La Tour de Babel (1)

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

nimrodstowerofbabelCeci est une conférence sur la Tour de Babel, un événement écrit dans le livre de la Genèse de la Bible Hébraïque. Le livre de la Genèse est un livre Gnostique écrit par les Gnostiques ; le livre entier cache le mystère de Daath, le mot Hébreu pour connaissance, qui en Grec est Gnosis. Ainsi, la Genèse est 100% Gnostique, dont les mythes cachent beaucoup de connaissances.

Rappelez-vous qu’un mythe est comme un coffre, une boîte, qui cache une vérité. Cette vérité mythique est derrière la scène, voilée par le récit, voilée par l’histoire; c’est ainsi que fut écrit le livre de la Genèse, basé sur des événements passés mais écrits à la manière des histoires afin de cacher certains secrets ou Arcanes que seuls ceux qui ont la connaissance peuvent comprendre. C’est pourquoi de nos jours on trouve beaucoup d’arguments, de débats, liés au livre de la Genèse, du fait qu’ils n’ont pas les clés pour dévoiler ces mythes qui cachent beaucoup de sens psychologique, cosmologique, et les vérités naturelles que seuls les initiés qui marchent sur le chemin du mystère de Daath, le mystère de la connaissance, peuvent voir clairement, mais les gens ordinaires ne le comprennent pas, ils ne le saisissent pas.

Ainsi, dans le chapitre onze du livre de la Genèse, nous trouvons l’histoire de la Tour de Babel, qui est bien sûr un symbole très profond qui cache des vérités psychologiques. Ici, nous devons souligner du point de vue Gnostique le mot «psychologie» qui est expliqué de la façon suivante:

  • Psyché = l’Âme
  • Logos = la Parole, ou la façon dont l’esprit se manifeste à travers le psychisme.

Ainsi, la «psychologie» dans le Gnosticisme est la façon dont la psyché découvre ou dévoile en elle-même de manière directe les mystères de l’esprit, les mystères de l’«Humain», un autre mot que, comme vous le savez, nous expliquons comme suit:

  • Hum = esprit
  • Man = Manas

«Humain» signifie le mental qui connaît les mystères de l’esprit et les mystères de la vie et de la mort.

Nous abordons la psyché comme essence, âme ou Conscience, bien que nous utilisions parfois l’autre terme «anima», qui est un mot Latin qui décrit l’âme; ainsi, anima, psyché, Conscience, essence, âme sont des synonymes qui cachent le même sens.

La Conscience – l’âme, l’essence ou l’anima – descend des étoiles; elle descend de ce que nous appelons la Monade, l’Esprit, l’Unité, qui dans le livre de la Genèse est décrite comme Jehovah Elohim.

Jehovah Elohim est cette partie de nous qui se rapporte à notre Monade, cette partie qui a engendré l’Essence; c’est quelque chose que nous devons comprendre quand nous lisons le livre de la Genèse du point de vue psychologique, puisque chacun d’entre nous a son propre Jehovah Elohim individuel.

Ainsi, cette essence qui est créée ou engendrée par Jehovah Elohim de notre Monade est ce que nous appelons la Conscience. Quand nous nous référons à l’Être ou l’Esprit, nous visualisons l’Esprit, la Monade, située au-delà de ce monde tridimensionnel, au-delà même du mental, et quand nous nous référons à la Conscience, nous comprenons qu’une telle Conscience est la réalité intérieure de ce que nous sommes ; la Conscience est notre propre réalité, mais nous sommes hors de contact avec elle: notre Conscience est endormie.

Normalement, le Jehovah Elohim qui réside à l’intérieur de chacun de nous, dans la partie la plus élevée de notre Être, demeure au niveau cosmologique de la Voie Lactée, qui dans la Kabbale est liée à la sixième dimension; ainsi, de là, l’Esprit projette son essence. Ainsi, l’essence descend de la Voie Lactée, de la galaxie, elle traverse le système solaire et pénètre dans la zone planétaire pour finalement entrer dans l’utérus d’une femme. C’est ainsi que psychologiquement, gnostiquement, nous expliquons la descente de l’âme dans le monde physique.

Le Premier Niveau: Les Douze Portes et Soixante-douze Piliers

Selon la Kabbale, la base, la fondation de la Tour de Babel, a douze portes et soixante-douze piliers. En étudiant attentivement ce symbole, nous comprenons que les douze portes de la Tour de Babel renferment un symbole de tous les éléments constructifs que nous trouvons ici, qui ont construit ce monde physique. Nous avons déclaré que la Monade réside dans la Voie Lactée, qui, kabbalistiquement, astrologiquement, est symbolisée par les douze signes zodiacaux.

Dans n’importe quel livre Kabbalistique-astrologique, vous pouvez trouver que les douze signes zodiacaux sont directement liés aux douze tribus d’Israël. Ainsi, selon la Loi du Retour, nous entrons dans ce monde physique à travers l’une de ces douze portes; vous ne pouvez pas entrer à travers les douze portes à la fois, mais seulement une par une. C’est pourquoi astrologiquement nous déclarons que certains sont nés sous le signe de la Vierge, ou Verseau, ou Gémeaux, ou Capricorne, ou dans l’un de ces douze signes du zodiaque. C’est ainsi que l’essence traverse le zodiaque à travers l’une de ces douze portes et entre dans ce monde physique; c’est pourquoi il est dit que la base de la Tour de Babel est ronde, car elle est liée au cercle du temps.

Il est également indiqué que nous traversons le cercle de l’éternité dans le cercle du temps afin de construire notre propre tour particulière, notre propre destin particulier.

Les soixante-douze piliers sont liés au nombre 72 qui est toujours mentionné dans les livres de Kabbale, qui affirment que le nom de Dieu a soixante-douze variations; c’est-à-dire qu’il existe soixante-douze manières de prononcer le nom de Dieu. Ainsi, il y a beaucoup de livres écrits où les gens ont eu la diligence d’écrire et d’expliquer les soixante-douze noms en détail; néanmoins, nous, les Gnostiques, nous les expliquons d’une manière simple: par l’Homme imaginaire du Zohar.

L’Homme du Zohar

Rappelez-vous que nous nous référons toujours à l’Homme du Zohar, qui est une entité imaginaire, dont la tête est symbolisée par l’infini, qui est le composé de toutes les galaxies qui existent dans l’univers. Ainsi, la tête de cet homme imaginaire du Zohar, qui s’appelle «Arik Anpin», est dans l’infini; toutes les galaxies de l’infini tournent autour de cette tête. La poitrine d’Arik Anpin est symbolisée par une galaxie, qui s’appelle le Macrocosme, et c’est là que vous trouverez les douze signes zodiacaux tournant autour de son cœur. Puis, en descendant à sa partie inférieure, à sa taille, vous trouvez notre système solaire ou n’importe quel système solaire de n’importe quelle galaxie, qui tourne autour de la taille ou des hanches de cet homme gigantesque. Ainsi, le soleil ou tout autre soleil qui est au centre de tout système solaire brille dans les organes sexuels de cet Arik Anpin, l’Homme du Zohar. Finalement, en descendant dans son corps, nous découvrons que la Terre est au niveau de ses pieds. Le pied droit de cet homme est sur le sol et son pied gauche est enfoncé dans les eaux de la mer. Donc, la planète sur laquelle il se tient est bien sûr la planète Terre. Donc, c’est ainsi que l’ensemble de cet homme est décrit.

Dans la Kabbale, tout cela est symbolisé par les lettres Hébraïques Iod-Hei-Vav-Hei.

  1. L’infini est symbolisé par la lettre Hébraïque «Iod»
  2. La galaxie est symbolisée par la lettre Hébraïque «Hei»
  3. Le système solaire est symbolisé par la lettre Hébraïque «Vav»
  4. La planète Terre est symbolisée par la lettre Hébraïque «Hei»

C’est ainsi que nous symbolisons cosmologiquement le fameux Tetragrammaton, qui est le saint nom de Dieu.

Iod-Hei-Vav-Hei est prononcé kabbalistiquement Iod-Chavah, mais, quand nous nous référons spécifiquement aux deux polarités sexuelles de cette entité (Arik Anpin), nous disons Jah-Chavah.

Dans la Kabbale, les lettres Hébraïques sont associées à certains nombres que nous devons connaître, puisque la science de la Kabbale est liée aux nombres. Les vingt-deux lettres de l’alphabet Hébreu sont liées aux vingt-deux Arcanes; chaque lettre est également liée à un certain nombre Kabbalistique. La première lettre sacrée du nom de Dieu qui est «Iod» a la valeur numérique de dix; alors «Hei» a la valeur de cinq, «Vav» a la valeur de six, et «Hei» de nouveau la valeur de cinq.

Ainsi, par la numérologie Kabbalistique, vous trouverez le secret des soixante-douze piliers, qui signifie les soixante-douze attributs liés à l’ensemble de l’univers, cachés dans la base même de la Tour de Babel, qui est le corps physique. Ceci est expliqué comme suit:

  1. La première partie de l’Homme du Zohar représentée par sa tête (l’Infini) est symbolisée par la lettre Hébraïque Iod, dont la valeur est dix (10).
  2. La deuxième partie de l’Homme du Zohar qui est représentée par sa poitrine (la galaxie) est symbolisée par deux lettres Hébraïques «Iod» dix et «Hei» cinq, qui par addition donnent la valeur de quinze (15).
  3. La troisième partie de l’Homme du Zohar représentée par son tour de taille (système solaire) est symbolisée par trois lettres Hébraïques «Iod» dix, «Hei» cinq et «Vav» six, qui par addition donnent la valeur de vingt et un (21).
  4. Enfin la quatrième partie de l’Homme du Zohar qui est représentée par ses pieds (la Terre) est symbolisée par quatre lettres Hébraïques «Iod» dix, «Hei» cinq, «Vav» six et «Hei» cinq, qui par addition donnent le valeur de vingt-six (26).

