Paradis Perdu, Partie 2

Nous allons développer la conférence Paradis Perdu afin de comprendre «Paradis» plus en profondeur, car cela peut être interprété de plusieurs façons.

Pour commencer cette explication Kabbalistique et Alchimique, nous allons lire quelques extraits du Maître Samael Aun Weor afin de comprendre la Diaspora qui est l’Exil qui commence dans l’Absolu. Le Maître Samael Aun Weor a déclaré:

Solar_Logos-William-Blake

«Quand le cœur de ce système solaire a commencé à palpiter après la nuit profonde de la grande Pralaya, alors les Dieux de l’aurore ont commencé à pleurer.

Rappele-toi, mon fils, que les Dieux font aussi des erreurs. Ces Elohim divins ont écrit leur errata sur la page cosmique du jour passé.

Comprendrais-tu maintenant le motif, la véritable cause de l’univers, le secret vital de la vie consciente, le désir de vivre?

Quand l’aurore a commencé, j’ai vu le Logos Causal se déplaçant sur la surface des eaux.

«Ne commencez pas encore l’aurore du Mahamanvantara!» criaient les saints Dieux au milieu de leurs sanglots.

Inutile était leur supplication, vain leur lamentation. De temps en temps, le grand Être arrêta pendant un moment pour lire le karma de ces enfants resplendissants de l’aurore.

Ces pauvres enfants priaient, ils pleuraient beaucoup, tout comme leur mère avec ferveur. Par conséquent, tout est resté silencieux. Alors, au milieu des sanglots éteints par des vagues, seule la rumeur de l’existence était entendue.» – Enseignements Cosmiques d’un Lama par Samael Aun Weor

«Le jour cosmique actuel est symbolisé par un pélican bleu qui ouvre sa poitrine avec son bec afin de boire de son propre sein dont toute la création a poussé» – Tarot et Kabbale par Samael Aun Weor

Très profond, n’est-ce pas? Ici, le Maître Samael Aun Weor entre dans ce que la Bible dans le livre de la Genèse déclare au tout commencement:

בראשית ברא אלהים Barashyth Bara Elohim

«Au commencement, Elohim créa.»

Comprenons que la création a poussé de l’Ain Soph, le ventre des cieux et de Yesod le ventre de la terre.

Nous avons beaucoup parlé de ces paragraphes de la Genèse parce qu’ils ont une signification très kabbalistique, alchimique et symbolique.

Le Mystérieux Sat

La Genèse commence en Hébreu avec:

בראשית ברא אלהים Barashyth Bara Elohim

Barashyth בראשית spécifie le très pur mystérieux divin « שאת Sat» qui, en Hébreu, signifie «dignité» ou «Séité», et « ברי Bri», signifie «clair ou pur» en Araméen. De plus, Bara est ברא Briah, le mystère de la création. Elohim אלהים est le mystère de la préservation.

Ensuite, il est écrit «Ath HaSchamayim את השמים» qui est traduit par «dans les cieux».

Le mystérieux mot « את Ath» est également ici:

« ויגרש את-האדם Et Iod a expulsé Ath Hei Adam.»

C’est ce que nous avons expliqué dans la conférence précédente, Paradis Perdu – Partie 1. Mais, ici nous expliquerons ce mystérieux mot « את Ath».

Pour synthétiser et comprendre ce que nous indiquons ici, nous allons voir un verset du livre de l’Apocalypse où nous lisons que lorsque le Seigneur Christ apparaît à Jean le Divin, il dit:

Pantokrator

«Je suis Alpha et Omega, le commencement et la fin, dit (ὁ κύριος kyrios) le Seigneur, qui est, qui était et qui sera (ὁ παντοκράτωρ pantokratōr) le Tout-Puissant.»

Le Livre de l’Apocalypse est écrit en Grec et c’est pourquoi il est écrit «Je suis Alpha et Omega». Cependant, lorsque le Livre de l’Apocalypse est traduit en Hébreu, nous ne lisons pas «Je suis Alpha et Omega», mais «אני האלף והתו Ani (Je suis) Aleph et Tav» parce que Aleph est la première lettre de l’alphabet Hébreu et Tav est la dernière. Que nous le lisons comme Alpha ou Aleph pour la première lettre, et Omega ou Tav pour la dernière – des alphabets Grecs et Hébreux respectivement – évidemment, entre eux, nous trouvons tout le reste des lettres des deux alphabets. Alors, en disant simplement: «Alpha et Omega» ou «Aleph et Tav» Jésus dit: «Je suis le Logos λόγος» qui, en Grec, signifie «Parole». En Hébreu, «Parole» est écrit דבר Dabar et du mot דבר Dabar dérive le livre, « דברים Dabarim» appelé en Français, Deutéronome. Dabarim דברים est pluriel et signifie «Mots». Le mot דבר Dabar est également associé à שם Shem, qui en Hébreu signifie «Nom». Du mot שם Shem dérive le mot שמי Shemi ou שמית Shemite, qui est traduit en Français comme «Sémite».

