Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Messages de Samael Aun Weor

Par
Samaël Aun Weor
L’Avatar de la Synthèse

 

Très aimés,

On dit qu’il existe Sept Grandes religions et cinq mille sectes. Nous les Gnostiques, affirmons qu’il existe une seule grande Religion, et celle-ci est la VÉRITÉ.

Nous croyons fermement que seul celui qui vit la Vérité est profondément Religieux.

La Vérité veut se connaître elle-même en chaque homme. Jésus de Nazareth est un corps vivant de la VÉRITÉ. JÉSUS incarna la VÉRITÉ. Celui qui incarne la VÉRITÉ se rend libre.

Ceux qui incarnèrent la Vérité fondèrent les Grandes Religions et les Grandes Écoles de Mystères.

Bouddha, Hermès, Krishna, Quetzalcóatl, etc., incarnèrent la Vérité ; celui qui dissout le MOI et lève les colonnes du Temple sur la Pierre Vive, incarne la Vérité. Il n’y a pas de Religion plus élevée que celle de la Vérité.

Nous devons faire une distinction entre les formes religieuses et les principes religieux. Il est nécessaire de savoir que les Principes sont des Formules cosmiques vivantes. Les formes religieuses, sont les différents systèmes d’enseignement de ces Principes. La Grande Religion Cosmique Universelle Infinie assume des formes différentes selon les nécessités de chaque race et de chaque époque.

Ainsi, les formes religieuses se sont succédées les unes aux autres à travers des millions d’années ; le ruban successif de toutes les Religions qui ont existé dans le monde, révèle toujours les mêmes principes immuables de la Vérité.

La Religion est une propriété inhérente à la vie, comme l’humidité l’est à l’eau.

Un homme pourrait n’appartenir à aucune religion et cependant être profondément religieux.

Celui qui est capable de vivre la Vérité est profondément religieux, même s’il n’appartient à aucune religion. L’intime relation du mental et de la Vérité, est la religion. Seul un homme religieux est profondément révolutionnaire.

Quelques philosophes disent que les Religions ont échoué ; nous affirmons que toute Religion a accompli sa mission historique.

Le Bouddhisme, avec un seul Bouddha vivant né dans les rangs du Bouddhisme, a accompli sa mission ; un seul Christifié dans les rangs du Christianisme suffit à justifier l’existence du Christianisme. Un seul Imam dans la religion de Mahomet a bien justifié la religion Mahométane.

Toutes les grandes religions du monde ont atteint leur objectif avec des hommes qui ont obtenu le « Religare », c’est-à-dire qui incarnèrent la Vérité. Réellement, beaucoup sont appelés et peu sont élus.

Cette loi s’est accomplie, dans toutes les Religions.

Il n’y a aucune raison d’affirmer que les Religions ont échoué dans leur mission de Relier l’homme et la Vérité. Dans toutes les Religions, il y a des hommes de perfection qui ont atteint le Religare.

Les guerres de Religion ne trouvent aucune justification car toutes les Religions enseignent les mêmes principes. Le Sorcier du Centre de l’Afrique et l’Archevêque de la Cathédrale Métropolitaine de Rome ou de Londres, s’appuient sur la même force Merveilleuse de la Religion Cosmique ; les principes sont les mêmes ; la seule chose qui varie est la forme religieuse ; il est donc absurde que les différentes Religions entrent dans des luttes fratricides.

La Religion cosmique vibre dans chaque atome du Cosmos, parce qu’elle palpite dans le cœur des soleils, dans le cœur de l’homme et dans celui de la fourmi.

L’Évolution Mécanique de la Nature

À l’heure de la mort, quelque chose continue, ce quelque chose est le MOI (Légion de Démons Élémentaires) : il est mémoire. La Mémoire est aussi (une forme de) mental conditionné.

