Sept Mentals et Sept Vérités

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Conférences de Samael Aun Weor

avalokitesvara-900
Avalokitesvara

Commençons notre conférence pour ce soir. J’exhorte tout le monde à appliquer le maximum d’attention.

Surtout, nous devons nous rappeler qu’il y a sept seigneurs sublimes et sept vérités, et cela nous invite à réfléchir.

En effet, il y a sept Dhyani Bouddhas. Jusqu’à cette Race Aryenne, cinq ont agi véridiquement. Dans les futures deux races racines, deux viendront: le sixième pour la sixième race racine, et le septième pour la septième race racine. Celui qui est ici, à l’intérieur de ma personne insignifiante et sans valeur, est le cinquième et le dernier de cette race-racine.

seven-planets-angels

Néanmoins, nous devons établir une différenciation complète entre les Bouddhas de Contemplation et les Bodhisattvas terrestres. Incontestablement, les Bouddhas de Contemplation sont des prototypes des Bodhisattvas terrestres. Les Bouddhas de Contemplation, en eux-mêmes, sont Père-Mère, parce que chaque Bouddha est duel. Dans tout Bouddha, il y a un principe masculin, le Père, et un principe féminin, la Divine Mère Kundalini Shakti.

Certains auteurs orientaux pensent qu’Anupadaka – c’est-à-dire le Bouddha de Contemplation (du fait d’être en soi le Père-Mère, le complément glorieux de tout Bodhisattva terrestre) – est sans Père et sans Mère. Ce concept me semble faux, car tout Bouddha de Contemplation, tout Père-Mère (un complément glorieux du Bodhisattva) a manifestement émané du Père Éternel Cosmique Commun (cela doit être compris) et de la Mère Divine Immanifestée, la Prakriti immanifestée. Le Père Éternel Cosmique Commun est duel, c’est Père-Mère en soi. À son tour, de lui émane le Bouddha de Contemplation, qui est le Père-Mère particulier de tout Bodhisattva, et vous devez tous comprendre cela… Par conséquent, je ne pense pas qu’Anupadaka, le Père-Mère, soit un orphelin. Je pense que le Père-Mère intérieur de chacun de nous émane du Père-Mère Éternel Cosmique Commun, qui est coessentiel avec l’Espace Abstrait Absolu. Je me permets donc d’être en désaccord avec certains auteurs concernant le terme «Anupadaka» – c’est-à-dire le Bouddha de Contemplation – étant dépourvu de Père et de Mère, juste pour le fait d’être en lui-même le Père et la Mère d’un Bodhisattva. Anupadaka est quelque chose de plus que cela: Anupadaka est le Bouddha de Contemplation qui a émané du Père-Mère Éternel Cosmique Commun.

Chacun de nous a son Père qui est en secret, et chacun de nous a sa Divine Mère Kundalini. Les Bodhisattvas des Bouddhas de Contemplation ne font pas exception: nous sommes un développement du Père-Mère, et nous apparaissons ici au milieu de l’humanité pour montrer le chemin, la voie, aux autres. Il est nécessaire pour vous tous de continuer à comprendre tout cela…

Évidemment, nous sommes les sept prototypes de tous les Bouddhas de cette planète Terre. Cela ne signifie pas que les Bouddhas en eux-mêmes n’ont pas leur prototype individuel, leur Père-Mère. Nous précisons seulement que les sept en eux-mêmes constituent le prototype de tout Bouddha, et il faut apprendre à comprendre cela…

Ainsi, il y a sept seigneurs sublimes et sept vérités. Chaque vérité est contenue dans chacun des sept. Si mon Dieu intérieur profond a la vérité sur la puissance, évidemment le Dieu de Mercure, Raphael, aura la vérité sur la science, sur la sagesse, et Saturne / Orifiel sur la mort, etc. Donc, il y a sept vérités, c’est évident. Mais ce que je dis est répété dans chaque être humain…

Sept Mentals

On a beaucoup parlé du mental, comme s’il n’y avait vraiment qu’un seul mental. Mais, en effet, il y a sept mentals.

Nous pourrions appeler le premier «mental intellectuel», mais si nous commençons du bas vers le haut pour que cela puisse être mieux compris, nous pouvons dire que le premier est le mental instinctif, le second le mental émotionnel, le troisième le mental intéllectuel; le quatrième le mental équilibré, etc.

Tous ces sept mentals sont importants, très importants. Que l’instinct ait un mental est vrai. Que le centre émotionnel ait un mental est vrai. Que le centre intellectuel ait un mental est également vrai. Qui pourrait le nier? Que le centre moteur ait un mental, personne ne peut le nier. Il y a sept mentals.

centers-and-brains-color-seven

On est étonné, par exemple, par le mental instinctif, comment il contrôle merveilleusement les processus organiques! On est étonné par le mental sexuel, comment il régit les activités sexuelles des êtres humains! On est perplexe par le mental moteur, comment il dirige sagement les mouvements dans l’organisme! De même, on est étonné par le mental émotionnel et par le mental intellectuel.

Cependant, n’oublions pas que les trois centres inférieurs de la machine organique – à savoir les centres sexuel, moteur et instinctif – forment un triangle formidable, un triangle splendide qui peut parfaitement gérer les trois forces (positive, négative et neutre) de l’électricité. Cela nous surprend, en effet.