Le mot את Ath, sur lequel nous mettons l’accent ici, comme nous le voyons, est caché dans le mot בראשית Barashyth, que comme nous le savons, il s’agit d’un anagramme kabbalistique. Bri ברי est un mot Araméen qui signifie «pur» ou «clair» et se rapporte à את Ath ou שאת Sat qui signifie, «Un Séité» ou «dignité», le Logos du pur et clair Espace Abstrait Absolu dans lequel nous trouvons ש Shin, la trinité ardente de la création. Si nous approfondissons en Sanskrit, सत् Sat représente cette véritable essence immuable qui est attribuée à cette Semence Divine de l’Espace Absolu Absolu qui est sans forme, comme l’espace extérieur. Nous voyons donc comment le mot «Sat» en Hébreu et en Sanskrit se rapporte à la même abstraction.

Le Maître Samael dit qu’au commencement (בראשית Barashyth), les Elohim ou les Dieux pleuraient et suppliaient שאת Sat, le Logos, de ne pas commencer l’aurore du Jour Cosmique parce que cela implique l’Exil ou la Diaspora, le départ de ש Shin, la trinité ardente de la création, de l’Espace Abstrait Absolu, dans l’univers.

Vous pouvez demander: «Mais pourquoi devons-nous savoir ou pourquoi avons-nous besoin de savoir à ce sujet?» Nous devons comprendre cela parce que, dans la profondeur de notre Être même, de notre Conscience, nous avons un atome, un atome divin. Nous l’appelons atome, non pas parce qu’il s’agit d’un atome de chimie, mais dans le sens du mot Grec qui signifie «petit» ou «particule». Cet atome de ce vaste Espace Abstrait Absolu est quelque chose que chacun de nous a à l’intérieur; nous avons tous שאת Sat à l’intérieur. Sat שאת est dans la Kabbale appelé l’Ain Soph, à partir duquel nous avons émané.

DarkShiva

Diaspora ou Exil des Monades depuis l’Absolu

«L’espace est rempli d’univers, et alors que certains systèmes de mondes sortent de la Nuit profonde, d’autres arrivent à leur coucher de Soleil. Ici des berceaux, et là des sépulcres.

«Lorsque l’aurore du mahamanvantara est initiée, l’hétérogonie se dédouble dans l’homogénéité, et l’Armée de la Voix (les Elohim) naissent de nouveau pour créer de nouveau.

«L’univers a tremblé de terreur lorsque l’aurore du nouveau jour cosmique a été annoncée. Ensuite, un crépuscule étrange et effrayant a émergé dans la Conscience des Elohim et des êtres humains, et la Lumière Incréée a commencé à se retirer de leur Conscience. Les Elohim et les humains ont pleuré comme des enfants avant l’aurore du grand jour cosmique… Ensuite, le Logos Causal a rappelé aux Dieux et aux êtres humains leurs dettes karmiques et le pèlerinage de l’être humain d’un monde à l’autre a commencé. Enfin, ils sont arrivés sur terre, où ils vivent actuellement, soumis à la roue de la naissance et de la mort jusqu’à ce qu’ils apprennent à vivre selon la loi de l’amour.

«L’univers a émergé du sein de l’Absolu, et la Lumière Incréée a coulé dans un coucher de Soleil nostalgique. Ainsi, c’est ainsi que les Dieux et les êtres humains descendent dans l’ombre de l’univers.

