La Cinquième Chambre

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 Tu as pénétré dans la cinquième chambre ardente de l’étroit chemin qui va de l’espace entre les sourcils au coeur.

2 Une porte s’ouvre. Entre, mon fils.

3 Ecoute, à présent, ô Arhat !, ce que l’Ange lit pour toi dans le livre.

4 On t’enseignera maintenant, mon frère, beaucoup de choses sublimes en relation avec le monde de l’entendement cosmique.

5 Tu agis intensément dans le monde de l’esprit pur sans aucun besoin de véhicules matériels.

6 Tous les principaux enseignements te sont donnés en langage sacré.

7 Le soleil brille sur l’arbre de ta vie, et tu es entré dans la cinquième chambre.

8 Tu as vu, mon frère, comment on s’approche du temple sacré du coeur.

9 Tu saisis maintenant comment s’équilibrent le mental et le coeur.

10 Tu te rends compte chaque fois plus comment il est possible d’agir en pleine conscience, dans ton « Moi » Supérieur, sans avoir besoin des quatre corps de péché.

11 Tu es réellement un Arhan, tu es un Nirvani, mon fils !.

12 Tu es un Maître des Mystères Majeurs, mais dans le monde du Nirvana tu as maintenant commencé à vivre comme un disciple des Dieux.

13 Tu es Maître et tu es disciple, tu as appris à obéir et à commander.

14 Tu es un Surhomme.

15 Dans le monde astral et dans le monde mental, tu as érigé un temple majestueux, mon fils, mais dans le monde du Nirvana tu ne possèdes encore qu’une toute petite chapelle.

16 Quand donc auras-tu une grande cathédrale dans le Nirvana ?.

17 Quand pourras-tu être un habitant de la septième salle du Nirvana ?.

18 Quand donc pourras-tu vivre dans cette grande ville d’or de la septième salle du Nirvana ?.

19 Contemple ces êtres ineffables qui officient dans leurs grandes cathédrales du Nirvana !.

20 Quand seras-tu comme l’un d’eux ?.

21 Pauvre petit frère !. Tu n’as jusqu’à présent qu’une minuscule chapelle dans le premier sous plan du Nirvana.

22 Tu es un apprenti dans le Nirvana, mon fils.

23 La tâche est maintenant plus ardue pour toi, ô Arhat !.

24 Si tu veux progresser dans le Nirvana, tu devras te sacrifier pour l’humanité.

25 Tu dois te convertir, mon frère, en un Boddhisattva de Compassion.

26 Chacun de tes sacrifices te sera remboursé dans le Nirvana.

27 C’est seulement ainsi, mon frère, que tu pourras progresser dans le Nirvana.

28 Tu as vu, mon frère, comment le Feu t’a transformé.

29 Tu as vu, frère de mon âme, que tout le secret du Nirvana, tu le portais caché dans tes organes sexuels.

30 Tu as souffert l’indicible en recherchant le Nirvana. Tu t’es affilié à différentes religions, écoles, loges et ordres, qui n’ont pu t’offrir qu’une brève journée de consolation.

31 Tu as pratiqué des pénitences, tu as porté sac et silices sur ton corps, mais en vain, mon fils.

32 Tu avais oublié où se trouvait la porte de l’Eden et c’est pour cela que tu as souffert, frère de mon âme.

33 Tu as vu que le Nirvana était dans tes propres organes sexuels.

34 Que de travail, mon fils !.

35 Mais finalement tu as aperçu la porte de l’Eden dans tes organes sexuels et tu es entré.