Quant au mental purement émotionnel, il nous laisse évidemment trop à réfléchir, puisque l’émotion a aussi un mental. Et en ce qui concerne le mental intellectuel, nous le savons tous.

Ainsi, donc, les centres instinctif, moteur, sexuel, le centre émotionnel et le centre intellectuel, etc., ont un mental.

De plus, il y a deux types de mental supérieur. Ce sont le mental émotionnel supérieur et le mental intellectuel supérieur. Malheureusement, ce genre de mental est inaccessible, indisponible, insaisissable aux humains actuels…

Quiconque veut vraiment entrer en contact véridiquement avec le mental émotionnel supérieur et le mental intellectuel supérieur doit parvenir à un état passif. Et quiconque veut vivre continuellement en contact avec ces deux centres supérieurs (le mental émotionnel supérieur et le mental intellectuel supérieur) doit désintégrer non seulement l’ego, mais aussi la personnalité.

On a beaucoup parlé des centres de la machine humaine. On a beaucoup parlé du centre instinctif, du centre émotionnel, du centre intellectuel, des centres moteur et sexuels. En effet, beaucoup a été dit, vraiment, on en a beaucoup parlé, mais ce qui n’a pas été clarifié, c’est que chacun de ces cinq centres a un mental, et que le mental émotionnel supérieur et le mental intellectuel supérieur sont les deux mentals les plus élevés. Ainsi, chacun de ces mentals des cinq centres de la machine organique – l’intellectuel, émotionnel, moteur, instinctif et sexuel ont leur propre mental. Et les centres émotionnel supérieur et intellectuel supérieur ont chacun leur mental.

Par conséquent, il y a sept mentals, sept sphères d’action pour le mental. Sept sont les mentals, et en chacun d’eux est contenue une vérité. Ces sept mentals contiennent les sept vérités. C’est pourquoi les frères et sœurs doivent comprendre la relation entre le macrocosme et le microcosme. Une fois que l’on comprend cela, on peut continuer.

Ces sept mentals contrôlent complètement l’organisme, en particulier les cinq, comme je l’ai déjà dit. Les deux mentals supérieurs sont actuellement inaccessibles aux humains ordinaires. Mais, les cinq mentals des centres intellectuel, émotionnel, moteur, instinctif et sexuel contrôlent complètement la machine organique.

Ces sept mentals régulent toutes nos activités. Malheureusement, nous avons toujours un mauvaise secrétaire dans l’intellect, et c’est l’ego, le «Moi».

L’Ego

Les humains ont trois cerveaux. Ceux-ci sont liés aux cinq centres de la machine humaine. L’intellect, l’émotion, le mouvement, l’instinct et le sexe se rapportent à la même machine humaine.

Le centre intellectuel, le centre émotionnel et le centre moteur sont dignes d’attention. Évidemment, les centres moteur, instinctif et sexuel forment un triangle parfait. Les centres moteur, instinctif et sexuel n’ont aucun antagonisme entre eux. C’est pourquoi nous parlons généralement de trois cerveaux : le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel et le cerveau moteur-instinctif-sexuel…

Comme je l’ai déjà dit, nous avons un mauvaise secrétaire chargé d’envoyer des messages, d’envoyer des représentations, d’envoyer des impressions aux mauvais centres. Par exemple, ce mauvais secrétaire envoie une impression au centre instinctif quand elle n’aurait pas dû être envoyée au centre instinctif mais au centre sexuel, ou une impression qui devrait être envoyée au centre intellectuel est envoyée au centre émotionnel, ou une impression qui devrait être envoyée au centre émotionnel est envoyée au centre moteur-instinctif-sexuel. Ainsi, les êtres humains vivent d’une manière complètement erronée à cause de leur ego, le «Moi», le moi-même, l’entêté, et c’est le gros problème.

Ces sept mentals fonctionneraient à merveille si en nous il n’y avait pas un si mauvais secrétaire, cet ego, le «Moi», le moi-même, l’entêté; voyez le fait grave de l’affaire.

Dans le macrocosme, les sept sphères planétaires travaillent en parfaite harmonie; tout se passe correctement. Malheureusement, ici, dans le microcosme, tout va mal: les sept mentals agissent de manière plus ou moins anormale à cause de l’ego. Par exemple, les messages destinés au centre intellectuel atteignent le centre sexuel; les messages destinés au centre émotionnel atteignent le centre moteur. Conclusion: le monde entier vit de manière erronée. Ce qui est pour l’intellect atteint le sexe, ce qui est pour le sexe atteint l’intellect, ce qui est pour le centre émotionnel atteint le centre instinctif. Dans ces conditions, le monde entier est dans l’erreur. Les sept mentals fonctionnent mal à cause de l’ego, dû au «Moi», dû au «moi-même».

Pas là-haut dans le macrocosme; là les sept mentals marchent merveilleusement. Pourquoi? Parce que tout est en harmonie. Chacune des sept planètes a son propre mental, et chacun de ces mentals défile dans une concordance parfaite avec le cosmos entier; voyez cet ordre intéressant.

