Une Rencontre avec le Dalaï Lama

D’une conversation de Samaël Aun Weor avec des étudiants (1976)

Samaël Aun Weor: Récemment, j’ai effectué une investigation dans les mondes internes. J’ai décidé de rechercher quels endroits au Tibet avaient encore des valeurs ésotériques transcendantales. J’ai passé en revue plusieurs monastères Bouddhistes, essayant ainsi de découvrir si dans ces endroits il y a des gens avec des valeurs spirituelles authentiques. Savez-vous ce que j’ai trouvé?

Étudiants: Nous aimerions savoir, Maître!

Samaël Aun Weor: Bien, j’ai trouvé que dans beaucoup de ces lieux considérés comme saints et transcendants, il y avait un grand nombre d’homosexuels. Oui, mes chers frères et sœurs! J’ai trouvé beaucoup de lamas homosexuels dans beaucoup de ces endroits! Le mal du monde est si grand que même les terres sacrées du Tibet sont tombées dans ses pièges. C’est vraiment dommage!

Étudiants: Mais, Maître, qu’en est-il des gens qui entourent le Dalaï Lama? Sont-ils aussi des personnes dégénérées?

Samaël Aun Weor: Bien, Bien… Je dois vous dire que j’ai récemment visité le Dalaï Lama – évidemment dans mon Corps Astral. Le Dalaï Lama m’a salué accompagné d’un entourage d’officiers, un équipage de préposés. Quand je suis arrivé près de lui, j’ai d’abord réussi à observer avec ma vision mystique ceux qui étaient soi-disant les officiers du Dalaï-Lama! Je les ai étudiés un par un, et j’en suis arrivé à la conclusion qu’ils étaient seulement des hommes lunaires [dépourvus de corps solaires]. Puis, je me suis approché du Dalaï-Lama et lui ai dit à l’oreille: «Savez-vous que ceux-ci, vos officierss, sont des gens lunaires? Je veux dire, qu’ils ne sont pas de véritables humains?»

Alors, le Dalaï-Lama m’a saisi par le bras, et il m’a dit: «Oui, je le sais, mais ne leur dites rien, parce qu’ils pourraient abandonner même les quelques principes spirituels qu’ils ont… Au moins, comme ils le sont, ils se maintiennent dans une ligne droite. Comprenez vous?»

«Bien sûr! Je comprends», répondis-je au Dalaï Lama.

D’un autre côté, le Dalaï Lama est quelque chose de différent. En effet, il est un homme solaire. C’est un individu qui se connaît en profondeur.

[Note de l’Éditeur: Les corps solaires sont créés à travers la coopération sexuelle chastes entre l’homme et la femme, qui est enseignée dans le plus haut Tantra Yoga du Bouddhisme, et est inconnu de ceux qui ne sont pas encore préparés pour cela. Lisez ces Écritures pour plus d’informations sur la façon dont cela est caché dans le Bouddhisme: Écritures Bouddhistes, Gnose du Bouddha Dharma, La Vie Gnostique du Bouddha.]

dalailama1974
Le 14ème Dalaï Lama à l’Initiation Kalachakra en 1974

En passant, je vais vous raconter une merveilleuse expérience que j’ai eue il y a quelque temps avec ce Dalaï-Lama, le même qui a dû fuir le Tibet lorsque les communistes chinois sont arrivés pour tout détruire avec leurs hordes sanguinaires.

Il est arrivé que j’étais dans les mondes internes de Conscience. Tout à coup, le Dalaï Lama, accompagné de deux officiers, est venu me voir. Une fois qu’il était devant ma personne insignifiante, il m’a dit: «Je voudrais une entrevue personnelle avec vous. Je sais que votre Être Réel est le génie de la guerre, donc j’ai besoin de vous consulter à propos de certaines choses personnelles, et d’autres en ce qui concerne le Tibet.»

«Très bien, très bien!…. Pas de problème!» Je lui ai dit, «Mais je veux mettre une condition pour une telle entrevue.»

«Quelle est cette condition?» m’a questionné le Dalaï Lama.

«Bien, lui ai-je dit, je veux simplement que cette entrevue soit réalisée maintenant dans le monde physique, chez moi à Mexico. Acceptez-vous?» lui ai je demandé.

«J’accepte!» dit fermement le Dalaï Lama.

Puis je suis retourné immédiatement dans mon corps physique et je me suis réveillé dans ce monde tridimensionnel.

«Ça va être bien», me suis-je dit. «Maintenant, je vais attendre le Dalaï Lama…»

Quelques minutes passèrent, et soudainement je commençai à voir la silhouette du Dalaï Lama sortant des murs de ma chambre, apparaissant petit à petit avec deux assistants derrière lui.

Je me suis dit: «Étonnant, stupéfiant! En effet, lui, ainsi que ces deux assistants, sont des experts dans l’état de Jinn [la capacité de déplacer le corps physique dans la quatrième dimension].  »

Bien, une fois dans le monde physique, le Dalaï Lama m’a posé certaines questions auxquelles j’ai répondu volontiers. Par la suite, ces deux officiers m’ont également consulté un peu.

Une fois cette rencontre terminée et les adieux conclus, avec un naturel stupéfiant, ils ont commencé à se retirer, chacun avec une capacité incroyable. Ils ont juste fermé les yeux et se sont concentrés, en eux-mêmes, et ont disparu du monde tridimensionnel.

De cette façon, je suis venu à vérifier que le Dalaï Lama gère l’état de Jinn, et certains de ses officiers aussi. Mais, tous ne jouissent pas de cette même faculté.