Actualité Ésotérique du Mythe de Quetzalcoatl (Notre Seigneur Quetzalcoatl)

Samaël Aun Weor

Chers messieurs, chères dames, messieurs les licenciés Cuanthémoc Santana et Homère Bustamante Carmelo ; nous allons maintenant effectuer quelques brefs commentaires sur l’oeuvre magistrale de notre Président, Monsieur José Lopez Portillo.

Incontestablement, le thème de l’oeuvre : « QUETZALCOATL », est transcendental et il mérite qu’on y réfléchisse profondément.

Avant tout, je dois dire de manière emphatique et très clairement que Quetzalcoatl n’est pas un mythe. Sans aucun doute, Quetzalcoatl est le VERBE, il est LA GRANDE PAROLE, il est le LOGOS PLATONICIEN, le DÉMIURGE ARCHITECTE DE L’UNIVERS, le FEU CRÉATEUR.

Quand nous étudions Quetzalcoatl, nous découvrons en lui le même DRAME COSMIQUE DE JESHUA BEN PANDIRA (le Christ Jésus). Quetzalcoatl, portant la croix sur le dos, nous rappelle précisément le martyr du Calvaire.

Par conséquent, Quetzalcoatl est réellement le Logos, il est ce qui est, ce qui a toujours été, et ce qui sera toujours ; il est la vie qui palpite en chaque atome, comme elle palpite en chaque Soleil. Avant que l’Univers n’existât, Quetzalcoatl existait !…

Il ne serait absolument pas possible d’accepter une mécanique sans mécanicien, comme le croit l’Anthropologie matérialiste. Nous, nous devons comprendre qu’au-delà de toute mécanique, il doit y avoir des PRINCIPES INTELLIGENTS.

Quetzalcoatl est UNITÉ MULTIPLE PARFAITE, il est le Christ.

Si nous étudions Quetzalcoatl, nous n’allons pas le faire d’un point de vue purement littéraire ; nous devons l’analyser judicieusement, à la lumière des théogonies les plus diverses.

Quetzalcoatl s’exprime dans tout ce qui est, a été et sera ; il est le Feu qui réside dans tout noyau universel.

Incontestablement, l’oeuvre de Lopez Portillo est formidable, diamantine, précieuse, comme l’est la grande oeuvre merveilleuse et extraordinaire de ce chanteur sublime qu’est précisément Homère Bustamante à qui nous rendons ce soir un hommage mérité.

On ne pourrait pas comprendre les « Quetzalcoatl », les « Deucalion », les « Hermès Trismégiste », les « Bouddha », sans connaître auparavant les MYSTÈRES CHRISTIQUES. En réalité, Quetzalcoatl est la source de contrées lointaines, de caps inconnus pour l’humanité actuelle.

UN GERME VIVANT DU SURHOMME : voilà Quetzalcoatl !

Quetzalcoatl, comme Principe intelligent, peut relier le Macrocosme et le Microcosme dans le coeur de l’Homme.

L’Arbre de l’Univers est incontestablement hautement symbolique. Rappelons-nous l’Érotisme Grec. Il n’y a pas de doute que la sage connexion du CTÉIS FORMEL avec le PHALLUS VERTICAL forme une croix. Les quatre extrémités de la croix sont : LA SCIENCE, LA PHILOSOPHIE, L’ART et LA MYSTIQUE.

C’est seulement grâce aux MYSTÈRES DU LINGAM-YONI, aux MYSTÈRES SEXUELS, qu’il est possible de connecter l’Âme avec l’Esprit, le Macrocosmique au Microcosmique.

Tant que nous ignorerons les MYSTÈRES des AZTÈQUES, des ZAPOTÈQUES, TOLTÈQUES, etc., il nous sera réellement impossible de réussir en nous la fusion intégrale de l’Esprit avec l’Âme.

LES MYSTÈRES DU SEXE sont transcendentaux, et ILS SE TROUVENT DANS LA CROIX.

