La Tour de Babel (2)

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

Tower-of-Babel

Cette conférence est la suite (la deuxième partie) de la Tour de Babel, qui est un sujet intéressant, surtout pour cette époque.

Rappelez-vous que, comme nous l’avons déjà expliqué, l’histoire de la Tour de Babel est écrite dans le chapitre onze du livre de la Genèse, dans la Bible. Cependant, le constructeur de cette tour est mentionné dans le chapitre numéro dix du même livre de la Genèse. Encore une fois, nous vous rappelons que le livre entier, la Bible, est écrit sur la base de la Kabbale, qui est synthétisée dans l’Arbre de Vie.

L’Arbre de Vie, comme vous le voyez dans notre affiche, comme nous l’avons déjà mentionné dans de nombreuses conférences, est un symbole dans lequel nous trouvons dix sphères appelées Sephiroth; ainsi, tout ce qui est écrit dans la Bible se réfère ou va à l’Arbre de Vie, les dix Sephiroth; c’est pourquoi nous, les Gnostiques, mentionnons l’Arbre de Vie plusieurs fois. Nous affirmons toujours que quiconque veut connaître la sagesse cachée des Écritures – la Bible – doit étudier l’Arbre de Vie. Sinon, nous commençons à construire des tours de Babel – et à créer de la confusion, parce que ce qui est écrit dans la Bible – la Gnose – ne peut être compris sans la Kabbale.

La fameuse Tour de Babel est mentionnée par beaucoup, et c’est parce que dans cette tour (d’après le livre de la Genèse) se trouve le début des nombreuses langues que nous parlons dans le monde; bien sûr, chaque symbole, chaque histoire – que ce soit dans la Bible ou dans les Écritures de Bouddha, ou les Hindous, c’est-à-dire la Bhagavad-Gita, le Mahabharata ou le Coran ou tout autre livre sacré de toute autre religion – sont écrits en symboles. Ainsi, pour comprendre tout livre sacré, nous devons comprendre que chaque symbole peut être interprété de sept façons, de sept manières.

La science de la Bible, qui est la science de la Kabbale, est la science ésotérique donnée au monde occidental pour comprendre la sagesse du chemin. Alors, rappelez-vous que la Bible est le livre sacré donné aux Occidentaux, pour qu’ils puissent comprendre comment est le chemin de l’auto-réalisation. Ainsi, quand la Bible mentionne une tour, nous, les Gnostiques, nous y référons toujours – comme tout ce qui est écrit dans la Bible ou tout autre livre sacré – comme quelque chose qui est toujours lié à l’être humain, parce que le but de la vie est de créer l’être humain à l’image de Dieu.

La création de l’être humain à l’image de Dieu est le processus que nous appelons «l’auto-réalisation de l’Être», ou l’éveil, l’illumination de chacun de nous, où nous trouvons toujours des obstacles liés au règles que nous devons toujours suivre.

En effet, tout le travail est lié à cet axiome écrit sur le seuil du temple de Delphes – en Grèce – qui a déclaré en Latin, Nosce te Ipsum, qui traduit en Francais signifie «Connais-toi toi-même.» Un tel axiome continue: Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et ses Dieux.» Donc, si vous voulez connaître les mystères de toute religion, vous devez vous étudier. Si vous voulez étudier ou vous renseigner sur les mystères de la Bible ou sur Bouddha ou Krishna, mais seulement à l’extérieur, sans entrer dans votre Psyché (à l’intérieur de vous-même), alors vous ne découvrirez rien ; rappelez-vous que l’être humain est appelé le Microcosmos du Macrocosmos.

Ainsi, le Macrocosmos se reflète dans le Microcosmos – oui, c’est comme ça! Mais nous devons développer ce Microcosmos à l’intérieur, afin de comprendre la Macro. Ainsi la Tour de Babel, ainsi que l’histoire de l’Arche de Noah, est écrite kabbalistiquement, afin que nous comprenions la manière dont nous devons faire un tel travail. Mais, je le répète, pour comprendre chaque histoire, chaque mystère de la Bible, en particulier la Genèse, pour quiconque veut marcher sur le chemin de l’auto-réalisation, il est indispensable, obligatoire d’étudier l’Arbre de Vie, les dix Sephiroth, et c’est une étude qui dure toute la vie.

Nous avons donc déjà déclaré que nous sommes descendus de la Voie Lactée – des étoiles. En tant que Conscience – en tant qu’âmes – nous sommes connectés à l’esprit, et nous avons déclaré que cet esprit habite dans les étoiles; nous avons également déclaré que ce n’est pas une demeure physique. Quand nous mentionnons les étoiles, nous mentionnons les dimensions supérieures de la nature. Nous sommes dans ce monde physique-tridimensionnel, mais au-dessus de cette troisième dimension nous trouvons la quatrième, la cinquième, la sixième et la septième dimension, qui sont décrites dans l’Arbre de Vie. Beaucoup d’entre vous peuvent déjà avoir l’affiche, et si vous ne l’avez pas, nous pouvons vous en envoyer un, afin que vous puissiez étudier les différentes dimensions en relation avec cet Arbre de Vie ou dix Sephiroth, qui sont la description de l’univers en relation avec l’être humain.

Les Trois Atomes

Brahma,-Vishnu,-ShivaChesed, l’Esprit, est lié à la sixième dimension. Nous avons déclaré que l’Esprit est énergie – qu’il n’a pas de forme; chacun de nous a son propre Esprit interne ou Pneuma (comme on l’appelle en Grec). Nous avons également déclaré qu’il y a toujours trois atomes dans notre propre esprit particulier. Ces trois atomes sont toujours liés au premier triangle que nous trouvons au sommet de l’Arbre de Vie ; ceci a les trois premières sphères, qui s’appellent Kether, Chokmah et Binah. Dans le Christianisme, ces trois premières sphères sont appelées Père, Fils et Saint-Esprit; dans l’Hindouisme sont appelées Brahma, Vishnu et Shiva. En d’autres termes, si nous étudions chaque religion, nous trouverons ces trois principes nommés en fonction de la langue, selon leur culture. Donc, ce sont trois principes, ou mieux dit, des forces, qui pourraient transformer les Monades en Dieux. Quand nous, le Gnostiques, disons Dieux, nous comprenons que ce sont des Monades qui manifestent la puissance de ces trois principes; les Dieux sont ce que nous appelons Cosmocréateurs, parce que ces trois forces primaires – positive, negative et neutre, appelées aussi sainte affirmation, sainte renonciation et sainte conciliation – sont les forces qui forment ce que nous appelons le rayon de la création qui se manifeste à travers elles.

Pour qu’une création se réalise, il faut que ces trois forces (Père, Fils et Saint-Esprit, Kether, Chokmah et Binah) soient unies. En d’autres termes, ces trois forces doivent demeurer à différents niveaux au sein de chaque unité créée. C’est précisément la beauté de toute cette création; ainsi, si vous voulez vous renseigner, si vous voulez savoir où vous pouvez trouver ces trois principes appelés Père, Fils et Saint-Esprit, ou Brahma, Vishnu et Shiva; eh bien, vous les trouvez partout, dans chaque atome, de l’Univers.

Le but du rayon de la création dans l’Univers est de créer des organismes plus compliqués, afin que ces trois forces primaires se manifestent et expriment leur beauté, ou leur puissance créatrice, qui dans la synthèse finale est l’Être Humain. «L’Être Humain à leur propre image» est ce qu’ils veulent créer; quand nous disons «image», nous nous référons à leur pouvoir créateur. C’est pourquoi nous affirmons que ces trois particules sont dans chaque Esprit. Si vous vous concentrez sur votre propre Esprit, sur votre propre Pneuma, sur votre propre Bouddha, vous découvrirez que ces trois forces primaires sont en lui. Les trois forces primaires accordent le pouvoir de la création à différents niveaux.

Maintenant, tous ces Esprits n’ont pas le pouvoir d’un Cosmocréateur, cela signifie, le pouvoir de créer, avec sagesse. Donc, chacun de nos Esprits est connecté à l’un de ces grands Êtres, que nous appelons Cosmocréateurs, Dieux, Déva, Anges, Êtres Divins qui habitent, dans les dimensions supérieures; puisque les Cosmocréateurs savent déjà faire des créations divines; mais nous ne savons pas. C’est pourquoi nous sommes connectés à l’un de ces Êtres, à travers ces trois forces primaires que nous avons dans notre propre Esprit.

Imaginez ces trois forces primaires comme la prise que vous prenez pour vous connecter à l’électricité, car vous y trouverez toujours trois éléments. Donc, si vous voulez de l’électricité, vous branchez alors le fil dans la connexion (un triangle) et de là vous recevez l’électricité. Donc de la même manière, notre propre énergie, qui est notre propre Esprit, a ces trois forces primaires, qui devraient et doivent être connectées à l’une des sept forces principales qui sont là dans la sixième dimension, que la Bible appelle Elohim (qui signifie Dieux et Déesses). Nous, les Gnostiques, les appelons Cosmocréateurs; dans différentes religions vous trouvez des noms différents pour ces Êtres qui ont déjà la sagesse (la lumière). Donc, nous avons besoin de cette lumière. Ainsi, nous recevons leur lumière – à travers les trois forces primaires dans notre Esprit – de la sixième dimension dans notre corps physique. C’est précisément ce que nous devons comprendre, car le corps physique, comme nous l’avons expliqué dans la dernière conférence, est un merveilleux instrument, une machine créée par les forces divines – qui nous a été donnée en cadeau pour que nous fassions ce que nous avons faire. Et c’est précisément le sujet de cette conférence.

