérir la force de volonté qui leur permette de manipuler avec héroïsme la Magie Sexuelle.

27 Pour réaliser cet exercice, le disciple, la main droite posée sur la taille ou la hanche, vocalisera les syllabes : Ti Té To Tu (Tou) Ta en allongeant le son de chaque voyelle. Puis il vocalisera le mantra Thorn, de cette façon : T Ooooo Rrrrr Nnnnn.

28 Grâce à la pratique quotidienne de cet exercice, le disciple acquerra une puissante force de volonté, avec laquelle il pourra pratiquer la Magie Sexuelle et dominer la bête passionnelle.

29 La force de la volonté est symbolisée par la couronne d’épines du Nazaréen.

30 Il faut frapper fort le dur silex pour faire jaillir l’étincelle de l’immortalité.

31 La force de la volonté est la terrible force du sacrifice, c’est la couronne d’épines du Maître.

32 La volonté et le mouvement de la Kundalini sont étroitement liés.

33 La force de la volonté est la Rune Epine (Thorn), et le mouvement est symbolisé par le signe Olin des Aztèques.

34 Les Runes Epine et Mouvement (Rune Os) renferment le secret de notre libération.

35 Il faut avoir de la force de volonté pour mettre en mouvement la Kundalini.

36 Les Hiérarchies en relation avec le département élémental des cèdres ont le pouvoir d’ouvrir la porte d’Olin.

37 Cette porte est située à l’orifice inférieur de la moelle épinière, et c’est par cette porte que nous pénétrons dans les grands mystères du Feu.

38 Le mantra pour ouvrir cette porte est Thorn, que l’on prononce en allongeant le son de chaque voyelle, ainsi que nous l’avons indiqué plus haut.

39 Le mantra Thorn a le pouvoir de mettre en mouvement l’Akasha pur, afin d’éveiller la Kundalini et la faire monter à travers chacune des trente-trois vertèbres de notre épine dorsale.

40 Ce mantra a le pouvoir de renforcer l’Akasha pur, à l’intérieur de notre cordon brahmanique.

41 Olin, le signe sacré des Indiens aztèques, est la porte d’entrée aux grands mystères du Feu.

42 Pour faire les exercices d’Olin, on devra poser la main droite sur la taille ; on dirigera ensuite les deux mains vers le sol, un peu vers la gauche, et on les posera enfin toutes les deux sur les hanches, en vocalisant le mantra Thorn.

43 On doit vocaliser en alternant les inhalations et les exhalations d’air pur, et avec la ferme intention d’apporter le Christ vital à chacun de nos sept corps.

44 Le signe d’Olin est gouverné par le signe zodiacal du Scorpion qui régit les organes sexuels.

45 Nous savons déjà que tout le pouvoir de la Kundalini se trouve renfermé dans le Phallus et dans l’Utérus, et que l’union des deux est le secret pour éveiller la Kundalini.

46 Une fois, m’entretenant avec un Maître de la Grande Hiérarchie Blanche, il toucha mes organes sexuels afin de me soumettre à un examen. Je ressentis alors dans tout mon corps comme le choc d’une décharge électrique, et le Maître s’en égaya beaucoup, et me dit : « Vous allez très bien ».

47 La nature a son origine dans le Feu, et tout le pouvoir du Feu se trouve renfermé dans nos organes sexuels.

48 Le Maître Huiracocha, dans son Cours de Magie Runique, enseigne toutes ces choses, mais les Runes sacrées ne sont pas la propriété du Maître Huiracocha, car cette connaissance est aussi ancienne que le monde et appartient aux grandes Ecoles de Mystères intérieurs.

49 Nous ne pouvons accepter cette affirmation du Maître Huiracocha selon laquelle ni les noirs ni les jaunes ne peuvent appartenir à la Loge Blanche, celle-ci étant uniquement pour les gens de race blanche.

50 Nous ne pouvons accepter ce genre de préjugés raciaux, car la Loge Blanche est Universelle.

51 Dans notre vénérable Loge Blanche, il y a des Maîtres de toutes les races. Nous ne devons pas oublier que les Maîtres Morya et Kuthumi sont de race jaune.

