Rune Perth

perthLa Rune Perth est également appelée Phurth, Pertra, Perthro, Peordh, Pero et Plastur. Cela signifie, «Rocher», «Pierre», et le son, «P». Le Maître Samael Aun Weor, en parlant de Pierre, le rocher, la pierre, a déclaré dans le livre Magie Gnostique des Runes :

«J’ai vu le char des siècles, qui était conduit par trois Maîtres de la Loge Blanche, et un vénérable ancien était dans ce char de mystère.

Comment puis-je oublier un tel visage? Une telle contenance? Une telle apparence? Une telle perfection sublime?

Le front de cet Ancien était certainement élevé et majestueux, son nez droit et parfait, ses lèvres fines et délicates, ses oreilles petites et reculées, sa barbe blanche et avec une auréole de lumière, et ses cheveux d’une blancheur immaculée tombaient sur ses épaules.

Il est évident que je ne pouvais pas m’arrêter d’interroger à son sujet, puisqu’il était terriblement divin et formidable.

«Son nom est Pierre», a répondu l’un des Hierophantes qui conduisait le char des siècles.

Par la suite… oh mon Dieu !… Je me suis prostèrné sur le sol devant cet Ancien des siècles, et plein d’amour et de compassion, en me parlant dans la langue d’or, il m’a béni.

Depuis, j’ai beaucoup réfléchi, et je ne serai jamais désolé d’avoir enseigné à l’humanité l’Évangile de Pierre, le Maithuna, le Yoga du Sexe.»

Pierre est lié à la première Sephirah de l’Arbre de Vie, qui est Kether, le Père de toutes les lumières. Le mot physiologie vient des mots physique et logos. Du point de vue Gnostique, la physiologie est la relation entre le corps physique et le Logos, la Parole. En physiologie, nous trouvons que Pierre est lié à la Glande Pinéale. La Glande Pinéale se rapporte au Chakra Sahasrara, qu’on appelle le Chakra de la Couronne. C’est pourquoi Kether (Couronne) est lié à ce Chakra. Kether est lié aux trois forces primaires. Kether est la tête de la Sainte Tri-unité, ou Trinité – Kether, Chokmah, Binah; Ou Père, Fils et Esprit Saint – qui sont dans la tête de notre physiologie. C’est pourquoi il est dit que Pierre est le chef de l’église.

Dans l’Evangile de Jean, Pierre s’appelle Cephas:

«Et quand Jésus l’a vu, il a dit: Tu es Simon, fils de Jonah; tu seras appelé Cephas, qui est par interprétation, une pierre (rocher).» – Jean 1: 42

«Et je te dis aussi que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon église; et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle.» – Matthieu 16: 18

Ce sont des déclarations très profondes qui entourent tout le mystère de la Rune Perth, Pierre. En parlant de la Kabbale, nous révélons que Pierre est lié au Premier Mystère (Kether) et au Vingt-Quatrième Mystère (Aima Elohim). Vous tous, je l’espère, ont La Bible Gnostique, La Pistis Sophie, qui est l’enseignement Kabbalistique génial donné par le Maître Jésus à ses disciples, à ses Apôtres.

Lorsque vous commencez à lire La Pistis Sophia, vous trouvez que Jésus explique que le Père de toutes les lumières, Kether, est le Premier Mystère, qui est aussi le Vingt-Quatrième Mystère, qui est expliqué avec le Sixième Mystère. Si vous ne connaissez pas la Kabbale, vous restez flottant dans l’espace, essayant de trouver le Premier Mystère, le Vingt-Quatrième et le Sixième. Pierre englobe l’ensemble du mystère, parce que c’est le mystère du Grand Oeuvre que nous devons tous accomplir à l’intérieur de nous-mêmes.

a24

Dans Kether, le Premier Mystère, l’ensemble du travail s’appelle l’Achèvement des Achèvements. L’Achèvement des Achèvements, le Premier Mystère, est égal au Vingt-Quatrième Mystère, qui est la Tisseuse, la Mère Divine (Aima Elohim), qui tissent et retissent le Grand Oeuvre dans le Métier à tisser de Dieu.

Ici, nous découvrons comment Pierre est lié au Premier Mystère et au Vingt-Quatrième Mystère, la Mère Divine Espace. Lorsque nous étudions la Kabbale en relation avec la Mère Divine, nous constatons qu’il y a trois Maries selon le Christianisme. Les trois Maries sont appelées en Sanskrit, dans l’Hindouisme, les trois Devi, qui sont les aspects féminins de la Trinité. Je le répète, dans le Christianisme, ils parlent des trois Maries – Marie l’Espace, Marie dans la Nature et Marie dans notre propre physicité – et cela est très important à comprendre, car Pierre est lié avec elles. Nous savons très bien que nous avons un atome du Saint-Esprit dans la Glande Pinéale. Le Saint-Esprit est Shiva, le Troisième Logos. Dans la Kabbale, le Troisième Logos est cet aspect de la Trinité qui se rapporte aux trois Devi. Binah, l’Esprit Saint, se rapporte à la Trinité. C’est pourquoi ils disent dans l’Hindouisme que Sarasvati est l’épouse de Brahma, Lakshmi est l’épouse de Vishnu, et Parvati est l’épouse de Shiva – Brahma, Vishnu, Shiva; Sarasvati, Lakshmi, Parvati, avec leurs maris respectifs. Voilà, nous déclarons toujours que la Sainte Trinité n’est pas symbolisée par trois hommes, mais par trois forces androgynes. Le Père est androgyne, le Fils est androgyne, et le Saint-Esprit est androgyne. Ce merveilleux androgynisme est montré par le Saint-Esprit, Binah, parce que la Mère Divine est l’aspect féminin du Saint-Esprit appelé Shiva-Shakti. C’est pourquoi, lorsque nous parlons de Pierre, nous devons parler de l’aspect féminin et masculin, parce qu’il est dans ce Chakra de la Couronne. C’est le mystère de Perth que nous devons comprendre.

Ces trois Devi sont synthétisées dans le Vingt-Quatrième Mystère, qui est la Tisseuse, la Mère Divine qui travaille dans le Grand Oeuvre, qui est l’Achèvement des Achèvements. C’est ce que le Maître Samael et tous les Alchimistes appellent «le Temps». Si vous vous souvenez, dans de nombreuses conférences, nous mentionnons le Temps et la moitié du Temps. Nous allons vous donner une clé maintenant afin de comprendre cela facilement. C’est plus profond, mais cet aspect est facile à comprendre.

Le Temps est le Vingt-Quatrième Arcane parce que la Tisseuse, la Mère Divine, achève le Grand Oeuvre à travers le Vingt-Quatrième Arcane. Le Grand Oeuvre est le Premier Mystère, l’Achèvement des Achèvements, qui est Kether, la tête de tous les Sephiroth manifestés de l’Arbre de Vie. Maintenant, si le Vingt-Quatrième Arcane est le Temps, quelle est la moitié de ce Temps? Douze. Douze est l’Arcane de l’Apostolat. Voilà les douze Apôtres. Voilà les douze heures d’Apollonius, qui se rapportent toujours à la lumière et aux ténèbres: douze heures de lumière et douze heures de ténèbres, vingt-quatre heures, qui est tout le Temps. Ainsi, l’Achèvement des Achèvements est vingt-quatre heures. La moitié est douze – l’oeuvre que nous devons accomplir avec notre propre physicité, physiologie, psychologie.

Nous devons commencer en bas pour comprendre. La moitié du Temps (l’achèvement des achèvement, vingt-quatre) est douze, et la moitié de douze est six, le sixième Arcane. Dans La Pistis Sophia, Samael Aun Weor déclare ceci clairement:

«Le Vingt-Quatrième Mystère, qui est explicable par le Sixième Mystère, cache dans son sein le Premier Mystère.»

Le Maître Samael déclare à la fin de son dévoilement:

«Nous, Samael Aun Weor, vous disons, au nom du Premier Mystère de la Pistis Sophia et du Sauveur du monde, que Je dévoilerais la partie restante de la Bible Gnostique à la Moitié de la Moitié du Temps.»

Le Temps est vingt-quatre, la moitié de ce Temps est douze, et la moitié de douze est six, Tiphereth. C’est simple, mais personne ne le voit parce que notre mental est compliqué. Ainsi, la Moitié de la Moitié du Temps est Tiphereth.

Voyons cela à partir d’un autre angle Kabbalistique: l’Achèvement des Achèvements est la réalisation de Kether, la Sephirah qui contient l’Arbre de Vie à l’intérieur de nous-mêmes; la moitié de l’Arbre de Vie est représentée dans la colonne du milieu; Et la moitié de cette colonne du milieu est Tiphereth, qui est au milieu lorsque vous tracez la croix. Vous voyez combien il est facile de le voir lorsque vous méditez, lorsque vous analysez les choses de manière Kabbalistique, de manière Alchimique?

Qu’avons-nous au centre de l’Arbre de Vie? C’est Tiphereth, qui est le Soleil. Le Soleil est également au centre du calendrier Aztèque, car le Mystère du Soleil est le Mystère du Microcosmos. Il y a un dicton dans l’ésotérisme qui affirme:

«Je suis autant que tu es, et tu es autant que moi.»

En d’autres termes, l’Être Humain est le Microcosmos du Macrocosmos. C’est pourquoi, dans la Kabbale, vous voyez le visage énorme, le Macrocosmos, appelé Arik Anpin, et le petit visage, appelé Zeir Anpin. L’énorme visage (Arik Anpin) est le Soleil, la Lumière Solaire qui doit illuminer nos coeurs (Tiphereth). C’est précisément le sens de «Je suis autant que vous êtes, et vous êtes autant que moi.» Pour une meilleure compréhension, il faut corréler le Macrocosmos avec les archétypes microcosmiques solaires que nous avons à l’intérieur. Ce parallèle est représenté au centre du calendrier Aztèque par Tonatiuh qui cache les cœurs humains, qui est lié au Rune Gibur, comme nous l’avons expliqué dans une conférence précédente. La Rune Gibur ne peut pas tourner s’il n’y a pas de respiration. Rappelez-vous que le Macrocosmos, l’énorme cosmos, le visage énorme, est représenté par la Rune Hagal, qui est représentée par la lettre H. Le «H» est le souffle, le soupir, Hhhhhhh, le souffle éternel respiré par l’Absolu. Ce souffle est le Rayon de l’Okidanokh, l’Eternel Souffle Cosmique, qui est profondément inconnaissable à lui-même. Pour se faire connaître à lui-même, il s’exprime à travers Kether, le visage énorme. C’est pourquoi Kether est représenté par Aleph, comme nous l’avons dit dans de nombreuses autres conférences. Aleph symbolise l’air, ce souffle éternel, le souffle dans nos poumons. Le premier son qui représente Aleph est Aaaah. Rappelez-vous que lorsque nous vocalisons la lettre A, le son Aaaah, nous concentrons notre attention au milieu des poumons, c’est là que nous avons l’air. Les soufflets sont les poumons. Adam commence avec Aleph.

