Les Deux Bêtes

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Message du Verseau

Apocalypse 13:1-18 « Et je me tins sur le sable de la mer, et je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphèmes » v.1.

Cette bête à sept têtes est l humanité fornicatrice. Les dix cornes sont la roue du destin. La bête monte de l abîme et tombe dans l abîme.

Les dix diadèmes sur les sept têtes signifient que la bête règne en souveraine pendant l âge de fer ou Kali-Yuga. Mais quand la roue du destin tournera sur son axe, elle fera fouler la bête dans le précipice.

« Et la bête que je vis était semblable à un léopard et ses pieds comme ceux d un ours, et sa bouche comme la bouche d un lion ; et le dragon lui donna sa puissance et son trône, et un grand pouvoir (v.2).

Et je vis l une de ces bêtes comme frappée à mort, mais sa plaie mortelle avait été guérie ; et la terre toute entière était en admiration devant la bête » v.3.

Quand les frères examinent cette tête de la bête blessée et guérie, ils voient un nouveau symbole. Ils voient un homme semblable à un gorille plein d intelligence maligne.

L homme gorille, épouvantable et terrible, porte au devant de lui quatre bêtes, lui étant la cinquième. Les quatre vont au devant de lui, enchaînées.

Nous comprenons par ce symbole que la bête blessée est l homme pervers de la cinquième race, l homme actuel.

Cette race maligne se lance dans la guerre fratricide et barbare, et après avoir été mortellement blessée, elle est guérie et toute la terre s émerveille derrière la bête.

Réellement, les corps internes sont également blessés dans la bataille. Cependant ils sont soignés avec l aide des maîtres de la médecine.

« Et ils adorèrent le dragon (Satan) parce qu il avait donné le pouvoir à la bête ; et ils rendirent hommage à la bête, disant : Qui est semblable à la bête et qui peut la combattre ? » v.4.

Tout le monde se croit civilisé et adore la grande bête. Tous adorent le MOI pluralisé, le Moi-même, le Satan que nous portons en nous. Les gens vivent dans le mal. Tous aiment la bête et se vautrent dans la boue.

« Et il lui fut donné une bouche qui proférait de grandes choses et des blasphèmes ; et le pouvoir d agir quarante deux mois lui fut donné » v.5.

La bête a sa prééminence pendant tout le Kali-Yuga et règne en souveraine. Elle est la grande Prostituée dont le règne est terminé.

« Et il ouvrit sa bouche en blasphème contre Dieu pour blasphémer son nom (avec l athéisme) et son tabernacle (fornication) et ceux qui habitent dans le ciel (v.6). (les saints).

Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre (beaucoup d initiés tombèrent). Et il lui fut donné pouvoir sur toute tribu, peuple, langue et nation » v.7.

L Humanité entière capitula devant la grande bête qui monte de l abîme et qui est en train de tomber dans l abîme.

« Et tous ceux qui habitent la terre l adorèrent, ceux dont le nom n a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de la vie de l Agneau immolé » v.8.

Dans le Coran, le Livre de la Vie est appelé Aliin et contient la conduite des justes et des anges. Le livre des perdus est appelé chez les Mahométans Syyin.

Les bonnes Suvres et les mauvaises sont pesées dans la balance de la justice Cosmique.

Ceux qui ne sont pas inscrits dans le livre de la vie s enfoncent déjà dans l abîme effrayant.

La FOI gnostique est la seule qui puisse sauver les perdus. L Agneau mourut au début du monde quand nous avons forniqué.

MAINTENANT, nous devons ressusciter l Agneau à l intérieur de nous-mêmes avec l Arcane AZF (c est la Magie Sexuelle).

« Si quelqu un a des oreilles, qu il entende ! » v.9.

Si quelqu un mène en captivité, il ira en captivité ; si quelqu un tue avec son couteau, il faut qu il soit tué par le couteau.

C est ici la patience et la FOI des saints » v.10. La Loi est la Loi. Ce qui se fait se paye. Les saints connaissent la loi, c est pourquoi ils sont patients.

En vérité, en vérité, je vous dis que les temps de la fin sont arrivés. Celui qui mène en captivité, va en captivité. Celui qui tue par le fer meurt par le fer.

Nous ne pourrons être sauvés qu en entrant dans l Arche de la Science car nous sommes sortis de l Eden par la Porte du Sexe.

Par cette seule Porte nous pouvons entrer dans l Eden. L EDEN est le SEXE même.

Personne ne peut entrer dans l Eden par de fausses portes. La Loi est la Loi. Par où nous sommes sortis, nous devons entrer. Voilà la Loi de Dieu.

L Opus Magnum est la science de la transmutation sexuelle.

Il faut faire retourner l énergie du Troisième Logos vers l intérieur et vers le haut. Ainsi nous convertissons-nous en Dieux.

Dans le Grand Oeuvre de l alchimiste on a besoin d eau et d huile, moitié d eau, moitié d huile. Ceux qui déprécient l eau échouent dans le Grand Oeuvre.

Nous ne pouvons nous illuminer qu avec notre propre huile spirituelle quand nous avons l eau pure de vie (semen accumulé).

« Et je répondis une seconde fois et lui dis : que sont les deux branches des oliviers, qui à côté des deux conduits d or, déversent l or d elles-mêmes ? Et il me parla disant : Ne sais-tu pas ce qu elles sont ? Et je dis : non, mon Seigneur. Et il dit : Ce sont les deux fils de l huile qui se tiennent auprès du Seigneur de toute la terre » Zac. 4:12-14.

