Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Le Maître Jésus était un Boddhisattva tombé et qui s’est relevé grâce à de suprêmes sacrifices. Etant donné que beaucoup de frères spiritualistes ne savent pas ce qu’est un Boddhisattva, nous allons donner une explication.

L’Intime a deux âmes jumelles, l’âme divine et l’âme humaine.

Le Boddhisattva est l’âme humaine. Lorsqu’un Maître veut se réincarner, il envoie au devant de lui son âme humaine (son Boddhisattva) pour qu’elle se réincarne. Cette âme entre dans un ventre maternel et vient en ce monde comme n’importe quel enfant commun et ordinaire. Nous disons alors : cet enfant est le Boddhisattva d’un Maître. Ces Boddhisattvas doivent se préparer pour pouvoir incarner en eux-mêmes leur Intime.

Le Maître interne est un composé parfait, c’est un Intime et une âme divine déjà fusionnés intégralement. L’Intime est masculin et son âme divine (la conscience) est féminine. Le résultat de cette union, c’est un hermaphrodite divin et parfait ; ce parfait hermaphrodite esprit est un Maître interne et ce Maître envoie son âme humaine pour qu’elle se réincarne et se prépare. Lorsque le Boddhisattva est enfin prêt, le Maître entre en lui ; on dit alors que le Maître est né. Quand nous disons que Jésus est né dans une crèche, nous signifions ésotériquement la naissance spirituelle de Jésus. La crèche n’est qu’un symbole.

L’Esprit de sagesse se réincarne toujours dans cette crèche du monde, afin de sauver la pauvre humanité souffrante. Les animaux de la crèche sont les passions humaines.

Souvent il arrive que le Boddhisattva d’un Maître tombe, et le Maître est alors dans l’impossibilité de se réincarner. Le Maître ne tombe pas ; le Boddhisattva, lui, est humain et il peut tomber. Quand un Boddhisattva se laisse tomber, on l’envoie, dans sa nouvelle réincarnation, payer ses dettes, s’il ne réussit pas à se relever, on le fait se réincarner dans des conditions toujours plus difficiles. Mais lorsqu’enfin il se relève, le Maître entre alors en lui, pour accomplir quelque grande oeuvre.

Jésus était le Boddhisattva d’un Maître et il est né dans un temple. Jésus était tombé et il s’est relevé par de suprêmes efforts et d’immenses sacrifices. La naissance de Jésus est spirituelle.

« Les Fils de Dieu ne sont engendrés ni du sang, ni de volonté de chair, ni de volonté d’homme, mais de Dieu » (Jean I, 13).