Nous affirmons que le MOI est une poignée de souvenirs ; nous affirmons que le MOI est temporel ; nous affirmons que le MOI retourne pour satisfaire des désirs insatisfaits ; nous affirmons que le MOI (Légion de Démons) ne se purifie, ni ne se perfectionne jamais.

Il nous faut mourir d’instant en instant, nous n’entrerons au Nirvana que par la mort du MOI ; le Christ naît dans la demeure Divine de l’Âme, seulement avec la mort du MOI. Le Christ interne n’évolue pas car il est Parfait. Le Christ Interne est la Vérité qui veut se connaître elle-même en chaque homme.

L’évolution mécanique de la Nature existe, mais elle ne mène personne à la perfection ; nous avons besoin d’une terrible révolution de la Conscience, car quand le Moi se dissout, il y a Révolution de la Conscience.

Synthèse de la Gnosis

La Synthèse du Mouvement Gnostique Chrétien Universel se résume en deux principes. Dissoudre le MOI et lever les Colonnes du Temple du Dieu Vivant.

Les Sept Colonnes du Temple de la Sagesse

Le Temple de la Sagesse a sept Colonnes, sur chaque Colonne est écrit en lettres de Feu le mot INRI. Ces sept Colonnes sont les sept Degrés de Pouvoir du Feu. Nous ne pouvons édifier le Temple pour le Christ Interne qu’avec l’INRI. Les sept Colonnes se lèvent sur la Pierre Philosophale (Le Sexe).

Jésus de Nazareth

Jésus n’a pas été le premier à incarner la Vérité, il ne sera pas non plus le dernier.

Le Hiérophante Jésus a les mêmes attributs que Zeus, Jupiter, Apollon, Krishna, Quetzalcóatl, et comme eux, il eut son Immaculée Conception dans le Ventre d’une Vierge.

La Mythologie dit que Jésus naquit le 25 décembre, date à laquelle naquit le Dieu Mithra, dans le village de Bethléem qui n’existait pas en ce temps-là. Le mot Bel ou Belenus, signifie Dieu Soleil, chez les Babyloniens et les Germains ; de ce mot vient Belén (nom espagnol de Bethléem), le terme Belén montre le Christ Cosmique, le Dieu Soleil, le LOGOS SOLAIRE.

La femme hébraïque pauvre et inconnue, Myriam (Marie), reçut les attributs et pouvoirs cosmiques, les mêmes que ceux de la déesse ISIS, JUNON, DÉMÉTER, CÉRÈS, VESTA, MAIA, ADONIA, INSOBERTE, RHÉA, CYBÈLE, etc.

Marie est fécondée par l’Esprit-Saint ; Celui-ci rend Marie féconde, sous la forme d’une blanche colombe. La colombe est un symbole phallique ; souvenons-nous de Péristère, la nymphe du cortège de Vénus transformée en colombe par l’amour.

Le ventre de la Vierge Mère n’est fécondé qu’avec la Magie Sexuelle, pour que naisse l’Enfant Dieu dans l’étable du monde.

Dans la vie de Jésus, Iesus, Zeus, Jupiter, Nazaréen, surgit une femme passionnée appelée Marie-Madeleine et qui occupe rapidement le « poste » de Salambo, Matra, Isthar, Astarté, Aphrodite et Vénus.

Toute la vie de Jésus, Iesus, Zeus, Jupiter, est semblable à la vie de Krishna en Inde, et à celle des autres Christifiés du Monde ; c’est pourquoi l’Évangile de Jésus est semblable à celle de Krishna.

Il n’existe pas, dans le Christ Cosmique, de différences hiérarchiques. Dans le monde de la Vérité, nous sommes tous UN. Il est cependant bon de clarifier que le Bouddha Jésus est le Maître le plus exalté de l’Univers. Bouddha est l’Esprit Réalisé de tout homme Parfait. Christ est la Vérité.

La Naissance de Jésus Christ, avec sa vie, sa passion, sa mort et sa résurrection, doit être vécue par celui qui se christifie.