Ce sont les deux témoins qui en synthèse naissent du lac. Ils sortent des vésicules séminales. Par l intérieur de ces deux oliviers coule l énergie sexuelle transmutée, l huile d or pur.

Ceux qui affirment qu il y a beaucoup de chemins pour arriver à Dieu et que le sexe n est que l un d eux, déprécient réellement l eau pure de vie et en conséquence, ils échouent et s enfoncent dans l abîme.

En vérité, en vérité, je vous dis que : De toute l éternité, on a connu uniquement et absolument une seule porte étroite, un seul chemin étroit et difficile qui conduit à la Lumière. Cette porte et ce chemin sont le Sexe.

« Et il leur dit : luttez pour entrer par la porte étroite (le Sexe) car beaucoup je vous le dis chercheront à entrer et ne le pourront pas » Luc 13:24.

Étroite est la porte, exigu est le chemin qui conduit à la lumière, et bien peu sont ceux qui la trouvent.

Notre Adorable Sauveur Jésus-Christ n a jamais dit qu il y a beaucoup de chemins ; lui nous parle seulement et sans détours d une seule porte et d un seul chemin (le sexe) (voir Jean 10:7-9 et 14).

Nous, les frères du temple, vous invitons chers lecteurs, à étudier les Quatre Évangiles. Là, vous pourrez vérifier par vous-mêmes, qu il n y a qu une seule porte et qu un seul chemin, étroit et difficile.

Les prédicateurs qui affirment l existence de beaucoup de chemins pour arriver à Dieu, ignorent que dans le Grand Oeuvre, nous avons besoin d une moitié d huile et d une moitié d eau.

« Et je vis une autre bête montant de la terre ; et elle avait deux cornes semblables à un Agneau ; et elle parlait comme un dragon (v.11).

Et elle exerce tout le pouvoir de la première bête devant elle, et fait que la terre et ceux qui y habitent rendent hommage à la première bête dont la plaie mortelle avait été guérie (V.12).

Et elle fait de grands miracles jusqu à faire descendre le feu du ciel sur la terre devant les hommes.

Et elle séduit ceux qui habitent sur la terre à cause des miracles qu il lui fut donné de faire devant la bête, disant à ceux qui habitent sur terre, de faire une image à la bête qui a la plaie du couteau et qui a repris vie » v.14.

Cette bête qui a deux cornes semblables à celles d un bélier parle de plus comme un dragon. C est la science matérialiste des habitants de la terre. Réellement la grande bête est double parce qu elle a un esprit qui parle de grandeurs.

La science matérialiste joue avec ce qu elle ne connaît pas et boite dans les ténèbres. La science matérialiste leurre les habitants de la terre par les signes qu il lui a été donné de faire en présence de la bête.

Fusées téléguidées, fusées cosmiques, radios-télés, avions ultramodernes, bombes à hydrogène qui font pleuvoir du feu depuis le ciel sur les cités sans défense, bombes atomiques, sous-marins atomiques, rayons mortels, etc.

Toutes ces inventions sont les signes avec lesquels la bête à deux cornes leurre les habitants de la terre. Alors les hommes trompés, adorent la grande bête et ils disent : Il n y a personne comme la bête. Qui peut être supérieur à la bête ?

« Et il lui fut donné de donner la respiration à l image de la bête, afin que l image de la bête parlât même, et elle fit en sorte que tous ceux qui ne rendaient pas hommage à l image de la bête, fussent mis à mort » v.15.

Les hommes de la science matérialiste enveniment les multitudes de leurs théories. Alors l image de la bête parle.

Les saints qui n adorent pas la bête sont tués, poursuivis, mis en prison, haïs. La bête à deux cornes est terrible.

« Et elle fait qu à tous, petits et grand, riches et pauvres, libres et esclaves, on leur donne une marque sur leur main droite ou sur leur front (v.16).

Et que personne ne peut acheter ou vendre, sinon celui qui a la marque, le nom de la bête, ou le nombre de son nom (v.17).

Ici est la sagesse. Que celui qui a de l intelligence compte le nombre de la bête, car c est un nombre d homme ; et son nombre est six cents soixante six » v.18.

La marque de la bête sont les deux cornes au front. Des millions et des millions d êtres humains ont la marque de la bête au front et aux mains.

La presque totalité de la population humaine a déjà la marque de la bête sur le front et les mains.

Toutes ces âmes se perdirent et depuis 1950, elles sont en train d entrer dans l abîme. L évolution humaine a échoué totalement.

Réellement le monde est déjà tellement perdu que dans le monde du commerce, personne ne peut vendre ni acheter s il n a la marque de la bête au front et aux mains. C est ce qu est devenu le monde des négoces.

Le nombre de la grande bête est 666.

C est le nombre de l homme parce qu il se décompose kabbalistiquement ainsi : 6+6+6=18. Additionnant ensuite ce résultat, nous obtenons 1+8=9.

Neuf est le sexe. Neuf est l homme parce que l homme est fils du sexe.

Au total dans 666 sont contenus les arcanes XVIII et IX. L arcane XVIII est l abîme, les ténèbres. Les tentations sexuelles contre lesquelles l initié doit lutter.

L arcane IX est la Neuvième Sphère (l Initiation).

Les Dieux jugèrent la Grande Prostituée dont le nombre est 666. La sentence des Dieux fut : à l Abîme, à l Abîme, à l Abîme !