Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Ceux qui méprisent le Sexe rejettent l’Eden. L’Eden est le Sexe lui-même. Les magiciens noirs disent qu’il ne faut donner aucune importance au Sexe ; ils ferment ainsi les portes de l’Eden aux âmes faibles. Nous avons connu un ténébreux qui est même allé jusqu’à dire à un autre homme : « Je te laisse ma femme, tu peux l’avoir si tu veux ». Ce magicien noir a abandonné sa femme et ses enfants, et il s’en est allé à travers le monde en prêchant une doctrine de Magie Noire. « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites !, qui parcourez mers et mondes pour gagner un prosélyte, et quand vous l’avez gagné, vous le rendez digne de l’enfer deux fois plus que vous ». « Dire que le Sexe n’a pas d’importance, c’est renoncer à l’Eden, parce que l’Eden, c’est le Sexe même. Il y en a beaucoup qui regardent le Sexe avec dédain ; ces pauvres âmes ignorent que c’est la porte de l’Eden. Ces pauvres âmes ne veulent pas entrer par la porte étroite, et ainsi, ces âmes renoncent au Paradis et s’enfoncent dans l’abîme. On ne peut entrer à l’Eden que par la porte par où nous sommes sortis : le Sexe. Celui qui méprise cette porte étroite et difficile n’y entrera pas et il s’enfoncera dans l’abîme.

Les Lucifers font de terribles efforts pour nous éloigner de cette porte. C’est à juste raison que le Christ a dit : « Des mille qui me cherchent, un me trouve, des mille qui me trouvent, un me suit, des mille qui me suivent, un seul est mien ».

L’intellect est l’arme que les magiciens noirs utilisent pour nous éloigner des portes de l’Eden. Les Lucifers ont des intellects étincelants. Les Lucifers méprisent le Sexe et sont fornicateurs, terriblement méchants et hypocrites. Le plus grave, c’est l’apparence de sainteté que revêtent les ténébreux. Ils parlent à la lumière des Evangiles, ils parlent d’amour et de charité. Ils se présentent remplis d’une apparente humilité, puis ils disent que le Sexe n’a pas d’importance, que le Sexe est bas et grossier, qu’ils ne veulent, eux, que la spiritualité la plus pure. Ainsi ferment-ils les portes de l’Eden à la pauvre humanité souffrante. « Malheur à vous scribes et pharisiens hypocrites !, qui fermez aux hommes le Royaume des Cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes et vous ne laissez même pas entrer ceux qui veulent y entrer ».