L’Entrée d’Israël dans Nukva (2), La Terre Promise

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

Jacob_Sons_Twelve_Tribes_Mormon
Jacob et ses Fils

Synthétisons ce que nous avons enseigné dans l’Entrée d’Israël dans Nukva (1) pour comprendre kabbalistiquement le mystère d’Israël et tous ses composants ou archétypes décrits par Moïse dans la langue Hébraïque à travers les différentes histoires ou mythes décrits dans ses livres.

Le mot mythologie dérive du mot Grec Μυθολογία mythologia «lore légendaire, un récit de légendes mythiques, une légende, une histoire, un conte, des mots d’origine inconnue», de Μυθο mythos «mythe» (d’origine inconnue) + – λογία logia, logy, logos «mots». Rappelez-vous que nous, les Gnostiques, savons ou comprenons que tous les livres sacrés contiennent des mythes, qui sont des légendes mythiques liées aux Aeons, des maîtres illuminés, de l’Arbre de Vie.

«L’Arbre de Vie est la moelle épinière. Cet arbre de sagesse est aussi les dix sephiroth, les vingt-deux arcanes majeurs créateurs, les lettres, les sons et les nombres, avec lesquels le Logos (la parole) a créé l’univers.» – Samaël Aun Weor

La mythologie de la bible Hébraïque contient en effet דברים עדן תעלומות Debarim Eden Thalomoth, «mystérieuses paroles du paradis», qui sont intimement liées à Daath דעת, la science de l’Alchimie. Nous, les Gnostiques, étudions non seulement la mythologie Hébraïque, mais tous les types de mythologie religieuse qui se rapportent à la Kabbale et à l’Alchimie, les deux sciences de la Conscience. Par conséquent, les livres de la Genèse, l’Exode, et le reste des livres écrits par Moïse sont symboliques. Il est absurde de les lire littéralement, ou d’essayer de les expliquer ou de les interpréter littéralement.

«Dans la Kabbale, tout est nombre et mathématiques. Le nombre est saint et infini. Dans l’univers tout est mesure et poids. Pour les Gnostiques, Dieu Géométrise. Les mathématiques sont sacrées. Personne n’a été admis à l’école de Pythagore s’ils ne connaissaient pas les mathématiques, la musique, etc. Les nombres sont sacrés.» – Samaël Aun Weor

Toute la bible Hébraïque est écrite avec vingt-deux caractères Hébreux, vingt-deux lettres. Chaque lettre est un symbole, un archétype, lié à la langue sacrée. La Bible est appelée «la Parole de Dieu». Mais cette parole de Dieu n’est pas écrite en Anglais, ni en Espagnol, ni en Italien, mais en Hébreu, qui est une langue dérivée de la langue sacrée. Chaque lettre Hébraïque a sa signification, que nous avons déjà expliquée dans le cours Les Vingt-deux Arcanes.

Comme nous l’avons expliqué dans la conférence précédente, «Israël» est un archétype, un symbole qui contient de nombreux archétypes. Israël est un archétype que nous devons déployer à l’intérieur de nous-mêmes.

Pour expliquer les mystères du nom Israël et de toutes ses composantes, nous nous référons toujours à l’Arbre de Vie. Rappelez-vous que l’Arbre de Vie est composé de dix sephiroth. Ce sont les symboles ou la synthèse de tous les archétypes que nous devons développer, car ils sont nombreux. Nous ne pouvons pas donner la description de tous les archétypes parce que ce sera impossible, puisqu’ils sont liés aux dimensions supérieures, et qu’ils sont des forces spirituelles, aussi bien que psychiques.

Les Lettres Hébraïques et les Sephiroth

Les dix sephiroth de l’Arbre de Vie sont de haut en bas: Kether, Chokmah, Binah, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod, Yesod et Malkuth.

Tree-of-Life-2.0-plain

Quand nous étudions les vingt-deux lettres de l’alphabet Hébreu sous la lumière de l’Alchimie, nous trouvons que le premier triangle, Kether, Chokmah, Binah, que nous appelons le Triangle Logoïque, est fait par trois énergies primaires, qui dans le Christianisme sont appelées la Sainte Trinité, ou la tri-unité – trois forces en une. Dans l’alphabet Hébreu, ces trois forces primaires sont représentées par les trois lettres mères: א Aleph, ש Shin et מ Mem. La lettre Aleph symbolise l’air et est représentée dans la sephirah Kether. Shin symbolise le feu, et est représenté dans la sephirah Chokmah. Mem symbolise l’eau et est représenté dans la sephirah Binah.

En-dessous du premier triangle de l’Arbre de Vie, nous trouvons sept sephiroth qui, dans la Kabbale, s’appellent Zeir Anpin, qui signifie «petite contenance, petit visage» et émanent de cette sephirah mystérieuse sous le premier triangle, la mystérieuse sephirah Daath דעת qui signifie «connaissance». Ces sept sephiroth Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod, Yesod et Malkuth sont représentés par sept des vingt-deux lettres de l’alphabet Hébreu, à savoir: Resh, Peh, Tav, Kaph, Gimel, Daleth, et Beth. Ces sept plus les trois lettres mères font dix lettres.

Les douze lettres restantes sont liées aux douze tribus d’Israël. Les douze tribus d’Israël sont douze forces qui descendent du monde d’Atziluth jusqu’à Malkuth, la matière, notre corps physique. Nous devons développer ces vingt-deux lettres à l’intérieur de nous. Moïse a donné dix commandements bien connus, mais en effet ils sont vingt-deux commandements parce que chaque commandement est lié aux vingt-deux lettres de l’alphabet Kabbalistique sacré. Les douze lettres restantes sont liées à la lettre ש Shin et la sephirah Chokmah.

Si nous visualisons le corps humain et les dix sephiroth, alors nous voyons que le premier triangle se rapporte à la tête, et est le royaume de la sephirah Kether, et est commandé par la lettre א Aleph. Le deuxième triangle est lié à la poitrine, le cœur, est le royaume de la sephirah Chokmah, et est contrôlé par la lettre ש Shin, le feu. Ensuite, le troisième triangle est lié aux reins et aux organes sexuels, est le royaume de la sephirah Binah, et est lié à la lettre מ Mem. C’est pourquoi quand nous parlons des douze lettres restantes de l’alphabet Hébreu, qui sont liées aux douze tribus d’Israël, nous avons dit qu’elles sont liées à la lettre Shin, à Chokmah, dont le royaume est dans le cœur.

Afin de comprendre comment ces archétypes descendent dans le corps physique, nous devons alors visualiser le corps physique. Le corps physique cristallise toutes ces forces à travers le sang. Le sang est un véhicule de א Aleph, l’esprit. Quand nous respirons, quand nous respirons l’air, nous respirons א Aleph. Ainsi א Aleph pénètre dans les poumons et purifie le sang qui est la lettre ש Shin (feu). C’est pourquoi il est dit que le Père (א) et le Fils (ש) sont unis dans le cœur – l’âme humaine, Tiphereth, purifiée dans l’organisme humain par Aleph et Shin אש Esh, «feu». Si la lettre ש Shin se rapporte aux douze tribus, il est facile de comprendre que ces archétypes entrent dans le corps, en potentialité, à travers le sang. Notre devoir est de les développer.

Israël

Le développement de ישראל Israël (l’être humain transformé en image de Dieu) est fait par le Iod י de la sephirah Yesod, dans le royaume de Binah. Le mot Israël ישראל commence par Iod et Shin qui fait le mot יש Ish («homme»), et est contenu dans שיש Eish qui signifie feu dans le Iod de l’homme, mâle, âme. Lorsque la dernière lettre ה Hei («femme» ou «utérus») du nom de Dieu Iod-Hei-Vav-Hei est ajoutée à איש Ish, nous épelons alors Isha אישה qui signifie feu dans le Hei, la femme. Ainsi quand nous disons Ishra ישר, c’est Yasher, «le juste אש Esh (feu solaire) dans ר Resh (la tête ראש rosh)». La lettre ר Resh par elle-même est Rah ר, qui en Égypte est la lumière solaire. Si la lettre ע Ayin est ajoutée à la lettre Resh alors elle s’épelle רע Ra «pollution, impureté, mal.» La lettre ע Ayin a la forme des trompes de Fallope et l’utérus, elle a la valeur de soixante-dix, et se rapporte à la descente des archétypes de Rah ר d’Israël dans ע Ayin, l’utérus de דעת Daath, עדן Eden en Égypte, Malkuth.

«Voici toute la plaine du Jourdain, que (comme ע «Ayin») il est bien arrosé partout, avant que יהוה Iod-Havah a détruit Sodome et Gomorrhe, même comme (עדן Eden) le jardin de יהוה Iod-Havah, comme la terre de מצרים Mitzrahim, Égypte, comme tu viens àצער Tzoar.» – Genèse 13: 10

«Toutes les âmes qui sont sorties des reins de Jacob étaient soixante-dix âmes (ע Ayin), puisque יוסף Joseph était déjà dans (ע Ayin l’utérus de עדן Eden).» – Exode 1: 5

Dans le mot Ishrael ישראל, la lettre Resh symbolise la lumière solaire de Rah. Donc quand nous disons, ישר Ishra, nous entendons l’humain solaire fait à l’image de Dieu. Israël ישראל implique tous les attributs de אל El (Dieu, Chesed) dans son corps.

