La Septième Trompette

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Message du Verseau

Apocalypse 10:1-11 « Et je vis un autre Ange puissant descendant du ciel (cet Ange est Orifiel, le Génie de saturne) revêtu d une nuée et l arc en ciel sur sa tête, et son visage, comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu (v.1).

Et il avait dans sa main un petit livre ouvert. Et il mit son pied droit sur la mer et gauche sur la terre (v.2).

Et il cria à haute voix comme un lion qui rugit ; et quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs propres voix (v.3)

(Ces sept tonnerres sont les voix sublimes des sept Esprits devant le trône. Les sept puissances de la Nature).

Et quand les sept tonnerres eurent parlé, j allais écrire ; et j entendis une voix venant du ciel disant : Scelle les choses que les sept tonnerres ont prononcées et ne les écris pas (v.4).

Et l Ange que j avais vu se tenir sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel (v.5),

et jura par celui qui vit aux siècles des siècles, lequel a créé le ciel et les choses qui y sont, et la mer et les choses qui y sont, qu il n y aurait plus de délai (v.6),

mais qu au jour de la voix du septième Ange, quand il sera sur le point de sonner de la trompette, le mystère de Dieu aussi sera terminé, comme il en a annoncé la bonne nouvelle à ses serviteurs les prophètes » v.7.

Orifiel, le Génie de Saturne, est le dernier, l ultime, celui qui fauche de sa faux des vies d hommes et de peuples.

« Beaucoup sont les appelés et peu sont les élus ».

Réellement ceux qui s assoiront victorieux à la table du Seigneur sont bien peu.

L humanité ténébreuse s enfonça dans l abîme.

« Et la voix que j avais entendue du ciel me parla de nouveau et dit : Va, prends le petit livre qui est ouvert dans la main de l Ange qui est sur la mer et sur la terre (v.8).

Lui disant de me donner le petit livre, il me dit : Prends-le et dévore-le et il rendra ton ventre amer ; mais dans ta bouche il sera doux comme du miel (v.9).

Et je pris le petit livre de la main de l Ange et je le dévorai ; et il fut dans ma bouche doux comme du miel ; et quand je l eus dévoré, mon ventre fut rempli d amertume.

Et il me fut dit : Il faut que tu prophétises de nouveau sur les peuples et les nations et les langues et beaucoup de moi » v.11.

Dans les jours du septième Ange, le royaume de Dieu sera déjà consumé comme il l annonça à ses serviteurs les prophètes.

Voyons maintenant ce que dit le Coran.

« La vengeance céleste viendra », « personne ne pourra la retenir », « Les cieux tressailliront », « les montagnes s effondreront », « Malheureux ce jour-là, ceux qui auront accusé les apôtres d imposture », « Ceux qui passèrent leur vie en frivoles disputes »,

« On leur dira : précipitez-vous dans la braise », « Et voilà le feu dont tu niais la réalité », « Victimes des flammes, vous pourrez bien vous répandre en malédictions et souffrir résignés, votre sort n en sera pas changé.

Vous n aurez rien que la juste récompense de vos Suvres » (Versets du Coran). Réellement le livre de la prophétie est doux au palais et amère au ventre.

En ce jour du septième Ange s ouvriront les paradis de Jinas (les terres de la quatrième dimension) où demeure l Humanité Divine. C est le Jardin des Délices.

« Là vivront les justes », « Les élus seront plus près de l Éternel », « Ils habiteront le Jardin des Délices, « Grand nombre d anciens », « Quelques jeunes seront des hôtes heureux », « Ils reposeront sur des couches d or et de pierres précieuses »,

« Ils se regarderont avec affection », « Ils seront servis par des enfants, gens dotés de l éternelle jeunesse », « Et ils offriront du vin exquis dans des coupes aux formes variées » (le vin de la lumière de l Alchimie),

« Sa vapeur ne montera pas à la tête, ni n obscurcira la raison », « Ils auront tous les fruits désirés et les chairs des oiseaux les plus rares à discrétion », « Jointes à eux, il y aura des houris aux très beaux yeux noirs. La blancheur de leur teint sera semblable au brillant des perles », « Leurs faveurs seront le prix de la vertu »,