Cette voyelle A, liée aux poumons, fait tourner le Chakra de la Glande Thymus. Thymus vient du mot Grec Thumos, qui signifie souffle ou âme; fougueux. C’est pourquoi le thymus est là où nous avons Jean, IEOUAMS. Le mot Jean est divisé en sept voyelles ésotériques, le symbole de la Parole, qui est liée à l’essence – la Buddhadatu que nous avons connecté au thymus – que nous devons multiplier, que nous devons faire croître à l’intérieur de nous. C’est pourquoi Jean, l’essence, le thymus, est toujours derrière le cœur. Le cœur est le Soleil, Jésus, l’atome Noûs. Nous trouvons que Jean repose sa tête sur la poitrine de Jésus. Jean représente la Conscience que nous avons à l’intérieur qui attent sa réalisation, pour commencer le Grand Oeuvre. C’est pourquoi Jean (IEOUAMS) fait partie du Logos (la Parole), parce que Jean (l’embryon d’âme) fait partie du Logos (l’Esprit) que nous avons à l’intérieur et qui veut s’auto-réaliser, qui veut se multiplier, qui veut grandir à l’intérieur de nous. C’est pourquoi Jean est toujours représenté comme un jeune garçon, la Buddhadatu; c’est pourquoi Jean est lié à la Glande Thymus.

Voyons ici la relation entre la Glande Thymus et l’enfant. Une femme, lorsqu’elle est enceinte, forme l’enfant dans son utérus comme la Mère Divine forme les corps solaires que nous devons créer dans notre utérus individuel. Après que cet enfant est sorti, la mère nourrit cet enfant avec ses seins. Les seins féminins sont liés à la Glande Thymus. À travers les seins, à travers ce lait, la mère transmet la protection pour le système immunitaire de son enfant.

Comme vous le savez, la Glande Thymus est liée au système immunitaire. Quand un cadavre est ouvert pour voir la Glande Thymus, les médecins trouvent généralement une glande très sèche – pas comme chez les jeunes, où la glande est très grande. Chez les personnes âgées, c’est toujours petite. C’est pourquoi ils pensaient que la Glande Thymus ne travaille pas chez les adultes. Ce qui se passe, c’est que la Glande Thymus contient des cellules T pour notre défense immunitaire, pour lorsque vous êtes malade; c’est pourquoi il est important pour la mère de donner son lait à l’enfant – afin que l’enfant puisse prendre les éléments dont il a besoin pour fortifier son système immunitaire contre toute maladie. De toute évidence, lorsque nous sommes malades, la Glande Thymus lutte beaucoup pour expulser cette maladie. Cependant, lorsque la Glande Thymus échoue, la personne meurt. Ainsi, lorsque les médecins ouvrent le corps, ils trouvent une Glande Thymus très petite et sèche. Pourquoi? Parce que le thymus combat beaucoup; c’est la raison. Oui, maintenant, les scientifiques affirment que c’est la raison de la sécheresse du thymus, mais avant ils disaient: «Non, non, non. La Glande Thymus ne travaille pas chez les adultes, seulement chez les enfants». Voilà la relation entre la Glande Thymus et notre propre vie.

À travers l’allaitement maternel, la Glande Thymus de la mère transmet son amour, cette force émotionnelle, dans la Glande Thymus de son enfant, parce que c’est Jean, l’essence. L’air est la première force d’alimentation que nous recevons, car lorsque nous sortons de l’utérus de notre mère, nous crions, nous vocalisons «Aaaaaaaaaaaaahhhh». Ce aaaah, c’est l’activité de la Conscience dans le corps. Ce aaah avec le souffle de Dieu qui résonne entre les poumons. Ce aaaah est l’Aleph d’Adam, le tout premier archétype d’Adam, qui est l’essence qui se trouve dans notre corps. Ceci est très important à comprendre et saisir en ce qui concerne Perth, car cette Rune se rapporte au système de la respiration, par lequel nous pouvons effectuer le Grand Oeuvre. Rappelez-vous, nous avons expliqué que Pierre se rapporte à la science de la respiration? Rappelez-vous que, à la racine même du nez, nous avons l’atome du Père, Kether; dans la glande pituitaire, nous avons l’atome du Fils; et dans la pineale, l’atome du Saint-Esprit? Ces trois centres magnétiques sont liés à la Couronne, les trois forces primaires, qui se rapportent à ce que le Maître a déclaré:

«J’ai vu le char des siècles, qui était conduit par trois Maîtres de la Loge Blanche, et un vénérable Ancien était dans ce char de mystère.»

Ces trois conducteurs de char représentent les trois forces primaires, le Père, le Fils et le Saint-Esprit; mais, l’Ancien à l’intérieur du char était Pierre. C’est parce que Pierre est celui qui – à travers la Glande Pinéale – agit à travers les trois souffles de l’Akasha, comme nous les appelons en Sanskrit. Les trois souffles de l’Akasha – Père, Fils et Esprit Saint – entrent à travers les souffleurs, qui sont les narines, et nous les inspirons, les poumons les emportent, qui sont les soufflets. C’est pourquoi le Maître Samael a déclaré que le secret de la transmutation est dans les narines, les souffleurs et les soufflets, qui sont les poumons, parce que dans les soufflets (les poumons) est le souffle de Dieu. Les narines sont liées aux deux polarités de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, Ida et Pingala (les deux clés de Pierre).

En relation avec l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, vous devez comprendre qu’il est lié à Daath dans l’Arbre de Vie, qui est lié à la gorge. Dans les conférences précédentes, nous avons parlé de la gorge et de la façon dont Jean (IEOUAMS) dans la gorge est lié au souffle, au Logos, à la Parole.

Ces trois conducteurs de char représentent les trois souffles de l’Akasha (la Mère Divine Espace), l’aspect féminin du souffle de Kether. Akasha, la Mère Espace, la Substance Spatiale Primordiale, contient les trois forces, les trois souffles de l’Espace Abstract Absolu. L’Akasha pénètre dans nos narines; il descend, se coagule et devient la substance akasique semi-solide (semen) que l’on a dans les organes sexuels. Comment déplacer les trois souffles dans le corps physique? Nous les déplaçons à travers les trois cordons: Ida, Pingala et Sushumna. Ce sont leurs trois véhicules. Nous savons très bien que Pingala est lié au Père, Ida est lié à la Mère, et Sushumna est lié au Fils, qui sont les trois conducteurs de char dont nous parlons. Celui qui dirige ces voitures est Pierre dans la Glande Pinéale; Pierre les contrôle dans le rocher. Le Rocher a de nombreux symboles, mais simplement mis, c’est le sexe, la pierre cubique, la pierre philosophale de Yesod.

C’est pourquoi il est indiqué que Pierre a les clés du Royaume des Cieux. Ces clés sont liées à ces trois forces, mais surtout à la troisième, car pour éveiller la troisième force dans Sushumna, il faut manipuler Ida et Pingala, comme cela a été expliqué dans la conférence précédente. C’est pourquoi Perth est très profond et renferme la science du Grand Oeuvre. C’est très simple à voir quand vous avez les yeux pour voir.

Par exemple, au centre du calendrier Aztèque, vous trouvez le nez. Sous le nez, vous trouvez un singulus, ou cette petite barre horizontale sous le nez. Que trouvez-vous aux deux extrémités de cette barre unique? Vous trouverez trois plumes de chaque côté. Ces trois plumes se rapportent aux trois forces primaires des deux sexes, l’homme et la femme. Les trois plumes sont les trois souffles de l’Akasha qui pénètrent dans les narines.

742

Si vous observez le nez de Tonatiuh, il ressemble à la Rune Perth inclinée, formant ainsi les deux narines unies par la ligne horizontale, le nez. C’est facile à voir. En effet, cette Rune représentée dans le signe (nez) que vous trouvez au centre du calendrier Aztèque est donc plus profonde – comme le souffle:

perth-90

perth-aztec

Si vous observez le centre du calendrier Aztèque, vous trouvez, comme nous l’avons expliqué, qu’il est lié à la Rune Hagal, avec le H, qui est le souffle. La ligne horizontale coupe le milieu, formant l’étoile à six branches. Ainsi, la ligne horizontale qui coupe le X dans ce calendrier Aztèque a de chaque côté, les pattes ou les mâchoires, d’un jaguar – qui est le symbole dans le panthéon Maya de Lucifer, ou Xolotl, comme il est nommé dans le panthéon Aztèc. Xolotl, Lucifer, est la puissance sexuelle qui devrait être contrôlée par le cœur. Comme vous le voyez, la ligne horizontale qui divise le X et forme les deux pattes unit les deux polarités, féminine et masculine. De plus, parce qu’ils tiennent les cœurs, ils se rapportent au bien et au mal, ou mieux dit, ils se rapportent aux deux flux du sang dans le cœur. Rappelez-vous que nous avons le sang pur et le sang impur; les deux sont pompés par la puissance du cinquième Soleil. Qui est le cinquième Soleil? Eh bien, nous avons dit plusieurs fois que le cinquième Soleil est Samael, lié à Geburah. Geburah est puissant. Geburah est ce qui pourrait contracter et étendre, la puissance qui contracte et étend dans le cœur. Sans Geburah, le sang ne traverserait pas les différentes régions du corps, les différents vaisseaux, veines, artères, etc. Geburah est cette force qui contracte et étend le cœur, la force qui pousse tout le sang hors du cœur. Donc, le cœur est Tiphereth, mais nous savons dans la Kabbale que le Soleil qui gouverne Tiphereth gouverne également Geburah. Le Maître Samael Aun Weor déclare dans le livre Tarot et Kabbale:

«Geburah, Buddhi, a été exclusivement considéré comme Martien. C’est une erreur, parce que dans le monde de l’Âme Spirituelle, qui est féminine, nous trouvons le Lion de la Loi qui est Solaire. Ainsi, nous trouvons la sévérité de la Loi dans Geburah, mais nous trouvons aussi la noblesse du lion. Par conséquent, le Monde Bouddhique, Intuitif est complètement Solaire.»