Israël ישראל représente douze archétypes liés aux archétypes du monde d’Atziluth. Le monde d’Atziluth est le monde des émanations divines, le monde du Logos, le monde des Elohim. Dans Atziluth, nous trouvons ces archétypes qui doivent être envoyés dans la matière pour remplir leur devoir, qui est de faire une image, une créature à l’image de Dieu. Sans ces archétypes faits à l’image de Dieu, Israël ישראל ne peut pas exister. Rappelez-vous que nous ne parlons pas ici d’Israël ישראל au Moyen-Orient, nous parlons de la signification Alchimique Kabbalistique d’Israël ישראל, qui est un symbole archétypal. De même, nous trouvons, par exemple, les Brahmanes, du Sanskrit Brahmana, qui se rapporte à Brahma, le père créateur en Sanskrit. Kabbalistiquement parlant, pour qu’une âme devienne un Brahman, c’est comme être une Israélite. En Inde, il y a une secte appelée les Brahmanes qui pensent qu’ils sont la race choisie, tout comme en Israël ils pensent qu’ils sont les élus; c’est parce que les deux interprètent littéralement leurs Écritures.

Noms de Dieu

Dans le monde d’Atziluth, nous trouvons dix noms divins qui synthétisent ces archétypes divins. Tous sont des mantras, des mantras Hébreux, des mantras Kabbalistiques.

Le premier nom est «E-he-ye» qui signifie «Je suis». C’est dans Kether.

Le deuxième nom, dans Chokmah, est Iod-Hei-Vav-Hei qui est traduit par «Jehovah».

Le troisième archétype est Jehovah Elohim, dans Binah.

Le quatrième est El qui est Chesed. El par lui-même signifie «Dieu», masculin.

Ensuite, dans Geburah, nous trouvons l’archétype Elohim Gibor, qui signifie «la force de Dieu» ou «la justice de Dieu».

Dans Tiphereth, nous trouvons l’archétype qui s’appelle Eloha va Daath Iod-Hei-Vav-Hei. C’est le nom le plus long parmi tous ces noms.

Dans Netzach, nous trouvons l’autre archétype qui s’appelle Jehovah Tzabaoth. Ce Tzabaoth signifie «l’armée» ou «hôtes» – les «armées de Jehovah» est sa signification.

Dans Hod, nous trouvons Elohim Tzabaoth, «les armées des dieux et des déesses».

Dans Yesod, nous trouvons El Shaddai ou Shaddai El Chai, qui est le pouvoir sexuel.

Dans Malkuth, Adonaï qui signifie «le Seigneur».

Ce sont les dix noms des archétypes d’Atziluth. Ensemble avec les douze tribus d’Israël ישראל, ils font vingt-deux archétypes. Donc, ce sont, en synthèse, les archétypes qui descendent à travers Chokmah dans la sephirah Daath דעת, mieux dit, dans ע Ayin, l’utérus de דעת Daath.

Daath דעת est le mot Hébreu pour Gnose, connaissance, Daath דעת contient les mystérieuses paroles du paradis, תרים עדן תעלומות Debarim Eden Thalomoth. Dans le livre de la Genèse, Daath est appelé l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal. Nous dirons donc que dans Atziluth, ce que nous appelons «le mal» ou «Klipoth» n’existe pas. Mais en-bas, dans la mystérieuse sephirah Daath דעת, il est évident qu’elle peut être trouvée, parce que Daath דעת est appelé «l’Arbre du Bien et du Mal». Ainsi, la force sexuelle de Binah peut devenir mauvaise ou bonne, en accord avec l’activité des forces masculine et féminine dans Yesod.

C’est dans Daath que la première dualité de cette Trinité crée. Les trois forces primaires (Kether, Chokmah, Binah qui représentent le monde d’Atziluth, le monde des archétypes qui ont le pouvoir de créer) doivent se réunir dans un point donné pour le faire. Ce point donné est Daath דעת, l’Arbre du Bien et du Mal: «connaissance». C’est dans cette mystérieuse Sephirah Daath דעת, qui est en-dessous du premier triangle, exactement dans la gorge de l’homme imaginaire. Si vous voyez l’être humain, c’est dans la gorge – c’est là que Dieu crée, donc Daath דעת est ce point donné. La Trinité se divise en deux, la dualité que nous appelons «Abba» et «Aima», Père et Mère. Et c’est ici dans la gorge, que se produit ce qui est écrit dans le Livre de Jean, à savoir:

«Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. La même chose était au commencement avec Dieu. Toutes les choses ont été faites par lui; et sans lui aucune chose n’a été faite. En lui était la vie; et la vie était la lumière des hommes. Et la lumière brille dans les ténèbres; et les ténèbres ne l’ont pas compris.» – Jean 1: 1-5

La Parole est Chokmah, le Deuxième Logos. La Parole est אש Esh, le feu, la lettre Shin, qui représente les trois forces primaires.

L’aspect masculin et féminin de ce feu doit apparaître comme איש Ish et אישה Isha. Celui qui cause cette division est יהוה אלהים Iod-Havah Elohim, le Troisième Logos, Binah, Mem, Eau, comme il est écrit:

«Et יהוה אלהים Iod-Havah Elohim a planté un jardin à l’Est dans l’Eden; et là, il mit l’homme qu’il avait formé. Et du sol יהוה אלהים Iod-Havah Elohim a fait croître tous les arbres qui sont agréables à la vue, et bon à manger; l’Arbre de Vie aussi au milieu du jardin, et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal. Et un fleuve est sortie de (Mem) Eden pour arroser le jardin; et de là il s’est séparé, et est devenu en quatre têtes.» – Genèse 2: 8-10

«Et יהוה אלהים Iod-Havah Elohim a dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; Je lui donnerai une aide pour lui… Et Adam dit: C’est maintenant l’os de mes os et la chair de ma chair: elle sera appelée אישה Isha [femme], parce qu’elle a été enlevée de איש Ish [ homme].» – Genèse 2: 18, 23

Donc, אישה Isha, la femme, est ce que nous appelons Nukva en Araméen, qui se réfère à plusieurs niveaux, mais nous avons dit «la Terre Promise», car le terrain, la terre, la matière, la mère est Nukva à différents niveaux de la Kabbale.

Dans le livre de la Genèse, Nukva est représentée dans chacun des quatre fleuves qui venaient de Binah, יהוה אלהים Iod-Havah Elohim, le Mem, l’unique fleuve; ces quatre fleuves arrosaient Yesod, le jardin d’Eden. Le jardin d’Eden est représenté dans la lettre ע Ayin qui est sortie de דעת Daath. Ayin ע a la forme des trompes de Fallope et de l’utérus, il a la valeur de soixante-dix et se rapporte à la descente des archétypes de Rah ר d’Israël dans Yesod, עדן Eden, l’utérus de l’Égypte, Malkuth.

La première émanation de cet aspect féminin d’Israël ישראל, ou archétypes, qui viennent de Chokmah s’appelle שרי Sarai. Si vous observez les lettres de שרי Sarai en Hébreu, la première lettre de Sarai est Shin, la seconde est Resh, et la troisième est Iod. En d’autres termes, si vous enlevez le mot אל El qui signifie «Dieu» d’Israël ישראל, alors vous formez le mot Sarai – qui signifie «princesse». Il se réfère à l’aspect féminin d’Israël ישראל, au plus haut niveau, qui doit descendre. Et c’est pourquoi ce mot, Sarai, contient la lettre י Iod de Kether ; la lettre Iod est au dessus de la lettre Resh. La lettre Resh se rapporte à ראש Rosh, la tête. Et ראש Rosh contient Aleph – Shin, le אש Esh, le feu de Chokmah, qui est le deuxième aspect de la Trinité qui dans le Christianisme est appelé le Fils, il est Vishnu, le feu créateur. Ce feu créateur de Chokmah émane du י Iod de Kether, qui est Eheieh, signifiant «Je serai» parce que Kether est dans un état de devenir éternel. Chokmah est celui qui devient en tant que feu du י Iod et crée l’univers. C’est pourquoi il est dit que le Christ, Chokmah, est celui qui soutient l’univers – tout univers, tout cosmos parce qu’il descend, selon l’Arbre de Vie, de דעת Daath.

