Moïse, le Mystère du Baphomet

Nous suivons la séquence des conférences sur le livre de la Genèse. Maintenant, nous entrons dans le troisième chapitre qui se rapporte au mystère du serpent, que vous pouvez voir dans le premier graphique du PDF Moïse le Mystère du Baphomet dans le bâton de Moïse. Sur la droite apparaît Baphomet, qui est un mot qui doit être lu à l’envers «Tem-ohp-ab». Cela signifie en Latin templi omnium hominum pacis abbas, «Paix du Père à tous les hommes dans le temple».

Nous devons comprendre que lorsque nous nous référons au Baphomet, nous nous référons aux Cherubim qui sont mentionnés dans le livre de la Genèse comme le gardien de la porte de l’Eden.

Alexandre-Cabanel-The-Expulsion-of-Adam-and-Eve-from-the-Garden-of-Paradise

«Alors il chassa Adam; et il plaça à l’Est du Jardin d’Eden les Cherubim et une épée flamboyante qui tourna dans tous les sens pour garder le chemin de l’Arbre de Vie.» – Genèse 3: 24

four-worlds-colorLes Cherubim en accord avec l’Arbre de Vie sont ces créatures de la Sephirah Yesod dans le Monde de la Formation, Yetzirah, qui est le monde lié à la Sephirah Binah, Iod-Havah Elohim, le Saint-Esprit dans l’Arbre de Vie.

Cherubim signifie «les forts». La force de ces anges est représentée de plusieurs façons. Cette force est liée à la Sephirah Yesod, la force sexuelle. Le monde de Yetzirah, la formation, se rapporte au monde de Yesod, qui est la Sephirah liée à l’énergie sexuelle, et est gouvernée par Iod-Havah Elohim, Binah, la troisième Sephirah du premier triangle de l’Arbre de Vie.

Dans le monde de Yetzirah, il y a différents noms liés à chaque Sephirah des dix Sephiroth que nous appelons l’Arbre de Vie. Au sommet de l’Arbre de Vie, la Sephirah Kether correspond au nom Hébreu Chaioth ha Kadosh, qui signifie «Les Saintes Créatures». Quand nous nous référons au Baphomet, nous nous référons aussi aux Saintes Créatures. Les Saintes Créatures sont mentionnées dans le livre d’Ezéchiel, dans le tout premier chapitre; il décrit les quatre créatures que nous appelons Chaioth ha Kadosh, «animaux sacrés». Les pattes ou les pieds de ce cherub sont les pieds d’un veau, qui, comme vous le voyez, est un symbole Kabbalistique que nous trouvons également lié au Baphomet.

«La parole de Iod-Havah est venue expressément à Ézéchiel le prêtre, fils de Buzi, dans le pays des Shedim par le fleuve Chebar [Yesod]; et la main [iad] de Iod-Havah était là sur lui… Et [les Shedim] leurs pieds étaient des pieds droits; et la plante de leurs pieds était comme la semelle du pied d’un veau… Telle était l’apparence de la ressemblance de la gloire de Iod-Havah. Et quand je l’ai vu, je suis tombé sur mon visage et j’ai entendu une voix de quelqu’un qui parlait.» – Ézéchiel 1: 3, 7, 28

Lorsque dans la Kabbale nous entrons dans le Monde de la Formation, qui est le monde de Yetzirah, nous trouvons de nombreux symboles liés à ces animaux sacrés, qui en Hébreu sont appelés Chaioth (pluriel) ou Chaiah (singulier). Le mot Hébreu Chaiah signifie aussi «vie». Ainsi, quand nous nous référons aux animaux, Chaioth ha Kadosh, nous nous référons à la vie qui est en eux, qui en Sanscrit est appelée Tattvas, et que physiquement nous appelons les éléments (feu, air, eau, terre). C’est pourquoi dans la Kabbale, dans l’Alchimie, quand nous parlons de Baphomet, le Cherub, nous nous référons aux forces des éléments qui sont synthétisés dans la sephirah Yesod, qui est l’énergie sexuelle.

C’est la seule façon de comprendre ce mystérieux Baphomet, un symbole qui effraie les ignorants. En effet, Baphomet est juste un symbole, que vous pouvez voir, est lié aux forces de l’énergie sexuelle.

Baphomet
Baphomet

Pour commencer, regardez le Caducée de Mercure, cela fabrique son phallus. Cela indique que l’énergie avec laquelle l’initié travaille est l’énergie sexuelle en activité. C’est pourquoi dans les conférences précédentes j’ai mentionné le mot «tempérament». [En Espagnol, le mot pour tempérament est «temple» lié au mot pour temple; et le mot Espagnol «templar» signifie «tempérer».]

Templi omnium hominum pacis abbas

Pacis abbas: «paix du Père». De quel Père parlons-nous ici? Le Père est représenté par la sephirah Kether, la première Sephirah de l’Arbre de Vie. Le Père se dévoile dans l’Arbre mystérieux de la Connaissance, Daath, qui est l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal et devient le Père en tant que la Sephirah Binah, que nous parlons dans différentes conférences. Dans le Christianisme, la sephirah Binah est appelée le Saint-Esprit, qui est Shiva, qui reçoit la force du premier triangle de l’Arbre de Vie. Shiva, dans Daath, a son royaume dans Yesod, qui est l’énergie sexuelle.

Dans la Kabbale, la Sephirah Binah est appelée Abba et Aima, Père et Mère, la dualité de Dieu qui est cachée dans le mot Hébreu Elohim. Mais ce pouvoir est aussi dans le saint nom de Dieu Iod-Hei-Vav-Hei, qui est traduit par Jehovah.

Les pieds de ce symbole symbolisent les forces de la terre, puisque le veau est le symbole de la terre, et c’est la sephirah Malkuth, la terre, qui reçoit la Paix du Père. Dans les axiomes Gnostiques, nous disons: «Que la paix soit avec vous pour que vous puissiez être héritiers de la lumière!»

De quelle paix parlons-nous ici? Quand nous disons «Que la paix soit avec vous pour que vous puissiez être héritiers de la lumière», nous nous référons à la lumière de la sephirah Kether, qui est la paix.

«Que la paix règne dans tous les cœurs; n’oublions pas que la paix est lumière. N’oublions pas que la paix est une Essence émanée de l’Absolu. C’est la lumière émanée de l’Absolu [Ain Soph Aur]. Cette lumière est la lumière de l’Ancien des Jours [Kether]. Le Christ a dit: «Je vous laisse la paix, je vous donne la paix.» Jean 14:27. – Samaël Aun Weor

Cette lumière descend à travers la Sephirah Kether, qui en Hébreu signifie «couronne», et qui est liée au Chakra Sahasrara, le chakra couronne.

Cette couronne qui est toujours protégée dans différentes religions. Pour commencer, dans le Judaïsme vous observez l’utilisation de la Kippa, tandis que les Sikhs utilisent le turban, et dans beaucoup d’autres religions vous voyez qu’ils gardent toujours une couverture sur leur tête, qui symbolise la couverture de la lumière de la couronne du Père que tout le monde a dans différentes tonalités, selon la puissance de la glande pinéale.

Cette lumière est ce que nous appelons la paix, qui descend des Mondes Supérieurs et s’installe dans la glande pinéale au centre du cerveau. Le chakra Sahasrara, le chakra couronne, se rapporte à la glande pinéale. Dans la glande pinéale nous avons l’atome du Saint-Esprit, Binah, Shiva. Ainsi, la lumière du Père descend dans la glande pinéale, au centre même du cerveau. Cette lumière est ce que nous appelons «la Paix du Père à Tous les Hommes».

Or, quand nous nous référons aux «hommes», nous nous référons au manas, mental, à ce mental qui utilise le cerveau comme véhicule dans le monde physique pour agir. Le cerveau est le véhicule physique du mental, du manas, de «l’homme» (Man, Adam).

Le système nerveux central est ce que nous appelons le Trône de Dieu, le Trône du Père. C’est quelque chose de très important que nous devons aborder en relation avec Binah, parce que nous parlons ici du Monde de Yetzirah, le Monde de la Formation, où nous trouvons ces créatures, symboles que seuls les initiés connaissent.

La lumière de Kether descend à travers ce que nous appelons le liquide céphalo-rachidien. Vous savez que nous avons un liquide dans le système nerveux cérébro-spinal; le cerveau et la moelle épinière flottent dans un liquide, dans un fluide. C’est ce qu’on appelle la Force Positive de Binah, la Force Positive du Père. Cela, dans l’Alchimie, s’appelle Adam, car cette force descend à travers le cerveau jusqu’à la fin de la colonne vertébrale, Yesod, et c’est précisément ce que nous appelons la Lumière du Père. Ainsi, quand nous disons «Que la paix soit avec vous», nous disons: «Que la Lumière du Chakra Couronne, qui capte la lumière de Kether, descende à travers votre cerveau et à travers toute votre colonne vertébrale vers tous les hommes / manas du temple.»

Baphomet était un symbole Kabbalistique mystérieux qui était utilisé par les Templiers, et les gens ignorants pensaient qu’ils adoraient Satan, Lucifer.

En effet, Baphomet est lié à Lucifer, parce qu’ici nous nous référons aux Cherubim, au Shedd, à la puissance sexuelle de Dieu. Salomon a été porté en l’air par le pouvoir du Shedd. En Latin, Lucifer signifie «Porteur de Lumière» (luce-fer), le porteur de lumière, et c’est précisément le liquide céphalo-rachidien qui transporte la lumière du Père dont nous parlons ici. Ce porteur de lumière est Lucifer, qui finalement, à travers le métabolisme, va s’installer dans les organes sexuels, qui est l’autre polarité de l’énergie sexuelle. La première polarité, le liquide céphalo-rachidien, est Adam, et le fluide génital est appelé Eve. Adam et Eve ont de nombreux symboles, mais dans cette conférence nous nous référons aux fluides; Eve est le fluide sexuel qui est appelé semen. Dans l’Alchimie, le terme «semen» désigne à la fois le liquide féminin et le liquide masculin. Ainsi, Eve est la force sexuelle féminine qui descend et devient l’énergie sexuelle féminine ou masculine dans Yesod.

«Et quand Abram eut quatre-vingt-dix-neuf ans [99 = 18 = 9, Yesod], Iod-Havah apparut à Abram, et lui dit: Je suis אל ש ד י – El Shaddaï; marche devant moi, et sois parfait.» – Genèse 17: 1

Dans le Zohar, qui est le livre qui contient la clé pour comprendre le livre de la Genèse et tous les livres de l’Ancien Testament, y compris les quatre Évangiles du Nouveau Testament, il est dit que ceux sont les forces de la sephirah Geburah qui étaient descendus dans le monde physique pour tenter Eve. Alors, quand nous nous référons à Kether, comme vous le voyez, nous nous référons à la lumière, la «Paix du Père à tous les hommes dans le temple». Rappelez-vous que nous affirmons toujours que le corps physique est le Temple de Dieu, le temple est aussi appelé le Laboratoire des Alchimistes. Notre temple est le corps physique dans lequel l’énergie du Père descend et nous donne de la force à travers Lucifer, qui est le donneur de Lumière, qui est synthétisé dans les Quatre Éléments. Donc, chacun de nous a son propre Lucifer. Quand nous utilisons l’énergie de Lucifer, l’énergie sexuelle, dans le mauvais sens, c’est-à-dire, pour nourrir nos propres appétits animaux, alors ce Lucifer est transformé en Satan, l’adversaire. Ainsi, la lumière du Père pourrait être transformée en Satan, tout dépend de la façon dont nous utilisons l’énergie sexuelle. Alors, quand nous parlons de l’énergie sexuelle, comprenez, nous nous référons au feu de Geburah, qui descend du côté gauche de l’Arbre de Vie. Binah, Iod-Havah Elohim, est tout en haut du côté gauche de l’Arbre de Vie ; El Shaddai est dans Yesod, le royaume de Iod-Havah Elohim.