Nous avons trois particules – que nous pouvons aussi appeler des atomes – de ces trois forces primaires de notre Esprit dans notre corps physique. Entre les sourcils, à la racine même du nez, nous avons l’atome du Père, qui s’appelle Kether (Hébreu pour «la couronne»); il est Brahma. Cet atome est un point magnétique entre les sourcils. La première force primaire a son royaume dans le ciel. Comme nous l’avons déjà mentionné, il s’agit de la sixième dimension, qui est le ciel (dimension supérieure). Mais dans le corps physique, le ciel est la tête, c’est pourquoi dans le graphique de l’Arbre de Vie nous voyons que ces trois forces primaires sont exactement liées à la tête. C’est à dire quand vous voyez l’image de Shiva, vous trouvez toujours trois lignes sur son front, parce que ces trois lignes symbolisent les trois forces primaires liées au ciel. Ainsi, quand vous lisez la Bible, ou n’importe quel livre sacré et que vous lisez au sujet du ciel, alors vous devez comprendre qu’un tel ciel est les dimensions supérieures, mais c’est aussi votre tête; la tête est le ciel de votre corps. Donc, dans cette tête, où vous avez ces trois forces primaires, vous avez un autre atome, qui s’appelle l’atome du Saint-Esprit ou l’atome de Shiva, la troisième force primaire, qui est située dans la glande pinéale. La glande pinéale est située au centre même du cerveau; un peu en avant de la glande pinéale, vous avez le pituitaire, et en lui vous avez l’atome du Fils, la deuxième force primaire.

Nous avons ces trois particules de cette Trinité ou Tri-Unité – qui est dans chaque unité de l’Univers – dans notre tête. Donc, quand vous dites «Père, Fils et Saint-Esprit» en relation avec les forces / principes primaires, ils sont dans votre tête: le Père dans la racine de votre nez, le Fils dans la glande pituitaire, et le Saint-Esprit dans la glande pinéale.

Ainsi, quand vous reniez la Trinité ou lorsque vous reniez Dieu, vous reniez ces trois principes que vous avez dans votre tête. Vous pouvez les voir ou être en contact avec eux, quand vous êtes éveillé, c’est-à-dire quand les sens capables de les voir sont éveillés. Les sens physiques ne vous mettent en contact qu’avec le monde extérieur; vous ne pouvez pas voir avec les sens physiques ce que vous avez dans votre corps (à moins que vous n’alliez dans un laboratoire et que vous ayez des rayons X – alors vous pouvez voir ce que vous avez dans votre corps physique). Néanmoins, il y a un autre sens qui s’appelle clairvoyance, que si vous l’éveillez, vous pouvez voir à l’intérieur de vous, mais vous devez l’éveiller; la clairvoyance est un autre sens communément appelé sixième sens. De plus, même si vous allez dans un laboratoire et que vous avez une radiographie, vous ne pourriez pas trouver les trois atomes mentionnés, parce que ces atomes (petits éléments) sont des particules infiniment petites de cette force créatrice. C’est à travers eux que nous sommes connectés à notre Esprit, et que notre Esprit effectue selon les lois supérieures dans le plan physique / le corps physique ce que nous devons effectuer.

Père: Kether, Cerveau, Foie

Par exemple, le royaume du père est dans le cerveau, donc dans le cerveau, vous avez ce pouvoir du premier principe appelé Kether, Brahma, ou le Père; dans le cerveau, il a son royaume, mais il n’est pas complètement développé, puisque, comme vous le savez très bien, nous n’utilisons que 3% (peut-être plus) du cerveau. Notre devoir est précisément de développer tout le ciel ou le cerveau entier, ce qui est un processus initiatique. La puissance du royaume de Dieu le Père se reflète dans le foie, qui est l’énorme glande que nous avons dans le côté droit de notre corps; c’est à travers le foie que le Père reflète sa loi. Ainsi, la loi (que nous appelons le Glorian) est réalisée à travers le foie. C’est pourquoi nous déclarons que si la personne a un bon foie, un bon sang, alors le reste de l’organisme fonctionne très bien, mais si vous détruisez votre foie, vous détruisez alors toute votre vie. C’est ainsi qu’à travers le sang la loi que nous appelons la loi du karma (cause et effet) agit dans le corps, dans tous les organes, principalement dans le foie.

Geburah, la loi travaille à travers le foie; à travers lui notre Père céleste, la Monade (à travers les trois forces primaires) travaille en nous; en d’autres termes, notre propre Esprit obéit toujours aux trois forces primaires, qui sont ensemble appelées Glorian. Les trois forces primaires ensemble dans le Bouddhisme sont le Bouddha du Bouddha, parce que notre propre Esprit particulier est ce qui dans le Bouddhisme est appelé le Bouddha, notre Bouddha Intérieur, qui est toujours connecté à ces trois forces primaires, donc, pour accomplir l’Auto-réalisation de l’Être, nous devons obéir au Glorian; en d’autres termes, notre Monade, notre propre Esprit particulier doit obéir au Glorian. Par conséquent, si notre Monade obéit au Glorian, nous, ici dans ce plan physique, devons aussi obéir au Glorian.

C’est pourquoi nous déclarons que si nous voulons nous auto-réaliser, nous devons suivre les forces supérieures des mondes supérieurs, ce que le Maître Jésus de Nazareth a déclaré dans Matthieu 6: 9-13 dans la Bible:

Macro-Microcosmos«Notre Père qui es aux cieux,

Que ton nom soit sanctifié.

Que ton règne vienne.

Que ta volonté soit faite sur la terre, comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien.

Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.

Et ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais délivre-nous du mal:

Car c’est à toi qu’appartient le royaume, et la puissance, et la gloire, pour toujours. Amen.»

Le Pater Noster est une prière pour invoquer ces forces afin que nous puissions réaliser l’auto-réalisation. Ce n’est pas une prière que vous récitez mécaniquement, mais une prière dont nous devons accomplir les étapes à l’intérieur de nous-mêmes.

Saint-Esprit: Binah, Glande Pinéale, Organes Sexuels

Le Saint-Esprit (qui est Binah, Shiva) a sa domination dans la glande pinéale et contrôle tout le système nerveux central (le système nerveux cérébro-spinal) – le trident de Shiva en est le symbole – la puissance du Saint-Esprit dans la glande pinéale est reflétée ou montrée dans le plan physique à travers les organes sexuels. C’est pourquoi lorsque nous parlons du Saint-Esprit dans le ciel (la tête), nous désignons la glande pinéale; mais le pouvoir créateur de Binah dans le plan physique travaille à travers les organes sexuels. C’est pourquoi dans l’Hindouisme il est dit que Shiva est le créateur, parce que, en effet, Shiva (Binah, le Saint-Esprit) est responsable dans la glande pinéale de tout ce que nous faisons ici dans les glandes sexuelles liées à la création. Quand nous étudions l’endocrinologie, vous connaissez très bien l’interrelation entre la glande pinéale et les organes sexuels. Les hormones de la glande pinéale contribuent au développement des glandes sexuelles, et les hormones des glandes sexuelles contribuent au développement de la glande pinéale.

Cet axe est ce que nous étudions ici en endocrinologie Gnostique. L’axe gonades-pinéale est à la base des contraceptifs que prennent les femmes; ils mettent dans leur système les éléments hormonaux que la glande pinéale commande de construire dans leur corps afin que la femme puisse libérer l’ovule tous les mois. Mais, quand les femmes prennent des contraceptifs, la glande pinéale ne commande pas aux glandes sexuelles de libérer l’ovule, puisque la glande pinéale sent que les éléments hormonaux sexuels sont déjà libérés, puisque ces éléments ont été ingérés ou pris comme des pilules dans la bouche de la femme. C’est une obstruction que les femmes font dans leur système endocrinien pour que le Saint-Esprit ne fasse pas son travail dans leurs glandes sexuelles, ce qui endommage à long terme leurs organes sexuels et leur glande pinéale.

C’est pourquoi nous affirmons que l’intellect (le mental) travaille à travers le cerveau; quand nous pensons, quand nous avons des pensées – nous les sentons ici dans notre tête, dans le ciel. Ainsi, le mental est précisément le problème; comme nous le voyons, la Bible a appelé le mental Satan ou Lucifer qui est toujours un fauteur de troubles à Dieu ; les gens pensent que Satan est quelqu’un en dehors d’eux, mais Satan est à l’intérieur de vous, c’est votre propre mental qui est un fauteur de trouble pour le travail du Glorian, qui travaille dans chaque organisme.

Ainsi, le reflet du royaume du Père est dans le foie; le reflet du royaume du Saint-Esprit se trouve dans les organes sexuels, qui malheureusement – de nos jours, c’est à travers eux que nous dégénérons, puisque les gens actuels abusent de leurs organes sexuels et à travers eux gâchent leurs corps et leurs personnalités. C’est pourquoi le reflet des forces qui sont dans le ciel et qui se manifestent à travers le foie et à travers le sexe créent en nous beaucoup de problèmes comme les maladies, etc.

Fils: Chokmah, Glande Pituitaire, Cœur

Voici maintenant le Fils de Dieu, qui est appelé Chokmah (sagesse), qui est dans la glande pituitaire, qui dans le cerveau est un peu en avant de la glande pinéale. Le reflet des forces du Fils, Vishnu dans la glande pituitaire est dans le cœur. Ainsi, comme le Père reflète son pouvoir dans le foie et que le Saint-Esprit reflète son pouvoir dans les glandes sexuelles, de même le Fils, Vishnu, dans le pituitaire reflète son pouvoir dans le cœur.

Dans le cœur nous avons l’atome de Noûs qui est appelé la force intuitive, le mental abstrait qui obéit seulement au Glorian. C’est pourquoi nous déclarons que pour que notre propre Esprit, notre propre Monade, puisse entrer dans l’initiation, il le fait toujours à travers le cœur. Notre propre Esprit essaie toujours d’auto-réaliser sa créature (son âme dans le corps physique) à travers le cerveau, mais le cerveau a contre lui le foie où nous avons nos impuretés, c’est là que nous trouvons les mouvements volontaires du corps, donc quand le mental veut auto-réaliser sa créature, son propre âme, il se rend compte que s’il le fait à travers le cerveau en relation avec le foie, il ne peut pas le faire parce que cet axe a beaucoup d’ennemis, de maladies, karma, etc., donc, il essaie de le faire à travers la glande pinéale qui a son reflet dans les glandes sexuelles, mais cet axe, de cette façon c’est impossible aussi, parce que la glande pinéale contrôle tous les mouvements involontaires du corps c’est-à-dire le système digestif, le système circulatoire, tous ces mouvements instinctifs que nous n’avons pas le contrôle conscient. Le système involontaire est l’intelligence du Saint-Esprit qui contrôle toutes les fonctions de notre organisme physique, appelées mouvements involontaires puisque nous n’exerçons pas de volonté consciente sur eux, et les mouvements involontaires de nos organes sexuels sont les pires, puisque les gens sont facilement entraînés par leur dégénérescence sexuelle animale, leurs impulsions sexuelles; les gens ne contrôlent pas leur force sexuelle. C’est pourquoi notre Monade ne peut pas atteindre l’auto-réalisation à travers l’axe pinéal-gonades non plus.

