Arcane 6

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Alchimie et Kabbale dans le Tarot

Bien-aimés frères de mon âme, nous allons maintenant étudier l’Arcane VI du Tarot.

Rappelez-vous, chers amis, le sceau de Salomon : ses deux triangles entrelacés que l’Amour unit et sépare sont, réellement, et sans aucun doute, enlacés (ce sont les deux navettes avec lesquelles le métier à tisser de Dieu tisse et défait). Le triangle supérieur symbolise Kether (le Père qui est en secret), Chokmah (le Fils) et Binah (l’Esprit-Saint de chaque homme). Le triangle inférieur représente les trois traîtres de Hiram Abif. Ces trois traîtres sont au-dedans de nous-mêmes. Le premier traître est le « Démon du Désir ». Ce traître vit à l’intérieur du corps astral. Le deuxième traître est le « Démon du Mental » et ce traître vit à l’intérieur du corps Mental. Le troisième traître est le « Démon de la Mauvaise Volonté » ; ce traître vit à l’intérieur du corps de la Volonté (Corps Causal).

La Bible mentionne ces trois traîtres, dans l’Apocalypse de Saint-Jean :

« Puis, de la gueule du Dragon et de la gueule de la Bête et de la gueule du Faux Prophète, je vis surgir trois esprits immondes, comme des grenouilles. Et de fait, ce sont des esprits démoniaques, qui font des prodiges, et qui s’en vont vers les rois de la terre et du monde entier, afin de les rassembler pour la guerre de ce grand jour du Dieu Tout-puissant (El-Shaddai).» – (Apocalypse 16:13-14)

Les trois traîtres constituent l’Ego réincarnant, le Moi psychologique, le Satan, qui doit être dissout pour que l’on puisse incarner le Christ Interne constitué par Kether, Chokmah, Binah. Le triangle supérieur est le resplendissant Dragon de Sagesse. Le triangle inférieur est le Dragon noir.

Au centre des deux triangles se trouve le signe de l’infini ou la croix Tau. Les deux signes sont phalliques (sexuels). L’Âme se trouve entre les deux triangles et doit se décider pour le Dragon blanc ou le Dragon noir. Le problème est absolument sexuel.

abraxas-gaioLa clé se trouve dans le Serpent. Dans l’Abraxas, les pattes du coq des  sont faites d’une double queue d’un serpent. Il y a le serpent tentateur de l’Éden et le serpent d’Airain de Moïse enlaçant le Tau, c’est-à-dire le Lingam sexuel (le Lingam est le Phallus ; la Yoni, l’utérus). Le serpent est normalement enfermé dans le Chakra Muladhara (l’Église d’Éphèse). Il dort dans ce centre coccygien, trois fois et demi enroulé sur lui-même. Le serpent doit sortir de son Église, inévitablement. S’il monte par le canal médullaire, nous nous convertissons en anges ; s’il descend vers les enfers atomiques de l’homme, nous nous convertissons alors en démons. Vous comprenez maintenant pourquoi le serpent du Caducée est toujours double. La force sexuelle est la Hylé des gnostiques. Lorsque l’étudiant renverse le « Vase d’Hermès », durant ses pratiques avec l’Arcane A.Z.F., il commet le crime des Nicolaïtes. Ceux-ci utilisaient ce système pour faire descendre le Serpent. C’est ainsi que l’homme se convertit en Démon.

Seul le travail avec la Pierre Philosophale à l’intérieur du laboratoire sexuel de l’Alchimiste pratique permet d’obtenir le développement complet et positif du Serpent.

Le triangle supérieur est le centre du Macrocosme, et l’inférieur, celui du Microcosme alchimique. Au centre du double triangle ne peut manquer de figurer le signe du Mercure et de la Philosophie secrète (l’Ens-Seminis). L’homme et la femme doivent travailler avec le Soleil et la Lune : avec l’Or et avec l’Argent (symboles sexuels), afin de réaliser le Grand-Œuvre. Toutefois, ce travail est très difficile car le Bouc de Mendès, le Dragon noir, essaie de faire tomber sexuellement l’alchimiste. Il est indispensable de travailler avec les quatre éléments de l’Alchimie pour la réalisation du Grand-Œuvre.

