L’Ordre dans les Réunions

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Les réunions doivent se faire avec ordre et vénération.

Les instructeurs ne doivent pas se faire appeler maîtres, mais être considérés comme des amis ; seul le Christ interne est le Maître. Le Mouvement gnostique est impersonnel et composé d’humbles gens.

Rejetons tout culte de la personnalité, n’acceptons pas les despotes ; personne n’est plus que personne ; entre nous, nous sommes tous des ouvriers, maçons, mécaniciens, agriculteurs, écrivains, médecins.

L’idolâtrie envers le Veau d’Or sera abolie dans l’ère du Verseau, et nous, Gnostiques, nous la rejetons. Un Dieu du feu nous a dit : « Dans l’ère du Verseau, le capital sera décapité » ; ce grand Etre demeure dans les strates ignées de la planète. Dans la nouvelle ère, il n’y aura plus d’intellectuels ; car ils sont dangereux par leur barbarie et leur perversité ; évitez toute relation avec eux.

Dans la nouvelle ère, il n’y aura ni riches ni pauvres, mais des ouvriers dignes et décents du Grand-OEuvre, c’est tout.

Nous n’acceptons pas les titres de noblesse, ni les titres pompeux de docteur, licencié, gourou, maître, frère majeur, avatar, etc.

Entre nous, nous sommes tous des amis ; le Verseau est la maison des amis.

Toute réunion doit commencer par l’étude et le commentaire d’une partie de la doctrine. Le seul et unique Maître, c’est le Christ, qui est unité multiple parfaite ; nous, les hommes, nous sommes tous plus ou moins imparfaits.

Moi, l’auteur de ce livre, je ne suis le Maître de personne, et je supplie les gens de ne pas me suivre, je suis imparfait comme n’importe quel autre homme et c’est une erreur de suivre quelqu’un d’imparfait ; que chacun suive son Je suis.

Lorsqu’on ouvre un nouveau Sanctuaire, on doit en informer les dirigeants du Mouvement gnostique, afin de recevoir tout l’appui nécessaire, car nous aidons toujours ceux qui sollicitent notre aide.