Ensuite, en ajoutant la somme de la structure, 10 + 15 + 21 + 26, nous obtenons la valeur de 72.

arik-anpin

  1. En d’autres termes, le «Iod», l’infini, l’univers, le «Uni» l’Unité, le «Un» (1) est l’opposé du Zéro, ou c’est le nombre un qui se déplace dans la direction opposée à partir de l’absolu, qui est représenté par zéro (0). C’est pourquoi l’infini est 10.
  2. La galaxie «Hei» reçoit l’influence de l’infini, symbolisée par «Iod», c’est pourquoi elle est représentée par «Iod» et «Hei». C’est pourquoi la galaxie est 15 (Iod plus Hei).
  3. Le système solaire (Vav) reçoit l’influence de la galaxie (Hei) et de l’infini (Iod); c’est pourquoi le système solaire est représenté par «Iod», «Hei» et «Vav». C’est pourquoi le système solaire est 21.
  4. La Terre «Hei» reçoit l’influence du système solaire (Vav), de la galaxie (Hei) et de l’infini (Iod); c’est pourquoi la Terre est représentée par «Iod», «Hei», «Vav» et «Hei». C’est pourquoi la Terre est 26.

Chaque cosmos (Grec: Kosmos, ordre) reçoit l’influence du cosmos (ensemble harmonieux) ou des cosmos au-dessus. C’est pourquoi nous disons que l’univers entier est Iod, Hei, Vav, Hei.

Par conséquent, le monde physique, qui est le monde d’Assiah, reçoit toutes les forces, tous les pouvoir des dimensions supérieures, des mondes supérieurs: du système solaire, de la galaxie et de l’infini. C’est pourquoi ce corps physique est un organisme très compliqué fait par la nature sous l’influence des étoiles, qui place en lui les valeurs cosmiques dont nous avons besoin pour construire ce qui dans la Kabbale s’appelle le K.H., le Kosmos Humain, qui est la créature qui – selon la Genèse – est faite à l’image de Dieu. Le Kosmos Humain reflète l’image de Dieu ; cette image est reflétée dans toute la constitution du Kosmos Humain.

Dieu est Dieu, il est parfait, mais son image doit être reflétée dans toutes les parties de nous-mêmes; c’est pourquoi il est symboliquement écrit dans le livre de la Genèse que l’être humain est «fait à l’image de Dieu». L’être humain doit être comme un miroir qui doit refléter la gloire de tout cela, que nous appelons Dieu.

Quand nous reflétons toute cette gloire, nous la montrons non seulement physiquement mais aussi psychologiquement. C’est pourquoi il est dit d’une manière Kabbalistique que la fondation de la Tour de Babel a douze portes et soixante-douze piliers; cela signifie que c’est la fondation, la base sur laquelle nous construisons ce que nous devons construire.

Adam et Even et le Jardin d’Eden

Maintenant, Adam et Eve – selon la Genèse Hébraïque – sont ceux qui nous ont amenés dans ce monde physique. Oui, la Genèse déclare que nous sommes tous des enfants d’Adam et Eve. Nous, les Gnostiques, expliquons qu’Adam et Eve sont des symboles avec de nombreux niveaux de signification, mais par rapport à nos corps physiques, Adam et Eve symbolisent les deux polarités, mâle-femelle; dans le Taoïsme, les polarités mâle-femelle sont appelées Yin et Yang, les forces féminine et masculine qui se manifestent de manières différentes. Donc, en relation avec notre entrée dans ce monde physique, nous savons que nous sommes venus d’Adam et Eve qui sont dans ce cas le symbole de notre père et de notre mère physiques. Notre père est symbolisé par Adam, la force masculine, et notre mère est symbolisée par Eve, la force féminine; malheureusement, notre père physique et notre mère ont mangé le fruit défendu, c’est-à-dire qu’ils nous ont engendrés à travers la fornication.

Ceci est expliqué comme suit: dans le corps physique de tout être humain, nous trouvons le sang, qui est le feu dans notre organisme; c’est pourquoi nous disons que nous sommes des créatures avec la chaleur, avec le feu dans le sang, et notre sang est un liquide merveilleux, un fluide qui est créé par le métabolisme ou les processus chimiques se produisant dans les différents organes que nous avons dans notre organisme, principalement le foie qui crée le sang impur, qui dans le livre de la Genèse est lié au serpent tentateur qui induit ou tente Adam et Eve ou l’homme et la femme dans le Jardin d’Eden. Nous devons comprendre ce qu’est le Jardin d’Eden: Eden signifie «volupté»; ainsi, quand l’homme et la femme accomplissent l’acte sexuel, ils sont dans ce moment dans le Jardin d’Eden. Bien sûr, c’est à ce moment-là qu’ils sont tentés par le serpent qui, dans ce paroxysme, n’est que le sang de leurs organismes; oui, le sang leur accorde cette excitation sexuelle dans l’acte sexuel.

Si l’homme et la femme contrôlent le feu de cette excitation sexuelle pendant l’acte sexuel, ils peuvent alors vaincre le serpent tentateur, dont la source tentante vient du foie. Selon la conception Gnostique de l’évolution, le foie est l’organe qui rassemble l’héritage que nous apportons des règnes antérieurs de la nature. L’excitation sexuelle est héritée du règne animal; oui, c’est ainsi que nous avons hérité du désir animal des temps anciens dans le corps physique. Donc, quand le développement du corps physique est fait, de son foie vient cette excitation, parce que le foie est magnétiquement connecté à ces éléments que nous appelons ego ou agrégats psychologiques que nous avons liés à la luxure, la colère, l’orgueil, la vanité, la gourmandise et tous ces éléments animaux que la psychologie conventionnelle appelle à tort des défauts «humains»; néanmoins, ce ne sont pas des défauts humains, mais des éléments animaux. Bien sûr, un véritable être humain n’a pas ces éléments animaux.

Par conséquent, notre mère et notre père ont mangé le fruit pendant l’acte sexuel, puisqu’ils ne connaissaient pas le symbole du serpent d’Eden; ils ne connaissaient pas les symboles de la Genèse. La plupart des gens pensent que Satan est seulement le serpent qui, il y a des milliers d’années, est apparu à un couple dans un petit jardin dans le plan physique. Ils ignorent qu’une telle histoire est un symbole d’une action qui se passe toujours entre un homme et une femme qui accomplissent l’acte sexuel. Oui, le serpent agit toujours ici et maintenant, ce n’est pas quelque chose du passé: il vient de ce présent.

Habituellement, le serpent vainc le couple. Le serpent tente toujours le couple, et le couple tombe en tentation et mange le fruit défendu, engendrant ainsi une créature, qui est nous. Par conséquent, malheureusement, au moyen d’une chute dans la tentation, nous sommes entrés dans ce monde physique à travers l’une des douze portes de la Tour, et ainsi nous avons commencé à construire notre propre Tour de Babel; c’est ainsi que nous devons comprendre cela psychologiquement.

Ainsi, lorsque nous, en tant qu’âmes, entrons dans l’utérus de notre mère qui, malheureusement, a été vaincue par la tentation du serpent, nous jouissons brièvement des pouvoirs psychiques de toute essence, de toute Conscience qui jouit des pouvoirs psychiques de l’Esprit. L’essence dans l’utérus de la mère a toujours tous les éléments éveillés de la Conscience. Pour l’essence, le ventre de notre mère est le Jardin d’Eden, cette volupté, où le corps physique de cette âme est développé, créé. Ainsi, après neuf mois, le corps physique sort de l’Eden.

C’est pendant ces neuf mois de gestation que les forces cosmiques – à travers l’âme – placent dans le fœtus les soixante-douze attributs dont nous avons besoin pour construire ce que nous devons construire. Ces nombres dans la Kabbale sont très profonds: 7 + 2 = 9; le nombre neuf est toujours lié à Yesod, la Neuvième Sphère, la force sexuelle; c’est pourquoi le fœtus endure neuf mois dans l’utérus et sort de Yesod après neuf mois, car Yesod est la fondation même de la Tour de Babel. Yesod est Eden.

Le Deuxième Niveau: La Ville aux Neuf Portes

Maintenant, il est indiqué dans la Kabbale que le deuxième étage ou le deuxième niveau de la Tour de Babel est carré, avec neuf fenêtres. Le carré est toujours le symbole des quatre éléments. Les neuf fenêtres sont les neuf portes du corps physique, qui sont les neuf ouvertures à travers lesquelles les impressions qui viennent du monde physique passent à l’intérieur et à l’extérieur de notre Conscience, dans notre psyché; à savoir, nous avons:

  • 2 yeux: vue
  • 2 oreilles: ouïe
  • 2 narines: odorat
  • 1 bouche: goût
  • 1 anus
  • 1 organe sexuel: toucher

Total: 9 portes ou ouvertures dans le corps physique.

L’anus est la porte de sortie par laquelle nous jetons tous les déchets, tout ce qui n’est pas bon pour notre organisme humain.