Nous avons donc deux Soleils: le Soleil dans Tiphereth et le Soleil dans Geburah. Voyez avec votre imagination ces deux Soleils. Le Soleil de Geburah est Hercules, le puissant Hercules qui a changé le flux du fleuve dans une autre direction, et c’est pourquoi Jacob dans la Bible se bat avec Samael. Jacob est le cœur, et Samael est Geburah. Entre les deux se trouve le flux du sang. Ces deux flux, ou courant d’énergie, sont appelés en Hébreu Zaev ou Zaeboth (זבת) – Zayin, Beth, Tav – qui signifie «flux ou cour» d’énergie, ou comme il est indiqué dans le livre de l’Exode concernant la Genèse et les fleuves de l’Eden (sexe), (אל-ארץ זבת חלב ודבש) «une terre fluant avec du lait et du miel». Qui flue, qui coure, est Zayin Beth en Hébreu, Kabbale, qui signifie aussi «loup». Loup en Latin est Lupus. Avez-vous entendu parler de cette maladie lupus érythémateux? Le feu qui coule à la surface de la peau, et mange la peau comme un loup, qu’on appelle lupus, qui signifie loup.

Maintenant, en Espagnol, le pluriel du loup (lupus, lobo) est lobos. Là, vous avez que Hercolubus se rapporte à la force puissante qui flue de Hercules liée à l’Etoile Rouge, qui est Mars, Geburah, le Monde Intuitionnel Bouddhique, où le Soleil brille aussi. Deux Soleils dans le Ciel. C’est la doctrine de Pierre. Voyez-vous cela? Ces deux soleils brillent dans la 6e dimension, dans le Ciel. Si vous pouvez les voir avec vos yeux spirituels, vous verrez comment Geburah et Tiphereth sont deux Soleils, et les deux flux d’énergie (sang) qui sont liés à la science de la respiration (les poumons).

aztec-hagal

C’est pourquoi la ligne horizontale est faite par deux pattes qui serrent les cœurs; c’est la force de Samael, la force de Geburah, comme si elle disait au cœur: «Travail! Travail! Lance le sang! Prends le sang! Vous voyez? Comprenez-vous cela? C’est le pouvoir de Xolotl dans le corps, la puissance du feu, la puissance de Lucifer, la vie, la lumière, à l’intérieur de nous.

Maintenant, qu’est ce que vous voyez au centre de cette ligne? Vous voyez le Soleil, n’est-ce pas? Ce Soleil est Tiphereth, qui est le cœur. Si vous prenez cette ligne et la posez sur la verticale, avec les deux autres parties du Hagal, alors vous trouvez un V en-haut, et un autre V à l’envers, qui, lorsqu’il est placé aux deux extrémités de la ligne verticale, forme une coupe.

cup

Voici la coupe dont je parle. Samael Aun Weor a déclaré dans Magie Gnostique des Runes:

«Mais alors, qu’en est-il du Saint Graal? Est-ce que ce n’est pas peut-être la même Pierre Initiatique?

Patar, Pierre, a déclaré:

Voici, je pose en Sion une pierre angulaire principale, élue, précieuse… À vous, donc, qui croyez elle est précieuse, mais à ceux qui sont désobéissants, la pierre que les bâtisseurs ont rejetté, la même est faite la pierre du coin; et une pierre d’achoppement, et une pierre d’offense.» – 1 Pierre 2: 6, 7, 8

Le Saint Graal est la même pierre. Pourquoi? Étudions-le, car cela se rapporte à la science de Pierre. En prenant la ligne horizontale qui a les deux pattes avec des cœurs au centre du calendrier Aztèque, et en la basculant verticalement avec les deux autres parties du Hagal, nous voyons qu’une patte avec un coeur pointe en-haut, et l’autre en-bas. Celui qui est en-haut est l’homme, et celui qui est en-bas est la femme. Simple comme il est. Le V supérieur de la Rune Hagal qui forme la coupe en-haut commence de la gorge jusqu’au sommet de la tête, et la fondation, formée par le V de Hagal à l’envers, commence à partir de Yesod jusqu’en-bas. Ainsi, les deux Vs, ou Runes Kaum, la fondation en-bas et le bol en-haut, forment le Saint Graal, la coupe sacrée, que dans le passé tout le monde cherchait et qu’ils cherchent toujours, une coupe autour de laquelle de nombreuses choses sont inventées; par exemple, ils disent que le Graal est Marie-Madeleine. Eh bien, oui. N’avons-nous pas déclaré que Marie-Madeleine représente aussi notre physicalité? N’avons-nous pas déclaré que Malkuth, notre physicalité, est féminin?

«La partie la plus profonde de la Mère Nature est la resplendence de la vie Aéonique qui anime notre propre nature (physique).»

Voyez, la pierre philosophale et le Saint Graal est notre propre physicalité, notre propre corps physique. Malkuth, au fond de l’Arbre de Vie, est le Saint Graal. Les chevaliers cherchaient le Saint-Graal; pendant ce temps, pour le trouver, ils déplaçaient leur propre Saint-Graal particulier, leur corps physique qui représente la coupe. Que le Saint Graal soit avec votre Intime…

Observez n’importe quelle coupe; par exemple, le symbole de la coupe que nous avons placé parmi les graphiques. Ce graphique est précisément le symbole de Perth, la coupe de l’alphabet Runique. Le haut de ce calice commence par le larynx jusqu’au cerveau, et le fond, qui est la fondation, de Yesod, le sexe, jusqu’à nos pieds. Si nous ouvrons nos jambes, nous formons le Aaaah Runique, la Rune Ar, l’ARA, qui est la fondation de l’Altar, la pierre. Le Maître Samael parle de la pierre dans la Magie Gnostique des Runes.

Jésus a dit: «Que tu es Patar, Pierre, et sur ce rocher je construirai mon église». Le rocher est la pierre, l’autel, qui est formé par Yesod, un Kaum à l’envers formé par la partie inférieure du corps physique. Au-dessus, vous trouvez l’autre Rune Kaum, qui est cette force féminine qui forme le bol de la coupe; là, maintenant vous trouvez votre Saint Graal, votre propre corps.

grailAvez-vous remarqué que toutes les coupes que vous utilisez pour célébrer la messe ont toujours une sphère au milieu? Pas toutes les coupes ou calices contiennent cela, mais celles qui sont particulièrement utilisés dans les Messes et les rituels ont une sphère au centre. Cette sphère symbolise le cœur. Ainsi, lorsque vous prenez le Saint Graal, vous le prenez par le cœur. En synthèse, vous devez faire le travail avec votre coeur, car dans le cœur se trouve Jésus. Rappelez-vous que, au centre de votre colonne vertébrale, se trouve le canal Sushumna, et que le canal Sushumna est lié au cœur. C’est parce que le Soleil, le Christ, le Fils, travaille à travers le cœur. Où est Ida? Bien, Ida est le fond du calice. Où se trouve Pingala? Bien, Pingala est lié au sommet du calice. Rappelez-vous que Pingala est en-haut, et Ida est en-bas. Ce sont les deux polarités. Et le Fils de Dieu, Sushumna, est au centre. Voici ici le mystère de la Transubstantiation, qui est le mystère de la Transmutation Sexuelle, qui est le mystère de Pierre.

Par conséquent, lorsque vous célébrez la Sainte Eucharistie, et que vous prenez la coupe, vous prenez le symbole sacré de tout votre corps; votre Esprit boit à partir de cela. Avec cela, Malkuth, vous célébrez la Sainte Messe. Lisez la conférence «Christification» sur le site, où le Maître explique de manière très intéressante la Transubstantiation. En effet, la merveilleuse Rune Perth renferme tout le mystère du Grand Oeuvre. Nous devons travailler avec le cœur. C’est pourquoi j’ai dit que la sphère que vous devez retenir, ressemblant au cœur, est au centre de la coupe. Lorsque vous allez à un rituel d’Eucharistie, vous devez vous humilier, parce que le Seigneur vous donnera Son sang et Sa chair pour que vous mangez et buvez afin de recevoir cette force et marcher sur ce Chemin, qui est le Travail du cœur (la Lumière Solaire). C’est pourquoi le Saint Graal montre cette sphère, le soleil, au centre. Rappelez-vous que votre corps est le Saint Graal. Lorsque vous entrez dans un temple, vous entrez avec respect dans votre cœur, parce que vous savez que le symbole du Graal représente votre tête, votre sexe et votre cœur – les trois conducteurs qui conduisent le char avec Pierre à l’intérieur. Alors Perth est vraiment une belle Rune. Ils disent que Perth est un mystère que personne ne connaît. Oui, je sais, parce que l’ensemble d’oeuvre est inclus à l’intérieur d’elle, quand vous le voyez.

De nouveau, Perth a deux Runes Kaum. Kaum est parfois représenté par un angle de 90 degrés; ou V; ou cet autre symbole qui est une ligne verticale avec une branche ou un bras, vers la droite. Je vous ai dit dans d’autres conférences que Kaum est une Rune féminine, liée aux forces féminines. La Rune Perth montre deux Runes Kaum – en haut et en bas – unis à une ligne verticale.

Je vous ai dit à plusieurs reprises que le larynx, la gorge, est féminin (en haut) et que Yesod, les organes sexuels, sont féminins (en bas). Nous devons travailler à travers la colonne vertébrale (la ligne verticale de Perth) avec l’Akasha qui pénètre dans le nez (Kaum supérieur) et s’installe dans le sexe (Kaum inférieur). C’est pourquoi le Maître Samael déclare:

«L’Akasha pur circule à travers le canal de Sushumna, et ses deux courants solaire et lunaire entrent en contact dans le champ magnétique du nez lorsque nous pratiquons intensément la Magie Sexuelle. Ce sont les trois airs vitaux du cordon brahmanique.

Ces trois airs vitaux sont régis par l’Intime, au moyen de la force de Sa volonté.

Ces canaux solaire et lunaire doivent être totalement purs pour que les courants solaire et lunaire puissent circuler librement à travers ses cordons ganglionnaires et pour que l’Akasha pur du canal Sushumna puisse circuler librement dans la colonne vertébrale…

L’Akasha est la cause du son, la cause spirituelle de la parole, Anima-Mundi, la Divine, les Hiérarchies divines, dont le souffle pénètre dans le champ magnétique de notre nez.

C’est pourquoi les écritures sacrées disent que Dieu a soufflé un souffle de vie dans le nez d’Adam et Il a infusé une âme vivante en lui.

«Et le Seigneur Jehovah forma l’homme de la poussière du sol, et souffla dans ses narines un souffle de vie, et l’homme devint une âme vivante.» – Genèse 2: 7 – Rose Ignée

En approfondissant ce mystère de la Rune Perth, nous trouvons les deux Jean. Rappelez-vous que les Évangiles parlent de deux Jean; à savoir, Jean-Baptiste et Jean l’Apôtre.

