Message de Noël de 1957

Par
Samaël Aun Weor
Kalki Avatar de la nouvelle Ère du Verseau
Délégué National et Mondial d’ALAS
Plénipotentiaire Ambassadeur d’ALAS accrédité devant l’ONU et devant l’Organisation des États Américains
Fondateur du Mouvement Gnostique International Universel

 

Très aimés,

Nous sommes en fête : l’âme de l’étoile de Bethléem resplendit dans les cieux de l’orient interne. L’arôme des sapins irradie un arôme délicieux dans les régions du nord ! Si beau ! C’est le parfum de l’amitié, et la senteur de la sincérité.

Mes fils, levons notre Calice et Prions.

L’étoile de Bethléem est le sceau de Salomon. Les six pointes de l’étoile sont masculines. Les six entrées qui se forment entre les pointes, sont féminines. En résumé cette étoile a douze rayons, six masculins et six féminins. En eux sont résumés et synthétisés les mystères de l’arcane A.Z.F. (La Magie Sexuelle).

Le sceau de Salomon, l’étoile de Noël est le symbole parfait du soleil central (Le Christ Cosmique, unité multiple parfaite). L’enfant Dieu ne peut jamais naître dans le cœur de l’homme sans l’éclat et la vie de la brillante étoile de Noël. Il faut travailler avec l’arcane A.Z.F. pour pouvoir l’incarner.

Dans le sceau de Salomon sont résumées toutes les mesures zodiacales, les douze rayons de l’étoile radieuse cristallisent au moyen de l’Alchimie dans les douze constellations zodiacales. Dans le sceau de Salomon sont écrites les relations intimes qui existent entre le zodiaque et l’invincible soleil central. La Genèse sexuelle du zodiaque est représentée dans le sceau de Salomon. Le vénérable Maître de la lumière Hilarus IX dit en parlant de l’étoile brillante : « Elle est la forme de base de toutes les cristallisations et le modèle schématique de toutes les floraisons. Ses deux triangles, que l’amour joint ou sépare, sont les navettes avec lesquelles se tisse ou se détisse le mystère ineffable de la vie éternelle. Le triangle du haut, la Sainte Éternité qui agit comme le Père, le Fils et l’Esprit-Saint. Le triangle du bas, sa contrepartie avec le pouvoir qui gouverne, le pouvoir qui délibère et le pouvoir qui exécute. »

« Je suis l’étoile resplendissante du matin » s’exclame Jean, le « Bien Aimé » du Christ, en recevant de ses propres mains l’initiation vénuste.

« Et ainsi chaque fois que l’éternel géomètre fixe son attention sur un point de l’espace, du point surgit l’étoile glorieuse annonçant la naissance d’un nouvel état de conscience, l’archétype d’un Être, un globe, un astre, un soleil. » (Quatrième Message de l’Avatar ASHRAMA)

« Et l’étoile qu’ils avaient vue à l’Orient, va devant eux jusqu’à ce qu’en arrivant, elle se soit arrêtée où était l’enfant. » Melchior, Gaspar et Balthazar, les trois Rois Mages, furent guidés par l’étoile brillante, et Jésus est né de l’eau et du feu, dans l’éclat de la radieuse étoile de Bethléem.

Jésus est né de l’eau et du feu. C’est pourquoi il est maître. Si Jésus n’était pas né de l’eau et du feu, il ne serait alors pas maître. Jésus a pratiqué avec l’arcane l’A.Z.F. (La Magie Sexuelle).

Jésus a rendu témoignage de cette vérité en disant : « En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu (ce que nous avons éprouvé) ; et vous ne recevez pas notre témoignage. » (Jean 3:11)

Tout ce que Jésus a rejeté est resté fils de déchet, fils de ténèbres, maudit. Il a rejeté Judas, et de fait, Judas a été maudit. Si Jésus avait rejeté le sexe, l’étoile de Noël ne serait pas apparue aux Rois Initiés. Le sexe serait resté maudit, et comme toute l’humanité est fille du sexe, toute l’humanité serait restée sous la malédiction. Alors Jésus ne serait pas le sauveur, mais le condamneur du monde.

« Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé. » (Jean 3:14)

Nous avons besoin de descendre à la neuvième sphère (le sexe), travailler avec l’eau et le feu, origine des mondes, des bêtes, des hommes et des dieux ; toute initiation blanche authentique commence par là (le sexe). Nous avons besoin de naître de l’eau et du feu. Nous avons besoin d’élever le Fils de l’Homme en nous-mêmes.

