Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

L’Ancien des Jours est à l’origine de tout homme, il est le Père.

Il y a autant de Pères dans le ciel que d’êtres humains sur la terre.

L’Ancien des Jours est l’Occulte de l’occulte, la Miséricorde des miséricordes, la Bonté des bontés, la racine de notre Etre, le « grand Vent ». La chevelure de l’Ancien des jours a treize boucles et sa barbe treize mèches.

Nous ne pouvons incarner l’Ancien des Jours qu’en vainquant la mort. Les épreuves funèbres de l’arcane 13 du Tarot sont plus épouvantables et terribles que l’abîme. L’arcane 13 est l’arcane de l’Ancien des Jours.

Pour avoir le droit d’incarner l’Ancien des Jours, il faut une mort suprême ; seul celui qui l’incarne a le droit de porter intérieurement la chevelure et la barbe du vénérable Ancien.

Ce n’est qu’en présence des Anges de la mort, après être sortis victorieux des épreuves funéraires, que nous pouvons incarner l’Ancien des Jours. Celui qui l’incarne devient un vénérable vieillard de plus dans l’éternité.

L’Ancien des Jours est la première émanation, terriblement divine, de l’espace abstrait absolu.