La Neuvième Porte ou neuvième ouverture est l’organe sexuel; c’est cette porte d’où nous prenons la vie pure.

Ces neuf portes sont liées à nos cinq sens dans le corps physique, qui dans le livre La Bhagavad-Gita, le Seigneur Krishna, se réfère à «la ville sacrée de neuf portes». Nous devons prendre soin de ces neuf portes afin de savoir comment développer les éléments spirituels que nous devons avoir en nous.

La Personnalité

Nous parlons souvent de la personnalité, qui est le véhicule que nous devons construire immédiatement après notre sortie de l’utérus de notre mère. La personnalité est un véhicule que nous devons construire pour communiquer avec les autres êtres humains, afin de reconnaître et d’apprendre le temps où nous naissons, parce que chaque fois que nous entrons dans le cercle du temps, dans ce monde physique, la vie est différente; nous avons donc besoin d’apprendre au sujet d’un tel moment et aussi comment le gérer; c’est pourquoi nous construisons en nous la personnalité. C’est précisément l’aspect crucial de notre développement, puisque la plupart du temps, nos parents ignorent cet aspect de la vie.

Maître Samaël Aun Weor déclare clairement qu’en tant qu’essences (Conscience), à partir du moment où nous sortons de l’utérus, nous sommes pleinement éveillés, c’est-à-dire avec tous les pouvoirs psychiques de la Conscience à ce niveau, mais malheureusement notre corps physique commence à construire la personnalité en «poursuivant» ou en acquérant des impressions, puisque la personnalité est le véhicule dans lequel nous plaçons les données de base pour que nous puissions communiquer différemment avec le monde extérieur, le monde physique.

C’est pourquoi ces neuf fenêtres ou portes dont nous parlons – qui se rapportent aux neuf ouvertures du corps physique – conservent les impressions de Mère Nature et de l’humanité; et le carré que nous trouvons au deuxième étage de cette Tour de Babel est lié aux quatre éléments: feu, air, eau et terre. Ces quatre éléments nous entourent et pénètrent en nous à travers le Corps Vital, qui est l’aspect supérieur du corps physique. Le Corps Vital est ce véhicule tétradimensionnel qui attire toute la force de la nature et commence à construire avec toutes ces forces dans la même quatrième dimension la personnalité.

De la naissance à l’âge de sept ans, nous développons le cerveau moteur – comme vous le savez, nous ne pouvons pas marcher immédiatement après notre naissance – alors petit à petit, le corps physique apprend à bouger, donc avec le temps nous nous levons et commençons à marcher en développant le centre moteur. Ainsi, le cerveau moteur apprend tout ce qui touche aux mouvements, par exemple le langage: notre gorge apprend petit à petit comment prononcer des mots et comment communiquer à travers le langage. Cela concerne aussi le centre instinctif où tous ces éléments sont placés pour que nous puissions les développer; on pourrait dire que ce centre rassemble plusieurs des soixante-douze piliers, ou éléments, pouvoirs dont nous avons besoin pour nous développer.

Ainsi, la personnalité commence son développement au moyen de l’activité du cerveau moteur-instinctif-sexuel, qui se développe selon des exemples que nous imitons, purement par l’exemple, non pas des préceptes, mais seulement par imitation. C’est pourquoi nous déclarons qu’à cette époque (0-7 ans) les parents doivent donner de bons exemples à leurs enfants, afin qu’ils imitent à travers leur personnalité les bons exemples de leurs parents. C’est ainsi que les enfants vont construire une personnalité très stable qui continuera son développement en fonction de leurs éléments psychologiques et de leur essence.

Malheureusement, de nos jours, les gens ne comprennent pas que l’essence de cette créature qui vient de naître, c’est-à-dire dans un nouveau corps, doit grandir psychologiquement; oui, la psyché, l’essence, la Conscience doit grandir, mais comme les gens ignorent cela, ils ne se concentrent que sur le développement de la personnalité, qui est le véhicule que l’enfant utilisera pour faire face à la vie, pour affronter la vie. Parfois, l’enfant apprend les bonnes manières, la bonne conduite, quand ses parents se comportent de la bonne manière devant eux, mais c’est très rare, puisque la plupart du temps, le comportement, les exemples que les parents donnent à leurs enfants de la naissance à sept ans, sont terribles, donc fondés sur de mauvais exemples, un mauvais comportement, les enfants développent une personnalité terrible. Ainsi, les enfants finissent par répéter les mêmes erreurs, attitudes ou maniérismes de leurs parents qui, avec le temps, deviendront les modèles de leur vie.

Donc, malheureusement, quand la personnalité est déjà construite, formée à l’âge de sept ans, elle a été construite avec de mauvais modèles, qui continuent à influencer son développement de sept à quatorze ans, qui est quand le cerveau intellectuel commence son développement dans le corps physique; le cerveau intellectuel est situé dans la tête. Le cerveau intellectuel apprend aussi à travers les portes des sens, mais par des préceptes, par l’instruction; c’est pourquoi à cet âge nous devons entrer à l’école pour apprendre à écrire, à lire, à étudier les sciences et toutes ces choses que nous apprenons à l’école pour éduquer notre personnalité. Mais bien sûr, à l’école, les enseignants n’éduquent pas l’essence (la Conscience).

Ainsi, à cet âge, la personnalité se développe selon les normes de cette société sans aucune attention à l’essence. Ainsi, l’essence, l’âme, la Conscience, est oubliée, et au lieu de cela, nous commençons à adorer la personnalité. C’est pourquoi cet élément, la personnalité, est nommé dans la Bible «Nimrod» comme suit:

Nimrod«Et Cush engendra Nimrod: il commenca à être un puissant sur la terre. Il était un chasseur puissant devant Jehovah: c’est pourquoi il est dit, tout comme Nimrod, le puissant chasseur devant Jehovah. Et le commencement de son royaume fut Babel, et Erech, Accad et Calneh, au pays de Shinar.» – Genèse 10: 8 – 10

Dans beaucoup de bibles, vous lisez «le Seigneur» au lieu de «Jehovah», au lieu de Iod-Hei-Vav-Hei, qui, comme nous l’avons déjà expliqué, est lié au monde d’Assiah – Malkuth – le corps physique; ainsi, quand nous lisons «Tout comme Nimrod, le puissant chasseur devant Jehovah» ou devant «le Seigneur», cela signifie que la personnalité (Nimrod) chasse, ou en d’autres termes, la personnalité essaie d’obtenir beaucoup d’informations de ce monde physique pour devenir fort, puissant, et c’est précisément ce qui s’est passé en chacun de nous depuis notre enfance jusqu’à notre adolescence: nous chassions et chassions et oublions honteusement notre essence (l’âme). Ainsi, quand nous atteignons notre vie d’adolescent, nous constatons que nous avons développé une forte personnalité avec beaucoup d’informations, beaucoup de connaissances et, dans la plupart des cas, cette information ou connaissance que nous recevons à l’école, les collèges et les universités est simple athéisme. Oui, les athées ignorent la Conscience ; ils ne se soucient pas de la présence de leur Esprit à l’intérieur (a-theos signifie «sans Dieu»), ils renient leur propre Esprit, et c’est parce que leur personnalité est un chasseur d’impressions très fort et puissant. Ils développent la personnalité sans prendre soin de leur essence, ainsi, ils développent une personnalité très forte et ont une essence (Conscience) très faible.

C’est ainsi que nous perdons tous les pouvoirs de la Conscience, les pouvoirs que nous avions depuis le commencement lorsque nous sommes sortis de l’utérus. En effet, nous étions tous clairvoyants, clairaudients, télépathiques, nous avions l’intuition, nous avions tous les pouvoirs psychiques pleinement développés. C’est pourquoi quand vous voyez un enfant, un nouveau-né, ses pouvoirs, les sens qui sont là dans la psyché de cette créature sont complètement éveillés. Ainsi, les enfants ne voient pas seulement le monde physique: les enfants voient les 4e, 5e, 6e et 7e dimensions. Les enfants voient très clairement les anges aussi bien que les démons qui sont dans d’autres dimensions. Mais bien sûr, leurs parents ignorent tout cela parce qu’ils sont déjà aveugles et ils disent: «C’est votre imagination.» Les parents ont été aveuglés par l’attrait du serpent. Rappelez-vous le livre de Genèse 3: 5 – 7

«Car Dieu sait que le jour où vous en mangerez, alors vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Et quand la femme vit que l’arbre était bon pour la nourriture, et qu’il plaisait aux yeux, et un arbre à être désiré pour rendre sage, elle en prit le fruit, et mangea, et donna aussi à son mari avec elle; et il mangea. Et les yeux de tous les deux furent ouverts, et ils savaient qu’ils étaient nus.»

Ceci indique clairement que lorsque l’homme et la femme ont mangé du fruit défendu, c’est-à-dire qu’ils ont été vaincus par la tentation du serpent, leurs yeux ont été ouverts, et ils ont découvert qu’ils étaient nus. Cela indique que les yeux de leurs corps physiques ont été ouverts, et ils ont découvert le monde physique, ainsi, ils ont acquis la connaissance. Et c’est ainsi qu’ils ont commencé à développer la connaissance physique. Mais, alors ils ont été chassés de l’Eden et ont perdu de vue Dieu. Ils ont perdu leur vision spirituelle. Cette situation est récapitulée quand nous sommes nés dans le monde physique: à la naissance, nous sortons de l’Eden, et lorsque nous développons la personnalité et ignorons la Conscience, nous perdons graduellement ce que nous avions en abondance: les pouvoirs de la Conscience pour percevoir l’Eden, et au-delà de l’Eden.

