Le Mouvement Gnostique

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Écoles Ésotériques

Le mouvement gnostique est le mouvement synthèse de la nouvelle ère du Verseau.

La totalité des sept écoles de yoga sont dans la Gnose, mais de manière synthétique et absolument pratique.

Il y a le Hatha yoga tantrique dans le Maïthuna (Magie Sexuelle). Il y a le Raja yoga pratique dans le travail avec les chakras. Il y a le Gnana yoga dans les travaux et disciplines mentales que nous cultivons en secret depuis des millions d’années. Nous avons le Bakhti yoga dans nos prières et rituels. Nous avons le Laya yoga dans la méditation et les exercices respiratoires. Il y a le Samadhi yoga dans nos pratiques avec le Maïthuna et au cours des méditations de fond. Nous vivons le sentier du Karma yoga dans l’action droite, dans le penser droit, dans le sentir droit, etc.

La science secrète des soufis et derviches dansants se trouve dans la Gnose. La doctrine secrète du Bouddhisme et du Taoïsme se trouve dans la Gnose. La magie sacrée des nordiques se trouve dans la Gnose. La sagesse d’Hermès, Bouddha, Confucius, Mahomet, Quetzalcóatl, etc., se trouve dans la Gnose. La Doctrine du Christ est la Gnose.

Jésus de Nazareth est de fait l’Homme des Synthèses. Jésus de Nazareth fut Essénien, il étudia la sagesse hébraïque et eut deux maîtres rabbins pendant son enfance. Pourtant et outre ses profondes connaissances du Zohar, du Talmud, de la Torah, c’est un Initié Égyptien, un Maçon Égyptien. Jésus étudia dans la pyramide de Khephren, Jésus est un Hiérophante Égyptien. De plus, il voyagea en Chaldée, en Europe, en Inde et au Tibet. Les voyages de Jésus ne furent pas touristiques, les voyages de Jésus furent des voyages d’études.

Il existe au Tibet des documents secrets qui démontrent que Jésus, le Grand Maître gnostique, se trouva à Lhassa, capitale du Tibet, Siège Sacré du Dalaï-Lama.

Jésus visita la Cathédrale de Jo Kang, la Sainte Cathédrale du Tibet. Les connaissances que Jésus acquit dans tous ces pays et dans toutes ces Antiques écoles de Mystères furent terribles.

Le Grand Maître nous remit toutes ces connaissances yogiques, toutes ces connaissances bouddhistes, hermétiques, zoroastriennes, talmudiques, chaldéennes, tibétaines, etc., de manière synthétique, déjà digérées dans sa Gnose.

Jésus n’a pas fondé l’Église Catholique Romaine. Jésus a fondé l’Église Gnostique, celle qui existait au temps de Saint-Augustin, celle que connut Jérôme, Saint-Thomas, Marcion de Ponte, Clément d’Alexandrie, Tertullien, Saint-Ambroise, Harpocrate, et tous les premiers Pères de l’Église qui à cette époque s’appelait Église Gnostique-Catholique.

L’Église catholique romaine dans sa forme actuelle n’a pas été fondée par Jésus ; elle est une déviation ou corruption, une branche cassée de la Sainte Gnose, un cadavre.

L’humanité a besoin de revenir au point de départ, de revenir à la Sainte Gnose du Hiérophante Jésus, retourner au christianisme primitif, au Christianisme de la Gnose.

La Doctrine de Jésus le Christ est la doctrine des Esséniens, la doctrine des Nazaréens, Pératisseniens ou Pérates, etc.

Dans la doctrine de Jésus le Christ, il y a du yoga digéré, du yoga essentiel, de la magie tibétaine, du bouddhisme Zen, du bouddhisme pratique, de la Science hermétique, etc.

Dans la Gnose se trouve toute la sagesse antique déjà totalement mâchée et digérée.

Jésus le Divin Maître est l’Instructeur du Monde. Si nous voulons vraiment l’Autoréalisation Intime, étudions la Gnose, pratiquons la Gnose, vivons le sentier de l’Arhat gnostique.

La meilleure exposition de la Doctrine Secrète se trouve dans la synthèse gnostique du Hiérophante Jésus le Christ.

La Gnose nous épargne travail et étude ; si ce n’était la Synthèse du Christ, il nous faudrait nous mettre des milliers de volumes dans la tête et voyager dans le monde entier pour trouver le Chemin.

Heureusement quelqu’un l’a déjà fait, ce fut le Christ. Lui-même a étudié dans la cathédrale bouddhiste de Jo Kang en scrutant des livres tibétains extrêmement anciens. En quoi avons-nous besoin de faire ce même travail d’investigation ? Lui a déjà fait ce travail et d’une manière synthétique. Il nous a remis tout le Yoga, toute la Science Secrète. Que voulons-nous de plus ?

Notre devoir est d’étudier la Gnose et de la vivre, c’est cela qui est important. Qu’on se moque de nous, qu’on nous attaque, qu’on nous calomnie, quelle importance pour la science et quelle importance pour nous ?

