La Canne de Bambou

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 « Et je vis l’élévation tout autour du temple : les fondations des chambres étaient d’une canne entière de six coudées de hauteur » (Ezéchiel, XLI, 8).

2 « Et celui qui me parlait tenait un roseau à mesurer, en or, pour mesurer la ville, et ses portes, et son mur » (Apocalypse, XXI, 16).

3 « Et il m’y amena, et voici qu’il y avait un homme, dont l’aspect était comme celui du métal, et il avait dans la main un cordeau de lin et une canne à mesurer ; et il se tenait à la porte » (Ezéchiel, XL, 3).

4 La canne est le sceptre des Maîtres de la Fraternité Blanche.

6 Dans la canne est enregistrée l’ascension ou la descente du Feu sacré.

6 Dans la canne se trouve toute la sagesse du fleuve Euphrate.

7 Dans la canne il y a toute la sagesse des quatre fleuves de l’Eden.

8 La canne représente exactement notre colonne vertébrale.

9 Au centre de notre moelle épinière se trouve un fin canal médullaire. Ce fin canal médullaire est le canal de la Sushumna.

10 Au centre du canal de la Sushumna existe un fil qui court le long de la moelle épinière.

11 C’est par ce fil nerveux très fin que s’élève la Kundalini, du coccyx jusqu’à l’espace entre les sourcils en suivant le cours de la moelle épinière.

12 Notre colonne vertébrale a trente-trois vertèbres, lesquelles sont appelées dans l’occultisme, « canons ».

13 Les trente-trois canons représentent les trente-trois degrés ésotériques de la Maçonnerie occulte.

14 La Kundalini s’éveille par la pratique de la Magie sexuelle.

15 La Kundalini est le Feu sacré.

16 La Kundalini se trouve enfermée dans une bourse membraneuse située dans l’os coccygien.

17 Avec la Magie Sexuelle, la Kundalini entre en activité, rompt la bourse membraneuse où elle se trouve enfermée et pénètre dans le canal médullaire par un orifice ou une porte située à l’extrémité inférieure de la moelle.

18 Cette porte médullaire reste fermée chez les personnes communes et ordinaires.

19 Les vapeurs séminales permettent alors à l’Ange qui gouverne les élémentaux des cèdres d’ouvrir cette porte pour que notre couleuvre ignée s’introduise par là.

20 Le feu monte lentement, peu à peu, en accord avec les mérites du coeur.

21 Chacune de nos trente-trois chambres sacrées représente des pouvoirs cosmiques déterminés, et une somme définie de valeurs de sainteté.

22 L’Ange qui gouverne tous les élémentaux des pommiers ouvre l’une après l’autre les chambres saintes de notre colonne vertébrale, au fur et à mesure que nous pratiquons la Magie Sexuelle et que nous nous sanctifions.

23 Dans le Semen existe un atome angélique qui gouverne nos vapeurs séminales.

24 Cet atome angélique fait monter les vapeurs de notre Semen jusqu’au canal médullaire, pour que l’Ange des cèdres de la forêt l’utilise pour ouvrir la porte inférieure de la moelle afin que la divine Princesse Kundalini entre par là.

25 C’est pour cela que les portes du temple de Salomon ont été construites avec des cèdres du Liban.

26 Dans le mot Libano (Liban), nous retrouvons le IAO qui permet à l’Ange des cèdres de la forêt d’ouvrir la porte de la moelle épinière lorsque nous pratiquons la Magie Sexuelle.

27 IAO est le mantra de la Magie Sexuelle.

28 Pour prononcer correctement ce mantra nous devons vocaliser chaque lettre séparément et allonger le son de chaque voyelle (Iiiii Aaaaa Ooooo).

29 Le mantra IAO doit être vocalisé durant les transes de la Magie Sexuelle pour éveiller notre Feu sacré.

30 Dans notre moelle épinière existent sept « chakras », ou centres occultes, symbolisés par les sept noeuds de la canne de bambou.

31 Notre colonne vertébrale a véritablement la forme d’une canne de bambou avec ses sept noeuds.

32 Les Rituels des premier, deuxième et même troisième degrés, que nous célébrons lors de nos offices gnostiques, appartiennent à la canne.

33 Notre colonne vertébrale a deux orifices, un inférieur et un supérieur.

34 L’orifice inférieur est la porte d’accès à la moelle, et le supérieur, situé dans la partie supérieure du crâne, est la porte de sortie de la moelle. C’est par là que descend la force terrible des Hiérarchies, avec le sifflement du Fohat, pour, en s’enfonçant dans les profondeurs de notre canne, faire monter le feu sacré lorsque nous gagnons un canon spinal.

35 Une porte s’ouvre alors devant nous et un maître nous dit : « Entre ».

36 Et nous pénétrons dans une cour, puis dans un temple pour recevoir le degré, les symboles et la fête.

37 Ce sont les fêtes des temples et les fêtes des dieux.

38 Et ainsi, par ce chemin de feu ardent et embrasant, nous entrons successivement dans chacune de nos chambres ignées qui brûlent dans le Feu de l’univers.

