La Quatrième Unité du Raisonnement

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

Les fanatiques communistes haïssent mortellement tout ce qui a un goût de Divinité.

Les fanatiques matérialistes croient qu’avec leur raisonnement tridimensionnel, ils peuvent résoudre tous les problèmes du cosmos et le pire, c’est qu’ils ne se connaissent même pas eux-mêmes.

Le dieu-matière des messieurs matérialistes ne résiste pas à une analyse de fond. Jusqu’à maintenant, les fanatiques de la Dialectique Marxiste n’ont pas pu démontrer réellement l’existence de la matière.

Durant tout le siècle passé et une partie du XXème siècle, les fanatiques matérialistes ont perdu leur temps à discuter sur le sujet ennuyeux et déjà usé de « matière et énergie ».

On a beaucoup parlé sur l’énergie et la matière, mais celles-ci continuent, malgré toutes les spéculations, à être réellement les X et Y inconnues, alors ?.

Le comique de l’affaire est que les partisans réactionnaires du fameux « matérialisme dialectique » ont toujours essayé de définir l’une par l’autre, il est certainement ridicule de définir l’inconnu par l’inconnu.

Aux pauvres enfants séquestrés du Tibet, on enseigne à Pékin des phrases comme celles-ci : « La Matière est ce en quoi s’effectuent les changements appelés mouvements. Et les mouvements sont ces changements qui s’effectuent dans la matière ». C’est l’identité de l’inconnu, X = Y, Y = X. Total, cercle vicieux, ignorance absurde.

Qui a eu une fois dans la paume de sa main un morceau de matière sans aucune forme ?. Qui a connu la matière libre de toute forme ?. Qui a connu un jour l’énergie libre du concept de mouvement ?. La matière en elle-même, l’énergie en elle-même, qui les a connues ?.

Personne n’a vu la « matière », personne n’a vu « l’énergie ». L’être humain perçoit seulement des phénomènes, des choses, des formes, des images, etc., mais il n’a jamais vu la substance des choses.

Les messieurs matérialistes ignorent totalement ce qu’est une substance donnée et l’appellent dogmatiquement « matière » quand en réalité, ils n’ont vu que du bois, du cuivre, de l’or, de la pierre, etc.

En réalité, la dénommée « matière » est un concept aussi abstrait que la beauté, la bonté, la valeur. Aucun fanatique de la dialectique matérialiste n’a jamais vu la substance des choses en elle-même, telle que la chose est en elle-même. Nous ne nions pas qu’ils utilisent ce qu’ils appellent dogmatiquement « matière », l’âne aussi utilise le pâturage pour son alimentation sans le connaître, mais ce n’est pas de la Science, ce n’est pas de la Sagesse, ce n’est rien. Est-ce que les fanatiques de la dialectique matérialiste veulent convertir tous les êtres humains en bourriques ?. D’après ce que nous voyons, c’est ainsi. Que pouvons-nous attendre d’autre, de ceux qui ne veulent pas connaître les choses en elles-mêmes ?.