Maintenant, en ce qui concerne les sept Bouddhas, ils ont leur synthèse dans Avalokitesvara. Qui est Avalokitesvara? C’est la synthèse des sept, c’est le Logos, strictement le Logos Solaire. Gautama Shakyamuni, par exemple, est le Bodhisattva d’Amita Buddha / Amitabha, mais Gautama est juste le Bodhisattva terrestre. Ce qui est important dans Gautama, c’est le Bouddha de Contemplation; c’est ce qui est fondamental.

amitabha
Amitabha

Quiconque atteint l’état Bouddhique l’a fait parce qu’il a placé les sept mentals en ordre. Cependant, pour atteindre l’état Bouddhique, il faut d’abord passer par l’annihilation Bouddhique, ce qui signifie avoir désintégré l’ego, le «Moi», le moi-même, l’entêté. Après avoir traversé l’annihilation Bouddhique, les sept mentals marchent en parfaite harmonie avec le cosmos entier, ainsi l’humain est parfait dans le sens le plus complet du terme.

Mais, pendant que l’ego continue d’exister, les sept mentals seront en disharmonie, dans des émeutes, dans de mauvaises situations, gérés par un mauvais secrétaire (l’ego), qui – comme je l’ai déjà dit et je le répète – envoie des messages pour un centre à un autre centre, causant le chaos à l’intérieur de nous, causant le chaos dans nos sept mentals.

Nous devons donc accélérer le processus de désintégration de l’ego, et pour cela le feu sacré, le Fohat, est nécessaire.

Électricité et le Feu Sacré

Évidemment, Fohat est un moyen pendant la manifestation, mais en dehors de ce monde Euclidien tridimensionnel, Fohat est différent. Pendant l’immanifestation et dans les nuits cosmiques, Fohat est l’électricité sexuelle transcendantale. Incontestablement, à l’aube de toute création, c’est l’électricité qui organise les atomes dans les molécules. Fohat organise, fabrique, etc.

Certains pensent que l’électricité émerge d’une entité individuelle, de l’un des nombreux Êtres qui appartiennent à l’Armée de la Grande Parole, mais en réalité, je dis sincèrement que l’électricité émerge directement de l’Ancien des Jours. La gloire de la Shekinah émerge de l’Ancien des Siècles, le Père, «qui est en secret».

Incontestablement, en elle-même, la Shekinah a le pouvoir d’organiser les atomes dans les molécules, le pouvoir d’organiser les mondes. En elle se trouvent les possibilités nécessaires à la création de toute création. Pour cette raison, mes chers frères et sœurs, je comprends que l’électricité elle-même est sacrée, que nous devons voir l’électricité avec un profond respect, avec une grande vénération…

Les Sept Sceaux de l’Apocalypse

Cette discussion sur les Sept Mentals est également liée au nombre sept. Nous savons que la Pierre Cubique a sept aspects, et que les sept points cardinaux sont dans la Pierre Cubique. Le côté vers le haut est le cinquième point cardinal, et celui vers le bas est le sixième point, alors qu’au centre se trouve le septième. Ainsi, au centre de la Pierre Cubique de Yesod, au centre de la Pierre Philosophale Cubique, le Maître doit être mesuré; là il est crucifié. Pour comprendre quel est son degré d’auto-réalisation intime, il faut le mesurer par rapport à la pierre.

L’adepte qui a atteint le septième degré qualifié, qui a atteint la septième initiation qualifiée, manie évidemment parfaitement les sept mentals, et après avoir désintégré l’ego et la personnalité reçoit le baptême de feu, et ceci est transcendantal. C’est pourquoi, dans l’Apocalypse de Saint Jean, en arrivant au septième sceau, lorsque le septième sceau est ouvert, la voix du septième ange déclare que «le mystère de Dieu devrait être terminé, comme il l’a déclaré à ses serviteurs les prophètes.»

Il y a sept sceaux, sept coupes et sept trompettes; c’est quelque chose qu’aucun de vous ne peut nier. En effet, l’Apocalypse de Saint Jean est le livre de la sagesse. C’est le livre que l’apôtre Jacques le Majeur a roulé dans sa main droite. C’est le livre qui guide les alchimistes. Sans le livre de l’Apocalypse, la science du Grand Œuvre ne peut être comprise.

Nous devons vivre «l’Apocalypse» de l’extérieur ou de l’intérieur. Si nous le vivons extérieurement avec toute l’humanité, nous avons traversé l’abîme et la Seconde Mort (la Bible l’indique, la Bible commence par la création de l’humanité et finit par le jugement de l’humanité). Ainsi, «l’Apocalypse» est transcendantale.

L’Apocalypse se réfère aux sept anges. La Bible est sacrée, en particulier l’Apocalypse, parce que l’Apocalypse est un livre Hermétique.

L’initié doit briser chacun des sept sceaux.

tree-of-life-seven-bodies

Le premier sceau appartient au corps physique. Quand l’initié brise ce sceau, il connaît les mystères de l’abîme.

Le second sceau correspond à la profondeur organique vitale, le linga sarira de l’Hindustani, et quand l’initié brise ce sceau, il connaît la science qui correspond à la décapitation de Jean-Baptiste.

Quand le troisième sceau est brisé, ce qui appartient au Corps Astral, l’initié connaît tous les mystères du monde astral; son véhicule sidéral devient un véhicule d’or pur.

Quand le quatrième sceau est brisé, ce qui correspond au monde mental, l’initié connaît évidemment tous les mystères du mental universel, connaît les sept mentals, qu’il a bien organisés. Son mental, en synthèse, s’est Christifié.

Quand le cinquième sceau est brisé, qui est le sceau du monde de la volonté consciente, évidemment l’initié devient le Fils de l’Homme.