Où est Jean-Baptiste? Il est dans Yesod, baptisant avec de l’eau. Où pouvons-nous trouver l’Apôtre Jean? Nous le trouvons toujours sous la croix du Christ crucifié, sur le mont des crânes; les évangile déclarent:

«Jésus, voyant sa mère, et le disciple, qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils! Puis il dit au disciple: Voilà ta mère!» – Jean 19: 26, 27

Ce disciple se réfère à Jean dans la Glande Thymus.

apostles-on-body

Jean-Baptiste est celui qui mange du miel sauvage. Ici, dans cette zone, Yesod, les époux appellent leur autre moitié, «miel», parce qu’ils savent que leur épouse est l’autre moitié de la Moitié de la Moitié du Temps. Sans leur moitié, ils ne peuvent pas être dans la Moitié de la Moitié du Temps. Comprenez-vous cela? La moitié est Tiphereth, et l’autre moitié est Malkuth. Ces deux moitiés représentent aussi l’homme et la femme dans la Sainte copulation.

sig-swastika

Jean-Baptiste est la force liée à la Rune Sig, qui se trouve tout au fond, dans Yesod-Malkuth, et l’Apôtre Jean est Eihwaz dans la gorge. Si vous vous unissez Eihwaz et Sig ensemble, vous formez la Rune Gibor en mouvement (swastika) – qui est l’acte sexuel, le Donum Dei dans la maison de Pierre. Les deux forces, homme et femme, Ida, Pingala unies afin de travailler avec la troisième, qui est le Seigneur dans le Sushumna.

Ici, il y a quelque chose de très importante à mentionner. Rappelez-vous que, avant de devenir Apôtres de Jésus-Christ, le Sauveur, les douze Apôtres du Seigneur étaient des disciples de Jean-Baptiste. Pierre était avec lui; André était avec lui; donc le reste étaient des pêcheurs. Que faisaient-ils? Ils pêchaient des poissons (l’énergie de Chesed) qui se rapportent aux glandes physiques.

Au fond de l’Arbre de Vie, nous trouvons le Graal, Malkuth, notre physicalité (à l’opposé de Chesed) avec les douze Apôtres, et dans Yesod (eaux supérieures de Malkuth) se trouve Jean-Baptiste qui travaille avec les douze Apôtres, ou les forces solaires sexuelles représentées par le miel et les criquets.

Nous avons expliqué que les sauterelles sont la force puissante de Geburah qui descend de Geburah dans Malkuth-Yesod que nous devons manger, ou mieux dit, transmuter. Cependant, rappelez-vous, il est dit aussi que Jean-Baptiste a mangé du miel sauvage. Qu’est-ce que le miel sauvage? Miel sauvage est le résultat de ce que nous mangeons physiquement. Pourquoi? Le miel est le résultat de ce que l’abeille fait dans son propre système digestif, n’est-ce pas? Les abeilles recueillent le pollen des fleurs et le transforment en miel dans leur système digestif. Le miel est leur vomi, n’est-ce pas? C’est un vomi très doux. C’est bon pour les personnes âgées de manger du miel, du miel sauvage, car cela aide leur système digestif.

Nous devons savoir comment manger, parce que nous devons produire de l’énergie, nous devons produire du miel, parce que le disciple du Seigneur, l’adepte, la Monade, doit manger du miel. Mais rappelez-vous, ce n’est pas seulement le miel d’abeille que les gens doivent manger. Les gens pensent: «Oh Jean-Baptiste a juste mangé du miel sauvage.» Non. Ecoutez, le miel est le symbole de l’énergie solaire, le résultat de la transformation des aliments que nous mangeons, dans notre système digestif. Aussi simple que cela.

À ce sujet, Marthe, une autre disciple du Seigneur vient dans mon mental. Marthe aime cuisiner pour servir le Seigneur. Qui pensez-vous avoir cuisiné pour le dernier diner, et tous les diners que le Seigneur avait avec ses Apôtres? Qui était celle qui mettait le pain et le vin sur la table? Pas tout le monde était un cuisinier. Eh bien, celle qui a fait ce travail était Marthe. Et Marthe est dans notre physicalité, qui est féminine; elle est liée au système digestif. Marthe est cette intelligence physique qui transforme les forces du Seigneur avec sagesse; elle est sous la direction du Seigneur.

«Maintenant, il arriva, comme ils sont allés, que Jésus entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Et elle avait une sœur appelée Marie, qui était assise aux pieds (Yesod) de Jésus, et entendu sa parole. Mais Marthe était distraite par beaucoup de service, et vint à lui, et dit: Seigneur, ne te soucies-tu pas que ma sœur m’a laissé seule pour servir? Dis-lui donc qu’elle m’aide. Et Jésus répondit et lui dit: Marthe, Marthe, tu es inquiètes de beaucoup de choses: Mais une chose (la transmutation sexuelle) est nécessaire: Marie a choisi cette bonne part, qui ne doit pas être ôtée.» – Luc 10: 38-42

Marthe est liée à l’Apôtre Jacques l’Ancien (le Majeur), qui est lié au pancréas. Le pancréas est l’organe qui aide l’estomac à digérer ce que nous mangeons. Donc, il y a une relation entre Jacques l’Ancien et Marthe ici-bas, dans notre physicalité.

L’Auto-réalisation est un travail que nous devons effectuer en plusieurs étapes. Ainsi, ne mettez pas votre mental trop dans le ciel. Ne vous méprenez pas; c’est bon de connaître au sujet du ciel, parce que nous devons comprendre le chemin, la carte du chemin, mais, comprenons, nous sommes ici sur Malkuth, la Terre. Ainsi, nous devons commencer à travailler avec notre physicalité, le corps Hyle. HYLE – c’est ainsi que votre physicalité est appelée en Grec. Donc, vous devez commencer ici, travailler avec votre physicalité, parce que Yesod-Malkuth est la fondation. Marthe vous apprend quoi manger, quoi mettre dans votre estomac. La transformation d’un aliment est toujours l’activité de Marthe, tandis que sa sœur Marie reçoit la doctrine directement du Seigneur.

Voici ici ces aspects féminins que vous devez comprendre, les trois Maries. Marthe est le système digestif dans votre physicalité. Elle se rapporte à d’autres transformations que nous devons faire, parce qu’ici dans le corps physique, votre système digestif transforme tout sans votre intervention. Marthe travaille dans votre système digestif. Jacques travaille également avec la transformation de n’importe quel aliment.

Maître Samaël a dit que tout ce que nous mettons dans l’estomac, (lorsque nous prenons l’Eucharistie) est transformé par le système digestif et distribué à notre physicalité, la psyché, et même l’Esprit. Mais qui est celle qui fait cette transformation? C’est Marthe, avec l’aide de Jacques. Jacques, dit le Maître Samaël, est le patron du Grand Œuvre. Marthe et Jacques sont en relation avec la transformation que nous avons à faire, à commencer par Hyle, la physicalité, et après cela va jusqu’à la psyché. Parce que la première est la physiologie, la relation physique du Logos avec Hyle, qui est la physicalité. Vient ensuite la psychologie, qui est la relation du Logos avec la Psyché. C’est le deuxième aspect ou étape. Le troisième aspect que nous trouvons est Pneumologie, qui est la relation du Logos avec le Pneuma, l’Esprit. Nous sommes ici dans Hyle. N’allons pas à tort, parce que pour comprendre nous devons commencer, commencer, au fond.

Nous pouvons trouver toutes ces explications que je vous donne au sujet de Pierre et notre féminité ou physicalité dans la Pistis Sophia. Le livre déclare:

«Il arriva, quand Jésus eut fini de dire ses paroles à ses disciples qu’il leur dit: «comprenez-vous de quelle manière je vous parle?», Et Pierre se mit debout et dit à Jésus: «Mon Seigneur, nous ne supporteront pas cette femme, car elle prend notre opportunité et ne laisse aucun d’entre nous parler, mais elle parle à plusieurs reprises».» – La Pistis Sophia

Et dans l’Évangile de Thomas, Pierre déclare:

«Que Marie nous laisse, car les femmes ne sont pas dignes de la vie.»

Lorsque vous lisez ces déclarations, toutes les femmes se sentent mal et disent: «Quoi, nous ne sommes pas dignes de la vie»… n’est-ce pas? Non, écoutez, Pierre se réfère à Malkuth, l’aspect féminin de notre Soi, qui est cette physicalité que nous avons, qui est réllement le résultat de la fornication. Ainsi, Pierre, qui est le chef de toute l’œuvre, se rend compte que la femme céleste, l’Akasha, pénètre par le nez, et il doit faire face à elle. Ensuite, l’Akasha descend dans les organes sexuels, qui sont féminins. Maintenant, pour transmuter cette Akasha, Pierre, depuis la Glande Pinéale, doit contrôler cette femme (sexe), de sorte qu’à travers la colonne vertébrale, la Mère Divine s’élèvera vers la gorge et fleurira dans le Verbe sur nos lèvres fécondes, afin de discuter de la pensée du Seigneur, son Fils. Peut-être que c’est pourquoi Pierre dit : «Les femmes parlent trop.» Comprenez-vous ce que je veux dire? Les femmes ont la capacité de cette force créatrice. Ainsi, nous devons parler d’une manière très sage, car une telle femme est dans la gorge et elle parle en ce moment, vous livre le Logos, la Parole, le message qui est le Seigneur, à travers ma gorge, à travers ma femme – et aussi à cause du pouvoir de cette femme-serpent, qui s’éleva de mes organes sexuels (qui sont féminins) jusqu’à mon cerveau, grâce à Pierre.

Mais, Pierre est contre ces femmes qui prostituent leurs forces solaires dans leur physicalité, qu’ils soient hommes ou femmes. Vous comprenez maintenant pourquoi, Pierre dit, «Cette femme parle trop» et, Les femmes ne sont pas dignes de la vie.» Oui, Pierre déclare que notre physicalité n’est pas digne de la vie; mais, ce réceptacle, cette physicalité, reçoit tous les archétypes. Sans la physicalité, sans le corps physique, comment allons-nous entrer dans le chemin? Et rappelez-vous que notre physicalité est seulement la Moitié de la Moitié. Nous devons être complet; nous devons avoir notre autre moitié, notre autre miel. Les deux moitiés unies dans la sexualité doivent travailler avec le Seigneur. Voilà pourquoi Jésus a dit:

«Je la conduirai moi-même, pour la rendre homme, pour qu’elle aussi puisse devenir un esprit vivant, ressemblant à vous les hommes. Car toutes les femmes qui se fera homme entrera dans le Royaume des Cieux.» – Evangile de Thomas

Quelle est la signification de cette déclaration? Dans la Kabbale, le Seigneur, qui est dans Tiphereth, est l’homme dans Yesod, et Malkuth, qui est féminin, est la femme dans Yesod. Malkuth est tombé. Elle est représentée par Marie-Madeleine. Voilà pourquoi, dans le livre de l’Apocalypse, Malkuth est appelée la Grande Prostituée, mère des fornications et des abominations de la terre. La Grande Prostituée est la physicalité que nous avons; elle est très dégénérée. À l’intérieur, nous portons tous cela dans notre physicalité. Donc, nous ne sommes pas dignes de la vie, ou mieux dit, nous ne sommes pas dignes de l’Arbre de Vie, qui est Sushumna, où se trouve le Seigneur. Cependant, avec la science de Pierre, la science du Grand Œuvre, Jésus enseigne à notre physicalité comment devenir un homme, ce qui signifie, être obéissante, parce que l’homme est Pingala, qui obéit à la tête, mais la femme est l’organe sexuel, qui n’obéit pas. En effet, vous savez cela.