Le seul système qui peut obéir au Glorian sans problèmes est le cœur. L’atome Noûs est dans le cœur; cet atome obéit complètement au commandement des trois forces primaires. Le cœur est précisément l’organe qui traite des deux options, les mouvements volontaires et involontaires du corps physique. C’est pourquoi, lorsque nous entrons dans l’initiation, nous devons placer notre mental dans le cœur, ainsi c’est par le mental suivant les commandements de notre cœur qu’est la manière de purifier le reste de nous-mêmes et de nous connaître nous-mêmes. Ainsi, l’atome que nous avons dans le ventricule gauche du cœur est la seule partie de notre corps qui obéit au Glorian, qui obéit à Dieu. Dans la Bible, l’atome Noûs s’appelle Noah.

Noah: Noûs

Les gens pensent que Dieu est un vieil homme avec une longue barbe et de longs cheveux gris assis là sur les nuages ou quelque part dans l’univers; ils ne comprennent pas, ils ne peuvent pas comprendre que Dieu est une force qui est partout dans les mondes supérieurs – ainsi, quand cette force descend pour voir ce qui se passe avec cette humanité, elle descend comme une énergie en chacun de nous, parce que Dieu est une énergie omnisciente, ce n’est pas une personne. Ainsi, si les Cosmocréateurs veulent savoir ce qui se passe avec vous, alors ils entrent dans le ciel de votre tête, ainsi, à travers la tête, ils entrent dans votre organisme entier afin de voir toute votre action, toutes vos actions. Ainsi, personne ne peut échapper à Dieu.

«Et je vais tuer ses enfants avec la mort; et toutes les Églises sauront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs; et je donnerai à chacun de vous selon vos œuvres.» – Apocalypse 2: 23

Donc, c’est ainsi que Dieu le sait, c’est ainsi que Dieu voit que toute la terre est polluée, dégénérée, selon la Bible, dans la Genèse:

«La terre était aussi corrompue devant Dieu, et la terre était remplie de violence. Et Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu son chemin sur la terre.

Et Dieu dit à Noah: La fin de toute chair est venue devant moi; car la terre est remplie de violence (sexuelle) à travers eux; et voici, je les détruirai avec la terre.» Genèse 6: 11-13

Il est dit que quand il descend dans la terre (qui est le symbole de la planète Terre aussi bien que le corps physique de chacun de nous), la seule bonne chose que Dieu trouve dans toute cette pollution est Noah dans le cœur, l’atome Noûs dans le cœur; oui, c’est la seule bonne chose dans cette physicalité qui est la nôtre.

Ainsi, quand la Monade entre et étudie le cerveau en relation avec le foie, alors il trouve beaucoup d’impuretés, de maladies, de karma, et quand il va dans la glande pinéale et ensuite dans son reflet qui est dans les organes sexuels, il ne peut pas le supporter. Ainsi, il voit que la seule chose pure qui reste en elle est l’atome Noûs. Ainsi donc:

Et Jah-Chavah se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et cela le navrait au fond de son cœur. Et Jah-Chavah a dit: Je détruirai l’homme que j’ai créé de la surface de la terre; l’homme et la bête, et la chose rampante, et les oiseaux du ciel; car je me repent de les avoir fait. Mais Noah a trouvé grâce aux yeux de Jah-Chavah.

«Ce sont les générations de Noah: Noah était un homme juste (manas, mental, Noûs en Grec) et parfait dans ses générations, et Noah a marché avec Dieu.» – Genèse 6: 6-9

Ainsi, l’atome Noûs (Noah) est marché avec Dieu, ce qui signifie que Noah est entré dans l’auto-réalisation de l’Être.

Noûs est un mot Grec qui signifie raisonnement objectif et connaissance, par opposition au raisonnement subjectif.

Ainsi, Noah (l’atome Noûs dans le ventricule gauche du cœur) doit suivre les règles des trois forces primaires. Quelles sont ces règles? Eh bien, les règles sont les suivantes: les trois forces primaires ont besoin de véhicules pour qu’elles puissent faire de nous leur propre image, un être humain; souvenez-vous que Genèse 1: 26 déclare: Et Elohim dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance.

Cette image et cette ressemblance ne sont pas physiques. À moins que vous ne pensez pas comme les gens superficiels, qui pensent que Dieu est physique, si Dieu est physique, son image doit être le corps physique; ils disent: Dieu est un vieil homme physique qui a des yeux comme j’ai, un nez comme j’ai, etc., parce que je suis son image; ce serait extrêmement ridicule.

Être l’image de Dieu signifie que vous devez refléter ici à l’intérieur de vous tout ce que Dieu est en-haut, en d’autres termes, vous devez refléter l’univers entier à l’intérieur de vous, et le corps physique est l’instrument qui contient tous ces principes avec lesquels vous pouvez développer cette image à l’intérieur de vous. Cependant, pour que cette image soit développée, vous devez créer les véhicules qui rassembleront chacune de ces trois forces primaires afin qu’elles agissent avec connaissance, avec sagesse, avec volonté à l’intérieur de vous. C’est pourquoi il est écrit dans Genèse 6: 9,10 que Noah a créé ou engendré trois fils. Pourquoi Noah a-t-il engendré trois fils? Pourquoi n’a-t-il pas engendré quatre ou cinq? C’est parce que nous devons gérer les trois forces primaires.

Ce sont les générations de Noah: Noah était un homme juste et parfait dans ses générations, et Noah a marché avec Dieu. Et Noah engendra trois fils, Sem, Ham et Japheth.

Noah-and-his-sons

Ces trois fils de Noah sont le symbole de ces trois corps que nous devons créer à l’intérieur. Nous devons les créer ou les engendrer, mais pour ce faire, nous devons connaître le mystère de Noah, puisque seul Noah peut le faire. Lisez la conférence qui s’y rapporte, qui se rapporte aux mesures de l’Arche que Noah doit suivre, liées au mystère de la création de ses trois enfants ou trois corps solaires.

Rappelez-vous que lorsque nous parlons de Gnosticisme, nous nous référons toujours à la connaissance, à la Gnose, à la doctrine écrite dans la Bible, comme Daath qui se rapporte à vous à l’intérieur et non à la parole extérieure. Nous pouvons également parler de la signification de Noah liée au monde extérieur, mais maintenant, cette conférence est liée à votre propre soi; ainsi, il est plus important de découvrir Noah par rapport à vous-même, parce que vous avez votre propre Noah dans le ventricule gauche de votre cœur. Ainsi, ce Noah ou atome Noûs doit créer trois fils.

Le premier «Shem» est le véhicule pour le Fils ou la deuxième force primaire; Shem en Hébreu signifie «nom». Quand vous dites en Hébreu «Baruch ha Shem» cela signifie «Saint soit le nom» et quand vous voulez vous référer au saint nom de Dieu, vous dites alors «Shemhamaphoresh», le saint nom qui n’est pas nommé ou que personne ne devrait prononcer, qui est un symbole caché pour ceux qui cherchent encore la connaissance; alors, quand vous découvrez la signification du nom, alors vous découvrez pourquoi le livre de la Genèse a été écrit de cette façon ou pourquoi Moïse a écrit le livre de la Genèse de cette façon, puisque Moïse était un Gnostique. Bien sûr, au temps de Moïse, la Gnose était nommée d’une autre manière, parce que Gnose signifie «connaissance» qui en Hébreu est «Daath». Donc toute la Genèse est liée à Daath, à la connaissance, aux mystères cachés que nous devons enquérir.

«Shem», le premier fils de Noah, est le Corps Astral Solaire, ce véhicule qui canalise les forces du Fils ou deuxième force primaire.

Ensuite, nous avons «Ham», le deuxième fils de Noah. Ham en Hébreu signifie «chaud». Ham est le symbole du Corps Mental Solaire, le mental humain qui canalise les forces du Saint-Esprit ou troisième force primaire.

Le troisième fils est Japheth, qui est lié au Corps Causal qui canalise les forces du Père ou première force primaire.

Les Kabbalistes déclarent que Shem est lié à la colonne de gauche (en bleu) de l’Arbre de Vie, à Hod, et que Ham est lié à la colonne de droite (en rouge), à Netzach, alors que Japheth se rapporte à Tiphereth, qui est violet; Japheth est dans la colonne centrale qui concilie les colonnes droite et gauche, il est le Corps Causal.

Ainsi, les trois fils de Noah (Shem, Ham et Japheth) doivent être créés en chacun de nous. C’est ainsi que nous pouvons entrer dans l’Arche ou l’Arcane, qui cache le mystère de la construction de ces trois corps; le mystère est entre Shem et Ham.

Qu’est ce qui est entre Shem et Ham? Ce qui est entre Shem et Ham est Yesod qui est le symbole des organes sexuels. Ce mystère est caché dans le mot Hébreu «Shem-ham-aphoresh». Le mot «aphoresh» signifie «entre ou au milieu». Ainsi, la pierre de «Shem-ham-aphoresh» est telle que nous la lisons, la «Shem-ham-aphoresh» – comme vous voyez les noms Shem et Ham sont dans «Shem-ham-aphoresh» parce que tout le mystère de Noah (qui est Yesod) est entre eux, ainsi, c’est d’entre eux, de Yesod, que toute la volonté vient, qui ira droit à Tiphereth, qui est Japheth, la volonté humaine.

Donc, quand vous lisez la Bible, vous comprenez alors que «Japheth» «l’extension du nom» vient de Yesod à Tiphereth, puisque Japheth signifie «celui qui s’étend», «celui qui s’allonge». Une telle extension ou allongement vient de Yesod à Tiphereth, à travers tous les trois corps, parce que de Yesod vous allez à Hod, Netzach, et Tiphereth, puisque Japheth vient après Shem et Ham, Japheth est l’extension de notre volonté; il est notre devise, il est Thelema. Donc, nous avons besoin de Thelema pour accomplir ce que nous disons ici.

Ainsi, afin de suivre cette volonté, vous devez suivre votre cœur (Tiphereth) parce que ce que nous devons faire doit être fait sous la volonté de Dieu, qui est la même que de nous diriger par les trois forces primaires.