Lorsque le sixième sceau est brisé, ce qui correspond à la Conscience ou au Corps Bouddhique ou Intuitionnel, l’initié connaît les mystères de l’âme-esprit, les mystères de la Conscience.

Et quand le septième sceau est brisé, ce qui appartient précisément à Shiva-Tattva, l’initié connaît alors les mystères de l’Être.

Il y a sept sceaux à déchirer, un par un. Celui qui déchire le septième sceau reçoit le baptême de feu et reste illuminé à l’intérieur. C’est ce que nos frères et sœurs devraient comprendre.

Le Manque de Progrès

Mais beaucoup se plaignent du manque d’illumination; ils se disent: «Eh bien, autant que j’ai travaillé, autant que j’ai étudié, et enfin, autant que j’ai souffert, toujours rien, l’illumination ne m’atteint pas… Rien, rien, rien! Qu’est-ce qui m’arrive?»

Ils protestent parce que leurs chakras ne se développent pas. Ils protestent parce qu’ils ne peuvent pas consciemment sortir dans leur Corps Astral. Ils protestent qu’ils ne savent pas comment voyager dans le Corps Mental. Ils protestent parce qu’ils ne peuvent pas visiter la Loge Blanche à volonté. Ils protestent qu’ils sont encore endormis, inconscients. Mais, ils ne réalisent pas qu’ils n’ont pas organisé leurs sept mentals, et ils ne peuvent pas organiser leurs sept mentals aussi longtemps que l’ego continue d’exister en eux. Ils ont leur ego très vivant, gros et robuste, et comme ça ils se plaignent! Alors, à quel point ces frères et sœurs se plaignent-ils quand leur ego est vivant?

Tant que l’ego est vivant, le droit à l’illumination est impossible. D’où allons-nous obtenir l’illumination si notre Conscience est embouteillée dans l’ego? D’où vont-ils avoir l’illumination? C’est impossible!

Dissolvez l’ego, frères et sœurs, et vous deviendrez illuminé. Dissolvez l’ego, et vos sept mentals deviendront merveilleusement organisés. Parce que tant que vous ne dissolvez pas votre ego, les sept mentals de vos sept centres restent altérés.

Donc, vraiment et sincèrement, nous devons travailler sur nous-mêmes afin d’organiser les sept mentals. Seuls ceux qui ont travaillé très dur sur eux-mêmes savent ce que c’est que de déchirer le septième sceau, et ce que c’est de recevoir le Baptême de Feu.

Quiconque déchire le septième sceau et reçoit le baptême de feu entre en contact avec les différentes parties de son Être profond. C’est ainsi que l’illumination se produit.

On s’étonne lorsqu’on sait que les douze apôtres du Christ sont à l’intérieur de nous-même. Et c’est ainsi: ils le sont.

Il y a douze puissances cosmiques dans chaque être humain, à l’intérieur de son propre Être profond. Quand on sait être en contact avec ces douze puissances intérieures, alors on devient illuminé, alors on n’a plus à se plaindre. Mais, pendant que l’on n’est pas en contact avec ces douze puissances, d’où va-t-on avoir de la sagesse? D’où va-t-on avoir l’illumination? D’où va-t-on obtenir ces pouvoirs?

Il y a aussi vingt-quatre émanations, vingt-quatre anciens, qui sont vingt-quatre parties de notre Être. Comment pourrions-nous en effet savoir quelque chose sur le zodiaque, quelque chose qui ne soit pas seulement de cette astrologie mécanique ou de cette astrologie de parc d’attractions, si l’on n’est pas en contact direct avec les vingt-quatre émanations? À l’intérieur de nous, donc, il y a beaucoup de merveilles…

Il a également été indiqué, et très clairement, qu’il y a trois types de relations:

D’abord, la relation avec son propre corps. Si quelqu’un ne sait pas comment se comporter avec son propre corps, il tombe malade et meurt.

Deuxièmement, la relation avec l’environnement externe. Si l’on ne sait pas comment se comporter avec ses semblables, on est à l’origine de conflits et de problèmes.

Néanmoins, le troisième type de relation est le plus important: la relation avec chacune des parties de notre propre Être intérieur profond.

On ne peut pas se mettre en rapport avec les sept ou avec les douze, ni avec les vingt-quatre, ni avec les quatre, etc., etc., etc., si l’on n’a pas préalablement éliminé ses agrégats psychiques [egos]. Quand on élimine les agrégats psychiques, les sept mentals sont organisés. Quand les sept mentals sont organisés, on connaît les sept vérités. Quand on connaît les sept vérités, on connaît les sept seigneurs sublimes qui existent à l’intérieur de chacun de nous. Mais, si l’on n’a pas éliminé l’ego, on n’a pas organisé ses sept mentals, alors, ce n’est pas par un coup de feu qu’on peut contacter les sept seigneurs sublimes. Ainsi, on se résigne à vivre dans l’ignorance, dans l’erreur.

Donc, mes chers frères et sœurs, vous devez comprendre la nécessité de mieux travailler sur vous-mêmes. Comprenez que le centre intellectuel, les centres émotionnel, moteur, instinctif, intellectuel et sexuel ont chacun leur propre mental. Comprenez que les centres supérieurs (émotionnel supérieur et mental supérieur) ont chacun leur propre mental, qu’il y a sept mentals, et qu’il y a sept vérités et sept seigneurs sublimes à l’intérieur de nous, ici et maintenant.