«Et un fleuve sortait de l’Éden pour arroser le jardin; et de là il se divisait, et est devenu en quatre têtes. Le nom du premier est Pison: qui est-celui qui irrigue la terre de Havila, où se trouve l’or; et l’or de ce pays est bon: il y a du bdellium et de la pierre d’onyx.» – Genèse 2: 10, 11

«La terre de Havila est notre propre corps physique et l’or de cette terre sont les atomes solaires de notre système séminal, c’est-à-dire, le semen d’or potable». – Samaël Aun Weor

«Et le nom du second fleuve est Gihon; celui qui irrigue toute la terre de l’Ethiopie.» – Genèse 02:13

«Ce second fleuve est le liquide céphalorachidien, qui est l’autre pôle de notre système séminal. Avec lui, nous irriguons toute la terre de l’Ethiopie, c’est-à-dire, l’ensemble de notre tête et de la gorge, puisque nous formons le cerveau et la gorge avec le liquide céphalorachidien.» – Samaël Aun Weor

Nous devons donc enseigner à l’organe sexuel comment être comme Pingala, car Ida est tombé, dans Klipoth. Ida dans Klipoth est Nahemah et Lilith: les deux psychologies contre lesquelles nous devons nous battre afin de les transformer à partir du bas. Ainsi, Pierre est celui qui nous montre comment faire le travail sexuel, vous voyez?

פרת Perth ou Phurth

«Et le nom du troisième fleuve est Hiddekel: qui est celui qui coule vers l’Est de l’Assyrie. Le quatrième fleuve est פרת «Phurth» (Euphrate).» – Genèse 02:14

«Le fleuve qui se dirige vers l’Est de l’Assyrie et le fleuve Euphrate sont les deux pôles du système séminal de la femme. Par conséquent, la femme est à l’Est de nous, parce qu’elle est la porte du Paradis et cette porte est toujours vers l’Est.» – Samaël Aun Weor

Toute personne qui veut faire l’Alchimie Sexuelle doit descendre dans la neuvième sphère, mettre sa tête, sa science de la respiration, dans la pierre, dans la Laftar (Rune Laf) afin qu’ils travaillent et s’autoréalisent.

Pierre est Pistis. Dans la Glande Pinéale, nous avons cette vertu appelle la foi. Les gens pensent que la foi est quelque chose comme: «Oh j’aime ça, je crois en cela. Par conséquent j’ai la foi.» Non, écoutez, la foi est une énergie, elle est une force que vous développez dans la Glande Pinéale. Voilà pourquoi Maître Samaël Aun Weor dit que vous devez avoir la foi pour expérimenter des choses célestes. Vous pouvez expérimenter l’au-delà, mais vous l’expérimentez avec l’énergie. Vous ne pouvez pas aller consciemment dans le plan astral si vous gaspillez votre force sexuelle. Mais, si vous transmutez votre force sexuelle et renforcez votre Glande Pinéale, vous développez la foi, parce qu’avec elle, vous pouvez découvrir non seulement le Plan Astral et le Plan Mental, mais même la 6e dimension, parce que Pierre, qui est la foi (dans la Glande Pinéale), a les clés du Royaume des Cieux. Lorsque Pierre utilise les clés, qui sont Ida et Pingala et Sushumna, nous renforçons cette foi, qui est énergie.

Thomas vient dans mon mental maintenant. Tous les Apôtres ont vu le Seigneur ressuscité, sauf Thomas. Alors, ils sont venus à Thomas – qui est dans l’hémisphère droit du cerveau, liée aux expériences ésotériques – et a dit: «Nous avons vu le Seigneur.»

«Mais Thomas leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et mets mon doigt dans la marque des clous, et mets ma main dans sa côte, je n’aurai pas Pistis.» – Jean 20: 25

Des traductions ordinaires disent: «Je ne vais pas croire.» C’est faux. Pistis n’est pas croyance; Pistis est la foi. De toute évidence, si nous ne vivons pas certaines choses, comment allons-nous développer la foi? La foi est la conviction de ce que nous savons par expérience directe. C’est de l’énergie. Alors, quand Jésus apparaît, il dit à Thomas:

«Avance ton doigt ici, et regarde mes mains; et avance aussi ta main, et mets-la dans ma côté et ne sois pas perfide (apistos), mais AIT FOI (pistos).» – Jean 20: 27

La traduction dit: «Ne sois pas incrédule, mais croyant.» Une telle traduction est mauvaise parce que, en ce qui concerne la foi, chaque mot en Grec dit Pistis, Pistis, Pistis. Jésus a dit à Thomas: «Si tu n’a pas Pistis, viens, mets ton doigt ici, et maintenant ait Pistis, comme le reste de tes frères.» Ainsi, quand Thomas a mis son doigt à l’intérieur, il dit à Jésus:

«Mon Seigneur et mon Dieu ; Jésus lui dit: Parce que tu m’as vu, tu as Pistis: Heureux ceux qui n’ont pas vu, et ont Pistis.» – Jean 20: 28, 29

En d’autres termes, l’énergie sexuelle active le cerveau et Thomas a expérimenté la vérité, qui est Pistis, liée à la Glande Pinéale. Alors Jésus dit: «Heureux ceux qui n’ont pas vu, et ont Pistis.» Comment interprétez-vous cela? Vous pourriez dire: «Eh bien, si je ne vois pas les choses alors je suis béni.» Non, c’est faux, parce que Thomas n’a pas vu Jésus ressuscité, comprenez-vous cela? Le seul qui n’a pas vu Jésus ressuscité était Thomas. Thomas était-il béni parce qu’il n’a pas vu Jésus ressuscité? Eh bien, selon Jean 20: 28-29, Thomas était béni parce qu’il n’a pas vu Jésus. Cependant, avant ce verset Jésus dit: «Avance ton doigt ici, et regarde mes mains, et avance aussi ta main, et mets-la dans ma côte et ne sois pas perfides (apistos), mais ait foi (pistos).»

«Heureux ceux qui n’ont pas vu, et ont Pistis.» N’y a-t-il pas quelque chose dincongruent ici? Non, pas si vous comprenez les mots. Heureux êtes-vous, comme Thomas, qui n’ont pas vu certaines choses, mais si vous avez Pistis, l’énergie, vous les verrez. Vous êtes bénis seulement si vous avez la foi, Pistis, l’énergie, même si vous n’avez pas encore vu le Seigneur. Quelqu’un pourrait dire: «Je n’ai pas foi en projection astrale; mais, je suis béni parce que j’ai accumulé beaucoup d’énergie sexuelle transmutée dans ma Glande Pinéale, donc, je vais me coucher et méditer maintenant, et parce que l’énergie est Pistis, je l’expérimenterai. Donc, je serai béni.»

Mais si vous êtes un fornicateur et que vous n’avez pas encore vu le Seigneur, vous n’êtes pas béni, parce que vous n’avez pas la foi, Pistis; vous n’avez pas transmuté l’énergie sexuelle. Ainsi, Thomas est cette partie de nous qui utilise l’énergie sexuelle pour comprendre, comprendre les choses, parce que, pour comprendre les choses, pour expérimenter des choses, vous avez besoin d’énergie dans votre cerveau. Si vous n’avez pas de carburant dans votre voiture, et que vous voulez voyager, alors comment allez-vous voyager si vous n’avez pas de carburant? De même, la foi est comme le carburant, l’énergie que vous devez accumuler. Voilà pourquoi il est dit que la foi (énergie) sans les œuvres est inutile. Vous pouvez faire une transmutation ici et une transmutation là, et accumuler beaucoup d’énergie, mais, si vous ne faites rien pour appliquer cette énergie pour que vous puissiez expérimenter la vérité, elle ne vaut rien. Comprenez-vous cela? Énergie sublimée est foi.

Voilà pourquoi il est dit que les hormones des glandes sexuelles fortifient la Glande Pinéale, et les hormones de la Glande Pinéale fortifient les glandes sexuelles. Ceci est l’interrelation Alchimique entre Pierre et la femme. Pierre est dégoûté de ces femmes qui sont fornicatrice; mais, quand cette femme se repent, lorsque Marie-Madeleine se repent, quand le Seigneur enlève tous les sept péchés de son corps, elle devient alors Sainte-Marie, symbole de notre physicalité. Voyez ici, les trois Marie: Marie, la Mère Divine Kundalini ; Marie-Madeleine, l’épouse; et Marthe, sa sœur, avec qui nous devons travailler.

Les trois travaillent avec Pierre. Si vous ne connaissez pas l’Alchimie, vous pourriez penser que Pierre, l’Apôtre il y a 2011 ans, était contre les femmes, contre les corps féminins, c’est précisément la mauvaise interprétation de nombreux étudiants de l’ésotérisme ou Gnosticisme. Regardez l’Église Catholique, pleine de moines qui ne veulent rien à voir avec les femmes parce qu’ils pensent que Pierre était contre les femmes, mais selon l’évangile Pierre était marié. Oui, il avait une femme comme épouse. Mais il contrôlait sa femme particulière individuelle, sa physicalité, sexualité, la gorge, etc. C’est la raison pour laquelle il est dit dans Pistis Sophia que Pierre donne l’idée, la solution, du repentir au milieu de ses frères. Qui sont les Frères de Pierre? Tous les Apôtres, qui sont à l’intérieur de Marie (notre physicalité) et qui sont alimentés par Marthe, qui est le miel que Jean-Baptiste mange ensemble avec les sauterelles. Le miel et les sauterelles sont l’énergie solaire.