39 Lorsque l’homme se laisse tomber, c’est-à-dire lorsqu’il répand son Semen, l’Ange du pommier, qui gouverne tous les élémentaux des pommiers, ferme la porte d’une ou plusieurs chambres de notre épine dorsale, et le Feu sacré descend d’un ou de plusieurs canons, selon la grandeur de la faute.

40 Lorsque le Feu sacré a pénétré dans les trente-trois chambres ardentes, alors vient la haute Initiation.

41 L’Intime a deux âmes : une divine et l’autre humaine.

42 Dans la haute Initiation, l’Ame divine fusionne totalement avec l’Intime, et l’Intime naît alors dans les mondes internes comme un nouveau Maître des Mystères Majeurs de la Fraternité Blanche Universelle.

43 Les sept roses ardentes de notre colonne vertébrale flamboient alors, victorieuses, dans l’aura incandescente de l’univers.

44 Le nouveau Maître surgit alors des profondeurs vives de la conscience et s’ouvre un passage à travers le corps de la volonté, et à travers les corps mental, astral et vital, pour s’exprimer enfin à travers notre larynx créateur.

45 Le maître doit maintenant extraire de ses véhicules inférieurs tous ses extraits animiques.

46 Ce travail se réalise au moyen du Feu.

47 Le Feu a sept degrés de pouvoir.

48 Les sept degrés de pouvoir du Feu appartiennent à nos sept corps.

49 Nous avons sept couleuvres sacrées, deux groupes de trois, avec le couronnement sublime du septième serpent de Feu ardent, qui nous unit avec la Loi et avec le Père.

50 Ce sont les sept échelles de la connaissance.

51 Ce sont les sept portails des sept grandes Initiations des Mystères Majeurs.

52 A travers ces sept portails, seule règne la terreur de l’Amour et de la Loi.

53 Chacun de nos sept corps est un duplicata exact de notre corps physique.

54 Chacun de nos sept corps a sa moelle épinière et son Semen.

55 Chacun de nos sept corps a sa propre couleuvre.

56 Nous avons donc sept cannes, sept coupes et sept montagnes éternelles.

57 L’épine dorsale de chacun de nos sept corps est symbolisée par chacune de nos sept cannes.

58 Le vin sacré (le Semen) est contenu dans chacune de nos sept coupes.

59 Le plan physique, le plan éthérique, le plan astral, le plan mental, le plan causal, le plan conscientif (bouddhique), et le plan de l’Intime (atmique), sont les sept monts éternels.

60 Il faut gravir les sept degrés du pouvoir du Feu.

61 Nous devons nous convertir en rois ardents sur le majestueux sommet des sept monts éternels.

62 Nous devons empoigner chacune de nos sept cannes.

63 L’Ange qui gouverne la vie élémentale du bambou a également le pouvoir de nous recevoir dans les grands mystères du Feu ou de nous jeter en dehors des temples.

64 Dans notre canne sont enregistrés tous nos actes, bons et mauvais.

65 L’Ange qui gouverne ces grands champs de bambous lit notre livre et porte un jugement en accord avec la Loi.

66 Notre colonne vertébrale est un grand livre où sont enregistrées toutes nos vies passées.

67 Dans la colonne vertébrale nous devons apprendre à résister avec héroïsme à toutes les tentations.

68 Le Christ, qui a enduré toutes les tentations, est le seul qui puisse nous donner force et vigueur pour ne pas tomber en tentation.

69 Il faut former en nous le Christ pour acquérir de l’endurance et ne pas tomber dans la tentation.

70 Il faut former le Christ en nous.

71 Le Christ se forme en nous en pratiquant intensément la Magie Sexuelle avec notre femme, ou en nous abstenant totalement, avec le terrible sacrifice qu’est l’abstention sexuelle.

72 La substance Christ est diffusée à travers tous les espaces infinis, et au fur et à mesure que nous pratiquons la Magie Sexuelle, elle est progressivement absorbée par chacun de nos sept corps jusqu’à former en nous le Christ.

73 Ces sept portails ardents sont quelque chose de très personnel, très intime, très particulier et très profond.

74 Le chemin de l’Initiation est une chose très intérieure et très subtile.

75 Pour posséder la canne, le disciple doit se libérer de toute espèce d’écoles, de religions, sectes, partis politiques, concepts de patrie et de drapeau, dogmatisme, intellectualisme, craintes, appétits, désirs anxieux d’amasser, préjugés, conventions, égoïsmes, haines, colères, opinions, polémiques de classes, autoritarisme, etc.