Ici nous voyons l’Arbre de Vie avec les symboles des Cherubim d’Ézéchiel et aussi le serpent à la gauche pour indiquer que le serpent, selon le livre du Zohar, se rapporte au côté gauche de l’Arbre de Vie. Au sommet de la colonne de gauche de l’Arbre de Vie, nous trouvons la Sephirah Binah, qui est le Saint-Esprit. La Sephirah Binah, l’Esprit Saint, régit à partir de Yesod, le troisième monde qui s’appelle Yetzirah. Donc, en dessous de Binah, nous trouvons Geburah, la justice, qui est régit par סמאל Samael. Le livre du Zohar parle de Samael à plusieurs reprise. Notre Patriarche, le fondateur de ce Mouvement Gnostique de nos jours s’appelle Samael Aun Weor; il est le Dhyani Bodhisattva de ce génie de Geburah. און ואור «Aun Weor», est la force et la lumière de Samael, est aussi la lumière de la force sexuelle de tout le monde, parce que «Aun Weor» est la force sexuelle et la lumière du Logos de Mars, est une force cosmique qui se rapporte à tous les êtres humains, même les bêtes, les plantes, les minéraux, la vie. Ainsi, quand le livre du Zohar parle d’Adam, il le fait en relation avec Geburah, et c’est parce que dans le monde d’Atziluth, Geburah reçoit le nom d’Elohim Gibor. Gibor, en Hébreu, signifie homme, force masculine, virilité. Donc, quand nous nous référons alchimiquement à Geburah, Samael, Gibor, nous nous référons au système nerveux cérébro-spinal, la tête, Bélier.

En astrologie, nous trouvons deux signes zodiacaux qui sont gouvernés par Samael, Mars. Le premier est Bélier, et Bélier se rapporte à la tête. La seconde est Scorpion qui est lié à Yesod. Donc, il est compréhensible à travers la Kabbale pourquoi Samaël dirige Yesod et Geburah, parce qu’il se rapporte à la tête et aux organes génitaux. Cela signifie que la force de Binah dans Daath descend dans Geburah jusqu’à Yesod, et descend de la façon dont nous expliquons ici, qui est le liquide céphalo-rachidien, qui est l’aspect positif, l’aspect masculin, qui est Adam. C’est pourquoi la tête s’appelle Ciel. Et c’est pourquoi Samaël dans Bélier, dans Geburah, s’appelle Elohim Gibor, qui signifie «le pouvoir masculin de Dieu», qui est un serpent. Comme vous le voyez, la forme de la colonne vertébrale est un serpent qui descend. Le pouvoir masculin de Geburah-Bélier se transforme en un pouvoir féminin dans Yesod, qui est Scorpion, le pouvoir féminin s’appelle Eve. Et c’est pourquoi il est dit dans le Zohar que quand la division des sexes a été accomplie par Jehovah Elohim, qui est Binah dans Yesod, alors la force masculine de Samael est descendue chevauchant un serpent, un serpent ailé de lumière. Et ce feu serpentin de Samaël a séduit Eve dans Yesod. Si nous ne comprenons pas tous ces symboles et archétypes, nous tomberons dans l’erreur comme beaucoup de Catholiques Chrétiens et de nombreuses autres dénominations du Christianisme qui maudissent Lucifer, ignorant que Lucifer est le feu qui porte la lumière du Christ. C’est pourquoi nous l’appelons Christus-Lucifer, le feu qui descend de Geburah dans Yesod pour accomplir la création de Mondes, des Elohim, des Bêtes et des Humains, la création d’Adam.

«Ceux qui osent maudire Lucifer se prononcent contre la réflexion cosmique du Logos. Ils anathématisent le Dieu vivant manifesté dans la matière et abhorrent la Sagesse toujours incompréhensible en se rebellant contre les contraires de la lumière et des ténèbres, contre le visage, la ressemblance, la similitude, le soleil et l’ombre, la loi des contraires…, la réflexion de notre Logoi intérieur, était la créature la plus sublime avant que nous tombions dans la génération animale. Tous les Maîtres de l’Art Hermétique nous répètent: «Blanchissez le laiton et brûlez vos livres.» – Samaël Aun Weor

Voyez ici une grande différence entre Gibor et Adam. Gibor est la force masculine qui selon le Livre de la Genèse et le Zohar est cette force masculine qui se battait contre Jacob, ou Jacob se battait contre Elohim et il a gagné ce combat. Mais ce combat est interne. Jacob est l’âme humaine essayant de vaincre la force de Samael à l’intérieur. Donc, comme vous le voyez ici, dans tous ces symboles, nous nous référons à ces forces mystérieuses du Baphomet, qui se rapportent au côté gauche de l’Arbre de Vie. Et le symbole du côté gauche de l’Arbre de Vie au sommet, Binah, est Saturne. Saturne contrôle deux signes zodiacaux: Capricorne et Verseau. Capricorne, bien sûr, est un symbole du bouc, et c’est pourquoi Baphomet a le visage d’un bouc, ou la tête d’un bouc, qui est le symbole de la puissance de Dieu descendant de Binah vers le bas, dans l’énergie sexuelle. Voilà les deux polarités qui en Sanskrit s’appellent Ida et Pingala dans notre propre physicalité. Donc, Geburah est sous Binah, qui dans le Zohar est appelée la Puissance du Serpent gouvernée par Samael, et sous Samael-Geburah nous trouvons Hod, qui est liée aux forces de la lune, et Yesod dans lequel nous trouvons cette tête dans l’Arbre de Vie, qui est la tête des Cherubim, avec des cornes, parce que c’est le pouvoir que vous devez vaincre, le pouvoir animal. C’est pourquoi Moïse est représenté dans Yesod, étant né des eaux.

En étudiant les quatre créatures et les quatre éléments, nous comprenons alors le cinquième, qui est le serpent. C’est un beau symbole, très bien caché, et les gens ont toujours peur du serpent. Mais je vais vous expliquer, en relation avec votre physicalité, ce qu’est ce fameux serpent.

Pour commencer, continuons avec ce symbole [comme je suis mon cerveau, mon mental]. Me dit maintenant que je dois vous expliquer que dans votre tête, dans le monde de Yetzirah, le Monde de la Formation, tout en haut, Kether s’appelle Chaiot ha Kadosh, lié aux quatre animaux. Dans l’Invocation de Salomon nous disons: «Chaiot ha Kadosh, criez» – l’aigle – , «parlez» – l’homme – , «rugissez» – le lion – , «mugissez» – le bœuf ou le taureau. Et puis, après cela, l’Invocation dit: «Kadosh, Kadosh, Kadosh», qui signifie saint.

Chaïoth Ha Kadosh se rapporte aux quatre animaux dans Kether, la couronne de Yetzirah, et Kadosh, Kadosh, Kadosh se réfère également à la couronne, le sommet de la tête et le cerveau gauche et le cerveau droit, ou les deux hémisphères du cerveau, autrement dit, le triangle supérieur de l’Arbre de Vie. Dans le Zohar, il est dit, ou mieux dit, que le Livre d’Ézéchiel déclare que lorsque ce Cherub apparaît devant lui, il voit quatre visages:

«Ils avaient le visage d’un homme et le visage d’un lion du côté droit, et ils avaient le visage d’un bœuf sur le côté gauche, ils avaient aussi le visage d’un aigle. Ainsi étaient leurs visages : et leurs ailes étaient tendues vers le haut: deux ailes de chacun étaient jointes l’une à l’autre, et deux couvraient leurs corps.» – Ézéchiel 1: 10, 11

Quand nous connaissons l’Alchimie, alors c’est facile à comprendre. Le lion se rapporte au sens de la vue, le taureau au sens de l’ouïe, l’aigle au sens de l’odorat et à la bouche, Adam, au sens de la parole ou du goût. C’est pourquoi il est écrit: «Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, vous n’en mangerez pas» – Genèse 2: 17 parce qu’Adam est lié au goût, à la bouche, et aussi à la parole, au verbe.

Ainsi, lorsque nous nous référons aux quatre créatures d’Ézéchiel, nous nous référons aux quatre sens dans notre tête, Adam. Alors vous pourriez demander: et où est le cinquième sens, le sens du toucher? Quand vous lisez la Genèse, il est dit qu’Eve a dit au serpent:

«Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Elohim a dit: Vous [Adam et Eve] n’en mangerez pas, et vous ne le toucherez pas, de peur que vous ne mouriez.» – Genèse 3: 3

Juste en disant «vous ne le toucherez pas», nous voyons que le serpent est lié au sens du toucher, qui est le cinquième sens. La peau pour la peau, le sens du toucher est celui qui nous met en difficulté et nous allons expliquer ici comment. Rappelez-vous que nous parlons que les Cherubim sont liés aux quatre sens de la tête, c’est pourquoi le Livre d’Ézéchiel dit que chaque visage a les autres visages, parce que chaque sens est toujours en relation avec les autres sens. Si vous vous référez à la vue, lorsque vous vous référez aux yeux d’une personne, vous ne pouvez pas éviter de voir son nez, sa bouche et ses oreilles. Et si vous voyez les oreilles, qui est le taureau de cette personne, vous ne pouvez pas éviter de voir les yeux, le nez et la bouche, de même avec les autres sens. C’est ainsi que vous comprenez facilement les Cherubim. Et c’est parce que le corps physique reçoit la lumière ou les forces des mondes supérieurs à travers les sens. La lumière, le son, l’odorat, le goût, c’est de tous les sens que le corps physique se nourrit. Ainsi, c’est ainsi que nous devons comprendre qu’au niveau inférieur nous sommes ce Cherub mais nous devons savoir comment en profiter pour transformer l’énergie, la lumière de la Paix, de Kether, la Couronne, quand nous sommes dans le temple. C’est pourquoi nous avons écrit: «Paix du Père à tous les hommes dans le temple». Si vous êtes dans le temple avec la Conscience, avec votre mental éveillé, alors cette paix, cette lumière est transformée à l’intérieur de vous, positivement. Mais si vous n’êtes pas dans le temple, si vous lisez cette conférence et vous dormez, si votre mental est ailleurs, pensant que demain vous devrez aller faire autre chose parce que ce sera une belle journée ensoleillée, alors vous n’écoutez pas la conférence. Peut-être que vous êtes physiquement ici, mais votre Conscience n’est pas dans votre temple.

«Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison s’appellera la maison de prière, mais vous en avez fait une caverne de voleurs.» – Matthieu 21: 13

Séquentiellement, être dans le temple alchimiquement parlant signifie être en contrôle de votre énergie physique, en contrôle de votre Eve, étant donné que Malkuth, le corps physique, est féminin. Avant qu’Ève soit enlevée à Adam, Adam était androgyne, hermaphrodite, dans la quatrième dimension, à l’intérieur de Yesod. C’est pourquoi nous voyons dans le triangle inférieur de l’Arbre de Vie le visage d’Adam en tant qu’être androgyne, ayant la puissance de son sexe dans ses cornes; mais le graphique du serpent, qui est dans la gauche, touche Malkuth et même Klipoth, l’enfer, pour indiquer que la physicalité que nous avons est une Sephirah déchue et nous sommes, en effet, à travers le sexe en contact avec l’enfer, avec Sheol, avec Klipoth, à travers le serpent Ida, parce que les autres créatures d’Ézéchiel sont liées à la tête, à Adam. Tout dépend de la façon dont vous manipulez le serpent, car souvenez-vous qu’Eve, les organes génitaux, est en relation avec le serpent. Ainsi, quand Eve utilise mal l’énergie sexuelle, elle infecte Adam, le cerveau, à travers le système nerveux central, ainsi, Adam devient pollué à cause de l’action d’Eve, l’énergie sexuelle.

Maintenant, «Paix du Père à tous les hommes dans le temple.» était une phrase adressée aux initiés, les Templiers, pour qu’ils comprennent que lorsqu’ils sont dans le temple avec l’énergie du Père, ils doivent maintenir leur Paix parce que s’ils ne savent pas comment maintenir leur paix, ils sont expulsés du Temple. Alors, comment garde-on la paix dans le temple?… Eh bien, la plupart des Templiers étaient des hommes, c’est pourquoi il dit «à tous les hommes», mais le temple est la femme parce que le Temple de Dieu est le corps physique, Malkuth, dans son ventre comme dans le ventre de la femme, le pouvoir de l’Esprit Saint forme les créatures ; beaucoup affirment que toutes les religions sont phalliques, et c’est vrai, parce que toutes les religions sont formées à partir de la lumière de Kether qui descend à travers le liquide céphalo-rachidien, mais ce fluide ne peut rien sans le fluide sexuel, qui est féminin, le liquide génital, autrement dit, un homme ne peut engendrer un fils s’il ne trouve pas un womb-man, une femme, qui recevra sa semence. De la même manière dans la religion. La religion existe parce que la force du Père, qui est masculine, trouve le Temple, qui est féminin. C’est pourquoi dans toutes les religions il y a des temples, églises, synagogues, mosquées, n’importe quel bâtiment, n’importe quel groupe religieux, est un symbole de l’aspect féminin de Dieu, parce que Dieu doit descendre dans les forces féminines pour répandre sa semence et c’est pourquoi quand un Templier veut aller à l’intérieur du temple, il comprend que le temple est sa femme, parce que le ventre de sa femme est une église, est une mosquée, est une synagogue, est un Lumisial. La force sexuelle féminine de Dieu s’appelle Zain, la septième lettre de l’alphabet Hébreu, le septième jour, Malkuth. C’est pourquoi la femme régit la maison. On dit que l’homme est le maître de la maison, mais parce que la femme lui permet de l’être, parce que le véritable maître de la maison est la femme, et il n’est pas nécessaire de donner une grande explication à ce sujet, car toute vraie religion est d’accord avec cela. Écoutez, quand l’homme, un véritable initié, veut être dans le temple, quand un homme veut être un véritable homme, il doit avoir une femme, parce qu’ici nous parlons de l’énergie du Saint-Esprit, l’énergie de Binah, Iod-Havah Elohim, qui est la vie, Chaiah, Chaioth Ha Kadosh dans le corps. Ainsi, si nous voulons travailler avec ce feu, nous devons travailler avec les deux polarités: le liquide céphalo-rachidien et le fluide sexuel, les deux polarités de l’énergie sexuelle dans l’acte sexuel.