Mais souvenez-vous, par exemple, que selon la bible, Adam – qui dans ce cas, quand il était encore dans l’Eden – avant la chute, il est indiqué dans Genèse 2: 19-20 qu’il donnait des noms aux animaux.

«Et Jehovah Elohim forma toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux de l’air; et les a amenés à Adam pour voir comment il les appellerait: et qu’importe le nom qu’Adam appela chaque créature vivante (Nephesh Chaiah) c’était son nom. Et Adam donna des noms à tout le bétail, et aux oiseaux du ciel, et à chaque bête du champ.»

C’est quelque chose de très profond. Quand l’essence est pure, quand elle n’est pas tombée dans la tentation du serpent, alors vous pouvez nommer les animaux. Nephesh signifie «animaux» en Hébreu ; Nephesh signifie aussi «âme». Nephesh Chaiah signifie «âme vivante». Ces animas sont liés aux éléments de la psyché que nous devons développer à ces 72 piliers que nous avons là, que nous devons nommer. En d’autres termes, ce sont des éléments que nous découvrons à l’intérieur, et dont nous sommes conscients. Lorsque vous développez les sens de votre Conscience, vous devenez conscient des autres dimensions, des autres éléments. «Les nommer» signifie que vous savez communiquer avec ces «animas» comme on dira en Latin, ou les animaux. C’est pourquoi il est écrit que «Adam donna des noms à tout le bétail, et aux oiseaux de l’air, et à toutes les bêtes des champs», parce qu’il était capable de communiquer avec d’autres dimensions, avec d’autres forces, avec d’autres animas, autres âmes.

Mais dans le cas de Nimrod, c’est le contraire; il est un puissant chasseur d’animaux, ce qui signifie qu’il tue les animaux. C’est la signification psychologique cachée dans la Bible. Quand vous chassez des animaux, cela signifie que vous tuez des animas; en d’autres termes, vous tuez les particules de votre propre Conscience pour devenir fort dans votre personnalité. Ainsi, alors que l’Adam édénique peut nommer des animas et grandir spirituellement, en communication avec les animas, Nimrod (la personnalité) fait le contraire: il tue des animas, ou des animaux.

Comprenez que Nimrod ne tue pas dehors dans la forêt; le jardin ou la forêt représente le corps physique. Tuer une anima signifie détruire votre propre Nephesh, votre propre âme, votre propre psyché, votre propre Conscience, pour le bien de votre personnalité. C’est précisément ce qui se passe de nos jours. Les gens entrent dans la vie et vont à l’école, à la vie, et développent une très forte personnalité, chassant et chassant et chassant pour la connaissance, tuant l’essence, et développant une forte personnalité.

Et c’est pourquoi il est écrit là, dans le livre de Genèse 11: 3, 4 que le peuple de Nimrod a déclaré:

«Et ils se dirent les uns aux autres: Allons, faisons des briques, et brûlons-les à fond. Et ils avaient de la brique pour la pierre, et de la boue pour le mortier. Et ils dirent: Allons, bâtissons-nous une ville et une tour, dont le sommet peut atteindre le ciel; et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur la surface de toute la terre.»

Alors: «construisons une ville et une tour», pour construire une ville, une civilisation, basée bien sûr sur la chasse. Nimrod était le roi, il était la tête à cette époque de ces gens qui voulaient construire une tour au cas où une grande inondation reviendrait.

«Genèse 11: 6, 7: Et Jehovah dit: Voici, le peuple est un, et ils ont tous une même langue; et c’est ce qu’ils commencent à faire: et maintenant rien ne leur sera retenu, ce qu’ils ont imaginé à faire. Allons, descendons, et confondons leur langage, afin qu’ils ne puissent pas comprendre le langage des uns et des autres.»

De nos jours, comme dans le passé, nous avons «une langue», et ceci est lié psychologiquement à l’idéal matérialiste. Les gens ne s’intéressent qu’à la connaissance de la personnalité. Mais, malgré le fait que les gens parlent la même langue (ayant la même connaissance), ils ne se comprennent pas.

«Genèse 11: 8: Donc Jehovah les dispersa de là sur la surface de toute la terre, et ils partirent pour bâtir la ville.»

Bien sûr, le but principal de la vie est de développer non seulement la personnalité, puisque selon le but de la vie et du cosmos l’objectif est de se développer spirituellement, psychologiquement. C’est acquérir l’unité psychologique, rassembler tous les éléments que nous avons en un; parce que maintenant ils sont dispersés. Maintenant, ils sont latents, inertes, endormis, en potentialité, dans notre corps physique, dans notre psyché, dans notre mental. Ainsi, le but de ce que nous appelons «l’auto-réalisation de l’Être» est d’unir tous ces éléments en un ou, comme nous dirions, en termes bibliques, c’est de rassembler tous les enfants d’Israël en un. Tous ces enfants sont les éléments psychologiques ou les parties de l’essence dont nous avons besoin pour nous unir; cela se fait en découvrant à l’intérieur de chacun de nous notre niveau d’Être.

Langage et le Niveau d’Être

C’est pourquoi le Maître Samaël Aun Weor a toujours déclaré que nous devons découvrir notre niveau d’Être. Chacun d’entre nous a un niveau d’Être différent et chaque niveau d’Être a son propre langage ou mode de communication. Donc, c’est la différence (le discours) – psychologiquement parlant – entre chacun de nous. Une telle différence doit être découverte pour comprendre le discours de l’autre. La société doit être fondée précisément sur cette différence qui existe entre chacun de nous. Une telle différence est liée à la vocation ou au niveau d’Être que nous avons.

Vous devez reconnaître la différence vocationnelle entre votre frère et votre sœur ou vos amis et vous. Il y a toujours une différence profonde, mais malheureusement les gens (à cause d’Adam, le cerveau) ont perdu la capacité de le reconnaître. Maintenant, nous ne pouvons pas voir la différence dans les niveaux psychologiques, parce que nous sommes si superficiels. Nous ignorons même, ou nous ne croyons pas, que l’âme, la psyché, existe. Certaines personnes ne croient pas en l’Esprit ou en Dieu; en d’autres termes, ils pensent que la personnalité est tout, et c’est tout. Donc, de nos jours, comme dans les temps anciens, les gens construisent une fausse société, représentée par la Tour de Babel, qui ne concerne que la personnalité au lieu d’être harmonieusement construite sur l’essence en équilibre avec la personnalité. Essence et personnalité sont précisément les éléments harmonieux pour le développement de toute société, de tout individu.

Nous avons besoin d’une personnalité pour communiquer avec notre prochain, avec la société, pour savoir comment nous comporter. Dans cette vie, nous avons besoin d’une personnalité, car sans personnalité, il serait impossible de communiquer. Mais nous ne devrions pas oublier notre essence, notre Conscience.

Vocation et Connaissance Innée

Si vous observez, c’est le problème, de nos jours, de notre société; les gens ignorent complètement l’essence, ils s’en fichent; ils se soucient seulement de leur personnalité. Ils ignorent que, selon les études Gnostiques, nous avons aussi une connaissance liée à notre propre essence particulière, qui est appelée «connaissance innée» qui se rapporte à notre Esprit, à notre propre Être, ou mieux dit, à notre propre vocation. Ce sont des capacités qui ne peuvent être prises par personne. Oui, quand vous découvrez vos propres capacités, psychologiquement parlant, les capacités de votre Être, alors vous devenez quelqu’un de spécial qui peut aider la société et vous-même de plusieurs façons. Et cette connaissance innée spéciale que nous avons chacun à l’intérieur est précisément la différence entre nous tous, entre vous et moi, et le reste du monde.

Chaque individu dans le monde a une vocation unique, une capacité que les autres n’ont pas, que seule cette personne possède. Découvrir cela à l’intérieur et reconnaître la vôtre, c’est construire une très belle société, dans laquelle vous avez une place, et votre ami a une place, que personne ne peut remplacer. Une telle vocation est liée à l’Être, aux forces de la psyché. C’est une connaissance innée que nous devons développer, qui est liée aux 72 piliers dont nous parlons ici, et qui nous sont donnés par les étoiles, par l’esprit.

L’autre type de connaissance que nous avons est la connaissance empruntée, qui est la connaissance que nous empruntons à la personnalité; par exemple, en ce moment vous lisez ce type de connaissance et vous le placez dans votre personnalité; ainsi, vous pouvez lire un livre, regarder la télévision, écouter la radio ou regarder un film, et toutes ces connaissances, qu’elles soient positives ou négatives, entrent directement dans votre personnalité. Telle est la connaissance empruntée. Donc, nous devons faire la différence et comprendre ce qu’est la connaissance innée et ce qu’est la connaissance empruntée. La connaissance empruntée est précisément dans la personnalité; c’est ce que nous appelons Nimrod, le puissant chasseur qui doit construire pour être puissant et faire face à la vie. Mais malheureusement, les Nemrod de cette époque, selon la Bible, ont oublié leur Esprit. Et ils se sont dit les uns au autres: «Allons, fabriquons des briques, et brûlons-les à fond pour construire cette Tour de Babel, ou cette société, cette ville, pour être un.» Mais il est écrit:

«Genèse 11: 5: Jehovah descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.»

