Retour et Réincarnation

Le retour et la réincarnation sont deux lois différentes ; en effet, de sévères analyses nous ont amené à conclure qu’il existe une différence entre retourner et se réincarner.

Le Moi n’est pas individuel, vu qu’il est constitué de nombreux Moi, et chaque Moi, bien qu’il possède quelque chose de notre propre subconscience, jouit d’une certaine auto-indépendance.

Le Moi est une légion de diables, affirmer que la légion se réincarne est absurde.

Il est exact d’affirmer que l’individu se réincarne, mais il n’est pas exact d’affirmer que la légion se réincarne.

Dans ce monde, il existe des millions de personnes, mais il est très difficile de trouver un individu.

C’est uniquement en créant nos corps existentiels supérieurs de l’Être, en dissolvant le Moi et en incarnant l’Être, que nous nous convertissons en individus.

Les individus sacrés se réincarnent, mais le Moi ne fait que retourner dans une nouvelle matrice pour se vêtir ou plutôt se revêtir d’un nouvel habit de peau.

Le Moi continue dans nos descendants directs ou indirects. Le Moi est la race, l’erreur et la douleur qui continuent.

Certains pseudo-occultistes ignorants supposent erronément que la personnalité se réincarne ; ils confondent très souvent la personnalité avec le Moi.

La personnalité n’est pas le Moi, la personnalité ne se réincarne pas, la personnalité est fille de son temps et meurt en son temps. La personnalité n’est pas le corps physique. La personnalité n’est pas le corps vital ; la personnalité n’est pas le Moi, la personnalité n’est pas l’âme, la personnalité n’est pas l’Esprit.

La personnalité est énergétique, subtile, atomique et se forme pendant les sept premières années de l’enfance avec l’hérédité, les coutumes, l’exemple, etc., se renforçant avec le temps et les expériences.

Trois choses vont au caveau ou au cimetière :

  1. le corps physique
  2. le corps vital
  3. la personnalité

Le corps physique et le corps vital se désintègrent peu à peu de manière simultanée. La personnalité déambule dans le cimetière ou dans le caveau et c’est seulement après plusieurs siècles qu’elle se désintégrera.

Ce qui continue, ce qui ne se désintègre pas dans le cimetière, c’est le Moi pluralisé. La légion du Moi continue avec un corps ordinaire et ce corps n’est pas le corps astral comme le supposent beaucoup.

Le corps qu’utilise la légion du Moi est le corps lunaire ou corps moléculaire. Il est nécessaire que les étudiants gnostiques ne confondent pas le corps lunaire avec le corps solaire.

Le corps solaire est le corps astral. Seuls ceux qui ont travaillé avec le Maïthuna pendant de nombreuses années, possèdent réellement le corps astral.

Les petits Moi qui habitent le corps lunaire se projettent dans toutes les régions du Mental Cosmique, et réincorporent leur corps commun (le corps lunaire).

Le Moi vêtu de son corps lunaire retourne dans une nouvelle matrice pour se vêtir de l’habit de peau et répéter dans cette vallée de larmes, ses mêmes tragédies, ses mêmes amertumes.

Seuls ceux qui possèdent l’Être se réincarnent. Ceux qui ne possèdent pas l’Être, retournent. Il est nécessaire de posséder l’Être pour se réincarner mais on n’a pas besoin de posséder l’Être pour retourner.

Se réincarner est un sacrifice. Retourner est un échec. Les individus sacrés se réincarnent pour sauver le monde. Les imbéciles retournent pour tourmenter le monde.

Au Tibet, les réincarnations sacrées ont toujours été célébrées par de grandes fêtes religieuses.

Jésus de Nazareth fut une réincarnation. La naissance de Jésus fut l’événement le plus grandiose de ce monde.