Les Cadavres de l’Ego

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

Dans les enfers atomiques, il faut désintégrer les cadavres de l’ego à la pointe de la force électrique sexuelle. Il ne faut pas attendre que le temps les désintègre.

Le Diamant précieux avec lequel Salomon a poli les pierres précieuses est la Pierre Philosophale.

En désintégrant les cadavres de l’ego, nous devons diriger tous nos efforts pour « ne pas retourner créer des corps physiques parce qu’ils sont vulnérables et exposés à la vieillesse et à la mort ».

Indubitablement, le Karma crée des corps.

Faute de travail psychologique, les gens de cette époque ne sont pas profonds et ils aiment être superficiels. Ils se croient capables de se moquer de toutes les civilisations.

Actuellement, le mental humain est dégénéré par le concept. Tout concept émis est le résultat de ce que l’on a dit, de ce que l’on a étudié. L’autoconcept se base sur l’expérience d’une forme de pensée propre.

Gurdjieff a une connaissance naissante. Krishnamurti a ses autoconcepts parce qu’il n’a jamais lu personne.

Le déséquilibre et la rupture de l’harmonie du Cosmos surviennent quand on ne possède pas l’autoautorité en soi.

Comment posséderait-on l’autoautorité si l’on n’est pas maître de soi-même ?.

L’autoaction est seulement possible quand on a l’Etre en soi.

La pierre Philosophale, l’autoconcept, l’autoaction et l’autoautorité sont seulement possibles quand on désintègre les cadavres de l’ego dans les enfers atomiques psychologiques.