«Le sacrifice était consommé, et la Kabbale s’est enregistrée dans son Arcane Majeur Douze. Si nous ajoutons le nombre douze en lui-même, il nous donne trois. Un est le principe masculin, le feu. Deux est le principe féminin, l’eau, le semen. Trois est l’univers, le Fils.» – Tarot et Kabbale par Samael Aun Weor

L’Ain Soph est cet atome divin, le ventre dont toutes nos Monades ont émergé. En effet, chacun d’entre nous a son propre שאת Sat individuel particulier ou Ain Soph. Ain Soph signifie «illimité». Ainsi, à l’intérieur de l’espace de ce que nous appelons le Père Universel Cosmique Commun, ces atomes apprécient ce que nous appelons le bonheur, mais sans connaître ce qu’est ce bonheur. Le devoir de chacun de ces atomes est de quitter l’Espace Abstrait et d’apparaître dans l’univers afin de créer, développer et acquérir une connaissance: la connaissance de leur nature divine. C’est la seule raison pour laquelle l’univers existe, et c’est ce que nous appelons ou ce que la Bible appelle, «le commencement». C’est Barashyth בראשית, un anagramme sacré qui a beaucoup de signification que nous avons étudié dans de nombreuses autres conférences. Il est également lié à ce que Jean le Divin de l’Évangile de Jean a déclaré:

«Au commencement était «שאת Sat» la Parole (le Verbe), et «שאת Sat» la Parole était avec Dieu et la Parole «שאת Sat» était Dieu.» Le même «Sat שאת» était au (בראשית Barashyth) commencement avec Dieu. Toutes les choses ont été faites par «שאת Sat»; et sans «שאת Sat» aucune chose n’a été faite. Dans «שאת Sat» est la vie; et la vie est la lumière des hommes. Et la lumière de «שאת Sat» brille dans les ténèbres; et les ténèbres n’ont pas compris «שאת Sat.» – Jean 1: 1-5

Lorsque nous parlons de שאת Sat (la Parole) qui, en Grec, est le Logos, nous pointons vers l’Alpha et l’Omega, Aleph et Tav.

Donc שאת Sat est un mot qui unit la Trinité au Logos immanifesté de l’Espace Abstrait Absolu. Expliquons cela davantage parce que de nombreuses religions parlent de la Trinité ou de la Sainte Trinité qui est le premier élément qui apparaît à partir de cet Espace Abstrait Absolu. Dans le Christianisme, la Sainte Trinité s’appelle Père, Fils et Esprit Saint. En Inde, cette Trinité s’appelle Brahma, Vishnu et Shiva. Dans la Kabbale, nous l’appelons Kether, Chokmah et Binah qui signifient Couronne, Sagesse et Compréhension. Ces trois éléments ardent avec l’Ain Soph forment une force, appelée Tetragrammaton, qui est «Sat שאת » ou le Logos λόγος. C’est ce que la Bible appelle Barashyth, qui est traduit par «Au début…»

Genèse déclare: «בראשית ברא אלהים Barashyth créa Elohim.» Cela signifie que Barashyth בראשית ou «ברי-שאת Bri-Sat», la Pure Unchangeable Séité créa une Divinité ou ce que nous appelons Elohim. Très intrigant, n’est-ce pas? Ceci est intrigant parce que la plupart du temps, nous pensons quand nous parlons d’Elohim, que ce mot se réfère à Dieu, le Créateur… Mais, en effet, Dieu est le Créateur, la Divinité qui émerge de «Sat שאת», l’Espace Divin Inconnaissable. «Sat שאת» est une propriété au-delà des Dieux et des Déesses. C’est pourquoi, nous disons que nous devons comprendre ce qu’est «Sat שאת», parce que chacun d’entre nous a sa propre unité, ainsi que sa propre déité ou Elohim ou Dieu à l’intérieur.

Ce que nous expliquons ici n’est pas seulement lié à une partie particulière de l’espace extérieur. Non, cela est également lié à cette déité que nous avons, c’est-à-dire notre Dieu individuel particulier, qui existe dans notre propre espace psychologique. C’est ainsi que nous comprenons que Dieu est «dieux». Le mot Hébreu Elohim signifie «Dieux et Déesses». Mais, en effet, tous ces Elohim ne sont pas développés en tant que cosmo-créateurs, comme l’explique le Maître Samael au début de cette citation. Ces Elohim ont commis des erreurs dans les jours cosmiques précédents, et c’est pourquoi ils entrent de nouveau dans la manifestation, afin de corriger ces erreurs cosmiques passées. Ces erreurs cosmiques sont au-delà de notre compréhension parce qu’elles ne sont pas les mêmes erreurs que nous commettons ici dans ce monde physique; non, nos erreurs sont quelque chose de très simple, très superficiel. Ce dont nous parlons ici, c’est des erreurs cosmiques.