Je répète : l’insertion du Lingam Vertical dans le Ctéis formel constitue une croix, et les Mystères du Sexe furent enseignés par notre Seigneur Quetzalcoatl, réellement incarné, converti en Homme vivant et non pas en un simple personnage mythologique.

Le Christ Cosmique, le Logos platonicien, le Démiurge grec, est une UNITÉ MULTIPLE PARFAITE ; indiscutablement, le Christ Quetzalcoatl est INRI. Si on l’analyse, cela signifie : IGNIS NATURA RENOVATUR INTEGRA (le Feu renouvelle intégralement la Nature).

Le Feu de Quetzalcoatl se trouve au centre de toute Unité Cosmique qui surgit à la vie, au centre de toute Constellation vivante, au centre de toute Planète, de tout Soleil. C’est pourquoi Quetzalcoatl n’est pas mort ; il ne mourra jamais, il existait avant que l’Univers n’existât et il continuera d’exister à travers l’Éternité…

LE MYSTÈRE DES ÂMES JUMELLES est extraordinaire, et cela évoque pour nous CE-ACATL (le JUMEAU DE QUETZALCOATL).

Incontestablement, l’Essence très pure de notre propre Âme peut se manifester dans un autre organisme que celui qui nous est personnel. Voilà le mystère des Âmes Jumelles, l’un des plus grands et des plus sublimes Mystères de l’Amour.

Quand un homme rencontre sa compagne jumelle, il a incontestablement trouvé la Félicité.

Heureux l’homme qui rencontre la femme aimée ! Rappelons-nous que « l’amour commence par une étincelle de sympathie, il prend substance avec la force de la tendresse, et il se synthétise en adoration. Un mariage parfait est l’union de deux êtres : un qui aime plus, l’autre qui aime mieux. L’amour est la plus belle Religion qui soit ». En réalité, ce qui, vraiment, préoccupait tant Quetzalcoatl, ce n’était pas les astres mais les Hommes.

À l’évidence, nous, les êtres humains, nous sommes soumis à la LOI DU PENDULE : à peine désirons-nous quelque chose que nous le dédaignons ; aujourd’hui, véritablement, nous dédaignons ce qu’avant nous désirions.

Notre mental, notre coeur, sont soumis à la LOI DU PENDULE.

Les nations elles-mêmes fonctionnent selon la Loi du Pendule.

Des nations qui, autrefois, étaient profondément religieuses, sont devenues matérialistes quand le pendule a changé, quand il s’est trouvé dans la direction opposée. Puis, lorsque le pendule est revenu au point initial, au point de départ, elles sont redevenues religieuses. C’est le cas de l’actuelle Russie.

À l’heure actuelle, la plus grande production en matière de Parapsychologie, d’après les études qui ont été faites, nous vient de Russie. Cela signifie que la spiritualité commence à germer en Russie.

C’est ce qui se produira aussi un jour en Chine (les paroles de Quetzalcoatl s’accompliront).

Quand le pendule retournera à son point de départ, à son point d’origine, une nouvelle Spiritualité se manifestera chez les Chinois ; alors leur histoire changera…

Quetzalcoatl, à la veille d’être jugé et condamné à mort – dit Monsieur le Président dans son oeuvre magistrale et brillante sur Quetzalcoatl -, tomba dans la tentation de devenir immortel.

Cela mérite une profonde réflexion.

C’est grâce à l’amour, grâce à la femme, grâce au sexe, que nous pourrons, en réalité, nous transformer et nous convertir en Êtres immortels et puissants.

Quand on juge Quetzalcoatl, quand on l’accuse injustement et que l’on dit de Lui qu’il n’aime pas Thulé, qu’il n’aime pas les Toltèques, on le calomnie.

Quand on affirme avec emphase que Quetzalcoatl aime les Hommes, mais que les Hommes n’existent pas encore, c’est une chose qui mérite réellement qu’on y réfléchisse.

