Moïse le Léviathan, Fils de la Shekinah

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Moïse Gnostique

Dans cette conférence, nous approfondissons la signification de Moïse en tant qu’un archétype à l’intérieur de chacun de nous. En effet, pour connaître le mystère de Moïse, nous devons étudier la Torah, qui comprend les cinq premiers livres de la Bible qui lui sont attribués. Les écrits de Moïse, la Torah, sont des livres kabbalistiques.

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-000
Moshe

Comme nous l’avons expliqué dans les conférences précédentes, Moïse se rapporte au Corps Causal, le corps de la volonté, qui réside dans la sixième dimension. Dans l’Arbre de Vie, le centre de gravité du Corps Causal est la Sephirah Tiphereth, qui est le centre même de l’Arbre de Vie, où nous trouvons le Soleil, la Force Solaire. Dans le corps physique, Tiphereth se rapporte au cœur. Dans la Théosophie, Tiphereth est appelé Manas (Mental) Supérieur. Nous avons deux mentals: le Manas Inférieur et le Manas Supérieur. La Bible parle de ces deux mentals comme l’Homme Terrestre et l’Homme Céleste.

«Le premier homme est de la terre, terrestre: le second homme est le Seigneur du ciel. Tel le terrestre, tels sont aussi ceux qui sont terrestres: et tel le céleste, tels sont aussi ceux qui sont célestes. Et comme nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.» – 1 Corinthiens 15: 47-49

Ceci est très important à comprendre, parce que lorsque nous nous référons de manière kabbalistique à l’Homme Terrestre et à l’Homme Céleste, nous nous référons aux dix sephiroth. Mais, quand nous nous référons à l’Homme Terrestre, nous comprenons que le terrestre dérive du Latin «terrestris», du terra, ce qui signifie «de la terre», qui est Malkuth, la dixième sephirah.

Observez que Malkuth, la Terre, est divisée en quatre parties par une croix. Ces quatre parties se rapportent aux sephiroth Netzach, Hod, Yesod et Malkuth. Ainsi, l’Homme Terrestre se rapporte à Netzach, Hod, Yesod et Malkuth.

La sephirah Netzach est ce que nous appelons le «Manas Inférieur» (mental), et se rapporte à Aaron, le prêtre, le Corps Mental Solaire des prophètes. Cela est dû au fait que lorsque nous parlons de la prêtrise, nous pointons toujours le troisième triangle de l’Arbre de Vie.

tree-triangles

Quand nous observons l’Arbre de Vie, nous voyons qu’il a trois triangles, en commençant par le premier en haut – Kether, Chokmah et Binah – qui est appelé le Triangle Logoique. Le deuxième triangle – Chesed, Geburah et Tiphereth – qui s’appelle le Triangle de la Monade, ou le Triangle Éthique, se rapporte à notre propre Esprit particulier. Le troisième triangle se rapporte aux Corps Mental, Astral et Vital – Netzach, Hod, Yesod – qui est appelé le Triangle de la Prêtrise, ou le Triangle de la Magie.

Souvenons-nous que le mot magie vient de mag, qui dans l’ancienne langue Persane signifie «prêtre». Dans la Bible, Aaron est un prêtre, et c’est pourquoi nous associons Aaron à ces trois sephiroth – Netzach, Hod et Yesod – spécialement Netzach, parce qu’il est immédiatement au-dessous de la sephirah Chesed, qui se rapporte à l’Intime, l’Esprit. Nous avons déclaré que l’Intime est le prêtre à l’intérieur de nous, le véritable prêtre, et ce véritable prêtre dans la Bible, dans le livre de la Genèse, s’appelle le Ruach Elohim – traduit en Français comme «l’Esprit de Dieu» – qui se déplaçait sur la face des eaux.

Lorsque nous étudions alchimiquement le corps physique, nous comprenons que ces eaux se rapportent au liquide céphalo-rachidien, qui est un fluide dans lequel le cerveau et la moelle épinière flottent. Le cerveau et la moelle épinière s’appellent le trône de l’Esprit, parce que c’est là que l’Esprit s’assoit, pour contrôler notre corps physique.

Maintenant observons: les systèmes nerveux cérébro-spinal, grand et parasympathique se rapportent au cerveau, et le cerveau est le véhicule du mental. Par conséquent, c’est ainsi qu’Aaron – lié à la prêtrise de Netzach, Hod et Yesod – est, physiquement parlant, lié au cerveau, le véhicule du mental, Netzach. Donc, quand nous parlons de Chesed, l’Esprit, nous disons, son trône est le système cérébro-spinal. Mais, quand nous parlons de Netzach, le mental inférieur, nous disons, le véhicule physique du mental est le cerveau. Pouvez-vous voir maintenant comment l’Esprit ou le Bouddha Intérieur doit contrôler le mental, pour acquérir son Auto-réalisation?

Au milieu du cerveau, nous avons la glande pinéale, qui, selon Descartes, est le siège de l’âme. Quelle âme? L’âme humaine, que nous appelons la sephirah Tiphereth, et qui utilise le Corps Causal comme véhicule pour descendre du Triangle Éthique dans le Triangle de Magie. Ainsi, le Corps Causal ou corps de la volonté est Moïse. Ainsi, voyez ici dans notre physicalité, la signification de Matthieu 23: 2, 3.

«Les Scribes [de Netzach] et les Pharisiens [de Hod] sont assis sur le siège de Moïse: Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais ne faites pas leurs œuvres, car ils disent et ne font pas.»

Moïse est assis dans la glande pinéale en tant que volonté. Aaron utilise le cerveau, le véhicule du Mental Solaire. L’Intime (la sephirah Chesed, ou Ruach Elohim) utilise le système nerveux cérébro-spinal comme son trône. Ainsi, nous trouvons dans le système nerveux central et les autres systèmes nerveux, les trois sephiroth de la magie: Netzach, Hod et Yesod. Nous parlons d’Aaron le prêtre, nous parlons de Moïse. Mais, en relation avec Aaron, le prêtre, le Mental Solaire, nous trouvons qu’il est le chef, le chef des Lévites – ces prêtres liés à la tribu de Lévi. Mais, d’un point de vue kabbalistique, Lévi se rapporte au côté gauche de l’Arbre de Vie, à la Sephirah Binah. Il y a un livre dans la Bible appelé Lévitique, lié aux Lévites – ceci se rapporte à la sephirah Binah, parce que ce sont les prêtres dont le chef est Aaron.

Pourquoi dis-je que les Lévites ont leur centre de gravité dans la sephirah Binah? Eh bien, souvenez-vous que dans la conférence précédente, nous avons déclaré que le triangle ci-dessus – Père, Fils et Saint-Esprit ou Kether, Chokmah et Binah – est lié aux trois lettres mères: la sephirah Kether à א Aleph (air), la sephirah Chokmah à la lettre ש Shin (feu), et la lettre מ Mem (eau) à la sephirah Binah. Ce sont les trois lettres mères – Kabbalistiquement parlant. Ces trois parties sont ce que nous appelons le Triangle Logoique, ou les trois forces primaires, la Sainte Trinité, qui dans le corps sont situées dans le cerveau, dans le cœur et dans le sexe.

centers-and-brains-color-seven

Nous avons déclaré que pour comprendre n’importe quel triangle de l’Arbre de Vie, nous devons le placer en relation avec nos trois cerveaux. Ainsi, la sephirah Kether (א Aleph) contrôle le premier triangle, la tête; la sephirah Chokmah (ש Shin) contrôle le deuxième triangle, qui est dans la sephirah Tiphereth, le cœur. La sephirah Binah (le Saint-Esprit) contrôle le troisième triangle à travers la sephirah Yesod, qui est l’eau (מ Mem). Donc, c’est facile à voir.

Le troisième triangle est le triangle de la prêtrise, gouverné par la Sephirah Binah, et les Lévites sont gouvernés par la sephirah Binah. C’est évident. La sephirah Binah est Jehovah-Elohim qui au commencement forma Adam [dans le monde de Yetzirah] sa création [le monde de Briah]; ou comme la Bible le dit:

«Et un fleuve sortit d’Eden pour arroser le jardin; et de là il s’est séparé, et est devenu en quatre têtes. Le nom du premier est Pison: c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où il y a de l’or; et l’or de cette terre est bon: il y a du bdellium et de la pierre d’onyx. Et le nom du second fleuve est Gihon: le même qui entoure toute la terre d’Éthiopie. Et le nom du troisième fleuve est Hiddekel: c’est celui qui va vers l’Est de l’Assyrie. Et le quatrième fleuve est l’Euphrate.» – Genèse 2: 10-14

tree-edens-rivers

Donc, le fleuve qui est sortie d’Eden est la sephirah Binah, parce que la sephirah Binah est la lettre מ Mem, et Mem est l’eau. Beaucoup de Kabbalistes affirment que le fleuve qui est sortie d’Eden est la sephirah Chokmah. Ce n’est pas le cas. C’est la lettre מ Mem, l’eau. La sephirah Chokmah est la lettre ש Shin, feu. Nous ne nions pas que l’eau est l’habitat du feu, mais nous devons parler très clairement et dire qu’un tel feu coule dans l’eau. C’est pourquoi le fleuve qui est sortie de l’Eden supérieur – la sephirah Daath – pour arroser le jardin ou l’Eden inférieur – la sephirah Yesod, signifie le flux de volupté [la félicité]…

Pourquoi la volupté – la félicité, la signification littérale du mot Hébreu Eden – est-elle liée à la sephirah Binah? C’est parce qu’une telle félicité est ce que nous trouvons dans l’union d’Abba et Aima dans la sephirah Daath. Donc, Abba et Aima (Père et Mère en Hébreu) Binah, deviennent un dans la sephirah Daath ; Donc, Daath est la félicité de la dualité de Dieu, la sephirah Binah. Abba et Aima Binah deviennent un dans la sephirah Daath. Ainsi, la sephirah Binah en tant qu’eau est un fleuve qui sort de l’Eden [le triangle Logoique] – pour arroser le jardin, qui dans ce cas est le Jardin Supérieur d’Eden, la sephirah Daath. C’est pourquoi la sephirah Daath est exactement sous le premier triangle de l’Arbre de Vie. Daath est un mot Hébreu qui signifie «connaissance», Gnose.

Dans notre conférence précédente, nous avons parlé de la sephirah Daath, mais seulement de la sephirah Malkuth. Nous avons expliqué que le liquide céphalo-rachidien et le liquide des organes génitaux masculins chez l’homme sont deux fleuves, et que le liquide céphalo-rachidien de la femme et le fluide des organes génitaux féminins sont les deux autres fleuves; ce sont les quatre têtes du fleuve d’Eden, notre énergie sexuelle. Donc, nous allons approfondir la sephirah Daath, sur la base de ce que nous avons déjà dit. Donc, gardez à l’esprit que dans la sephirah Malkuth, notre physicalité, ces quatre fleuves peuvent également être trouvés. Néanmoins, la Bible aborde aussi les mêmes fleuves, mais au-dessus, liés aux sephiroth supérieurs. Donc, c’est ainsi que nous les expliquons Kabbalistiquement, et comment nous devons les comprendre alchimiquement.