Là, dans Daath דעת, nous trouvons la puissance, la puissance créatrice de Dieu que le Christianisme appelle Lucifer. C’est un mot Latin. Luz, Lux, Luxi, Luci, pour «lumière», et Fer, signifiant «ferie, porteur». Certains traduisent fer par feu ou force, rigeur. Lucifer signifie «Porteur de Lumière» qui est le feu, le ש Shin qui porte la lumière. Mais une chose est Lucifer portant la lumière dans le ciel et une autre chose est Lucifer tombé. Quand cette lumière tombe, elle se transforme en שטן Shatan. Le mot שטן Shatan est aussi écrit avec ש Shin. Ainsi, les lettres Hébraïques, la langue Hébraïque, cachent tous ces mystères.

Shatan, le Lucifer tombé, est individuel en chacun de nous. Gnostiquement parlant, comprenons que Lucifer n’est pas quelqu’un en dehors de nous, il est à l’intérieur. Le Christ est à l’intérieur de nous. Tous ces archétypes sont à l’intérieur. Ils existent parce qu’à travers eux nous créons l’humain à l’image de Dieu.

Donc, c’est dans Daath דעת que nous trouvons le mystère de la création – le mystère de la parole, le Logos, le premier archétype qui descend dans מצרים Mitsrayim ou Mitzrahim dont parle le Livre de Jean.

«Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, la gloire du Fils unique du Père, pleine de grâce et de vérité.» – Jean 1: 14

Ce mot מצרים Mitzrayim signifie «Égypte», mais pas le pays Égypte au Moyen-Orient, en Afrique. Il se réfère à la sephirah Malkuth au tout en bas de l’Arbre de Vie et cela se réfère à notre corps physique. C’est l’Égypte, mieux dit מצרים Mitzrayim. Ce mot Mitzrayim contient מים Mayim, deux lettres Mems, deux eaux, unies par un Iod qui devrait se lever sur le «צר Tzar», le ventre spirituel, le passage étroit, la moelle épinière.

Abraham

L’archétype Abraham dans le livre de la Genèse est représenté dans Daath et Yesod. D’abord il est dit que אברם Abram est descendu du pays de sa naissance, dans אור Aur des כשדים K’Shedim pour aller au pays de כנען Canaan et de là à Mitzrayim, Égypte.

«Canaan כנען symbolise la nature inférieure ou animale de l’homme sensible à toutes les influences matérielles et grossières qui tendent à l’excitation des instincts, des désirs et des passions animaux… C’est aussi pourquoi il est écrit «Et Abram traversa la terre». (Genèse 12: 6) n’y demeurant pas parce que les patriarches, par leurs mérites et leurs œuvres, ne l’avaient pas purifié, et qu’Israël n’avait pas fait connaître le nom sacré de telle sorte qu’il souffrait toujours de la malédiction primitive prononcée sur la terre et le serpent. «Maudit soit la terre à cause de toi, maudit sois tu au-dessus de toutes les bêtes des champs.» Genèse 3:14, 3:17 Et Il est écrit au sujet du pays de Canaan: «Maudit soit Canaan, un serviteur des serviteurs, sera-t-il pour ses frères.» – Zohar

Abram אברם est la sephirah Chesed. Abram אברם signifie «père exalté», il se réfère également à la première division des eaux dans דעת Daath. Ainsi, dans Daath, Abram אברם, le père exalté est une émanation de Mem, Binah, le Saint-Esprit; Abba אב le père le רם Ram, les eaux de la tête. Abram אברם, les eaux de la tête, épouse Sarai, les feux de la tête, qui est sa demi-soeur, parce que Saraï est une émanation des trois forces primaires de Shin. Ainsi, dans Daath דעת, la gorge, nous trouvons שרי Sarai, le feu, et le père exalté אברם Abram, l’eau. Quand, ils descendent de Daath dans Yesod, ils deviennent Abraham et Sarah.

Abraham le père exalté est El, Chesed, que chacun de nous a à l’intérieur. Donc, à l’intérieur de notre psyché, au plus profond de notre psyché, nous avons notre propre esprit individuel particulier – Chesed, qui signifie «miséricorde, charité». Chesed est Abram, le père individuel exalté en chacun de nous. Abram représente Chesed et est également représenté comme Abba dans דעת Daath. Abraham est cet archétype qui, dans la Genèse, s’appelle le Ruach Elohim. Ruach signifie «esprit». Ruach Elohim est «l’Esprit des Elohim». De quels Elohim parlons-nous ici? Nous parlons des Elohim qui constituent les trois forces créatrices du monde d’Atziluth. Le Ruach Elohim est à l’intérieur de nous, c’est notre propre esprit. C’est le Ruach Elohim, Abraham, qui doit créer Adam à l’image de Dieu – ou

«… les générations des cieux et de la terre (בהבראם Be-Hibaram) par Abraham, au jour où יהוה אלהים Iod-Havah Elohim a fait la terre et les cieux.» – Genèse 2: 4

Nous devons accomplir le travail alchimique parce qu’il est écrit qu’au commencement, l’Esprit des Elohim (c’est-à-dire אברם Abram) planait sur la surface des eaux Akashiques. Donc, le רוח אלהים Ruach Elohim, l’Esprit de Dieu, אברם Abram, peut gérer le צלם Tzalem (image), l’archétype דמות Damuth (ressemblance), afin de générer Adam en suivant les lois de יהוה אלהים Iod-Havah Elohim à l’intérieur de nous.

Pour que אברם Abram crée l’être humain à l’intérieur de nous, il a besoin d’un utérus. Cet utérus est la moelle épinière, c’est l’utérus spirituel de שרי Sarai. Visualisez comment le י Iod (Kether) est connecté au ר Resh (le cerveau et la moelle épinière), et comment ceux-ci sont connectés au ש Shin (trois systèmes nerveux), à tous les organes, à tous les organes internes que nous avons dans notre corps physique. C’est à partir de la moelle épinière que אברם Abram travaille, et c’est à partir de cela que אברם Abram commande le corps à différents niveaux à travers le ש Shin ou trois systèmes nerveux – qui représentent les trois forces primaires. Donc quand אברם Abram féconde la moelle épinière à travers les trois systèmes nerveux qui sont les trois forces primaires qui créent, אברם Abram devient בהבראם Be-Hibaram, le générateur des différents éléments des cieux et de la terre, ou le développeur des archétypes qui sont déjà placé dans les eaux sexuelles créatrices de notre corps physique.

Donc, אברם Abram (Ruach Elohim, Chesed) est אב Abba, notre Monade, qui planait sur tous les archétypes qui, au commencement, ont été placés par Brahman, l’Esprit Universel de Vie sur la surface des eaux Akashiques. De Brahman, רם Ram, (le Dieu le plus haut) אב Abba est descendu en tant que אברם Abram à travers le מ Mem de Binah dans la sephirah Daath דעת et à partir d’elle אב Abba, notre Monade, est apparue en tant que Chesed descendant dans Malkuth, Égypte. C’est pourquoi אברם Abram quitta Parabrahman, la terre de sa naissance, qui est (Ain Soph) Aur des כשדים K’Shedim (esprits inconscients), pour descendre dans la terre de Canaan et de là en Égypte – qui est la corps physique.

C’est ainsi que notre force spirituelle descend et crée pour la première fois Ishmaël, qui représente les âmes de ceux qui sont fascinés par ce monde physique. Ishmaël est un fils d’Agar, un esclave de Mitzrayim, Égypte.

«L’organisme humain, en synthèse finale, est constitué de milliards et de trillions de Monades infinitésimales. Il y a plusieurs types et ordres d’éléments primaires de n’importe quelle existence, de n’importe quel organisme, comme les germes de tous les phénomènes de la nature; nous pouvons les appeler Monades, (employant le terme de Leibnitz, en l’absence d’un terme plus descriptif) pour indiquer la simplicité de l’existence la plus simple. Un atome, comme véhicule d’action, correspond à chacun de ces génies ou Monades. Les Monades s’attirent, se combinent et se transforment, donnant forme à tout organisme, monde, micro-organisme, etc. Les hiérarchies existent chez les Monades: les Monades inférieures doivent obéir aux supérieures. C’est la loi. Les Monades inférieures appartiennent aux supérieures. Tous les trillions de Monades qui animent l’organisme humain doivent obéir au propriétaire, le chef, la principale Monade. La Monade régulatrice, la Monade primordiale, permet l’activité de tous ses subordonnés à l’intérieur de l’organisme humain, jusqu’au temps indiqué par la loi du Karma. Lorsque les milliards ou trillions de Monades ou germes vitaux abandonnent le corps physique, la mort est alors inévitable. Les Monades en elles-mêmes sont indestructibles; elles abandonnent leurs vieilles relations pour en réaliser brièvement d’autres nouvelles. Le retour à ce monde, la rentrée, la réincarnation, serait impossible sans le travail des Monades. Elles reconstruisent de nouvelles cellules avec leurs perceptions et leurs sensations; elles reconstruisent de nouveaux organismes. Quand la Monade primordiale est totalement développée, elle peut se permettre d’utiliser ses trillions de Monades pour créer un monde, un Soleil, une comète, et ainsi devenir une Monade régulatrice de n’importe quelle étoile, mais c’est quelque chose des Dieux. Les Monades ou les génies vitaux ne sont pas exclusifs à l’organisme physique; dans les atomes des corps internes, on trouve de nombreux ordres et catégories de Monades vivantes emprisonnées. L’existence de tout corps physique ou suprasensible, angélique ou diabolique, solaire ou lunaire, a pour base des milliards et des trillions de Monades. L’ego lunaire en lui-même est un composé d’atomes de l’ennemi secret. Malheureusement, les Monades ou les génies vitaux sont prisonniers de tels atomes. Maintenant, nous allons comprendre pourquoi la science occulte déclare: Le Démon est Dieu inversé.» – Astrologie Pratique par Samaël Aun Weor