Le Concile de Nicée

Lors du Concile de Nicée célébré en l’an 325, on a reconnu deux choses :

  1. Un homme qui INCARNA la VÉRITÉ.
  2. Une DOCTRINE.

L’homme fut le Hiérophante Jésus ; la Doctrine, l’Ésotérisme Gnostique Chrétien primitif. Jésus est le Christ parce qu’il incarna le Christ. Jésus, Iesus, Zeus, Jupiter, est le Nouvel Homme Christ qui commença une nouvelle Ère.

Le Concile de Nicée fut un besoin de l’époque car l’antique forme Religieuse du Paganisme Romain était entrée en complète dégénérescence, puis dans la mort ; il était nécessaire de revêtir les Principes Cosmiques Universels de la Religion Cosmique d’une nouvelle forme Religieuse.

Le Concile de Nicée fut déterminant : les Principes Religieux se revêtirent de nouveaux vêtements afin de montrer une nouvelle Ère, et ainsi naquit le Christianisme.

La Forme Chrétienne

Les demi-dieux, Titans, Dieux, Sylphides, Cyclopes et Messagers des Dieux furent rebaptisés de noms d’Anges, Archanges, Séraphins, Puissances, Vertus, Trônes, etc.

Le terrible Averne Romain, symbole des Enfers Atomiques de l’homme et de la Nature, devint « Enfer » ; toute Religion a son Enfer. L’Olympe demeure des Dieux, se convertit en Ciel chrétien. Toute Religion a son Ciel. Souvenons-nous du Ciel chinois, du Ciel germain, scandinave, japonais, etc. Tout Ciel religieux représente les Mondes Supérieurs étudiés par l’Occultisme.

Ainsi, déguisé en Nouvel Homme Chrétien, l’Organisation cléricale se forma à nouveau, avec les mêmes attributs, Cérémonies, Mitres et Liturgies du Paganisme.

La forme Religieuse du Paganisme mourut, mais ses principes continuèrent dans le Christianisme. Les gens, dans les derniers moments du Paganisme, se moquaient déjà des Mitres, et les Prêtres vagabondaient par les rues ou se convertissaient en joueurs de grelots, en mendiants ; bon nombre d’entre eux qui se faisaient passer pour des devins dans les rues étaient lapidés par les multitudes. C’est là la fin de toute forme religieuse ; quand les multitudes ne respectent plus une forme religieuse, celle-ci disparaît.

Le Culte du Feu

Le Dieu Khristus (Christ) vient d’antiques Cultes au Dieu Feu.

Le P et le X entrelacés représentent le P (Pira), et le X (Croix). C’est donc le Hiéroglyphe de la production du Feu. Ce culte resurgît lors du célèbre Concile de Nicée. Il est nécessaire de produire le Feu, de travailler avec le Feu Sacré pour parvenir à la Christification (L’Arcane A.Z.F. est la clé).

Prêtres et Religieuses

Les Prêtres du Paganisme appelés Augures, Druides, Flamen, Hiérophantes, Dionysos et Sacrificateurs, se convertirent ensuite en Curés, Clercs, Pasteurs, Prélats, Popes, Oints, Abbés, Théologiens, etc.

Les Prêtresses des antiques mystères avec lesquelles les Initiés pratiquèrent la Magie Sexuelle furent christianisées sous les noms distincts des ordres monastiques. La Sibylle, Vestale, Druidesse, Papesse, Diaconesse, Ménades, Pythonisse, etc., se transformèrent en Novices, Postulantes, Sœur, Abbesse, Chanoinesse, Prélate, Supérieure, Révérende ou Religieuse. Il est lamentable que ces Religieuses aient oublié ou perdu la Clé de la Magie Sexuelle.

Si les Prêtres du Christianisme ne s’étaient pas écartés de la Gnosis Primitive, les Religieuses auraient été leurs Prêtresses, ils auraient alors pratiqué l’Arcane A.Z.F. avec elles, et ainsi le Christianisme aurait été différent.