C’est pourquoi dans le Gnosticisme nous affirmons que nous devons travailler avec trois facteurs.

  1. Mourir dans nos faiblesses psychologiques
  2. Naître, c’est-à-dire créer ces trois corps
  3. Sacrifier notre vie pour le bien de l’humanité

Ce sont les trois facteurs, parce qu’ils se rapportent aux trois parties du Glorian que nous devons exercer pour devenir un Être auto-réalisé. Ainsi, ce n’est pas quelque chose que vous devez mémoriser ou croire, mais quelque chose que vous devez accomplir. C’est pourquoi nous donnons des conférences; c’est pourquoi les livres Gnostiques ont été écrits, parce que vous devez savoir comment le faire. Ce n’est pas quelque chose que vous devez connaître par la mémoire, comme je connaîs ceci; mais, si je ne le fais pas, alors cela ne sert à rien si je le connaîs. Mais si j’accomplis ce que je prêche, ce sera la bonne chose à faire. Ainsi, ce n’est pas quelque chose à croire, comme beaucoup de gens le pensent; ils disent que si vous croyez en cela, alors vous l’aurez. Écoutez: la Bible n’a pas été écrite pour y croire. La Bible a été écrite afin d’étudier le processus de l’auto-réalisation; ainsi vous pouvez y croire, mais vous devez exercer ce qui est écrit dessus, ce qui est ce en quoi vous croyez.

Vous devez comprendre tous les mythes, car la Bible a beaucoup de mythes. Qu’est-ce qu’un mythe? Un mythe est quelque chose qui cache une vérité ou des vérités. Ainsi, pour découvrir la vérité cachée dans un mythe, vous devez comprendre le mythe; si vous ne pouvez pas comprendre le mythe, vous ne pouvez pas découvrir la vérité cachée en lui. Le livre entier de la Genèse n’est pas fait par un seul mais par de nombreux mythes qui se rapportent au même sujet, qui vous apprend à vous libérer du grand déluge. À l’heure actuelle, sur le plan psychologique, nous sommes dans un flot de dégénérescence, de pollution; cela se passe même physiquement, donc si vous voulez être libre de ce grand déluge qui s’accroît petit à petit et de plus en plus et tue tout le monde. Alors que faire? Eh bien, suivez Noah, parce qu’il sait comment faire l’Arche à l’intérieur de vous, parce que l’Arche n’est pas quelque chose lié au monde extérieur.

Ainsi, si vous suivez les règles, vous pouvez être sauvé par votre Soi et par vos propres actions, parce que le sauveur est à l’intérieur de vous aussi. Le sauveur n’est pas à l’extérieur. Si vous attendez quelqu’un qui viendra du monde extérieur, alors vous avez tort. Écoutez: le sauveur et toutes les choses dont vous avez besoin sont à l’intérieur; le sauveur vient de l’intérieur. Donc vous devez le réaliser.

C’est ce que nous expliquons toujours, parce que quand vous ne comprenez pas un mythe, alors vous entrez dans la confusion. C’est précisément la beauté de la Bible et de toute écriture sacrée. Cependant, quand vous savez comment interpréter les mythes, alors vous savez ce que vous devez suivre, puisque les Écritures sont écrites pour ceux qui sont sur le chemin; ceux-ci ont été écrits avec des symboles comme des symboles chimiques: si vous ne savez pas quel est le symbole de H2O, vous ne comprendrez pas si je vous dis qu’avec H2O vous ne mourrez jamais de soif, buvez H2O, mais tout le monde ne comprendra pas ce que je dis mais seulement ceux qui étudient la chimie, ils diront, oui, ce qu’il dit est que pour calmer ma soif, je dois boire de l’eau, aussi simple que cela. De même, c’est la Bible, elle est remplie de symboles à l’intérieur desquels se trouvent des codes qui vous disent de faire ceci, de faire cela, mais dans une langue que vous devez découvrir.

Jonah

Ainsi, la même histoire de Noah et de son Arche est la même histoire de Jonah, qui est une histoire écrite dans un autre livre de la Bible. Jonah a été avalé par une grosse baleine et ensuite la baleine l’a vomi sur les rives de Niniveh, puis il a prêché pendant quarante jours à Niniveh.

Jonah-preaching«Et Jonah commença à entrer dans la ville le jour du voyage, et il s’écria, et dit: Encore quarante jours, et Niniveh sera renversée.

Alors les habitants de Niniveh crurent à Dieu, et ils proclamèrent un jeûne et mirent un sac, du plus grand d’entre eux jusqu’au plus petit d’entre eux; car la parole est venue au roi de Niniveh, et il se leva de son trône. Il enleva son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit dans la cendre. Et il fit proclamer et publier à travers Niniveh le décret du roi et de ses seigneurs, en disant: Que ni les hommes ni les bêtes, ni groupe ni troupeau, ne goûtent quelque chose. Qu’ils ne mangent ni ne boivent de l’eau. Que l’homme et la bête soient couverts de sacs, et qu’ils implorent Dieu. Que chacun se détourne de sa mauvaise voie et de la violence qui est entre leurs mains. Qui peut dire si Dieu se détournera et se repentira, et se détournera de sa colère féroce que nous ne périssons pas?

Et Dieu a vu leurs œuvres, qu’ils se sont détournés de leur mauvaise voie; et Dieu se repentit du mal qu’il avait dit qu’il leur ferait; et il ne l’a pas fait.» – Jonah 3: 10

Ainsi, en Hébreu à la fin du nom Jonah, vous trouvez le nom Noah. Dans l’histoire de Jonah, si vous le lisez dans la Bible, vous trouverez que c’est seulement deux pages, c’est un livre très court. Il est dit dans ce livre que quand Jonah est vomi par la baleine, quand il sort de l’intérieur de la baleine, il va se coucher et se reposer et une sorte de vigne pousse au-dessus de sa tête; cette vigne est une gourde.

«Alors Jonah sortit de la ville, et s’assit à l’Est de la ville; et là, il se fit un tabernacle, et il s’assit sous l’ombre, jusqu’à ce qu’il pût voir ce que deviendrait la ville. Et Jehovah Elohim prépara une gourde, et la fit monter sur Jonah, afin qu’elle fût une ombre sur sa tête, pour le délivrer de son chagrin. Alors Jonah était plus heureux de la gourde.» – Jonah 4: 5, 6

Une vigne est pour les raisins, qui est aussi une plante de vigne, puisque la vigne pour les raisins ou la vigne pour les gourdes; les deux sont des plantes qui se rapportent à l’élément air, donc les deux se rapportent au symbole de l’air. Chaque vigne se rapporte au symbole de l’air. Et l’air est le symbole du mental, parce que l’air est dans les cieux. Ainsi, quand vous lisez de l’air ou de la vigne dans la Bible ou dans un livre sacré, comprenez que vous lisez quelque chose en rapport avec le mental.

Donc, Jonah a une gourde qui pourrait être une ombre sur sa tête pour le protéger des rayons du soleil, comme l’histoire suit:

«Et il arriva, quand le soleil se leva, que Dieu prépara un vent d’Est véhément; et le soleil frappa sur la tête de Jonah, qu’il s’évanouit et voulut mourir, et il dit: Mieux vaut mourir que vivre.» – Jonah 4: 8

La gourde est le symbole de la tête, comme vous le voyez dans le mois d’Halloween, où ils le célèbrent avec la citrouille en sculptant une tête avec elle. En effet, le fruit de citrouille symbolise la tête, le mental. C’est pourquoi à Halloween toutes les créatures qui existent dans le mental de l’humanité sortent dans les rues, c’est à dire toutes les créatures qui viennent du mental de cette humanité dégénérée: Dracula, Frankenstein, sorcières et toutes ces créatures hideuses que vous voyez à Halloween est venu du mental de cette humanité. Néanmoins, si vous avez de la lumière dans votre citrouille, dans votre tête, ces créatures hideuses seront effrayées, je le répète, si vous avez de la lumière. La plupart des gens n’ont pas de lumière dans leur citrouille (tête).

Ainsi, Noah sortant de l’Arche est le même symbole que Jonah sortant de l’intérieur de la baleine. C’est pourquoi Noah – après être sorti de l’Arche – plante une vigne et ensuite il ramasse des raisins, ce que vous voyez est le même symbole de l’air mais de différentes manières. Noah boit le jus de la vigne, du raisin et s’enivre. Maintenant, quand vous lisez littéralement à ce sujet, vous pensez que Noah devient un fermier ou un cultivateur, comme l’indique la Bible:

Noah-and-his-children

«Et Noah commença à être un cultivateur, et il planta une vigne; et il but du vin et s’enivra; et il était nu dans sa tente.» – Genèse 9: 20, 21

Mais, quand vous étudiez «Daath», l’Alchimie, vous savez qu’un cultivateur, un agriculteur est quelqu’un qui travaille avec le sol, qui est le corps physique. Ainsi, quand vous lisez que Noah – après être sorti de l’Arche – est devenu un cultivateur, un fermier, cela signifie que Noah a eu des relations sexuelles avec le Tantra. Le Tantra est une méthode de transmutation sexuelle, en d’autres termes, la chasteté entre l’homme et la femme. C’est pourquoi le miracle de la transsubstantiation célébrée dans différentes religions (pas seulement dans l’Église Catholique) se rapporte à la transformation du vin en substance solaire ou en sang du Christ; c’est la signification cachée de ce symbole. Quand vous pratiquez le Tantra vous transformez votre énergie sexuelle en vin de l’esprit (Ruach, vent, air); c’est ce que le mystère de Noah nous enseigne quand il sort de l’Arche; Noah accomplit l’acte sexuel selon la loi de Dieu, semblable à ce qui est écrit dans le livre de Jonah.

«Mais Dieu a préparé un ver quand le matin s’est levé le jour suivant, et il a frappé la gourde qui s’est fanée. Et il arriva, quand le soleil se leva, que Dieu prépara un vent d’Est véhément; et le soleil frappa sur la tête de Jonah, qu’il s’évanouit et voulut mourir, et il dit: Mieux vaut mourir que vivre.» – Jonah 4: 7, 8

Un tel soleil symbolise les forces du divin Glorian, le Christ. C’est comme dire votre tête, votre citrouille a de la sagesse mais pas assez pour comprendre la lumière du Christ que je vous envoie ici; c’est pourquoi il est écrit que lorsque le soleil frappait la tête de Jonah, il s’évanouissait, devenait enragé, déçu et désirait mourir en lui-même, et disait: Il vaut mieux pour moi mourir que vivre. Cela signifie que Jonah ne comprend toujours pas le type de sagesse de Dieu, mais seulement à un certain niveau.