Donc, notre force spirituelle crée dans l’Ayin, le ventre d’une femme – l’utérus. Nous venons tous de cet utérus. Nous sommes le symbole d’Ishmaël. Ishmaël représente aussi des gens comme nous qui aiment la connaissance, qui rassemblent, comme nous nous rassemblons maintenant, qui se rassemblent non seulement dans les écoles Gnostiques, mais qui se rassemblent dans d’autres religions. Les gens qui cherchent la vérité qu’ils portent à l’intérieur, ils veulent les clés, les codes qui leur permettront de développer leurs archétypes intérieurs: c’est Ishmaël en Égypte. Donc c’est la première alliance. Par exemple, en ce moment, nous étudions la Kabbale, nous étudions la Gnose, nous représentons Ishmaël. Sachant cela, nous devons savoir qu’à l’intérieur de nous se trouve la volonté de notre Abba, sur lui, אברם Abram, dépend le développement de tout cela. Si nous voulons vraiment appartenir à la promesse donnée à Abraham, alors nous devons développer Isaac à l’intérieur de notre moelle épinière. Si nous ne développons pas Isaac, si nous n’éveillons pas la Kundalini, alors nous ne sommes pas un fils de la promesse, nous sommes simplement Ishmaël en exil.

Rappelez-vous qu’Ishmaël a été envoyé en exil en Égypte (Mitzrayim, le monde physique), en d’autres termes, nous sommes envoyés dans ce monde physique pour étudier cela, parce que c’est en apprenant que nous pouvons entrer dans l’initiation.

Abraham-Isaac

Isaac représente le premier feu qui monte dans la colonne vertébrale. Isaac naît de la transmutation sexuelle des forces d’Adam et Eve (forces lunaire et solaire, Ida et Pingala, Od et Obd).

Cette division entre Ishmaël et Isaac se rapporte au monde physique; ceux qui étudient seulement la Kabbale, ceux qui étudient seulement la religion, appartiennent à Ishmaël, la première alliance, c’est-à-dire ceux qui étudient la connaissance alchimique qui est dans toute religion authentique de la lumière.

Ceux qui appartiennent à l’alliance de Dieu avec Abraham sont ceux qui éveillent la Kundalini, qui développent Isaac à l’intérieur d’eux-mêmes. Cet Isaac appartient à la sephirah Geburah parce qu’Abraham appartient à Chesed. Geburah et Chesed s’unissent quand Abraham, à travers l’œuvre alchimique, acquiert 100 ans. C’est symbolique. Lorsque nous élevons toute l’énergie de la force sexuelle vers la glande pinéale, à travers les 33 vertèbres de notre colonne vertébrale dans notre corps physique, nous extrayons la lumière de tous les éléments liés aux règnes inférieurs de la nature, et tout cela est bien, tout cela se rapporte à l’âme. Une telle âme s’unit à Isaac et donne la maîtrise à notre esprit individuel particulier, ou Monade. C’est pourquoi il est écrit que la Monade est faite par deux éléments, nommés Atman Buddhi en Sanskrit. Nous dirons que Chesed est Mahatma – la grande âme à l’intérieur de nous, ou l’Esprit. Notre propre Abraham particulier est le Mahatma. Geburah est Buddhi, qui signifie «mental» en Sanskrit. Unis ils font la Monade. Mais il y a une autre âme, une partie de la Monade qui peut tomber dans le péché, et c’est Tiphereth.

«La Monade, l’Être, crée, fabrique, développe ses deux âmes, et ces âmes doivent lui servir et lui obéir.» – Astrologie Pratique par Samaël Aun Weor

Yesod, la Deuxième Initiation des Mystères Majeurs

Quand nous développons Isaac à l’intérieur, alors notre propre Monade individuelle, Chesed, reçoit la Première Initiation des Mystères Majeurs.

Ensuite, Chesed commence à développer à travers Isaac la deuxième initiation liée au monde de Yesod (le Corps Vital, l’aspect supérieur du corps physique). Isaac, Geburah, fait ceci avec sa Nukva individuelle particulière, Rebekah; ils engendrent deux enfants dans Yesod, à savoir Esaü et Jacob, qui sont physiquement liés à la force sexuelle. Le premier enfant est Ésaü, qui symbolise Nephesh, l’âme physique animale qui s’exprime à travers la force physique sexuelle, dont la source est dans le Corps Vital. Tout le monde a Esaü à l’intérieur.

«Et Ésaü prit ses femmes, ses fils et ses filles, et toutes les personnes de sa maison, et son bétail, et toutes ses bêtes, et tous ses נפשות Nepheshoth (forces sexuelles animales), qu’il avait dans la terre de Canaan; et est allé dans le pays en face de son frère Jacob.» – Genèse 36: 6

Mais cet «Esaü», comme nous l’avons expliqué dans les conférences précédentes, est un poison pour l’esprit. Il porte l’héritage, l’héritage animal du passé, quand nous étions des animaux, des animaux irrationnels. Ce sang empoisonné vient d’Ésaü mais nous en avons besoin, car rappelez-vous que Jacob tenait le talon d’Ésaü quand il était sorti de l’utérus de Rebekah sa mère, ce qui signifie que de la transmutation de la force sexuelle d’Esaü, qui est Nephesh, la force animale, Jacob émerge.

«Mais ce n’est pas le premier qui est spirituel, mais ce qui est psychikos (le principal de la vie animale, que sexuellement nous avons en commun avec les brutes); et ensuite ce qui est pneumatikos (appartenant au Saint-Esprit).» – 1 Corinthiens 15: 46

Nous devons donc de plus en plus transmuter l’énergie sexuelle afin que Jacob puisse être élevé dans la colonne vertébrale de notre Corps Vital. C’est pourquoi Jacob, dans la Bible, se rapporte au monde de Yesod et au monde de Tiphereth. Tiphereth est le troisième aspect de la Monade (Chesed, Geburah, Tiphereth). Tiphereth est la volonté qui descend et monte pour se développer dans le Corps Vital, l’aspect supérieur de notre corps physique, que dans le Bouddhisme on appelle Bodhichitta – l’âme humaine, la Conscience humaine qui s’éveille dans Yesod, Eden, avec les douze attributs de Israël, Tiphereth.

«Ne vous étonnez pas de ce que je vous ai dit: Vous devez naître de nouveau. Le vent souffle où il est écouté, et vous entendez son bruit, mais ne pouvez pas dire d’où il vient, et où il va: ainsi est celui est né de l’Esprit (Chesed).» Nicodème lui répondit et lui dit: «Comment ces choses peuvent-elles être». Jésus répondit et lui dit: «Es-tu maître d’Israël, et ne connais-tu pas ces choses? En vérité, en vérité, je te le dis, nous parlons de ce que nous connaissons, et nous attestons de ce que nous avons vu. Si je vous ai dit des choses terrestres (qui est l’Alchimie Sexuelle) et que vous ne croyez pas, comment croirez-vous si je vous parle des choses célestes?» – Jean 3: 7-12

Jacob vole le droit d’aînesse d’Ésaü parce que le droit d’aînesse est la force que nous avons dans le corps physique: la force sexuelle de Nephesh, qui appartient d’abord à Esaü, l’animal en nous. Et c’est pourquoi il est écrit que Jacob a combattu avec Samael, parce que Samael est la force sexuelle dans Yesod (Scorpion). Samael est l’archange qui donne de la force non seulement à l’être humain mais aussi aux animaux dans le règne animal. Les animaux intellectuels utilisent la force d’Esau pour forniquer. Mais Jacob se bat contre Esaü et en luttant contre Esaü il se bat contre Samael dans Yesod (Scorpion), cependant, il est préférable d’affirmer que le איש Ish (homme) contre lequel Jacob se bat est Elohim Gibor (אלהים גבר), qui représente le Giborim (גברים), la puissance sexuelle masculine positive de Samael dans Scorpion. Jacob essaie de contrôler און Aun, la force sexuelle qui est dans עם Om, afin de faire la lumière dans les ténèbres. De la transmutation de עם Om (essence sexuelle) émerge און ואור Aun Weor, la force et la lumière dans Yesod. Alors quand אור Aur (lumière) émerge de ce עם Om, alors Jacob est triomphant. Ceci est symbolisé dans la Bible quand Jacob reçoit le nom de son ange intérieur. Cet ange émerge de la force sexuelle de Samael. Comprenez, ce n’est pas que Jacob combat et vainc le Logos Samael per se, mais combat et vainc son propre Om (Nephesh, Esaü), la force sexuelle animale de son corps, qui est un résultat de Samael (la force sexuelle dans Scorpion) symbolisé par Elohim Gibor (le rayon positif de Mars, Geburah). Comme il est écrit:

Jacob-Israel-Gustave_Moreau

«Et il dit: Ton nom ne sera plus appellé Jacob, mais Israël; car tu as été droit avec עם אלהים Om Elohim (Gibor) et avec ועם-אנשים Om Enoshim (gens de Om, Essau), et a prévalu.» – Genèse 32: 28

Voilà le développement de ces archétypes selon la seconde initiation. Ainsi, Jacob, triomphant, développe les douze tribus parce qu’il est situé exactement dans Yesod et uni avec Tiphereth. Jacob est représenté par le mot Vav וו, parce qu’il est le Zeir Anpin à l’intérieur de nous. La première lettre ו Vav dans le mot Vav וו est Tiphereth, et la seconde est Yesod. En les unissant nous entrons dans le monde d’Eden, parce que Jacob est le premier à entrer dans l’Eden. Nous avons été expulsés d’Eden, mais à travers Jacob nous entrons dans l’Eden et développons les douze archétypes ou attributs de l’âme, que nous connaissons sont les douze tribus d’Israël ישראל.

Hod, la Troisième Initiation des Mystères Majeurs

Les douze tribus d’Israël ישראל doivent être développées aussi dans le monde de Hod, qui est la sephirah qui se rapporte au Corps Astral.

À ce stade, les douze forces sont seulement onze, car Benjamin n’a pas encore grandi.

Comme le déclare la Genèse, les dix patriarches de ces forces de Hod vendent Joseph à Mitsrayim. En d’autres termes, à travers Joseph, les forces de יו IO descendent, sont סף Saf, ajouté à l’Égypte, notre corps physique, encore une fois. C’est ce qu’on appelle l’Exil. Le premier archétype qui entre est Joseph, et c’est parce que, alchimiquement et kabbalistiquement, Joseph représente יסוד Yesod, l’alliance secrète de Yesod. Ceux qui connaissent le mystère de la transmutation sexuelle comprennent que יוסף IOSeph est «IO-Cephas».

«… Cephas, qui est par interprétation, une pierre…» – Jean 1: 42

… la pierre de Yesod.

IO est la dualité, l’androgyne lunaire-solaire. Ainsi, IO-Cephas (Joseph) représente l’alliance. C’est pourquoi il est vendu à l’Égypte, car pour escalader l’Arbre de Vie, chaque initiation commence tout en bas, à partir de Malkuth. Dans Malkuth nous avons «IO», la dualité, Adam et Eve: Adam l’homme, Eve la femme; le prêtre et la prêtresse de IO לוי Levi (30 + 6 + 10 = 10 = IO). C’est le mystère du Sabbath, Shabbath, l’acte sexuel – qui se réalise non pas comme des animaux (psychikos) mais comme des êtres humains (pneumatikos), avec transmutation (chasteté, continence). C’est ainsi que nous trouvons que Joseph Iod-Cipha יוד-כיפא représente «IOCephas», le fils d’IO, la 10e. La lettre יוד Iod dans la pierre (Cephas) de Yesod, comme Jacob représente Tiphereth, l’âme humaine. En d’autres termes, Jacob a besoin de Joseph, la pierre d’IO. C’est pourquoi Joseph était le favori de Jacob, car à travers son vêtement de plusieurs couleurs, qui représente la lumière astrale lunaire, tous les archétypes descendent dans le corps physique. Grâce à Joseph (le Corps Astral lunaire), nous recevons toutes les forces solaires de «AbRamIO» dans Yesod, la force sexuelle de notre corps physique. C’est ainsi que nous entrons dans la troisième initiation, qui est expliquée dans le livre «Les Sept Paroles» écrit par Samaël Aun Weor.

Pendant le temps où Joseph est en exil en Égypte, en tant qu’esclave, il devient roi ou mieux dit, second après le Pharaon ou le roi d’Égypte. Benjamin, cet autre fils de Rachel, se développe à travers la transmutation des forces sexuelles dans le corps physique de ces archétypes, ses frères. C’est ainsi que nous entrons dans le monde de Hod en développant cet archétype nommé Benjamin, qui représente les forces supérieures de Hod ; ainsi, du monde d’Atziluth au-delà de Daath דעת, nous formons le Corps Astral solaire, qui s’appelle Benjamin. Il devient ce véhicule solaire qui unit notre Joseph (notre personnalité astrale lunaire physique) à l’immanence suprême de «RA» (le père solaire). Le Corps Astral est le premier véhicule créé lorsque le troisième feu monte à travers la moelle épinière du Corps Astral lunaire. C’est, en synthèse, ce que nous avons expliqué dans la leçon précédente. Voyons maintenant comment ces forces entrent en nous.

La Genèse déclare qu’une famine se développe, et par conséquent les archétypes (les tribus d’Israël ישראל) descendent dans Mitzrayim (Égypte) afin de chercher de la nourriture. Leur descente est due à l’initiation.

Netzach, la Quatrième Initiation des Mystères Majeurs

Après la troisième initiation est développée, alors il est écrit dans le premier chapitre du livre de l’Exode:

«Voici les noms des enfants d’Israël, qui sont venus en Égypte; chaque homme et sa famille sont venus avec Jacob, à savoir, Ruben, Simeon, Levi et Judah, Issachar, Zebulon, et Benjamin, Dan et Naphtali, Gad et Asher. Et toutes les âmes qui étaient issues des reins de Jacob étaient soixante-dix âmes : car Joseph était déjà en Égypte.» – Exode 1: 1-5

Jacob est la force sexuelle du père qui descend vers le corps physique.

Ces onze noms sont les tribus d’Israël ישראל, toutes les âmes qui sont sorties des reins de Jacob. Les reins – la force sexuelle de Jacob – étaient soixante-dix âmes, car Joseph était déjà en Égypte. C’est-à-dire, Joseph était déjà en Égypte, c’est pourquoi ils sont descendus. Parce que si Joseph n’était pas en Égypte, ils ne descendraient pas. Joseph est cette force dans le corps physique qui connaît l’alliance et c’est à travers l’alliance qu’ils descendent.

Les archétypes du monde d’Atziluth sont dix, et le Zeir Anpin est formé par les sept sephiroth inférieurs en-dessous de Daath דעת. Multipliez les dix d’Atziluth par 7 (le Zeir Anpin) et nous aurons soixante-dix; c’est la synthèse. Soixante-dix âmes signifie que dix archétypes descendent à travers Jacob dans chacun des sept sephiroth inférieurs.

Jacob est Tiphereth, l’âme humaine unie à Chokmah, dont le royaume est dans le cœur. En d’autres termes, c’est à travers l’âme humaine que ces archétypes entrent en Égypte (notre corps physique) et se développent. C’est l’âme humaine qui travaille sous la direction de Chesed (l’Esprit de Dieu, le Ruach Elohim), et les deux sous la direction de Chokmah. Donc, c’est ainsi que nous comprenons pourquoi dans la Bible il est écrit que soixante-dix âmes descendent à travers les douze tribus. Les douze tribus symbolisent les douze archétypes des douze signes zodiacaux qui sont symbolisés, ou synthétisés, dans Chokmah, la deuxième sephirah.

Mais voyons maintenant ce que Chokmah a dit à ces archétypes solaires à travers les lèvres du Maître Jésus dans l’Évangile de Matthieu afin que nous puissions mieux comprendre.

«En vérité, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans les cieux; tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans les cieux. Je vous le dis encore, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour toucher à quelque chose qu’ils demanderont, cela sera fait pour eux de mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois (archétypes solaires) sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

Alors Pierre s’approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois mon frère péchera-t-il contre moi, et je lui pardonnerai? Jusqu’à sept fois?

Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois: mais jusqu’à soixante-dix fois sept.» – Matthieu 18: 18-22

C’était une question Kabbalistique. Pourquoi sept fois? C’est sept parce que le véritable être humain a sept corps, à savoir, l’Esprit, l’Âme Divine, l’Âme Humaine, le Mental Humain, le Corps Astral, le Corps Vital et le corps physique. Donc, ce sont les noms des sept corps du véritable être humain. Lorsque nous commettons une erreur, c’est tout l’être humain qui le fait. C’est pourquoi c’est de Daath דעת, qui symbolise l’Eden supérieur, que le véritable être humain est tombé dans le péché parce que le véritable être humain représente les sept Sephiroth inférieurs.