Comprenez que ce que je dis sur l’être humain est en corrélation avec le macrocosme. Les sept vérités, les sept seigneurs sublimes et les sept mentals sont corrélés avec les sept planètes, parce que le macrocosme et le microcosme sont en corrélation: ce qui est en-haut est comme ce qui est en bas. Comprenez donc la concordance entre le macrocosme et le microcosme, et travaillez sur vous-mêmes.

Ici à l’intérieur de moi se trouve le cinquième des sept, qui est le dernier dans cette race racine. Mais, dans la sixième race racine, à la fin de la sixième race racine, le sixième viendra. Et beaucoup plus tard, à la fin de la septième race racine, le septième viendra. Chacun des sept accomplit son travail, sa mission, avec sept races racines qui doivent être sur la planète Terre. Jusqu’à présent, il y a eu cinq races racines. Le sixième est le suivant, et plus tard le septième.

Il y a aussi sept chakras importants dans la moelle épinière, et ceci n’est pas ignoré par vous. Tout le monde sait ce que sont les sept églises, c’est évident. Il y a sept notes de musique, sept arts, etc.

Murillo_Jacobs_Ladder

Jacob représente l’âme de Malkuth, la Conscience du corps physique, le premier niveau de l’échelle

Le nombre sept est l’échelle, ainsi à la septième échelle, le maître reçoit le baptême de feu. Le Christ nous baptise avec le feu, Jean avec de l’eau. Dans l’échelle de Jacob, [au deuxième niveau], nous sommes baptisés avec l’eau, et au septième niveau, nous sommes baptisés avec le feu.

Il est nécessaire que les frères et sœurs comprennent tout cela, et prennent au sérieux cette question de la dissolution de l’ego, parce que quand l’ego est désintégré, je répète, les sept mentals sont organisés, parfaits, alors nous connaissons les sept vérités et les sept seigneurs sublimes à l’intérieur de nous, ici et maintenant.

Questions et Réponses

Bien, frères et sœurs, je vous donne maintenant toute liberté de demander ce que vous avez à demander, mais n’oubliez pas, frères et sœurs, que les questions posées doivent être liées au sujet, et à son niveau, car nous ne sommes pas ici dans l’antichambre, ou première ou deuxième chambre, mais troisième chambre…

Disciple: Maître, à propos des Bouddhas de Contemplation, j’ai un profond intérêt à savoir comment les Bouddhas de Contemplation diffèrent des Bouddhas de Compassion. J’ai compris qu’il y a eu trente-deux Bouddhas de Compassion, et que le dernier d’entre eux s’est réincarné sur Terre il y a environ 34 000 ans. Compte tenu de ce que vous avez dit, il serait intéressant de savoir comment le Bouddha de Compassion diffère du Bouddha de Contemplation.

Maître: Avec plaisir. Nous devons surtout clarifier ce qui suit: Sept sont les Bouddhas prototypes dont la synthèse est Avalokiteshvara, le Logos-Bouddha. Très bien, vient ensuite une grande quantité de Bouddhas qui doivent marcher selon le prototype des sept. Même lorsqu’une telle quantité est présente, chacun d’eux a son propre rayon ou prototype individuel, son propre Bouddha de Contemplation.

Dans le terme «Bouddha de Contemplation» – qui est le Père-Mère de tout Bodhisattva – il existe une grande quantité de vertus, facettes, etc. Par exemple, un Bouddha de Contemplation pourrait être spécialisé dans le pouvoir, un autre Bouddha de Contemplation pourrait être spécialisé dans la science, un autre pourrait être spécialisé dans l’art, un autre dans les lois, etc., mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de Bouddhas de Compassion parmi les Bouddhas de la sagesse, les Bouddhas de la science, non! Ce qui arrive c’est que le terme «Bouddha de Contemplation» est toujours lié au prototype divin de tout Bodhisattva, avec le complément glorieux de tout Bodhisattva, quelque soit la nature de ce prototype.

Les Bouddhas de Contemplation sont donc incontestablement spécialisés, certains dans cette branche, d’autres dans une autre branche. C’est comme ça qu’on doit comprendre cette matière Bouddhique…

Disciple: Vénérable Maître, quel mental est lié au rappel de Soi et à l’auto-observation?

Maître: Bien, évidemment le rappel de Soi est lié au centre mental supérieur, de même que l’auto-observation. Cependant, je pense, et j’ai toujours dit que le centre émotionnel (je me réfère spécifiquement au centre émotionnel supérieur) a plus de pénétrabilité, plus d’omniscience, plus de sapience, donc il est plus important.

Rappelez-vous que toute la Bible, commençant par la création de l’être humain dans la Genèse et se terminant par le jugement de l’humanité dans «Apocalypse», est écrite avec le centre émotionnel supérieur, dans le langage des paraboles, et par conséquent la sagesse contenue dans chaque verset. C’est tout.