C’est précisément ce que nous devons comprendre. Quand nous entrons dans ce chemin, nous développons certains niveaux de connaissance ou de sagesse, mais atteindre la profondeur de la connaissance de Dieu, découvrir ce qu’est Dieu, n’est pas facile; Dieu est très profond. Ainsi, une fois que vous vous auto-réalisez, vous découvrez que même lorsque vous parvenez à devenir l’image de Dieu à un certain niveau, Dieu est toujours au-delà de vous, c’est-à-dire au-delà de votre compréhension. C’est ce qui est arrivé à Noah.

Noah commence à pratiquer l’Alchimie en tant qu’être humain purifié; cette transmutation sexuelle est symbolisée quand il boit le vin et il entre dans le ravissement, dans la Méditation et découvre à travers le vin, à travers la transmutation, la grandeur de ce qui est la divinité; Noah comprend un peu mais pas assez, c’est pourquoi Noah est ivre, étourdi, comme vous pourriez être étourdi avec cette conférence, vous pourriez dire, de quoi parle-t-il? Connaissez-vous ce que j’essaie de dire?

Écoutez, quand un initié devient illuminé dans la Méditation et expérimente toutes ces visions mystiques, il devient somnolent, ivre de sagesse, puis il veut saisir et comprendre sa propre Monade, son propre Glorian, et se rend compte qu’effectivement, Dieu est inconnaissable, et que quand même il connaît un peu son Dieu, quelque chose au sujet de son Dieu est bien au-delà, qu’il ne peut saisir. C’est précisément la somnolence de Noah quand il s’en rend compte. Il est écrit que quand cela s’est produit, Noah est nu dans sa tente, complètement nu.

«Et il buvait du vin, et était ivre; et il était nu dans sa tente.» – Genèse 9: 21

Cela nous rappelle le début de Genèse 3: 7, il est dit là que quand Adam et Eve ont mangé du fruit défendu, ils se sont rendus compte qu’ils étaient nus: «Et les yeux de tous les deux ont été ouverts, et ils savaient qu’ils étaient nus.» qui cache le même sens, mais à un niveau différent. La nudité d’Adam et Eve est la réalisation de ne pas savoir qui ils sont et qui est Dieu, ainsi ils sont nus, ils n’ont pas de connaissance, Gnose, Daath.

Dans le cas de Noah – qui est aussi nu mais à un niveau supérieur – il réalise qu’il a acquis certaines connaissances mais il y a toujours quelque chose qui lui est caché, mais qui est celui qui réalise cette nudité, encore une fois, qui est celui qui réalise que Dieu est au-delà de notre compréhension, qui est celui qui le découvre? Celui qui découvre cela c’est votre mental, votre citrouille. C’est le mental qui parle beaucoup de cela, car mon mental parle maintenant de cette connaissance, mais je ne peux pas expliquer la grandeur de Dieu, parce que Dieu est inconnaissable, il est toujours loin; comprenez que même si vous acquérez l’auto-réalisation, Dieu sera toujours au-dessus de vous.

C’est pourquoi il est écrit que c’est Ham qui a remarqué que Noah est nu, Ham est le deuxième fils de Noah, Ham est lié au mental (Netzach), au mental de Noah, à son mental solaire; ainsi, son mental humain réalise la nudité de son Père et va et en parle à ses frères. Les autres corps qui sont à l’intérieur de Noah et qui sont liés à d’autres sens ou systèmes nerveux du corps physique, ne sont pas des charlatans comme le mental, ils n’en parlent pas. Le seul qui parle des choses et communique aux autres est le mental, pourquoi? Parce que le mental qui est «Ham» malheureusement, ou mieux dit, le mental est connecté au monde extérieur pour tout achat.

Lorsque vous fermez les yeux, lorsque vous fermez vos sens physiques, vous permettez alors à votre mental d’être connecté uniquement à votre propre Esprit; comme lorsque vous méditez, vous fermez les yeux, ceci pour que vous puissiez recevoir l’information, l’illumination; mais, quand vos sens physiques sont ouverts, ils donnent alors des informations du monde extérieur à votre mental, c’est ce que la Bible décrit comme Canaan, le fils de Ham.

Canaan signifie «commerçant, marchand». Un commerçant ou un marchant est celui qui échange ceci pour cela. Un trader dit: «Si vous me donnez ceci, je vous le donnerai», voyez: cela appartient au mental; c’est pourquoi il est précisé que le fils de Ham est Canaan. La terre de Canaan est le symbole des sens du corps physique, en particulier le sens du toucher qui se rapporte aux organes sexuels. C’est ainsi que Ham à travers Canaan commence à parler des mystères de son propre Père, en d’autres termes, le mental «Ham» parle parce qu’il est un charlatan. Il y a beaucoup de gens qui parlent trop de leur Être, ils développent beaucoup d’orgueil, puisque, je le répète, Ham (le mental) est un charlatan.

Ainsi, quand l’initié sort de son ravissement et réalise soudainement son erreur, parce qu’il a été conduit par son ivresse, alors il se rend compte qu’il a exprimé des choses qu’il n’aurait pas dû exprimer, alors il maudit Canaan.

«Noah se réveilla de son vin et sut ce que son plus jeune fils lui avait fait. Et il dit: Maudit soit Canaan! Il sera un serviteur des serviteurs pour ses frères.» Genèse 9: 24, 25

Noah maudit Canaan, pas Ham son mental solaire, mais Canaan; pourquoi?Parce que c’est à travers les sens (Canaan) que vous communiquez et recevez des informations du monde physique, c’est à travers Canaan (les sens) que le mental «s’achète» lui-même. Malheureusement, c’est ainsi que vous développez une double psychologie. Ainsi, le problème pour tout initié sur le chemin est le mental, «Ham».

Un autre symbole pour le mental – dans la Bible – est Essau. Les jumeaux Jacob et Essau étaient les enfants d’Isaac, ainsi, Essau est un autre symbole du mental; de même, entre Caïn et Abel, Caïn est un symbole du mental. Le serpent tentateur de l’Eden travaille à travers le mental, il le nourrit, il le tente toujours à travers le mental. Par conséquent, ce Satan qui vous tente ou qui a tenté le Christ trois fois dans le désert est votre mental.

C’est le mental qui vous tente sur le chemin; personne ne vient du monde extérieur pour vous tenter. Quand vous commencerez à faire votre connaissance, à l’intérieur de vous, il y aura toujours Satan, votre mental, qui essaiera de vous empêcher de le faire. Quand certaines personnes entrent en Méditation, leur mental dit: «Oh non, je ne peux pas faire cela, d’ailleurs, c’est tellement ennuyeux, et mon mental me dérange toujours», ainsi, ils abandonnent la Méditation, en d’autres termes, ils sont vaincus par Satan, leur propre mental. Ainsi, peu sont ceux, les Jésus Christs, les Bouddhas, qui vainquent Mara et ses trois filles, qui vainquent leur mental. Les trois filles de Mara sont les trois systèmes nerveux et Mara est le mental, souvenez-vous de cela.

Nous devons donc effectuer le travail, c’est-à-dire contrôler le mental, c’est le chemin; nous rapportons cela à la Tour de Babel, puisque selon la Bible, il est dit que le père de Canaan était Ham (le mental). Rappelez-vous, nous avons déclaré que c’est à travers le mental que nous commençons à échanger ou avoir une relation avec le monde physique, et c’est ainsi que nous oublions notre Être parce que nous devenons identifiés avec ce monde physique. Lorsque vous vous identifiez à ce monde physique, vous développez le désir.

Cush: Désir

Comment le désir est-il appelé à l’intérieur de vous, comment le désir est-il construit? Quand les impressions du monde physique entrent à travers vos sens, elles créent des sensations, et les sensations sont liées à ce que nous appelons le désir. Quand nous aimons une certaine sensation, nous disons: «Je voudrais répéter cette sensation» «J’aime ce gâteau et je veux le manger à nouveau.» Ainsi, la sensation crée le désir. Comment la Bible appelle-t-elle le désir? Ou comment s’appelle le désir selon cette histoire, selon ce mythe? Le désir est appelé «Cush». Cush en Hébreu signifie «noir», qui est la couleur qui symbolise le désir, cela signifie que le désir capte la lumière comme le charbon de bois capture le feu; si vous voulez du feu, si vous voulez de la lumière, vous allumez alors le charbon de bois (qui est noir) afin de libérer l’énergie. Ainsi le désir est comme cela; le désir est quelque chose de noir à l’intérieur de nous qui capte la lumière parce que nous nous identifions au monde extérieur. C’est ainsi que nous créons le désir parce que notre Conscience ne transforme pas les sensations. Donc, Cush est précisément le désir.

Ainsi, il y a beaucoup de Cush dans le monde comme des gens qui ont du désir sur le monde. La luxure est Cush, la colère est Cush, la haine est Cush, l’orgueil est Cush, l’envie est Cush, la paresse est Cush, la gourmandise est Cush, ainsi, nous pouvons être ici toute la journée nommant tous nos défauts qui sont Cush, noir, des désirs qui piège la lumière de notre Être.

C’est pourquoi – si vous suivez la séquence de ce mythe – il est indiqué dans la Bible que Cush était le père de Nimrod, qui a été longuement expliqué dans la conférence Tour de Babel (1). Nous avons déclaré que Nimrod est la personnalité que nous avons tous, que nous avons créée dès l’enfance, que nous renforçons ou éduquons jusqu’à ce moment. La personnalité est une connaissance empruntée au monde extérieur, c’est-à-dire que votre nom vient du monde extérieur, puisque vos parents physiques vous nomment et vous donnent leur nom de famille lié à votre famille de ce monde physique; de ce monde extérieur vous avez appris vos habitudes, vos coutumes, vous avez appris votre éducation à l’école, au lycée, à l’université, et vous continuez à éduquer votre personnalité tout au long de votre vie.