L’apôtre Pierre (dont la doctrine est l’Alchimie sexuelle et qui, en tant qu’archétype, est assis dans la glande pinéale) a demandé: «Combien de fois mon frère péchera-t-il sexuellement contre moi dans la glande pinéale, et je lui pardonne? Jusqu’à sept fois? Pourquoi Jésus a-t-il dit à Pierre: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois: mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois?

Si vous faites les additions, vous obtiendrez 490 fois. Si vous ne connaissez pas la Kabbale, vous pouvez penser: «Peut-être que c’est juste un nombre aléatoire qui est arrivé à Jésus.» Comprenez, Jésus dit, «soixante-dix fois sept» parce qu’il savait ce qu’il disait, puisque Jésus était un Rabbi; oui, Jésus était le Divin Rabbi de Galilée. La manifestation de Chokmah dans un corps humain est Jésus-Christ. Comme nous l’avons expliqué, les dix archétypes du monde d’Atziluth s’expriment à travers Chokmah, dont le nom divin dans Atziluth est יהוה Iod-Hei-Vav-Hei. Chokmah est représenté par la lettre ש Shin, qui symbolise le feu. Ainsi, kabbalistiquement, יהוה plus ש = Ieshuah יהשוה. Ieshuah יהשוה Jeshua, est Jésus, ou יהושע Joshua si vous aimez, puisque יהו est IAO, la trinité, le Logos, qui est fait chair et os grâce à la lettre ש Shin, le feu, dans Ayin ע l’utérus de מרי Marie, מרים Miriam, מצרים Mitzrayim, Égypte, au moyen de l’Alchimie sexuelle (Tzade צ). Par conséquent Ieshuah יהשוה Jeshua, Jésus, connaissait que le véritable être humain a sept corps. En d’autres termes, pour que chacun de nous annihile le ressentiment ou l’un de tous ces défauts liés à notre ego, nous devons travailler et nettoyer tous les 49 niveaux subconscients de notre mental lunaire, à partir de ces agrégats psychologiques de ressentiment, puisque chacun de nos sept corps a sept niveaux, dans chacun des dix sephiroth du monde de Yetzirah, le monde de formation. Dix fois 49 = 490. Ou comme il est écrit:

«Et יהוה אלהים Jehovah Elohim forma Adam (dans יצרה Yetzirah) de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines le souffle de la vie; et Adam est devenu une âme vivante.» – Genèse 2: 7

Dans chaque corps, nous avons sept chakras que le livre de l’Apocalypse appelle églises; les sept églises d’Assiah sont situées dans la colonne vertébrale. Ces sept églises doivent être purifiées parce que l’âme habite chacune d’elle. Nous devons donc élever le ש Shin, le feu, sept fois dans chacun des sept corps solaires. Rappelez-vous la lettre Shin en synthèse se rapportent aux dix archétypes du monde d’Atziluth.

En d’autres termes, Jésus dit : «Nous devons aller avec notre psyché dans les dix sephiroth, sept fois sept.» Le véritable être humain (Adam) a sept corps, et chaque corps a sept parties Pneumatiques dans la moelle épinière, qui sont les sept églises ou les chakras, c’est ainsi soixante-dix fois sept; c’est ainsi que nous devons travailler alchimiquement et psychologiquement. Voilà pourquoi nous nous demandons quand quelqu’un dit: «Vous pouvez annihiler votre ego seulement dans ce monde physique (Malkuth) sans avoir recours à la Méditation.» Comment allez-vous annihiler seulement dans Malkuth, quand vous avez non seulement un corps physique, mais aussi vous devez connaître le Corps Vital, le Corps Astral, le Corps Mental, le Corps Causal, Corps Bouddhique et Corps Atmique. Néanmoins, malgré le fait, qu’ici, dans cette conférence, nous comprenons cela intellectuellement, puisque nous connaissons ces niveaux, cependant, réalisons, qu’une chose est de le connaître intellectuellement et une autre est de le connaître avec conscience. Nous devons être conscients de tout ce que nous connaissons intellectuellement. Cela implique la Méditation et l’éveil. C’est ainsi que nous serons conscients de ce qui est écrit que Maître Jésus dit dans la Bible, à propos de «70 fois 7».

«Joseph mourut, ainsi que tous ses frères et toute cette génération. Et les enfants d’Israël furent féconds, augmentèrent abondamment, se multiplièrent et devinrent de plus en plus puissants; et la terre était remplie d’eux.» – Exode 1: 6, 7

La terre est le corps physique, avec le développement psychologique de ces douze attributs à l’intérieur de votre système nerveux grand-sympathique. Si vous travaillez finalement dans cette initiation, vous verrez comment tous ces sens et tous ces attributs d’Israël se développent dans votre Corps Astral.

«Il se leva un nouveau roi sur l’Égypte, qui ne connaissait pas Joseph.» – Exode 1: 8

C’est l’étape suivante. Lorsque nous étudions le corps humain, nous comprenons que nous avons trois systèmes nerveux, ou trois cerveaux, à savoir le système nerveux central, qui est le cerveau et la moelle épinière, le système nerveux grand sympathique et le système nerveux parasympathique.

Le système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière) est le trône de l’Intime, l’Esprit. Chesed devrait y travailler et contrôler l’Égypte, notre physicalité, mais notre mental est animal, lunaire, protoplasmique. Cependant, l’Esprit ne contrôle pas le cerveau comme il le devrait. Le cerveau est le véhicule physique du mental, notre mental actuel est pécheur, lunaire et est représenté dans l’Exode par le Pharaon.

«Quand le mental reçoit l’influence du monde intérieur, il nous invite à la quiétude et à la concentration; mais le Corps Mental est constitué et influencé par le monde extérieur: notre mental tend à s’exprimer à travers les muscles créés par le corps des désirs, qui en forme le chemin, ainsi le mental est toujours prêt à s’allier au désir. C’est ce qui empêche notre Intime de se manifester à travers les mouvements volontaires de notre organisme physique. Donc, notre Intime, Chesed, prend une autre façon de maîtriser le corps et donc il utilise l’atome du Saint-Esprit dans la glande pinéale, mais celui qui domine le système cérébral et le système nerveux grand sympathique, a un grand récipient à la base (coccyx) de cette système: C’est l’ennemi secret, entité formée par tous les abus du même mental, l’ennemi secret domine la partie inférieure du Système, la défend et en fait un système involontaire. Ainsi, les actes volontaires sont sous la maîtrise du mental et les involontaires sont régis par des instincts et des sensations.» – Adoum

En d’autres termes, notre mental animal, lunaire et protoplasmique, le Pharaon, en chacun de nous, contrôle le corps physique (Mitzrayim, Égypte) en chacun de nous, à travers le système nerveux parasympathique. Et c’est notre problème. Notre intellect, le mental, pense qu’il est le roi de tout. Nous devrions réaliser que l’intellect est seulement un véhicule pour l’Esprit. Mais quand nous ne réalisons pas que l’intellect est seulement un véhicule pour l’Esprit, alors nous repoussons l’esprit qui devrait s’asseoir sur son trône qui est le cerveau et la moelle épinière de notre corps physique, qui est l’Égypte.

«Maintenant, il s’est levé un nouveau roi sur l’Égypte» implique la quatrième Initiation des Mystères Majeurs. En d’autres termes, l’entrée dans le monde de Netzach, le mental.

Netzach est le Mental Solaire que nous devons développer qui devrait travailler sous le service de l’Esprit. Mais même quand nous développons le Mental Solaire, le mental est toujours têtu – nous avons un mental animal. Mais même si nous avons un Mental Solaire, nous devons contrôler ce mental. Ne pensez pas que parce que nous créons un mental solaire que nous n’avons pas besoin de le contrôler. Le mental solaire est cet élément que Paul de Tarse déclare, «nous avons le mental du Seigneur.» Nous devons créer ce mental – ce mental est développé dans ce deuxième utérus, dans la moelle épinière de ce spectre mental, lunaire, protoplasmique. Après avoir créé le Corps Astral Solaire (dans la troisième initiation), nous créons le Mental Solaire, le mental du Seigneur (dans la quatrième initiation). Ce mental nous donne la compréhension des mystères de la Bible, des mystères de tout livre sacré – de toute religion sacrée, parce que ce mental comprend la sagesse. C’est pourquoi il est écrit qu’un autre Roi se leva en Égypte qui ne connaissait pas Joseph, mais connaissait les forces désirantes – ou les forces du désir du plan astral. Parce que Joseph, etc. est lié au plan astral supérieur; le plan astral est lié au monde des rêves.

JosephPharoah

Rappelez-vous qu’il est écrit que Joseph était habile à interpréter les rêves parce que c’est en relation avec le corps émotionnel. Le langage de la Bible est là, dans le monde des rêves – le monde astral. Quand nous entrons dans l’initiation, nous développons notre propre Joseph individuel particulier qui comprend ce langage. Quand nous entrons dans la quatrième initiation, la création du Corps Mental, un autre roi, un autre Pharaon prend le contrôle du cerveau – du système nerveux central, et met de côté les forces émotionnelles – ou contrôle les forces émotionnelles. Et ces forces, qui sont les douze tribus ou douze attributs ou douze archétypes, et ces éléments qui sont descendus pour aider à développer les pyramides de la pensée. La pyramide, n’importe quelle pyramide, symbolise la pensée – le mental, le Corps Mental. Hermès Thoth, le mental solaire, la pyramide de la pensée, sont toujours construits à l’intérieur de tout initié par les archétypes d’Israël, les Maçons, les Toltèques.