Donc, שאת Sat, le Logos, est celui qui amène tous ces Elohim à se manifester. Nous les appelons Unités ou Monades, du Grec μονάς Monas, unité. La Monade est la Déité individuelle que chacun de nous a. Les millions de Monades qui ont émergé de l’Espace Abstrait Absolu l’ont fait à cause de שאת Sat, le Logos. Sans שאת Sat, le Logos, il est impossible pour les Elohim d’apparaître. C’est pourquoi Moïse a écrit:

בראשית ברא אלהים Barashyth créa Elohim

Sinon, écrit comme suit:

«Le commencement créa les Dieux.»

Cependant, comme les traducteurs ne connaissent rien au sujet de la Kabbale et de l’Alchimie, ils ont traduit ce verset comme «Au commencement, Dieu créa.» Nous ne nions pas que les Elohim ont le pouvoir de la Création, mais ils sortent de Barashyth qui est «le Commencement.» C’est pourquoi l’Evangile de Jean dit:

«Au commencement était la Parole, et la Parole était avec les Elohim et les Elohim étaient שאת Sat, le Logos λόγος.»

Ainsi, dans שאת Sat, il n’y a pas de désunion ou ce que nous appelons séparation ou division. Dans שאת Sat, tout se déplace avec la même verve parce que ses éléments appartiennent au même Tetragrammaton ou séité essentielle. C’est pourquoi pour simplifier les éléments de שאת Sat en un, on l’appelle Theomertmalogos.

Le Theomertmalogos est ce que Gurdjieff appelait la première émanation de l’Absolu Solaire. En Grec, Théos signifie Dieu. En Urdu et certains mots Grecs, Romains et Turcs, Mertma signifie «beauté». Mertma est lié à Splendeur. Cette beauté ou mertma n’est pas le genre de beauté que nous comprenons ici quand nous disons: «Oh! Cette femme est belle.» Non, cette beauté est ce que La Pistis Sophia appelle Martha, et dans la Kabbale s’appelle Tiphereth. Tiphereth en Hébreu signifie «splendeur» mais généralement il est traduit par beauté car tout ce qui a une telle splendeur ou «lueur» est magnifique. C’est ce que signifie ce mot mertma. λόγος Logos est «la Parole». Donc, le mot Theomertmalogos se réfère aux Elohim immergés dans Martha, cette glorieuse splendeur du Logos ou «Mertma Logos» que nous appelons שאת Sat.

Lorsque les Monades émergent de l’Espace Abstrait Absolu, elles apparaissent comme un rayon de lumière. Ce rayon de lumière émerge de שאת Sat, Theomertmalogos. Chacun d’entre nous a son propre rayon de lumière particulier. Ce rayon de lumière entre dans l’univers pour se développer en tant que Elohim.

Le Maître Samael affirme que l’Ain Soph a dans son sein trois atomes qui sont liés à la création: Père, Fils et Esprit Saint; Brahman, Vishnu et Shiva, etc. Ces trois atomes sont un héritage particulier à l’intérieur de chaque Ain Soph. Il n’y a pas un seul Ain Soph sans ces trois atomes. Ainsi, l’Ain Soph plus ces trois atomes est égal à quatre atomes, et c’est ce qu’on appelle Tetragrammaton, les quatre éléments au commencement de l’aurore. Ils émergent avec le devoir de la création. Avec ce qu’ils créent, ils se développent. Sans créer, ils ne peuvent pas se développer.

Chaque Ain Soph est illimité, avec des possibilités infinies. L’Ain Soph doit développer sa créativité cosmique ou son individualité, et c’est pourquoi il se dédouble et se développe dans l’univers. Cela se produit dans tout commencement, et c’est la Diaspora ou l’Exil de notre Père, notre Monade, depuis l’Absolu. C’est ce que Jésus a dit:

«Votre Père connaît ce dont vous avez besoin, avant que vous lui demandez. C’est de cette manière que vous devez prier:

«Notre Père qui êtes aux cieux, sanctifié soit ton nom. Que ton règne vienne. Que ta volonté soit faite sur la terre, comme elle l’est dans le ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien. Et pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous offenses. Et ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais délivre-nous du mal: car à toi appartient, le royaume, la puissance et la gloire pour toujours; Amen.» – Matthieu 6: 8-13

En effet, cette prière est une invitation à notre Esprit Logoique à descendre dans Tiphereth et à coopérer à l’intérieur de nous en tant qu’âmes, ainsi, au moyen de l’Initiation de Tiphereth, une coopération psychologique est établie; c’est ainsi que nous recevons et se développons avec שאת Sat intérieurement.

