Le Trône dans le Ciel

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Message du Verseau

« In omnibus debemos subjicere voluntatem nostram voluntati divinae ».

Apocalypse 4:1-11 : « Après ces choses, je regardai et il y avait une porte ouverte dans le ciel (la porte de la glande pinéale) et la première voix que j avais entendue, était comme d une trompette parlant avec moi, disant : Monte ici et je te montrerai les choses qui doivent arriver après celles-ci (v.1).

Sur le champ, je fus en Esprit : et voici, un trône se dressait dans le ciel, et sur le trône, quelqu un était assis (v.2) (l Agneau).

Et celui qui était assis était, à le voir, semblable à une pierre de jaspe et de sardoine (le Fils de l Homme est Fils de la Pierre vive et tous les Maîtres sont fils des pierres précieuses du temple. La pierre cubique de Jesod est le sexe), et autour du trône, un arc céleste, semblable dans son aspect à l émeraude » v.3.

L auréole de la sagesse, le Fils de l Homme est l Esprit de sagesse.

« Et autour du trône, vingt quatre trônes, et sur les trônes, vingt-quatre vieillards assis (les vingt-quatre Anciens qui gouvernent le zodiaque), vêtus de vêtements blancs, et sur leur tête, des couronnes d or » (v.4).

Et du trône sortait des éclairs, des tonnerres et des voix ; et sept lampes de feu brûlaient devant le trône, lesquelles sont les sept Esprits de Dieu » v.5.

Les vingt-quatre Anciens existent dans le macrocosmos et dans le microcosmos, en haut comme en bas. Dans le firmament du ciel et dans le firmament atomique de l homme.

Les sept Esprits devant le Trône existent en haut et en bas, dans le firmament du ciel et dans le firmament atomique de l homme. Comme il est en haut, il est en bas.

Ainsi, de même qu il y a un zodiaque dans les cieux, de même sur la terre il y a un zodiaque vivant. Ce zodiaque est l homme.

« Et devant le Trône de l Agneau (au ciel comme dans l homme) comme une mer de verre, semblable à du cristal (l Ens Seminis).

Et au milieu du trône et autour du trône (qui est en haut et en bas, dans l univers et dans l homme), quatre animaux pleins d yeux, devant et derrière (les animaux qui symbolisent toute la science du Grand Arcane).

Et le premier animal était semblable à un lion (le Feu sacré) ; le deuxième animal, semblable à un veau (le sel, c est-à-dire la matière) et le troisième animal la face comme d un homme (le mercure de la philosophie secrète, l ENS SEMINIS), et le quatrième animal semblable à un aigle volant » (v.7) (l aigle volant représente l air).

On doit chercher le feu philosophal dans l Ens Seminis. Ce feu à ses débuts n est rien qu une exhalaison sèche et terrestre, unie aux vapeurs séminales.

Cette exhalaison sèche et terrestre, quand le prêtre apprend à se retirer de l Autel sans gaspiller une seule goutte du vin sacré, se transmute en terrible rayon Kundalini.

Quand nous arrivons à ces hauteurs, nous recevons l épée flamboyante.

L Ens Seminis fécondé par le feu se convertit en Maître et régénérateur de l Homme. Le feu s alimente d air vital, Prana, vie universelle.

Réellement, le feu à force de s inhaler et de s exhaler pendant l extase suprême de l amour, parvient à se convertir en le rayon terrible qui, montant par le canal médullaire, ouvre les Sept Eglises.

Nous devons décapiter le Moi avec l Epée Flamboyante de la Justice Cosmique.

« Et les quatre animaux (de l Alchimie Sexuelle), ayant chacun d eux six ailes autour d eux, sont tout autour et au-dedans pleins d yeux et ils ne cessent de dire jour et nuit : saint, saint, saint, Seigneur Dieu tout puissant, celui qui était et qui est et qui vient. » (v.8).

C est le terrible Arcane VI du tarot. Rappelez-vous que quand Moïse a frappé la Pierre Philosophale de son bâton, jaillit la source d eau pure de vie. L homme est le prêtre et la femme est l autel.

Le Vin Sacré est l ENS SEMINIS, l eau pure de la vie.

Rappelez-vous le serpent de cuivre de Moïse, entrelacé avec le Tau, c est-à-dire, le lingam générateur.

Souviens-toi bon dévot, de la double queue des Abraxas.

Tout le travail du Grand Ruvre consiste à se défaire des anneaux enchantés du serpent séducteur.

Le dompter, le vaincre, mettre le pied sur sa tête et le lever par le canal médullaire, pour ouvrir les Sept Eglises.

L arcane VI est la lutte entre l Esprit et la bête animale.

Le numéro 6 représente la lutte entre Dieu et le Diable. L antagonisme entre l amour et la passion animale.

Les six ailes des quatre animaux sont constellées d yeux qui nous surveillent, en haut et en bas, au ciel et dans l abîme.

« Pauvre de toi, ô guerrier, ô lutteur, si ton serviteur s enfonce ! » n épanche pas le vin sacré de ton temple.

« Et quand les animaux rendaient gloire et honneur et actions de grâce à celui qui est assis sur le Trône (à l intérieur de l homme et à l intérieur de l univers), à celui qui vit aux siècles des siècles (l Agneau), les vingt-quatre Anciens (dans le macrocosmos et le microcosmos) tombaient sur leur face devant celui qui est assis sur le trône et se prosternaient devant celui qui vit aux siècles des siècles, et ils lançaient leurs couronnes devant le trône disant (v.10) : Seigneur tu es digne de recevoir gloire et honneur et vertu parce que tu élevas toutes ces choses et par ta volonté, elle ont un Être et furent créées » v.11.

Les vingt quatre Anciens du zodiaque du ciel lancent leur couronne aux pieds de l Agneau. Cet événement se répète dans le zodiaque homme.

Les vingt quatre Anciens atomiques du cerveau lancent leur couronne aux pieds de l Agneau.

« Comme il est en haut, il est en bas », tout ce qui se produit dans l infiniment grand se répète dans l infiniment petit.

L Agneau est unité multiple parfaite. Il y a autant d Agneaux dans le ciel qu il y ad hommes sur la terre. Réellement chaque homme a son Agneau.

L Agneau n est pas le septénaire théosophique. L Agneau est le rayon LOGOÏQUE d où émane tout le septénaire théosophique.

Quand l INTIME ouvre les sept Eglises, il doit jeter sa couronne aux pieds del Agneau. L Intime est l Esprit, la Monade, l Etre. L Intime n est pas l Agneau.

L Intime émana de l Agneau. L initié quand il prononce la septième terrible parole du Golgotha, remet son Esprit à l Agneau et s exclame :« Mon Père, je remets mon Esprit entre tes mains. » Luc 23:46.