Maintenant, laissez-moi vous dire une chose, même si ce n’est pas écrit: Jean-Baptiste mangeait aussi du poisson. Il serait absurde que ses disciples, Pierre, André, et tous ceux qui pêchaient dans la mer, n’ont pas offert du poisson à Jean-Baptiste, s’ils ne lui dire pas, «Jean, n’as tu pas un morceau de poisson pour un échange? Au lieu de sauterelles et de miel sauvage, le poisson est bon, aussi.» N’est-ce pas? Ainsi, Jean-Baptiste mangeait aussi du poisson, qui est le symbole de Chesed, l’eau. Rappelez-vous que Chesed est le Saint-Esprit de Dieu qui flottait au commencement, sur la surface des eaux. C’est Chesed, qui est l’eau, liée à la force du poisson qui va à l’intérieur du corps physique.

Comment Jean-Baptiste mangeait-il du poisson? Je vous le dis, à travers ses disciples, les Apôtres, ses disciples. Oui, il a mangé à travers Pierre et tous les Apôtres, qui étaient ses disciples avant Jésus. En d’autres termes, il a mangé du poisson à travers les glandes physiques, parce que le système endocrinien est lié aux douze Apôtres. Le poisson dans l’eau est la force créatrice akashique qui plane dans l’organisme. Cette eau akashique où le poisson (Chesed) flotte est également lié au sang, au cœur, que nous avons parlé. Une mère accumule, rassemble toutes les énergies de ses glandes – spécialement à travers le système immunitaire, la Glande Thymus et les place dans son lait pour nourrir son enfant physiquement. De la même manière, l’Initié nourrit son âme à travers le thymus, qui est l’Apôtre Jean. L’Apôtre Jean est le frère de Jacques. La Buddhadatu (le thymus, le tumos, ou essence-souffle que nous avons à l’intérieur, qui fait partie du Logos) est alimentée au moyen de la transmutation des forces de tous les Apôtres. Le lait est formé par l’intermédiaire des sécrétions hormonales du système endocrinien. Kabbalistiquement, le lait est lié à la Sephirah Netzah, qui est liée au mental, la tête. Ainsi, voilà comment la Conscience, la Buddhadatu, reçoit la force des douze Apôtres lorsque vous entrez dans ce chemin. Voilà comment les deux Jean ont été nourris; voilà comment vous nourrissez votre âme. Voilà comment Jean-Baptiste se développait; voilà comment l’Apôtre Jean a grandi – grâce au lait du système hormonal, le système endocrinien, et grâce au miel et aux sauterelles que Jean-Baptiste digérait dans son estomac. Tout cela est de l’énergie, les différents aspects que vous devez transmuter pour construire à l’intérieur de vous Jean-Baptiste, qui représente la Conscience du Bodhisattva, l’Homme Terrestre travaillant dans Yesod, la fondation de l’Arbre de Vie.

Qu’est-ce que Jean-Baptiste a dit quand ses disciples s’approchaient? Ils ont demandé:

«Que ferons-nous alors? Il répondit, et leur dit: Que celui qui a deux vêtements, donne à celui qui n’en a pas; et que celui qui a de quoi manger fasse de même. Puis vint aussi des publicains pour être baptisé, et lui dirent: Maître, que ferons-nous? Et il leur dit: Exactement pas plus que ce qui vous a été ordonné. Et les soldats aussi lui demandèrent, en disant: Et que ferons-nous? Et il leur dit: Ne violentez aucun homme, ni ne portez aucune fausse accusation; et contentez-vous de vos salaires.» – Luc 3: 10-14

En d’autres termes, il disait: «Aimez-vous les uns les autres.» Chaque Bodhisattva enseigne toujours la même chose.

Quand Jésus vient à Yesod et est baptisé par le Bodhisattva, à travers la Magie Sexuelle, il commence à enseigner aux disciples de Jean. Pierre vient et devient disciple du Seigneur, et tous les disciples de Jean deviennent disciples de Jésus. Mais cette étape appartient à l’Initiation Vénuste que nous devons comprendre, une étape très avancée que nous devons prendre à l’intérieur de nous. Maintenant, nous préparons notre physiologie et notre psychologie pour la venue du Seigneur. Quand nous atteignons ce niveau, qui sera la Moitié de la Moitié du Temps, alors Il (le Seigneur) viendra en tant que Sophia, parce que Pierre est Pistis. Ainsi, d’abord, nous devons développer Pistis, ici en haut de la tête, ici où nous avons cette foi, les sept serpents de feu qui doivent s’élever. Lorsque ce Pistis est développé, quand cette âme est cultivée, quand cette âme devient Jean-Baptiste, quand nous avons créé et développé cette âme, alors, le Seigneur apparaît, qui est Jésus (le symbole du Sauveur), afin de donner une autre étape ultérieure. Il va dans notre système endocrinien, dans nos archétypes:

«À partir de ce moment Jésus commença à prêcher et à dire: Repentez-vous car le Royaume des Cieux est à portée de main. Et Jésus, marchant par la mer (Akasha) de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André son frère, qui jetaient un filet dans la mer, car ils étaient pêcheurs. Et il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. Aussitôt, ils laissèrent leurs filets, et le suivirent. Et passant de là, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, dans un navire avec Zébédée leur père, réparant leurs filets; et il les a appelé. Et ils ont immédiatement quitté le navire et leur père, et le suivirent.» – Matthieu 4: 17-22

Cela se réfère à cette étape supérieure, où ces facultés sont développées dans une autre octave.

Ainsi, les disciples de Jean-Baptiste deviennent des disciples de Jésus et il leur enseigne la même chose que Jean. Jésus dit:

«Un commandement nouveau que je vous donne: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimé, aimez-vous les uns les autres. À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres.» – Jean 13: 34, 35

C’est la même chose que Jean-Baptiste, le Bodhisattva, leur disait.

Plus tard, le Jean de la croix, l’Apôtre Jean dit:

«Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres: car l’amour est de Dieu ; et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu…

Et cet amour, celui que nous avons aimé Dieu, mais qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils pour être la propitiation pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.» – 1 Jean 4: 7, 10-11

Lisez les lettres de l’Apôtre Jean. Vous y trouverez qu’il enseigne toujours l’amour des uns des autres, parce que la Glande Thymus, l’Apôtre Jean, est toujours proche de Jésus. Jean est ce mental intuitif du Logos, la Parole qui est développé à l’intérieur de nous. Au début Jean n’était pas développé, mais maintenant, dans cette étape supérieur quand il est sous la croix du Golgotha, cette Buddhadatu est complètement éveillée, complètement développée. Ainsi, Jean dit: «Aimez-vous les uns les autres» parce que l’amour était la force qui m’a amené à ce niveau; l’amour est Dieu. Jean-Baptiste dit: «Aimez-vous les uns les autres» ; Jésus dit: «Aimez-vous les uns les autres» ; et l’Apôtre Jean dit: «Aimez-vous les uns les autres». Voici la phrase qui unit les trois d’entre eux. Jean-Baptiste est Yesod. L’Apôtre Jean est dans Netzach. Il est le mental intuitif, l’homme qui a été développé à travers le Thymus, l’essence, la Conscience, la Buddhadatu. Jésus est dans le cœur, Tiphereth, le centre du calendrier Aztèque. Comprenez-vous cela? Les deux Jean et Jésus sont liés. Ils sont des archétypes avec lesquels nous devons travailler. Au début, nous devons travailler avec Jean-Baptiste, puis avec l’Apôtre Jean. Voilà pourquoi ressuscité Jésus a dit à Pierre:

«Simon, fils de Jonah, m’aimes-tu plus que ceux-ci? Il lui dit: Oui, Seigneur; tu sais que je t’aime. Il lui dit: Pais mes agneaux. Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonah, m’aimes-tu? Il lui dit: Oui, Seigneur; tu sais que je t’aime. Il lui dit: Pais mes brebis. Il lui dit pour la troisième fois, Simon, fils de Jonah, m’aimes-tu? Pierre fut peiné parce qu’il lui dit pour la troisième fois, m’aimes-tu? Et il lui dit: Seigneur, tu sais toutes choses; tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.» – Jean 21: 15-17

Jésus a demandé à Pierre trois fois parce que «Avant que le coq ne chante deux fois, tu me renieras trois fois.» Pierre renie le Seigneur, trois fois.

«Alors Pierre, se retournant, vit le disciple (Jean) que Jésus aimait suivre; qui s’est également appuyé sur sa poitrine lors du diner, et dit: Seigneur, qui est celui qui te livre? Le voyant, Pierre dit à Jésus: Seigneur, et cet homme que fera-t-il? Jésus lui dit: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe cela? Toi suis-moi.» – Jean 21: 20-22

Dans le Grand Œuvre, nous devons d’abord travailler avec Pierre (la construction des corps solaires, l’église), puis plus tard, Jean-Baptiste apparaît (le Bodhisattva), puis l’Apôtre Jean (la Bodhicitta).

Nous devons comprendre les trois reniements de Pierre. Ce sont trois étapes du Grand Œuvre. Qu’est-ce que le coq? Il est celui qui réveille le jour, le Logos. «Avant que le coq ne chante deux fois, tu me renieras trois fois.» Les Évangiles disent que, après le premier reniement de Pierre, le coq chante, et Pierre se souvient. Mais il renie Jésus une seconde fois, puis une troisième fois. Et le troisième reniement, le coq chante à nouveau, et Pierre se souvient de ce que Jésus lui a dit, et il se repent. Le repentir de Pierre est lié aux trois étapes que nous devons comprendre. D’abord, nous devons développer Pistis, cette foi qui est Pierre, afin de construire l’église. Nous devons construire l’église sur le rocher, qui est la transmutation sexuelle. Nous devons construire le Corps Astral, le Corps Mental et le Corps Causal. C’est ce que cela signifie construire l’église.

Lorsque la tour de feu, Belen, brille au sommet de notre tête, c’est parce que l’église a déjà été construit. Belen est un mot Araméen, qui signifie tour de feu. Belen est bel-en, la tour de feu, et ce mot apporte à mon mental Barbelo, la demeure de la lumière, le lieu où la lumière se trouve. Barbelo. Bar signifie fils en Araméen; bel signifie feu. Ainsi, Barbelo est le fils du feu, le fils de la lumière. Barbelo est au-dessus de Kether. Ainsi, lorsque l’énergie a atteint le sommet de la tête, lorsqu’elle est dans la Glande Pinéale, et lorsque le Chakra de la Couronne est l’Auréole des Saints, Barbelo brille là – la lumière de notre Bel, dans notre physicalité, et notre psychologie aussi. La vraie lumière de Barbelo est là, dans l’Absolu, l’Absolu Solaire, cette lumière qui descend. Pour que le Christ – qui est Barbelo, qui est dans l’Absolu – puisse descendre, il doit descendre à travers Kether dans Chokmah puis dans Tiphereth pour être uni à l’âme. Barbelo dans Tiphereth est uni à Chokmah, qui est le Christ Cosmique, qui est la sagesse (Chokmah) en Hébreu et en Grec Sophia. Alors, quand Sophia entre dans Pistis, qu’avons-nous? Nous avons Pistis Sophia. C’est le moment où l’initié qui est déjà un Jean-Baptiste, un homme, un Être Humain construit par Pierre, reçoit Sophia, le Seigneur, le Christ, la sagesse. C’est l’union de deux forces, l’âme humaine et Pistis Sophia, le sauveur. Pour recevoir Sophia, vous devez construire Pistis, vous devez construire la foi. Avez-vous lu à ce sujet?