Vous pouvez être sûr, cher lecteur, que le meilleur du Yoga se trouve dans la Gnose.

Le meilleur du bouddhisme se trouve dans la Gnose, le meilleur des sciences égyptienne, chaldéenne, zoroastrienne, etc., se trouve dans la Gnose. Alors quoi ? Que voulons-nous de plus ? Que cherchons-nous encore ?

Le mouvement gnostique est le mouvement révolutionnaire de la nouvelle ère du Verseau. Il existe actuellement bien des individus réactionnaires, dépassés et retardataires, qui se disent gnostiques et nous excommunient parce que nous divulguons le Grand Arcane, le Maïthuna, en disant que nous sommes en train de faire un labeur pansexualiste, condamnable ; ils ne veulent pas que l’humanité reçoive la clé de l’Autoréalisation Intime.

Le secrétaire des institutions gnostiques a reçu des lettres de l’un de ces pseudo Rose-Croix, pseudo gnostiques, dans lesquelles celui-ci affirme être avec la Gnose et avec le Maïthuna (Magie Sexuelle), tout en ne voulant pas qu’on remette cette clé à la pauvre humanité souffrante… On prépare d’abord les gens, dit-il, avant de leur remettre le Maïthuna…, etc. Et pourtant quand celui-ci s’adresse à certains étudiants, il se contredit en parlant contre le mouvement gnostique et contre le Grand Arcane en nous qualifiant de pornographes, etc.

Réellement, la seule chose qu’il veut est de ne pas laisser les autres sur le Sentier du fil du Rasoir. Lui connaît la clé sexuelle, lui connaît le Maïthuna, mais il ne veut pas que les autres la connaissent, il fait tout pour cacher la vérité aux pauvres humains.

Nous, franchement, nous avons résolu de nous lancer dans une lutte sans merci, une lutte à mort pour initier la nouvelle ère du Verseau. Peu importe qu’on nous critique, qu’on nous insulte ou qu’on nous trahisse. La Gnose doit être remise à l’humanité coûte que coûte.

Le mouvement gnostique présente la Connaissance gnostique de manière révolutionnaire. Le mouvement gnostique est révolutionnaire à cent pour cent. Le mouvement gnostique s’est formé pour initier une nouvelle ère dirigée par une planète révolutionnaire. Cette planète est Uranus, la planète de la sexualité, la planète de la révolution en marche.

Cette année du Verseau, le mouvement gnostique Chrétien Universel doit se battre terriblement dans la bonne bataille pour la nouvelle ère du Verseau.

Chaque sanctuaire gnostique doit élire son missionnaire. Tous les missionnaires doivent se lancer dans une lutte à mort pour la Victoire du Christ Jésus.

Tous les lumitiaux gnostiques doivent lancer une intense propagande gnostique, prospectus, dépliants, livres, avis radiophoniques, journaux, feuilles volantes, etc.

Qui veut se christifier doit être disposé à donner jusqu’à la dernière goutte de son sang pour le Christ et pour l’humanité souffrante.

Les égoïstes, ceux qui ne pensent qu’à eux-mêmes et à leur propre progrès, ne parviendront jamais à la Christification.

Actuellement, le mouvement gnostique compte plus de quatre millions de personnes dans toute l’Amérique, mais il a besoin de grandir encore, de devenir plus puissant, gigantesque, afin de transformer le monde pour la nouvelle ère que nous avons déjà commencée.

L’année passée a été terrible… Nous avons été trahis par un scélérat sur un point sensible… Mais nous avons vaincu… Maintenant nous sommes plus puissants… Plus forts… Plus nombreux… Nous avons terminé l’année par une victoire totale pour le mouvement Gnostique.

Cette année du Verseau doit être une année de guerre à mort contre l’ignorance, le fanatisme et l’erreur. Il est nécessaire de travailler intensément dans le Grand-Œuvre du Père et d’amener à nos rangs gnostiques des milliers et des milliers de personnes. Nous avons besoin de renforcer l’Armée du Salut Mondial.

Rappelez-vous frères gnostiques que dans la Gnose du Christ Cosmique se trouve la synthèse pratique de tous les yogas, loges, ordres, religions, écoles, systèmes, etc.

Notre grand Maître Jésus le Christ étudia à fond tout ce Yoga, toute cette sagesse antique, et ensuite il nous la remit dans sa Gnose, mais déjà digérée et parfaitement simplifiée, de manière absolument pratique.

Il y a de la Gnose dans la doctrine bouddhiste, dans le bouddhisme tantrique du Tibet, dans le bouddhisme zen du Japon, dans le bouddhisme chan de Chine, dans le soufisme, chez les derviches dansants, dans les sagesses égyptienne, perse, chaldéenne, pythagoricienne, grecque, aztèque, maya, inca, etc.

Si nous étudions soigneusement les évangiles chrétiens, nous y trouverons la Mathématique pythagoricienne, la Parabole chaldéenne et babylonienne, et la formidable morale bouddhiste.

Le système d’enseignement adopté par Jésus fut le système des Esséniens. Les Esséniens furent certes gnostiques à cent pour cent.