Origine Phallique

Toutes les Religions ont une origine SEXUELLE. Dans toutes les Religions on a pratiqué la Magie Sexuelle. Dans tous les cultes existe le Phallisme. Dans toutes les Grandes Religions ont existé les Prêtresses de l’Amour, Vestales Sacrées, femmes qui servaient seulement pour la Magie Sexuelle. Les Grands Initiés célibataires pratiquèrent la Magie Sexuelle avec ces Religieuses ou Prêtresses des Temples. C’est ainsi qu’ils se réalisèrent à fond. C’est ainsi que beaucoup se Christifièrent. Le Hiérophante Jésus pratiqua aussi la Magie Sexuelle avec une Prêtresse de la pyramide de Khephren.

Les Écoles de Mystères avec le culte Phallique ont existé chez tous les peuples. Sans ce culte, personne ne peut parvenir au Noël du Cœur. Il est encore facile de rencontrer, en Asie et en Afrique, le courant d’adoration du Lingam-Yoni, de la Pudeur, et de la Semence.

Les Divinités suivantes, comme beaucoup d’autres, furent consacrées au Culte Phallique : Shiva, Agni, Shakti, en Inde ; Legba en Afrique ; Vénus, Bacchus, Priape et Dionysos en Grèce et Rome ; les juifs avaient également des Idoles Phalliques et des forêts consacrées à ce culte, sans lequel la Christification est impossible.

En Grèce et à Rome, dans les Temples de Vénus, Vesta, Aphrodite, Isis, les Prêtresses de l’amour, exerçaient leur Sacerdoce Sexuel merveilleusement. Les Religieuses de Capadoce, Antioche, Chypre et Byblos, célébraient de gigantesques processions en portant majestueusement un énorme Phallus de Bois Sacré. Elles savaient que dans l’union du Phallus et de l’Utérus se trouvait la Clé Secrète de la Christification. Réellement, tout ce qui vient à la vie a son germe ; il est également certain que le Maître Interne ne naît pas du néant.

Le Maître Interne naît de son germe vivant, lequel est déposé dans le système séminal, dans la Sainteté, dans le Christ, et dans la Magie Sexuelle se trouve la Synthèse de toutes les Religions.

Toutes les Religions du monde ont leur Ésotérisme, avec le Christ, la Magie Sexuelle et la Sainteté.

Le Mouvement Gnostique Chrétien Universel enseigne la Doctrine de la Synthèse.

Le Christ en Substance

Christ n’est pas un individu humain, ni Divin. Christ est une substance Cosmique, latente dans chaque Atome de l’Infini. La substance Christ est la Substance de la Vérité. Christ est la Vérité et la Vie.

Quand l’homme assimile la Substance Christ dans le physique, le psychique et le Spirituel, il se Christifie, il se transforme en Christ, il se convertit en Christ Vivant. Il nous faut former le Christ en nous ; il est urgent d’incarner la Vérité.

Les Christifiés

Chez les Chinois, le Christ est FU-JI, le Christ chinois naît miraculeusement par œuvre et grâce de l’Esprit-Saint.

« Comme elle se promenait au bord du fleuve, une Vierge appelée HOA-SE mit son pied sur la trace du Grand-Homme ; elle fut immédiatement émue en se voyant entourée d’une splendeur merveilleuse et ses entrailles conçurent ; au bout de douze ans, le quatrième jour de la dixième Lune, à minuit, naquit FU-JI, ainsi appelé en mémoire du fleuve au bord duquel il fut conçu. »

Chez les Mexicains antiques, le Christ est Quetzalcóatl qui fut le Messie et le transformateur des Toltèques. « Un jour, comme Chimalman était seule avec deux sœurs, un envoyé du Ciel lui apparut : les sœurs, en le voyant, moururent épouvantées, et elle, elle entendit de la bouche de l’ange, qu’elle concevrait un fils ; et, à l’instant même, sans œuvre mâle, elle conçut Quetzalcóatl, qui fut le Messie des Toltèques. »

Chez les Japonais, Christ est Amida, celui qui intercède auprès de la Déesse Suprême Ten-Sic-Dai-Tain, priant pour tous les pêcheurs. Amida, le Christ Japonais de la Religion Shintoïste, est celui qui a le pouvoir d’ouvrir les portes du Gokurak (Paradis).