Comprenez que les progéniteurs d’une telle personnalité sont vos propres désirs. Oui, la personnalité que les gens ont dans cette société est le résultat du désir, «Cush». Ainsi, Nimrod, votre personnalité, est le bâtisseur de la Tour de Babel. Suivez-vous cela? Comprenez-vous comment ce mythe est en relation avec chacun de nous?

Nimrod notre personnalité est le fils de Cush (désir), qui est le fils de Canaan (les sens, les commerçants), qui est le fils de Ham (le Mental), qui s’identifient au monde extérieur. C’est pourquoi, pour sortir de cette confusion des langues, nous devons aller et enseigner au mental comment suivre l’Être, comment suivre notre Monade, comment suivre notre Esprit, parce que le mental est un âne, le mental est une mule, le mental est têtu; vous le savez, parce que vous en avez un.

Ainsi, éduquer l’âne, transformer notre âne en un être humain, est la grande tâche. «L’être humain à l’image de Dieu» est un Être dont le mental obéit seulement au Dieu Intérieur. Tout le travail d’auto-réalisation de l’Être est précisément cela.

Mais, voyez précisément comment cette société suit Nimrod (la personnalité), qui suit Cush (désir), qui suit Canaan (les sens physiques), qui suit Ham (l’âne, le mental), qui révèle la nudité de Noah, c’est-à-dire l’ignorance de leur Être Intérieur, ils ont besoin de connaissances au sujet de leur Être, mais ils pensent que la connaissance dont ils ont besoin se trouve seulement dans le monde extérieur, ignorant que la connaissance dont nous avons besoin est intérieure. Les deux seuls enfants qui ont compris cela, étaient les deux autres enfants de Noah: Shem et Japheth, qui marchent à l’envers.

«Et Shem et Japheth prirent un vêtement, et le posèrent sur leurs épaules, et reculèrent, et couvrirent la nudité de leur père; et leurs visages étaient en arrière, et ils ne voyaient pas la nudité de leur père.» – Genèse 9:23

Couvrir la nudité de Noah avec un vêtement, ne pas voir la nudité de Noah, marcher avec leurs visages en arrière signifie ne pas s’identifier aux sens physiques. Ainsi, quand Noah entre dans ses sens, il dit: «Maudit soit Canaan; il sera un serviteur des serviteurs pour ses frères (Sem et Japheth)».

Quelle est la signification de cela? Cela signifie que les sens (les commerçants) seront les serviteurs de la volonté et de l’émotion, à travers eux vous acquerrez la connaissance à l’intérieur de vous, mais ne vous fiez pas à votre mental, parce que le mental est Ham, celui qui trahit Noah; Ham est le mental qui nous trahit de différentes manières, comme il est déclaré dans différentes parties de la Bible; qui est précisément le point principal ici.

Les Trois Cerveaux

Sympathetic-Nervous-Systems

Comme vous le savez, nous avons trois cerveaux :

  1. Le Cerveau Intellectuel – Système Nerveux Central
  2. Le Cerveau Émotionnel – Système Nerveux Sympathique
  3. Le Cerveau Moteur-Instinctif-Sexuel – Système Nerveux Parasympathique

Ces trois cerveaux se rapportent aux trois systèmes nerveux physiques, qui canalisent les trois forces primaires que nous avons mentionnées au début de la conférence.

Les gens ne prennent pas soin de ces trois forces primaires, puisqu’ils gaspillent leur énergie à travers les trois cerveaux ; ainsi vous trouvez des intellectuels qui utilisent le cerveau intellectuel; ainsi, Nimrod contrôle ces personnes pour rechercher la connaissance, il y a donc des gens intellectuels dans ce monde physique dont le centre de gravité est dans l’intellect. Il y a beaucoup de types d’intellectuels qui ne contrôlent pas leurs trois cerveaux ; s’ils ne contrôlent pas leur cerveau intellectuel, comment vont-ils contrôler leurs cerveaux émotionnel et moteur?

Nous avons les gens émotionnels, dont le centre de gravité est dans le cerveau émotionnel, comme des acteurs et des actrices qui suivent les impulsions de leurs émotions ou de leurs sentiments; ainsi, s’ils ne contrôlent pas leur cerveau émotionnel, comment vont-ils contrôler leurs cerveaux intellectuel et moteur?

Chacune de ces personnes a une idole.

Voyons les intellectuels qui ne croient qu’à ce que leurs sens physiques leur disent, ils disent: «Je ne crois à rien d’autre qu’à ce que me disent mes sens physiques.» Habituellement, ils deviennent athées; ils disent: «Si je ne peux pas voir Dieu avec mes cinq sens, alors je ne crois pas en Dieu, ainsi, je suis athée.» Quelle est la doctrine principale des athées de nos jours? C’est la doctrine de l’évolution.

Nous, les Gnostiques, ne nions pas la loi de l’évolution, mais, quand nous parlons d’évolution, nous ne nous référons pas à ce dogme de l’évolution créé par Darwin. Ce dogme de l’évolution est mêlé à un système de croyances; les évolutionnistes croient en cela et en cela sans avoir de preuves de ce qu’ils affirment ou disent. Donc, sur le plan intellectuel ou dans le cerveau intellectuel, il y a des gens qui étudient l’évolution mais qui croient aussi en Dieu et d’autres qui étudient l’évolution mais qui ne croient pas en Dieu. Ainsi, vous trouvez la confusion des langues là-dedans. Plusieurs fois, vous les voyez dans les forums et à la télévision en train de se disputer. Ceux qui croient en l’évolution et qui croient aussi en Dieu appellent leur doctrine «créationnisme». Et ceux qui ne croient qu’à l’évolution et rejettent le créationnisme s’appellent eux-mêmes «évolutionnistes». Néanmoins, aucun d’entre eux n’a de preuve absolue de quoi que ce soit parce qu’ils ne relient leur connaissance qu’à certaines théories.

Sur le plan intellectuel, un dogme est appelé théorie par les évolutionnistes, ils déclarent: «Nous ne sommes pas basés sur des croyances mais sur des théories», mais une théorie n’est pas absolument prouvée, c’est une hypothèse basée sur des informations ou des connaissances limitées ; c’est une conjecture. En synthèse, ils sont aussi croyants; ils changent simplement les croyances d’un endroit à l’autre.

Certains «Chrétiens» ou quelques religieux de nombreuses autres religions – nous parlons de Chrétiens parce que nous parlons du livre de la Genèse – ne comprennent pas que la Genèse est symbolique, donc quand ils étudient l’évolution ou le dogme de Darwin, ils deviennent athées, puisque leur mental est comme cela, le mental oscille toujours, comme un balancier qui va en arrière et en avant, vers la gauche, vers la droite: croire, ne pas croire. Ainsi ils sont dans la confusion des langues et toujours enchevêtrés dans de grands arguments.

Le cœur aussi, vous trouvez ici les gens émotifs qui, de façon très négative, placent leur cœur dans la foi aveugle, c’est-à-dire qu’ils croient aveuglément à n’importe quoi sans en avoir la moindre preuve, ils n’éveillent pas leurs sens intérieurs. Ici vous trouvez le mysticisme de différentes religions, comme des gens qui sont dévoués au Christianisme, au Judaïsme, à l’Hindouisme, au Bouddhisme, au Taoïsme, etc. Ils suivent les enseignements de nombreuses religions, mais, ils y croient seulement; ce sont ceux qui se font la guerre les uns contre les autres, c’est-à-dire les guerres des Musulmans contre les Juifs, ou les Juifs contre les Chrétiens, dans d’autres parties du monde, les Musulmans contre les Hindous, etc. Pourquoi sont-ils confus? C’est parce qu’ils placent toute cette connaissance dans leur Nimrod, leur personnalité.

Les guerres n’existent pas entre religions, mais seulement parmi les ignorants religieux qui ne comprennent pas la doctrine, parce que quand vous saisissez et comprenez la base des religions, alors vous comprenez que les principes que nous mentionnons ici sont aussi dans l’Hindouisme, dans le Bouddhisme, dans le Judaïsme, partout. Nous ne disons pas ici cela parce que nous discutons de la Bible, c’est le seul livre qui connaît cela, non! nous ne disons pas cela. C’est à dire que si vous lisez le Popol Vuh, la Bible sacrée des Mayas, vous constaterez que les trois principes sont également mentionnés ici, avec d’autres noms bien sûr. Ainsi, les trois principes se retrouvent dans toutes les religions, mais les gens qui ne le savent pas, qui n’étudient pas cela, sont ceux qui font la guerre, parce qu’ils sont dans la confusion des langues; parce qu’ils adorent des idoles.

Adorer une idole ne signifie pas que vous devez avoir une statue, puisque c’est ce que les gens comprennent pour adorer une idole, ils pensent qu’il doit y avoir une statue avec la figure de quelque chose à qui vous devez vous agenouiller et dire «tu es mon Dieu, etc.» Non! Ce n’est pas ce que nous appelons une idole. Une idole peut être un concept, une théorie, une croyance que vous ne pouvez pas prouver, et que vous avez façonnée dans votre mental, qui est basée sur les perceptions du monde extérieur. Comme nous l’avons dit dans notre dernière conférence, Nimrod est un chasseur, qui chasse dans le monde extérieur, donc basé sur cette information, il fait une idole dans votre mental. Les gens adorent leurs idoles et les idoles des autres, car il y a autant d’idoles que de personnes dans le monde.

Si vous ne connaissez pas le sens réel du Christianisme, vous faites une idole du Christianisme. Si vous ne connaissez pas le sens du Judaïsme, vous faites une idole du Judaïsme. Si vous ne connaissez pas le sens de l’évolution, vous faites une idole de Darwin.

Si vous ne savez pas comprendre les lois de l’univers et commencer à lire au sujet de la théorie du Big Bang, alors vous commencez à croire que l’univers est parti d’une explosion; explosion de quoi? Eh bien l’explosion de quelque chose qui au début était extrêmement petit et qui était concentré comme un atome, c’était un corps de matière chaud et dense qui, selon cette théorie, donnait naissance à l’univers, quelque chose comme un œuf, ou qui sait, c’était quelque chose qui a explosé; d’accord acceptons pour le moment qu’une telle théorie soit vraie. Maintenant, qui a mis cet œuf ou cet atome là dans l’espace où il n’y avait rien? Qui a mis cet atome là? Ou d’où vient un tel atome? Ils ne répondent pas à cela, parce qu’ils ne peuvent pas, ainsi, ils ont fait une idole de cette théorie.