Sachez frères que le resplendissant et lumineux Je Suis veut entrer dans l’âme de l’homme.

Quand le Je Suis entre dans l’âme, il se transforme en Elle et se convertit en le Fils de l’Homme. Il se transforme en Elle et Elle en Lui.

Ainsi naît le Christ dans le Cœur de l’Homme. Ainsi est né le Sauveur du Monde, de l’eau et du feu.

« En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » (Jean 3:5)

L’eau est le Semen, et l’Esprit est le Feu Sacré.

« Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau. » (Jean 3:6-7)

Nous devons naître de nouveau. Nous devons lever le Serpent. Nous devons lever le Fils de l’Homme en nous-mêmes.

« Il y a ici Ormus, Osiris, Chur, l’Agneau, le Christ, l’Ancien des Jours, l’Homme du Temps et du Fleuve Chanté par Daniel. »

Le Je Suis transformé en l’âme, est le Fils de l’Homme, le Nouvel Homme, l’homme Céleste de Saint Paul, l’Adam Kadmon, l’Homme-Soleil, le Roi Soleil, l’Étoile Crucifiée dans la Croix, le Christ des Abraxas, le Christ des Esséniens, le Christ Cosmique dont le symbole est l’Étoile de Bethléem.

« Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. » (Jean 3:13)

Ce verset 13 signifie la Mort, c’est l’Arcane 13, la Mort.

Le Moi Humain doit mourir, il n’est pas venu du Ciel, il ne peut pas aller au Ciel. Il doit mourir Crucifié. « Seulement le Fils de l’Homme monte au Ciel parce qu’il est descendu du Ciel. »

« Celui qui croit en lui n’est point condamné ; mais celui qui ne croit pas est déjà condamné, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. » (Jean 3:18)

Jésus est le Sauveur du monde, parce qu’il nous a apporté le Je Suis, le Christ Interne, la Lumière qui illumine tout homme qui vient au monde.

Le Sanctum Sanctorum du Temple de Salomon signifie le Sexe.

Là se trouvait l’Arche de l’Alliance, le Grand Arcane 22. Dans l’Arche se trouvait « Jod », ou la Canne Fleurie d’Aaron, symbole du Phallus ; et le « BE », la Coupe, le Gomor symbole de l’Utérus, contenant la Manne de la Sagesse Christique.

Dans l’Arche se trouvaient aussi les tables de la Loi.

Si Jésus avait rejeté le Sexe, le Sanctum Sanctorum du Temple serait maudit.

L’Arche du Témoignage serait enveloppée des ténèbres de l’abîme, et les mystères de l’Esprit-Saint seraient profanés.

Alors Jésus serait le condamneur du Monde. Cependant il n’en fut pas ainsi : « Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il condamne le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui. » (Jean 3:17)

Ceux qui ont déshumanisé Jésus, ont insulté l’Esprit-Saint. Jésus est le Fils de l’Homme. Il est Homme et il est Dieu. Jésus est né de l’eau et du feu. Jésus a pratiqué avec l’Arcane A.Z.F., dans la Pyramide de Khephren. Quand Jésus a atteint l’Initiation Vénuste, il a incarné le Christ, dans le Jourdain. Depuis Jésus s’est appelé Jésus-Christ.

Il est le Sauveur du Monde. Il est né dans les Splendeurs de la Brillante Étoile de Noël. « Et le Verbe a été fait chair, et il a habité parmi nous, plein de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Jean lui a rendu témoignage, et s’est écrié : C’est celui dont j’ai dit, Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce. » (Jean 1:14-16)

Nous pouvons tous l’Incarner. Grâce pour Grâce, parce que nous prenons tous de sa Plénitude. À qui sait, le Verbe donne pouvoir, personne ne l’a prononcé, personne ne le prononcera sauf celui qui l’a Incarné.

Il est notre Couronne de Justice, ce Rayon Particulier de chaque Homme, ce Rayon d’où a émané l’Esprit de l’Homme.

Mes Frères, je vous souhaite un joyeux Noël.

Que l’Étoile de Bethléem Resplendisse sur Votre Chemin.

Paix Invérentielle

Paix aux Hommes de Bonne Volonté.

Paix à Vous.

Samaël Aun Weor

République du Mexique, 24 décembre 1957.