Ainsi, comme on l’a expliqué, dans la Sephirah Daath, le Jardin d’Eden Supérieur, se trouve la Sephirah Binah divisée en Père et en Mère. Iod-Hei-Vav-Hei-Elohim se sépare dans la sephirah Daath. Les Kabbalistes du Zohar expliquent que ce Père-Mère est Iod-Hei, les deux premières lettres du Saint Nom de Dieu (Iod-Hei-Vav-Hei). Ainsi, Iod et Hei sont unis dans la sephirah Daath, le Jardin d’Eden Supérieur. Ainsi, Jehovah-Elohim «Binah» coule comme un fleuve dans Daath «un jardin à l’Est dans Eden» et s’appelle lui-même Adam «qu’il est devenu» ou comme il est écrit:

«Et Jehovah-Elohim planta un jardin à l’Est dans l’Eden; et le nomma Adam qu’il avait formé… Et [Jehovah-Elohim-Binah] de là [Daath] il a été séparé, et est devenu en quatre têtes. Le nom du premier est Pison: c’est celui qui entoure tout le pays d’Havila, où il y a de l’or; et l’or de cette terre est bon: il y a le bdellium et la pierre d’onyx.» – Genèse 2: 8, 10-14

Nous avons expliqué précédemment que l’or est le symbole de l’énergie sexuelle masculine qui descend de la sephirah Geburah jusqu’à la sephirah Malkuth. Imaginez que Pison – le premier fleuve qui va de la sephirah Daath à la sephirah Geburah – descend sur la gauche et se termine finalement dans la sephirah Malkuth, qui est appelée «l’Ouest». En d’autres termes, l’énergie sexuelle masculine est ce fleuve Pison, mais il est connecté avec les forces supérieures, les dimensions supérieures, dans la sephirah Geburah. Ainsi, de la sephirah Geburah vient la force du sexe masculin. C’est ce que nous appelons l’or – les forces dans le sperme. Le bdellium est précisément cette force liée au fluvial, ou au feu que nous dirons, de cette eau ardente que nous avons dans notre sexe. La pierre d’onyx est la pierre philosophique de la sephirah Yesod avec laquelle nous devons travailler.

La Genèse déclare que le deuxième fleuve est Gihon, qui va dans la terre d’Éthiopie, qui est la sephirah Chesed. Nous avons déjà expliqué que la sephirah Chesed est l’Esprit qui utilise le système nerveux cérébro-spinal comme son trône. C’est pourquoi vous voyez que le fleuve Gihon pénètre dans le liquide céphalo-rachidien, où flotte le trône de l’Esprit. Il est facile maintenant de voir que Pison et Gihon sont les deux polarités mâles en-haut dans l’Esprit, ainsi qu’en-bas ici dans la Terre. Donc, ce qui est en-haut est comme ce qui est en-bas; il y a quatre fleuves en-haut ainsi que quatre fleuves en-bas. Nous sommes en train d’aborder les eaux créatrices de la Genèse.

Nous mettons l’accent sur les eaux de la Genèse parce que c’est d’elles que Moïse est né en tant que Léviathan. Nous devons nous en souvenir. Le Léviathan est un crocodile. C’est précisément ce que dit la Bible Hébraïque, si nous regardons dans le dictionnaire Hébreu : tannin (tannim, pluriel) signifie «crocodile». Certaines Bibles traduisent tannin comme «baleine» ou «gros poisson», mais un tannin n’est pas une baleine, c’est un crocodile. Ainsi, le Levitann ou Léviathan est un «prêtre crocodile».

Le Léviathan est un symbole que nous devons comprendre; le Léviathan est un symbole dans lequel nous trouvons Moïse, parce que Moïse est le véritable Léviathan qui sort de l’Eden supérieur et inférieur, le don [אש Esh – feu] du Saint-Esprit.

Moïse descend de l’Eden supérieur dans l’Eden inférieur, comme il est écrit:

«Et il y eut un feu [שאי ‘iysh] mâle de la maison de [לוי] Lévi, et prit une fille de Lévi. Et le [אשה] feu féminin conçut, et porta (comme) un fils [un Tannin]: et quand elle vit qu’il était un bon enfant [un Levi-Tannin], elle le cacha trois mois. Et quand elle ne put plus le cacher, elle prit pour lui une arche de joncs, la barbouilla de vase et de poix, et y mit l’enfant [le Lévi-tannin]; et elle l’a mis dans les drapeaux au bord du fleuve.» – Exode 2: 1-3

Le Léviathan לוי אתן donne le pouvoir de plonger profondément dans les océans de םרים Mitsrayim [Malkuth], c’est-à-dire dans le « מים mayim » de la terre, et de s’envoler de Malkuth vers les eaux très ardentes du Ciel – שמים Schamayim. Pourquoi? Parce que Jehovah-Elohim-Binah se rapporte à השמים Ha-Schamayim – les Cieux; Binah est םימ mayim – eau, et Moïse est le nom de celui qui a les ailes pour voler et les écailles pour nager, il peut aller du Hei inférieur de הארץ- la Terre jusqu’au Hei supérieur de השמים-Ciel de Binah. משה Moïse est le Léviathan. Tout en lui est feu et eau.

Le nom du troisième fleuve est Hiddekel, qui va vers l’Est d’Assiriah. L’Est est la sephirah Tiphereth. Cela signifie que l’autre chef du fleuve qui vient de Daath va dans le cœur, qui est la femme. La femme est le cœur et l’homme est le cerveau. Évidemment, ce fleuve Hiddekel est lié au liquide céphalo-rachidien de la femme. Nous savons très bien que la femme a plus de cœur que de cerveau. La femme se rapporte plus à la sephirah Tiphereth, à «l’Est». Et, du cœur, de «l’Est», le sang descend dans la sephirah Yesod, qui est l’utérus ou «Euphrate», le «Nil». C’est pourquoi Maître Samael a déclaré:

«Le fleuve qui va vers l’Est de l’Assyrie et le fleuve Euphrate sont les deux pôles du système séminal de la femme. Par conséquent, la femme est vers l’Est de nous, parce qu’elle est la porte du paradis, et cette porte est toujours vers l’Est.» – Samaël Aun Weor

La femme est placée vers «l’Est», parce que la femme a l’utérus, l’Euphrate, c’est ainsi que se divise le sexe dans la sephirah Malkuth, «l’Ouest». Ainsi, de «l’Ouest», l’homme va à la sephirah Yesod son utérus, à l’Est dans l’Éden, et de la sephirah Yesod à la sephirah Tiphereth, ainsi elle a l’entrée dans l’Eden inférieur, qui est la sephirah Yesod, c’est ainsi que nous entendons chaque tête liée à l’Alchimie. La Bible déclare que Dieu a créé les םינים taninim (pluriel), il a créé deux Léviathans, la femelle et le mâle, parce qu’un prêtre ne peut pas exister sans prêtresse, et la prêtresse ne peut pas exister sans prêtre. C’est un beau mystère qui est très bien caché dans la Bible. Donc, si vous vous appelez prêtre, vous devez avoir votre prêtresse, parce que c’est la loi du Léviathan.

Le Léviathan travaille dans le troisième triangle, le triangle de la Magie, de la prêtrise. Le Léviathan en tant que Moïse peut descendre et monter; c’est seulement avec Thelema que nous pouvons aller du Nil au sommet du Sinaï, et du haut du Sinaï au fond du Nil.

Eliao, Elijah

Pour devenir pure et complète, la sephirah Netzach, le Corps Mental Solaire, ou Aaron, doit travailler très dur pour annihiler tous ces défauts et vices [Baalim et Ashtaroth] que nous avons dans la fosse du mental. Comment appelons-nous le Mental Solaire qui est complètement pur et auto-réalisé? Nous l’appelons Eliao – cet Eliao est ce que la Bible appelle Elijah, dont le nom signifie: «Mon Dieu est Jah» – qui est lié à la sephirah Netzach, parce que dans Netzach nous trouvons Iod-Hei-Vav-Hei-Sabaoth ou Jehovah Sabaoth ou «l’armée de Jehovah». L’armée de Jehovah (Jehovah Sabaoth) sont toutes les parties d’Israël, déjà purifiées dans le mental – Élie, en d’autres termes, Elijah, ou comme nous disons en Hébreu, Eliao – le Dieu IAO, qui se rapporte aux trois forces primaires en-haut dans le monde de Yetzirah.

Quand nous lisons l’histoire d’Elijah (Eliao) dans la Bible, nous constatons qu’il est le seul qui adore Dieu, IAO, de la bonne manière.

Sur la main gauche se trouvent les 450 prophètes de Baalim, prophètes de Baal – qui se rapportent à Klipoth – ces Lévites qui accomplissent la prêtrise dans le mauvais sens, avec les 400 prophètes d’Ashtaroth contre qui Elijah se bat – tout cela est en nous.

«Avec ceux-ci viennent ceux, du flot limitant du vieil Euphrate au torrent qui sépare l’Égypte [Malkuth] du sol Syrien [Assyrie-Tiphereth], avaient des noms généraux de Baalim et Ashtaroth, ces hommes, ces femmes.» – Paradis Perdu par John Milton

Si vous faites l’addition des 450 prophètes de Baal, c’est 9 + 400 d’Asherah ou Ashtaroth = 13. Ceci se rapporte Kabbalistiquement à la lettre Mem : l’eau, la mort. Cela se rapporte aux 13 mèches de Kether que nous devons lâcher dans notre système nerveux central, qui est le trône de l’Esprit, le système nerveux cérébro-spinal. Ceci est écrit dans le livre des Anges, appelé Malachim; il y a deux livres des Anges dans la Bible: Malachim I et Malachim II. Ceci est traduit en Français par 1 Rois et 2 Rois, parce que Malachim, «anges», signifie aussi Rois. Les trois Malachim, trois rois sages ou mages se rapportent aux sephiroth Geburah, Chesed et Tiphereth. Dans le Triangle d’Éthique, nous trouvons les Malachim, ces saintes créatures vivantes dont Ézéchiel parle dans la Bible.

