Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 La couleuvre de ton corps mental a maintenant atteint le Brahmarandra, le centre sacré de la fontanelle frontale des enfants nouveau-nés.

2 C’est là qu’est l’orifice supérieur de ta canne, ô Arhat !.

3 Cet orifice reste fermé chez les personnes communes et courantes, mais le Maître l’ouvre avec le Feu.

4 Reçois la canne symbolique de ton corps mental, ô Arhat !.

5 Le Feu Sacré s’est ouvert un passage à travers ton crâne et il jaillit maintenant vers l’extérieur, vers l’atmosphère environnante, comme une gerbe de flammes qui étincellent avec ardeur.

6 Tu brilles dans le monde du mental comme un soleil resplendissant, ô Arhat !.

7 Tu es devenu une flamme ardente dans le monde du Mental Cosmique.

8 Une musique ineffable résonne dans toutes les régions du temple. Reçois ton bouquet de fleurs, ô Arhat !.

9 Un convoi de chemin de fer s’éloigne rapidement, tiré par une machine ardente, rouge comme le feu embrasant de l’espace.

10 Comprends bien ce symbole, mon fils.

11 Tu auras à tirer un train très lourd avec le Feu ardent de ton mental qui flamboie.

12 Tu devras tirer, mon fils, ce train de l’évolution humaine sur les rails en spirale de la vie, pour l’emporter jusqu’au royaume du Père.

13 Et ainsi, peu à peu, tant bien que mal, tu transformes les hommes.

14 Le Feu transforme tout, cependant l’homme ne peut posséder la vie s’il n’a pas de connaissance pratique de la Gnose.

15 Le mental de l’Arhat resplendit parmi les flammes ardentes de Mahat, lorsque le Feu Sacré sort par le Brahmarandra.

16 L’oeuf d’Or brille avec le Feu terrible de l’Arhat.

17 Dans cet OEuf d’Or est conservé l’arôme de toutes les innombrables personnalités que nous avons eues à travers cette roue des naissances et des morts.

18 Toutes ces personnalités sont mortes, mais leur arôme est resté greffé dans l’Arbre de la Vie (l’Intime) et dans l’OEuf d’Or.

19 Ce ne sont pas les personnalités humaines qui se réincarnent, mais l’Intime, la divine Triade, l’Arbre de la Vie, qui garde l’arôme de ses feuilles passagères (les personnalités passagères).

20 L’OEuf Aurique est l’armure protectrice qui protège tous nos véhicules internes, c’est l’aura de l’Intime.

21 L’OEuf Aurique est élaboré avec la substance même de l’Intime et il resplendit maintenant avec le Feu de l’Arhat.

22 Par les sept degrés de pouvoir du Feu, on synthétise toute la Sagesse et toute l’Omniscience des sept Cosmocréateurs.

23 Tu dois maintenant unir totalement ta glande pinéale avec ta glande pituitaire, à l’aide du Feu.

24 Dans l’OEuf d’Or sont enregistrées nos dettes karmiques.

25 L’Intime est un véritable agneau immolé qui doit payer le karma de chacune de ses personnalités passagères.

26 Les personnalités tantriques se séparent de l’Intime totalement et s’enfoncent dans l’Avitchi sans avoir pu greffer leur arôme dans l’Arbre de la Vie, dans la divine Triade réincarnante.

27 Dans ces circonstances, la Triade éternelle doit revêtir une nouvelle personnalité pour continuer son évolution cosmique, tandis que son ex-personnalité tantrique se désintègre peu à peu dans l’Avitchi.

28 Aujourd’hui, l’évolution humaine s’est avérée un échec, et la majeure partie des personnalités humaines sont déjà séparées de l’Intime.

29 Dans l’ère du Verseau, seuls pourront se réincarner ces Intimes qui n’ont pas perdu leur personnalité.

30 Les autres, ceux qui ont échoué, devront attendre dans les mondes internes que passe l’ère lumineuse du Verseau et, à l’âge du Capricorne, on offrira à leurs personnalités ténébreuses une dernière opportunité.

31 L’aurore du Sagittaire sera définitive, les Intimes qui seront alors parvenus à dominer leurs personnalités rebelles pourront assimiler l’arôme de ces personnalités, leurs extraits animiques, afin de poursuivre leur évolution cosmique à travers la roue des naissances et des morts.

32 Ceux qui auront échoué perdront totalement leur personnalité tantrique et, après avoir revêtu une nouvelle personnalité, ils continueront leur évolution cosmique comme « retardataires ».

33 Les ex-personnalités tantriques de ces retardataires, séparées de leur Etre supérieur, se désintégreront peu à peu dans l’Avitchi.

34 Notre Triade réincarnante est formée d’Atman-Bouddhi-Manas. Cette Triade est éternelle et indestructible.

35 C’est l’Intime avec ses deux âmes jumelles : la Divine et l’Humaine.

36 C’est l’Aum à l’intérieur de nous.

37 Les personnalités terrestres sont comme les feuilles de ce merveilleux Arbre de la Vie.

38 Le Feu Sacré de l’Arhat nous permet d’étudier tous ces grands mystères du Feu dans la Rose Ignée de l’univers.

39 Tout ce que nous avons dit sur l’Avitchi dans ce chapitre peut être synthétisé par ces versets des Evangiles :

40 « Il leur dit : Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’Homme. Le champ, c’est le monde ; et le bon grain, ce sont les enfants du Royaume. Et l’ivraie, ce sont les fils du Mauvais ; et l’ennemi qui la sème, c’est le Diable. La moisson, c’est la fin du monde, et les moissonneurs, ce sont les Anges. De même qu’on ramasse l’ivraie et qu’on la consume au feu, ainsi en sera-t-il à la fin de ce siècle : le Fils de l’Homme enverra ses Anges, et ils enlèveront de son Royaume tous les scandales et tous les faiseurs d’iniquité ; et ils les jetteront dans la fournaise de feu : là seront les pleurs et les grincements de dents. Alors les Justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père : celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende » (Saint-Mathieu, XIII, 37-43).