L’Égypte a régné à ce moment-là quand Moïse a écrit ces livres. Donc en d’autres termes, c’est le cerveau, le véhicule physique du mental qui gouverne et de nos jours, vous savez, l’intellect, les intellectuels gouvernent ce monde. La même chose se passait au temps de Moïse, quand cet empereur oublia que grâce aux forces des archétypes, Joseph apportait la richesse à l’Égypte. Il a ignoré cela, il a ignoré les archétypes, et c’est précisément ce que nous faisons toujours et c’est parce que le mental, le cerveau est en relation avec les sens. Quand nous nous identifions au monde extérieur, c’est le mental, c’est le Pharaon, tandis que Joseph se rapporte seulement au monde interne. C’est pourquoi il dit qu’il a ignoré Joseph, il ne savait rien de Joseph parce qu’il était identifié au monde physique.

Nous devons éduquer notre mental, former notre mental, que nous ayons un mental lunaire ou solaire.

Ce Pharaon ou corps solaire était élaboré, ou créé, grâce aux tribus d’Israël ישראל parce qu’ils fabriquaient les briques, fabriquaient le mortier, fabriquaient tout. Tous ces archétypes sont ce dont nous avons besoin pour construire notre propre pyramide. Vous voyez le symbole ici, parce que tout ce qui existe dans le monde extérieur est un symbole. Donc la pyramide est un symbole de la pensée – c’est pourquoi on dit «la pyramide de Thoth». Donc ces archétypes étaient, en d’autres termes, comme des esclaves ou agissent comme des esclaves à l’intérieur de nous, contrôlés par le mental.

Ainsi, nous avons besoin d’un libérateur parce que le Pharaon du mental est un problème. Et puis il est écrit que le corps de volonté doit naître à l’intérieur de nous, qui est le corps suivant qui est Tiphereth, le Corps Causal. La Monade doit y aller.

Tiphereth, la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs

Quand nous parlons de Moïse, nous parlons de Tiphereth. Jacob a seulement atteint ce niveau de Tiphereth. Moïse, la volonté, va au-delà, va à Daath דעת– c’est la différence entre Moïse et Jacob. Moïse s’approche de Daath דעת et voit Dieu face à face. C’est le Corps Causal. C’est pourquoi il est écrit dans le livre d’Exode 1: 1:

«Et un homme de la maison de Lévi alla et prit pour femme une fille de Lévi.»

En se référant à la tribu de Lévi, le livre de Lévitique vient à l’esprit. Lévitique est un livre lié aux prêtres, les règles que vous devez suivre lorsque vous entrez dans ce chemin. Vous devez connaître la Kabbale pour comprendre ce livre. Levi est lié à la prêtrise. Donc, quand vous lisez, par exemple, «un homme de la tribu de Lévi.» Nous dirons que cet homme est celui qui a su contrôler la puissance sexuelle, en transmutant la force sexuelle, le «Léviathan». C’est la force du prêtre. Quand le prêtre officie, il utilise la force du «Lévi-a-than» qui est la puissance sexuelle. Le Léviathan est aussi cette force qui a avalé Jonah, un nom qui signifie colombe en Hébreu, la colombe du Saint-Esprit. Jonah est avalé par la force sexuelle dans la neuvième sphère.

Cet homme de Lévi, le Léviathan, prit aussi une prêtresse de la tribu de Lévi. Donc les deux étaient de la tribu de Lévi, des Léviathans masculin et féminin, c’est-à-dire, ils étaient des initiés, ils étaient des prêtres et des prêtresses travaillant ensemble afin de féconder, afin de créer Moïse à l’intérieur d’eux.

Si vous connaissez l’histoire de l’Exode, vous savez que le Pharaon connaissait très bien que Moïse (Tiphereth, le corps de la volonté) fait la volonté de Dieu. Donc le mental (le Pharaon) veut détruire n’importe quel enfant qui vient après lui, parce que cela mettra en danger sa domination sur l’Égypte (le monde physique). Une telle histoire est également répétée dans la vie de Jésus parce que Jésus représente aussi les forces de Tiphereth et au-delà. Jésus est la manifestation de Chokmah dans l’âme humaine qui va au-delà de Daath דעת, Jésus entre dans Chokmah et même dans l’Absolu. Mais ici, nous nous référons seulement à notre propre volonté individuelle, nommée משה Mosheh.

Rappelez-vous que Moïse est né et est caché dans le fleuve Nil, la puissance sexuelle, parce que n’importe quel fleuve est le symbole de la force sexuelle. Sa sœur l’observe de loin, cette sœur est la Shekinah, la Gloire de Dieu qui est à l’intérieur de lui, dans ce corps. Moïse a existé physiquement, mais il est venu pour représenter ce משה Mosheh individuel particulier que nous devons développer après la création du Mental Solaire. Mosheh symbolise le corps de la volonté. Et c’est pourquoi c’est Moïse qui contrôle vraiment le Pharaon. En d’autres termes, Moïse est Thelema, la volonté, Moïse est cet élément qui contrôle le mental.

Notre mental est un âne, il est une mule, il est têtu même s’il est solaire. Contrôler le mental n’est possible qu’avec la volonté symbolisée par Moïse. C’est pourquoi Moïse est né dans Yesod. Et c’est pourquoi Moïse représente l’homme à l’image de Dieu qui accomplit tous ces miracles et ces merveilles à l’intérieur de nous.

Combien de commandements Moïse a-t-il apporté au monde? Dix: les dix sephiroth. Combien de merveilles a-t-il accomplies devant le mental, le Pharaon? Dix. Dix plaies, parce que chaque plaie est liée à l’Arbre de Vie – les dix sephiroth. Et le meurtre du premier-né, bien qui est le premier-né? Le premier-né est Kether – c’est la première émanation de l’Arbre de Vie, Kether. Le premier-né dans le monde de Klipoth qui est altéré. En d’autres termes, Kether devrait régner ici – dans notre cerveau. Mais au lieu de cela, nous avons l’ego, l’intellect. Donc, quand nous étudions l’Arbre de Vie, les dix sephiroth, et les dix plaies que Moïse a déchaînées en Égypte, c’est lié à notre corps physique parce qu’ici, en Égypte, Mitzrayim, le corps physique est l’endroit où le Pharaon contrôle notre propre mental individuel particulier. Alors Moïse a commencé à transformer le serpent en bâton et le bâton en serpent. Et puis son frère, Aaron, qui représente Chesed dans cette ligne est celui qui, avec lui, a accompli ces merveilles. Et, Moïse est un berger comme Jacob était un berger. Parce que Tiphereth, l’âme humaine, est la volonté. Mais le seul qui peut aller à la montagne et voir Dieu et la flamme du feu – dans le buisson ardent – c’est Moïse.

Donc là vous avez la lettre «Shin», qui est dans le cœur, représente ces trois Sephiroth- Chesed, Geburah et Tiphereth ; Abraham, Isaac et Jacob. Et ces «Shin» descendent dans le monde de Yesod qui est représenté par la lettre Mem. Nous nous souvenons que nous avons dit que la lettre Mem représente l’eau. Et c’est la première lettre du mot, Moïse – משה Mosheh. Ainsi, cette lettre Mem contient la lettre Shin qui sont les trois patriarches – Abraham, Isaac et Jacob. À l’intérieur de Mem… «Mems»… «Moshe» – la dernière lettre qui est la lettre «Hei» est le symbole du corps physique. En d’autres termes, ce משה Mosheh Mem, Shin et Hei est cette volonté qui agit à travers le corps physique pour faire les merveilles – les 10 merveilles de l’Égypte et la dernière est le meurtre du premier-né, qui est l’antéchrist, l’intellect, le premier né du mental. Pour sortir Israël ישראל, tous ces archétypes, hors de l’esclavage parce qu’actuellement, tous ces archétypes que nous avons sont enfermés dans la luxure, dans la colère, dans l’orgueil, l’avidité, la gourmandise, la paresse, beaucoup de défauts. Nous devons les libérer et c’est l’exode.

