Le Voyage Astral

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

L’homme est un trio constitué d’un corps, d’une âme et d’un Esprit. L’âme est le médiateur entre l’Esprit et le corps. On a une âme ; on est un Esprit. L’Intime est le Très-Haut à l’intérieur de nous. L’Intime est l’Esprit. Dans le testament de la Sagesse, il est écrit : « Avant que la fausse aurore n’apparaisse sur la terre, ceux qui survécurent à l’ouragan et à la tourmente louèrent l’Intime et c’est à eux qu’apparurent les hérauts de l’aurore ». L’âme se trouve entre l’homme terrestre et l’Intime. L’âme a un corps ultrasensible et matériel, avec lequel elle voyage à travers l’espace. Le corps de l’âme, c’est le corps astral. Ainsi donc, le corps astral a quelque chose d’humain et quelque chose de divin.

Le corps astral a son « ultraphysiologie » et son « ultrapathologie », en relation intime avec le système nerveux grand sympathique et avec nos glandes à sécrétion interne. Le corps astral est doté de sens merveilleux grâce auxquels nous pouvons investiguer les grands mystères de la vie et de la mort.

Dans l’astral, il y a le mental, la volonté et la conscience.

Nos disciples doivent apprendre à sortir en corps astral.

Ce que nous enseignons dans ce chapitre est une formidable réalité. Malheureusement, nos frères de toutes les écoles spiritualistes ignorent totalement l’usage et le maniement du corps astral. Cela nous chagrine de voir nos frères des diverses écoles spiritualistes aussi ignorants quant à l’usage et au maniement du corps astral. Nos frères vivent dans l’astral avec la conscience totalement endormie.

Lorsqu’un frère entre sur le chemin, les ténébreux du sentier lunaire l’attaquent habituellement pendant son sommeil. Les frères de l’ombre prennent la forme du gourou pour égarer les disciples.

Nous comprenons à présent que c’est un crime de ne pas enseigner aux disciples l’usage et le maniement pratique du corps astral. Il est nécessaire que nos disciples éveillent leur conscience pendant le sommeil, afin de pouvoir se défendre contre les attaques des ténébreux.

Devenir conscient du processus du sommeil n’est pas dangereux.

Nous devons prendre conscience de toutes nos fonctions naturelles.