L’Avatar

Sachez que dans le monde de l’Église Gnostique (l’Église du Christ), il n’existe pas deux ou trois patriarches, mais un seul, et il est le cinquième des sept, dont je suis seulement un instrument – peut-être si imparfait, mais Je suis son instrument.

Oui, mon insignifiante personne ne vaut rien, elle n’a aucune valeur, elle ne vaut rien. Néanmoins, pour la fortune du petit nombre et pour le malheur de beaucoup, à l’intérieur de moi (AUN) se trouve quelqu’un qui est le Seigneur du Pouvoir, et aucune organisation ne peut s’épanouir sans l’aide du pouvoir. Par conséquent, bien que ma personne insignifiante ne vaille pas cinq cents (personnellement je ne donnerai pas un nickel pour ma personne), néanmoins, je le répète: pour la fortune de quelques-uns et pour le malheur de beaucoup, à l’intérieur de moi se trouve le cinquième des sept, le Seigneur du Pouvoir.

Comprenez que Kalki Avatar est certainement l’Avatar de l’âge du Kali Yuga dans l’Ère du Verseau. Le mot avatar signifie «messager». Incontestablement, comprenons qu’un messager est celui qui donne un message, et puisque le travail de délivrer un message m’a été accordé, c’est pourquoi je suis appelé un messager, qui en Sanskrit est avatar.

Un messager ou un avatar, au sens le plus complet du terme, est un facteur, un homme qui délivre un message, un serviteur ou une servante du Grand Œuvre. Ainsi, le mot avatar ne doit pas tomber dans des interprétations erronées, il doit être spécifié avec une clarté complète.

Je suis donc un serviteur ou un membre d’équipage, ou un messager qui délivre un message. Il y a quelque temps, j’ai dit que je suis un facteur cosmique, puisque je donne le contenu d’une lettre cosmique. Par conséquent, mes frères bien-aimés, le mot avatar ne doit jamais nous mener à l’arrogance, puisqu’il ne signifie rien d’autre qu’un émissaire, un serviteur, un membre d’équipage qui donne un message, une épître, et c’est tout.

En ce qui concerne Bouddha Maitreya, nous devons analyser un peu ces deux mots pour ne pas tomber dans des interprétations erronées. L’Intime-Bouddha en lui-même est l’Être réel, l’Intime de chacun de nous. Ainsi, quand l’Intime ou l’Être réel de quelqu’un a atteint sa propre Auto-Réalisation Intime, alors il est déclaré Bouddha. Cependant, le terme Maitreya est individuel et collectif; ainsi, du point de vue individuel, il représente un enseignant dont le nom est Maitreya, mais au sens collectif, Bouddha Maitreya doit être compris – au sens le plus complet du terme – comme un initié qui a réussi à se Christifier, et c’est tout.

J’ai dit: au jour de la combustion, nous verrons la fumée! Rappelez-vous qu’au temps de Jésus, plusieurs prophètes sont apparus, et tous se sont appelés avatars des Poissons, mais un seul a prévalu; c’était Jésus de Nazareth, le Christ. Au temps de l’Atlantide, beaucoup de prophètes, de nombreux messies sont apparus qui se considéraient comme des avatars, et ils se faisaient adorer comme tels, mais un seul prévalait et partait triomphant entre les eaux du déluge universel; celui-là, le seul, était le Manu Vaisvasvata qui, parmi les tremblements de terre et les inondations, emmena son peuple sur le plateau central de l’Asie.

De même, mes chers frères, beaucoup de nos jours se déclareront eux-même être l’avatar, mais les faits parleront d’eux-mêmes, et au jour du grand feu, l’avatar sera connu par lui-même, c’est-à-dire, celui qui est capable d’éloigner son peuple de la fumée et des flammes au moment crucial et définitif de la fin de la race Aryenne: ce sera l’avatar. Donc, les faits parleront d’eux-mêmes; Je répète: les faits parleront; l’arbre est connu par ses fruits; d’un tel arbre vient un tel fruit. De toute façon, je donne le message ici; Je suis l’avatar, bien que beaucoup ne le croient pas. Mais, que notre grande armée soit préparée. C’est tout!