C’est l’homme qui doit entrer dans le temple – la femme; c’est pourquoi Baphomet a le symbole du Caducée de Mercure, comme un phallus masculin érigé. Le Caducée représente la puissance masculine, parce que si l’homme n’est pas érigé, si son phallus n’est pas tempéré, il ne peut pas entrer dans la femme, il ne peut pas entrer dans le temple. Ainsi, la seule façon d’entrer dans le temple de Dieu, qui édifie le mental et illumine la splendeur d’une jeunesse éternelle, est quand le phallus de l’homme est érigé et la femme, qui est le symbole de la Mère Divine, l’aspect féminin de Dieu, le reçoit. Ainsi, le sens de: «Paix du Père à tous les hommes dans le temple» se rapporte au symbole du Lingam-Yoni, la Chasteté.

Beaucoup d’ignorants prennent le symbole de Baphomet et jouent avec lui, bien qu’ils ignorent sa signification profonde, ainsi ils font un gâchis de lui. En ce jour, vous voyez dans beaucoup de sites internet de nombreux individus qui utilisent le symbole de Baphomet pour effrayer les ignorants qui ignorent que le bouc, en plus d’avoir le Pentagramme à l’endroit sur son front, fait le symbole du Pentagramme positif dans chaque main, ce qui signifie, comment travailler avec les lunes, à savoir, une lune en-bas et une lune en-haut. Les forces de la lune sont les forces de la femme, qui est expliquée de différentes manières dans le Zohar, comme nous l’expliquons ici. Votre propre femme est votre physicalité mais si vous êtes un homme, vous aurez besoin d’une femme, une force féminine, pour entrer dans le temple et recevoir la paix du Père, et c’est pourquoi Baphomet est le mystère que les Templiers caché à tous ceux qui entrent dans leur temple; ceux qui entraient recevaient la doctrine de la chasteté. Il y avait un grand initié que le Maître Samaël Aun Weor connaissait en Amérique du Sud, qui s’appelait le Dr Arnold Krumm-Heller, un grand médecin, docteur de l’Université de Berlin. Son nom intérieur était Huiracocha, il connaissait le mystère de Baphomet. Maître Samaël Aun Weor a mentionné Huiracocha dans son livre Le Mariage Parfait et il a dit:

«Au lieu du coït qui atteint l’orgasme, de douces caresses, des phrases amoureuses et des attouchements délicats devraient être prodigués de manière réfléchie, en gardant le mental constamment séparé de la sexualité animale, en soutenant la spiritualité la plus pure comme si l’acte était une véritable cérémonie religieuse. Néanmoins, l’homme peut et doit introduire le pénis et le garder dans le sexe féminin pour provoquer une sensation divine sur eux deux, pleine de joie, qui peut durer des heures, le retirer au moment où l’orgasme est proche pour éviter l’éjaculation du semen… La transmission des fluides magnétiques se fait ordinairement à travers les mains ou à travers les yeux, mais il faut dire qu’il n’y a pas de conducteur plus grand et plus puissant, mille fois plus puissant, mille fois supérieur aux autres, que le membre viril et la vulve en tant qu’organes réceptifs.»

C’est ce que le Maître Huiracocha a dit à propos de la Magie Sexuelle. En d’autres termes, il révélait le pouvoir du Baphomet, mais beaucoup de gens ne comprenaient pas, même s’il était si clair. Pour entrer dans les mystères, seul Baphomet peut vous donner cette paix parce que vous devez travailler avec les forces sexuelles de Dieu dans l’acte sexuel même, pas comme le font les gens ordinaires mais comme un Templier.

eliphas-levi-pentagram

Étudions maintenant le symbole du Tetragrammaton qui est un mot écrit précisément autour du Pentagramme, qui est aussi le symbole qui explique aussi ce que nous abordons ici, étant donné que le Tetragrammaton se rapporte aussi aux quatre éléments; nous retrouvons aussi au centre même de ce symbole, le Caducée de Mercure, qui dans le Baphomet est le phallus, autrement dit, le Caducée de Mercure pointe exactement à la force sexuelle, il est au-dessus de la lettre renversée Ω Oméga de l’alphabet Grec.

Alpha est au dessus et Ω Omega est en dessous. Vous savez que Alpha est la même lettre א Aleph, la toute première lettre de la Kabbale qui symbolise la Sainte Trinité que nous avons déjà expliquée. En dessous de ce «A» nous trouvons le mot Hébreu אדם הוה Adam-Havah. Nous montrons ce Pentagramme d’Eliphas Levi parce que c’est le premier Pentagramme imprimé qui est apparu publiquement, peut-être qu’il y en a un autre que je ne connais pas, mais c’est le premier qu’Eliphas Levi a montré dans son livre au dix-huitième siècle. L’imprimé a été pris et photocopié plusieurs fois; ainsi, vous trouvez que parfois la lettre ם Mem à la fin du mot Adam a l’air floue, différente. Celui que nous montrons a la lettre Mem de la manière qu’Eliphas Levy a montrée. C’est pourquoi d’autres personnes, au lieu de אדם Adam, écrivent le mot אדני Adonai, qui est faux. Le mot אדני Adonai signifie Seigneur et est le nom de Dieu dans Malkuth, un symbole d’Adonia, la divinité physique féminine. Mais le Tetragrammaton, ou l’Étoile à Cinq Pointes, le Pentagramme, dit très clairement, est le symbole de l’Homme Parfait, l’Adam auto-réalisé. Et cet homme auto-réalisé dans la Kabbale n’est pas Adonaï, c’est אדם Adam. Parce que dans la Kabbale nous voyons beaucoup de noms, comme je l’ai dit, Gibor signifie aussi mâle et homme, Ish signifie aussi mâle, humain est Enoch. Mais Adam représente l’Homme Parfait parce qu’il est écrit:

«Et Elohim a dit, faisons Adam à notre image, selon notre ressemblance: et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, et sur les oiseaux du ciel, et sur le bétail, et sur toute la terre, et sur chaque chose rampante qui rampe sur la terre. Ainsi Elohim créa Adam à son image, à l’image d’Elohim il l’a créé; homme [Adam] et femme [Eve] il les créa.» – Genèse 1: 26, 27.

Ainsi, il ne dit pas qu’Elohim créa Adonaï.

Voilà pourquoi Eliphas Levi représente le mot Adam comme le mot Iod, l’aspect masculin, parce que la tête est cet endroit qui est le Iod et dans lequel nous trouvons la Sainte Trinité qui est représentée en-haut dans la lettre Aleph dans la tête du Pentagramme. Ainsi, à droite, qui symbolise le «Iod» ou le liquide céphalo-rachidien, se trouve Adam, le soleil. Et sur la gauche, comme nous l’expliquons ici, se trouve Havah – Eve, la Lune. Voilà pourquoi Eliphas Levi a écrit Adam-Havah, qui signifie Adam et Eve qui sont Iod-Havah, Iod-Hei-Vav-Hei, le Tetragrammaton, qui est précisément ce que nous lisons kabbalistiquement sur les bras de ce Pentagramme. Nous trouvons aussi le symbole de Mars dans chaque main. Et pourquoi le symbole de Mars est-il lié à Adam-Havah? Parce que la main [Iod] droite représente Adam, le liquide céphalo-rachidien, l’homme, Geburah, le Soleil; et la main [Iod] gauche représente Eve, le fluide des parties génitales, la force féminine de Geburah qui descend vers les organes sexuels qui est Havah, Yesod, la Lune. Voilà pourquoi beaucoup se demandent: Eliphas Levy a-t-il oublié d’écrire la lettre Iod sur son Pentagramme? Peut-être qu’il l’a oublié parce que «Iod» est juste un petit point? Non il ne l’a pas oublié! Le Iod est représentée dans Adam parce que ce Pentagramme représente l’androgyne, l’être androgyne parfait, Adam à l’image de Dieu, homme-femme, Soleil et Lune, Sol-Moon, SoloMoon, Salomon, Soliman, l’homme solaire; ainsi, le droit est Adam et la gauche est Eve, Adam-Havah, aussi simple que cela.

«Une nuit, étant dans le Corps Astral, nous avons invoqué Bael. Bael était un roi ténébreuse qui vivait dans une caverne dans le désert de Gobi. Là, il a instruit ses disciples. Il a enseigné la magie noire des sphères sublunaires [Klipoth]. Adonaï, Fils de la Lumière et du Bonheur, est son contraire [Malkuth]. Ces deux antithèses de la philosophie sont intimement liés aux deux rayons de la Lune.» – Samaël Aun Weor

Ainsi, enseigner que le mot écrit sur le bras droit du Pentagramme signifie Adonaï est une grosse erreur. Adonaï est le nom de Dieu dans Malkuth, en effet, cela signifie Seigneur et est féminine, mais il ne correspond pas au symbole d’Adam, mais d’Eve, qui est Havah, la Lune, qui dans Malkuth représente le fameux Tetragrammaton.

Le Tetragrammaton nous montre aussi les quatre éléments: la coupe est l’eau, le bâton est l’air, l’épée est le feu et la terre est le carré, symbole à l’intérieur du «O» du mot TON, et bien sûr, le symbole des deux serpents est le cinquième.

Comprenez que le Pentagramme est le symbole de Samaël, les logos de Mars, et c’est pourquoi lorsque nous nous référons à Samael nous nous référons au Pentagramme, mais d’une manière positive parce que tout Logos est un Démiurge qui peut être utilisé à des fins animaux ou à des fins humaines parce que les forces de la création, de Geburah, travaillent dans le règne animal, dans le règne végétal, dans le règne minéral et dans le règne humain.

Lorsque nous entrons dans l’initiation alors nous apprenons comment utiliser les forces animales de Baphomet ou les forces animales saintes de l’Arbre de Vie, Chaioth Ha Kadosh.

«Et יהוה אלהים – qui est Binah, le Saint-Esprit a provoqué un profond sommeil sur Adam et il a dormi : et – pendant qu’il dormait – il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.» – Genèse 2: 21

Le Livre de Zohar déclare:

«Il est écrit: «Et il forma Adam.» En ces mots est exprimé le mystère de la formation d’Adam des côtés droit et gauche de l’Arbre de Vie Sephirotique. Adam a été composé de deux natures, l’animal ou le soi inférieur [Malkuth] et le soi spirituel ou supérieur [Geburah], et cela parce que le premier est nécessaire au développement de ce dernier. C’est [Malkuth] la nature inférieure d’Adam qui excite le principe féminin.»

La Genèse ne dit pas seulement les côtes, il dit aussi les côtés, l’un de ses côtés. Ainsi, quand nous allons profondément dans la Kabbale nous savons que la lettre Vav est un symbole d’Adam, la colonne centrale, et la lettre Zain est la septième lettre. La différence entre Vav et Zain est simple. Lorsque vous faites la lettre Iod et l’étirez vers le bas à droite vous faites la lettre Vav. Mais la lettre Zain est un autre Iod aussi, mais n’est pas tendu vers le bas à droite mais du centre même de la lettre Iod ; ainsi, c’est la seule différence entre Vav et Zain. Les deux lettres, quand nous les unissons, nous formons la forme de la lettre Chet qui signifie vie, Chai; ainsi, Chet contient les deux forces, cela signifie que Chet, vie, Chai est une force androgyne; la lettre Chet est une lettre androgyne. Voilà pourquoi le nom de Dieu dans Yesod est Shaddai El Chai. Shaddah ou Shaddai est traduit dans de nombreuses parties de la Bible comme le Dieu Tout Puissant, El Shaddai ou la Vie du Dieu Tout Puissant, Shaddai El Chai.

