Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Lors des cérémonies de Haute-Magie, on exorcise les quatre éléments avant de commencer la cérémonie.

Pour l’exorcisme de l’air, on souffle en direction des quatre points cardinaux, puis, face à l’est, en tenant une plume d’aigle, on dit : « Spiritus Dei ferebatur super aquas, et inspiravit in faciem hominis spiraculum vitae.

Sit Michaël dux meus, et Sabtabiel servus meus, in luce et per lucem.

Fiat verbum halitus meus, et imperabo Spiritibus aeris hujus, et refraenabo equos solis voluntate cordis mei,

et cogitatione mentis meae et nutu oculi dextri. Exorciso igitur te, creatura aeris, per Pentagrammaton et in nomine Tetragrammaton, in quibus sunt voluntas firma et fides recta. Amen, Sela Fiat. Qu’il en soit ainsi.

Sylphes et Sylphides, obéissez-moi, par le Christ, par le Christ, par le Christ ! Amen ».

Ensuite, face à l’ouest, tenant cette fois une coupe d’eau, on commande aux créatures élémentales de l’eau en prononçant l’exorcisme de l’eau :

« Fiat firmamentum in medio aquarum et separet aquas ab aquis,

quae superius sicut quae inferius, et quae inferius sicut quae superius, ad perpetranda miracula rei unius.

Sol ejus pater est, Luna mater et ventus hanc gestavit in utero suo,

ascendit a terra ad coelum et rursus a coelo in terram descendit.

Exorciso te, creatura aquae, ut sis mihi speculum Dei vivi in operibus ejus, et fons vitae, et ablutio peccatorum. Amen.

Ondines et Néréides de l’eau, obéissez-moi, au nom du Christ, par la force du Christ, pour l’amour du Christ ! Amen ».

Face au nord et la canne à sept noeuds à la main, on exorcise les créatures élémentales de la terre en prononçant l’oraison des Gnomes :

« Par le clou d’aimant qui traverse le centre du monde, par les douze pierres de la Cité Sainte, par les talismans qui sont enfouis, par les sept métaux qui coulent dans les veines de la terre, je vous conjure, ouvriers souterrains de la terre, obéissez-moi au nom du Christ, par le sang du Christ, pour l’amour du Christ ! Amen ».

Face au sud pour l’exorcisme du feu, avec l’épée dans la main droite, on jette dans la flamme ou sur un charbon incandescent du sel, de l’encens (olibanum), de la résine blanche, du camphre et du soufre, en disant trois fois :

« Michaël, roi du soleil et de la foudre, Samaël, roi des volcans, Anaël, prince de la lumière astrale, assistez-nous, au nom du Christ, pour l’amour du Christ, par la force du Christ ! Amen ».

Pour nous défendre contre les forces ténébreuses, pour subjuguer les créatures élémentales, nous devons prononcer aussi la Conjuration des Quatre. Nous réciterons également cette Conjuration avant nos rituels sacrés. Prenant tour à tour le bâton, la coupe, la plume d’aigle et l’épée, nous disons avec force la Conjuration :

« Caput mortuum, imperet tibi Dominus per vivum et devotum serpentem !

Cherub, imperet tibi Dominus per Adam Iod-Chavah !

Aquila errans, imperet tibi Dominus per alas tauri.

Serpens, imperet tibi Dominus Tetragrammaton per Angelum et Leonem.

Michaël, Gabriel, Raphaël, Anaël !

Fluat udor per Spiritum Elohim.

Manet terra per Adam Iod-Chavah.

Fiat firmamentum per Iod-HaVah Sabaoth.

Fiat judicium per ignem in virtute Michaël.

Ange aux yeux morts, obéis, ou écoule-toi avec cette eau sainte.

Taureau ailé, travaille, ou retourne à la terre si tu ne veux pas que je t’aiguillonne avec cette épée.

Aigle enchaîné, obéis à ce signe, ou retire-toi devant ce souffle.

Serpent mouvant, rampe à mes pieds, ou sois tourmenté par le feu sacré et évapore-toi avec les parfums que j’y brûle.

Eau retourne à l’eau ; Feu brûle ; Air circule ; Terre tombe sur la terre par la vertu du Pentagramme, qui est l’étoile du matin, et au nom du Tetragramme qui est écrit au centre de la croix de lumière. Amen, Amen, Amen ».

Ces exorcismes et conjurations doivent être appris par coeur, car on peut aussi y avoir recours pour donner à boire de l’eau consacrée à un malade, ou prophétiser en contemplant l’eau, pour apaiser une tempête, conjurer les Sylphes de l’espace, pour arrêter un incendie ou commander aux Salamandres du feu ou aux Gnomes de la terre, etc.

La Conjuration des Sept sert aussi à conjurer les démons des personnes possédées et à nous protéger des ténébreux.