La Nécessité Intime de ne pas Projeter

Samaël Aun Weor
Bon, je vais aujourd’hui vous parler ici, à Mexico, dans ce « Parc Alameda », de quelque chose de très important ; je veux me référer, de manière emphatique, à la question des rêves.

L’heure est venue d’aller au fond de cette question et je considère que le plus important est de cesser de rêver. Les rêves, en réalité, ne sont rien de plus que de simples projections du Mental et, par conséquent, ils sont illusoires, ils ne servent à rien. C’est précisément l’Ego qui projette les rêves et il est évident que ces rêves sont inutiles… Il nous faut transformer le Subconscient en Conscient ; il nous faut éliminer radicalement, non seulement les rêves, mais aussi la possibilité de rêver ; il est indiscutable qu’une telle possibilité existera tant qu’il y aura des « éléments subjectifs » dans notre psyché. Nous avons besoin d’un Mental qui ne projette pas, nous devons épuiser le processus de la pensée. Le « Mental projeteur » projette des rêves et ceux-ci sont vains et illusoires.

Lorsque je dis « Mental projeteur », je ne fais pas référence à de simples projets, comme ceux d’un ingénieur qui trace ou projette les plans d’un édifice, d’un grand pont ou d’une autoroute ; non, quand je parle de « Mental projeteur », je veux me référer à tout « animal intellectuel ». Il est clair que le Subconscient projette toujours, non seulement des maisons, des édifices ou des choses de ce style ; non, je précise : il projette aussi ses propres désirs, ses propres souvenirs, ses propres émotions, ses passions, ses idées, ses expériences, etc. Le « Mental projeteur », je le répète, projette des rêves et il est clair que tant que le subconscient existera, il y aura des projections ; lorsque le Subconscient est devenu Conscient, les projections s’arrêtent, elles ne peuvent plus exister, elles disparaissent…

Si nous voulons arriver à l’Illumination authentique, il est nécessaire et urgent de transformer, pour ainsi dire, le Subconscient en Conscient. Indubitablement, une telle transformation n’est possible qu’en annihilant le Subconscient. Mais le Subconscient, c’est l’Ego ; alors, il faut annihiler l’Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même. C’est ainsi que l’on transforme le Subconscient en Conscient, pour qu’à sa place, il ne reste que la Conscience Objective, réelle, véritable… En d’autres termes, je veux dire que tant qu’il existera un quelconque « élément subjectif » à l’intérieur de nous-mêmes, aussi insignifiant soit-il, la possibilité de rêver continuera. Mais quand tout élément subjectif subconscient a cessé d’exister, quand il ne reste aucun agrégat ou élément subconscient dans notre psyché, le résultat c’est la Conscience Objective, l’Illumination authentique, véritable.

Une chose est d’aller dans les mondes hypersensibles avec la Conscience Objective, c’est-à-dire en étant éveillé, et autre chose est d’aller là-bas, dans ces régions, dans un état subjectif subconscient, en projetant des rêves. Vous voyez l’énorme différence qu’il y a entre celui qui déambule dans ces régions en projetant des rêves et celui qui vit là sans faire de projections, avec la Conscience totalement éveillée, illuminée, dans un état de vigilance sur-exaltée. Il est évident que ce dernier est véritablement un Illuminé et qu’il peut, s’il le veut, étudier les Mystères de la Vie et de la Mort, connaître toutes les énigmes de l’Univers…

Un certain auteur dit que « les rêves sont des idées déguisées » et, s’il en est ainsi, nous pouvons préciser un peu plus la question en disant que ce sont des projections du Mental, car ces « idées déguisées » se projettent mentalement et voilà pourquoi les rêves sont, par conséquent, faux et vains.

Mais celui qui vit éveillé ne rêve plus. Personne ne pourrait vivre éveillé sans être mort en lui-même, sans avoir annihilé l’Ego, le Moi, le Moi-même. C’est pourquoi je veux que tous les frères se préoccupent de la désintégration de l’Ego, car c’est ainsi seulement, en désintégrant cette terrible Légion, que vous pourrez devenir radicalement éveillés.

Indubitablement, il n’est pas si facile d’éliminer les « éléments subjectifs » (qui sont très variés). Cette élimination s’effectue de façon didactique, peu à peu, et, à mesure qu’on se met à éliminer « ces éléments », la Conscience devient Objective ; et quand l’élimination est absolue, la Conscience est devenue totalement objective, éveillée ; alors la possibilité de rêver est exclue, elle a pris fin.