Disciple: Maître, vous nous avez parlé des douze apôtres. Je voudrais que vous m’expliquiez quelle partie du corps gouvernent chacun d’entre eux, puisque j’en connais seulement quelques-uns…

Maître: Évidemment, les douze apôtres dans chaque être humain se rapportent, certains avec un organe, d’autres avec d’autres organes, mais vraiment, sincèrement, pas d’une manière spécifique avec tel ou tel organe, puisque chacun d’eux connaît la science des organes. Je dis cela parce qu’il se trouve qu’à l’intérieur de nous se trouvent les douze émanations, à l’intérieur de nous se trouvent les quatre, à l’intérieur de nous se trouve le lion de la loi, à l’intérieur de nous se trouve l’Anubis individuel, à l’intérieur de nous se trouve Minerve, etc. Ainsi, en effet, il est clair que parmi eux-mêmes, ensemble, toutes les parties de l’Être contrôlent les diverses facettes du corps humain, et non spécifiquement une partie, de manière à dire qu’une partie ne contrôle qu’un organe particulier et une autre partie un autre organe; si tel était le cas, ces entités seraient simplement des créatures mécaniques, et ce n’est pas le cas.

apostles_tree
Les Douze Apotres du Christ

Donc, apprendre se mettre en relation avec ces douze apôtres à l’intérieur de nous est extraordinaire. Pierre, par exemple, nous enseigne les mystères du sexe. Matthieu nous enseigne la science pure. Luc nous enseigne son évangile selon la lumière, l’évangile solaire. André nous enseigne le chemin de la désintégration de l’ego d’une manière complète, avec le travail dans la forge enflammée de Vulcain, et comment se sacrifier pour l’humanité (la croix de Saint-André nous parle clairement de tout cela). Jean est le Verbe, la Parole. Thomas, qu’est-ce que Thomas nous enseigne? Il nous enseigne comment gérer les mentals, et en particulier le mental intellectuel. Thomas nous enseigne que nous ne devons pas dépendre de concepts extérieurs, que nous devons seulement compter strictement sur notre propre Soi intérieur profond, et rien d’autre. Il est clair que Thomas se réfère à ceux qui peuvent déjà accomplir cette grâce, ceux qui peuvent déjà dépendre des différentes parties de leur propre Être, car en ce moment, je pense, aucun de vous ne peut [consciemment] dépendre, par lui-même, sur leur propre Être.

Précisément quel est le travail d’un guru? Un guru doit nous mettre en contact avec les différentes parties de notre propre Être, et aussi avec la partie supérieure de l’Être, qui est l’Ancien des Siècles. Quand un guru a rempli cette mission, il se retire, puisqu’il n’a plus de travail à faire pour le disciple. Ainsi, à partir de ce moment, le disciple doit apprendre à dépendre seulement de la connaissance qu’il reçoit des différentes parties de son propre Être.

Que dirions-nous de Pierre? Il est un spécialiste des mystères du sexe. Et pour Philippe? Philippe est l’écrivain; il connaît aussi les états djinns, et comment voyager en dehors du corps physique. Voyez comme Philippe est extraordinaire. Et, etc., etc., etc., parce que trop nombreuses sont toutes ces parties à mentionner. Mais en tout cas, les douze puissances ou les douze parties fondamentales de notre propre Être sont les douze véritables apôtres.

Il est nécessaire d’arrêter de penser aux douze apôtres historiques et d’apprendre à penser directement aux douze apôtres que nous portons à l’intérieur de nous. C’est ce qui est fondamental. Il est nécessaire d’oublier la question du Christ historique et d’apprendre à penser au Christ intime. Il est nécessaire de comprendre que la Divine Mère Kundalini n’est pas seulement une femme d’il y a 2000 ans, mais que chacun de nous la porte à l’intérieur. Il est nécessaire de devenir un peu plus individuel.

Disciple: Vénérable Maître, vous avez cité «l’Échelle de Jacob», que je pense, dans son quatrième échelon, nous recevons le baptême de l’eau, et que dans le septième le baptême de feu…

Maîtriser. Le baptême de l’eau est reçu exactement au second échelon, et le feu au septième!

Disciple: Alors, la question est la suivante: dans la «Psychologie Révolutionnaire», une «merveilleuse échelle» est mentionnée là où nous sommes situés. Bien sûr, cela fait référence aux niveaux de l’Être de chacun de nous, mais j’ai un doute sur la relation de «l’échelle de Jacob» avec l’échelle que vous mentionnez dans ce livre.

Maître: Bien, correctement dit, l’échelle de Jacob se rapporte plutôt à une question purement initiatique concernant les sept étapes fondamentales. Et quant aux niveaux de l’Être, c’est différent; il se rapporte au chemin vertical, et beaucoup sont les niveaux de l’Être avant que l’on puisse atteindre le sommet.

Disciple: Vénérable Maître, y a-t-il une coordination entre les sept mentals et la loi des octaves qui régit l’univers entier?

Maître: Incontestablement, chacun des sept mentals a ses sept octaves. Évidemment, parce que c’est une loi de l’univers.

Si le nombre trois a le pouvoir de créer, le nombre sept a le pouvoir d’organiser. Le nombre trois peut créer n’importe quel univers, mais il ne peut pas l’organiser. La loi des sept est nécessaire pour l’organiser.

Disciple: Vénérable Maître, les sept mentals sont aussi résumés dans un même mental, n’est-ce pas?

Maître: Les sept mentals ont leur synthèse dans le Corps Mental. Mais une chose est d’avoir le Corps Mental, et une autre chose est d’avoir les sept modifications, les sept mentals. Évidemment, ces sept modifications ou sept mentals sont liés aux sept centres, à savoir, à nouveau, intellectuel, émotionnel, moteur, instinctif et sexuel, et finalement à l’émotionnel supérieur et au mental supérieur.

