Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

La Couronne de la vie a trois aspects : le premier, c’est l’Ancien des Jours, le Père ; le second, c’est le Fils bien-aimé du Père ; et le troisième, c’est le très sage Esprit-Saint. Père, Fils et Esprit-Saint : la triade parfaite au sein de l’unité de la vie. Cette triade, plus l’unité de la vie, forment le Saint-Quatre : les quatre charpentiers éternels, les quatre coins de l’autel, les quatre vents de la mer, le saint et mystérieux Tetragrammaton, dont la parole mantrique est : Iod-He-Vau-He, le nom terrible de l’Eternel.

Chaque homme possède sa propre Couronne originelle, qui est ce rayon qui nous connecte à l’Absolu ; l’Intime est le fils bien-aimé de la Couronne de la vie. Le septénaire théosophique est émané de notre Couronne originelle qui est le Je suis que les théosophes ne connaissent pas.