Mais si vous allez dans le dictionnaire et recherchez [ ש ד י ], vous trouverez qu’il est lié aux fantômes, aux seins féminins comme ceux de Baphomet, le Shedd qui était précisément le génie que Salomon a soumis à son pouvoir; le Shed, Shin-Daleth [ ש ד ].

«Selon la légende, Salomon a demandé aux Rabbis comment il pouvait construire le Temple sans utiliser des outils de fer, ils ont appelé son attention sur la Shem-ir avec laquelle Moïse avait gravé les noms des tribus sur le pectoral du souverain sacrificateur, et lui a conseillé lui de commander les démons sous sa domination pour l’obtenir pour lui. Salomon appela donc Ashmedai, le prince des Shedds.» – Encyclopédie Juive

Salomon a mis sous son service [מדי-אש = assez de feu] Ashmedai le feu de שדי אל El Sheddai en prononçant le Nom Saint. Le Shedd est le pouvoir de Yesod, c’est le sexe. Voilà pourquoi Shaddai est représenté avec des cornes, parce qu’il est un Cherub. Shaddai El Chai signifie que le Saint-Esprit du Dieu vivant ou l’esprit, le fantôme du Dieu vivant.

Chai signifie vivant, c’est quelque chose de très important à comprendre parce que Chet est précisément la lettre de vie, Chaim. Ainsi, lorsque le livre de la Genèse se réfère aux côtes, il se réfère aux deux polarités de la vie, Adam-Vav Eve-Zain; parce que nous savons que le squelette du corps physique a beaucoup de côtes pas deux. Nous avons beaucoup de côtes. Mais Kabbalistiquement quand nous nous référons aux deux côtes, nous nous référons aux deux côtés de la lettre Chet, les deux polarités, homme et femme, qui dans le Monde de la Formation, dans Yetzirah, forment l’Adam androgyne.

«Et Iod-Havah Elohim forma Adam de la poussière d’Adamah…» – Genèse 2: 7

Iod-Havah Elohim forma Adam homme-femme, comme il est écrit, «forma» du Monde de la Formation, Yetzirah. Ainsi, c’est précisément le principal point quand nous plongerons dans l’origine de ce monde physique, nous entrons dans Yetzirah, dans le passé, dans les dimensions supérieures.

Quand nous parlons d’Adam et Eve ou d’Adam androgyne, celui qui a encore l’Eve à l’intérieur de lui, nous parlons de deux races racines, à savoir les races racines Protoplasmique et les Hyperboréenne qui se sont finalement cristallisées dans la quatrième dimension en tant que Race Lémurienne qui était hermaphrodite. Ainsi, lorsque nous parlons des trois Races Racines précédentes, nous avons dit Hyperboréenne, Protoplasmique et Lémurienne, les Races Racines étaient des êtres humains qui ont existé avant la division des sexes. La première Race Racine était noire, c’est pourquoi ici dans ce graphique nous montrons l’Adam et Eve noir, parce que réellement les Races Racines de la planète est noire, après elles sont venus tous les différentes tonalités de la peau, car au moment de la Race Racine Protoplasmique la température de la planète était très chaud et les gens qui ont existé, les gens protoplasmiques étaient de couleur bleu foncé, ce fut l’Adam Kadmon, l’homme androgyne qui existait dans des premiers âges du passé, dans les dimensions supérieures. Écoutez, ces êtres humains étaient le résultat des travaux sur l’Alchimie des Jours Cosmiques précédents, ils étaient entièrement développés et agissaient, aidaient le créateur, afin d’aider la création à travers leur division des sexes.

«Et Iod-Havah Elohim provoqua un profond sommeil sur [l’hermaphrodite] Adam, et il dormit, et il prit [de la lettre Chet, qui est Chaim, vie] une de ses côtes [lettres Zain et Vav], et referma la chair à sa place.» – Genèse 2: 21

Ce que nous lisons dans la citation précédente se rapporte au continent Lémure, où les géants hermaphrodites ont donné naissance, à la lettre Zain, parce que la lettre Zain est la septième lettre qui représente Malkuth, la physicalité. Cela signifie que ces gigantesques hermaphrodites ont donné naissance aux gens unisexués; ainsi, au lieu de leur lettre Zain, qui est, à la place d’une de leurs polarités sexuelles, ou à la place d’un de leurs côtes comme il est écrit Kabbalistiquement, symboliquement. En d’autres termes, Iod-Havah Elohim, le Saint-Esprit, à travers l’évolution avait refermé la chair hermaphrodite, et a développé de la chair soit masculine soit féminine à la place de la chair hermaphrodite. Ainsi, au lieu de deux côtes, une côte et la fermeture de la chair hermaphrodite à la place de celle-ci. Quand vous lisez Genèse 2: 21 littéralement vous pensez, oh, il a pris une côte d’os à partir d’Adam et a mis de la chair à la place de la côte-os, puis il a fermé l’ouverture.

Écoutez, Kabbalistiquement, Alchimiquement, comme nous comprenons cela, l’os se rapporte à Gedulah et la chair à Geburah, ils forment la physicalité que nous avons, c’est – os et chair. Nos organes sont la chair, la peau, Tiphereth, couvre la chair; la chair, Geburah, chez l’homme développe le phallus et chez la femme le vagin et leur peau, Tiphereth, les couvre ou, pour mieux dire, la chair et la peau se rapporte au sens du toucher.

Au moyen de la division des sexes, le sens du toucher s’est développé à travers les organes sexuels afin de travailler avec les forces des éléments. C’est ce que nous devons comprendre.

Lorsque la côte, qui est représentée dans la lettre Zain, est sorti d’Adam hermaphrodite, elle est placée dans Malkuth, Eve, notre physicalité, cette côte se développe en tant qu’organe sexuel, se développe en tant que chair à sa place; ainsi notre organe sexuel est la chair à sa place.

En cette époque, dans la langue Hébraïque ils utilisent le mot Zain pour l’organe sexuel. Si vous écrivez Zain en Hébreu et recherchez dans Google, vous verrez qu’immédiatement apparaissent des images de l’organe sexuel. Ainsi, il est très clair que Zain se rapporte à l’organe sexuel. Zain, la chair se rapporte à la division des sexes et représente le serpent dans chaque corps. Voilà pourquoi quand Dieu a pris Zain, qui est la force féminine génératrice de l’hermaphrodite; il prend de lui cette force féminine générative qui est en lui, parce que la côte est à l’intérieur du corps. Ainsi, lorsque cette énergie, lorsque la polarité est prise, alors vous trouverez que cette polarité se manifeste à travers l’organe sexuel parce que la division des sexes est la division de l’hermaphrodite en homme-femme.

«Venez, valeur excelsior! Et donnez-moi la tempérance et la force qui est nécessaire pour la pénétrer.»

Ainsi, le serpent est le sang qui circule dans la chair et la peau des deux pendant l’acte sexuel. Tel est le mystère du Baphomet.

«La rose élabore son parfum avec l’argile de la terre – qui est le physicalité -. Le ver glissant n’aime pas le jardinier qui enlève son argile. Nos disciples comprendront maintenant sur quelle base les ténébreuses qualifient les alchimistes sexuels comme des voleurs…» – Rose Ignée par Samaël Aun Weor

Et la preuve est la suivante:

«Et ils étaient tous les deux (ערומים) voleurs Adam et sa femme, et n’avaient pas honte.» – Genèse 2: 25

Et ils étaient tous deux nus; nous avons écrit voleurs en Hébreu entre parenthèses, qui est le mot qu’ils utilisent pour nu. Le dictionnaire Hébreu montre beaucoup de significations pour ce mot, donc, l’une des significations est voleur. Voler est précisément ce qu’un Alchimiste, un Templier, celui qui connaît le mystère de Baphomet fait: il vole la force sexuelle de la nature. Et voilà pourquoi nous voyons dans ce graphique Bouddhiste comment les deux, homme et femme ont le visage d’un serpent, un visage de voleurs. Vous devez savoir comment voler l’énergie à partir de votre propre physicalité parce que la physicalité, cette chair est votre propre corps. Genèse 2: 25 dit qu’ils étaient tous les deux voleurs et n’avaient pas honte; c’est parce qu’ils ont volé pour leur propre développement spirituel. Maintenant, les dévots du chemin comprendront pourquoi le Christ a dit:

«Le royaume des cieux souffre de violence, et les violents le prennent par la force.» – Matthieu 11: 12

«L’Alchimiste doit voler le feu au diable. Lorsque nous travaillons avec l’Arcane AZF, nous volons le feu au diable et nous nous convertissons en [Elohim] Dieux. Ainsi, l’étoile à cinq pointes brille.» – Samaël Aun Weor

C’est en volant le feu au diable que nous développons les forces du ciel à l’intérieur de nous; les forces du ciel descendent dans Malkuth, notre physicalité et nous devons les prendre par la force de volonté, Thelema. Ce n’est pas facile. Les faibles succombent dans l’acte sexuel. Et c’est le mystère de Baphomet.

L’Alchimiste comme un voleur doit voler le feu au diable, c’est pourquoi les ténébreux, les fornicateurs de Klipoth accusent les Alchimistes d’être des voleurs parce que nous, nous sommes vraiment des voleurs quand nous transmutons. Nous aimons voler pour Dieu. Rappelez-vous du Seigneur Christ crucifié entre deux voleurs. Celui de droite est celui qui est avec le Seigneur, volant pour lui, mais il ne vole pas l’argent ou des dollars, comme les voleurs vulgaires dans ce monde physique, parce que c’est stupide. Dismas, le bon larron vole sa propre énergie, sa propre force venant de sa propre physicalité. Le voleur de gauche est le «mauvais larron», son nom est Gestas, il vole sa propre énergie, sa propre force venant de sa propre physicalité pour satisfaire sa propre bestialité. Alors, les mauvais voleurs sont abondants, ils nourrissent toujours leur corps; celui-ci se nourrit de tous les types d’énergie, et ensuite qu’est-ce que nous faisons avec elle? Nous la volons pour l’ego, pour notre luxure.

La division des sexes est arrivé pour une raison – le but est que nous devons construire l’être humain, l’Adam androgyne à l’intérieur, à l’intérieur de l’animal intellectuel.

Maintenant, une question émerge. Si les Races Racines précédentes, à savoir, Protoplasmique, Hyperboréenne, Lémurienne, ont déjà été formés par des êtres humains. Pourquoi cette complication était-elle alors nécessaire, à savoir, créer une planète, afin de créer des êtres humains lorsque ceux-ci ont déjà été créés?

La réponse est que pas toutes les Monades ont créé Adam. Et rappelez-vous qu’à travers la Loi de l’Évolution, à travers le règne minéral, le règne végétal, le règne animal, Chaioth ha Kadosh, les créatures viennent dans l’évolution et ils ont besoin de recevoir la possibilité de devenir des êtres humains à l’image de Dieu. Ainsi donc, dans le scénario de la Lémurie, il y avait des êtres humains des Jours Cosmiques passés. Ainsi, lorsque ces créatures hermaphrodites, lorsque ces êtres humains ont été divisés en deux sexes, ils avaient des enfants unisexuées, en d’autres termes, ils donnaient la physicalité humaine à ces Monades, à ces âmes qui venaient du règne animal. Cet héritage physique, ce don est précieux parce que les animaux ou les âmes du règne animal recevaient des corps humains qui étaient déjà des résultats de la Chasteté, parce que les Lémuriens se multipliaient par Chasteté, en tant qu’êtres humains et non comme des animaux. Ainsi, les animaux qui entraient dans ces corps apprenaient déjà par instinct comment transmuter leur libido sexuelle, ils recevaient aussi les enseignements des Elohim.

Mais naturellement, ces âmes animales ont aussi hérité de leurs instincts animaux du passé, parce que tous les animaux sont fornicateurs, mais maintenant qu’ils entraient dans le règne humain, ils devaient apprendre à travers la voie alchimique comment ne pas forniquer. Ainsi, les Anges incarnés en Lémurie guidaient en eux la lumière de Kether quand ils étaient dans le temple. Voilà pourquoi il est écrit que l’acte sexuel était réalisé dans les temples, parce que être dans le temple signifie, recueillir la lumière du Dieu Tout-Puissant lorsque le lingam est uni à la yoni, puisque, c’est à travers l’union sexuelle que Iod-Chavah Elohim créa Adam. L’union sexuelle alchimique est la paix du père à tous les hommes à l’intérieur du temple.

