La Résurrection des Morts

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Le Magnus Opus

Le Magnus Opus se réalise totalement à l’aide de l’Arcane XIII de la Kabbale. Les vingt-deux clés fondamentales de l’OEuvre du Soleil conduisent l’Initié jusqu’à la Résurrection alchimique.

Quiconque atteint la cinquième Initiation des Mystères Majeurs peut, s’il le veut, renoncer au bonheur ineffable du Nirvana. Ceux qui renoncent au Nirvana par amour pour l’humanité ont le droit de demander l’Elixir de Longue Vie.

L’Elixir de Longue Vie résulte du mélange de l’Elixir Rouge avec l’Elixir Blanc. Ce merveilleux Elixir est un gaz d’une blancheur immaculée ; cet Elixir est déposé dans le fond vital de l’organisme.

Quiconque a reçu l’Elixir de Longue Vie meurt, mais ne meurt pas. L’Ange de la Mort ne rompt pas le Cordon d’Argent de ceux qui ont déjà eu la joie de recevoir l’Elixir de Longue Vie. Tout Initié qui reçoit l’Elixir de Longue Vie meurt, mais ne meurt pas. Le troisième jour, son corps est enlevé du sépulcre. En profitant de l’Hyperespace, les Maîtres réussissent à s’échapper du tombeau avec leur corps de chair et d’os, c’est la Résurrection.

Lorsqu’un Maître ressuscite, le Magnus Opus est consommé. Le troisième jour après sa mort, le Grand Maître Jésus arriva en corps astral devant son Saint-Sépulcre. La tradition ésotérique sait que le Maître vint accompagné des Saintes Femmes (elles étaient aussi en corps astral). Accompagnèrent aussi le Maître les Anges de la Mort, les Seigneurs du Karma, les Seigneurs du Mouvement cosmique, etc.

Le Grand Maître invoqua son corps physique d’une voix forte. Ce corps, animé par le Verbe, se leva en pénétrant dans l’Hyperespace, en se submergeant absolument dans le Plan astral. Le sépulcre resta vide et le linceul abandonné.

Dans le Plan astral, les Saintes Femmes traitèrent le corps de Jésus avec des drogues et des onguents aromatiques.

Obéissant aux ordres suprêmes, le corps ressuscité pénétra dans l’Ame du Maître par la partie supérieure de la tête sidérale. C’est ainsi que le Maître resta alors en possession de son corps dans le plan astral. Ce corps demeura en Etat de Djinn.

Le Maître est mort, mais n’est pas mort. Le tombeau est resté vide et les bandelettes gisaient à terre. « Ainsi que le suaire qui était sur sa tête, non pas posé avec les bandelettes, mais roulé à part, dans un autre endroit » Jn 20,7.

Jésus démontra la Résurrection alchimique en se présentant devant ses disciples. Thomas l’incrédule dit :

« Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, si je ne mets mon doigt à la place des clous et si je ne mets ma main dans son côté, non, je ne croirai pas ».

Et huit jours après, les disciples étaient de nouveau à l’intérieur, et Thomas avec eux. Vient Jésus, portes fermées ; il se tint au milieu et il dit : « Paix à vous ! » (Paix Invérentielle). Ensuite il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici et vois mes mains, avance ta main et mets-la dans mon côté ; et ne te montre plus incrédule, mais croyant ». Thomas répondit et lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! ». Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu as cru ; heureux ceux qui croient sans voir ! » Jn 20, 25-28.

Jésus est ressuscité d’entre les morts, Jésus s’est levé du sépulcre en utilisant l’hyperespace. Jésus traversait n’importe quel mur et il a pénétré dans l’enceinte où se trouvaient les Apôtres en se servant de l’Hyperespace. L’Astrophysique découvrira très bientôt l’existence de l’Hyperespace. L’Hyperespace peut être démontré par l’Hypergéométrie.

Ceux qui reçoivent l’Elixir de Longue Vie doivent franchir au moment de la mort les terribles épreuves funèbres de l’Arcane XIII de la Kabbale. Les épreuves de l’Arcane XIII sont plus épouvantables que la mort elle-même. Très peu d’êtres humains ont réussi à passer les épreuves de l’Arcane XIII de la Kabbale.

Dans les figures symboliques d’Abraham le Juif se trouvent toutes les opérations alchimiques qui conduisent l’étudiant gnostique jusqu’à la Résurrection Initiatique.

Les treize figures alchimiques du livre doré d’Abraham le Juif sont les suivantes :

1 Au milieu des nuées, Mercure tenant un Caducée et Saturne ailé avec dans ses mains une faux et sur la tête un sablier (importance du temps et allongement de la vie tant que nous ne violons pas la Loi). L’Ange de Saturne armé d’une faux s’apprête à couper les pieds de Mercure (séparation totale de l’éjaculation séminale ; fixation du Mercure, c’est-à-dire, emmagasinage de la liqueur séminale ; coupellation de l’Argent avec le Plomb, ce qui signifie travail avec l’Arcane AZF pour transmuter le Plomb de la personnalité en l’Or de l’Esprit).