Les grands Adeptes de la Fraternité Blanche Universelle ne rêvent pas, ils possèdent une Conscience Objective ; pour eux, la possibilité de rêver a disparu et on les rencontre, dans les Mondes Supérieurs, en état de veille intensifiée, dirigeant le cours des innombrables siècles, gouvernant les Lois de la Nature, convertis en Dieux qui sont au-delà du Bien et du Mal.

Il est donc indispensable de comprendre cela à fond et, pour que vous puissiez tous en dégager un résumé exact, je vais vous dire ceci :

1. Le Subconscient est l’Ego lui-même ; quand on annihile l’Ego, la Conscience s’éveille.

2. Les « éléments subconscients » sont infrahumains et chacun les porte en lui. Détruisez-les et toute possibilité de rêver cessera.

3. Les rêves sont des projections de l’Ego et, par conséquent, ils ne servent à rien.

4. L’Ego est mental.

5. Les rêves, par conséquent, sont des projections du Mental.

6. Vous devez noter ceci avec beaucoup d’attention : il est indispensable de NE PAS PROJETER.

7. Nous projetons non seulement des choses pour le futur, mais nous vivons constamment en projetant les choses du passé.

8. Nous projetons aussi toutes sortes d’émotions dans le présent : pulsions morbides, passions, etc. Les projections du Mental sont donc infinies et, par conséquent, les possibilités de rêver sont aussi infinies.

Comment un rêveur pourrait-il se considérer comme illuminé ? Il est évident que le rêveur n’est rien d’autre qu’un rêveur : il ne sait rien sur la réalité des choses, sur ce qui est au-delà du monde des rêves.

Il est donc indispensable que nos frères gnostiques s’efforcent de s’éveiller ; cela exige qu’ils se consacrent vraiment à la dissolution de l’Ego, du Moi, du moi-même, du soi-même et que ce soit leur principale préoccupation. Au fur et à mesure que nous mourrons en nous-mêmes, la Conscience deviendra de plus en plus objective et les possibilités de rêver diminueront de manière progressive.

Méditer est indispensable pour comprendre nos erreurs psychologiques. Lorsqu’on comprend qu’on a telle ou telle erreur, tel ou tel défaut, on peut s’offrir le « luxe » de l’éliminer, comme je l’ai enseigné dans mon oeuvre intitulée « Le Mystère de la Fleuraison d’Or ». Éliminer telle ou telle erreur, tel ou tel défaut psychologique, équivaut à éliminer tel ou tel agrégat psychique, tel ou tel « élément subjectif » dans lequel existent des possibilités de rêver ou de projeter des rêves.

Quand on veut éliminer un défaut, une erreur, un agrégat psychique, on doit d’abord le comprendre. Mais, il ne suffit pas uniquement de le comprendre, il faut aller plus loin, au plus profond : il est nécessaire de capter la profonde signification de ce que l’on a compris ; et nous ne pouvons arriver à cette « capture » qu’à travers la méditation profonde, très intime… Celui qui a capté la profonde signification de ce qu’il a compris a la possibilité d’éliminer…

Éliminer les agrégats psychiques est urgent (les agrégats psychiques et les défauts psychologiques sont, au fond, la même chose ; chaque défaut psychologique n’est autre que l’expression d’un agrégat psychique).

Qu’il faille les éliminer ? C’est clair, mais d’abord nous devons les avoir compris et aussi avoir capté leur profonde signification. C’est ainsi que nous allons mourir d’instant en instant ; c’est seulement avec la mort qu’advient le nouveau…

Vous voulez être éveillés dans l’Astral, dans le Mental, etc., mais vous ne vous souciez pas de mourir et, le plus grave, c’est que vous confondez les rêves avec les véritables expériences mystiques. Les rêves sont une chose – ils ne sont rien d’autre que de simples projections du Subconscient – et les expériences mystiques réelles sont autre chose. N’importe quelle expérience mystique authentique exige l’État d’Alerte et la Conscience Éveillée ; je ne pourrais pas concevoir une expérience mystique avec la Conscience endormie.

Ainsi donc, l’expérience mystique réelle, véritable, authentique, ne survient que lorsque nous rendons notre Conscience objective, lorsque nous sommes éveillés… Que les frères gnostiques réfléchissent profondément à tout ceci, qu’ils étudient notre oeuvre « Le Mystère de la Fleuraison d’Or », qu’ils s’efforcent de mourir d’instant en instant ; ainsi seulement parviendront-ils à rendre réellement leur Conscience objective. C’est tout !