Donc, quelle que soit la religion que vous suivez, lorsque vous êtes dans le temple vous priez Dieu, mais si vous n’invoquez pas Dieu dans l’acte sexuel, vous commettez un blasphème, parce que quand vous êtes dans l’acte sexuel, selon le Zohar, vous devez prononcer IAO, qui est Iod- Hei-Vav, le nom de Dieu. Mais combien de personnes prononcent le Nom Saint ou ne le prononcent même pas, dans l’acte sexuel, ils oublient Dieu, ils ne se rappelent pas de Dieu. Dans l’acte sexuel, vous devez vous rappeler Dieu et si vous voulez synthétiser l’IAO vous prononcez SSSSSSSS parce que le «S» est un mantra puissant qui synthétise IAO, le son de la lettre «S» est la force du serpent, quand vous le prononcez vous transmutez la force sexuelle. Tel est le mystère du Baphomet qui a été enseigné par Moïse à travers sa Kabbale dans tout le Livre de la Genèse.

«Et le Serpent [la peau] est devenu plus sage que Jehovah Elohim que toute bête réceptacle génie (חית השדה) avait fait (dans Eden), et dit à la femme: Est-il vrai que Elohim a dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?» – Genèse 3: 1

Chaioth Ha Shadda sont précisément les forces de Yesod ; Chaiah – vie se rapporte au monde de Yesod, sexe, le Monde de la Création. Dans le Jardin d’Eden, nous trouvons spécifiquement trois arbres, il est écrit:

«Et d’Adamah, Iod-Havah Elohim fit croître chaque arbre qui est agréable à la vue, et bon pour la nourriture, l’Arbre de Vie aussi au milieu du jardin, et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal.» – Genèse 2: 9

Le premier arbre que Iod-Havah Elohim créa est «tout arbre qui est agréable à la vue, et bon pour la nourriture», le second est «l’Arbre de Vie aussi au milieu du jardin» et le troisième est «et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal».

Quel est l’arbre agréable à la vue? Le corps physique est cet arbre qui est agréable à la vue. Oui, notre physicalité est un arbre, elle capte l’énergie. Agréable, en Hébreu est Nehamad; Nahemah est agréable à la vue, et c’est parce que quand la division des sexes est arrivé, les femmes de la Lémurie étaient très attrayantes, comme il est écrit dans le Livre de la Genèse.

«Et il arriva, quand Adam [le Lémurien] a commencé à se multiplier sur la surface de la terre, et des filles sont nées d’eux, les fils de Dieu virent que les filles d’Adam étaient belles, et ils en prirent pour femmes de toutes qu’ils ont choisi. Et Iod-Havah a dit: Mon esprit [Ruach] ne restera pas toujours avec Adam, car il est aussi chair [Nephesh – âme animale]…» – Genèse 6: 1-3

Charnue, chimiquement parlant, la beauté du corps physique est lié aux glandes sexuelles quand la femme entrent dans la puberté, la peau, les formes de sa physicalité absorbe les hormones de ses ovaires; cela arrive aussi à l’homme, les hormones de ses testicules sont observés par sa physicalité, c’est pourquoi un homme est plein de muscles forts, que la force vient de son testostérone, mais la femme est différente, elle a un autre type de chair. La femme – si ses hormones se développent normalement – aime la chair qui est agréable à la vue, qui sera un corps masculin. De même pour l’homme – si ses hormones se développent normalement – il aime une femme qui est agréable à la vue, et c’est précisément le sens de «l’Arbre qui est agréable à la vue, et bon pour la nourriture.»

Maintenant, «l’Arbre de vie aussi au milieu du jardin; et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal», sont respectivement, la moelle épinière et les organes sexuels déjà divisés en deux sexes, les deux arbres sont au milieu de leur physicalité ou jardin. Mais pourquoi le serpent est-il lié à l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal?

Dans le dernier graphique, nous voyons une femme, nous pourrions l’appeler Lilith ou nous pourrions l’appeler Nahemah ou Havah-Eve, parce que la femme représente précisément Malkuth, qui est la Sephirah pointée comme étant l’auteur de la chute de l’humanité.

Écoutez ici, quand nous parlons de la femme vous devez comprendre et visualiser que nous parlons de l’énergie sexuelle ou fluide sexuel de Yesod dans notre physicalité, et de même Zain, le côté gauche ou la polarité sexuelle féminine. Voilà pourquoi le serpent serre la physicalité de la femme, le corps physique. Le serpent touche sa peau.

Lorsque vous touchez un serpent, vous trouvez qu’il est un animal froid et dans le précédent graphique nous trouvons comment le serpent entoure le corps physique de cette femme et c’est parce que notre femme est Malkuth, notre propre physicalité et le serpent qui vas partout est la peau, la chair qui couvre notre corps, parce que Buddhi, Geburah, Samael, régit le Bélier en-haut et Scorpion en-bas, notre sexualité. Ainsi, notre sexualité se rapporte au cinquième sens, le sens du toucher.

Comme le Maître Huiracocha a déclaré: «La transmission des fluides magnétiques est habituellement fait à travers les mains ou à travers les yeux, mais il faut dire qu’il n’y a pas plus grand et plus puissant conducteur, mille fois plus puissant, mille fois supérieur aux autres, que le membre viril et la vulve comme organes récepteurs.»

Voilà pourquoi nous lions kabbalistiquement la lettre Iod au phallus et au clitoris, en outre, «Iod» signifie main en Hébreu, et donc lié au sens du toucher. Quand un homme embrasse une femme, alors l’homme et la femme éveillent leur force sexuelle parce que les deux mains, les peaux se touchent, leur chair se touchent; autrement dit, les deux serpents du Caducée de Mercure se touchent. Le sexe, la peau et les mains sont liées au sens du toucher. Ainsi, tout, les os et la chair, tous ceux-la entrent en relation mutuelle. C’est précisément ainsi que le serpent tenta Eve, l’organe sexuel, parce que quand l’énergie du sang dans la chair est excitée alors l’homme reçoit l’érection, la femme l’humidité et ils finissent par exécuter l’acte sexuel, parce que Zain, l’organe le plus sensible de la chair est éveillée. Comme le Livre de la Genèse déclare: «il prit [Zain] une de ses côtes, et referma la chair à sa place.» Cette chair est la physicalité, le corps physique,et cette chair est aussi l’organe sexuel. Quand l’homme et la femme entrent en contact dans l’acte sexuel, c’est la chair du serpent ou comme Giovanni Boccace, ce grand poète Alchimiste Italien de la Renaissance a dit dans Decameron, le phallus est le diable et le vagin est un enfer. Ainsi, c’est quand le diable est en enfer que vous ressentez la tentation. Voulez-vous vaincre la tentation? Écoutez, la tentation est feu et le triomphe sur la tentation est lumière. Mais quel homme vainc la tentation quand son diable est en enfer? Chaque homme veut aller en enfer avec son diable, c’est la façon dont est l’humanité. Cette humanité aime être en enfer avec le diable.

Lorsque les néophytes entre dans le temple des Templiers et reconnaissent donc que la force du diable est Lucifer Baphomet, ils étaient alors instruits par les Maîtres sur la façon d’utiliser sagement leur énergie sexuelle.

Ainsi, le serpent était plus sage que tout réceptacle ou sens que Jehovah Elohim avait fait dans le corps. Cela signifie que Chaioth ha Kadosh, les autres bêtes sacrées ou sens de votre visage que nous parlons, à savoir, la vue perçoit l’énergie, les impressions de la lumière, de même les oreilles perçoit des impressions, le nez perçoit l’impression, le goût quand nous mangeons tout type de nourriture et notre corps se nourrit avec elle; mais l’organe le plus sensible qui reçoit la lumière, en particulier dans l’acte sexuel est la chair, la peau.

«Et quand Aaron et tous les enfants d’Israël virent Moïse, et voici la peau [ עור aur] de son visage rayonnait [comme le serpent d’airain], et ils avaient peur de s’approcher de lui….» «alors Moïse mit de nouveau le voile sur son visage jusqu’à ce qu’il entrât pour parler avec lui [Iod-Havah].» – Exodes 34: 30, 35

Donc, la peau est le serpent, physiquement parlant, car à l’intérieur de nous – alchimiquement parlant – le serpent se rapporte à des symboles différents.

Maintenant, vous comprenez quand dans les temps anciens les Lémuriens accomplissait l’acte sexuel dans les temples, ils ont été mis en garde contre le serpent. Mais un jour, ils ont effectué l’acte sexuel hors des temples et ils ont été victimes du serpent, de leur propre peau. Ils étaient stimulés sans l’aide de Dieu, étant donné qu’ils n’ont pas invoqué Dieu, leurs Dieux étaient hors de leurs temples, il n’y avait que Lucifer avec eux, et voilà comment ils sont tombés dans la génération animale. Voilà comment ils ont quitté l’Eden. Donc, n’ayez pas peur du serpent parce que cela symbolise toute la peau de votre corps, car si vous prenez tout votre peau, vous direz : «Ok, maintenant je n’ai aucun serpent», vous serez alors seulement des muscles, donc comprenez ce qu’est le serpent.

«Est-il vrai que Dieu a dit, vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin et la femme dit au serpent : Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin. Mais le fruit (Azoth) de la arbre (l’appareil génital) qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: vous ne mangerez pas de celui-ci, ni vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.» – Genèse 3: 2, 3

Le fruit de notre appareil génital est précisément l’aspect féminin de Dieu, c’est la force féminine de Dieu, tel est le fruit défendu, qui est dans nos organes sexuels, parce que la force masculine est dans le liquide céphalo-rachidien et l’autre est le fluide génital, notre sexe. Ainsi, Dieu dit:

«Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, vous ne mangerez pas, car le jour où vous en mangerez, vous mourrez.» – Genèse 2: 17

Mais, «Le serpent a dit à la femme: «Vous ne mourrez point.» – Genèse 3: 4

Selon le Zohar le serpent dit à la femme – le fluide génital:

«Voici que j’ai touché cet arbre [sexe], mais je ne suis pas mort. Vous aussi vous pouvez vous rapprocher et le toucher avec la main [Iod – parties génitales] – et vous ne mourrez pas. Le serpent a ajouté cela de lui-même [étant donné que l’interdiction n’est pas de le toucher, mais de le manger].

Et c’est précisément le mystère. Quand nous sommes dans l’acte sexuel, nous touchons l’Arbre du Bien et du Mal. Ainsi, rappelez-vous le Commandement: «le jour où vous en mangerez, vous mourrez». Ainsi, la clé c’est d’invoquer Dieu dans ces instants de voluptueux. Quand l’homme pénètre la femme ou quand la femme reçoit l’homme, les deux dans leur tête doivent se rappeler Dieu le Saint-Esprit parce que l’acte sexuel est le pouvoir féminin de Dieu. Mais si vous oubliez Dieu, Le Saint-Esprit, vous touchez l’arbre et mangez le fruit et c’est précisément le problème. Vous pouvez le toucher, mais ne le mangez pas, car c’est en le touchant que vous transformez l’énergie et nourrissez votre esprit, votre âme; mais si vous en mangez, vous créez des images, des idoles, à l’intérieur de vous, de faux Elohim et vous devenez un idolâtres, un blasphématoire.

«C’est pourquoi je vous le dis, tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes. Mais le blasphème contre le Saint-Esprit ne sera pas pardonné aux hommes et si quelqu’un a parlé contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné: mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce monde, ni dans [Atziluth] le monde à venir. Soit l’arbre est bon, et son fruit est bon,soit l’arbre est corrompu, et son fruit est corrompu: car l’arbre est connu par son fruit.» – Matthieu 12: 31-33

«Prenez garde à vous-mêmes, de peur que vous oubliez l’alliance de Iod-Havah Elohim, qu’il a fait avec vous, et que vous ne faite une image taillée, ni de représentation [lascive] quelconque de chose, que Iod-Havah Elohim vous a interdit. Car Iod-Havah Elohim est un feu [sexuel] dévorant, un Elohim jaloux même.» – Deutéronome 4: 23, 24

Ainsi, lorsque vous forniquez vous faites une image lascive et beaucoup d’autres egos bestiaux à l’intérieur de vous; voilà comment vous devenez idolâtre, même si vous n’avez pas des statues dans votre maison, même si vous pensez que vous adorez un seul Dieu ; de plus, si vous êtes un fornicateur, vous êtes aussi un tueur parce que vous êtes en train de tuer Shaddai El Chaiah, la vie du Dieu Tout-Puissant, ou comme on dit dans l’ésotérisme: tout Bodhisattva qui tombe dans la génération animale est accusé d’avoir tué le Dieu Mercure ou Azoth, Mercurius Deus qui est l’énergie sexuelle. Ainsi, tout Bodhisattva tombé est un tueur. «Tu ne tueras point.» Lisez le dernier article [sur le site] qui fait référence à ce que vous faites ou ce que vous effectuez lorsque vous forniquez. Le Zohar explique la différence. De même, vous êtes un voleur, un mauvais larron. Le bon larron, comme vous le voyez se rapporte à des procédures alchimiques parce qu’Adam et Eve étaient des voleurs, ils n’avaient pas honte. Mais quand vous volez pour le diable, après l’orgasme des animaux, après la fornication vous avez honte.

