Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 Tu es maintenant devant la porte de la septième chambre, ô Arhat !.

2 Cette chambre est symbolisée par l’Arcane Sept du Tarot (le Chariot).

3 Rappelle-toi ton premier amour, mon frère !. Rappelle-toi ta divine Mère, la sainte Déesse Mère du Monde, que tu as abandonnée lorsque tu as mangé du fruit défendu.

4 Ne t’aimait-elle pas assez ?. Que te fallait-il donc, mon fils ?. Pourquoi as-tu abandonné ta mère ?.

5 Frappe, fils ingrat !, frappe fort à la porte de la septième chambre, afin qu’on t’ouvre.

6 Mauvais fils, repens-toi de ton ingratitude et pleure, lamente-toi, lutte et supporte l’indicible pour que les Dieux t’ouvrent la porte de cette chambre.

7 C’est l’Arcane Sept du Tarot et tu dois beaucoup lutter, mon frère, pour que les Dieux t’ouvrent la porte de cette chambre.

8 L’Arcane Sept du Tarot est représenté par un char de guerre tiré par deux sphinx, l’un blanc et l’autre noir.

9 Le sphinx blanc symbolise la Bienheureuse Déesse Mère du Monde, et le sphinx noir symbolise l’ombre de la Divine Mère, Hécate, Proserpine, la Reine des enfers atomiques de cette nature, la Déesse noire qu’adorent tellement les démons de l’ombre.

10 Tu as abandonné ta mère pour suivre la déesse ténébreuse des passions charnelles et tu dois maintenant te repentir de ton ingratitude et frapper fort à la porte de la septième chambre afin que les Dieux t’ouvrent.

11 Avance avec ton char de guerre, ô, Arhat !. Frappe fort pour que l’on t’ouvre.

12 La porte s’est ouverte, pénètre dans ta chambre, ô Arhat !.

13 Entre dans la septième chambre et reçois ta fête.

14 Tu es un enfant, et on t’a confié des armes puissantes avec lesquelles, si tu ne sais pas t’en servir, tu blesseras les autres et te blesseras toi-même.