Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Jésus étant né à Bethléem, dans la terre de Judas, comme l’avaient annoncé les prophètes, le collège d’Initiés se réunit dans une grande salle du palais d’Hérode, afin de communiquer au monarque la naissance spirituelle du Sauveur du monde.

Hérode était un homme de taille moyenne, au corps mince et svelte, au visage rosé et juvénile, il était vêtu d’une tunique comme celles que l’on portait à l’époque, et il couvrait sa tête d’un brillant casque de guerrier.

Assis à sa table de travail. Hérode écouta le rapport des Initiés, mais il n’y crut pas, il ne put admettre que Jésus était le Messie annoncé ; et à grands coups d’arguments, il rejeta avec indignation le message des Initiés. Jésus rétorqua à Hérode ; « Tu es un homme juste, mais il se trouve que tu ne m’as jamais aimé ». Rempli de colère, Hérode s’adressa à l’assemblée en ces termes : « Ne mangez pas la lune ». Hérode voulait dire par là qu’on ne devait pas abandonner le culte lunaire. Toutes les religions raciales sont lunaires ; la religion juive est lunaire.

Hérode était totalement conservateur et, comme tel, il défendait la tradition juive conservatrice. Hérode défendait la vieille caste sacerdotale du peuple de Judas. Hérode rejeta le Sauveur du monde.

Cette réunion dans le palais d’Hérode fut transcendantale, à ce congrès initiatique fut annoncé la nouvelle période de développement christico-solaire du monde. Etant manifestement conservateur, Hérode s’accrocha au passé lunaire et aux préjugés raciaux, et il ne voulut pas accepter que Jésus soit le Sauveur du monde.

Ce congrès d’initiateurs s’avéra un échec. Hérode commanda de tuer les Initiés, il ordonna à ses soldats de tuer les enfants : on appelle ésotériquement les Initiés des « enfants » ; ainsi donc, les enfants ce sont les Initiés, qu’Hérode fit tuer. Les soldats parcoururent les rues de Bethléem et tuèrent les Initiés. Ainsi s’accomplit la prophétie de Jérémie : « Dans Rama s’est fait entendre une voix, qui sanglote, gémit et se lamente ; c’est Rachel pleurant ses enfants, et elle ne veut pas être consolée, parce qu’ils ont péri »

(Matthieu II, 18).

Jésus réussit à se sauver et à s’enfuir en Egypte ; cela se passa en hiver et il pleuvait beaucoup. Jésus dut supporter héroïquement les inclémences du temps. Lorsque cela eut lieu, Joseph et Marie étaient déjà vieux ; ils souffrirent beaucoup pour leur fils Jésus. La Sainte Famille voyagea par terre et par mer pour atteindre l’Egypte.