Les Eddas Germaniques citent « Kristos », le dieu de leur Théogonie qui, tel Jésus de Nazareth, naquit le jour de Noël, un 25 décembre à minuit, de même que les Christifiés Nordiques, Odin, Wotan et Belenos.

L’Évangile de Krishna, dans l’Inde Millénaire, est semblable à l’Évangile Chrétien. La Naissance de Krishna est semblable à la naissance de Jésus.

Devaki conçut Krishna par œuvre et grâce de l’Esprit-Saint. L’Enfant-Dieu Krishna fut transporté dans l’étable des Pasteurs, l’étable de Nanden, et les Dieux et les Anges vinrent l’y adorer.

Chez les Grecs, Christ est Zeus et chez les Romains, il est Jupiter tonnant. Les Christs Jupiter, Zeus Apollon, naissent d’une Vierge Immaculée ; dans la vieille Égypte des Pharaons, Christ est Osiris et celui qui l’incarnait était un Osirifié. Hermès Trismégiste est le Christ Égyptien, il incarna Osiris (Christ). Tout homme parvenant à assimiler en lui la substance Christ, se convertit, de fait, en un Christ Vivant.

La Vierge Mère des Christifiés

La Vierge Mère des Christifiés est la Divine Mère Kundalini, la Mère Cosmique, Dieu Mère, l’Amour Universel Infini, Coessentiel avec l’Espace Abstrait Absolu, ISIS, MARIE, RHÉA, TONANTZIN, etc.

L’Étable du Monde

L’étable ou la crèche où naît l’Enfant-Dieu, est la demeure divine de l’âme, le Temple éternel, envahi, actuellement, par les animaux du désir.

Il est urgent de savoir que malheureusement, dans le Royaume de l’âme, existent les Élémentaires animaux du désir. Ceux-ci se nourrissent des substances inférieures des bas-fonds animaux de l’homme.

Là, ils vivent et se multiplient ; tous ces Élémentaires animaux constituent ce qu’on appelle l’EGO. Par conséquent, il n’est pas exagéré de dire que le MOI existe, pluralisé. Le MOI est constitué par des Élémentaires animaux, les animaux de l’étable où l’Enfant-Dieu naît, pour sauver l’homme.

Chaque Élémentaire animal représente un défaut déterminé ; quand nous annihilons un défaut, son Élémentaire correspondant meurt. Il nous faut mourir d’instant en instant ; nous avons besoin de dissoudre le Moi Psychologique qui se réincarne toujours pour satisfaire ses désirs.

La Nouvelle Ère du Verseau

On a beaucoup parlé de la Nouvelle Ère qui commence le 4 Février 1962, entre deux et trois heures de l’après-midi. Certains supposent que la Nouvelle Ère a déjà commencé, mais cette supposition est fausse ; la Nouvelle Ère commencera seulement le 4 février 1962.

Les sept Génies Régents des sept Planètes, Lune, Mercure, Soleil, Mars, Jupiter et Saturne, se réuniront en un congrès Cosmique, à l’heure déjà citée ici. Il y aura une éclipse de Soleil et de Lune à cette heure, qui sera visible de certains endroits du Vieux Monde. Cet événement sera comme un embouteillage de la circulation céleste dans la Constellation du Verseau. C’est avec cet événement que commencera la Nouvelle Ère. Les faits Cosmiques concrets sont ceux qui parlent ; l’événement Cosmique du 4 février de l’an 1962 se répète seulement chaque 2 160 ans, dans telle ou telle Constellation, chaque fois que commence une nouvelle Ère.