« Les conversations frivoles seront bannies de cette demeure », « Le mal ne trouvera pas son logis dans le cSur », « On n entendra rien là, que le doux nom de Paix », « Comme ils seront heureux, ceux qui occuperont la droite ! Ils passeront dans des buissons qui n ont pas d épines »,

« Et entre des bananiers artistiquement disposés », « Ils jouiront de leur épais feuillage », « Près des eaux chantantes », « Il y a là une multitude de fruits divers », « Ils s offriront à la main qui désire les cueillir »,

« Ils reposeront sur des couches élevées », « Leur épouse sera une création spéciale », « Elle sera vierge », « Elles les aimeront et jouiront de la même jeunesse que la leur » Coran Chapitre LVI v.11-36.

Dans les jours du septième Ange, le royaume de Dieu se sera consumé, comme il l annonça à ses serviteurs, les prophètes, et s ouvriront les paradis de JINAS où demeure l Humanité Divine.

« Les justes seront les hôtes de la demeure des délices », « Couchés dans le lit nuptial, ils dirigeront leur regard partout », « L allégresse brillera sur leur front ».

« Ils boiront un vin exquis et scellé » (le vin de lumière de l Alchimiste).

C’est le Grand-Oeuvre alchimique de Devi Kundalini.

« Le sceau sera le musc dont ceux qui en désirent la joie, s efforcent de le mériter », « Ce vin sera mêlé à l eau du Tasnim » , « Précieuse source où ceux qui sont plus près de l Éternel étancheront leur soif » Coran Chapitre LXXXIII v.22-28.

Le Musc, le semen, est l origine et le sceau de la Grande Joie. Le Vin de Lumière de l Alchimiste est mélangé avec l eau du Tasnim.

Cette eau pure de vie est le semen Christique. Il faut transmuter l eau en vin. Il ne faut pas répandre cette eau pure de vie.

Il peut y avoir connexion sexuelle ; mais nous devons nous retirer avant le spasme, pour éviter l éjaculation séminale. Ainsi nous devenons des Dieux. Et nous entrons dans le Jardin des Délices.

Le semen est la précieuse source de la vie. « Précieuse source où ceux qui sont plus près de l Éternel étancheront leur soif ».

Réellement, Mahomet dit à juste raison :

« Le sceau sera le Musc dont ceux qui en désirent la joie s efforcent de le mériter ».

Cet effort n est possible qu avec la Magie Sexuelle. C est l Arcane AZF. Ceux qui veulent entrer dans le Jardin des Délices, jamais de toute leur vie ne devront répandre de semen.

Il faut transmuter le désir en volonté et nous retirer de l acte sexuel avant le spasme, pour éviter l éjaculation du semen.

Ainsi nous éveillons le feu sacré et nous nous convertissons en Dieux.

Le semen ne doit pas sortir de notre organisme. Le semen ne doit jamais, jamais être versé. Le phallus sacré peut entrer dans l utérus, mais on ne doit pas répandre le semen.

C est la porte du sexe exiguë et difficile qui nous conduit à la lumière. C est la clef pour éveiller la Kundalini.

L Arcane AZF est la pierre d achoppement et la pierre de scandale pour les mauvais.

Nous sortons des paradis de Jinas par la porte du sexe, et par cette porte seulement, nous pouvons retourner au Jardin des Délices.

Dans les jours du septième Ange, seuls demeureront dans le Jardin des Délices, ceux qui auront accepté le Grand Arcane AZF.

C est pourquoi Mahomet dit ceci : « Les véritables serviteurs de Dieu jouiront du bonheur », « Ils auront des aliments choisis », « Et des fruits exquis et ils seront servis avec honneur »,

« Les jardins de la volupté seront leur asile », « Emplis de mutuelles béatitudes, ils reposeront dans la couche nuptiale », « On leur offrira des coupes d eau pure », « Propre et d une saveur délicieuse » (le semen).

« Elle n offusquera pas leur visage et ne les rendra pas insensibles », Jointes à eux, il y aura des vierges intactes. Et ils baisseront humblement les yeux » Coran Chapitre XXXVII v.39-47.

Réellement, Dieu resplendit sur le couple parfait. L homme et la femme naquirent pour s aimer.

HEUREUX LES ÊTRES QUI SAVENT S’AIMER!