Disciple: Maître, les Sept Logoi se sont-ils réincarnés sur Terre? Plus précisément, ma question est la suivante: est-ce que les sept se réincarneront toujours dans le système solaire, disons les mêmes sept sur Vénus, les mêmes sept sur Mars, les mêmes sept sur Jupiter?

Maître: Je vais vous le dire. J’ai dit, des sept, cinq se sont incarnés dans les cinq races racines. Le sixième se réincarnera dans la future sixième race racine, le septième dans la septième. Mais, évidemment, lorsque la nuit cosmique arrivera, ces corps physiques logoiques, c’est-à-dire les planètes, se désintégreront dans le chaos. Dans un futur mahamanvantara, tous les sept entreront dans une nouvelle activité.

Cependant, distinguons entre les sept Bouddhas de Contemplation et les sept Bodhisattvas, les sept dédoublements des Bouddhas de Contemplation. Les sept Bodhisattvas sont sept êtres humains qui apparaissent dans le monde, travaillant dans le monde; ils font un travail dans le monde, et ensuite ils s’en retirent. Il est clair que ces sept auront une activité glorieuse dans un futur mahamanvantara; ils entreront en activité, mais dans un ordre supérieur et dans un nouvel univers.

Disciple: Vénérable Maître, peut-on dire que le mental des sept planètes du système solaire est lié à chacun des sept centres ou mentals dont vous parliez?

Maître: Bien, correctement, oui, oui dans un certain sens, mais la corrélation n’est pas parfaite quand les sept mentals ne sont pas parfaits [en nous]. De même, les vingt-quatre anciens [zodiacal] qui sont vingt-quatre parties ineffables de l’Être dans chaque être humain.

L’Être, en lui-même, ne peut pas être décrit et schématisé. Nous ne pouvons pas faire un diagramme exact, puisque l’Être est comme une armée d’enfants innocents. C’est l’Être, et il faut apprendre à le connaître pour le comprendre.

Être en contact avec les vingt-quatre émanations n’est pas si facile. Celui qui veut avoir une bonne relation avec toutes les parties de son Être, soit avec les vingt-quatre soit avec les douze, soit avec les sept, etc., doit d’abord avoir désintégré l’ego, parce que l’ego n’est pas admis dans les régions supérieures de l’Être.

Distinguez donc, mes chers frères et sœurs, l’Être qui est proprement ce que nous pourrions appeler «Atman» (Atman dans le sens Sanskrit complet, ou Atma-Tattva) et Chit. Une chose est l’Être, et une autre chose est chit (la Conscience). Le Soi est Sat, la Conscience est Chit, et le bonheur des deux est Ananda.

Pour atteindre le bonheur, l’état d’Ananda, est l’aspiration suprême. Mais on ne pourrait atteindre un tel bonheur suprême si l’on ne passe pas auparavant par le baptême de feu, et on ne pourrait pas passer par ce baptême si l’on ne désintègre les agrégats psychiques inhumains, personnifications vivantes de nos défauts psychologiques…

Disciple: Maître, vous dites qu’il faut aussi désintégrer la personnalité. Ma question concerne ce sujet, car les différents psychologues qui ont donné le concept de «personnalité» ne sont pas d’accord. Ainsi, pourriez-vous nous donner un concept ésotérique sur ce qu’est la personnalité?

Maître: En effet, la personnalité est véritablement quelque chose qui doit être créé. Chaque être humain, quand il vient au monde, n’a pas de personnalité. La personnalité est créée au cours des sept premières années de l’enfance et est renforcée par le temps et l’expérience.

Dans la personnalité se trouvent toutes les possibilités d’erreur, les habitudes acquises, la fausse éducation reçue, les passions violentes. Ainsi, même celui qui a dissous l’ego, le moi-même, a toujours la personnalité, et dans la personnalité se trouve la possibilité d’erreur.

Le livre de l’Apocalypse parle de deux bêtes. La première bête est l’ego, la seconde est la personnalité. Le lac brûlant avec le feu et le soufre est réservé à tous les deux, qui est la Seconde Mort. Par conséquent, distinguons entre la Bête qui est l’ego, et l’autre bête ou la personnalité, qui est le faux prophète qui fait des miracles devant la bête.

Ainsi, quiconque a dissous l’ego doit dissoudre la personnalité. Quand la personnalité a été atomiquement désintégrée, alors l’avènement du baptême de feu se produit. Compris? À partir de ce moment, l’illumination intérieure profonde et le véritable bonheur et authentique règne en nous. C’est-à-dire, l’avènement de trois parties importantes: à savoir, Sat (l’Être), Chit (la Conscience éveillée, illuminée) et Ananda, le bonheur suprême…

Disciple: Je comprends qu’à une occasion vous nous avez dit que cette accumulation d’agrégats psychiques qui composent notre ego des sept premières années de notre vie n’est pas et n’a jamais été la personnalité, et que la personnalité est acquise quand nous avons acquis l’illumination. Donc, j’ai l’air de me souvenir…

Maître: Peut-être, frère, votre souvenir est faux, car tout ésotériste sait que l’on ne naît pas avec la personnalité, qu’on doit la fabriquer et qu’on la fabrique pendant les sept premières années de l’enfance, et on la renforce avec le temps et les expériences.