«Et le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point: Car Elohim sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme Elohim, connaissant le bien et le mal.» – Genèse 3: 4

Mais quand vous mangez comme Elohim le fait, ou quand vous mangez avec Dieu, ensemble avec Dieu, alors vous mangez et vos yeux sont ouverts et connaissant le bien et le mal comme Elohim. Mais, il est écrit qu’Adam et Eve, ou mieux dit, Eve, les parties génitales, a goûté le fruit, qui était l’orgasme, et a donné au cerveau, Adam, et ensuite tous les deux savaient qu’ils étaient complètement nus, sans énergie, sans la force du Saint-Esprit.

Lisons Nombres 21: 8, 9, pour étudier ce que Iod-Havah a dit à Moïse:

«Et יהוה dit à Moïse (Adam) [rappelez-vous que dans la conférence précédente, nous avons associé Adam à Israël et à Moïse, quand nous nous référons à Moïse, nous nous référons à Adam ou l’initié qui suit le chemin] Fais-toi un serpent de feu, et mets-le sur une perche (moelle épinière): et il arrivera que quiconque aura été mordu [-par un serpent-], quand il le regardera, vivra.»

De toute évidence, celui qui est mordu par le serpent tentateur est celui qui a succombé à la fornication, celui qui a atteint l’orgasme est mordu par un serpent; mais si vous adorez le serpent d’airain, qui est le symbole de la dualité de la Mère Divine à l’intérieur, alors vous vivrez.

«Et Moïse (Adam) fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche, et il arriva, que si un serpent avait mordu un homme [rappelez-vous que l’homme est le mental, le liquide céphalo-rachidien, si vous recevez ce poison dans votre mental, ce que vous avez à faire est le contraire pour être guéri], lorsqu’il regardait le serpent d’airain, il a vécu.» – Nombres 21: 8, 9

Rappelez-vous que les yeux sont le lion, voir la lumière, voir le serpent, c’est fermer les yeux et invoquer l’aspect féminin de Dieu, qui est le serpent d’airain, le serpent divin Kundalini, en Sanskrit. Et c’est précisément ce que Moïse a fait par le commandement de Dieu.

Nous avons donc deux serpents ici. Le premier est le serpent tentateur et l’autre est le serpent qui donne la vie, qui est la Kundalini. L’humanité suit, le serpent tentateur parce que dans l’étreinte sexuelle, quand la chair reçoit ce magnétisme [dans] homme-femme, ils entrent dans le temple, mais forniquent, c’est précisément souiller le tabernacle de Dieu. Lorsque vous entrez dans un temple physiquement, ici, pour prier, vous mettez vos pensées simples et vous vous mettez à genoux et priez à Dieu. C’est la même chose que vous devez faire quand vous entrez dans le temple de Dieu qui est le temple vivant, la femme. Et lorsque la femme reçoit l’homme, la force positive de Dieu, alors, elle doit être comme dans un temple une cérémonie religieuse – religieux, religare, unir. Cela signifie être religieux, unir les forces positives et les forces négatives à l’intérieur de votre corps lorsque vous êtes dans l’acte sexuel. C’est d’être religieux.

Mais si vous ne faites pas cela et vous vous appelez une personne religieuse, vous êtes juste en train de mentir à vous-même, et vous ne mentirez pas.

Allons plus loin dans ce mystère du Baphomet, et dans ce qui a été expliqué dans la conférence Azoth. Vous trouvez ce mot, הזאת Azoth, écrit avec Hei-Zain-Aleph-Tav dans le chapitre 21 de la Genèse verset 10 et 11, qui est directement lié à Abraham, rappelez-vous que Abraham est Chesed, notre Intime particulier qui doit faire le travail à l’intérieur, cette force qui descend à partir du liquide céphalo-rachidien, qui est Abraham, le Père. Voilà pourquoi il est écrit que c’est à travers la graine d’Abraham que la religion [union sexuelle] sera reçue et qu’à travers la religion que la graine d’Abraham sera multipliée.

Maintenant, Abraham avait deux enfants, mentionnés dans la Bible. Ishmaël et Isaac, Ishmaël signifie Dieu écoute. Lorsque nous recevons cette doctrine notre Dieu intérieure écoute, voilà comment nous entrons dans le royaume d’Ishmaël, parce que c’est à travers le sexe que les forces d’Abraham descendent dans Malkuth et créent également dans le monde physique. Mais il est écrit:

«Et Sarah vit le fils d’Agar l’Égyptienne, qu’elle avait enfanté d’Abraham; elle dit à Abraham: Jetez dehors cette servante (הזאת = Azoth) et son fils. Car le fils de cette servante (הזאת = Azoth) ne sera pas héritier avec mon fils, avec Isaac». – Genèse 21: 10, 11

E06FIM41Bhr

Examinons, Sarah était stérile mais elle avait déjà Isaac, mais Ishmaël se moquait. Maintenant, que symbolise Ishmaël? Ishmaël symbolise notre physicalité; quand nous entrons dans cette voie, Ishmaël représente aussi notre personnalité. Nous recevons la connaissance, nous recevons la doctrine, nous entrons dans la religion, dans des temples, des églises, des synagogues, des mosquées, quel que soit, et nous sommes des gens très religieux. C’est Ishmaël, parce qu’Ishmaël est fils de l’Égyptienne, l’Égypte est Kem, terre noire, comme nous l’avons montré c’est la physicalité ou Mitzrahim comme il est dit dans la Bible. En d’autres termes, Hagar, l’Égyptienne symbolise notre propre physicalité ou le monde physique, parce que quand nous nous référons à l’Égypte, nous nous référons à Malkuth ; et voyez c’est précisément dans Malkuth où il y a beaucoup d’organisations, de nombreux groupes, qui représentent Ishmaël.

Ainsi, lorsque nous entrons dans l’initiation, qui est, quand nous suivons le chemin de Baphomet que nous expliquons ici, qui est le chemin de la transmutation, notre Mère Divine intérieure à l’intérieur de nous donne naissance à Isaac qui est l’enfant de la promesse, autrement dit, enfant de la chasteté. Rappelez-vous que dans le monde physique Abraham avait aussi Ishmaël. En d’autres termes, pour synthétiser pour que vous comprenez, le corps physique et la personnalité que nous les initiés utilisons est Ishmaël. Mais, Isaac est à l’intérieur de nous, Isaac est Geburah, l’enfant de la Chasteté, qui naît de notre Mère Divine. Mais, Abraham, qui est Chesed, est le père des deux. Comprenez-vous cela? Isaac est à l’intérieur et Ishmaël est physiquement ici, dans ce monde physique, qui est l’Égypte. Écoutez, Ishmaël est mêlé à Klipoth parce qu’en-dessous de Malkuth se trouve l’enfer, Shéol et, c’est pourquoi Ishmaël se moque parce que nous avons tous l’ego. Ainsi, c’est ce qui se passe communément dans ce monde physique, la personne physique, quel que soit le nom de sa personnalité, quelle que soit sa nationalité, commence à se moquer des choses saintes, des choses spirituelles, ou se vanter d’elles c’est-à-dire «Oh, je suis le Maître tel et tel…», «Mon Dieu intérieur est cela, le prophète ceci…», «Dans des vies passées, j’étais ceci et cela…», vous savez, se moquer.

«C’est pourquoi, Sarah – la Mère Divine – dit à Abraham – qui est l’Intime, qui est celui qui peut vous donner la lumière ou vous enlever la lumière, physiquement parlant: «Jetez cette servante (הזאת = Azoth) et son fils: car le fils de cette servante (הזאת = Azoth) ne sera pas héritier avec mon fils, avec Isaac.» – Genèse 21: 10, 11. l’esclave et son fils, représente notre personnalité physique et respectivement, les deux sont le résultat de l’Azoth, l’énergie sexuelle – comme nous avons appris dans la conférence Azoth.

Maître Samael a toujours mis en garde dans ses livres: Ne parlez pas de vos initiations! Ne parlez pas de votre spiritualité ou de votre développement spirituel! Parce que quand vous commencez à parler de choses saintes, vous, en tant qu’Ishmaël finissez par vous moquer ou êtes moqué. Ainsi, votre Dieu intérieur, Abraham, Chesed, coupe votre lumière et vous entrez dans les ténèbres et vous dites : «Pourquoi, je recevais beaucoup de lumière, et tout d’un coup je ne reçoit pas de lumière?». C’est parce que Sarah dit à Abraham: «Je préfère que vous donnez toute cette lumière à mon fils Isaac à l’intérieur – qui est Geburah – qu’à cet individu moqueur dans le monde physique. Comprenez qu’ils sont la même personne; les deux sont un. Ainsi, lorsque vous connaissez la différence entre Ishmaël et Isaac, vous commencez à fermer la bouche et dites : « Moi, Ishmaël, veux recevoir la lumière, veux recevoir de la connaissance pour aider l’humanité mais je dois comprendre que celui qui reçoit la doctrine et les pouvoirs, les initiations est Isaac, Geburah là-haut dans le ciel, pas moi, pas cette personnalité. Dans le cas contraire, vous commencez à accuser les autres de la mauvaise manière et vous tombez dans le dénigrement, se moquant comme Ishmaël, qui est précisément le problème pour beaucoup de Gnostiques à cette époque. Ils commencent à se moquer d’autres Gnostiques, ainsi, actuellement il y a beaucoup de moquerie partout. Alors, quand cela arrive, votre Dieu intérieur, Abraham, Chesed, vous coupe la lumière, il dit : «Maintenant, la lumière est seulement pour Isaac dans les Mondes Internes et si toi, Ishmaël, veux la lumière tu dois te battre pour elle.»

Néanmoins, il y a d’autres Ishmaels qui enseignent la doctrine de la Kabbale Gnostique ou Daath, et ils sont nombreux parce qu’il est écrit que les enfants de l’esclave sont des millions, des milliers. Mais des Isaacs, les enfants de la femme libre, c’est-à-dire, ceux qui se développent à l’intérieur, sont très peu. Et nous savons cela. Nous trouvons de nombreux groupes Gnostiques dans cette époque qui enseignent la doctrine du Maître Samael, qui est la doctrine du serpent; comme vous pouvez voir ses livres peuvent vous donner beaucoup de sagesse. Mais si vous ne pratiquez pas, vous restez comme Ishmaël sachant que vous pouvez développer des pouvoirs.

Je me souviens à cet instant même quand je fus invité à une réunion de certains groupe de Gnostiques, dans cette réunion ils m’ont dit: «Rejoignez-nous, regardez nous sommes nombreux, nous sommes nombreux.» Non seulement ce groupe a beaucoup, il y a d’autres groupes qui ont beaucoup plus de membres, mais cela n’est pas le principal point ici. Pourquoi devrions-nous vouloir être avec vous, juste parce que vous êtes nombreux? Ishmaël. Où – dans votre groupe – se trouvent les enfants de la femme libre? Isaac. Les enfants de la femme libre sont calmes, ils ne se vantent de rien. Donc, juste parce que vous êtes beaucoup que nous devons appartenir à votre organisation?» Je dis Non, je vous remercie. Peut-être que dans notre groupe, il y aura aussi beaucoup d’Ishmaels, mais qui sont ceux qui seront sérieux dans tout cela? Parce que nous trouvons toujours qu’Ishmaël persécute Isaac et ces gens envieux qui ne font rien sont abondants mais ils sont esclaves de Baphomet, donc, étant donné qu’ils ne contrôlent pas les forces de Baphomet, ils commencent à dépenser leur temps en accusant les autres.

En cette époque les faibles accusent des Alchimistes Gnostiques d’être des voleurs. Donc, quand nous lisons, un tel compagnon est un voleur, un plagiaire. Nous disons, oui, c’est vrai. Nous ne nions pas cela. Puisque Moi aussi est un plagiaire, un voleur, mais un bon parce que je travaille pour mon Dieu, et de cette façon nous comprenons. Mais il y a d’autres qui ne travaillent pas et ils deviennent furieux et disent «Les Alchimistes ne sont pas des voleurs», mais Genèse 2: 25 dit: «Et ils étaient tous deux voleurs, l’homme et sa femme, et n’avaient pas honte.»