Ainsi, au chapitre 18 du premier livre des Anges (1 Malachim, 1 Rois), il est écrit qu’Élie décapite tous ces prophètes après les avoir vaincus, en adorant le vrai Dieu au moyen du feu et de l’eau. Nous lisons ici comment l’eau est liée au feu céleste. Lisez-le; c’est un très long chapitre. Écoutez, si vous l’interprétez littéralement, vous imaginez le prophète Élie dire au peuple d’Israël: «Passez-moi le premier prophète, passez-moi le second… et les décapite…» jusqu’à ce qu’il ait tué 450, et après il dit: «Et maintenant, les 400 prophètes d’Asherah [Ashtaroth] – transmettez-les moi, je vais les décapiter.» Finallement, ils seront 850 prophètes, n’est-ce pas? Elijah aurait été fatigué après les avoir tous tués avec une hache. Donc, nous devons savoir comment interpréter cela. Nous ne pouvons pas le lire littéralement, car même un homme très fort ne peut pas faire 850 décapitations en un coup.

Après ce massacre, il est écrit dans la Bible que Jézabel, qui se dit prophétesse, qui représente le mental animal que nous avons à l’intérieur, et qui est également mentionné dans le livre de l’Apocalypse, a dit à Elijah:

«Que les dieux me traitent dans toute leur rigueur, si demain, à cette heure, je ne fais de ta vie ce que tu as fait de la vie de chacun d’eux!» – 1 Rois 19: 2

Ainsi, Elijah échappe à Jézabel – elle qui s’appelle elle-même une prophétesse – le mental vantard. N’est-ce pas le mental – notre mental – celui qui se dit «prophétesse»? En effet, de nos jours, beaucoup de gens se disent prophètes. «Je suis le prophète de ceci, ou le prophète de cela. Je suis Maître ceci, ou Maître cela. Je suis Bodhisattva ceci, bla, bla, bla…» Voilà Jézabel, qui est très vaniteuse et orgueilleuse, qui se dit prophétesse. Elle – le mental – est pleine de vanité et de fierté, ou mieux, d’orgueil mystique et de vanité mystique. Nous devons décapiter ces egos.

La décapitation du mental, de l’ego, des prophètes de Baalim et d’Ashtaroth est aussi symbolisée par la décapitation de Jean-Baptiste. Malgré le fait que la décapitation de Jean-Baptiste dans la Bible est symbolique, il a vraiment été décapité. Jean-Baptiste était la réincarnation d’Eliao. Cela signifie que la véritable décapitation initiatique se produit lorsque nos égos sont décapités, parce que Jean-Baptiste a travaillé avec l’eau, et l’eau se rapporte à la lettre Mem, le troisième triangle. La décapitation effectuée par Elijah et la décapitation de Jean-Baptiste signifie la même chose – Elijah l’a fait dans l’Ancien Testament, et Jean-Baptiste l’a fait aussi dans le Nouveau, mais seulement avec lui-même, afin de synthétiser l’œuvre entière. Jean est décapité, et après cette décapitation il est écrit que Moïse et Elijah apparaissent à Jésus. Il est important de comprendre comment tout est lié Kabbalistiquement au symbolisme de la Bible.

Quand nous parlons d’Aaron, nous parlons d’Élie. Quand nous parlons d’Élie, nous parlons de Jean-Baptiste. Quand nous parlons de Jean-Baptiste, c’est la même chose que lorsque nous parlons de l’Homme Terrestre. Ainsi la Bible déclare:

«Le premier homme est de la terre, terrestre: le second homme est le Seigneur du ciel. Comme le terrestre, tels sont aussi ceux qui sont terrestres: et comme le céleste, tels sont aussi ceux qui sont célestes. Et comme nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.» – 1 Corinthiens 15: 47-49

Les gens qui pensent superficiellement disent: «Oh, oui, j’ai l’image de l’Homme Terrestre. Cet homme signifie moi, physiquement parlant.» Non! Ce n’est pas vrai! Rappelez-vous les quatre fleuves de la Genèse dans la sephirah Malkuth? L’Homme Terrestre sont les sephiroth Malkuth, Yesod, Hod et Netzach – qui est gouverné par la sephirah Binah, dont le centre de gravité est la lettre Mem, l’eau, la sephirah Yesod. Ainsi, la sephirah Binah envoie le fleuve à la sephirah Daath, l’Eden supérieur, et de là dans le Triangle de la Magie, qui est gouverné par la sephirah Yesod, l’Eden inférieur, et d’elle, la sephirah Binah envoie le fleuve dans la sephirah Malkuth. C’est ainsi que nous comprenons les deux Edens, les deux jardins. Il y a un jardin en-haut, qui est céleste, dans lequel demeure Elohim-Binah. Il y a un jardin en bas, qui est nous, physiquement parlant. Plusieurs fois nous avons dit que le corps physique est le jardin qui est nourri par un fleuve, et ce fleuve est dans la sephirah Yesod, parce que Yesod est gouverné par la sephirah Binah, Mem, l’eau. C’est ainsi que nous expliquons et comprenons la Bible Kabbalistiquement et Alchimiquement, sinon nous tombons dans de nombreuses erreurs.

Allons plus loin dans la Bible.

Le Pacte de Feu

בראשית ברא אלהים

Nous avons expliqué dans une conférence précédente que ces deux mots Berith Esh signifient le «pacte de feu». Berith signifie aussi Briah, création, être humain… il a beaucoup de traductions. Être humain, création, pacte: berith est lié à la circoncision. Donc, Berith Esh a les mêmes lettres qu’on utilise pour épeler תראשית Beresheet, qui est traduit dans la Bible par «Au commencement».

Donc, maintenant nous nous référons au Nil; nous touchons l’eau en-haut et en-bas, car si nous parlons de Moïse, nous devons toucher en-haut et en-bas, parce que Moïse est né dans Malkuth, Mizrahim, dans les eaux du Nil, puis il monte et regarde Jehovah Elohim dans le Ciel, et Jehovah Elohim dit: descends maintenant dans Malkuth et libère mon peuple. Alors quand le peuple s’en va avec lui dans le désert, il monte pour parler à Jehovah, et redescend encore, en bas et en haut, en haut et en bas comme le Léviathan, parce qu’il peut nager dans les eaux de la terre, et dans les eaux du Ciel.

«Cieux» en Hébreu est écrit שמים Schamayim: Shin, Mem, Iod, Mem finale. «Les cieux» est השמים Ha-Schamayim. Ainsi, les mots השמ Moïse et Ha-Schamayim englobent le feu et l’eau. השמים Ha-Schamayim sont les eaux d’en haut, l’Akasha, et les eaux d’en bas sont מים mayim. Schamayim et Mayim – le Léviathan est capable de nager dans les deux, un Être très terrifiant.

C’est ainsi que la Gnose découvre la Genèse. Quand nous parlons de Beresheet, «au commencement», nous trouvons le mot ארא Bera, Brith, création. Aussi, je le répète, Brit ou Berith, signifie circoncision, et Esh est feu. Donc, cela signifie que le tout début du travail alchimique en nous est caché dans la circoncision.

Selon les lois du Judaïsme, tout garçon né doit être circoncis le huitième jour. Pourquoi pas le premier, pourquoi pas le second, pourquoi pas le troisième, quatrième, cinquième, sixième, pourquoi pas le septième, pourquoi le huitième? Visualisez l’Arbre de Vie. Qu’est-ce qui est au-dessus de la septième Sephirah, en les comptant de Malkuth à Chesed (ces sephiroth inférieurs symbolisent le Véritable Homme, les sept corps de l’homme); au-dessus d’eux se trouve Daath, cette sephirah mystérieuse, qui est au-dessus de Chesed, la septième Sephirah.

Lorsque nous nous référons à l’Arbre de Vie, Daath se situe entre les trois sephiroth supérieurs (la couronne) et les sept sephiroth inférieurs (l’Heptaparaparshinokh: la loi du sept, liée aux sept jours de la Genèse). Ainsi, la sephirah mystérieuse Daath où Aima et Abba Elohim sont unis est au-dessous de la Trinité et au-dessus des sept. Donc, huitièmement, la circoncision se rapporte à Daath, à l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, qui est le sexe et la gorge, parce que Daath est dans le larynx, comme vous pouvez le voir dans l’Arbre de Vie.

Ainsi, c’est pourquoi le garçon est circoncis le huitième jour, en synthèse – parce que c’est le mystère, le pacte de feu que nous devons accomplir avec l’Arbre du Bien et du Mal – la connaissance, la Gnose, et c’est Berith Esh. Rappelez-vous les mots de la Bible, il est indiqué; Beresheet Bera Elohim. Le mot Bera est répété deux fois. Le premier que nous formons avec Berith Esh; la circoncision est la force masculine, le feu, parce que l’homme est au-dessus et la femme est en-dessous. C’est ainsi que nous le savons à travers la Kabbale et l’Alchimie. En haut se trouve Aleph, qui est l’air, et Shin qui est le feu; Aleph-Shin forme le mot Esh, «feu» en Hébreu. Ainsi, l’homme, Berashith ou Berith Esh, signifie la circoncision de l’homme, parce qu’il est au-dessus.

Mais, qu’est-ce qui est en bas? C’est Bera-Elohim, et Bera-Elohim est Elah, qui signifie «déesse», et yam qui signifie «mer», lié à l’eau, qui est en bas. L’eau est en bas, l’air est en-haut. Ainsi, «Berashith, Bera Elohim», explique deux créations ou deux Êtres liés à la création. Le premier doit avoir la circoncision, parce que c’est l’homme dans l’acte sexuel qui doit contrôler l’acte sexuel, parce que la femme reçoit. C’est facile pour elle, alors que l’homme doit avoir une érection – il doit avoir l’Esh, le feu de son cœur entrant dans son organe sexuel pour avoir une érection, pour la pénétrer. C’est pourquoi elle est en bas et il est au-dessus. Ce pacte est le feu écrit là dans le premier chapitre de la Genèse d’une manière très cryptique, Gnostiquement parlant. Ainsi, «Berith Esh» l’homme «Bera Elah Im» la femme, ou «Beresheet Bera Elohim» ou «Berith Esh Bera Elah Im» – comme nous l’expliquons.

Disons ceci en Hébreu, afin de comprendre la traduction:

«Berith Esh (le feu créateur) Bera Elah-Im (la Déesse de la Mer créa) les cieux et la terre. Et la terre était sans forme et vide; et l’obscurité était sur la surface de l’abîme. Et l’Esprit de (la Déesse de la Mer) Elah-Im mouvait au-dessus des eaux. Et (la Déesse de la Mer) Elah-Im a dit: Que la lumière soit et la lumière fut. Et (la Déesse de la Mer) Elah-Im a vu que la lumière était bien et Elah-Im sépara la lumière des ténèbres. Et (la Déesse de la Mer) Elah-Im appela la lumière jour, et l’obscurité, elle l’appela nuit. Et le soir et le matin étaient le premier jour.» – Genèse 1: 1-5

בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

«Berith Esh Bera Elah-Im Attah Schamayim Ve Atta Ha-Aretz,» traduction en utilisant les mêmes lettres Hébraïques: «Le pacte de feu avec la Déesse de la Mer a créé, toi le ciel, et toi la Terre» – cela se réfère au Véritable Homme, le véritable Être Humain, parce que le véritable Être Humain est le Ciel et la Terre. «Toi le Ciel» est (אתהשמים) Attah Schamayim. Quand nous prenons les lettres Aleph, Tav et Hei, nous lisons Attah, ce qui veut dire, «Toi». Puis, (ואתהארץ) Ve, At Ha-Aretz, «et toi la Terre (l’aspect féminin.)»