Ici, dans ce verset, notre propre Monade particulière, ou mieux dit, notre propre Esprit particulier, descend du ciel pour voir la tour que nous, les enfants des hommes, construisons, qui est basée seulement sur la superficialité, sur la personnalité. Cette tour n’a rien à voir avec Lui. Selon les livres Kabbalistiques, il est écrit que dans la Tour de Babel il y avait trois différents types de personnes qui travaillaient ensemble, même si elles avaient des objectifs différents.

Trois Types de Personnalités

Le premier type a dit: «Construisons une tour, allons au sommet, et reposons nous.» Bien sûr, c’est la phrase pour ceux qui veulent s’établir au sommet, dans le centre intellectuel, en tant que leaders. Ces gens étaient ceux qui étaient dispersés de là dans différents groupes sur la surface de toute la terre.

Le deuxième type de personnes a dit: «Montons et faisons la guerre contre Dieu» ou «Allons au sommet, et abattons ou calomnions le monde». Ce sont les ignorants pulsionnels qui, bien sûr, ne font que développer le centre moteur-instinctif-sexuel, ils pensent seulement à devenir puissants à travers les guerres, à travers les combats, à travers les batailles, les disputes, les débats, etc. Ils sont très abondants de nos jours, ce sont des gens hasnamussen qui sont très forts dans leur personnalité et qui ne sont plus en contact avec leur Être individuel particulier, avec leurs propres Jah-Chavah particuliers. Donc ces gens-là sont aussi des athées, ils ne se soucient pas vraiment de la spiritualité, ils font partie de cette société ou de cette Tour de Babel, ils vont au sommet de la tour et font la guerre. Mais – selon les lois de l’évolution et de l’involution – ces gens se transforment en singes, ils entrent dans le corps des animaux qui involuent, parce qu’ils ne sont plus en contact avec leur propre Monade particulière.

Le troisième type sont ceux liés au centre émotionnel, qui veulent adorer Dieu, qui veulent entrer dans le chemin, mais à travers le mauvais chemin. Ce troisième type dit: «Élevons et servons les idoles.» Précisément ceux du troisième type ont été dispersés à la terre à cause de leur confusion des langues. Quelle est la base de la confusion des langues de ce type de personnes qui adorent les idoles? Eh bien, ce sont ces personnes qui s’identifient à la personnalité (idole) de certaines personnes qui sont liées, bien sûr, à cette Tour de Babel.

Le Troisième Niveau: Lumière Astrale Solaire

Maintenant, le troisième niveau de la Tour de Babel, il est écrit, était une spirale triangulaire avec quarante-deux tours de manière triangulaire, d’une manière spirale, ou en spirale. Bien sûr, cela est en relation avec la force solaire. Le triangle est toujours le symbole des trois cerveaux que nous avons, et que nous avons expliqué ici:

  1. Le cerveau moteur / instinctif / sexuel (développé de la naissance à l’âge de 7 ans)
  2. Le cerveau intellectuel (développé de 7 à 14 ans)
  3. Le cerveau émotionnel (développé de 14 à 21 ans)

De 21 jusqu’à l’âge de 42 ans, nous entrons dans l’époque solaire de notre vie. L’époque solaire se rapporte à la force solaire qui entre dans les trois cerveaux (le triangle), dans des âges différents, des tours différents (42, pour être plus précis). Plusieurs fois, nous avons parlé de la force solaire (Christ, le premier triangle Sephirothique). Ainsi, nous devons comprendre que la jeunesse dans notre corps physique est basée sur la force solaire qui est active pour 42 ans; mais surtout de 21 à 42 ans – qui est notre deuxième jeunesse – la force solaire est très active. Et pendant cette époque nous établissons notre position, notre place dans la société, dans cette vie.

Malheureusement, la lumière solaire, la force solaire, est gaspillée à travers les trois cerveaux et à travers la personnalité. Il y a beaucoup d’individus qui gaspillent la force solaire dans le centre moteur par des activités telles que l’abus de sports, avec des sports violents comme la boxe, le karaté etc. D’autres gaspillent la force solaire dans le centre émotionnel par l’expérience des émotions négatives, comme des drogues, de nombreux types de musique dégénérée qui est très commune de nos jours. Et le cerveau qui est le plus abusé est le cerveau intellectuel, à travers lequel nous recevons des informations intellectuelles à partir de l’âge de sept ans et parfois avant cet âge. Ainsi, le reste de notre vie nous continuons à abuser les centres intellectuel, émotionnel et moteur et à fortifier la personnalité, Nimrod. Nous dirons en termes simples, que chacun de nous a un Nimrod dans sa tête, dans son cœur et dans son sexe; puisque nous chassons et chassons toujours.

Maintenant, Jacob et Essau me viennent à l’esprit. Jacob et Essau sont précisément opposés. Jacob était préoccupé par le développement de l’essence. Essau était préoccupé par le développement de la personnalité. C’est pourquoi Kabbalistiquement nous affirmons toujours que Essau – à travers le temps – était la progéniture de Nimrod; parce que Essau et Nimrod sont liés à l’attrait du serpent, qui est le sang dans l’organisme humain.

Nous trouvons donc ici comment cette Tour de Babel est maintenant pleinement développée en chacun de nous. Et bien sûr, les 42 éléments, ou 42 attributs liés à la lumière astrale triangulaire, ou lumière solaire que nous devons développer, ont été développés de manière négative. La partie triangulaire de cette Tour de Babel est liée à la force solaire astrale. Quand nous désignons la force solaire, nous pointons toujours:

  • le triangle Kether, Chokmah, Binah
  • les trois cerveaux : cerveau intellectuel, cerveau émotionnel et cerveau moteur
  • les 3 forces primaires de l’univers, à travers lesquelles la lumière solaire s’exprime

Cette lumière solaire doit être mise en activité. Ces 42 éléments sont liés à l’émotion supérieure, dans laquelle nous apprenons comment transformer l’instinct en intuition. Ces instincts sont des parties animales (anima) de nous qui agissent mécaniquement, à travers la personnalité, qu’ils soient du centre moteur, du centre émotionnel ou du centre intellectuel. Ce sont 42 parties que nous devons éveiller et mettre en activité à travers le centre émotionnel; ils sont liés à la maîtrise. C’est pourquoi, dans les temps anciens, les Égyptiens parlaient des 42 juges du karma, ou des 42 jeunes hommes qui sont liés à ces 42 aptitudes ou des 42 manières dont nous devons agir à travers le cœur. C’est ce que nous appelons «bonne volonté».

Malheureusement, puisque nous sommes des esclaves des éléments animaux, nous manifestons ces 42 aspects de façon négative. Le jugement de notre karma est lié à la façon dont nous agissons à travers ces 42 forces. Rappelez-vous que le cœur est en relation avec la force solaire. Dans le cœur, nous avons ce que nous appelons dans la Kabbale (l’Arbre de Vie) Tiphereth – la force solaire, l’âme, la bonne volonté – dans laquelle nous devons agir avec compassion. Beaucoup de gens parlent de compassion, mais ils ignorent que cette compassion est liée à 42 attributs ou 42 forces que nous devons éveiller et découvrir sur le chemin par lequel nous sommes transformés par l’énergie solaire, la force solaire, dans les trois cerveaux.

Pourquoi cette spirale triangulaire avec quarante-deux tours est-elle liée au cœur? Parce que dans le cœur nous avons l’Atome Noûs, et Noûs est en relation avec Tiphereth, symbolisé par Jacob dans la Bible. Le chemin de Jacob est la façon dont nous apprenons à contrôler l’attrait du serpent, qui est le sang – Essau, qui est le sang qui vient du foie et entre dans le cœur. Dans le cœur se trouve Jacob, qui transforme cette action animale – qui agit toujours de manière négative – à travers ces 42 forces, et apprend à le faire de manière positive.

Dans le Livre des Morts des Égyptiens est écrit la Confession Négative; ceci est lié à l’initié qui – après avoir appris comment transformer toutes ces forces négatives en positives – est autorisé à prononcer la confession négative. Il a appris positivement – à travers la Méditation – comment transformer un par un ces 42 éléments en actions positives et agir en conséquence; c’est ainsi qu’il a acquis ce que nous appelons le Sacré Devoir Partkdolg de l’Être, qui est la manière dont vous transformez positivement la lumière solaire dans les trois cerveaux. C’est le symbole du troisième niveau de la Tour de Babel, qui est triangulaire avec 42 tours en spirale. Ces 42 tours sont la continuité de la façon dont vous apprenez à le faire, car les 42 tours (4 + 2 = 6) sont un symbole du retour ou de la persistance de la volonté (6 = Tiphereth, volonté humaine) dans laquelle nous venons et apprenons petit à petit comment agir positivement.

Cela me vient à l’esprit en ce moment même l’ascension d’Elijah; et Elisha le prophète, après avoir reçu les vêtements d’Elijah, ou Elie (Helios, le soleil); parce qu’Elisha suivait toujours Elijah. Elijah et Elisha, sont des noms similaires, n’est-ce pas? Elisha était le disciple d’Elie ou Elijah.

«Alors, quand Elijah monta au ciel par un tourbillon, Elisha le vit et prit le manteau d’Elijah, qui était tombé de lui, et retourna sur le bord du Jourdain.

Et il monta de là à Bethel; et comme il montait par le chemin, des petits enfants sortirent de la ville, et se moquèrent de lui, et lui dirent: Monte, chauve! Monte, chauve.