Disciple. Vénérable Maître, vous mettez l’accent non seulement sur la compréhension, mais aussi sur la nécessité de découvrir la profonde signification de nos défauts psychologiques. Je comprends que la compréhension ait pour objet d’identifier ces défauts et que la signification profonde ait pour objet de découvrir le dommage que le défaut peut nous causer, comme obstacle à l’Auto-réalisation. Est-ce correct ?

Maître. La question faite par l’auditoire mérite qu’on y réponde.

Compréhension n’est pas identification ; quelqu’un pourrait identifier un défaut psychologique sans l’avoir compris. Faisons donc la différence entre compréhension et identification.

Cette notion de la compréhension est très élastique ; les degrés de compréhension varient ; il se peut qu’aujourd’hui nous comprenions telle ou telle chose d’une certaine façon, d’une certaine manière, d’une manière relative et circonstancielle et que demain, nous la comprenions mieux.

L’appréhension de la profonde signification de tel ou tel défaut n’est possible qu’au moyen de toutes les parties de notre Être Intégral. Si quelques parties de notre Être en ont capté la profonde signification, mais que d’autres parties de ce même Être ne l’ont pas captée, alors la signification intégrale et profonde n’a pas non plus été appréhendée.

Sur ce qu’est la signification profonde, sur sa « saveur » spécifique, nous ne devons pas nous forger d’idées préconçues. Ce qu’est la profonde signification de telle ou telle erreur, nous ne pouvons l’expérimenter que dans le moment précis, à l’instant adéquat ; c’est pour cela que nous ne pourrions absolument pas nous former d’idées préconçues sur ce que pourrait être la profonde signification de nos défauts…

D. Merci, Maître, pour cette explication qui nous révèle que la compréhension est réellement une fonction du Mental et que la signification profonde est une fonction de la Conscience. Est-ce exact ?

M. Mes amis, le Mental, avec toutes ses fonctions, est féminin, réceptif ; il serait absurde de le rendre positif, il serait idiot d’élaborer des idées, des préconcepts, des théories…

Le Mental étant donc un instrument purement passif, il ne pourrait pas de lui-même occuper la place de la compréhension. Vous devez distinguer ce qu’est la compréhension de ce qu’est l’instrument que nous utilisons pour nous manifester dans le monde. Il est évident que la compréhension appartient plutôt à l’Essence, aux fonctionnements intimes de la Conscience et c’est tout.

La profonde signification de telle ou telle erreur psychologique diffère de la compréhension par le fait même qu’elle relève des diverses perceptions ou expériences directes, vécues par les diverses parties de l’Être Unitotal.

D. Maître, tout rêve est un dédoublement, une « sortie en Astral » ou bien est-ce, dans certaines occasions, une projection du Mental ?

M. Bon, pendant les heures de sommeil, l’Ego ne peut pas se trouver dans le corps, parce que si l’Ego restait dans le corps physique pendant les heures de sommeil, alors le Corps Vital ou « Lingam Sarira » ne pourrait pas, disons, réparer le corps physique. Normalement, le « Lingam Sarira », le Corps Vital, répare le « CORPS EN SOI » durant les heures où l’Ego est absent ; pendant ces heures-là, la glande thyroïde sécrète beaucoup d’iode biologique qui désinfecte l’organisme. Le plexus solaire travaille aussi intensément et le plexus hépatique capte (merveilleusement), en ces moments de sommeil, l’énergie solaire et il la répartit alors dans tous les canaux du système nerveux grand sympathique ; alors vient la réparation du corps physique. C’est-à-dire que lorsque l’Ego revient de nouveau au corps, ce corps est alors totalement réparé et prêt pour les nouvelles activités de la journée. C’est pourquoi ce qu’on vit dans les rêves se produit en dehors du corps physique.

L’Ego, dans les mondes internes, dans les régions suprasensibles de la Nature et du Cosmos et les rêves qu’a l’Ego hors du corps physique, sont simplement des projections du Mental, parce qu’en fin de compte l’Ego est mental. Il va partout et projette ses rêves, il vit en rêves ; cependant, il y a des choses qui ne sont pas des rêves ; on peut percevoir, par exemple, des révélations des grands Maîtres ou recevoir une illumination spéciale, mais seulement en de rares occasions. Normalement les gens vivent dans un monde fait de rêves en projetant leurs rêves et en rêvant, malheureusement…

Quant à nous, si nous voulons l’éveil de la Conscience, nous devons nous éveiller ici et maintenant ; celui qui s’éveille ici et maintenant s’éveille dans tous les recoins de l’Univers. C’est ici que nous devons nous éveiller. Compris ?