Ainsi donc, l’an 1962 est l’an Un du Verseau. Tous les Frères du Mouvement Gnostique doivent mettre leurs lettres à la date correspondante de la Nouvelle Ère. L’événement Cosmique de l’an 1962 produira de nombreuses catastrophes en différents endroits du monde.

Âge des Poissons

L’Âge des Poissons qui s’achève le 4 février 1962 fut l’âge du christianisme dogmatique, aux prises avec le Matérialisme athée. Si nous observons le signe des Poissons, nous voyons deux poissons, la dualité, la lutte entre les idéologies contraires ; le Spiritualisme dans une bataille totale contre le Matérialisme, l’Église et l’État en guerre, la Science et la Religion en conflit.

Le poisson qui vit sous les eaux, est porté par les courants, il est instinctif et brutal, comme les gens de l’Ère des Poissons. L’homme de cet Âge ne sait ni conduire, ni transmuter les eaux de la vie (la Liqueur Séminale).

Âge du Verseau

L’Âge du Verseau qui s’initie le 4 février 1962 est l’Âge de la synthèse. L’être humain, dans l’Âge des Poissons, ne sait pas conduire la liqueur séminale, les eaux de la vie.

L’homme, dans le signe du Verseau, apparaît avec deux cruches d’eau ; il combine sagement les eaux, à volonté, avec sagesse. L’être humain, dans l’Âge du Verseau, se retrouvera avec la Synthèse de toutes les Religions.

Cette Synthèse est la Magie Sexuelle et le Christ en substance.

L’homme, dans l’Âge du Verseau, saura transmuter la liqueur séminale. Dans l’Âge du Verseau, l’homme fera des merveilles dans les domaines de l’endocrinologie, la physique atomique, la chimie, l’astronomie, l’astrologie, la médecine, l’aviation, etc.

La Doctrine de la Synthèse

Le Mouvement Gnostique enseigne la Doctrine de la Synthèse.

Cette Doctrine est contenue en substance dans toutes les Religions du monde. La Magie Sexuelle se pratique dans le Bouddhisme Zen ; la Magie Sexuelle se pratique chez les soufis ; la Magie Sexuelle se pratique dans le Christianisme Secret ; la Magie Sexuelle se pratiquait dans les Écoles de Mystère du Mexique, du Haut-Pérou, en Égypte, en Grèce, en Perse, en Inde, etc.

La dissolution du MOI est étudiée et enseignée dans le Bouddhisme Zen, dans le Christianisme, et en général dans toutes les grandes Religions ; c’est le Chemin de la Sainteté.

Les Bouddhistes Zen disent que la dissolution du MOI est le Nirvana ; Les Mystiques Chrétiens aspirent à mourir dans le Seigneur. Toutes les Religions veulent la Sainteté pour mourir dans le Seigneur, c’est-à-dire pour dissoudre le MOI.

La Doctrine de la Nouvelle Ère du Verseau est la Doctrine de la Synthèse. La Doctrine qu’enseigne le Mouvement Gnostique est la Doctrine de la Synthèse. Nous ne sommes contre aucune Religion, École ou système d’enseignement spirituel ; nous enseignons la Synthèse de toutes les Religions et le système d’Autoréalisation Intime. C’est tout.

La Synthèse ne résulte pas de mélanges ; la Synthèse existe de fait, sans mélanges artificiels. La Synthèse est le Mariage Parfait et la dissolution du MOI. Dieu resplendit sur le Couple Parfait.

Partout où il y a un Mariage qui pratique la Magie Sexuelle et travaillant dans la dissolution du MOI, il y a la Synthèse ; rappelons-nous que la Religion a une origine sexuelle, rappelons-nous que l’homme existe par le Sexe et que l’origine de toute vie est Sexuelle.