Ainsi, la Genèse parle très clairement au sujet du pacte de feu alchimique. Lorsque nous travaillons alchimiquement en nous-mêmes avec le mystère de la transmutation, nous créons les Cieux en nous. Qu’est-ce que le Ciel en nous? C’est les sephiroth Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod et Yesod – ces six Sephiroth sont en relation avec les Cieux en nous. La Terre, comme nous avons toujours déclaré est toujours féminin, et est le corps physique. Alors, voilà comment nous trouvons le mystère de la circoncision en relation avec la prêtrise. Mais, nous devons comprendre que cela ne se termine pas là, parce que le livre de la Genèse continue, en expliquant:

«Et la Terre était sans forme et vide, et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme, et l’Esprit de la Déesse de la Mer (Elah-Im) mouvait au-dessus des eaux.»

Quand nous lisons: «Et la Terre était sans forme,» nous devons comprendre que les Cieux dans ce cas sont les archétypes, et la Terre sans forme est notre physicalité où ces archétypes sont en potentialité. Les archétypes sont «dans le chaos et sans forme» ou «Tohu ve Bohu» comme il est dit en Hébreu. Sans forme et vide, physiquement et psychologiquement parlant, est précisément la façon dont nous entrons dans l’acte sexuel. Mais, nous, les Gnostiques, sommes conscients que la Genèse déclare,

«Et l’Esprit de la Déesse de la Mer (Elah-Im) mouvait au-dessus des eaux.»

 

L’Esprit est la sephirah Chesed, le Ruach Elohim, notre Intime, qui émerge de la sephirah Binah, le fleuve de l’Eden. Binah est la lettre Mem, l’eau, et l’eau est toujours féminine.

Ainsi, Elah-Im, la Déesse de la Mer, est le mystère de la Shekinah, parce qu’elle est en-haut et elle est en-bas. Rappelez-vous, qu’en nous notre tête est «ciel» et le sexe est la Terre en-bas (Malkuth), avec les eaux en-bas en nous, qui sont en relation avec les quatre têtes des fleuves de l’Eden.

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-004

Shekinah שכינה dérive de:

• shekel שכל, «cerveau, intelligence»

• minah מין, «sexe»

Donc, le cerveau et le sexe sont dans le mot Shekinah.

Ainsi, avec ces deux polarités nous formons Shekinah, qui est précisément ce feu divin ou force de la Mère Divine dans les fluides du sexe et du cerveau.

Daath est le mystère de la Déesse de la Mer, Shekinah. Daath est la Shekinah, la Déesse de la Mer, qui est l’essence même du feu et de l’eau.

Moïse est le fils de l’eau, l’enfant de l’eau, et cette eau est féminine en-haut et en-bas. L’eau est toujours féminine. Ainsi, l’eau Génésique est la Mère Divine, qui en Hébreu est Elah (la Déesse) et Im (la mer) – parce que la mer est en-haut et en-bas. Elohim est Elah-Im, la Mère Divine; donc, dans ce contexte, quand nous traduisons les mots Hébreux en détail c’est ce que les mots nous disent.

Maintenant, en relation avec ceci:

«Et la Terre était sans forme et vide, et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme»

Cela est lié à la Terre, à l’Homme Terrestre. L’Homme Terrestre est le cerveau (Netzach) jusqu’à Malkuth. L’ensemble du corps de Malkuth, l’Homme Terrestre, doit avoir un Corps Mental Solaire dans son cerveau, et un Corps Astral dans son cœur, afin d’être un homme terrestre. Avant d’avoir un Mental Solaire dans le cerveau, nous devons avoir un Corps Astral à l’intérieur, pour faire l’Homme Terrestre qui brillera comme Eliao, Élie, Helias, Helios le Soleil. Maintenant, voici ce qui est écrit dans le premier livre des Rois (Malachim, les Anges):

«Et il (Eliao, Élie, Helias, Helios le Soleil) se leva et mangea et buva, et avec la force de cette viande alla quarante jours et quarante nuits dans Horeb la montagne de Dieu. Et là, il entra dans une caverne, et il passa la nuit; et voici, la parole de Jehovah vint à lui, et lui dit: Que fais-tu ici, Elijah? Et il a dit : j’ai été très jaloux pour Jehovah Elohim Zabaoth: car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué tes prophètes par l’épée; et moi, seul je suis resté; et ils cherchent à m’ôter la vie, l’enlever. Et il a dit: Sors, et tiens-toi sur la montagne devant Jehovah. Et voici, Jehovah passa, et un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers devant Jehovah; mais Jehovah n’était pas dans le vent: et après le vent un tremblement de terre; mais Jehovah n’était pas dans le tremblement de terre: et après le tremblement de terre un feu; mais Jehovah n’était pas dans le feu, et après le feu, une petite voix. Et ce fut ainsi, quand Elijah l’entendit, qu’il enveloppa son visage dans son manteau, et sortit et se tint à l’entrée de la grotte. Et voici, il vit à lui une voix, et dit: Que fais-tu ici, Elijah» – 1 Rois 19: 8-13

Ainsi, Élie (Eliao) est poursuivi par Jézabel, donc il va au mont Horeb pour se cacher dans une grotte. Cette grotte représente votre cerveau, le crâne, la tête; qui est la grotte, parce que dans cette grotte, dans cette tête, se trouve Kether, Chokmah et Binah. Dans cette grotte, dans la glande pinéale, se trouve Binah (l’atome du Saint-Esprit). Dans cette grotte se trouve Jehovah, et la Shekinah – מינה-כלש – shekel – cerveau, intelligence et מינה minah – sexe. Nous déchiffrons cela selon les lettres Hébraïques.

Donc, lorsque Eliao atteint le mont Horeb, il veut parler avec Dieu. Ainsi, il entend une voix qui vient de l’intérieur de la grotte. Les gens pensent: «Oh oui, il est allé dans l’Himalaya ou le mont Horeb, et dans une grotte il a essayé de parler avec Jehovah dans le ciel, donc, quelque chose est apparu dans la grotte.» Non! La grotte doit être interprétée comme notre propre tête, dans lequel se trouve notre mental. De plus, sexuellement parlant, l’homme doit entrer aussi dans sa propre grotte, qui dans ce cas est sa femme. Quand l’homme pénètre la femme, il pénètre dans la grotte aussi, parce que l’os du bassin de la femme, le mont de Vénus, représente aussi la grotte, Yesod dans Malkuth. Tel est le sens de celle-ci; que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la grotte, voilà comment vous devez le voir – à l’intérieur et à l’extérieur, sexuellement parlant.

«Sors, vas et tiens-toi sur la montagne devant Iod-Chavah.»

Comment allez-vous avancer et sortir de la grotte, et se tenir sur la montagne devant Jehovah? Vous le faites seulement en connaissant l’Alchimie Sexuelle.

Séquentiellement,

«Et voici, Iod-Chavah est passé et un grand et fort vent déchirait les montagnes et brisèrent les rochers devant Iod-Chavah, mais Iod-Chavah n’était pas dans le vent.»

Ceci est, comme pour dire: «Et la Terre était sans forme.» Tout est dans le chaos. Toutes les pièces, les parties que nous avons à l’intérieur, sont physiquement partout. Et, c’est précisément ce que la Bible dit au commencement de la Genèse… «Et la Terre était sans forme et vide.» Vide est, «Et après le vent, un tremblement de terre – mais Iod-Chavah n’était pas dans le tremblement de terre» – la Bible dit tremblement de terre. Lorsque vous êtes dans l’acte sexuel, votre propre physicalité tremble, d’abord, l’homme doit doit se tenir debout, avoir une érection, et tout est là, le vent (le souffle), qui pénètre et agite le sang, puis il pénètre la femme, ensuite tout est vide et sans forme, parce que dans ce chaos dans lequel nous sommes tous, si nous ne contrôlons pas, nous perdons le matériel avec lequel nous devons travailler pour voir Dieu. Rappelez-vous que nous sommes dans les ténèbres, nous sommes aveugles. La Bible dit: «Et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme.»

Nous avons expliqué dans des conférences précédentes que les ténèbres est le feu; le feu qui vient après le séisme sexuel, le feu de la volupté dans l’acte sexuel. C’est ce feu que tout animal apporte dans l’acte sexuel, parce que le feu vient de la profondeur, de l’abîme, du vide. C’est le feu abstrait qui enveloppe les animaux et par la suite quand ils atteignent l’orgasme, le spasme, ce feu disparaît. Le même feu enveloppe le couple dans l’acte sexuel. Voilà comment le feu passionnel se développe. Mais, Jehovah n’était pas dans ce feu. Même si, si vous analysez cela, tout est lié à Jehovah, à Jah-Chavah, les deux polarités. Mais, nous cherchons l’essence même du Seigneur. Ainsi, Jehovah n’est pas dans le vent. Jehovah n’est pas dans le tremblement de terre. Jehovah n’est pas dans le feu – c’est précisément un enseignement pour les Gnostiques qui entrent dans l’acte sexuel de l’Alchimie. Tous ces phénomènes se produisent à chaque fois que nous entrons dans l’acte sexuel. La Terre est sans forme et vide, et les ténèbres sont sur la surface de l’abîme. Le feu sombre apparaît, et puis c’est là que nous devons comprendre que Dieu est dans la gorge, dans Daath, et le son pour élever le feu est la lettre Shin, la Shechinah.

Le son de la lettre Shin dans le feu est ceci: ssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss, une voix très subtile. C’est le son du feu, car après l’excitation du feu passionnel, vient une petite voix. Mais, vous ne devez pas trembler, mais être calme, car ce chapitre stipule: «et après ce feu, une petite voix,» ce qui signifie, pas de mouvement – parce que si vous continuez votre mouvement animal, alors vous restez dans les ténèbres, parce que les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme. Mais, quand le feu voluptueux s’élève à partir des ténèbres – ce qui signifie que le feu passionnel s’élève de ce vide et chaos, qui est votre soi, votre entité animale – alors vous sentez le feu passionnel sur tout votre corps, donc, vous devez rester calme, et prononcer le son du S, ssssssssssssssssssssssssss, qui est précisément le mantra, la Parole, la petite voix qui apparaît après le feu.