Âge Ésotérique

Quand nous parlons d’âge, la première initiation est symbolisée par l’âge de 100 ans. La deuxième initiation est de 200 ans. La troisième initiation est de 300 ans. La quatrième initiation est de 400 ans. Mais quand nous entrons dans le monde de la volonté, qui est משה Mosheh, et quand nous descendons en Égypte et commencons à travailler et délivrer Israël ישראל hors d’Égypte, hors du contrôle du mental – du Pharaon. C’est l’exode. Lisons:

«Le séjour des enfants d’Israël, qui habitaient en Égypte, fut de quatre cent trente ans.» – Exode 12: 40

Quand nous parlons en termes Kabbalistiques, 400 signifie le Corps Mental, 30 signifie le feu sur la trentième vertèbre du corps suivant, qui est le causal ou le feu du corps de la volonté, dans la 30e vertèbre prête à entrer dans la 31e est lié à l’exode.

«Et il arriva, à la fin des quatre cent trente ans, le jour même où il arriva que toutes les armées de (Chokmah) יהוה Iod-Hei-Vav-Hei sortaient du pays d’Égypte.»

Le Seigneur, cela signifie Adonaï – ce serait le Seigneur de Malkuth – est sorti d’Égypte, de Mitzrayim, du corps physique pour créer le corps de volonté afin d’aller dans l’exode. En d’autres termes, le soi-disant exode est symbolique. Les gens qui lisent littéralement la Bible, ils pensent que les Israélites physiques passaient la Mer Rouge, le faisaient physiquement. Il n’y avait pas d’exode physique tel qu’il est expliqué dans le livre d’Exode. C’est quelque chose d’initiatique. La Mer Rouge représente les forces passionnelles du corps physique et diviser la Mer Rouge est le même que ce que Dieu a fait dans la Genèse – séparer les eaux des eaux afin de passer au-delà du bien et du mal. Il y a beaucoup de gens dans cette époque qui essaient d’expliquer comment les Israélites sont venus d’Égypte littéralement au Moyen-Orient, ou Afrique, passent de la Mer Rouge dans la Terre Promise qui est Israël ישראל actuel et est maintenant au Moyen-Orient.

Ces merveilles que Moïse a accomplies, qui est la volonté, sont liées à une initiation liée à la sixième dimension – à Tiphereth. Parce qu’il est écrit, très clairement kabbalistiquement, qu’Israël ישראל a quitté l’Égypte à 430 ans. C’est précisément le moment où l’initié entre dans le Nirvana. Alors un gardien du Nirvana apparaît et dit dans la 31e vertèbre:

«Quel chemin allez-vous suivre maintenant? Le Chemin Direct ou le Chemin Spiral?»

Si l’initié dit, je prends le Chemin Spiral, il ne va pas dans l’exode parce que l’exode est lié au Chemin Direct. Ceci est écrit kabbalistiquement et cela est montré dans le livre de l’Exode. Et c’est pourquoi Moïse était un initié révolutionnaire. Nous ne nions pas qu’à ce moment-là, il n’y avait pas seulement Moïse mais beaucoup d’autres maîtres de l’Atlantide qui tiraient les gens de l’Atlantide afin de créer cette race racine Aryenne. Mais nous expliquons les symboles du livre de l’Exode; le passage à travers la Mer Rouge, symbolise la submersion de l’Atlantide. Mais Kabbalistiquement, symboliquement, le livre de l’Exode montre aux gens comment sortir de cet esclavage dans lequel nous sommes physiquement, psychologiquement et spirituellement parlant; le Livre d’Exode a été écrit pour les initiés du Chemin Direct. Ainsi, chaque archétype, ou nom, dans l’Exode est un symbole que nous devons comprendre, que nous devons saisir.

probably 1635-40

Et c’est pourquoi après l’Exode, après les 430 années, quand Moïse a pris le Chemin Direct, ils sont entrés dans במדבר B’Mdbar, le livre des Nombres, le désert, le chemin de דבר Dabar, le Deuxième Logos. Le Chemin Direct est le chemin du désert. C’est le chemin dans lequel vous devez souffrir votre karma. 40 ans, symboliquement. La lettre Mem est 40 ce qui signifie que vous devez entrer dans le chemin et avec patience, vous posséderez vos âmes. Quelles âmes? Tous les éléments qui sont embouteillés dans l’ego qui sont les enfants d’Israël ישראל. Peu à peu, vous allez dans le Chemin Direct. Symboliquement, il faut 40 ans pour retourner dans la Terre Promise.

«La Terre Promise est «Un Maître Ressuscité», est un mutant. Son corps physique devient élastique parce que son corps est réincrudé, c’est-à-dire qu’il redevient de la même matière primordiale. L’Arbre de Vie, les dix Sephiroth deviennent alors sous le contrôle ou le flux complet du Maître ressuscité. Dans ce processus, tous les corps sont élastiques.» – Samaël Aun Weor

La Terre Promise est vraiment les sephiroth supérieure. La Terre Promise n’est pas, comme les gens pensent, en Israël ישראל au Moyen-Orient où tous ceux qui croient au Judaïsme se réuniront. Cela est interpréter les choses littéralement; la vraie Terre Promise est à l’intérieur, à différents niveaux. Quand vous atteignez réellement la Terre Promise, vous ressuscitez. Jésus est entré dans la Terre Promise après avoir accompli tous les sacrifices qu’il a faits en lui-même et qui a enseigné avec sa vie physique. Ainsi, si vous voulez entrer dans l’Exode, vous avez besoin de 430 ans. Vous irez qu’importe est votre âge physique, peut-être vous avez 26 ou 30 ou 50 ans, mais vous ne pouvez pas entrer dans l’Exode avec cet âge physique. Ce dont vous avez besoin, c’est d’un âge ésotérique et initiatique, c’est-à-dire 430 ans. Et puis, vous déciderez. Mais laissez-moi vous dire, il y a beaucoup d’initiés qui atteignent 430 et quand ils voient le Gardien devant eux, le Gardien dit: «Eh bien, où iras-tu? Veux-tu aller dans le désert, dans la Terre Promise, le Chemin Direct? Ou iras-tu dans le Spiral et oublier l’humanité?» Et ils disent, «Oh, je vais d’abord dans le Spiral. Je ne veux pas souffrir.» Et ils oublient l’humanité. Ils sont très rares, ceux qui prennent l’exode – le Chemin Direct. Alors, ils reçoivent l’initiation de Tiphereth. Si vous lisez les livres du Maître Samaël Aun Weor, vous comprendrez. Il a dit que vous recevez l’initiation de Tiphereth après avoir pris le Chemin Direct. Sinon, vous ne la recevez pas. Parce que l’initiation de Tiphereth est une initiation très spéciale dans laquelle Chokmah, le Christ, est littéralement uni à Tiphereth et fait le Fils de l’Homme. Le Fils de l’Homme est une descente de Tiphereth unis au Christ dans l’initié du Chemin Direct. C’est la venue du Fils de l’Homme. Encore une fois, la venue du Fils de l’Homme n’est pas comme les fondamentalistes pensent – Jésus venant avec des anges et les emmenant tous au Ciel parce qu’ils croient en Jésus. Non… S’ils atteignent d’abord l’âge ésotérique de 430 et qu’ils prennent le Chemin Direct, alors Jésus viendra. Jésus signifie «Sauveur», le Sauveur, le Christ, qui est le feu, «Shin» viendra en eux et les emportera dans l’enlèvement. Mais c’est interne – dans la sixième dimension. C’est ainsi que nous le comprenons et comment nous le voyons.

C’est pourquoi quand vous voyez comment l’humanité est en ce moment, c’est une guerre. Il y a aussi beaucoup de controverses dans le Gnosticisme parce qu’ils ne comprennent pas la connaissance – ils ne comprennent pas qu’Israël ישראל est quelque chose de psychologique. La Terre Promise est quelque chose de dimensionnel. Et puis vous devenez et vous vous transformez en un pratiquant sérieux et tout est à l’intérieur, pas à l’extérieur. Parce que non seulement la Bible n’est pas interprétée littéralement, mais aussi d’autres livres sacrés. Si vous allez en Inde, vous voyez comment ces Brahmanes croient qu’ils sont une secte spéciale. Et ils ont le privilège parce qu’ils sont Brahmanes et tous les gens en dessous d’eux sont inférieurs. C’est le danger. Et si vous étudiez toutes les religions,vous trouverez qu’il y a toujours un rang spécial dans chaque religion – où ils pensent qu’ils sont les meilleurs parce qu’ils font ceci ou cela physiquement. Mais le travail est interne, intuitif, pas externe.

Intuition

«Le monde de l’Intuition est le monde des mathématiques. L’étudiant qui veut s’élever au monde de l’Intuition doit être un mathématicien, ou au moins avoir des notions d’arithmétique.

Le monde des mathématiques est le monde d’Atman (Chesed). Celui qui pense est le mental, pas l’Intime. Le mental humain (Essau) dans son état actuel d’évolution est l’animal que nous portons à l’intérieur. Le concept de Descartes, «je pense donc que je suis», est complètement faux, parce que le véritable être humain est l’Intime et l’Intime ne pense pas parce qu’il sait. Atman n’a pas besoin de penser parce qu’Atman (אברם Abram) est omniscient.» – Samaël Aun Weor

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Israel’s Entrance into Nukva (2), The Promised Land