Ainsi, il y a beaucoup d’idoles ou de théories dans le cerveau intellectuel qui ont été créées par beaucoup d’individus et beaucoup de gens intellectuels adorent, suivent cela, ils en font une idole.

Maintenant, qu’en est-il du troisième cerveau, le cerveau moteur-instinctif-sexuel? Ceci est rempli d’idoles! Oui, dans le cerveau moteur-instinctif-sexuel, dans la partie inférieure du corps nous avons tout ce qui est lié aux danses, les gens qui adorent l’idole liée aux actions, des actions liées au centre moteur, les gens qui expriment leur psychologie à travers ce cerveau comme les joueurs de football, de même que les boxeurs, les combattants d’arts martiaux, et tous ces sports liés aux centres moteur-instinctif. L’abus du centre sexuel comme la prostitution, l’homosexualité, le lesbianisme, et tout type de dégénérescence liée aux organes sexuels; oui les gens adorent tout cela. Les gens de cette époque adorent l’idole de l’homosexualité, l’idole du lesbianisme, l’idole de la prostitution, l’idole de l’adultère, l’idole de la fornication, etc. C’est une confusion psychologique.

Il y a des gens qui déclarent que pour être saints, il faut s’abstenir de l’acte sexuel, ainsi, ils deviennent célibataires. Le célibat est une autre idole, ainsi il y a beaucoup de moines et de nonnes qui suivent le célibat; ils ne comprennent pas que l’acte sexuel est nécessaire pour l’auto-réalisation, mais l’acte sexuel avec sagesse (Chokmah); ainsi, vous devez connaître le Tantra, apprendre le Tantrisme, car si vous vous abstenez de l’acte sexuel, vous commettez une violence contre vos organes sexuels. Donc, il y a beaucoup de confusion sexuelle, parce que la personnalité (Nimrod) a juste quelques informations sur certaines choses sexuelles que les gens ne comprennent pas, faisant ainsi d’une telle information une idole.

C’est pourquoi il est écrit dans le livre de la Genèse que Nimrod (la personnalité) était le constructeur de la Tour de Babel. Mais, maintenant, nous comprenons comment Nimrod (la personnalité) est lié à Cush (désir), à Canaan (les sens) et à Ham (le mental). Donc, peu importe dans quel cerveau se situe votre centre de gravité, le fait est que nous suivons tous des idoles psychologiques à l’intérieur. Par conséquent, toute la société est dans une confusion de langues, puisque tout le monde exprime à travers leur bouche ce qu’ils croient savoir confusément, mais ils n’ont pas la compréhension. C’est pourquoi cette société est un chaos, des ravages.

Ce que nous devons faire est de devenir équilibré, pour cela nous devons comprendre que nous avons trois cerveaux.

  1. Le Cerveau Intellectuel
  2. Le Cerveau Émotionnel
  3. Le Cerveau Moteur-Instinctif-Sexuel

Nous devons équilibrer ces trois cerveaux afin de ne pas être confus, seulement ainsi nous pouvons sortir de la Tour de Babel.

Il est écrit dans la Genèse comment Dieu descend et entre à l’intérieur, il est écrit:

«Et Jah-Chavah descendit pour voir la ville (psychologique) et la tour (les trois cerveaux), que les enfants des hommes construisirent. Et Jah-Chavah a dit, Voici, le peuple est un (désordre), et ils ont tous une langue (confusion); et c’est ce qu’ils commencent à faire: et maintenant rien ne leur sera retenu, ce qu’ils ont imaginé faire (plus de tours). Allons, descendons (avec Daath), et (qu’ils deviennent conscients) là (comment) confondons leur langage (est), qu’ils puissent (comprendre pourquoi) ne pas comprendre le discours de l’autre.» – Genèse 11: 5-7

Que font ces enfants actuels des hommes dans cette société, dans cette civilisation, de nos jours?

Actuellement, Dieu découvre qu’ils construisent des tours; Dieu découvre que nous avons une tour, vous avez une tour, et nous parlons tous de choses similaires qui font beaucoup de tours similaires. Oui, Dieu descend aussi en vous et trouve que vous êtes également dans une confusion de langues et que vous devez organiser votre psyché. Ce n’est pas que vous devez croire en cela.

Ce que vous devez être c’est d’être franc avec vous-même et dire: «Oui, je suis dans une confusion de langues et je suis dans cette Tour de Babel, alors, quelle idole suis-je?» Alors vous découvrez que vous ne suivez pas une idole mais beaucoup d’idoles. Pire, il y a des gens qui extériorisent même leur culte d’idole autour de leur monde physique; ils disent: «ceci est mon idole» oui, ce qu’ils disent verbalement, ils disent tout à fait, «ceci est mon idole et je le suis.»

D’autres font une idole de la nouvelle mode, des gens qui s’habillent en fonction de ce que portent telles ou telles célébrités; oui, ils veulent s’habiller comme eux aussi. Comme ceux qui suivent cette idole appellent «musique», vous en voyez certains dans les rues: ils se douchent pour être très propres, ensuite ils portent des vêtements avec lesquels ils ont l’air de ne pas prendre de douche, ils ont l’air sales. Il est difficile de comprendre leur comportement: ils se nettoient et ensuite, ils se désagrègent, portent des pantalons avec de gros trous, ont l’air de se lever du lit, imitant ainsi certaines idoles qui ressemblent à cela, qui ressemble à des mendiants. Que se passe-t-il avec cette humanité? Nettoyer physiquement votre corps afin qu’ensuite, vous portez des vêtements qui vous font ressembler à un mendiant? Quel adorable culte d’idole! De même, il y a beaucoup d’idoles dans différents endroits; c’est pourquoi les gens se comportent de différentes manières. Tout ceci est lié aux centres moteur-instinctif-sexuel.

Nous devons contrôler notre propre Nimrod, notre personnalité, afin de ne pas suivre l’idolâtrie; puisque c’est la confusion à l’intérieur de chacun de nous. Nous devons commencer à suivre les trois forces primaires; c’est la tâche même, l’effort même que nous devons accomplir.

Afin de continuer à parler de cela, je pense qu’il vous suffit de comprendre la confusion des langues et la Tour de Babel que lorsque Dieu descend, il dit: Hekas, Hekas, este Bebeloi. C’est précisément la phrase prononcée parmi les grands Initiés qui signifie ceci:

«Oui, vous avez pris le tabernacle de Moloch, et l’étoile de votre Dieu Remphan, les figures que vous avez faites pour les adorer, et je vous emmènerai au delà de Babylone.» – Actes 7: 43

Klipothic-Idols

Hekas, Hekas, (va-t’en, va-t’en) este Bebeloi (vous l’indigne de la Tour de Babel).

«Alors Salomon bâtit un haut lieu pour Kemosh, l’abomination de Moab, sur la montagne qui est devant Jerusalem, et pour Molech, l’abomination des fils d’Ammon.» – 1 Rois 11: 7

«Et Iod-Chavah rejeta toute la postérité d’Israël, il les humilia et les livra entre les mains des spoilers, jusqu’à ce qu’il les chasse de devant ses yeux.

Car il a déchiré Israël de la maison de David; et ils ont fait Jeroboam, fils du roi Nabat : et Jeroboam conduisait Israël de suivre Iod-Chavah, et leur fit un grand péché.

Car les enfants d’Israël marchaient dans tous les péchés de Jeroboam; ils ne sont pas partis d’eux; jusqu’à ce que Iod-Chavah chassa Israël hors de sa vue, comme il l’avait dit par tous ses serviteurs les prophètes. C’est ainsi qu’Israël a été emmené de son pays en Assyrie jusqu’à ce jour.

Le roi d’Assyrie ramena des gens de Babylone, de Cuthah, d’Ava, de Hamath et de Sepharvaim, et il les plaça dans les villes de Samarie, à la place des enfants d’Israël. Ils prirent Samarie, et habitèrent dans les villes de ceux-ci.

Et c’est ainsi qu’au début de leur demeure, ils ne craignaient pas Iod-Chavah: donc Iod-Chavah envoya des lions parmi eux, qui en tuèrent quelques-uns.

C’est pourquoi ils dirent au roi d’Assyrie: Les nations que vous avez enlevé et placé dans les villes de Samarie, ne connaissent pas la manière du Dieu du pays. C’est pourquoi il a envoyé des lions au milieu d’eux; tuez-les, car ils ne connaissent pas la manière du Dieu du pays.

Alors le roi d’Assyrie donna l’ordre, disant: Portez-y un des sacrificateurs que vous avez amené de là; qu’ils aillent habiter là, et qu’il leur enseigne la manière du Dieu du pays.

Alors un des prêtres qu’ils avaient emporté de Samarie vint habiter à Bethel, et leur enseigna comment ils pourraient craindre Iod-Chavah.

Cependant chaque nation a fait ses Dieux, et les a mis dans les maisons des hauts lieux que les Samaritains avaient faits, chaque nation dans leurs villes où ils habitaient.

Et les hommes de Babylone firent Succoth-benoth, et les hommes de Cuth firent Nergal, et les hommes de Hamath firent Ashima, et les Avites firent Nibhaz et Tartak, et les Sepharvites brûlèrent leurs enfants dans le feu à Adrammelech et Anammelech, les Dieux de Sepharvaim.

Ils craignirent donc Iod-Chavah, et se firent du plus petit d’entre eux des prêtres des hauts lieux, qui leur offraient des sacrifices dans les maisons des hauts lieux.

Ils craignaient Iod-Chavah, et servaient leurs propres Dieux, à la manière des nations qu’ils emportaient de là.

Ils le font encore aujourd’hui, selon leurs anciennes coutumes; ils ne craignent pas Iod-Chavah, ni selon leurs statuts, ni selon leurs ordonnances, ni selon la loi et le commandement que Iod-Chavah a donné aux fils de Jacob, qu’il a appelé Israël; avec qui Iod-Chavah avait fait une alliance, et les chargea disant: Vous ne craindrez pas d’autres Dieux, ne vous prosternerez pas devant eux, et ne les servirez pas et ne leur sacrifierez pas:

Mais Iod-Chavah, qui vous a fait monter du pays d’Égypte avec une grande puissance et un bras étendu, vous le craindrez, et lui vous adorerez, et à lui vous sacrifierez.