Voilà pourquoi Maître Samael a dit très clairement, «les ténébreux qualifient les Alchimistes Sexuels de voleurs…» parce qu’Adam et Eve sont des voleurs, mais ils n’avaient pas honte. Alors, quand vous comprenez la doctrine vous n’avez pas honte; mais honte à vous, fornicateurs.

Comprenez très bien l’Azoth, puisque c’est précisément l’aspect féminin de la force sexuelle du serpent en vous; c’est l’Azoth. L’Azoth est la force de la femme, l’énergie féminine de Dieu ; c’est le Azoth. Donc, en tant qu’Ishmaël, vous pouvez vous multiplier ici et faire beaucoup de disciples:

«Et Elohim entendit la voix de l’enfant [Ishmaël], et Meleck Elohim appela du ciel Agar, et lui dit: que fais-tu, Hagar? Ne crains point ; car Elohim a entendu la voix de l’enfant [Ishmaël] où il est. Lève-toi, prends l’enfant et tiens-le dans ta main; car je ferai de lui une grande nation.» – Genèse 21: 17, 18

Beaucoup de religions forment cette grande nation. Nous trouvons plusieurs millions de Catholiques, des millions de Juifs, Musulmans, Bouddhistes, etc., tous sont Ishmaël; ils sont beaucoup. Mais trouver un Isaac parmi eux est très rare.

Paul de Tarse, le Maître Hilarion dit très clairement que Hagar symbolise L’Égypte, l’Arabie, Malkuth, comme nous l’expliquons ici, il dit que Sarah et Hagar représentent deux femmes, deux alliances ou deux façons dont nous recevons la doctrine. Ici, de la façon dont vous apprenez vous êtes maintenant Ishmaël, vous recevez la doctrine de Hagar. En tant qu’Ishmaël, vous vous multipliez et est beaucoup. Mais si vous voulez recevoir directement dans votre Conscience la Kabbale, recevoir directement la lumière de votre Dieu, vous devez créer Isaac à l’intérieur.

«Mes petits enfants, dont je travail à la naissance de nouveau jusqu’à ce que le Christ soit formé en vous, je voudrais être avec vous maintenant, et changer ma voix, car je suis dans le doute de vous. Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, n’entendez-vous pas la loi? Car il est écrit, qu’Abraham eut deux fils, l’un par une esclave, l’autre par une femme libre, mais celui qui était de l’esclave est né selon la chair, mais celui de la femme libre était par la promesse. Ces choses sont allégoriques: car ce sont les deux alliances, celle du mont Sinaï, qui engendre à la servitude, qui est Agar. Car cette Agar est le mont Sinaï en Arabie, et répond à Jérusalem qui maintenant est, et est dans la servitude avec ses enfants. Mais Jérusalem qui est en-haut est libre, qui est la mère de nous tous car il est écrit: Réjouis-toi, stérile qui n’enfante pas, éclate et pousse des cris, toi qui n’a pas éprouvé les douleurs de l’enfantement: car la désolée a beaucoup plus d’enfants que celle qui a un mari. Or nous, frères, comme l’était Isaac, sommes enfants de la promesse. Mais comme alors celui qui était né selon la chair a persécuté celui qui est né selon l’Esprit, de même c’est maintenant. Mais que dit l’Écriture? Jetez dehors l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave ne sera pas héritier avec le fils de la femme libre. Ainsi donc, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre.» – Galates 4: 19- 31

Ainsi, Paul de Tarse, le Maître Hilarion explique très clairement qu’il y a deux alliances. Celle qui développe dans ce monde physique et qui est préoccupée à faire beaucoup de disciples, fidèles, pour prêcher la lumière pour eux. C’est bien. Mais si leurs disciples ne pratiquent pas ce qui leur est prêché, s’ils ne vainquent pas la tentation du serpent de leur propre chair, ils restent seulement les mêmes; comme en cet époque, beaucoup de gens prétendent être Chrétiens, Juifs, Musulmans, Bouddhistes, mais ils n’ont rien à l’intérieur. En Anglais, ils sont appelés: «wannabes,» étant donné qu’ils disent juste «Oh, je veux juste être! et ne rien faire pour cela.» Bien, en effet, pour être réellement nous devons nous accroître à l’intérieur, pratiquer, afin de devenir comme Isaac, le fils de la promesse, et cette promesse est la Chasteté. Cette promesse c’est de vaincre la tentation comme le dit le Maître Samael et Huiracocha. Rappelez-vous, la tentation est plus forte quand l’homme et la femme sont dans l’acte sexuel, c’est là que nous sentons le feu du diable, le feu de Lucifer et c’est là qu’est la tentation, c’est-à-dire, le serpent vous tente à travers votre propre chair et la peau de votre organe sexuel, l’organe le plus sensible du sens du toucher. Donc, à cet instant, vous devez vaincre le diable. Si vous ne vainquez pas le diable, vous êtes alors une victime et vous êtes expulsé d’Eden. Voulez-vous revenir à l’Eden? Bien, alors vainquez la tentation et faites la lumière dans vos ténèbres et entrez. Ainsi, c’est précisément les instructions que les Lémuriens ou Adam et Eve recevaient à cette époque là dans les temples. Mais ils ont été victimes de Lucifer, leur propre chair, et ils sont tombés dans la génération animale.

Comme vous le savez, certains de ces gigantesques Lémuriens dégénérés avaient des relations sexuelles avec des animaux parce qu’à travers la fornication ils ont fortifié leur animalité à l’intérieur, c’est quelque chose que nous devons comprendre. Les Lémuriens qui avaient des relations sexuelles avec des animaux n’étaient pas les êtres humains authentiques, mais les âmes des animaux dégénérés qui recevaient des corps humains pour qu’ils aient la possibilité de devenir des humains à l’intérieur. Mais ils ont échoué et ils se sont multipliés comme des animaux parce qu’ils étaient des animaux à l’intérieur; ainsi, ils ont créé tous ces singes; cela est très bien expliqué dans le livre Anthropologie Gnostique par le Maître Samael.

Les Véritables Êtres Humains vivaient à l’époque des reptiles. Malheureusement, certains de ces authentiques Êtres Humains ont terriblement dégénéré à la fin de l’Ère Tertiaire, au cours du Miocène. Ils se sont mélangés absurdement avec quelques bêtes de la nature comme nous l’avons déjà indiqué dans les chapitres précédents. Plusieurs simiens gigantesques étaient le résultat d’un tel mélange; ces espèces, à leur tour, se sont mélangés avec d’autres bêtes subhumaines. Ainsi, les résultats de tout cela étaient les simiens que nous connaissons et l’évolution de certains humanoïdes. Ces humanoïdes ont continué de se reproduire sans cesse au cours de l’Ère Quaternaire. Subséquemment, ils ont continué à se reproduire sans cesse et ils sont les humanoïdes de cette époque dans laquelle nous vivons. Cette humanité présente est un mélange [psychosomatique] d’authentiques Êtres Humains avec des animaux de la nature…

Questions et Réponses

Public: …Donc, travailler avec le diable, Lucifer, est la même chose que travailler avec Azoth, la même chose que de travailler avec les deux lunes. Mais quand vient le travail avec le serpent qui est le toucher, plus de transmutation sera [principalement] à travers le toucher donc, si on est dans l’acte sexuel, mais on ne s’approche pas de l’orgasme, ce qui signifie qu’on es juste en train de transmuter l’énergie qui n’est pas […] à travers l’orgasme, on l’évite, [est] ce la même quantité d’énergie qu’on n’avez pas […]?

Instructeur: C’est une question très longue. Permettez-moi de vous dire une chose. La question est liée à la transmutation de l’énergie sexuelle lorsque vous êtes tentés par Lucifer, et Lucifer est Lumière (Luci) et le Feu (Fire) qui fait la tentation à travers le serpent. Qui est le serpent tentateur? Le serpent tentateur est votre chair, est votre peau; c’est votre serpent. Lorsque vous êtes dans l’acte sexuel vous êtes une victime quand vous ne vainquez pas la tentation. Si vous voulez vaincre la tentation lisez l’article «Bien et du Mal» sur le site, là, les rabbis du Zohar explique très bien ce que vous devez suivre. Par exemple:

De la tradition, nous apprenons:

• Le mot צו Tzav [«commandé»] désigne l’idolâtrie en général [puisque de la fornication, proviennent des images égotistes de Elohim]

• Le nom יהוה Jehovah se réfère à blasphémer le saint nom [à travers le déni de יהוה lors de l’acte sexuel].

• Le nom Elohim אלהים indique oublier Dieu [dans la lutte du maintien de la justice].

• «L’homme» אדם fait référence au crime d’assassiner [car celui qui fornique coupes vie physique qui descend de גבר Gibor «mâle», la Sephirah Geburah sur le côté gauche de l’arbre; assassiner à travers la fornication est le plus maudit de tous les péchés; assassiner tombe dans de nombreux aspects différents, ceux-ci ne sont pas les mêmes et sont sous la domination de Samael / Geburah, qui est du côté du serpent]

• «disant» אמר Adultérer [comme l’Arbre de la Connaissance est זו zuw, qui, le principe féminin de Elohim]

• «de tous les arbres du jardin» à voler

• «pourrez manger» à l’interdiction d’éjaculer la manne vivante [semen].

Ne pas tomber dans l’idolâtrie signifie que dans l’acte sexuel votre mental doit être propre, seulement concentré en Dieu. Mais si vous êtes dans l’acte sexuel et que vous pensez des choses lascives, de toute évidence, vous adorez une idole, vous êtes un idolâtre et vous tomberez en victime de cela. C’est pourquoi vous devez suivre votre Dieu intérieur.

«La clé de la domination sexuelle réside dans le mental. Le mental est dominé par de la volonté [Moïse]. Nous devons flageller le mental avec le fouet terrible de la volonté en retenant l’excitation passionnée, parce que la tanière du désir réside dans le mental. Nous devons parler au mental comme ceci, «Mental, enlève cette excitation sexuelle loin de moi immédiatement.» Cette formule nous permet d’enlever la passion intense au moment précis de la retenue de l’acte.» – Samaël Aun Weor

Je répète, étudiez cet article du Zohar. Vous y trouverez différentes étapes, parce que vous devez invoquer Jehovah, Iod-Hei-Vav-Hei, dans l’acte sexuel. Parce que vous devez prononcer le nom Jehovah en lui, parce que c’est Jehovah qui effectue cette transformation. Et Jehovah est synthétisé dans IAO ou la lettre Ssssssss prononcée dans l’acte sexuel; cela signifie que vous devez prononcer le nom de Dieu dans l’acte sexuel. Vous ne devez pas prononcer le nom de Dieu en vain, mais dans l’acte sexuel ce n’est pas en vain parce que «Aidez-moi Dieu», si vous oubliez Dieu, vous tombez; de même, lorsque vous travaillez avec l’annihilation de votre ego, afin de devenir des justes. Pour être une personne juste vous devez travailler avec Elohim, et je répète, étudiez cet article du Zohar pour comprendre comment effectuer l’acte sexuel. L’article est appelé «Bien et Mal» par Siméon ben Jochaï.

Public: Alors le serpent se rapporte au sens du toucher. Donc, mieux qu’il se sent, même lorsque vous suivez les règles et vous priez Dieu, il y a plus… transmutation?

Instructeur: De toute évidence, nous trouvons – dans l’acte sexuel – beaucoup de tempéraments et de nombreux niveaux et il est évident que l’acte sexuel est toujours agréable, il est toujours agréable. Le serpent donne la gloire et la lumière, qui est précisément le point ici. Les gens accablent, maudissent le serpent, mais, sans le serpent vous ne pouvez pas avoir la lumière parce que le serpent, la peau, la chair, ou ce réceptacle qui est la peau, transporte l’énergie, beaucoup d’énergie qui donne la force sexuelle à l’homme et à la femme. De toute évidence, il y a toujours le plaisir dans l’acte sexuel, ce qui explique pourquoi les commandements Génésiques déclarent:

«Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, vous n’en mangerez pas, car le jour où vous en mangerez, vous mourrez sûrement.» – Genèse 2: 17

adam-heva-letter-chetC’est le commandement le plus difficile parce que ne pas manger signifie accomplir l’acte sexuel et transmuter l’énergie sexuelle, alors que manger signifie atteindre l’orgasme, le spasme des animaux; donc, sur cette planète Terre tout le monde mange, a une fête du pommier. L’humanité actuelle suit Lilith et Nahemah. Ainsi, vous devez faire attention, car dans l’acte sexuel, vous devez faire attention…, si vous voulez apprendre vous devez commencer petit à petit. Ne commencez pas comme un grand Maître du Tantra qui pratique des heures, comme le dit Maître Huiracocha, que nous pouvons endurer de nombreuses heures, mais vous n’êtes pas un Maître. Il était un Maître, Huiracocha. Maître Samael dit commencez par cinq minutes, quinze minutes, autant que vous pouvez tolérer, pour enseigner à votre corps, parce que le serpent est plus sage, est le plus sage des animaux de tous les Chaioth qui ont été créés par Jehovah Elohim, parce que Jehovah Elohim a créé le serpent, la peau, il est écrit:

«Il a pris [le Zain זין ] l’un de ses côtés, et a mis la chair à sa place.» – Genèse 2: 21. «À Adam aussi et à sa femme Iod-Havah Elohim fit des habits de chair, peaux, et les revêtit.» – Genèse 3: 21.