Et il se retourna, et les regarda, et il les maudit au nom de Jehovah. Et il sortit deux ours du bois, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants.» – 2 Rois 2: 23, 24

Quand vous lisez littéralement ces versets, vous pourriez dire: «Deux ours qui tuent 42 enfants, que fait ce prophète au nom de Dieu? Écoutez, ceci est lié à la psychologie Gnostique (Daath).

Les enfants symbolisent une partie de sa Conscience qui agit de manière négative; ou la partie de la Conscience qui agissait avec ces 42 aspects – dont nous parlons ici – de la mauvaise manière. Bien sûr, en les tuant, Elisha a tout transformé (les 42 aspects) en sa faveur, et après la Confession Négative est devenu un prophète, un prophète droit. Devenir un prophète droit de Iod-Chavah, votre propre Jehovah Elohim, c’est de savoir comment transformer avec droiture ces 42 éléments de la lumière solaire.

Bien sûr, ces 42 nous sont donnés peu à peu, de l’enfance jusqu’à l’âge de 42 ans. Mais, malheureusement, ces 42 éléments de la lumière solaire – liés à la jeunesse solaire qui dure jusqu’à l’âge de 42 ans – sont pris par l’ego à travers notre personnalité, et utilisés comme base pour être forts. En d’autres termes, ces 42 éléments que nous aurions dû ouvrir et éveiller, sont en sommeil, donc, ces forces solaires, les pouvoirs solaires sont utilisés de la mauvaise manière.

Ainsi, ce sont les enfants qui sont venus à Elisha lorsqu’il était dans son ascension pour devenir un prophète de Dieu. Bien sûr, il a immédiatement tué les 42 d’entre eux. Mais ce «immédiatement» n’est bien sûr pas comme la bible explique, en un coup. C’est un processus. Si vous voulez devenir un prophète de Dieu, vous devez aussi tuer ces 42 enfants symboliques. Ces enfants sont des transformations négatives de votre Conscience en relation avec la lumière solaire, à l’intérieur de vous. Ce n’est pas que vous allez tuer 42 enfants dans le monde physique. Non, ces éléments sont à l’intérieur de vous, car le soleil (Elie, Helios) symbolise précisément l’enfant de Dieu.

Ainsi, c’est ainsi que vous comprenez et saisissez aussi pourquoi dans le Gnosticisme nous disons qu’il y a 42 juges de la loi du Karma. Le karma, la loi, est lié au soleil. C’est pourquoi Michael, qui est l’ange lié au soleil, est représenté avec une épée dans la main et une balance dans l’autre; c’est la balance de la justice, sur laquelle la lumière solaire est toujours mesurée. Donc, quand vous mourez physiquement, vous allez devant les 42 juges; chaque juge sait comment gérer sa part de cette lumière solaire, qui est en relation avec la loi d’équilibre; ou la loi de Trogoautoegocrate-Cosmique-Commun-, la loi d’équilibre.

Pour être en équilibre avec cette loi, vous devez savoir comment gérer ces forces. Et c’est pourquoi il est dit que la troisième partie de cette tour était précisément liée à 42 tours de manière triangulaire. C’est une pure déclaration psychologique et Kabbalistique que vous ne pouvez comprendre qu’en sachant marcher sur le chemin.

Le Quatrième Niveau

Maintenant, la dernière partie de la tour était cylindrique avec 72 étages. Cet aspect cylindrique est en relation avec le système nerveux cérébro-spinal, en relation avec l’esprit. Rappelez-vous que lorsque nous étudions l’homme terrestre sur l’Arbre de Vie, nous commençons par le bas, nous disons: corps physique (Malkuth), Corps Vital (Yesod), Corps Astral (Hod) et ensuite le Corps Mental (Netzach), donc, le mental est la fin, le sommet. C’est pourquoi nous disons toujours qu’au sommet de la Tour de Babel se trouve la lune; parce que malheureusement, notre mental est lunaire.

Psychological-Moon-Babel
Notre Babiel Lune Psychologique

«Il est regrettable que nous ne vivions que dans une petite partie de nous-mêmes et que nous ignorions beaucoup de choses sur nous-mêmes.

Le côté caché de cette partie inconnue est normalement très profond et nous devons le savoir. Cela sera possible si nous y projetons la lumière de notre Conscience.

Cette face cachée est important car c’est dans cette partie que nous trouvons l’origine de nos erreurs, les innombrables réactions mécaniques, notre avarice. Évidemment, tant que nous n’aurons pas illuminé ce côté occulte avec les rayons de la Conscience, nous nous relationnerons mal non seulement avec nous-mêmes, mais aussi avec nos semblables.

Quand on illumine la face cachée de notre propre Lune Psychologique, il est possible de connaître ses propres erreurs; alors seulement il est possible de voir notre prochain correctement.

Cependant, quand on n’illumine pas cette partie cachée de soi-même avec la Conscience, on projette à tort tous ses défauts psychologiques sur les autres.» – Notre Propre Lune Psychologique par Samaël Aun Weor

Quand on projette par erreur tous ses défauts psychologiques sur autrui, on tombe alors dans «la confusion des langues». C’est seulement par la compréhension de nos défauts dans la Méditation que nous illuminons la face cachée de notre propre Lune Psychologique. La Méditation est le système pour contrôler tout ce qui est stocké dans notre mental; la Méditation est donc la manière dont nous transformons positivement la lumière solaire dans les trois cerveaux. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons acquérir notre devoir cosmique, qui est ce qu’on appelle le Sacré Devoir Partkdolg de l’Être.

«Quel est notre devoir cosmique? Je vais vous dire quel est notre devoir cosmique:

Premièrement: L’intellect. Ne pas permettre aux concepts intellectuels de traverser notre mental d’une manière mécanique; en d’autres termes, je vais le dire, prendre Conscience de toutes les données intellectuelles qui viennent au mental.

Comment devenons-nous conscients de ces données? Au moyen de la Méditation. Quand nous lisons un livre, nous devrions méditer dessus et essayer de le comprendre.

Deuxièmement: Les émotions. Nous devrions prendre Conscience de toutes les activités du centre émotionnel. Il est déplorable que les gens agissent sous l’impulsion des émotions, de manière totalement mécanique, sans aucun contrôle. Nous devrions prendre Conscience de toutes nos émotions.

Troisièmement: Les habitudes et les coutumes du centre moteur. Nous devrions prendre Conscience de toutes les activités, de tous les mouvements, de toutes nos habitudes. Ne faites rien mécaniquement.

Quatrième: Instincts. Nous devrions prendre possession de tous nos instincts et les soumettre. Nous devrions les comprendre en profondeur.

Cinquième: Transmutation de l’énergie sexuelle. Au moyen du Sahaja Maïthuna, nous transmuterons sans cesse nos énergies sexuelles.

Ainsi, en accomplissant notre devoir cosmique, il est évident que notre vie se développera harmonieusement. Les Corps Existentiels Supérieurs de notre Être seront formés, construits en nous, et ainsi, nous serons en harmonie avec l’Infini, en accord avec la Grande Loi. Nous pourrons arriver à une vieillesse pleine d’extase et conquérir la Maîtrise et la Perfection.» – Samaël Aun Weor

Cela signifie que le mental lunaire que nous avons reflète ou projette toujours des images; il n’absorbe pas la lumière solaire pour la Conscience. Le résultat de cette réflexion ou projection est cette personnalité que nous avons; la personnalité est précisément cela. Dans le mental, nous réfléchissons, nous imitons, nous projetons et nous aimons adorer ces représentations ou idoles mentales. C’est pourquoi il est dit que le troisième type de personnes qui construisaient cette Tour de Babel sont les gens qui disent: «Construisons une tour, et au sommet de la tour construisons une idole, et adorons l’idole.» Donc, c’est le problème de cette société, ou de ces groupes mystiques, de nos jours, y compris les groupes Gnostiques. Ils sont dans une confusion de langues parce que tous les différents groupes suivent des personnalités: des idoles. Ils oublient que l’unité que nous devons construire est à l’intérieur, pas à l’extérieur; c’est pourquoi ils s’identifient aux personnalités. C’est pourquoi quand le maître Samaël Aun Weor était vivant,il a toujours dit: «Je ne donne pas 5 cents, je ne donne pas de nickel pour ma personne.» Quand il a dit «pour ma personne», il parlait de sa personnalité.

La personnalité n’est qu’un véhicule. Vous voyez, nous avons dit qu’il est mort en 1976, mais qu’est-ce qui est mort en 1976? C’était la personnalité qu’il utilisait. Nous savons que Samaël Aun Weor est précisément la Conscience, l’Être, qui est venu en tant qu’Avatar pour donner son message. Ainsi, quand il était dans le plan physique, il a dit: «Ne me suis pas!» Quand il a dit qu’il faisait référence à sa personnalité. La personnalité est juste quelque chose qui naît dans son temps, grandit dans son temps, et meurt dans son temps. Il a écrit à propos de tout cela dans plusieurs de ses livres.

Donc, il n’y a pas d’avenir pour la personnalité. C’est pourquoi il est stupide de nommer «Maître» la personnalité de quelqu’un. Le Maître est à l’intérieur, pas à l’extérieur. Mais les gens qui ne comprennent pas la doctrine, qui ne sont pas sérieux, qui n’étudient pas, ils forment des idoles. En d’autres termes, ils adorent des personnalités. Et certaines personnalités aiment être adorées. Et c’est un problème.