Il n’y a pas de lendemain pour la personnalité du défunt. Quand on meurt, trois choses entrent dans le panthéon: le corps physique, le corps vital et l’ex-personnalité, qui doivent être désintégrés.

Ainsi, quiconque tue l’ego, quiconque l’a désintégré, quiconque est mort en soi, doit passer par le processus normal de tout initié, c’est la désintégration de la personnalité.

Il n’est pas difficile de la désintégrer, elle se désintègre en moins d’un an. Mais l’ego est difficile. Il faut trente ans pour le désintégrer, puisqu’il a dix mille agrégats. Ainsi, si l’on ne travaille pas judicieusement pendant trente ans, la destruction de l’ego ne sera pas réalisée. Mais si l’on travaille avec la vraie intensité, on parvient à passer par l’annihilation Bouddhique. Une fois l’annihilation Bouddhique passé, il faut annihiler la personnalité. Et une fois qu’on a annihilé la personnalité, on atteint le septième échelon de la maîtrise. Ainsi, comme résultat, conséquence ou corollaire, on reçoit le baptême de feu, qui apporte l’illumination.

Par conséquent, ceux qui veulent l’illumination à l’avance ont complètement tort. Sans la mort, rien n’est accompli, de la nuit au matin. Cela coûte seulement 30 ans de travail. En effet, je vous dis une vérité, et c’est dure, mais vous devez comprendre que ce qui vaut beaucoup, coûte beaucoup…

Disciple: Maître, quand les apôtres attendaient la venue du feu du Saint-Esprit, est-ce le grondement de ce moment où ils ont annihilé la personnalité?

Maître: Le baptême de feu! C’est un enseignement sur le baptême de feu. Ainsi, ne pensez pas aux questions historiques, pensez à ce que vous faites maintenant… détruisez-vous l’ego?

Disciple: Oui, Maître…

Maître: Bien, quand vous atteindrez le septième niveau, vous recevrez le baptême de feu, pas avant, et c’est ce qui compte. La vraie Pentecôte est pour le baptême de feu, compris? Il faut cesser d’être un peu (à propos de cette matière Ésotérique-Chrétienne), moins historiens et plus réalistes, car tout ce qui est écrit dans les quatre évangiles, tout ce qui est écrit dans «l’Apocalypse», tout cela est symbolique, et on ne doit pas le prendre comme la lettre morte [littéralement]…

Disciple: Maître, la fabrication des corps solaires est effectuée après que l’ego a été totalement tué?

Maître: Bien, que voulez-vous dire par corps solaires? Voyons…

Disciple: Je comprends selon les études que les différents corps solaires sont fabriqués dans la Neuvième Sphère, le sexe, en utilisant le Mercure, le Sel et le Soufre, et en correspondance avec les sept Bouddhas, avec la loi des sept. Ainsi, c’est ainsi que sont fabriqués les corps solaires physique, mental, astral sont fabriqués et ainsi de suite…

Maître: En effet, premièrement on crée les corps supérieurs existentiels de l’Être, et ensuite il faut les Christifier. Ce n’est que lorsqu’ils sont déjà Christifiés qu’ils s’appellent des corps solaires, et pas avant. Compris? Alors, qu’est-ce que vous me demandiez à ce sujet?

Disciple: Que si après la mort de l’ego, les corps solaires sont fabriqués, ou s’ils sont fabriqués avant que l’ego meure…

Maître: Je vous l’ai déjà dit, premièrement on crée les corps. Une fois que les corps sont créés, nous devons les convertir en véhicules d’or pur, afin qu’ils puissent être récupérés par les différentes parties de l’Être. Mais on ne peut pas convertir les corps existentiels supérieurs de l’Être en véhicules d’or pur si on n’a pas éliminé le Mercure Sec, et on sait déjà que le Mercure Sec est constitué par les agrégats psychiques inhumains [egos] que nous portons à l’intérieur.

Ainsi, nous devons éliminer le Mercure Sec et le Soufre Arsenic. Le Soufre Arsenic ou Empoisonné est le feu animal et bestial qui doit être éliminé. Et quant au Mercure Sec, il ne fait aucun doute qu’il représente les agrégats psychiques.

Si l’on parvient à éliminer ces deux facteurs (le Mercure Sec et le Soufre Arsenic), alors l’Antimoine peut fixer l’esprit d’or dans les corps. Mais cet esprit d’or est dans le sperme sacré. Ainsi, ce n’est qu’en transmuant et en éliminant (comme je l’ai dit) les agrégats psychiques qu’il est possible pour l’Antimoine de placer l’or dans les corps. Ce n’est qu’ainsi que les corps existentiels de l’Être peuvent devenir des véhicules d’or pur. Alors, qu’est-ce que vous demandiez à propos de ces véhicules?

Disciple: Que si on les fabrique après la mort dans l’ego…

Maître: Je vous ai déjà dit qu’on les fabrique avant la mort de l’ego, et que l’on a besoin de la mort de l’ego pour que ces corps deviennent des véhicules d’or pur.

Quelqu’un peut fabriquer ces corps sans avoir désintégré l’ego, donc si on ne désintègre pas l’ego, on devient un Hasnamuss avec un double centre de gravité. L’abîme et la Seconde Mort sont pour les Hasnamussen, parce qu’ils sont des échecs, des avortons de la Mère Cosmique, et c’est tout.

Paix Invérentielle!