2 Une montagne avec sept grottes, sept griffons et sept serpents de couleurs noire et jaune ; un serpent aptère en dévore un autre aux ailes dorées, et un griffon s’apprête à manger un autre (Sublimation du Mercure séminal mortifié par le sacrifice, sublimation de l’Energie sexuelle). Les sept cavernes sont les sept corps de l’homme. Les sept serpents représentent les sept degrés du pouvoir du Feu. La Kundalini est septuple dans sa constitution interne : il y a sept serpents, deux groupes de trois avec le couronnement sublime de la septième langue de Feu qui nous unit avec l’Un, avec la Loi et avec le Père.

Chacun des sept Serpents vit dans sa caverne sacrée. Quand l’homme éveille le cinquième Serpent, il a le droit de demander l’Elixir de Longue Vie. Le cinquième Serpent appartient à la cinquième caverne du Mystère. Le cinquième Serpent appartient au corps causal ou corps de la Volonté. Les étapes du Grand-OEuvre sont représentées, dans cette deuxième figure d’Abraham le Juif, par l’arbre fleuri, au sommet de la montagne, cet arbre a un tronc et des branches bleues, des feuilles dorées et des fleurs blanches et rouges.

3 Le Jardin des Hespérides avec un chêne creux (trône). Sur le tronc du chêne s’enroule un beau Rosier fleuri et à leur pied jaillit une Fontaine d’eau blanche que les aveugles cherchent infructueusement (revivification du Mercure sublimé). Le Jardin des Hespérides est l’Eden de la Bible. L’Eden c’est le sexe lui-même. Nous sommes sortis de l’Eden par la porte du sexe, c’est par cette porte seulement que nous pouvons rentrer à l’Eden. Le trône est dans le sexe. Le Roi n’est pas dans la tête, le Roi est dans le sexe. Le sexe est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. La Fontaine d’eau blanche que les aveugles des diverses écoles, religions et sectes cherchent inutilement, fouillant dans la terre sans jamais la trouver, c’est la liqueur séminale. Le beau Rosier fleuri représente les chakras, roues ou disques du corps astral, qui tournent et resplendissent comme des soleils éclatants lorsque nous éveillons le Serpent sacré.

4 Le Roi Hérode ordonne le massacre des Innocents ; les mères pleurent, il y a sept enfants égorgés, les soldats, sous l’oeil du Roi qui tient un grand coutelas, versent le sang des Innocents (l’Esprit Universel des métaux) dans un grand tonneau où le Soleil et la Lune viennent se baigner. Tout Initié doit passer par la décapitation initiatique. Il y a sept décapitations du Feu. Il existe aussi trois grandes décapitations fondamentales qui appartiennent à l’Initiation Vénuste.

En chacun des sept Serpents de feu correspond une décapitation.

Lorsque nous élevons le premier Serpent, qui correspond au corps physique, nous passons par la première décapitation. Quand il élève le deuxième Serpent, celui du corps éthérique, l’Initié passe par la seconde décapitation. Avec le Serpent du corps astral, on passe par la troisième décapitation ; dans le corps mental, par la quatrième décapitation ; dans le corps de la Volonté, par la cinquième ; dans le corps de la Conscience, par la sixième, et dans le corps de l’Esprit, par la septième. Il y a sept enfants décapités. Ces cérémonies sont terriblement divines. Toutes ces cérémonies se déroulent dans les Mondes supérieurs.

Chaque fois que l’un des Serpents sacrés arrive à la hauteur du cou, la cérémonie terrible de la décapitation a lieu. Le Soleil et la Lune, l’homme et la femme se baignent dans la grande cuve où se trouve le sang des sept décapités.

Seule la pratique de la Magie sexuelle (l’Arcane AZF) nous permet d’élever chacun des sept serpents. C’est seulement en pratiquant la Magie sexuelle qu’il est alors possible de passer par les sept décapitations terriblement divines.

5 Un Caducée avec deux Serpents qui se dévorent (Solution et Volatilisation). Il existe deux Serpents : le Serpent tentateur du délicieux Eden et le Serpent de Bronze qui guérissait les Israélites dans le désert. L’un doit dévorer l’autre, inévitablement. Si le Serpent divin est dévoré, nous nous convertissons alors en démons. Si le Serpent divin est victorieux, nous sommes sauvés. Notre devise est Thelema (Volonté).

La clé se trouve dans la Solution et la Volatilisation. On doit sublimer la liqueur séminale vers le haut, jusqu’au coeur, on doit cérébraliser le Semen. On ne doit pas éjaculer le Semen. Il faut savoir se retirer de l’Acte secret sans répandre le Semen. C’est cela, l’Arcane AZF.

6 Un Serpent crucifié (Coagulation et Fixation du Volatil). Les vapeurs séminales montent par les deux canaux sympathiques qui s’enroulent autour de la moelle épinière, et elles parviennent au distillateur du cerveau où elles sont fixées. C’est là la transmutation sexuelle.

