L’Imagination

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

Pour le sage, imaginer, c’est voir ; l’imagination est le translucide de l’âme. Pour obtenir l’imagination, il faut apprendre à concentrer la pensée sur une seule chose. Celui qui apprend à concentrer sa pensée sur une seule chose fait des merveilles et des prodiges.

Le gnostique qui veut atteindre la Connaissance Imaginative doit apprendre à se concentrer et savoir méditer. Le gnostique doit provoquer le rêve durant la pratique de la méditation.

La méditation doit être correcte. Le mental doit être exact. Il faut une pensée logique et un concept exact pour que les sens internes se développent de façon absolument parfaite.

Le gnostique a besoin de beaucoup de patience, parce que tout acte d’impatience le mène à l’échec.

Sur le chemin de la Révolution de la Dialectique, il faut de la patience, de la volonté et une foi absolument consciente.

Un jour quelconque, parmi les rêves, surgit pendant la méditation un tableau éloigné, un paysage, un visage, un nombre, un symbole, etc. C’est le signal qu’on progresse déjà.

Le gnostique s’élève peu à peu vers la Connaissance Imaginative. Le gnostique retire peu à peu le voile d’Isis.

Celui qui éveille sa conscience est arrivé à la Connaissance Imaginative et se meut dans un monde d’images symboliques.

Ces symboles qu’il voyait quand il rêvait, quand il essayait de comprendre l’ego pendant la méditation, il les voit maintenant sans rêver ; avant il les voyait avec la conscience endormie, maintenant, il se déplace parmi eux avec la conscience de veille, même quand son corps est profondément endormi.