«Et ce fut ainsi, quand Eliao l’entendit il enveloppa son visage dans son manteau, et sortit et se tint à l’entrée de la grotte.»

Son phallus est érigé, debout à l’entrée de la grotte – l’entrée de la grotte est le vagin. C’est également votre mental, parce que si vous ne contrôlez pas votre mental, vous n’êtes pas debout à l’entrée de la grotte. Et par la suite, «là elle est, une voix» – vous voyez? La Bible dit: «Et voici… » mais la traduction pourrait aussi être «Et ici, elle est, une voix qui lui dit…»

Et la Bible continue: «Que fais-tu ici Eliao?» Si nous traduisons la Bible de la manière correcte, Kabbalistiquement et Alchimiquement, nous disons: «Quoi [la Shechinah] est ici pour toi Eliao!» Nous avons expliqué dans des conférences précédentes que «Quoi» est féminin, la Mère Divine. Alors, quand cette voix apparaît, c’est le feu divin montant dans la colonne vertébrale, debout. C’est la lettre Shin de la Shechinah, et cette Shechinah est «Quoi», ainsi «Quoi [la Shechinah] est là pour toi, Eliao.» «Quoi» [la Shechinah] est la présence de la partie féminine du grand Dieu IAO, le Logos. C’est l’aspect divin feminin du grand IAO qui apparaît là. En d’autres termes, nous disons: «La Mère Divine (qui est Quoi, la Shechinah) est là pour vous (si vous ne forniquez pas).» La Mère Divine, la lettre Shin monte dans la colonne vertébrale, grâce au petit IAO, qui est Eliao, le petit IAO, le Bon [Chesed], le fils du Logos, le grand IAO.

«Donc, le pouvoir [des trois mèches de la lettre Shin] du petit IAO, qui est [la kundalini, la Shechinah] au milieu [de la moelle épinière], et l’âme du Prophète Eliao [Chesed], étaient liés dans le corps de Jean Baptiste [l’homme terrestre].» – Pistis Sophia

Jehovah ou Iod-Hei-Vav-Hei est IAOH; la dernière lettre «Hei» est la grotte. Maître Samael dans le livre Tarot et Kabbale explique ce qui suit,

«Iod : Principe Masculin Éternel; Hei : Principe Féminin Éternel; Vau: Principe Masculin Phallique, le lingam; Hei : Principe Féminin, l’utérus, la yoni; Iod-Hei-Vav-Hei [IAOH] est réduit à [Shin] Ssssssssssssssssssssssssssssss.»

Ainsi, le mantra IAO est synthétisé seulement en prononçant la lettre S, Shin, le feu, sssssssssssssssssssssssssssss. Prononcez ce puissant mantra lorsque vous transmutez l’énergie sexuelle, à la quatrième étape de ces quatre étapes qu’Eliao explique dans 1 Rois 19: 8-13.

Nous devons comprendre que nous devons passer à travers ces quatre étapes. Il y a beaucoup de gens qui entrent dans la première étape, qui est sans forme; la seconde qui est vide, quand ils tremblent dans l’acte sexuel, et la troisième (les ténèbres sur la surface de l’abîme) le feu passionnel s’élève, mais ils ne contrôlent pas le feu, alors, comme à l’intérieur de tout animal ce feu s’éteint et tout est perdu. Ils perdent l’occasion d’éveiller la Déesse de la Mer Bera Elah-Ym en eux-mêmes, qui est Shin ou Bera Elohim, l’aspect créatif féminin des Elohim, le résultat de Beresheet ou Berith Esh.

Mais, voyez et comprenez que c’est l’Homme Terrestre qui doit le faire. Comprenez le vrai culte de Dieu, parce que dans la Bible Eliao se caractérise comme ayant ce zèle, que la Bible traduit parfois comme «jalousie» – il est jaloux de Dieu. C’est à ce moment là que tu aimes ton Dieu de tout ton cerveau, ton cœur et ton sexe, qui est le premier commandement, à savoir, tu dois aimer ton Dieu de tout ton mental, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toutes tes forces. Ce doit est le pouvoir sexuel. Ainsi, Eliao [Chesed] est le seul capable de le faire. Le reste de nos egos, qui sont 450 + 400 – près de 1000 – vénèrent Klipoth, Baalim. Voilà comment nous comprenons «Et l’Esprit de la Déesse de la Mer (Elah-Im) se mouvait au-dessus des eaux », qui est la quatrième étape; après ce feu.

Vous devez vous rappeler Dieu. Tel est le Ruach Elohim, Chesed, que le livre de la Genèse traduit littéralement par l’Esprit de Dieu. Nous les Gnostiques disons que cet Esprit de la Déesse de la Mer qui est la Monade, l’Esprit, à l’intérieur de nous. Chesed contrôle le feu de l’eau, parce que le feu est l’Esprit Saint. Le Ruach Elohim est le feu, il descend dans l’acte sexuel, et travaille avec la Shechinah. Voilà comment nous trouvons ce feu à l’intérieur de la Déesse de la Mer (Elah-Im), qui a dit: «Que la lumière soit», et elle dit «et la lumière fut» – parce que quand elle s’éveille et dit: «Quoi est ici pour toi, Eliao,» il dit, «Que la lumière soit», et elle répond, «et la lumière fut» – parce que Shin est la même lumière, Aur. Voilà comment le prophète devient illuminé et un guide.

Le Ruach Elohim, la force du vent qui vient d’en haut, est celui qui prend Eliao (Elijah) dans le ciel. Il est écrit,

«Un vent fort est venu du Nord et l’a emmené au Ciel.»

Mais, ce vent n’est pas le vent qui est au commencement de l’acte sexuel, parce que Jehovah n’est pas dans le vent passionnel. Jehovah est dans le Ruach Elohim, qui est ce vent doux qui descend lorsque le couple est calme, conservant le feu à l’intérieur pour transmuter. Ce qui est écrit dans la Bible cryptiquement, est appelée Alchimie Sexuelle.

«Et, la Déesse de la Mer (Elah-Im) a vu la lumière, qui était bien.»

«Bien» est le côté droit de l’Arbre de Vie. Bien est la sephirah Chesed.

«Et Elah-Im sépara la lumière des ténèbres, et la Déesse de la Mer (Elah-Im) appela la lumière jour, et les ténèbres, elle l’appela nuit. Et le soir et le matin étaient le premier jour.»

Ceci est le commencement, quand nous faisons la lumière à l’intérieur de nous-mêmes. Rappelez-vous que celui qui évoque la lumière est Chesed, le Ruach Elohim, l’Esprit à l’intérieur de vous. Il est celui qui travaille avec la Mère Divine Kundalini, avec la Déesse Elah-Im, Adonia.

Donc, c’est Chesed qui reçoit les Initiations, selon la Genèse. Ce n’est pas la personnalité qui reçoit les Initiations ou degrés, mais l’Intime, la Monade à l’intérieur de nous.

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-006

Chesed est l’Esprit de Dieu qui se déplace sur la surface des eaux. Nous le comparons avec le Dieu Narayana, le Dieu de l’eau du panthéon Hindou, pour faire un point que Dieu est lié avec l’Intime.

L’Alchimie est également liée au Taoïsme. Voyez ici la déesse Kuan-Yin, la Déesse de l’eau de la création, selon le Taoïsme. Kuan-Yin est l’un des plus beaux symboles de la Mère Divine Elah-Im dans le Taoïsme.

En étudiant la prière, la grande invocation du sage Salomon, l’une des parties de l’invocation dit,

«Chasmalim, illuminez-moi avec les splendeurs des Élohim, la Shekinah.»

Chasmalim Signifie, «les brillants.» En cette époque, le mot chasmalim est utilisé pour décrire les électriciens qui travaillent ici dans le monde physique; Chasmalim est la façon dont ils sont nommés en Hébreu, parce qu’ils travaillent avec l’électricité. Eh bien, quand nous les Gnostiques travaillons dans la façon dont nous expliquons ici, nous travaillons avec l’électricité, avec les électrons, les forces de la Mère Divine. Voilà pourquoi l’invocation se réfère directement à Chesed, car les Chasmalim sont liés à Chesed dans l’Arbre de Vie.

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-007

 

«Chasmalim, illuminez-moi avec les splendeurs de la Déesse de la Mer (Elah-Im, la Shekinah).»

En d’autres termes, quand nous prononçons cela, nous sommes en train de prier à le Ruach Elohim, l’Esprit de Dieu, notre Intime, de descendre du Ciel, afin de travailler dans notre sexualité, afin d’éveiller nos feux, nos forces électriques, qui sont les forces de la Shekinah, parce que le sssssssssssss (feu) est la force électrique appelée Kundalini, la Shekinah en nous. Voilà pourquoi, quand nous faisons cela, nous travaillons avec la volonté, et c’est le commencement de la création de Moïse à l’intérieur de nous, parce que les splendeurs de Elah-Im la Shechinah brillaient sur la tête de Moïse.

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-009

Le deuxième jour de la Genèse dit:

«Et Elah-Im dit, qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux des eaux, et Elah-Im fit le firmament et sépara les eaux qui étaient en-dessous du firmament des eaux qui étaient au-dessus du firmament, et il en fut ainsi. Et Elah-Im appela le firmament Cieux, et le soir et le matin étaient le deuxième jour.»

Donc, comme vous le voyez, voici la Déesse Kuan-Yin à nouveau au-dessus du Léviathan, parce que les deux travaillent ensemble. Le Léviathan est ce monstre de mer de l’eau qui apparaît très clairement au deuxième jour, mais mélangé avec les forces passionnelles, les eaux tumultueuses, les forces animales que nous avons à l’intérieur. Voilà pourquoi le deuxième jour de la Genèse est le seul jour où il n’est pas écrit: «Et Dieu vit que cela était bien.» Car, dans tous les autres jours, nous lisons: «Et Dieu vit que cela était bien», mais il ne dit pas pour le deuxième jour «et cela était bien,» parce qu’il y a quelque chose de passionnel mélangé là, quand nous travaillons avec Yesod, la deuxième sephirah à partir du bas vers le haut, elle se rapporte au Léviathan. Il y a encore là trop de Nephesh, force animale en nous. Mais, comme vous le voyez, Kuan-Yin est au-dessus du Léviathan, le second serpent divin doit être au-dessus de la force animale pour que nous puissions continuer d’effectuer les jours de la Genèse.

tree-triangles-moshe

Dans ce graphique, nous trouvons l’Arbre de Vie où nous lisons le mot משה Moïse de Yesod à Kether ; nous trouvons la lettre Shin dans le triangle du milieu. Moshe משה est la manière de le prononcer en Hébreu. Maintenant, vous comprenez pourquoi Moshe, qui est le Léviathan, a la lettre Shin au milieu, parce que sans le Shin (le feu), la Mère Divine Ssssssssssssssssssssss, Moshe ne peut pas exister. Esh, Berith Esh – sans Chasteté Moshe ne peut pas exister. Sans le Shin, Moshe ne peut pas exister, ni Yeshua, Jésus.