76 Il faut chercher un Guru pour qu’il nous guide sur ce chemin intérieur et subtil.

77 Le Guru doit être cherché en dedans, dans les profondeurs de la conscience.

78 Chaque disciple doit chercher le Maître au-dedans, au-dedans, au-dedans.

79 Le Maître se trouve dans les profondeurs de notre conscience.

80 Si vous voulez partir à la recherche du Maître, abandonnez l’érudition livresque et les écoles pseudo-spiritualistes.

81 « Lorsque le disciple est prêt, le Maître apparaît ».

82 Le danger le plus grave de l’occultisme c’est la culture livresque.

83 Les étudiants en occultisme qui ont trop lu sont, d’ordinaire, remplis d’un orgueil terrible.

84 L’étudiant, gonflé de vanité à cause de son intellect, se sent alors maître de la Sagesse mondiale, et non seulement perd-il lamentablement son temps d’école en école, mais en outre il se ferme lui-même la porte de l’Initiation et tombe dans la Magie Noire.

85 Nous devons devenir comme des enfants pour pénétrer dans la Sagesse du Feu qui se trouve tout entière au-dedans de nous, dans les vives profondeurs de notre conscience interne.

86 Il faut être humble pour atteindre la Sagesse, et après avoir atteint la Sagesse, il faut être encore plus humble.

87 Pour parler ésotériquement, la canne de bambou à sept noeuds est la racine de nos pieds.

88 Lorsque nous comprenons que les racines les plus intimes de notre existence se cachent dans les profondeurs de notre moelle épinière et de notre Semen, nous saisissons alors ce symbole de la Sagesse ardente.

89 Nos pieds spirituels se posent sur l’inconnu, et l’inconnu réside dans notre canne, c’est pour cela que la canne est la racine de nos pieds, pour parler dans le langage ésotérique.

90 Nous ne pouvons comprendre ce symbole que si nous pensons aux racines des arbres.

91 L’arbre vit et se nourrit de ses racines, et les racines de notre existence se trouvent dans la moelle épinière et dans le Semen. C’est pour cette raison que la canne constitue la racine de nos pieds.

92 En un mot, notre temple n’aurait pas de bases fondamentales s’il n’y avait pas la canne.

93 Les pieds de l’homme se posent sur la vie et la vie provient de notre canne et de notre Semen.

94 Si l’homme n’avait pas de colonne vertébrale, les pieds ne lui serviraient à rien parce qu’il ne pourrait pas se tenir sur eux, il lui manquerait la canne pour être en mesure de rester debout.

95 Si l’homme peut se tenir sur ses pieds c’est grâce à la canne. Nous comprenons maintenant le symbole de la Sagesse ardente lorsqu’elle affirme que la canne est la racine de nos pieds.

96 Sans ces racines, nos pieds ne pourraient supporter le corps physique et ils ne seraient d’aucune utilité.

97 Tout le pouvoir de l’homme réside dans le Semen et dans la moelle épinière.

98 Les pieds des grands monarques du Feu s’appuient sur le pouvoir majestueux de leur canne, c’est pourquoi la canne est la racine de nos pieds.

99 Malheur au Maître qui perd le pouvoir de sa canne, car ses pieds rouleront à l’abîme !.

100 Chacun des élémentaux des cannes de bambou est un innocent enfant à la tunique blanche.

101 On reste consterné quand on entre dans le temple de l’Ange qui gouverne cette population élémentale des bambous.

102 Dans le temple de cet Ange nous voyons ces enfants élémentaux vivant une vie paradisiaque.

103 Le temple est rempli de fleurs d’une beauté immaculée, et ces innocents enfants folâtrent, heureux, dans les jardins du temple.

104 L’Ange qui les gouverne les éduque et les instruit dans la sagesse de la nature.

105 Dans ce temple de l’Ange des bambous, il n’y a que sagesse, enfants qui jouent, musique et fleurs.

106 Ainsi avons-nous été, nous, les humains, dans le passé, enfants élémentaux folâtrant dans l’Eden.

107 Mais lorsque l’homme a désobéi aux ordres du Seigneur Jéhovah et qu’il s’est livré à la fornication, alors le Feu de sa canne s’éteignit et l’homme tomba dans les ténèbres de l’abîme.

108 Il fut nécessaire d’envoyer à l’humanité un Sauveur pour qu’il fasse sortir l’humanité du précipice.

109 Ce Sauveur est le Christ, et la sagesse du Christ est la sagesse de Melchisédech.

110 Cette Sagesse se trouve dans la Sexualité.

111 L’Eden est la Sexualité elle-même.

112 La porte d’entrée à l’Eden est celle-là même par où nous sommes sortis.

113 Cette porte est la Sexualité.

114 Si pour avoir désobéi nous sommes sortis de l’Eden, en obéissant nous retournons à l’Eden.

115 Si pour avoir mangé le fruit défendu nous sommes sortis du Paradis, en n’en mangeant pas nous retournons au Paradis.

116 Empoignons de nouveau notre canne à sept noeuds pour nous convertir en monarques tout-puissants des sept monts.