Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Alchimie et Kabbale dans le Tarot

L’Arcane que nous étudierons à présent est l’Arcane XIII du Tarot, l’Arcane de la Mort.

tarot-13

La mort est, en effet, le retour à la matrice. La vie et la mort sont deux phénomènes d’une seule et même chose. La mort est une soustraction de nombres entiers. Une fois l’opération terminée, seules restent les valeurs de la conscience. Celles-ci, lorsqu’on les voit avec la clairvoyance, semblent une légion de fantômes qui continuent. La réincarnation des valeurs est la mécanique de la nature. En réalité, l’Âme ne se réincarne pas car l’homme n’a pas encore incarné son Âme. Seules les valeurs se réincarnent.

L’Embryon d’Âme

L’homme n’a seulement qu’un embryon d’Âme. Cet embryon peut être développé et fortifié grâce à la « Magie Sexuelle ». Parfois l’embryon croit être le Tout et oublie son origine. Lorsque ceci arrive, nous échouons totalement.

Immortalité

L’homme doit parvenir à l’immortalité. Il ne l’a pas encore. Seuls ceux qui ont incarné leur âme sont immortels.

Mental

On dit que l’homme a un mental. Nous, nous disons que l’homme a plusieurs mentals ; chaque fantôme du Moi pluriel a son mental, voire même son indépendance. L’homme est une machine endormie manœuvrée par la légion du Moi. Il nous faut engendrer le Mental Christ.

Astral-Christ

Celui qui engendre l’Astral-Christ peut s’immortaliser dans ce corps. L’Astral-Christ ne naît qu’avec la Magie Sexuelle. Les personnes qui, dans leurs réincarnations passées, ont engendré l’Astral-Christ, conservent la mémoire de leurs vies passées et savent entrer et sortir à volonté du corps. Ces personnes sont immortelles.

Véritable Identité

L’homme commun et courant n’a pas d’identité véritable, car seuls s’expriment à travers lui tous les fantômes du Moi pluralisé. Après la mort, l’homme est une légion.

Âme

Celui qui incarne l’Âme, acquiert une véritable identité. Alors il est. L’homme est encore un être non-réalisé.

Volonté

L’homme confond la force du désir avec la volonté. Il nous faut engendrer la Volonté-Christ.

Le Laboratorium-Oratorium

laboratorium

L’Adepte et sa femme doivent travailler ensemble dans le Laboratorium-Oratorium. Dans la chambre nuptiale, le roi et la reine accomplissent leurs combinaisons alchimiques. En dehors de la chambre royale les corbeaux de la putréfaction dévorent le Soleil et la Lune (noircissement et putréfaction des Chrysalides internes, ou corps de péché). Dans un cercueil de verre pourrissent les corps de péché. Le cercueil de verre est le vase alchimique. Les Âmes prennent leur envol (symbole du papillon qui sort de la chrysalide, symbole des véhicules christifiés qui sortent de leur chrysalide). Un corps hermaphrodite Lune et Soleil vient au monde grâce à l’influence céleste de la « rosée » (l’Ens-Seminis). Le corps hermaphrodite est constitué des véhicules internes christiques qui ont été engendrés par la magie sexuelle. Tous ces véhicules christiques se pénètrent et compénètrent sans se confondre. Lorsqu’un homme possède ces véhicules, il incarne son Âme. Aucun homme n’est véritablement homme s’il ne possède pas ces corps christiques.

La Retorte de l’Alchimie

À l’intérieur de la Retorte (cornue), se trouve la Matière première du Grand-Œuvre. Cette Matière vénérable est très volatile ; elle n’est pas fixe, sa caractéristique particulière est l’instabilité et la variabilité. En allumant le feu sexuel sous la Retorte de l’alchimie, la Matière vénérable s’échauffe et fusionne.

solis18

Au moment où nous arrivons à cette partie du travail, la matière vénérable s’est convertie en un très bel enfant rayonnant de beauté : le Soma Puchicon, le corps d’Or ; nous pouvons, avec ce précieux véhicule, visiter consciemment tous les départements du Royaume. En ajoutant à cet alliage de l’alchimie de nouvelles propriétés, alors apparaît, à l’intérieur du fantôme astral, l’Astral-Christ : Très précieux enfant qui nous confère l’immortalité. Lorsque ce second corps a été formé, vient le problème de comprendre intégralement tous les pouvoirs et connaissances acquis. Ce n’est possible qu’en donnant à cet alliage l’Intelligence christique. Le précieux véhicule du Mental-Christ se lève glorieux dans la Retorte du laboratoire. Il surgit de l’intérieur du fantôme mental.