Prophéties pour le Futur

Le CHRIST en Substance, le Mariage Parfait et la Sainteté constituent, de fait, la Synthèse Parfaite de toutes les Religions du monde.

Quand toutes les Religions du monde auront disparu, l’amour continuera à exister, comme le Christ Cosmique et la Sainteté, la Synthèse qui est indestructible et éternelle de toute Éternité.

Dans l’Ère du Verseau, on n’enseignera plus le Christianisme de type Dogmatique ; toute forme dogmatique disparaîtra dans le Verseau ; dans la Nouvelle Ère, le Christ sera compris comme Substance. Dans l’Ère du Verseau tout sera atomique et explosif, alors les gens seront mieux formés pour étudier la Doctrine de la Synthèse ; la Science sera Religieuse et la Religion sera scientifique. Dans l’Ère du Verseau disparaîtront les discussions sur les thèmes de l’Esprit et de la Matière, et les gens comprendront alors que l’Esprit comme la Matière sont des modifications de l’Énergie Universelle.

Dans l’Âge du Verseau, on inventera des appareils pour voir les EGO qui sont désincarnés ; dans l’Âge du Verseau, il y aura une collision de mondes ; notre Terre heurtera une autre planète ; cet événement mettra un point final à l’existence de notre actuelle Race Aryenne.

La Terre entière passera alors par une transformation totale et définitive. Les Sélectionnés, les élus, seront sauvés secrètement et serviront de pépinière pour la sixième Race.

Cette collision de mondes n’est pas nouvelle ; la Terre a déjà subi une collision semblable en des temps archaïques ; alors, notre Terre qui était plus proche du Soleil fut lancée par la collision à la distance qu’elle occupe actuellement.

L’Ère qui va commencer est gouvernée par le Verseau et ce Signe gouverne l’atmosphère terrestre ; Verseau est la maison d’Uranus et nous savons qu’Uranus est atomique et explosif ; donc ce qui va arriver, vient par l’atmosphère, et c’est explosif. La Terre et tous ses éléments brûleront intensément avec le feu. La Terre antique fut détruite par l’eau ; la Terre actuelle sera détruite par le feu. Ainsi s’accompliront toutes les prophéties écrites dans tous les Livres Sacrés de toutes les religions, de l’Orient et de l’Occident, du Nord et du Sud. La parole de tous ceux qui incarnèrent le Christ Cosmique s’accomplira totalement.

Dans l’Âge du Verseau il y aura des guerres atomiques jusqu’à la Mort ; la troisième guerre mondiale sera un fait. Le résultat de toutes ces guerres sera terrible : tremblements de terre, raz-de-marée épouvantables, maladie inconnues, faim, misère, etc.

Dans peu de temps l’homme conquerra la Lune ; il faut savoir que l’homme arrivera avec ses vaisseaux sur d’autres planètes ; il est urgent de comprendre que quand l’homme du Verseau pourra armer une puissante flotte de vaisseaux cosmiques pour envahir violemment d’autres planètes de l’espace, ce jour-là, les prophéties de tous ceux qui Incarnèrent le Christ en Substance, s’accompliront. Ce sera le jour de la collision de mondes ; les montagnes voleront dans les airs, réduites en poussière, et tout ce qui a de la vie périra par le feu.

Les hommes de la future Terre, les hommes de la future Grande Race, les hommes de la sixième Race qui apparaîtront après le grand cataclysme devront recommencer leur vie dans les cavernes de la terre transformée ; de toute cette civilisation moderne, il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit détruite.

Quand tout sera détruit, quand la Race Aryenne aura disparu, seule continuera la Doctrine de la Synthèse.

 Très aimés,

Je vous souhaite un Joyeux Noël ; que l’Étoile de Bethléem resplendisse sur votre chemin ; que votre Père qui est en secret, et que votre Divine et Adorable Mère Kundalini vous bénissent votre propre Être.

Samaël Aun Weor