Or ce Zain [ זין ] est la chair que nous avons ici dans Malkuth ; maintenant c’est à travers Eve, notre peau, que nous connaissons le bien et le mal.

Public: Dans le graphique du Pentagramme…

Instructeur: Le Pentagramme ou le Tetragrammaton, d’Eliphas Lévi. Adam et Chavah ou vous pouvez lire Eve aussi parce que la lettre Hei est une voyelle parfois et la lettre Vav est V, de sorte que vous pouvez lire Eve.

Public:… Mais Eve est écrit avec la lettre Hei et dans ma recollection Eve est écrit avec la lettre Chet…

Instructeur: La chose principale ici est qu’à travers le Pentagramme, nous nous référons à l’image de Dieu, qui est Iod-Havah ou Adam-Havah avec Hei, mais quand nous nous référons à la femme, elle est Chavah, avec Chet. C’est parce que, Chavah ou Eve, que nous expliquons ici est l’organe sexuel. Chavah avec Chet signifie Zain et Vav ensemble. Mais quand nous enlevons Zain de Chet alors c’est Hei, Havah; mais c’est le même sens, avec Chet ou Hei il se réfère toujours à l’aspect féminin de Dieu, mais avec Chet c’est quand vous travaillez avec sexuellement parce que rappelez-vous que Chavah, est la mère de tous les vivants, ce qui signifie que les vivants sont ceux qui transmutent l’énergie, ce sont les vivants, Chavah. Mais en-haut, lorsque vous déjà auto-perfectionné, vous n’êtes plus Chavah mais Havah, Adam-Havah, un androgyne qui n’a pas besoin de sexe.

Public: Est-ce Isaac ou Ishmaël qui va être sacrifié par Abraham?

Instructeur: Les deux. Isaac est pardonné, et celui qui va être sacrifié est Ishmaël, bien sûr. C’est Isaac qui va être tué, mais l’ange dit : «Non, ne le tuez pas, tuez l’autre», qui est le symbole de l’animal, l’agneau ou le bouc. Mais ce meurtre signifie psychologique, pas physique, ce qui signifie qu’Ishmaël a tous les défauts, les vices et les erreurs à l’intérieur, Malkuth, c’est pourquoi il se moque. Ainsi, c’est Ishmaël qui est sacrifié à la fin. Mais je répète, comprenez que alchimiquement, un tel sacrifice n’est pas un meurtre physique, c’est alchimique. Pour faire un Ishmaël juste, vous devez construire la Bodhichitta, annihiler ce qui est inique dans Ishmaël, c’est d’annihiler l’ego, nettoyer les deux lunes Lilith et Nahémah, c’est ce que vous devez comprendre, qu’en fin de compte, parce qu’Isaac reste dans le ciel, mais Ishmaël reste dans le monde physique. Mais toujours à l’écoute de Dieu ; ainsi, écoutez, vous, Ishmaels: vous devez mourir.

Public: Vous avez dit qu’il est dit dans la Genèse «vous ne devez pas le toucher», puis vous avez dit que nous pouvons toucher l’arbre, alors lequel c’est. Nous pouvons le toucher ou nous ne pouvons pas le toucher?

Instructeur: C’est la femme qui dit au serpent, mais quand vous lisez Jehovah Elohim dit: «Vous ne mangerez point» et la femme dit : «même pas le toucher», n’est-ce pas? Mais le serpent, selon le Zohar dit : «Non, la chose est que vous ne mangerez pas, vous pouvez le toucher. Regardez, je touche et je ne meurs pas». Et il est vrai que les Elohim touchent et ils ne meurent pas, mais si vous mangez vous mourez. Mais alors, quand Eve a dit : «Je vais toucher et je vais essayer de ne pas manger», mais elle a mangé et elle a donné à Adam et ils ont tous deux aimé l’orgasme et ont dit: «Oh, c’est un bon fruit.» Ils ont oublié que la fornication est pour des animaux, et non des humains», c’est donc la façon dont ils sont mis à la porte de l’Eden, etcetera.

Public: En tant que célibataire, est-il exact de travailler à rendre la vue plus sage que le toucher?

Instructeur: Bien, vous devez éduquer vos sens. Rappelez-vous que dans le chemin de l’auto-réalisation, vous devez éduquer votre vue, votre ouïe, votre odorat, votre goût. Nous enseignons à ce sujet dans de nombreuses conférences, vous devez éduquer vos sens parce que, rappelez-vous, ces sens agissent à travers la chair. En d’autres termes, le serpent les encercle tous, c’est pourquoi il est plus sage que l’une de ces bêtes, ou tous ces sens. Donc, pour les célibataires, il y a un exercice appelé Vajroli Mudra dans lequel le célibataire touche, avec ses mains, le sens du toucher, les organes sexuels de différentes manières pour transmuter. Vous pouvez apprendre cela sur le site, cette pratique ne peut pas être enseigné ici car c’est très graphique, mais il est appelé Vajroli Mudra, où le célibataire se touche, pas de la manière de la masturbation parce que c’est négatif, c’est précisément toucher le serpent de la manière sale. Le Vajroli Mudra vous apprend à transmuter l’énergie sexuelle en touchant, votre chair, pour être en Chasteté quand vous êtes célibataire. Si vous êtes marié, vous n’avez pas besoin de cela parce que dans l’acte sexuel vous faites face à votre propre Eve ou votre Adam, et cette tentation est plus forte; Étudiez les conseils du Maître Huiracocha, retirez-vous avant l’orgasme.

Public: Si un célibataire transmute aussi pur mentalement que l’on peut, il transmute mieux s’il a un phallus érigé, comme Baphomet?

Instructeur: Bonne question. C’est précisément ce que nous expliquons. Si l’homme a une érection du phallus, va-t-il mieux transmuter? Le Vajroli Mudra enseigne cela. Vous devez donner un massage aux organes sexuels afin de transmuter, afin de ne pas perdre l’érection du phallus, et aussi pour la femme, elle a besoin de l’activité de ses organes sexuels. Mais cela doit être fait, bien sûr, avec l’invocation d’Allah, avec l’invocation de Jehovah, IAO, votre Mère Divine, votre Père Divin sinon vous tombez sous la tentation. C’est la façon de naître à nouveau.

Public: Est-ce que «manger» se rapportent au sexe oral?

Instructeur: Le sexe oral est animal, cent pour cent.

«Oh génération de vipères, qui vous a mis en garde contre vous pour fuir la colère à venir. Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et commencez à ne pas dire en vous-mêmes, nous avons Abraham pour père; car je vous le dis, Dieu est capable de ces pierres d’élever des enfants à Abraham et maintenant la hache est mise à la racine des arbres: tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.» – Luc 3: 7 -9

Écoutez, manger signifie manger l’énergie du sexe comme des animaux, rappelons-nous de ce que nous avons expliqué au début. Le lion se rapporte à la vue, le bœuf se rapporte à l’audition, l’aigle se rapporte au nez, l’odorat; et le goût, manger avec la bouche se rapporte à Adam. Ainsi, manger du fruit signifie qu’Adam, votre cerveau, votre tête, absorbe l’énergie animale passionnelles de la fornication, c’est la mauvaise manière; ainsi, ne pas manger les fruits signifie éviter la bestialité et c’est précisément le point ici. En cette époque, ils utilisent le mot «manger» comme la vulgarité lié au sexe oral. Observez tout mammifère, chat, chien, etc., ils font toujours le sexe oral, parce qu’ils sont des animaux. Si vous voulez être un être humain, il faut cesser d’être un animal. Mais si vous ne voulez pas être un être humain alors garder se comporter en tant qu’animal.

Public: Quel est le karma d’un homme ou d’une femme qui ne peut pas atteindre l’orgasme?

Instructeur: Le Karma? Il n’y a pas de Karma là dans le cas s’il y a une femme qui ne peut pas atteindre l’orgasme. Pourquoi, si vous ne pouvez pas atteindre l’orgasme, il faut se battre pour ça? Des démons conseillent: «si vous ne pouvez pas atteindre l’orgasme alors battez-vous pour lui, pour être un animal.» Ceci est congruent avec la sexualité humaine. En cette époque, ce sont précisément les enseignements que les gens reçoivent ; des démons enseignent que certaines femmes ont des difficultés à atteindre l’orgasme donc, par conséquent, leurs hommes doivent leur apprendre. Les femmes étaient, dans le passé, par nature chaste, mais en cette époque il y a beaucoup de matériel pornographique et des enseignements immondes où les femmes apprennent à forniquer, comment atteindre l’orgasme, et cela est mauvais. En d’autres termes, des démons enseignent à la femme à être plus bestiale qu’elle est déjà, et comment l’homme peut être plus bestial qu’il ne l’est déjà. Ainsi, rappelez-vous, le choix est à vous. Prenez le chemin du bien ou du mal, c’est à vous.

Public: Quand Adam était androgyne et était séparé, est-ce que la scission est liée à un concept spirituel de la division d’une âme sœur. Je ne parle pas de notre état égoique actuel.

Instructeur: La scission d’une âme sœur, la division d’Adam et Eve, eh bien, c’est vrai. Cela explique la scission que nous avons expliqué dans des conférences précédentes, comment Adam rencontre son âme sœur, mais à travers l’initiation. Mais ici, nous parlons de la descente du pouvoir de la création dans la physicalité, et cela, bien sûr, cette scission des forces est pour que nous puissions apprendre comment trouver notre propre âme sœur, spirituellement parlant. Dans ce monde physique, vous pouvez trouver quelqu’un qui vous correspond mentalement, émotionnellement, spirituellement, c’est bien. Mais la vraie compagne est à l’intérieur parce que, comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences, si vous avez l’ego votre âme sœur doit avoir l’ego aussi, sinon elle ne vous correspond pas. Vous avez la colère, votre âme sœur doit avoir la colère aussi, qui est votre âme sœur. Mais si vous voulez que votre âme sœur soit sans ego, vous devez entrer dans l’initiation et ressusciter et entrer dans le jardin d’Eden, qui est Yetzirah, Yesod, et lorsque vous atteignez ce niveau, alors, dans une autre création, dans une autre planète, vous pouvez devenir, comme une personne androgyne et à travers l’évolution, finalement, votre Être vous divise en deux sexes, et avec l’autre compagne, vous aurez des enfants, selon la loi de Dieu, afin de donner l’occasion aux nouvelles Monades, nouvelles âmes, d’entrer dans le chemin de Baphomet.

Public: Pouvez-vous prononcer le mantra Kawlakaw…

Instructeur: Peux-je prononcer le mantra que le Maître conseille dans Le Mariage Parfait? Après avoir vocalisé sept fois IAO vous devez prononcer le mantra Kawlakaw Sawlasaw Zeesar. C’est le mantra pour unir le supérieur et l’inférieur, la personnalité physique et l’immanence de la puissance supérieure du Père dans le ciel, dans votre âme. Et c’est précisément la façon dont vous pratiquez la magie sexuelle avec IAO, parce que dans l’acte sexuel, vous devez être religieux, uni à Dieu. C’est ce qu’on appelle religion. C’est la véritable religion quand vous devenez un, parce que si vous n’êtes pas dans l’acte sexuel, vous êtes séparés, mais dans l’acte sexuel que vous êtes un, et rappelez-vous, Dieu est un. Mais n’est pas dehors, là, dans le ciel, il est à l’intérieur de vous. Lorsque vous êtes dans l’acte sexuel, Dieu est un. Et si vous polluez l’acte sexuel, vous insultez ce seul Dieu à l’intérieur de vous.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Moses, the Mystery of Baphomet