Évidemment, nous avons besoin de CRÉER L’HOMME AU-DEDANS DE NOUS-MÊMES.

Incontestablement, nous portons dans nos propres glandes endocrines, les germes de l’Homme.

Le moment est venu pour nous de connaître les Mystères de Quetzalcoatl, de connaître les Mystères de l’Arbre de l’Univers, de connaître les Mystères du Sexe, de les étudier en profondeur, afin de nous transformer radicalement et de NOUS CONVERTIR EN HOMMES ET, PLUS TARD, EN « SURHOMMES ».

– C’en est fini de Thulé ! disent les Toltèques ! Quetzalcoatl, Thulé s’est éteinte !

Oui, elle s’est éteinte ; l’Éden perdu de la lointaine Thulé s’est éteint, le jardin édénique s’est transformé en cendres, le Jardin des Hespérides s’est réduit en poussière cosmique.

L’HOMME A PERDU SES FACULTÉS transcendantales et s’est converti en mendiant, il a abandonné la Sagesse antique, il a dégénéré totalement ; et maintenant, seule la Gloire de Quetzalcoatl, qui brûle dans cet Univers, peut nous transformer radicalement et nous convertir en Surhommes…

Les Dieux sont devenus des démons ! Qui pourrait le nier ?

Que sont devenus les Grands Hiérophantes du passé : les Moïse bibliques, les Hermès Trismégiste, ceux qui gouvernaient la Nature entière ? Où sont-ils ?

– Les Dieux sont tombés ! – comme dit Quetzalcoatl -, et ils se sont convertis en démons, les Rois en valets et les esclaves en rien.

Nous sommes dans un Âge Noir Terrible ! NOUS DEVONS NOUS RÉGÉNÉRER, nous devons étudier à fond les Mystères Quetzalcoatliens et porter ce message de notre Seigneur Quetzalcoatl à travers toute l’Amérique, pour que la flamme extraordinaire de Quetzalcoatl embrase l’Amérique !

Un cycle s’est refermé, le Serpent s’est mordu la queue et les Édens des temps anciens sont devenus de simples mythes.

Et maintenant l’homme, courbé, souffrant, marche sur ce douloureux chemin, loin, très loin de la SAGESSE DE QUETZALCOATL.

Nous devons retourner à cette antique Sagesse et faire fleurir les MYSTÈRES DE L’ANAHUAC sur la face de la Terre !

Mais, Quetzalcoatl a été attaché à sa croix. Oui, parce que c’est dans la croix que se trouvent les Mystères du Lingam-Yoni, les Mystères Sexuels, et parce que LA CROIX est un INSTRUMENT DE RÉDEMPTION et aussi de TRANSFORMATION.

Il s’en est allé, Quetzalcoatl, mais il doit vivre dans notre coeur, il doit naître en chacun de nous. Il s’en est allé, oui, comme s’en furent les Âmes des défunts dans l’Égypte ancienne : naviguant dans la BARQUE DE RA, en direction du Soleil ineffable.

Il s’en est allé, QUETZALCOATL, mais nous devons l’appeler de tout notre coeur ; nous devons l’invoquer, nous devons ÉLIMINER de nous-mêmes ces défauts que nous portons et qui nous éloignent de notre Seigneur Quetzalcoatl…

L’oeuvre merveilleuse de notre Président Lopez Portillo devrait être gravée en lettres d’or, sur des marbres divins…

L’oeuvre extraordinaire de M. Bustamante resplendit maintenant sur la face de la Terre, comme resplendit le Soleil embrasé quand il naît à l’Orient.

Mes amis, l’heure est venue où nous devons nous révolutionner contre nous-mêmes !

L’heure est venue où nous devons nous transformer, le moment est venu où nous devons ouvrir les vieux Codex de l’Anahuac et connaître la Sagesse Serpentine de Notre Seigneur Quetzalcoatl !

Vive Mexico ! Vive Mexico ! Vive Mexico !