Rébellion Gnostique contre la Cécité Intérieure

Samaël Aun Weor

Distingués frères gnostiques, je m’adresse à vous tous avec un immense amour. Le moment est venu de nous préoccuper de l’auto-connaissance. Il est indispensable de savoir qui nous sommes, d’où nous venons, où nous allons et quel est le but de notre existence ; pourquoi nous existons, pour quoi faire nous existons.

Assurément et au nom de la vérité, je dois dire que l’être humain ne se connaît pas lui-même. Il est clair qu’il faut s’auto-connaître et cela a une profonde signification.

Avant tout, nous devons développer notre capacité d’auto-observation psychologique au contact de nos amis, dans la rue ou à la maison ou au travail ou à la campagne, etc. Les défauts qui sont cachés en nous affleurent spontanément et si nous sommes alertes et vigilants comme la sentinelle en temps de guerre, alors nous les voyons. Un défaut découvert doit être travaillé dans tous les niveaux du Mental. C’est ainsi que nous les éliminerons. Incontestablement, chaque défaut est par lui-même un réel problème. Les comprendre est fondamental, mais ce n’est pas tout. Après avoir compris un « Moi », il est nécessaire de l’annihiler.

Le Mental par lui-même ne peut altérer fondamentalement aucun défaut. Il peut le faire passer d’un niveau à un autre, le cacher à soi-même ou aux autres, mais en réalité il ne pourra jamais vraiment l’altérer radicalement. Cependant, à l’intérieur de nous, il existe un pouvoir qui est supérieur au Mental. Je veux me référer de manière emphatique, à Devi Kundalini Shakti. Ce pouvoir est symbolisé par toutes les religions du monde : c’est Tonantzin, c’est Isis, c’est Adonia, Rhéa, Cybèle, Marie, Mara, etc.

Nous autres, en vérité, mes chers frères, nous devons faire appel à ce pouvoir transcendantal s’il est vrai que nous voulons désintégrer avec certitude le défaut que nous avons compris intégralement et dans tous les niveaux du Mental. Quand quelqu’un implore Devi Kundalini Shakti, sa Divine Mère Cosmique particulière, individuelle, elle l’assiste, elle lui vient naturellement en aide. Devi Kundalini peut désintégrer n’importe quel défaut psychologique préalablement compris. Il est évident que c’est le chemin à suivre. Mes chers frères, si vous tous suivez ces conseils, vous pourrez désintégrer l’Ego animal, vous pourrez le réduire en cendres, vous pourrez le convertir en poussière cosmique.

Chaque fois que nous éliminons un défaut psychologique, nous libérons l’Essence, la Conscience. Par ce chemin, par ce sentier, on parvient à l’éveil complet. Quand l’Ego animal a été absolument réduit en poussière, la Conscience s’est éveillée à cent pour cent.

Nous devons nous éveiller coûte que coûte ! Il s’avère lamentable que l’animal intellectuel erronément appelé « homme » ait la Conscience endormie. Il est certain et entièrement vrai que l’animal intellectuel ne perçoit qu’une infime partie du million de phénomènes qui se produit autour de lui.

C’est triste, mais c’est la vérité. Les gens vivent avec la Conscience endormie ; ils ressemblent à des somnambules, ils travaillent en état d’inconscience, ils conduisent des voitures en état d’inconscience totale. C’est la « causa causorum » pour laquelle l’être humain ne connaît pas les Mystères de la Vie et de la Mort.

Si l’être humain était éveillé, il se connaîtrait lui-même et il connaîtrait l’Univers. Il connaîtrait tout ce qui est, tout ce qui a été et tout ce qui sera. Il s’auto-connaîtrait profondément et connaîtrait ses existences antérieures. Il serait prêt à explorer non seulement le monde de la science physique, mais, de plus, les dimensions supérieures de la Nature et du Cosmos. Il pourrait constater, de façon claire et précise, que la mécanique de la Nature n’existe pas sans mécaniciens, que l’ingénierie de la Nature n’existe pas sans ingénieurs. Dire cela est une chose, mais avoir conscience de cela est une autre chose, complètement différente.

Quand quelqu’un s’éveille, il sait par lui-même que derrière tout phénomène physique, chimique et biologique, etc., il existe des principes intelligents que la science matérialiste ignore radicalement.

La mécanique de l’Univers n’est pas possible sans mécaniciens ; ce n’est pas possible – je le répète – qu’il puisse exister de l’ordre dans une molécule sans un principe intelligent qui mette de l’ordre dans celle-ci. Cette question de cellules aveugles, inconscientes, du style de celles d’un Haeckel, s’ordonnant, s’accommodant, se structurant dans les organes pour les former est complètement absurde. Mais l’humanité est aveugle, elle oublie les principes intelligents, elle ne les connaît pas et ne peut pas les connaître parce que la raison purement sensorielle ne sait rien sur le Réel, sur ce qui se cache derrière tous les phénomènes, sur ces principes directeurs qui sont capables d’organiser une molécule de façon mathématique et géométrique.

L’éveil est nécessaire. Il faut que chacun des frères devienne conscient de lui-même. Quand quelqu’un devient conscient de lui-même, il devient aussi conscient des autres et de l’Univers en général. C’est pourquoi dissoudre l’Ego est fondamental ; dissoudre l’Ego est la base ; dissoudre l’Ego est indispensable.

Paix Invérentielle !