Le Maître Samael Aun Weor nous explique que, dans le sein de cet Espace Abstrait Absolu, il y a deux types d’atomes: les atomes qui ont déjà complété le travail et, par conséquent, apprécient le bonheur de l’Espace Abstrait Absolu et ceux qui n’en ont pas. Ceux qui ont complété le travail connaissent; ce sont des atomes illuminés, et le Maître Samael les appelle Ain Soph Paranishpana. Para est «absolu» et nishpana est «bonheur». Ain Soph Paranishpana sont des atomes avec un bonheur absolu, des atomes qui connaissent; mais la plupart de nos atomes individuels particuliers ne connaissent pas. C’est pour réaliser שאת Sat que nous sommes dans cet univers. C’est pourquoi le livre de la Genèse a été écrit, afin d’expliquer ce que nous devons faire pour développer cette étoile particulière qui est à l’intérieur de nous et revenir au sein du Père Universel Cosmique Commun, comme ce qui est appelé dans le Bouddhisme, un Dharmakaya ou Paramarthasatya, signifiant un atome avec la Conscience Absolue.

Un exemple de ces Êtres qui ont cette vaste lumière est le Maître Aberamentho. Il est le seul que nous, les Gnostiques, connaissons qui est revenu dans l’Ain, le Néant, la Lumière Incréée. Le Maître Aberamentho est connu sur Terre comme Jésus de Nazareth. Bien sûr, il y a d’autres Êtres qui sont également retournés, pas dans le sein du Père, mais à proximité. Ils apprécient également une grande lumière. C’est pourquoi nous, les Gnostiques, vénérons le Maître Jésus parce qu’il est le seul que nous connaissons qui est devenu un avec שאת Sat. Nous n’affirmons pas qu’il n’y a pas d’autres maîtres dans l’univers qui l’ont fait, mais sur cette planète Terre, le seul que nous connaissons à l’avoir fait, qui est entré dans la dernière limite de l’espace et l’a quitté pour aider cette humanité, est le Maître Jésus. Il y en a d’autres, comme Krishna, Bouddha, Zoroastre et beaucoup d’autres grands maîtres qui n’ont toujours pas entré dans l’Ain, mais seulement dans l’Ain Soph, cet autre niveau de l’espace et développent encore la perfection.

«Quand un univers est dissous, seul le souvenir de celui-ci reste dans la Conscience des Dieux. Avec ces souvenirs, l’univers de Pleroma est formé. Si quelque chose veut être retiré de ce lieu, il n’existe pas car ce n’est qu’un souvenir.» – Tarot et Kabbale par Samael Aun Weor

«La Séité Inconnaissable est l’Espace Abstrait Absolu, la Racine sans Racine de tout ce qui a été, est ou sera.

«Évidemment, la Cause Infinie et Éternelle est dépourvue de toute sorte d’attributs; c’est une lumière négative, une existence négative; elle est hors de portée de toute pensée ou spéculation…..

«Le Monde Divin, le domaine glorieux du Pleroma, est sorti directement de cette lumière négative, cette existence négative.

«Finallement, le Noûs, l’Esprit (Monade) ou Pneuma, contient en lui-même des possibilités infinies qui peuvent se développer durant la manifestation.» – Doctrine Secrète de l’Anahuac par Samael Aun Weor

En effet, Pleroma est le point principal de cette conférence, Pleroma explique ce genre de paradis cosmique que nos Monades ont perdu.

Au commencement, lorsque nos Monades ont perdu le bonheur du Père Universel, nos Monades ne l’ont pas perdu parce qu’elles ont fait quelque chose de mal; elles l’ont perdu parce que le devoir de chaque atome de l’Absolu est de connaître, d’acquérir la conscience de lui-même. C’est la seule cause de l’existence: connaître, acquérir la conscience de soi-même. Ce départ cosmique est appellé la Diaspora ou l’Exil. Tous ces éléments ignés qui sont à l’intérieur de שאת Sat, notre Étoile Intérieure sont ce que la Bible appelle «Israël», ceux qui sont exilés de cette Séité nommé שאת Sat.