A droite nous trouvons le nom Yeshua. Dans la Bible, Yeshua est écrit יהושוע, mais ici Kabbalistiquement et Alchimiquement parlant, nous écrivons Yeshua avec יהוה Iod-Hei-Vav-Hei, nous plaçons juste la lettre ש Shin au milieu – parce que sans Marie, la Mère Divine, Shin, Jésus ne peut pas exister. Jésus est Jésus à cause de la Mère Divine. Rappelez-vous que Jésus de Nazareth est né de Marie, une vierge, un symbole chaste. La Vierge Marie est ssssssssss ssssssssssss sssssssss, la Déesse de la Mer qui s’éveille avec la Chasteté, et quand nous atteignons le niveau de Yeshua, alors elle est au milieu de Iod-He-Vav-He, Y-E-SHU-A, voilà comment on l’écrit. Le nom Yeshua est en relation avec l’ensemble de l’Arbre de Vie, parce que Yeshua est l’Arbre de Vie, et Moïse est celui qui se rapporte au Corps Causal. Le Corps Causal, comme nous l’avons dit, est Moïse, le corps de la volonté.

Nous avons expliqué que le Léviathan est un prêtre de la tribu de Lévi. Tannin en Hébreu signifie «crocodile; ainsi, Levi-tannin (ou Levi-than) signifie «un crocodile de la tribu de Levi» – un prêtre, en d’autres termes. En effet, Binah est eau, Levi est prêtrise. Vous ne pouvez pas être un prêtre si vous ne venez pas de la prêtrise de Lévi, et vous devez être un crocodile. Rappelez-vous que le frère de Moïse, Aaron, était aussi l’enfant de deux prêtres – un homme de Levi et une femme de Levi, homme et femme.

Genèse 1: 21-22, se lit, «Et Elah-Im créa un grand Tannin,» parce que la Déesse de la Mer crée de grands crocodiles. Mais, la Genèse dit: «Tannim», qui est pluriel (Léviathan et sa compagne) parce que la femme construit aussi son propre Léviathan (volonté), mais la volonté féminine.

«Et toute créature vivante qui rampe que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce.»

Eh bien, cela semble effrayant, n’est-ce pas? Les créatures qui rampent… c’est ce que dit la Bible. Quelles sont ces créatures qui rampent? Ce sont les forces de la sephirah Geburah. Rappelez-vous que le feu de la sephirah Geburah va à la sephirah Malkuth, la force sexuelle de l’homme. Et là aussi dans la femme nous avons cette créature qui rampe, qui est appelée Lilith, la force animale. Ou ce que le livre de l’Apocalypse appelle les «sauterelles» qui sont libérées par l’ange de l’abîme. L’ange de l’eau venant du bas libère les forces qui rampent, les sauterelles, que Eliao (Elijah, Jean-Baptiste) mangeait dans le désert, parce que sa nourriture principale, comme nous l’avons dit dans d’autres conférences, était du miel et des sauterelles. Rappelez-vous que le miel symbolise les forces du système digestif, quand nous transmutons dans la sephirah Malkuth. Et, les sauterelles sont les feux de la sephirah Geburah que nous devons transmuter; cela se réfère à la force sexuelle animale que nous devons transformer.

Il y a beaucoup de gens qui reçoivent cette chose rampante, ou créature qui rampent, qui est amené des eaux sexuelles. Et que font-ils avec elle? Eh bien, à la fin d’Octobre, nous verrons ce que ces créatures font avec cette chose rampante, n’est-ce pas? Les grands monstres sont notre ego à l’intérieur; Lilith. Les enfants de Lilith, les Lilin, sont là à l’Halloween, que nous avons à l’intérieur aussi. C’est la chose rampante contre laquelle nous devons lutter; pas célébrer, mais lutter contre. C’est le sens de cela.

«Et tout oiseau ailé selon son espèce.»

«Et Elah-Im vit que cela était bien, et Elah-Im les bénit en disant: «Soyez féconds et rabbi».

C’est le cinquième jour de la Genèse, lié à la sephirah Tiphereth. La traduction dit: «Soyez féconds et multipliez-vous» – mais ce mot, Rabba, pourrait être rabba ou rabbi (un maître, un enseignant). Donc, la traduction réelle est «Soyez féconds et rabbi» – multipliez cela à l’intérieur de vous, sois un maître.

Il ne suffit pas d’atteindre la cinquième Initiation, vous devez développer la maîtrise en devenant vous-même un rabbi [un maître] – parce que cette déclaration, «Soyez un rabbi» ou comme il est traduit dans la Bible, «Soyez féconds et multipliez-vous» est écrit seulement dans le cinquième et sixième jour de la Genèse. Pourquoi? Parce que, vous devenez un maître, un rabbi, seulement dans la cinquième initiation.

Une autre étape est le sixième.

«Et remplissez les eaux et les mers…»

Mers, au pluriel – cela signifie remplir les eaux de l’Eden dans le Ciel avec vos archétypes; travailler en vous-même, et que les oiseaux se multiplient sur la Terre, dans ce corps physique. Que ces vertus se multiplient à l’intérieur de vous, à l’intérieur de la psyché.

Le Zohar dit, en parlant de ceci:

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-017

«Et Elah-Im créa tout oiseau ailé selon son espèce.» Les mots «Et tout oiseau ailé selon son espèce» signifie toutes ces créatures dont il est écrit, «… car un oiseau de l’air doit porter la voix et ceux qui ont des ailes doivent dire la matière.» – Ecclésiaste 10: 26 «Tous ces êtres ont six ailes; ni plus, ni moins. Et par conséquent, les mots selon son genre, sont appliqués aux créatures angéliques ailés.» – Zohar

Rappelez-vous le Cherub d’Ézéchiel? Il a six ailes. Eh bien, ces ailes sont liées aux six Sephiroth entre Daath et Malkuth : Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod et Yesod – ce sont les six ailes qui sont dans le ciel, lié au développement interne, selon votre propre nature. Nous dirons, selon votre propre rayon de création, car il y a sept rayons de développement, et il y a différentes créatures qui sont dans le ciel, selon leur type, leur développement, leur propre rayon puissant sous lequel ils ont développé.

Donc, c’est ce que le Zohar dit. Cela ne signifie pas leur propre genre que les gens pensent – selon votre propre sang ou race. C’est une façon très littérale et vulgaire d’interpréter les matières kabbalistiques. La signification de cela est que nous devons développer Moïse intérieurement, spirituellement.

Moïse naît des eaux. N’est-il pas vrai que nous trouvons des crocodiles dans l’eau? Nous trouvons beaucoup de crocodiles dans le fleuve du Nil. Mais, Levi-crocodiles ne se trouvent que dans l’Euphrate, dans ce fleuve avec lequel nous travaillons, qui est la force sexuelle. Voilà pourquoi il est écrit:

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-018

 

«Il est allé un homme de la maison de Lévi et prit une fille de Lévi.»

Qui est Levi? Si nous associons cela avec la sephirah Binah (le Saint-Esprit, ou le troisième triangle de prêtrise), alors nous comprenons. L’Exode dit : «Un homme» – mais, il ne dit pas Adam, il dit Ish, parce que homme en Hébreu est écrit avec Aleph, Iod et Shin – Ish. La femme est appelée Isha, qui est le même que le mot feu, et vous appliquez la lettre Hei à la fin, Isha. Ainsi, Ish et Isha, homme et femme. La seule différence est que l’homme a le Iod, et la femme a le Hei. C’est facile de voir qu’ils parlent des deux polarités de Binah- père et mère, Ish et Isha. Et, «Il y est allé un Ish de la Maison de Levi (Binah)» fait référence à la force sexuelle du père, qui est uni à la fille de Levi. Qu’est-ce que la fille? Dans d’autres conférences nous avons dit, Iod-Hei-Vav-Hei. Iod est le père, Hei est la mère. Vav est le fils, et Hei est la fille. Ainsi, l’autre lettre Hei est la fille, qui est Malkuth.

Donc, quand nous avons dit qu’il y avait un homme de la maison de Lévi qui a pris la fille de Lévi, a pris la Malkuth autrement dit, parce que c’est la fille. Le deuxième Hei du saint nom est la fille du premier Hei, qui est au-dessus. Il dit, prit.

«Et la femme [Isha, le feu de cette Malkuth] conçut et enfanta un fils et quand elle le vit, qu’il était beau, elle le cacha pendant trois mois.»

C’est précisément le secret de la création du Corps Causal. Ils doivent cacher cela, afin de ne pas être prononcé fort, de sorte qu’il ne figure pas sur Internet, avec des gens proclamant: «Je suis le Bodhisattva de ceci, et ce Dieu et ce Maître, bla bla bla.» Ils ne cache rien, pourquoi? Parce que ce n’est pas Moïse, le Corps Causal, qui parle. C’est leur mental: la vanité et l’orgueil.. Si vous atteignez le développement du Corps Causal (Moïse) à l’intérieur de vous, vous devez cacher cela. C’est un secret, parce que les initiations appartiennent à Chesed, l’Intime, pas à vous.

Il y a quelques Gnostiques dans cette époque qui pensent que quand on atteint la maîtrise, le monde entier doit savoir à ce sujet. Pourquoi? Pourquoi le monde, l’humanité, a besoin de savoir qu’ils sont maîtres, ou que l’Intime a atteint la maîtrise. Pourquoi? J’aimerais savoir pourquoi. Ce n’est pas nécessaire. Ce que cette humanité a besoin est la connaissance. C’est ce que l’humanité a besoin. Elle n’a pas besoin de savoir que tel ou tel a atteint la maîtrise… quel bien est-ce? Peut-être pour vous guider, c’est bien, mais ce n’est pas une nécessité. Si vous avez assez d’intuition, vous savez qui est un maître, et qui ne l’est pas, parce que par leurs fruits vous les reconnaîtrez.

«Et quand elle ne pouvait plus le cacher, elle prit une arche de quenouilles, et l’a barbouillée de boue et de poix, et y mit l’enfant; et elle le mit dans les drapeaux, sur le bord du fleuve.» – Exode 2: 3

Eh bien, c’est précisément le moment où l’enfant Tannin qui est né en-haut descend dans les drapeaux, sur le bord de le fleuve en-bas, parce que le Corps Causal, l’âme humaine est la première partie de la Monade qui descend à travers l’Euphrate dans le corps physique, dans Mitzrahim en-bas. Il descend d’en haut, à travers le côté gauche de l’Arbre de Vie, dans Malkuth, et c’est pourquoi nous devons être prudents, parce que l’enfant qui est le Corps Causal, est Moïse, symboliquement parlant. Il est un crocodile divin, un Lévi-Tannin.