«Et quand ils furent arrivés à la multitude, il vint à lui un homme, à genoux devant lui, et dit: Seigneur, aie pitié de mon fils, car il est lunatique, et qui souffre cruellement: il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau. Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir.

Jésus répondit et dit: O homme de peu de foi (apistos) et pervers, combien de Temps serai-je avec vous? Combien de Temps dois-je vous supporter? Amenez-le moi ici. Et Jésus a réprimandé le diable; et il sortit de lui, et l’enfant fut guéri à cette heure même.

Puis vinrent les disciples à Jésus, et lui dit: Pourquoi ne pouvions-nous pas le chasser? Et Jésus leur dit: À cause de votre manque de foi (apistos): car en vérité je vous le dis, si vous avez la foi (Pistis) comme un grain de moutarde, vous direz à cette montagne: enlève toi d’ici et vas là; et elle se transporterait; et rien ne vous sera impossible.» – Matthieu 17: 14-20

Dans une autre conférence, je vous ai dit que le féminin, la petite foi, est dans la force sexuelle, les glandes sexuelles, la graine. Si, par exemple, l’homme met sa graine dans l’utérus d’une femme, cette petite graine deviendra un corps physique, un enfant, n’est-ce pas? Et qui fait ça? C’est l’Esprit Saint, dans l’utérus de la Mère. Une simple petite graine. Si nous prenons cette petite graine, cette force féminine des glandes sexuelles qui est dans la graine, le symbole de la graine de moutarde, si vous prenez cette foi, peu à peu, alors vous construirez beaucoup de foi au-dessus de votre Montagne. Avoir la foi de la taille d’un grain de moutarde signifie transmuter cette énergie qui est dans ta postérité, qui est comme la taille d’un grain de moutarde et encore plus petit. Si vous transmutez cette énergie, elle s’élèvera au sommet de votre tête, et vous déplacerez des montagnes.

Ainsi, la foi n’est pas ce que les gens pensent: «Oh, ayez la foi, croire en cette petite chose et vous déplacer des montagnes.» Non, la foi est l’énergie. La petite foi est dans l’énergie sexuelle, qui est petite, c’est la raison pour laquelle elle est la féminine, petite foi; si vous transmutez, quand le grain de moutarde grandit, il devient un grand arbre, l’Arbre de Vie, où tous les oiseaux du ciel ont leur nid. Les oiseaux du ciel, ou les archétypes du ciel, viendront nicher à l’intérieur de vous si vous faites cela, si vous avez la foi comme la taille d’un grain de moutarde. Rappelez-vous cela. Il ne s’agit pas de croire; il s’agit de la transmutation, et Pierre doit travailler avec cela. Voilà pourquoi Pierre dit cette femme interfère toujours dans tout le travail que nous faisons – parce que la femme est réceptive; elle reçoit toutes les forces; c’est notre physicalité, notre corps physique. Cette femme-force parle maintenant, à travers la gorge. Que ferais-je sans ma gorge? Je ne serais pas en mesure de produire des mots. C’est mon organe féminin, mon Daath. Mais si je ne transmute pas ma force féminine, qui est comparé à la taille d’un grain de moutarde, ma foi ne sera pas développée. Peu à peu, voilà comment Pierre reçoit la force. Mais ceux qui forniquent n’ont pas cette foi; ils croient juste quelque chose.

Nous parlons ici d’expérience vivante, en d’autres termes, avoir la foi comme Matthieu et Thomas (les hémisphères gauche et droit du cerveau). Le cerveau est la partie de nous qui reçoit de l’énergie et utilise cette énergie pour expérimenter. Voilà comment Pierre (la Glande Pinéale) devient améliorée. Mais pour obtenir cette énergie, nous devons descendre dans la Neuvième Sphère. Pour obtenir cette énergie, nous devons lutter contre la femme, l’organe sexuel; sinon la femme du désir vous vaincra comme Dalilah; ainsi, vous serez toujours triste et faible parce que Dalilah est toujours plus forte que vous. Votre cerveau a besoin d’être un Samson. Malheureusement, dans l’acte sexuel, Dalilah dit à votre cerveau: «Non, tu n’es pas Samson, je (l’organe sexuel) suis plus forte que toi.» Alors, vous finissez par renier le Seigneur. Écoutez, renier le Seigneur c’est forniquer, physiquement ou psychologiquement. Alors l’Initié sent la tristesse, comme Pierre. Ne croyez pas que nous tous qui vennons ici sont déjà des Samsons. Non, nous sommes battus de nombreuses manières, parce que le Seigneur est renié trois fois par Pierre. Vous avez la foi ici, accumulée dans la Glande Pinéale, mais quand nous sommes testés parfois nous échouons, alors Pierre (la foi) se rétrécit. La foi que nous avons en abondance diminue parce que celle qui nourrit cette foi est la petite foi qui est dans les organes sexuels; c’est la force féminine. En d’autres termes, c’est Ida. Et puis vous sentez des remords. Mais quand vous vainquez le premier reniement, vous ressuscitez alors dans le feu et dans la lumière.

Alors, vous entrez, conformément à la voie, dans d’autres niveaux de travail avec la Lune, Mercure, Vénus, Soleil, etc. jusqu’à Neptune, et dans ce chemin, Pierre est également battu plusieurs fois, parce que vous devez appliquer la Méditation. C’est le deuxième reniement des trois reniements.

Le dernier reniement est les huit années de Job, quand enfin l’Initié est testé. Voilà pourquoi Samaël Aun Weor a déclaré:

«En Inde, le degré de culture est mesurée en fonction du laps de Temps que la copulation chimique est supporté. Celui qui dure trois heures est respecté et est un «seigneur.» – La Révolution de la Dialectique

Quelqu’un a lu cela littéralement, n’as pas compris, et a pensé qu’il devait pratiquer trois heures par jour. Ainsi, il est allé au Maître, très fier, et a demandé: «Maître, que pensez-vous de trois heures de travail dans la Magie Sexuelle?» Parce que c’est ce qu’il a fait. Maître Samaël lui dit, «Luxure, lascivité, quoi d’autre?» Mais les trois heures? Oh, bien vous lisez mécaniquement.»

Trois jours. Après trois jours et trois nuits, le Seigneur ressuscite. Première heure, la Première Montagne; deuxième heure, la Deuxième Montagne; troisième heure, les huit années de Job. Ce sont les trois heures. Habituellement les Initiés atteignent seulement la première heure; ils atteignent la maîtrise, c’est – il. Rares sont ceux qui pratiquent la deuxième heure, et très rares sont ceux qui prennent la troisième heure. Trois reniements, trois heures – c’est un symbole. Le temps est un symbole. Si vous lisez tout mécaniquement, vous ne savez pas où vous allez, et vous commencez en sur-pratiquant. Après trois heures cet homme ne pouvait même pas marcher. Trois heures de Magie Sexuelle… Une heure suffit toujours, mais trois fois. Rappelez-vous, avant la résurrection, il y avait trois jours – ou trois heures, si vous voulez. Donc, ne lisez pas tout mécaniquement. Il faut comprendre que les Apôtres sont dans votre physicalité, liés aux vertus. Pierre est Pistis, la foi, parce qu’il est celui qui dirige tout le travail, et quand il construit l’église (le Corps Astral, le Corps Mental et le Corps Causal) sur le rocher, puis Jean-Baptiste apparaît, grâce à lui, parce que Pierre est celui qui a les clés du Royaume des Cieux. André est la force, la force sexuelle. Jean est l’amour émotionnel, ou le mental intuitif. Philippe est la puissance créatrice de la Parole. Philippe est dans la gorge, avec la science liée à l’Akasha, le 5e Chakra. Barthélemy est clairvoyance, ou imagination; Jacques l’Ancien, connaissance; Thomas, la sagesse; Matthieu, la volonté. Jacques le mineur est l’ordre, lié à l’appendis. Simon de Cana est le zèle, le dos de votre cou, qui est appelé le cerveau postérieur. Judas Thaddée est l’élimination, liée au coccyx, et Judas Iscariot est la puissance sexuelle. Judas Iscariot comme vous le savez est également lié au désir. Chaque Apôtre qui est venu il y a 2010 ans ont représenté une partie de ces douze forces qui sont autour du cœur. Rappelez-vous que le cœur, à travers le sang, qui est celui qui circule et qui prend le lait (les sécrétions des glandes endocrines) et le miel (la transmutation de l’énergie de ce que vous mangez, créé par le système digestif). Là vous trouverez les rivières de lait et de miel, à l’intérieur de vous, qui travaillent dans votre Eden particulier.

Questions et Réponses

Public: Vous avez parlé des trois Marie dans le Christianisme, et je connais seulement deux de ces Marie: Marie, la Mère de Dieu, et Marie-Madeleine. Qui est la troisième Marie? Est-ce Marie, la sœur de Marthe?