Adam and Eve committing original sin, detail from Virgin of Victory, 1496, by Andrea Mantegna (1431-1506), tempera on canvas, 280x166 cm

Diaspora ou Éxil d’Adam et Eve depuis l’Eden

Un autre est l’exil depuis ce que nous appelons «Eden». L’univers de Pleroma n’est pas Eden; c’est au-delà de l’Eden. L’Eden dont parle le Livre de la Genèse est une autre histoire.

Lorsque les Monades ou les Esprits projetaient leurs propres éléments dans la création, ils commencaient à créer leur propre âme, à développer la Conscience ou à se connaître. Le Maître Samael explique cela. Ce rayon que nous appelons le Theomertmalogos a envoyé des rayons inconscients qui, pour la première fois, sont entrés dans la matière dans l’univers et descendent ainsi dans le règne minéral. Ils se sont d’abord développé dans le règne minéral, puis sont entrés dans le règne végétal, plus tard dans le règne animal, et quand, pour la première fois, ils entrent au niveau humanoïde, ils ont la possibilité de travailler sur eux-mêmes afin de créer ce qui en Hébreu est appelé la Merkabah ou le Chariot, qui est formé par quatre corps (corps physique, astral, mental et causal solaires) avec lesquels la déité s’habille afin de triompher dans l’Espace Abstrait Absolu. Mais quand ce rayon est entré dans le niveau humanoïde, nous lisons l’histoire d’Adam et Eve et comment ils ont perdu cet état. Au lieu de revenir dans l’Espace Abstrait Absolu, ils sont simplement devenus enchevêtrés dans la terre dans ce que nous appelons l’évolution et l’involution, à cause de l’identification à l’énergie sexuelle, car pour créer en tant que Elohim, il fallait se séparer en deux sexes.

Au commencement, la Bible explique que lorsque Elohim créa Ath Ha-Adam,

«… il créa את-האדם Ath Ha-Adam à son image, à l’image de Elohim il créa Ath Ha-Adam; homme et femme il les créa.»

En effet, lorsque nous lisons cela, la Genèse ne se réfère pas à un individu, mais un nom qui est Ha-Adam האדם l’image de את Ath, dans beaucoup d’individus. Ha-Adam האדם représente le הא Hei ou la Parole incarnée circulant dans Dam דם, le sang. Comme nous l’avons lu en Hébreu, le mot Ha הא ou Hei est la lettre Aleph et Hei qui implique le Theomertmalogos. La lettre Hei représente elle-même l’Ain Soph, parce que la lettre Hei est comme un utérus qui contient en lui-même les trois atomes de l’Absolu, représentés sous la forme de la lettre Aleph, formés par trois lettres, à savoir deux lettres Iod séparés par un Vav transversal.

L’orthographe de la lettre ה Hei est הא Hei-Aleph qui, en Hébreu, signifie «voici» et cela pointe vers notre Esprit particulier, l’Ain Soph, le Père, le Fils et l’Esprit Saint ou Kether, Chokmah, Binah, parce que tout le monde a le Tetragrammaton à l’intérieur. Lorsque cette Trinité avec l’Ain Soph crée l’homme, il est appelé Ha-Adam. Ha-Adam traduit en Français signifie «l’homme», mais les deux autres lettres après הא Ha sont Daleth et Mem. Daleth et Mem forment ensemble Dam דם, qui se traduit par «sang». Cela signifie que ce הא Ha ou Tetragrammaton circule dans le corps physique en tant que דם Dam, le sang. Donc, lorsque vous voyez cela, vous voyez la belle structure du mot Ha-Adam, l’homme. Ceci nous dit alchimiquement et kabbalistiquement que l’Ain Soph et la Trinité se manifestent et agissent à travers le sang.

C’est pourquoi, au commencement, la première race racine sur cette planète, ce Ha-Adam, était homme/femme. Dans leur physicalité, ils avaient les deux polarités, étant ce qu’on appelle «androgyne» (Andros = homme, gynika = femme). Les deux polarités de la création étaient dans le même corps. Cela se rapporte à la première race racine qui existait sur notre planète terre, qui était une cristallisation de ces Elohim au sujet desquels le Maître dit qu’ils ont commis les erreurs dans le jour cosmique passé. Ils étaient déjà développés mais pas parfaits. Ils ont donc créé cet Adam androgyne ou cette race racine qui existait au commencement. Ha-Adam n’était pas un homme. Ha-Adam représente beaucoup d’êtres humains, mais ils n’ont pas encore été séparés en sexes. Havah ou Eve, comme nous disons en Français, était toujours dans le corps de את-האדם Ath Ha-Adam, alors ces Êtres n’avaient pas besoin de l’acte sexuel pour se multiplier. Ils avaient le pouvoir de la création et de la multiplication à l’intérieur du corps.