«Et sa sœur se tenait au loin, pour savoir ce qui lui arriverait.»

Sa sœur est la Shechinah en-bas, parce qu’il est un fils de la Shechinah en-haut. Mais, sa sœur est aussi une fille d’Aima Elah-Im, et cette fille est précisément la sœur de Moïse; mère en-haut, sœur en-bas.

Dante dit: «Mère Divine, fille de ton fils.» Comprenez-vous cela? C’est seulement avec Iod-Hei-Vav-Hei que vous pouvez comprendre le sens de la parole de Dante.

«Et la fille du Pharaon descendit pour se laver [elle-même] au fleuve; et ses servantes se promenaient sur le côté du fleuve; et quand elle a vu l’arche [Aron Kadosh, l’arche de l’alliance] parmi les drapeaux, elle envoya sa servante pour la prendre.» – Exode 2: 1-5

La fille du Pharaon est la physicalité, Malkuth ; elle est chaste, parce que c’est dans notre physicalité que Moïse doit se développer. Dans Malkuth il est aussi un prêtre d’Osiris. Moïse est un Tannin, parce qu’il est né de deux Levitannin. Ces Levitannim sont les homme-femme, prêtre et prêtresse et Moïse naît d’eux, pour se développer physiquement. Mais, n’ouvrez pas la bouche à haute voix, car alors il peut être perdu, il peut mourir, à travers les forces du Pharaon, l’intellect. Voilà pourquoi en Égypte, comme le Zohar déclare, Moïse est le Léviathan. Nous affirmons que tous les corps internes sont des enfants du Léviathan, ou les enfants de Lévi. Ainsi, c’est ainsi que nous trouvons le crocodile, le Léviathan (le Levi-tannin) en Égypte.

Moïse est le Dieu crocodile, Sobek, qui est représenté par trois mèches, et ces mèches sont immortels: l’Esprit, l’Âme Divine, et l’Âme Humaine, qui sont unis dans le crocodile, parce que sans ces trois êtres qui existent en-haut, à savoir, Abraham, Isaac et Jacob, le crocodile ne peut pas exister. Le crocodile naît dans Malkuth, mais, Abraham, Isaac, Jacob, Joseph doivent être à l’intérieur de lui avant cet événement, parce que Moïse est le dernier crocodile, le plus puissant de tous. Moïse unit le bas et le haut, le haut et le bas. C’est ce que nous trouvons dans le Livre des Morts des Égyptiens, le chapitre qui traite de la transformation en le Dieu crocodile. Nous dirons que c’est le chapitre concernant la transformation en Moïse – c’est la même chose. Moïse est le Dieu au visage de crocodile, un Levi-tannin, un prêtre qui travaille avec les eaux de la sexualité.

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-019

« L’Osiris Ani, dont la parole est vérité, dit: – Je suis le Dieu-Crocodile (Sebak, Sebek, Sobek) qui demeur au milieu de ses terreurs. Je suis le Dieu-Crocodile et je saisis [ma proie] comme une bête vorace. Je suis le grand Poisson qui est dans Kamui. Je suis le Seigneur à qui des inclinations et des prosternations sont faites dans Sekhem. Et l’Osiris Ani est le seigneur à qui des inclinations et des prosternations sont faites dans Sekhem.»

L’ego est la terreur. Ces créatures qui rampent sont les terreurs pour le crocodile. Ce crocodile développe la sagesse et dit: «Je suis le Dieu crocodile, et je saisis ma proie comme une bête vorace.» Voilà comment nous apprenons et nous savons comment développer notre Moïse dans, le Corps Causal, qui est, en saisissant notre proie, qui est l’ego, une bête vorace.

«Je suis le grand poisson», qui dans la Bible est appelé «Gadol Tanniyn,» créé le cinquième jour: «Et Dieu créa le Gadol tannin (les grands crocodiles, ou les grandes baleines.» «… qui est dans Kamui,» l’Esprit.

«Je suis le Seigneur à qui des inclinations et des prosternations sont faites dans Sekhem,» la colonne vertébrale, parce que c’est là que les prosternations sont faites. C’est là que le crocodile demeure, qui est feu. Tous les sept corps demeurent là.

«Et l’Osiris-Ani est le Seigneur à qui des inclinations et des prosternations sont faites dans Sekhem.» Osiris est le Christ en Égypte. Osiris-Ra, autrement dit, le Christ, est celui qui travaille dans la colonne vertébrale. Il est écrit:

«Voici, je suis l’habitant dans ses terreurs. Je suis le crocodile, son premier-né. J’apporte des proies à distance. Je suis le poisson d’Horus, le grand dans Kamui. Je suis le Seigneur de la prosternation dans Sekhem.» – Tiré du papyrus de Nebseni

Donc, c’est le crocodile que nous devons développer. C’est Moïse unis au trois créatures dans le Ciel – les sephiroth Chesed, Geburah et Tiphereth. C’est Moïse unis en un seul, le crocodile Sobek, l’Intime, les âmes divine et humaine, tous unis. Mais, faites attention, parce que c’est Moïse, symboliquement parlant.

Faites attention, parce que je ne suis pas en train d’affirmer que quelqu’un ici dans ce monde physique est la réincarnation de Moïse, comme beaucoup se vante. Je dis dans d’autres conférences, qu’à l’heure actuelle il y a au moins trois personnes qui prétendent qu’ils sont les Bodhisattvas de Moïse. Et je demande, comment quelqu’un pourrait être le Bodhisattva du Bodhisattva?» Le Bodhisattva est Moïse lui-même. C’est ce que nous devons comprendre.

La vérité est que ceux qui prétendent être la réincarnation de Moïse ne sont que des Scribes et des Pharisiens hypocrites, des démons au visage de crocodile, qui est différent.

«Les Scribes [de Netzach] et les Pharisiens [de Hod] sont assis dans le siège de Moïse: Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs œuvres. Car ils disent, et ne font pas.» – Matthieu 23: 2, 3

Encore une fois, actuellement il y a beaucoup de mythomanes qui «sont assis sur le siège de Moïse». Parmi les Pharisiens et les Scribes, qui sont assis sur le siège de Moïse, se trouvent ceux qui enseignent et se vantent qu’ils sont tel et tel Lionceau. Écoutez, quand quelqu’un fait cela, c’est parce qu’il est un parmi ces Scribes et Pharisiens, démons aux visages de crocodiles. Nous parlons ici d’un Demi-dieu, un Bodhisattva, un Lionceau: Moïse, au visage d’un crocodile. Alors, ne confondez pas Moïse, le Bodhisattva, le Lionceau avec les Scribes et les Pharisiens, les démons aux visages de crocodiles, dont il y a huit. Pourquoi huit? Parce que quatre sont les têtes du fleuve en-haut et quatre sont les têtes du fleuve en-bas.

«Fils de l’Homme [Tiphereth], commencez à chanter cette complainte au sujet du Pharaon, roi de םמצרי Mitzrahim [Malkuth]. Dites-lui, «Vous vous êtes peut-être appelé vous-même un lionceau parmi les nations, mais vous êtes un crocodile en mer. Vous vous démenez dans vos fleuves, l’eau boueuse avec vos pieds et vous vous soulagez dans les [quatre] fleuves [d’Eden].» – Ézéchiel 32: 2

LE CHAPITRE DE L’ARRÊT DES CROCODILES QUI VIENNENT APPORTER LES MOTS MAGIQUES DE KHU [Tiphereth] DANS LE SOUS-MONDE.

Osiris Auf-ankh, triomphant, dit:

«Le Puissant [Ain Soph Aur – RA] est tombé sur le lieu où il est [Yesod], ou (comme d’autres disent), sur son ventre, mais la compagnie des Dieux [Elohim] l’a attrapé et l’a mis en place à nouveau. [Mon] âme [Tiphereth] vient et parle avec son père [Ra], et le Puissant le délivre de ces huit crocodiles. Je les connais par leur nom et sur [quoi] ils vivent, et je suis celui qui a délivré d’eux son père.»

«Recule, O Crocodile qui demeure à l’Ouest, toi qui vis sur les étoiles [12 signes du zodiaque, 12 tribus d’Israël] qui [tourne] ne se reposent jamais, car ce qui est une abomination pour toi est dans ma poitrine, tu as mangé le front d’Osiris. Je suis Seth.»

«Recule, O Crocodile qui demeure à l’Ouest, car le serpent-démon Nāau est dans ma poitrine, et je la lancerai vers toi; que ta flamme ne soit pas contre moi.»

«Recule, O Crocodile qui demeure à l’Est, qui se nourrit de ceux qui mangent leurs excréments, car ce qui est une abomination pour toi est dans ma poitrine; J’avance, je suis Osiris.»

«Recule, O Crocodile qui demeure à l’Est, le serpent-démon Nāau est dans ma poitrine, et je la lancerai vers toi; que ta flamme ne soit pas contre moi.»

«Recule, O Crocodile qui demeure au Sud, qui se nourrit des excréments, et des déchets et de la saleté, car ce qui est une abomination pour toi est dans ma poitrine; que ta flamme ne soit pas dans ta main? Je suis Septu.»

«Recule, O Crocodile qui demeure au Sud, car je suis sain et sauf à cause de ma magie; mon poing est parmi les fleurs et je ne te la donnerai point.»

«Recule, O Crocodile qui demeure au Nord, qui se nourrit de la violence qui est offerte à toi heure après heure, car ce que tu détestes est dans ma poitrine; que ton venin ne soit pas sur ma tête, car je suis Tum.»

«Recule, O Crocodile qui demeure au Nord, car la déesse Serqet est dans ma poitrine et je n’ai pas encore apporté sa suite. Je suis Uatch-Maati (ou Merti).»

«Les choses qui sont créés sont dans le creux de ma main, et ceux qui ne sont pas encore sont dans mon corps [Tiphereth]. Je suis revêtu [avec les Corps Solaires] et entièrement pourvu de tes paroles magiques, O Ra [l’Ain Soph Aur], ceux qui sont dans les Cieux [Schamayim] au-dessus de moi [Tiphereth] et dans [Mayim de] la terre [Malkuth] en-dessous de moi [Tiphereth]. J’ai gagné le pouvoir, et l’exaltation, et une gorge [Daath] respirant pleinement dans la demeure de mon père Ur (le Puissant – Lumière), et il m’a livré la belle Amentet qui a détruit des hommes et des femmes vivants; mais fort est son seigneur divin, qui souffre de la faiblesse» ou (comme d’autres disent) «double épuisement, de jour en jour. Mon visage est ouvert, mon cœur est sur son siège, et la couronne avec le serpent [Isis] est sur ma tête de jour en jour. Je suis Ra, qui est [El] son propre protecteur, et rien ne me jetterai jamais au sol.» – Livre des Morts Égyptien

Nous devons conjurer ces forces négatives qui prétendent être Moïse en-haut et en-bas, pour renforcer notre Moïse à l’intérieur. Il y a un démon qui est à l’Ouest, à l’intérieur de nous, et un autre démon qui est à l’Ouest à l’extérieur de nous, un démon à l’Est à l’intérieur de nous et un démon à l’Est à l’extérieur de nous; de même au Sud et au Nord; huit au total. Ce sont les huit antithèses, en rapport avec les quatre fleuves de l’Eden contre lesquels nous devons lutter à l’intérieur et à l’extérieur de nous. Ainsi, quand je vois ces gens qui ignorent cela et apparaissent en prétendant qu’ils sont Moïse, je me dis: «C’est juste un autre démon parmi les démons aux visages de crocodiles, qui se disent Moïse.» Écoutez, ceux qui connaissent la Kabbale et comprennent la sagesse, ne sont pas trompés facilement. Voilà pourquoi nous enseignons cela.

