Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des pensées humaines sont négatives et préjudiciables.

Ce que nous sommes ici est le résultat de nos processus mentaux.

L’homme doit autoexplorer son propre mental s’il désire s’identifier, se valoriser et s’autoimaginer correctement.

La difficulté de l’analyse introspective profonde est dans le « contre-transfert ». Cette difficulté s’élimine au moyen de l’analyse structurale et transactionnelle.

Il est important de séparer et de dissoudre certains agrégats psychiques indésirables fixés dans notre mental de façon traumatique.

Les analyses transactionnelles et structurales se combinent intelligemment dans cette question de l’exploration de l’ego.

Tout agrégat psychique doit être préalablement séparé avant sa dissolution finale.