Instructeur: La première Marie est Marie, la Mère de Jésus. Ensuite, il y a Marie-Madeleine, qui représente notre physicalité, mais toutes ces Maries représentent différents niveaux du même aspect de Marie. Marie est l’Akasha, l’énergie qui pénètre à travers la gorge. C’est la force féminine qui prend les trois Souffles de l’Akasha. Telle est la Marie du Cosmos qui pénètre dans votre système. Marie, dans votre nature, est dans votre sexualité. Marie, la physicalité, fait également partie de Marie. Ces trois Maries sont à différents niveaux à l’intérieur de nous. Par exemple, Marie dans notre physicalité est également liée à Marthe, n’est-ce pas? Même «M». Le «M» représente la force féminine. Rappelez-vous la conférence sur la lettre Mem: elle est la Mère. C’est donc l’aspect féminin que nous avons à l’intérieur de notre physicalité. Elle représente aussi la femme. Voilà pourquoi la femme a le lait, n’est-ce pas? Nous devons nous nourrir avec le lait de notre système endocrinien qui travaille dans notre sang. L’énergie du miel peut aussi tourner dans notre sang. Si vous prenez le lait et le miel, vous trouverez le Soleil et la Lune, l’argent et l’or. Rappelez-vous qu’une clé de Pierre est en argent et l’autre est en or – le lait et le miel. Tout est en relation avec la physicalité et avec les deux polarités, Ida et Pingala. Voilà pourquoi quelqu’un a déclaré qu’il y a une troisième clé, qui est au milieu. Telle est la clé qui apparaît avec la transmutation, avec la transformation que nous devons faire à travers la Rune Perth, qui est Pierre, la pierre. Rappelez-vous toujours que les trois Maries sont les trois aspects féminins de la Sainte Trinité. Étudier la Sainte Trinité dans la physicalité, dans le psychisme, et dans les différents aspects, et vous trouverez toujours les trois Maries là. Nous travaillons toujours avec les trois Maries, que cela vous plaise ou non. Voilà pourquoi, en tant qu’homme, vous avez besoin d’une Marie. En outre, une femme qui est Marie, qui représente l’aspect féminin qui a besoin d’un homme. Même le mot Homme (Man) commence par Mem. Avez-vous plus de questions? Comprenez-vous ce qu’est Pierre?

Public: S’il vous plaît expliquez le graphique Hindou des trois divinités féminines. Quelle est la signification de celles-ci?

cosmic-tridevi

Instructeur: Le graphique des trois divinités féminines Hindoues nous montre les Tridevi (trois Devi). Les Tridevi (trois déesses) sont les trois aspects féminins liés à la Sainte Trinité, qui, dans l’Hindouisme sont Brahma, Vishnou, Shiva; dans le Christianisme, Père, Fils, Saint-Esprit; dans l’Edda, Wotan, Wili, Weh. Les gens pensent généralement que la Sainte Trinité est formée par trois hommes. Ils pensent que le Saint-Esprit est un homme, le Fils est un homme, et le Père est un homme. Non, ils sont trois forces androgynes qui se rapportent à la physicalité, aussi. Le premier aspect féminin, qui est lié à Kether, le Père, est Sarasvati, l’épouse de Brahma. Le deuxième aspect lié à Chokmah, Vishnu, est Lakshmi, l’aspect féminin du Christ, le Fils. La troisième est Parvati, qui est l’aspect féminin de l’Esprit Saint, Shiva. Ce sont les trois qui, dans le Christianisme, sont appelés les trois Maries, liées aux forces de l’Akasha, à la science de la respiration. La science de la respiration est liée à Pierre. Rappelez-vous que la clé, les clés de Pierre, est le système respiratoire, les polarités. Maître Samaël déclare cela très clairement. Les trois conducteurs de char (cochers) sont les trois forces primaires qui guident ce char. Ce char représente les corps déjà créés, le Merkabah comme on l’appelle en Hébreu. Le mot Char est Français; Merkabah est Hébreu. Le Merkabah est le corps physique, Corps Astral, Corps Mental, corps Causal. Tel est le Merkabah, et les trois cochers du Merkabah sont les trois forces primaires, à l’intérieur de nous. Mais celui qui fait tout le travail avec les trois forces primaires et le Merkabah est Pierre. Ce travail est le Grand Oeuvre – l’Achèvement des Achèvements, à travers le Vingt-Quatrième Arcane (la Tisseuse), qui est le sixième, qui est Tiphereth. Tout cela est très Kabbalistique. Vous comprenez aussi les deux flux, les deux Lobos, les deux Lupus du célèbre mot donné par Samael: Hercolubus, la force puissante de la Loi en nous, ésotériquement parlant, Kabbalistiquement parlant. Rappelez-vous que Geburah a deux pôles. Chaque Logos a deux pôles, l’un négatif et l’autre positif. Le rayon positif de Mars est Elohim Gibor, et l’autre est Andrameleck, le chef des hasnamussen. Si vous allez à gauche, vous allez aux hasnamussen, avec Andrameleck. Si vous allez à droite, alors vous allez avec Elohim Gibor, avec la Rune Gibor, dans la bonne voie – dans le sens horaire, parce que si vous le faites dans le sens antihoraire, ce sera comme Hitler. Il connaissait cette science, mais il a travaillé et a tourné le Gibor dans le sens inverse, vers la gauche, qui est négatif; qui est le chemin des hasnamussen. Hitler savait cela, mais il est évident qu’il était un hasnamuss. De toute évidence, il n’a jamais désintégré l’ego. Tous ceux qui ne désintègre pas l’ego tournent le Gibor dans le sens inverse. Nous devons tourner dans le bon sens.

Public: Les corps célestes tournent autour du soleil dans le sens anti-horaire.

Instructeur: Eh bien, les corps célestes se déplacent toujours mécaniquement (karmiquement), parce que le mouvement logique des Lois de la Nature est anti-horaire. Involution, Typhon, descend vers la gauche, et l’évolution, Anubis, monte à droite, qui est anti-horaire. Telle est la mécanicité de la nature, non seulement dans une planète, mais aussi dans l’Univers. Pour que vous puissiez entrer dans l’Auto-réalisation, il faut tourner la Gibor dans le sens inverse, et c’est précisément le travail d’Hercule.

Public: Si vous regardez du point de vue de l’Absolu vers le bas, si vous visualisez cette spirale, alors c’est logique: on monte et on descend.

Instructeur: Oui, la spirale va vers le bas et vers le haut. Il est évident que tout est mécanique dans cet univers, mais à travers la science que nous enseignons, nous pouvons travailler contre cette mécanicité. Voilà pourquoi il est très difficile de trouver des gens auto-réalisé, parce que, comme Maître Samaël Aun Weor explique dans ses livres, la nature se bat contre celui qui veut la contrôler. La nature tourne dans le sens antihoraire, donnant vie à tous les règnes, et alors vous venez et dites: «Je vais commander à la nature, et je le ferai dans le sens inverse, et je la contrôlerai.» Et puis la nature répond, «Essayez-moi! Essayez-moi!» Très peu réussissent, parce que d’abord vous devez combattre votre propre nature, votre physicalité, et la nature de la planète, puis dans le Cosmos. Elle se bat avec toutes ses forces, mais si vous la vainquez, vous êtes un vainqueur; vous devenez son fils. Voyez la Flûte Enchantée de Mozart, et vous verrez comment travaille la nature contre nous. En nous, nous commençons à travailler avec la transmutation afin de commencer le chemin de Pierre, et la nature dit, non! Et une fois de plus, nous devons persister et persister jusqu’à ce que nous vainquons le premier niveau, qui est Hyle, la physicalité. Voilà comment vous commencez. Ensuite, vous entrez dans votre psyché.

Public: Est-ce le combat que Jacob avait avec l’Ange?

Instructeur: Oh, oui, bien sûr. C’est la lutte de Jacob. C’est une autre étape. Jacob est Tiphereth. Lorsque vous atteignez Tiphereth, et vous avez déjà créé vos corps, et vous êtes dans la Moitié de la Moitié du Temps, puis Samael apparaît à un autre niveau et dit: «Combattez-moi. Si vous me battez, vous recevrez votre nom sacré et devenez un Fils de Dieu, Fils du Soleil» Mais, comprenez-moi, c’est une autre étape en relation avec le Grand Œuvre; dans ce travail, vous devez aider les Monades inférieures parce que c’est précisément le chemin du milieu, où l’Initié aide les Monades inférieures à s’élever. Comment les aidez-vous à s’élever? Comment le Christ vous aide lorsque vous l’incarnez? Le Christ entre en vous et commence à faire une révolution; qui est, de tourner le Gibor dans le sens horaire. C’est ce que le Seigneur fait, parce que les autres forces comme Judas, Pilate et Caïphe tournent la roue dans le sens inverse, et le Seigneur vient et il le fait dans le sens des aiguilles d’une montre. Il est rebelle. Il est contre tout. Avec cette action de votre psyché, il vous tourne, et avec sa propre essence (le feu), prend votre Conscience à un autre niveau: Homme Solaire, Homme Galactique, et au-delà – un Homme Cosmique. De la même façon qu’il aide, nous devons aussi l’imiter. Comment pouvons-nous l’imiter? Lorsque vous mangez vos légumes, vos plantes, vos céréales, vous contribuez aux Monades dans ce règne à travers votre transmutation, à les élever aux plus hauts niveaux. Si vous mangez cela avec beaucoup de faim, alors vous allez et forniquez, vous les envoyez vers le bas. Le véritable Initié mange, boit de l’eau, se nourrit de plantes, mange des céréales et mange aussi de la chair, parce qu’il aime les animaux. Les Monades des animaux doivent aussi s’élever. Lorsque vous mangez la chair d’un animal et que vous transmutez, vous élevez cette Monade, en l’aidant, en la montrant comment le faire. Si vous êtes végétarien, d’accord, c’est bien, mais comment allez-vous aider les animaux? En donnant une conférence? Ils ne comprennent pas le Français; ils comprennent seulement les langues d’origine animale. Cependant, si vous les mangez, à travers la Loi du Trogoautoegocratique Cosmique Commun, et les digérez dans votre propre miel, et vous les transmutez, alors les Monades dont les éléments sont dans la chair se sentiront élevés par votre travail spirituel.

Si vous ne faites pas cela, cela n’a pas d’importance que vous mangez de la viande ou non, mais si vous faites le travail, alors vous comprenez pourquoi l’Être Humain se nourrit avec les trois règnes inférieurs – Règne Animal, Règne Végétal, Règne minéral – car nous devons aider ces Monades aussi. Pour cela, vous les tuez, parce que quand vous mangez une pomme, vous tuez la pomme. Ne pensez pas que c’est seulement quand vous mangez de la viande que vous tuez l’animal. Non, vous détruisez aussi la vie qui est là, quand vous le digérer. Tel est précisément le sens de l’œuvre, le Pancatattva. Je ne vous enseigne pas à être carnivore, mais vous devez aider les animaux aussi, surtout en cette époque, parce qu’ils souffrent. Finalement, ces animaux deviendront des animaux intellectuels, et ils penseront: «Eh bien, quand j’étais un animal, quelqu’un a mangé mon corps, et j’ai senti comment il a transmuté l’énergie et m’a élevé, et m’a appris en expérimentant cela.» Telle est la Loi du Trogoautoegocratique Cosmique Commun; ce n’est pas seulement d’être avalé et avaler. C’est un processus psychologique et spirituel. Elle monte même jusqu’à la Monade, parce que tout ce que vous trouvez, a une Monade, a une intelligence, a une essence, que ce soit une pomme, que ce soit l’eau que vous buvez, que ce soit le miel que vous mangez, ou un morceau de viande, du poisson, etc.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Rune Perth