Les Quatre Évangiles sont gnostiques et ne pourraient se comprendre sans le Maïthuna (Magie Sexuelle).

Il s’avère absurde d’adultérer la Gnose avec des enseignements différents. L’évangile chrétien interdit l’adultère. Il est absurde de concevoir la Gnose sans le Maïthuna.

Nous pouvons boire le Vin de la Gnose (Sagesse Divine), dans une coupe grecque, bouddhiste, soufie, aztèque, égyptienne, etc., mais nous ne devons pas adultérer ce vin délicieux avec des doctrines étrangères.

Dans le mouvement gnostique se trouve la synthèse pratique de la Gnose dans sa forme absolument révolutionnaire.

Le mouvement gnostique correspond au signe zodiacal du Verseau, il est donc absolument révolutionnaire.

Les lumitiaux du mouvement gnostique doivent être des académies ésotériques et des Temples de Liturgie Solaire.

Réellement, les rituels gnostiques sont de la Liturgie Solaire. À ce jour, l’être humain n’a pas encore de corps solaires (corps astral) ; c’est là un luxe que bien peu de gens peuvent se donner. L’être humain actuel, c’est-à-dire l’animal intellectuel, a seulement un corps Lunaire (corps moléculaire).

L’animal intellectuel est esclave de l’influence lunaire. Il charge la Lune dans son corps moléculaire, fantomatique, négatif lunaire. Réellement, l’être humain actuel est un mélange hybride de plante et de fantôme.

La seule chose que l’animal intellectuel porte à l’intérieur de son corps Lunaire est la légion du Moi et la Bouddhata endormie.

Le mouvement gnostique enseigne la Maïthuna pour que l’être humain fabrique le corps Solaire. Il est nécessaire que l’homme se libère de la Lune et se convertisse en Esprit Solaire.

Les rituels gnostiques nous identifient avec la force solaire. Il est nécessaire de lutter contre la force lunaire, de nous rendre libre en vérité. C’est cela que veut le mouvement gnostique.

La Lune est morte, le Soleil est Vie en abondance. La Lune est matérialisme, ivrogneries, banquets, luxure, colère, envie, convoitise, orgueil, paresse, incrédulité, etc.

Le Soleil est Feu, Sagesse, Amour, Esprit Divin, Splendeur, etc.

Le Soleil est le Christ Cosmique, le Verbe, la Grande Parole. Les quatre évangiles gnostiques constituent le Drame Solaire, le Drame du Christ.

Nous avons besoin de vivre le Drame Solaire, nous avons besoin de nous convertir en le personnage central de ce Drame Cosmique.

Peu importe qu’on nous critique, qu’on nous abhorre, qu’on nous haïsse parce que nous divulguons le Maïthuna (Magie Sexuelle) pour le bien de cette pauvre humanité ratée.

Les infrasexuels dégénérés ne nous pardonneront jamais le fait que nous défendions la Suprasexualité.

Réellement, cela fait mal de voir ces pauvres infrasexuels dans le monde moléculaire après la mort. Leur corps Lunaire les convertit en femmes lunaires qui errent dans le monde moléculaire comme des somnambules, des endormies, froides, inconscientes.

À quoi leur servirent toutes leurs pratiques subjectives, à ces infrasexuels ? À quoi leur servirent toutes leurs croyances, systèmes, ordres, etc. ? Les infrasexuels essaieront inutilement de se libérer en méprisant le sexe ou en renonçant au Maïthuna (Magie Sexuelle), ou en s’abstenant, ou en abusant, ou en suivant le chemin dégénéré des homosexuels, des masturbateurs, etc.

Les sincères fourvoyés essaieraient bien inutilement de créer les corps solaires, en pratiquant des exercices respiratoires ou du yoga sans Maïthuna, ou des exercices similaires ou encore des diètes végétariennes, etc.

Il est totalement démontré que nous sommes enfants du sexe et qu’on ne peut créer qu’avec le sexe…

Réellement, nous ne pourrons créer les corps solaires qu’avec le sexe. Nous ne pouvons nous transformer en Esprits Solaires qu’avec la force merveilleuse du Troisième Logos.

Nous voulons enseigner à l’humanité la Religion Solaire. Nous voulons remettre à ces pauvres fantômes lunaires la Doctrine Solaire du Christ Cosmique, dans l’unique propos que l’homme se christifie.

Il est urgent que le Christ naisse dans le cœur de l’Homme. Il est nécessaire que tout être humain se transforme en Ange Solaire.

Le mouvement gnostique a une gigantesque tâche dans l’ère du Verseau que nous sommes en train de commencer. C’est à nous qu’est revenue la Mission Sacrée d’enseigner à cette pauvre humanité la Doctrine du Logos Solaire.

Nous devons lutter jusqu’à la mort pour rendre le mouvement gnostique toujours plus puissant. Nous avons besoin que ce mouvement devienne omnipotent pour le bien de tant de millions d’êtres humains qui sont sur le chemin de la Mort Seconde. Nous avons besoin d’être compatissants et de remettre à l’humanité la Doctrine Solaire, coûte que coûte.