Le Macrocosmos alchimique est illuminé par la Lumière, et il est représenté par le triangle supérieur du sceau de Salomon. Le Microcosmos alchimique se trouve dans le monde des ombres, dans la région où les âmes luttent contre le Dragon noir.

C’est précisément dans le Microcosmos, représenté également par le triangle inférieur, que nous devons réaliser tout le travail du laboratoire alchimique.

materia-prima

La merveilleuse gravure du Microcosme et du Macrocosme alchimique (illustration du Chymica Basilica Philosophia) représente l’homme et la femme travaillant avec le Soleil (symbole du Phallus) et avec la Lune (symbole de l’Utérus).

Dans ce tableau médiéval, ce ne sont pas deux femmes, ni non plus deux hommes qui apparaissent (ce crime contre nature produit le vampire immonde). Les ténébreux justifient les crimes contre nature, et la Loi les châtie en les séparant pour toujours du triangle supérieur. Ces ténébreux se précipitent à l’abîme.

Les Mystères du Lingam-Yoni sont terriblement divins et ne peuvent être altérés. Le Lingam ne peut s’unir qu’avec la Yoni, c’est la Loi de la sainte Alchimie. Les Noces Alchimiques signifient, en fait, Mariage Parfait. L’alchimiste doit non seulement tuer le désir, mais aussi l’ombre même de l’arbre horrible du désir. Dans les Mystères d’Éleusis, on utilisait les danses sacrées entre hommes et femmes ; l’amour et la musique sacrée des centres avaient pour but d’enchanter et d’éveiller le Serpent. Les danseurs du temple étaient, alors, purifiés du répugnant poison du désir. Toute espèce de péché sera pardonné, sauf le péché contre l’Esprit-Saint (celui qui fornique pèche contre son corps : 1 Corinthiens 6:18). On fornique non seulement avec le corps physique, mais aussi avec la pensée, l’émotion, la parole et les sensations animales.

Dans les Mystères d’Éleusis, hommes et femmes dansaient en couples afin de se magnétiser mutuellement. Alors, en dansant avec leurs femmes les hommes parvenaient à l’extase. L’échange mutuel bioélectromagnétique entre hommes et femmes ne peut être remplacé par rien, car c’est un pouvoir gigantesque, grandiose, terriblement divin, qui est mis en branle. Dieu resplendit sur le couple parfait. Si vous voulez l’autoréalisation intégrale, rappelez-vous cet aphorisme alchimique : « Il faut imiter en tout la Nature. »

La tâche de l’alchimiste c’est de rechercher le savoir antique et occulte, et de réaliser le Grand-Œuvre dans son laboratoire sexuel. Le Grand-Œuvre est difficile, il signifie beaucoup d’années d’expérimentations, de sacrifices terribles et de formidables difficultés. Il existe un agent transmutateur (la Pierre Philosophale) ; une influence céleste (la religion cosmique) ; diverses influences astrales (astrologie ésotérique) ; et l’influence des lettres, nombres, correspondances, sympathies (Kabbale).

Les principes sacrés de l’Alchimie sont :

  • Unité
  • Un Couple d’Opposés (homme-femme, actif-passif)
  • Trinité (actif-passif-neutre)
  • Quaternaire des Éléments (Feu, Air, Eau, Terre)

Dans le sceau de Salomon se trouve réuni tout le travail du Grand-Œuvre (le Magnum Opus). Les six pointes de l’étoile sont masculines. Les six angles, les six profondes entrées qui s’enfoncent entre les pointes sont féminines. L’Étoile de Salomon est le symbole parfait du Soleil Central. Dans le sceau de Salomon sont résumées toutes les mesures zodiacales. Toute la Genèse sexuelle du zodiaque est cachée dans le sceau de Salomon. L’intime relation qui existe entre le zodiaque et l’invisible Soleil central, se rencontre dans le sceau de Salomon. Les douze rayons de la brillante étoile cristalliseront, par le moyen de l’Alchimie, les douze constellations zodiacales.