Certaines personnes pensent que la vie c’est de devenir puissante dans ce monde physique. Ils ne comprennent pas que le seul qui veut devenir puissant dans ce monde physique est Nimrod. C’est pourquoi il est dit que Nimrod a fait la guerre contre Dieu. Ce n’est pas comme pensent les ignorants, que Nimrod faisait la guerre à un certain Dieu là-bas dans les nuages. Quand vous voyez la Tour de Babel peinte dans plusieurs images, vous voyez que le sommet atteint les nuages. Ainsi, dans le mental de ces ignorants qui ne comprennent pas le mythe, le symbole derrière le mythe, ils pensent que le Dieu écrit dans la Bible est là dans les nuages. Mais, maintenant de nos jours parce que nous avons des avions et des fusées qui vont dans l’espace, ils ne disent plus qu’Il est dans les nuages, maintenant, ils disent qu’Il est un Être gigantesque quelque part au-delà, dans l’espace. Ainsi, selon leur absurdité, Nimrod essayait de faire la guerre à ce marionnettiste, à ce tyran des multitudes ignorantes. Ce «Dieu» n’a jamais existé, et n’existe pas, parce que Dieu est à l’intérieur.

Quand vous avez oublié que Dieu est à l’intérieur, que Dieu est à l’intérieur de vous – quand vous oubliez que vous devez faire l’unité de ce Dieu à l’intérieur – alors vous essayez de faire cette unité à l’extérieur. Et c’est pourquoi les gens de nos jours essaient de faire une langue, un discours, parce qu’il y a confusion, puisque les gens voient seulement des différences en chacun de nous en relation avec la personnalité. Ils disent: «Combien d’argent avez-vous, parce que si vous en avez beaucoup, vous avez alors une forte personnalité, vous n’avez pas d’argent, alors vous n’êtes personne! Ils oublient de voir à l’intérieur.

Par exemple, ce grand maître, le Dalaï-Lama, est un maître que j’admire; je vois comment il développe réellement son Être intérieur. Il est en contact avec sa propre Monade, avec son propre Jehovah Elohim et en même temps il développe une personnalité très sage. Mais sa personnalité ne repose pas seulement sur la science, les choses matérielles, les briques, mais aussi sur son Esprit.

Il est écrit dans la Bible, ils disent: «Allons, faisons des briques, et brûlons-les à fond.» Qu’est-ce que la brique? C’est de l’argile; c’est la matière de ce monde physique. Vous prenez de l’argile, vous faites des briques et vous les faites en série, et vous faites une tour. C’est précisément la façon dont les gens se comportent de nos jours dans leur mental. Ils font juste des briques. En d’autres termes, ils donnent de la valeur aux choses matérielles. Si une des briques de cette tour tombe, ils sont si inquiets, parce que cette société ne se soucie pas de savoir si celle qui y posait cette brique est morte. «Oh, il est tombé mort, cela n’a pas d’importance, emmenez-le, car une autre personne apparaîtra pour mettre plus de briques ici et rendre cette société forte.» Donc, ils ne se soucient pas de l’individu, mais seulement des choses matérielles. C’est comme cela qu’est la société. C’est une autre Tour de Babel, dans laquelle il y a confusion, dans laquelle les gens sont placés dans des positions différentes, dans des occupations différentes, basées uniquement sur la personnalité. Et cette personnalité est Nimrod, le puissant chasseur. Ils ne se soucient pas de Dieu ; ils font même la guerre à Dieu. Alors comprenez-vous cela? Puisque c’est précisément l’une des questions les plus importantes à comprendre.

Tours Gnostiques

Écoutez: quand vous entrez dans cette connaissance du Gnosticisme, vous trouverez beaucoup de gens dont les personnalités ont tendance à dire: «Faisons un groupe Gnostique, que nous appellerons avec un autre nom». Donc, nous voyons de nombreux groupes partout, et les gens qui les forment disent: «Appelons cela le Nouvel Ordre». Voici un autre dit: «Appelons-le AGA ou IGA, ou CIGA, ou AGEAC, ou CEG, ou AGEACAC, etc.» Ainsi chaque groupe construit une idiosyncrasie particulière liée à sa personnalité. Et ils disent: «Maintenant, mettons au sommet de cette tour un chef, une idole, une personnalité!» Et la règle est que tous ceux qui veulent être dans cette tour doivent suivre cette personnalité, et ils ont de nombreuses raisons pour lesquelles une telle personnalité est si importante. Et vous entendez tout le temps, de toutes les directions, de tous les groupes «Si vous ne suivez pas celui au sommet de notre tour, alors vous êtes sur le mauvais chemin.» Néanmoins, dans ces tristes cas, leur erreur est que la personnalité n’a rien à voir avec le chemin Gnostique. Le chemin Gnostique est psychologique (Psyché – Logos).

La personnalité est importante. Et oui, les groupes sont nécessaires. C’est pourquoi dans ce groupe auquel nous appartenons nous respectons tous les groupes et nous accueillons tous les autres groupes. Mais nous ne disons pas que notre groupe est meilleur ou que pour être dans notre groupe il faut adorer quelqu’un, ou suivre quelqu’un, ou vénérer n’importe quelle idole, en d’autres termes, la personnalité de cet individu parce qu’il est celui qui suit après Samael Aun Weor, etc.

Écoutez: il n’y a qu’un seul individu qui soit le chef de cette doctrine, cette sagesse que nous représentons, et son nom est Samaël Aun Weor, qui a dit: «Je ne suis qu’un messager». La connaissance en soi appartient à l’univers. La Gnose n’appartient à aucun groupe ou mouvement. La Gnose n’appartient à aucune personnalité. La Gnose est universelle et appartient à Christ, qui nous la donne par l’intermédiaire de ses messagers.

Ainsi, nous devons faire l’unité à l’intérieur de nous et découvrir cette unité à l’intérieur de nous-mêmes, et faire une société basée sur cela, mais si nous oublions cela alors nous tomberons dans la «confusion des langues». C’est ainsi que nous commencerons à suivre des idoles, ou des préceptes donnés par des personnalités qui ne comprennent pas l’Arcane (l’Arche), ainsi ils ont construit une Tour de Babel et l’ont appelée «Gnostique».

C’est pourquoi, lorsque vous lisez la Bible, vous trouvez que dès que Noah atteint le Mont Ararat, ses descendants commencent à se multiplier; les fils de Noah étaient Shem, Ham et Japheth: et à eux étaient nés des fils après le déluge. Ainsi, de Ham, le troisième fils de Noah, vient Canaan, qui était déjà damné par Noah. Et de Canaan vient Cush.

«Et Cush engendra Nimrod: il commenca à être un puissant sur la terre. Il était un puissant chasseur devant Jehovah: c’est pourquoi il est dit, tout comme Nimrod, le puissant chasseur devant Jehovah. Et le début de son royaume était Babel.» – Genèse 10: 8-10

Ainsi, en étudiant cela du point de vue Gnostique, nous voyons précisément pourquoi nous devons faire attention. En ces temps Samaël Aun Weor représente Noah qui atteint Ararat, les hauts niveaux de réalisation. Maintenant, nous suivons ses préceptes, sa doctrine. Mais beaucoup sont dans une «confusion des langues». Ainsi, il y a beaucoup de groupes qui déclarent que pour être dans le droit chemin, nous devons appartenir à leur ordre, adorer leur idole, ou suivre une certaine personnalité. Ceux qui déclarent «adorons une idole au sommet de la Tour de Babel» sont ceux qui entrent dans «la confusion des langues». Et c’est précisément ce qui se passe de nos jours. Tout le monde est confus parce qu’ils disent: «Vous devez suivre ce groupe!» Puis un autre dit: «Non, voici l’organisation que nous devons suivre!» Écoutez: tout cela est de la politique dans le per-son-a-li-té, Nimrod!

Nous devons comprendre et saisir que chacun de nous a un niveau d’Être différent et une personnalité différente. Nous devons respecter cela. Nous savons et nous comprenons qu’il y a des gens qui conviennent à ce groupe et d’autres qui conviennent à un autre groupe. Mais nous devons comprendre cela, et ne pas pointer et dire: «Si vous n’êtes pas avec ce groupe, vous êtes alors condamné», parce que c’est faux. De telles déclarations appartiennent à Nimrod, ou Nimrods qui créent une «confusion des langues», construisant une autre Tour de Babel.

Il y a des gens qui prennent la doctrine Gnostique ou la connaissance de n’importe quelle religion et la placent dans leur cerveau moteur (comme habitudes), d’autres dans le cerveau émotionnel (comme croyances), et d’autres dans le cerveau intellectuel (comme théories). Néanmoins, seuls ceux qui ont un équilibre conscient dans leurs trois cerveaux sont ceux qui construisent la tour droite, qui est à l’intérieur, qui est l’Homme du Zohar, le Kosmos Humain. Oui, l’Homme du Zohar est le contraire de la Tour de Babel.

Ce n’est pas en suivant qui que ce soit, une personnalité ou un groupe quelconque que l’on puisse réaliser son Soi; mais en faisant une unité à l’intérieur et en étant fidèle à la doctrine de Samaël Aun Weor.