7 Un désert avec quatre sources formant quatre rivières dont sortent quatre serpents qui rampent ici et là (Multiplication de l’Or potable). L’Or est le Feu sacré qui se multiplie, allumant les pouvoirs divins. Les quatre rivières sont les quatre éléments : le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre. Nous devons travailler dans le Grand-OEuvre avec ces quatre éléments.

8 A l’intérieur de l’Arche de la victoire alchimique se trouve Flamel, vêtu comme un pèlerin, portant une robe de bure de couleur orangée, noire et blanche (couleurs qui symbolisent la transmutation sexuelle), et agenouillé aux pieds de Saint-Pierre (la Pierre Philosophale, le sexe). Perrenelle, l’épouse de l’alchimiste Flamel, est à genoux devant Saint-Pierre parce qu’elle est la compagne de l’Alchimie avec laquelle on pratique la Magie sexuelle. Saint-Pierre apparaît au milieu disposé à juger le monde (le monde peut seulement se sauver avec la Pierre de la grâce, le sexe).

9 Au-dessous, se trouvent deux dragons qui se mordent l’un l’autre, l’un ailé, l’autre aptère (le Fixe et le Volatil), le Dragon blanc et le Dragon noir, le Christ interne de tout homme et le Moi psychologique.

10 La figure suivante représente une femme et un homme : les deux natures réconciliées, travaillant dans le Grand-OEuvre.

11 Trois ressuscités, représentant le Corps, l’Ame et l’Esprit (on ressuscite par le pouvoir de la Pierre blanche). Nous comprenons maintenant pourquoi Saint-Pierre, qui signifie la pierre, a les clés du Ciel. Cette pierre, c’est le sexe. La clé du Ciel c’est le Grand Arcane.

Le Grand Arcane consiste à avoir une relation sexuelle et se retirer sans répandre son Semen. Cette pratique est l’Arcane AZF. Cette clé permet d’éveiller tous les pouvoirs et d’obtenir l’Elixir de Longue Vie. L’important c’est de ne jamais, absolument jamais, répandre le Semen.

12 Deux Anges, l’Ange de l’homme et celui de la femme. Les deux coopèrent dans le Grand-OEuvre pour éveiller la Kundalini et atteindre la Résurrection.

13 Un homme retenant par les pattes un Lion (le Lion c’est le Feu). Lorsque l’on parvient à dominer totalement le Feu, la Résurrection s’accomplit, parce que le Grand-OEuvre est consommé.

Dans ces treize symboles d’Abraham le Juif se trouve toute la science qui nous mène jusqu’à la Résurrection des morts. Nicolas Flamel a fait peindre ces treize figures sur les frontispices d’une des portes du cimetière des Innocents, à Paris.

Celui qui a de l’entendement, entendra. La mort peut être vaincue, on peut triompher de la mort. La Magie sexuelle est le chemin.

Nous pouvons conserver notre corps physique pendant des millions d’années afin de travailler pour l’humanité souffrante.

Des deux côtés de l’Arche sur laquelle se trouvent les figures symboliques, Nicolas Flamel a écrit : « Moult (beaucoup) plaît à Dieu la procession, si elle est faite en dévotion ». Cette phrase signifie que la succession des couleurs dans le Grand-OEuvre, c’est-à-dire, la transmutation sexuelle, est agréable à Dieu parce qu’ainsi nous nous convertissons en dieux. « Où il y a des dieux, il y a Dieu ».

Tous nos disciples gnostiques, hommes et femmes, peuvent ressusciter d’entre les morts et conserver leur corps physique pendant des millions d’années s’ils pratiquent la Magie sexuelle, c’est-à-dire, en travaillant avec le Grand Arcane.

Actuellement, vivent dans le monde des Grands Maîtres dont le corps date de plusieurs millions d’années. Le Comte de Saint-Germain qui s’est manifesté aux XVIe, XVIIe, et XVIIIe siècles dans toutes les Cours d’Europe, vit encore aujourd’hui avec le même corps physique.

L’énigmatique et puissant Comte Cagliostro possède toujours le même corps physique qu’il avait au Moyen-Age. L’Humanité divine est composée de millions d’êtres humains qui gardent leur corps physique en Etat de Djinn. Ces Immortels travaillent pour l’humanité souffrante.

Quelques-uns de ces êtres humains divins ont fait le grand saut, ont emporté leur corps physique sur d’autres planètes plus avancées.

Si toi aussi, bien aimé lecteur, tu veux parvenir à ces hauteurs de l’Initiation, pratique la Magie sexuelle et reste ferme dans notre Mouvement Gnostique, ne te laisse pas détourner de ce grand Mouvement ésotérique. Sache que nous, les Gnostiques, sommes actuellement les seuls à dévoiler à l’humanité souffrante le Grand Arcane.

Il existe actuellement des esprits étincelants d’intellectualité qui s’efforcent de retirer les étudiants gnostiques de l’unique sentier qui puisse réellement et de façon absolument pratique les convertir en dieux terriblement divins.

Si tu prouves ta fidélité à la grande Cause, bien aimé disciple, nous, les Frères Majeurs du Temple, te conduirons par la main jusqu’à la Résurrection alchimique.