Une fois complété tout ce travail, il manque encore quelque chose. Il manque la Volonté-Christ. En chauffant à nouveau intensément la Retorte du Laboratoire, vient à la vie un enfant divin : la Volonté-Christ, le Corps Divin de l’Âme. Ceux qui ont réussi à créer tous ces véhicules christiques à l’intérieur de la Retorte de l’Alchimie, incarnent l’Âme, totalement, intégralement. Seuls ceux qui parviennent à incarner l’Âme méritent le titre précieux d’Hommes. Seule cette sorte d’Hommes véritables peuvent s’élever au royaume du Surhomme. Seule cette sorte d’Hommes véritables peuvent recevoir l’Élixir de Longue Vie.

Aucune ébauche d’homme ne peut incarner l’Âme. Aucun être humain dépourvu d’Âme ne peut recevoir l’Élixir de Longue Vie. Il faut créer les véhicules christiques pour incarner l’Âme. Seuls ceux qui ont incarné l’Âme ont le droit de recevoir le merveilleux Élixir qui nous élève au royaume du Surhomme.

Écailles de Serpents – Chrysalides de Papillons

Les fantômes éthérique, astral, mental et causal, après chacune des grandes Initiations de Mystères Majeurs, sont semblables aux écailles ou mues abandonnées des serpents, ou aux chrysalides abandonnées de papillons, après que ceux-ci se sont envolés. Le travail des hommes, des Anges et des Dieux, après les grandes Initiations, est précisément de désintégrer ces coquilles et de dissoudre le Moi pluralisé (Ahamsara) ; les résidus karmiques des Dieux sont précisément ces fantômes du Moi.

L’Élixir de Longue Vie

Tout homme qui incarne l’Âme peut demander l’Élixir de Longue Vie. C’est un gaz d’une blancheur immaculée. Ce gaz est déposé dans le fond vital de l’organisme humain.

Résurrection

Au troisième jour, l’Initié vient en corps astral devant son Saint-Sépulcre, accompagné par les Hiérarchies divines. L’Initié invoque son corps et celui-ci, avec l’aide des Hiérarchies divines, se lève et pénètre dans l’Hyperespace. C’est ainsi que l’on réussit à s’échapper de la sépulture. Dans les mondes suprasensibles de l’Hyperespace, les saintes femmes traitent le corps de l’Initié avec des drogues et des onguents aromatiques. Obéissant à des ordres suprêmes, le corps pénètre ensuite à l’intérieur de l’Âme du Maître par la Tête Sidérale. C’est ainsi que le Maître se trouve à nouveau en possession de son corps. C’est le cadeau de Cupidon.

Après la résurrection, le Maître ne meurt plus, il est éternel. Le Christ-Yogi de l’Inde, l’immortel Babaji et sa sœur immortelle Mataji vivent avec leur corps physique depuis des millions d’années. Ces Immortels sont les vigilants de la muraille gardienne qui protège l’humanité.

Le Grand Service

Les immortels peuvent apparaître et disparaître instantanément. Ils se rendent visibles à volonté dans le monde physique. Cagliostro, Saint-Germain, Quetzalcóatl et beaucoup d’autres immortels ont accompli dans le monde de grandes œuvres.

Le Sur-Hummain

Nous devons d’abord être des Hommains complets ; plus tard (après la résurrection), nous nous élèverons de fait au royaume du Sur-Hummain. L’homme actuel n’est rien de plus qu’un fantôme d’homme.

akt-2016

Ce chapitre est tiré de Alchimie et Kabbale dans le Tarot (1969) de Samaël Aun Weor. Les éditions imprimées et ebook de Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif) sont illustrées pour faciliter votre compréhension et comprennent des fonctionnalités telles qu’un glossaire et un index. Achetez le livre, et vous bénéficiez vous-même et les autres.