«Sans se retenir dans la connaissance (Gnose) d’une cause, mais tournant le dos au (enseignements du) Guru (maître Samaël Aun Weor), il a travaillé dans la Forge ardente de Vulcain en vain parce que Devi Kundalini ne récompense jamais la trahison…» – Samaël Aun Weor, Le Mystère de la Floraison d’Or

«Donc, de nos jours, il est très dangereux de simplement suivre quelqu’un, le mieux étant de chercher le Maître Intérieur, la meilleure chose est de suivre notre «Je Suis». La meilleure chose est d’apprendre à voyager dans le Corps Astral afin de visiter les temples de la Loge Blanche et de recevoir les enseignements directement dans le temple.» – Samaël Aun Weor

Nous sommes dans les temps de la fin; nous devons comprendre la manière dont nous devons faire cette unité à l’intérieur, c’est-à-dire l’auto-réalisation de l’Être à l’intérieur. Et arrêtez d’adorer les idoles. Seul Nimrod adore les idoles, et rappelez-vous que Nimrod existe à l’intérieur de nous. Il n’est pas à l’extérieur.

Les 72 étages de cet aspect cylindrique final de la Tour de Babel se rapportent à la façon dont le mental utilise la base ou la fondation de cette vie physique de la très mauvaise façon. Néanmoins, si nous apprenons comment éveiller les sept serpents de feu, alors nous apprenons à construire les sept escaliers qui relient chacun des étages aux autres de cette tour, ce qui dans ce cas symbolise toute la structure de ce que nous sommes en ce moment, à savoir: physique, vital, émotionnel, mental et personnalité.

La base ronde de la Tour de Babel, avec douze portes et 72 piliers, est le plan physique.

Le plan vital est quadrangulaire avec neuf étages, qui sont les neuf sens, ou les neuf portes à travers lesquelles nous stockons beaucoup de choses dans notre psyché.

Le triangle, avec 42 tours, représente ces 42 éléments ou forces solaires astrales vitales que nous devons mettre en équilibre afin de devenir un véhicule pour notre propre Dieu. Sinon, nous faisons le contraire, ce que font normalement les gens, dans leur personnalité.

Et le dernier est la structure cylindrique qui représente le mental, le cerveau, le système nerveux spinal, qui est le véhicule du mental avec 72 étages. En d’autres termes, nous développons cela pour notre personnalité. Ces 72 étages dans le mental sont ce que Nimrod, la personnalité, utilise pour son propre développement.

Il y a autant de Nemrod dans cette société qu’il y a d’hommes et de femmes. Et chacun d’eux fait, bien sûr, la guerre contre un être particulier. D’autres sont dispersés à l’étranger parce qu’ils sont paresseux. Ils veulent juste se reposer au-dessus et gagner beaucoup d’argent. C’est ce que les gens font dans le cerveau moteur, c’est-à-dire, accumuler beaucoup, et quand ils atteignent un certain âge, se reposent comme des rondins; des paresseux, qui s’opposent aux autres qui veulent aller au sommet et faire la guerre pour être puissants, pour être souvenu. Attila, Hitler et beaucoup d’autres personnalités militaires font la guerre et tentent de conquérir le monde; pour quoi? Pour certaines idéologies? Et les autres sont les spirituels, qui veulent faire une tour, mais qui veulent placer une idole dessus. Donc, il y avait beaucoup d’idoles dans le passé car il y a beaucoup d’idoles dans le présent; les gens qui idolâtrent certaines personnes; ils disent: «Si telle ou telle personne me dit que je dois épouser celui-ci, je dois le faire.» Ou, «Parce que cette personne est un très vieux Gnostique et il en sait beaucoup, donc s’il dit cela je le ferai.» C’est une façon stupide de vivre sa vie. Écoutez, vous devez suivre votre propre Être, pas des personnalités.

Nous devons respecter et honorer les anciens, ceux qui nous ont donné et nous donne la connaissance, mais d’abord vous devez suivre votre Dieu individuel particulier, puisque, si vous mettez vos pas, vos pieds hors du chemin, c’est une erreur; le chemin est à l’intérieur de votre Être. Oui, il est positif de recevoir des conseils, afin de ne pas aller de la mauvaise manière. Mais méditez toujours sur tous les conseils que vous obtenez. Sinon, nous tombons dans des erreurs et nous nous empêtrons dans cette Tour de Babel.

Alors sachez que chacun de nous est en effet une Tour de Babel. Et chacun de nous dans un groupe fait une autre tour, donc, cette société est en soi une grande tour. Ainsi, bien sûr, tous les groupes de cette humanité entière forment une grande ville, une grande civilisation, avec une grande Tour de Babel. Cette société de nos jours est en effet une grande Tour de Babel. Il y a confusion, il y a une grande confusion dans le monde. Mais si nous apprenons à être doux et à suivre notre Être intérieur, nous ne serons pas confus.

Maître Samaël Aun Weor a déclaré:

«Il est écrit que lorsque les Dieux veulent punir les hommes, ils les confondent d’abord.» – Magie Gnostique des Runes

Quand les Elohim et les Êtres Supérieurs veulent punir l’humanité parce qu’ils ne sont plus en contact avec leur propre Être, mais suivent seulement Nimrod, alors ils les confondent, pour les punir. Écoutez, une telle confusion entre à travers Nimrod, la personnalité. Par conséquent, seuls ceux qui suivent leur Être Intérieur et ne permettent pas de se confondre avec Nimrod ne sont pas punis.

Questions et Réponses

Q: Qu’est-ce que cela signifie de dire que notre Monade réside dans la Voie Lactée, [a-t-elle un emplacement physique]?

R: La signification de cela est que chaque étoile de la Voie Lactée est un véhicule physique d’un Fohat, qui n’est pas tridimensionnel; un tel Fohat réside dans la septième dimension, ou dimension zero. Fohat signifie feu; un élément ardent d’où descend la flamme de notre Être. En d’autres termes, nous sommes connectés, psychologiquement parlant, à une étoile, à son Fohat particulier. C’est pourquoi nous disons que nous descendons des étoiles, de la Voie Lactée, mais pas de façon tridimensionnelle. Tridimensionnellement parlant, nous trouvons des étoiles, des planètes, des comètes, tout ce qui est dans la galaxie. Mais dans cette conférence, nous parlons psychologiquement, au sujet de la psyché. Et pour cela, vous devez comprendre que la Monade est dans les dimensions supérieures liées à l’un de ces Fohats, que la Bible appelle Elohim.

Q: [Vous avez dit Iod Hei Vau Hei… ??]

R: Oui, si vous ajoutez les nombres de chaque mot. Ici vous trouvez 6, 3, 8, en relation avec les nombres dont nous parlons ici, à propos des valeurs des mondes de l’Homme du Zohar. Nous avons dit que le premier est la valeur de 10, le deuxième est la valeur de 15, le troisième est de 21 et le quatrième est de 26. La question est: Si nous ajoutons ces chiffres, et nous avons la synthèse, ces nombres ont-ils un sens? Bien sûr, ils en ont kabbalistiquement.

Q: 26 est égal à 8 n’est-ce pas?

R: 26 est égal à 8. Et 8, bien sûr, est [l’Arcane Huit] la patience de Job. C’est la manière dont nous expions le karma. Bien sûr, dans ce monde physique, nous sommes tous nés pour expier le karma. C’est le moyen de se développer. Donc vous voyez, la Tour de Babel, réellement, si vous lisez attentivement, est un symbole, un symbole psychologique, dans lequel nous venons tous dans ce monde physique et nous nous développons. Si nous suivons le message de l’Arche de Noah, alors vraiment nous pouvons éviter de devenir des «tours fulminées» [Arcane Seize]. Parce que selon la Kabbale, le seizième Arcane est la tour fulminée. Cette tour fulminée est la Tour de Babel à l’intérieur de chacun de nous. Chacun de nous est une Tour de Babel fulminée, si vous vous observez. À moins que vous n’entriez en contact avec vous Être et faites en sorte que les forces cosmiques ne vous fulminent.

Rappelez-vous les trois types de personnes dans la Tour de Babel. Ceux qui vont au sommet et font la guerre, se transforment en accord avec l’involution en singes, et entrent dans Klipoth. Ceux qui vont juste au sommet de la tour et se reposent, ils sont dispersés, partout. Et ceux qui veulent faire une idole et veulent adorer l’idole au sommet de cette tour, sont ceux qui entrent dans «la confusion des langues». Et certains d’entre eux, ils abandonnent la construction de cette tour ou la construction de leur propre Être, le développement de leur propre psychologie.

Q: D’où vient le mot Babel?

R: Babel est la racine de notre mot «babille, babilles». Babel vient de l’Akkadien et signifie «porte de Dieu». Babel, bien sûr, est quelque chose en relation avec Dieu, contre Dieu. El est Dieu, Bab-El. Nous dirons: Une tour construite, sans tenir compte de l’Esprit. Ou quelque chose que vous construisez en vous, dans votre psyché, dans votre personnalité, sans tenir compte de Dieu. Et c’est précisément le sens de la Tour de Babel. Construire quelque chose et ne pas se soucier du reste, de Dieu, à propos de tout. C’est ainsi que cette société est construite de nos jours. Beaucoup de «Nimrods» de nos jours se rassemblent et ils veulent construire une société d’athées. Ils ne croient pas en leur propre Être, en eux-mêmes, seulement en leur personnalité, et c’est tout. Et c’est pourquoi, quand quelqu’un agit de cette façon, ils l’appellent «Nimrod». Alors ne soyez pas Nimrod.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Tower of Babel (1)