Et les statuts, et les ordonnances, et la loi, et le commandement, qu’il a écrit pour vous, vous observerez à faire pour toujours; et vous ne craindrez pas d’autres Dieux.

Et l’alliance que j’ai faite avec vous, vous ne l’oublierez pas; vous ne craindrez pas les autres Dieux. Mais de Iod-Chavah votre Dieu, vous aurez peur; et il vous délivrera de la main de tous vos ennemis.

Cependant, ils ne l’ont pas écouté, mais ils ont fait selon leur ancienne manière.

Ainsi ces nations craignaient Iod-Chavah, et servaient leurs images taillées, leurs enfants, et les enfants de leurs enfants. Comme leurs pères, ils le sont encore aujourd’hui.» – 2 Rois 17: 20- 41

«Alors Sennacherib, roi d’Assyrie, partit, et alla et retourna, et demeura à Niniveh. Et comme il se prosternait dans la maison de Nisroch, son Dieu, qu’Adrammelech et Sharezer, ses fils, le frappèrent avec l’épée, et ils s’enfuirent au pays d’Arménie. Et Esar-Haddon, son fils, régna à sa place.» – 2 Rois 19: 36-37:

C’est pourquoi dans les écoles de mystères les néophytes recevaient cet avertissement avant de recevoir les enseignements, ils étaient informés: Hekas, Hekas, este Bebeloi. «Va-t’en, Va-t’en toi impure, toi profane», qui n’est pas lié à quelqu’un de l’extérieur de vous mais de l’intérieur de vous; parce que les profanateurs, les indignes sont à l’intérieur de nous, dans notre mental, qui sont les défauts et les vices que nous avons. Ainsi, lorsque vous commencez à effectuer un travail psychologique à l’intérieur de vous, n’importe quel travail ésotérique, vous pouvez prononcer cette phrase contre vous, contre votre mental, dites «Hekas, Hekas, este Bebeloi», dirigez-la vers votre ego : «va-t’en, va-t’en toi indigne.» Rappelez-vous que Bebeloi est Babel, la Tour de Babel, où il y a confusion et adoration des idoles à l’intérieur de vous.

Les Bebeloi, les profanateurs sont dans notre centre intellectuel, notre centre émotionnel et nos centres moteur-instinctif-sexuel.

Q. Les gens placent Lucifer et Satan dans la même catégorie, mais nous savons que Lucifer est un médiateur, n’est-ce pas?

R. Lucifer est un médiateur, mais quand le mental interfère et s’identifie avec le monde extérieur, il fait de Lucifer un Satan. Alors, qui a fait de Lucifer un Satan? C’était votre mental ; par conséquent, maintenant vous devez encore transformer ce Satan en Lucifer. Lucifer est Latin pour «donneur de lumière». Accomplir ceci est ce qu’on appelle «le Grand Œuvre» parce que Satan est très fort à l’intérieur de chacun de nous.

Q. Notre Être utilise Lucifer pour nous donner des épreuves, pour nous tester, n’est-ce pas?

R. Oui, notre Être utilise Lucifer à travers le mental pour nous tester. Rappelez-vous que Ham est le mental, donc, c’est à travers les sens que le mental trouve le monde extérieur. Satan tente à travers vos sens. Par exemple, si vous suivez votre cœur et dites: «Mon père, je veux devenir chaste», ce qui signifie: «Je veux transformer ma force sexuelle en lumière et vous la donner à travers le Tantra» alors votre Dieu pourrait vous dire: «Eh bien, vous me donnez votre cœur, vous voulez devenir chaste afin que vous puissiez construire les corps solaires? Bien.» Alors votre mental (Satan) dit: «D’accord, voyons si vous êtes vraiment digne d’une telle tâche.» Alors votre mental vous met à l’épreuve à travers les sens. En tant qu’homme, vous marchez dans les rues et ensuite vous voyez une belle femme devant vous, dont l’impression entre par vos sens et votre mental vous dit à l’intérieur, «Regardez-la.» Dans le mental se trouve Cush, votre désir lubrique. Ainsi, vous devez contrôler votre mental et dire: «Non, je ne vous suis pas, mais mon Être Intérieur», ainsi, vous continuez votre chemin, mais pour cela, vous devez être ici et maintenant.

Il y a beaucoup de gens qui commencent le chemin et qui veulent devenir chastes, donc ils accomplissent immédiatement le Pranayama, les exercices, etc., mais quand ils vont dehors dans le monde, ils tombent facilement dans les tentations de leur mental à chaque seconde, chaque minute, ainsi quand ils rentrent dans leur maison, ils reviennent comme des échecs. C’est pourquoi dans ce chemin vous avez besoin de beaucoup de patience, vous devez travailler très dur contre votre mental pour le contrôler, pour apprendre à elle. J’ai dit elle, parce que le mental est passif, féminin, il prend les impressions du monde extérieur. Nous devons donc l’éduquer.

C’est pourquoi il est dit que nous devons dominer le pays de Cush – comme le dit la Genèse – qui est le corps physique. La Monade travaille à travers le pays de Cush; le corps physique devrait être le temple de Dieu, pour cela vous devez transformer la noirceur de Cush en lumière. Rappelez-vous qu’une telle noirceur est liée à votre propre psyché et non comme certains ignorants, qui pensent que parce que Cush signifie «noir», ils condamnaient ou damnaient les gens sombres. Cush n’a rien à voir avec la couleur de votre peau mais avec la couleur de votre psyché.

Q. Hekas, Hekas, este Bebeloi est un mantra ou une prière?

R. C’est un mantra pour rejeter les forces extérieures négatives et celles de votre propre ego. Un Mantra est un mot de pouvoir qui doit être prononcé avec foi. Dans les chambres supérieures de toute loge blanche, avant de commencer tout travail ésotérique, ils prononcent toujours: Hekas, Hekas, este Bebeloi, quand ils ne veulent pas que l’ego d’une personne interfère dans leurs saints rituels, ni les egos qu’ils ont dans leur intérieur..

Q. À propos des traîtres, qui sont les traîtres?

R. Les traîtres sont les gens qui suivent les idoles de leur mental, qui sont nourris par Canaan (les sens), spécialement ceux qui font de leur mental un commerçant, un marchand. Ceci est montré par Jésus quand il est entré dans le Temple de Jerusalem. Jésus a pris un fouet (qui symbolise la volonté) et avec lui a sorti tous les commerçants (Canaan) du temple. Nous avons tous fait du temple de Dieu, du corps physique, une maison de commerce, une maison d’affaires. Par conséquent, en raison de l’habitude de négociation que nous avons tous, nous avons beaucoup de «Cushites» à l’intérieur, beaucoup d’egos, de traîtres à l’intérieur.

Q. Devons-nous suivre le cœur pour lutter contre notre mental, puisque certains disent que quand ils suivent leur cœur, ils ont des ennuis?

R. Le cœur est lié aux mouvements volontaires et involontaires des centres; le cœur s’occupe des deux actions; quand notre cœur suit les commandements volontaires de Dieu, ceci est bien, mais souvenez-vous aussi qu’à travers le cœur (comme Jésus l’indique dans la Bible) nous avons nos mauvaises choses, c’est-à-dire que vous êtes dans le pétrin lorsque vous permettez aux mauvaises choses d’entrer dans votre cœur, ils sortent depuis l’intérieur de vous. C’est pourquoi nous déclarons que pour entrer dans l’initiation, vous devez suivre votre cœur, car le cœur s’occupe des commandements de Dieu et connaît aussi le mal que vous avez en vous.

À travers le cœur, Noah, l’atome Noûs dans le ventricule gauche du cœur, entre dans l’Arche en suivant les commandements de Dieu, il entre avec tous les animaux, parce qu’il doit contrôler tous les animas (âmes, Conscience). Nous devons contrôler tous les éléments animaux que nous avons à l’intérieur, comme nous l’avons déjà expliqué dans la conférence sur l’Arche de Noah. Si vous voulez savoir comment contrôler vos éléments animaux, étudiez cette conférence.

Donc vous devez fortifier votre cœur; ceux qui déclarent que lorsqu’ils suivent leur cœur ils ont des ennuis, c’est parce qu’ils suivent seulement les mouvements involontaires qui relient leur cœur à leurs trois cerveaux de manière involontaire ou mécanique.

Ne pensez pas que, parce que vous suivez votre cœur, votre vie deviendra pêche; Non, cela ne va pas être pêche.

Rappelez-vous que même Noah, quand il est devenu saoul, Ham, son propre mental l’a trahi. Comme le Maître Samael a déclaré:

«Au nom de la vérité, je veux que vous sachiez que lorsque le «Moi» est dissous, le MENTAL reste à la place…

Indubitablement, c’était la «Causa Causorum» de ma chute…» (et la chute de tout initié)

C’est à travers le mental que le serpent tentateur de l’Eden vous tente, et vous invite à manger ce que vous ne devriez pas manger.

Étudiez l’Arbre de Vie et méditez. Ne lisez pas la Bible littéralement, parce que vous perdez votre temps.

Lisez un paragraphe et méditez dessus. C’est ainsi que j’ai appris cette conférence que je vous ai donnée; c’est le résultat de la Méditation et de la compréhension basées sur mon propre chemin. À travers la Méditation, j’ai appris à lire la Bible; elle ne devrait pas être lu comme lorsque vous lisez le journal. Même les livres Gnostiques doivent être lus lentement, et méditez sur ce qui est écrit sur eux.

Maître Samael déclare qu’il a pris environ un an pour écrire chacun de ses livres; quand un de ses étudiants est arrivé chez lui, il lui a dit d’étudier ce livre, puis le lendemain, le Maître lui a demandé: «Alors, comment est l’étude de mon livre que je t’ai donné hier?» L’étudiant a répondu: c’est un très bon livre Maître, j’ai juste pris trois heures pour tout lire.» Alors le Maître répondit: «Quoi, tu lis en trois heures ce que j’ai écrit en un an? Je me demande, qu’est-ce que vous en avez appris? Je ne vous ai pas dit de lire mon livre comme un journal, mais de l’étudier, de méditer dessus.

Chaque mot a sa signification. Ainsi, la même chose vaut pour nous.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Tower of Babel (2)