L’Exactitude du Terme

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

Socrate exigeait comme base de sa dialectique la précision du terme.

Dans notre Révolution de la Dialectique, nous exigeons comme base la précision du verbe.

La parole, caractéristique de l’homme, est l’instrument de l’expression individuelle et de la communication entre les hommes. C’est le véhicule du langage extérieur et le déchargement ou extériorisation du langage intérieur, compliqué, qui peut être autant utilisé par l’Etre que par l’ego.

Platon, dans le dialogue du Phédon, expliquait à un de ses disciples un concept fameux par sa profondeur et sa délicatesse morale, comme principe humain de la propriété idiomatique. Il dit ainsi : « Tiens pour su, mon cher Criton, que parler d’une manière impropre est non seulement commettre une faute dans ce qu’on dit, mais c’est encore une sorte de tort que l’on cause aux âmes ».

Si nous voulons résoudre les problèmes, nous devons nous abstenir d’opiner. Toute opinion peut être discutée. Nous devons résoudre un problème en le méditant. Il est nécessaire de le résoudre avec le mental et le coeur. Nous devons apprendre à penser par nous-mêmes. Il est absurde de répéter comme des perroquets les opinions d’autrui.

Quand l’ego s’annihile, les processus optionnels du mental disparaissent. L’opinion est l’émission d’un concept par peur que l’autre soit le vrai et ceci montre de l’ignorance.

Il est urgent d’apprendre à ne pas s’identifier aux problèmes. Il est nécessaire de nous autoexplorer sincèrement et ensuite de garder le silence mental et verbal.