52 La race blanche n’est ni supérieure ni inférieure aux autres, mais simplement différente, c’est tout.

53 Nous ne sommes pas d’accord, non plus, avec ce mépris que Huiracocha ressent envers la Sagesse orientale.

54 Le Christ a enseigné trois chemins pour parvenir à l’union avec l’Intime.

55 Lorsqu’il prêchait, rempli d’extase mystique, aux foules, il nous a montré le chemin de Ramakrishna, le chemin de Kempis et le chemin de François d’Assise. C’est le sentier d’Antoine de Padoue et de Thérèse de l’Enfant Jésus. C’est le sentier Mystique.

56 Lorsqu’il cheminait parmi les publicains, les pêcheurs et les buveurs de vin, avec Madeleine, la prostituée repentie, il nous a montré le sentier Gnostique.

57 Quand il s’est retiré dans la solitude du désert pendant quarante jours et quarante nuits, il a enseigné le chemin du Yoga oriental.

58 Les sept rayons d’évolution cosmique se réduisent à ces trois chemins que nous a désignés le Nazaréen.

59 Ainsi donc, nous ne pouvons mépriser la Sagesse orientale.

60 Tous les Intimes humains, sujets à la roue des naissances et des morts, appartiennent à ces trois chemins.

61 En outre, nous soutenons que la Magie Sexuelle entre homme et femme est le chemin pour parvenir au Nirvana.

62 Nous ne pouvons accepter pour aucune raison les préjugés raciaux du Maître Huiracocha.

63 Dieu n’a de préférence envers personne. Tous les êtres humains sans distinction de race, de sexe, de caste ou de couleur, sont des enfants bien-aimés du Père et ont les mêmes droits.

64 Nous ne pouvons non plus accepter la thèse absurde de Huiracocha, selon quoi c’est un péché qu’un homme d’une race se marie avec une femme d’une autre race, et que les enfants bâtards sont des enfants du Diable.

65 Nous reconnaissons que le Maître Huiracocha est un Guru de la Fraternité Blanche Universelle, et il est certain qu’il est Archevêque de l’Eglise Gnostique, mais lorsqu’il a fait ces affirmations dans son Cours de Magie Runique il s’est lamentablement trompé.

66 Il n’y a aucun doute que, si le Guru Huiracocha avait un corps physique, il rectifierait ces erreurs, car il est humain de se tromper, mais seul le sot entêté reste dans l’erreur.

67 « Sois, ô Hadith, le secret gnostique de mon Etre, le point central de ma connexion, et fleuris, faite verbe, dans mes lèvres fécondes ».

68 Lorsque la Kundalini du corps mental parvient à cette rose ignée du larynx créateur, alors résonne dans les mondes internes une trompette du temple, et nous y pénétrons pour célébrer la fête.

69 Tous les êtres humains, blancs, noirs, jaunes, rouges, cuivrés, ont le droit de parler le Verbe de la Lumière et de faire partie de la Grande Fraternité Blanche Universelle, car tous nous sommes les enfants bien-aimés du Père.

70 Dieu n’a de préférences pour personne, il prend soin également, et de manière appropriée, de l’homme et de la fourmi, de l’oiseau et du reptile.

71 Dieu n’a pas de préjugés raciaux et il aime avec un amour infini tous ses enfants, sans distinction de race, de sexe, de caste ou de couleur.

72 Nous devons aimer tous les êtres humains, donner jusqu’à la dernière goutte de notre sang pour tous nos frères de cette grande famille humaine.

73 Les malveillants me critiquent parce que j’enseigne à l’humanité la doctrine secrète des Gnostiques.

74 Je diffuse tous ces enseignements ésotériques afin de sauver tous mes frères de l’humanité.

75 Tout ce que je connais est pour mes frères, et je suis disposé à leur enseigner les choses les plus sacrées de l’univers, pour qu’ils entrent à l’Eden, comme j’y suis entré.