Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Lumière venant des Ténèbres

Toutes les écoles très ésotériques et très occultistes fondent leurs études sur le septénaire théosophique que nous présentons ici :

  1. Atman (l’Intime)
  2. Bouddhi (l’âme spirituelle)
  3. Manas supérieur (l’âme humaine)
  4. Manas inférieur (Corps mental)
  5. Kama (Corps de désirs ou astral)
  6. Lingam Sarira (Corps vital)
  7. Stula Sarira (le Corps physique)

Atman est le seigneur, l’Intime ; Bouddhi est l’âme spirituelle ; le Manas supérieur est l’âme humaine.

Les deux âmes doivent travailler sous la direction du seigneur, mais ceci est seulement possible chez les Maîtres ; tandis que l’âme humaine travaille, l’âme spirituelle joue.

L’âme spirituelle est féminine et l’âme humaine est masculine. Chez les Maîtres, l’âme spirituelle est d’habitude imprégnée de fruits qui, quand ils naissent, doivent être élaborés par l’âme humaine.

Les gens se sentent très orgueilleux avec leur corps mental car avec lui nous raisonnons, nous discutons, nous projetons, etc., mais ce corps mental est lunaire à cent pour cent et tous les animaux l’ont à l’état résiduel.

Les gens vivent dans le monde des passions animales et jouissent dans les désirs passionnels, parce que le véhicule émotionnel que nous possédons est seulement un corps lunaire animal de désirs bestiaux.

Le corps vital est le corps tétradimensionnel, le Lingam Sarira des Hindous, le fondement vivant de toutes les activités physiques, chimiques, caloriques, perceptives, etc.

En réalité, le corps vital n’est que la section supérieure du corps physique, la partie tétradimensionnelle du corps physique.

À l’intérieur des véhicules mental et de désirs, beaucoup de clairvoyants voient habituellement une belle créature de couleur bleu électrique, très jolie, qu’ils confondent facilement avec l’âme humaine ou corps de la volonté consciente (corps causal).

En réalité, l’animal intellectuel n’a pas encore de corps causal. La belle créature bleu ciel que les clairvoyants voient à l’intérieur des véhicules lunaires, est ceci que dans le Zen bouddhiste on appelle Bouddhata, l’Essence, une fraction de l’âme humaine sacrée, à l’intérieur de nous.

Aucun animal intellectuel n’a de corps causal. Aucun animal intellectuel n’a incarné la triade immortelle. Si quelqu’un incarnait sa triade immortelle, il cesserait immédiatement d’être un animal intellectuel et se convertirait en Homme.

Ce n’est qu’en fabriquant les corps solaires que nous pouvons nous donner le luxe d’incarner la divine triade immortelle : Atman, Bouddhi, Manas.

Si nous voulons monter, nous devons d’abord descendre. Ce n’est qu’en descendant à la neuvième sphère que nous pouvons fabriquer les corps solaires pour incarner la triade immortelle et nous convertir en Hommes.

Pour le moment, nous sommes seulement des animaux intellectuels.

La seule chose qui nous orne est l’intellect, mais si on nous enlevait l’intellect, nous serions des animaux très inutiles, pires que les orangs-outans et gorilles, créatures idiotes, sans défense, bestiales.

Le bouddhisme Zen considère les corps lunaires comme des formes mentales que nous devons dissoudre, réduire en poussière.

Les corps lunaires sont une propriété commune de toutes les bêtes, en incluant la bête intellectuelle appelée par erreur homme.

Ce n’est qu’en fabriquant les corps solaires que nous pouvons nous donner le luxe d’incarner la triade immortelle pour nous convertir véritablement en Hommes.

Les corps solaires sont le résultat d’un travail conscient fait sur soi-même.

Ce n’est qu’en descendant à la neuvième sphère que nous pouvons fabriquer les corps solaires et incarner la triade immortelle, pour naître dans les mondes supérieurs comme nouveau Maître du Mahamanvantara.

L’animal intellectuel vit durant les heures du sommeil et après la mort dans les mondes suprasensibles avec des corps lunaires. Ces corps sont froids et fantomatiques.

Les corps solaires sont des flammes vivantes, rayonnantes, sublimes. Rappelle-toi que les Anges, Archanges, Maîtres, etc., utilisent des corps solaires.

L’authentique corps astral solaire est un véhicule de chair et os, mais d’une chair qui ne vient pas d’Adam, un corps d’une incalculable beauté et de suprême félicité.

Le légitime corps mental solaire est le corps de paradis, un corps de chair et d’os, mais de chair qui ne vient pas d’Adam, un corps de nature féminine, réceptive.

Le véritable corps mental solaire est au-delà du raisonnement, c’est un véhicule pour comprendre.

Ceux qui possèdent le véritable corps mental n’ont pas besoin d’accepter ni de rejeter, ils comprennent et c’est tout.

L’authentique corps mental solaire a trois cent mille clans ou centres magnétiques, et chaque clan doit vibrer au même ton sans aucun effort.

Le corps mental solaire avec ses trois cent mille clans est formidable, merveilleux.

L’adepte qui possède un véhicule mental solaire complètement développé reçoit et comprend la vérité de moment en moment, sans la terrible bataille de la pensée.

Le légitime corps de la volonté consciente permet à l’adepte d’avoir l’immortalité consciente.

Le légitime corps de la volonté consciente permet à l’adepte de réaliser des actions nées de la volonté consciente, permet à l’adepte de déterminer des circonstances.

Tout Maître qui est né dans les mondes supérieurs doit éliminer les corps lunaires, ceux-ci remplacent notre rémanent animal qui vient des temps antiques.

Les désincarnés communs et courants, vêtus de leurs corps lunaires, paraissent des somnambules inconscients, froids, fantomatiques, vivant dans le passé.

L’animal intellectuel est lunaire à cent pour cent et, en réalité, il n’est pas un homme véritable.

Ce n’est qu’en fabriquant les corps solaires que nous nous convertissons en Hommes véritables.