Il y a trois autres démons aux visages de crocodiles qui prétendent qu’ils sont l’ange Azazel – trois! Et trois qui prétendent être Moïse. Alors, qu’est-ce que nous allons faire? Eenie, Meenie, Minie Moe, qui est l’unique?

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-021

«En ce moment, il convient de se rappeler que les troncs des tablettes de la loi, sur lequel le prophète Moïse a écrit sagement, par ordre de Jehovah, les Dix Commandements, ne sont rien d’autre qu’une double lance runique, la signification phallique que nous devons méditer profondément. L’amour est le fiat lux du livre de Moïse, le grand desideratum sexuelle cosmique, la loi divine pour tous les continents, les mers, les mondes et les espaces.» – Le Mystère de la Floraison d’Or par Samaël Aun Weor

«Mon fils, écoute l’instruction de ton père et ne rejette pas la loi de ta mère, car elles sont un ornement (Leviat) de grâce pour ta tête, et des chaînes autour de ton cou.» – Proverbes 1: 8, 9

«Mon fils [il parle de Moïse, le Léviathan ou la Bouddhata, qui est la graine même du Léviathan à l’intérieur de nous, la Conscience] entend l’instruction de ton Père [le Levithan], et ne délaisse pas les lois de ta Mère [le Léviathan, les lois du Léviathan sont des lois sexuelles] car elles sont un ornement [Leviat, en Hébreu ; la même racine du Léviathan] de grâce pour ta tête, et des chaînes autour de ton cou.»

 

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-016

Lorsque vous visualisez l’Urim et Thummim du prêtre de Lévi, vous trouvez qu’ils utilisent douze pierres et beaucoup de belles choses. Ce sont les prêtres de Lévi, avec l’Urim et Thummim tous les ornements, le Leviat dont nous parlons ici. «L’ornement (Leviat) de grâce pour ta tête et des chaînes autour de ton cou, l’Urim et Thummim.» En effet, les Urim et Thummim sont les écailles du Léviathan. Un prêtre de Lévi apparaît avec les écailles et les ornements autour de sa tunique, autour de son corps, les douze tribus d’Israël, qui représente les douze parties de son Être Intérieur, développées. Donc, c’est pourquoi le symbole du prêtre de Lévi – comme vous pouvez le voir dans le septième graphique – est un Tannin – un crocodile sacré céleste de Lévi – avec les douze pierres accroché à son cou, et toutes les écailles qui représentent tous les corps, ou ornement, de sa tunique. Il est un crocodile déguisé qui travaille avec les forces de l’eau, avec les forces de la prêtrise – le troisième triangle. En effet, c’est la raison pour laquelle Moïse était né d’un homme de la maison de Lévi, et une fille de Lévi.

Transfiguration

Maintenant, allons dans le nombre 13, de sorte que vous pouvez mourir. La lettre מ Mem est 13.

The-Gnostic-Moses-05-Moses-the-Leviathan,-Son-of-the-Shekinah-025

«La transfiguration de Yeshua se produit quand il interprète la loi [Torah] de Moïse avec totale intelligence, tout en affichant dans Ses œuvres tout le merveilleux zèle de Eliao en enseignant au peuple.» – Tarot et Kabbale par Samaël Aun Weor

La transfiguration de Yeshua, qui est précisément (comme nous avons expliqué) le Christ à l’intérieur de l’initié, se produit quand il interprète la Torah – ou comme il le dit, la loi de Moïse. Cela signifie que, à l’intérieur de l’initié, il entre dans un ravissement quand il apprécie les écritures écrites par Moïse, les cinq livres de la Torah, le Pentateuque, les cinq livres écrits qui sont pures Kabbale et Alchimie, et qui ont besoin d’être expliqué avec la Kabbale – c’est la loi. Yeshua, le Seigneur Intérieur, interprète cela avec totale intelligence, tout en affichant ses œuvres du merveilleux zèle de Eliao, en enseignant au peuple. Pourquoi?Parce que rappelez-vous, c’est Tiphereth, Moïse, qui va et parle avec Dieu, et dit au Seigneur:

«O mon Seigneur, je ne suis pas éloquent, ni auparavant, ni depuis que tu parles à ton serviteur, mais je suis lent de la parole, et d’une langue embarrassées. Et Iod-Havah lui dit: Qui a fait la bouche de l’homme? Ou qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle? N’est-ce pas Moi Iod-Havah? Vas donc, et je serai avec ta bouche, et t’enseigne ce que tu diras. Et il a dit, ô mon Seigneur, envoie, je te prie, par la main de celui que tu enverras. Et la colère de Iod-Havah s’enflamma contre Moïse, et il dit, N’est-ce pas Aaron, le Lévite ton frère? Je sais qu’il peut bien parler. Et voici, il vient à ta rencontre, et quand il te verra, il se réjouira dans son cœur. Et tu lui parleras, et mettra des mots dans sa bouche, et je serai avec ta bouche et avec sa bouche, et vous enseignerai ce que vous ferez. Et il sera ton porte-parole au peuple : et il sera, il sera même pour toi au à la place d’une bouche, et tu seras pour lui à la place de Dieu» – Exode 4: 10-16.

Autrement dit Dieu a dit: «N’est-ce pas ton Corps Mental (le prêtre Aaron) qui est très compétent et capable de communiquer au peuple?» Eh bien, Aaron est le même Elijah (Eliao), purifié. Dans la transfiguration de Jésus, Moïse apparaît à sa droite et Eliao à sa gauche – qui, pour nous, est à gauche (Moïse) et à droite (Eliao), qui signifie le Bodhisattva : autrement dit, Moïse, le Corps Causal et Eliao, le Corps Mental Solaire. Voilà comment Yeshua, le Seigneur, le Dieu intérieur, s’exprime lui-même à travers Moïse et Eliao. Ceci est la transfiguration.

Si vous voulez voir la transfiguration de Yeshua, ou de n’importe quel maître, vous devez comprendre la manière cryptique dans laquelle un tel maître écrit. Dans ce cas, comme le Maître Samael, c’est à travers son Eliao, son Mental Solaire, que le maître explique le livre de Moïse, la loi, à travers son mental (Eliao). Le mental abstrait, le mental supérieur, est le Corps Causal, le Manas Supérieur, et le Manas Inférieur est le Mental Solaire, Eliao. C’est précisément le sens de cela; c’est juste le Bodhisattva qui est là, les trois. En-bas se trouve Pierre qui travaille en contrôlant les eaux de la glande pinéale, parce que Pierre est la foi, travaillant avec les eaux, lié à Moïse. Pierre est en-haut contrôlant les eaux à partir de la glande pinéale, les eaux sexuelles de Yesod. Voilà pourquoi Pierre est lié à Moïse. Ensuite, nous trouvons Jacques, qui est représenté avec un chapeau de citrouille, sur sa tête. Cela représente le mercure des sages, la différente transformation du mercure qui se produit en relation avec Eliao, quand on annihile les 450 prophètes de Baal. C’est une transformation; lorsque Jézabel est annihilée à l’intérieur de nous, cette transformation est représentée par Jacques. Mais, ceux-ci sont ici en-bas, et les autres sont des Corps Solaires. Moïse est le Corps Causal Solaire; Eliao est le Corps Mental Solaire-Christifié, et en-bas se trouvent les archétypes liés à lui. Vous trouvez Jean au milieu, qui représente la Parole – IEOUAMS – qui s’exprime à travers la bouche et qui repose sa tête sur le cœur de Jésus, qui est l’atome Noûs. Tous les six de ces figures que vous voyez dans la transfiguration de Jésus sont précisément – différents niveaux dans tous les initiés. Ceci est à l’intérieur de nous. Mais, d’abord, nous devons créer Moïse et Eliao. Vous ne pouvez pas passer à travers la transfiguration de Jésus, si vous n’avez pas les Corps Mental et Causal Solaires à l’intérieur. Et, vous ne passerez pas cela si vous ne mettez pas en activité les trois autres archétypes qui sont en-bas, qui sont des parties de l’Être. Voilà pourquoi vous trouvez que Yeshua et Moshe sont écrits avec la lettre Shin au milieu, avec le feu dans les deux noms. Et, sous les deux noms ci-dessus se trouve le mot Eliao en Hébreu.

Je ne sais pas pourquoi ils ont traduit Eliao comme Elijah, lorsque le mot nous montre que la première syllabe (El) signifie Dieu, et puis Iod-He-Vav, qui est IAO. Voilà pourquoi, en Hébreu, il est appelé Eliao, mais, en Anglais vous l’appelez Elijah – qui est la synthèse de «Mon Dieu est Jah,» qui est Iod-Hei la synthèse de IAO.

Questions et Réponses

Question: Dans le premier graphique, vous avez montré les différents fleuves. Je n’ai pas vu le fleuve Tigre sur ce graphique, où serait-il?

Instructeur: Vous avez demandé que dans le quatrième graphique, vous voyez les différents fleuves, mais pas le fleuve Tigre? Eh bien, ce sont les noms écrits dans la Bible. Or, parmi ces fleuves, certains déclarent qu’il y avait le fleuve Tigre. Je ne sais pas lequel. Mais, l’Euphrate, tout le monde connait, n’est-ce pas? Maintenant, le Tigre, je suppose que c’est Hidekkel, c’est ce que je pense. Étant donné que dans différentes Bibles ils traduisent ces noms par les noms des fleuves qu’ils trouvent dans certaines régions de la Mésopotamie – ceci afin d’expliquer une interprétation littérale d’où le jardin d’Eden était situé, lors de sa création. Bien sûr, cela est ridicule, parce que la seule chose que vous trouvez dans cette région était un collège d’initiés qui était là à l’époque antique, sur les rives de ces fleuves. Ainsi, ils déclarent toujours que cet endroit était l’Eden.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Moses the Leviathan, Son of the Shekinah