Lorsque l’étudiant pénètre dans le temple du Sphinx, il étudie le Grand Livre de la Nature, où sont écrites les Lois cosmiques.

Il y en a réellement très peu qui peuvent ouvrir le livre et l’étudier. L’épreuve du sanctuaire est tout à fait terrible. Très peu d’êtres humains ont pu passer cette épreuve. Quiconque passe victorieux l’épreuve du sanctuaire reçoit un joyau précieux (le sceau de Salomon), un anneau plein de lumière ineffable. Le néophyte qui le touche avec la main gauche le perd inévitablement.

Voici également une autre signification du sceau de Salomon : en haut, le Père, le Fils, le Saint-Esprit. En bas, le Pouvoir qui gouverne (l’Intime), le Pouvoir qui délibère (le Mental), le Pouvoir qui exécute (la Personnalité). Lorsque le pouvoir qui délibère et le pouvoir qui exécute se rebellent, se soulèvent contre le Gouverneur (l’Intime), le résultat est l’échec.

Les trois traîtres ont l’habitude de s’emparer des pouvoirs qui délibèrent et qui exécutent. Les Bodhisattvas ont parfois l’habitude de recevoir des messages en provenance des mondes supérieurs. Les ignorants confondent les Bodhisattvas avec les médiums du spiritisme.

Il y a le médium et le médiateur. Le médium est négatif, le médiateur est positif. Le médium est le véhicule du serpent tentateur de l’Éden. Le Bodhisattva médiateur est le véhicule du Serpent d’Airain qui guérissait les Israélites dans le désert.

Les grands Maîtres dictent d’habitude leurs messages par la bouche de leur Bodhisattva. Les gens ne comprennent pas ceci, et ils confondent les médiateurs avec les simples médiums du spiritisme. Le monde se laisse toujours abuser par les apparences.

Dans le sceau de Salomon sont représentées toutes les forces positives et négatives du Magnétisme universel.

Dans les travaux de Haute-Magie, il est nécessaire de tracer un cercle autour de soi. Ce cercle sera totalement fermé, et on le scellera avec le sceau de Salomon. Les frères gnostiques doivent fabriquer le sceau de Salomon avec les sept métaux. On peut faire des médailles et des bagues avec le sceau de Salomon. On doit utiliser le sceau de Salomon dans tous les travaux d’invocation et dans les pratiques avec les Élémentaux comme celles que nous avons enseignées dans la quatrième leçon de ce traité de Kabbale.

Les élémentaux de la nature tremblent devant le sceau du Dieu vivant. L’ange du sixième sceau de l’Apocalypse est maintenant réincarné dans un corps féminin (il est un spécialiste dans la science sacrée des Jinas, ou Djinns).

L’Arcane VI est l’Amoureux du Tarot. L’homme entre le vice et la vertu. L’Arcane six est engagement, équilibre, union amoureuse de l’homme et de la femme ; lutte terrible entre l’amour et le désir, mystères du Lingam-Yoni, enlacement. Dans l’Arcane six est exprimée la lutte entre les deux ternaires. L’Arcane six est la suprême affirmation du Christ interne, et la suprême négation de Satan.

tarot-6

Veillez et priez.

 

akt-2016

Ce chapitre est tiré de Alchimie et Kabbale dans le Tarot (1969) de Samaël Aun Weor. Les éditions imprimées et ebook de Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif) sont illustrées pour faciliter votre compréhension et comprennent des fonctionnalités telles qu’un glossaire et un index. Achetez le livre, et vous bénéficiez vous-même et les autres.