Pour qu’une Monade acquiert la perfection et que les nouvelles Monades exercent la création, il est nécessaire et indispensable de séparer את-האדם Ath Ha-Adam (l’Adam androgyne) en deux moitiés et faire Adam et Eve. Si Eve ne sort pas de את-האדם Ath Ha-Adam ou l’Adam androgyne, alors les Monades ne peuvent pas acquérir la perfection. Ils ne peuvent rien faire, donc ce fractionnement est nécessaire. C’est pourquoi nous trouvons que Eve a été créée le septième jour. Ath Ha-Adam את-האדם, l’Adam androgyne, a été créé le sixième jour, mais quand Eve a été créée, c’était l’aurore du septième jour. C’est pourquoi le septième jour est très spécial.

Il est très important de comprendre qu’Adam et Eve séparés apparaissent le septième jour. À cette époque, après le fractionnement, les anges ont instruit les couples dans la façon d’accomplir l’acte sexuel afin de créer à l’intérieur d’eux-mêmes ce qu’ils avaient besoin pour entrer ou revenir dans l’Espace Abstrait Absolu. Mais, comme vous le savez de l’histoire de la Genèse, ces êtres humains ont commis l’erreur de manger le fruit défendu. Quel est ce fruit de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal? Eh bien, c’est l’âme du semen (graine), l’énergie sexuelle.

Il est arrivé que lorsque ces Monades étaient au niveau des animaux (le règne animal), ils ont forniqué parce que les animaux suivent leurs instincts. Il est naturel qu’un animal atteigne l’orgasme car il ne rationalise pas. Ils se multiplient seulement saisonnièrement pour multiplier leurs espèces. Mais lorsque ces âmes sont entrées dans les corps humains pour la première fois, les anges que la Bible appelle les Cherubim les ont instruit. Ils ont dit: «Maintenant que vous allez hériter d’un corps humain, vous ne devez pas forniquer, c’est-à-dire, vous ne devez pas accomplir l’acte sexuel avec l’orgasme parce que le but de la création est de créer à l’intérieur de vous avec l’âme du semen, les éléments nécessaires pour retourner au Père et uniquement avec l’énergie sexuelle vous pouvez faire cela. Alors, ne mangez pas du fruit de cet Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal qui est au centre de votre corps car le jour où vous le faites, vous mourrez au niveau humain et vous reviendrez au niveau bestial d’où vous êtes venus. Vous devez monter, sinon vous allez descendre et involuer.»

Donc, au commencement, il est indiqué dans toutes les traditions que les Lemuriens ont été séparés en deux sexes. Ils ont été guidés par les Cherubim (également appelés Elohim) qui leur ont instruit comment effectuer l’acte sexuel dans les temples. On leur a donné tous les conseils et les instructions nécessaires pour accomplir et apprendre l’acte sexuel en tant qu’êtres humains. Ils ont dû apprendre patiemment car, lorsqu’ils étaient des animaux, il était naturel que l’animal atteigne l’orgasme et perdre la matière sexuelle, dans laquelle se trouve la substance dont nous avons besoin pour créer les corps solaires. De toute évidence, les animaux perdent cette substance facilement et ils créent seulement dans le monde physique. C’est pourquoi le Roi Salomon, en parlant de cette racine actuelle, a dit:

«Car ce qui arrive aux enfants de האדם, H’Adam arrive aux bêtes; la même chose les arrive: comme l’un meurt, ainsi l’autre meurt; oui, ils ont tous un souffle; de sorte que האדם H’Adam n’a aucune prééminence sur une bête: car tous est un souffle. Tous vont dans un endroit; tous sont de la poussière, et tous retournent à la poussière.» – Ecclesiastes 3: 19

Les gens ne comprennent pas ce mystère et ils pensent que juste en croyant en quelque chose, ils vont naître de nouveau dans le Royaume des Cieux ou qu’ils rentreront simplement dans le Père, à travers des croyances. Dans ce monde physique, nous avons besoin de l’énergie sexuelle pour naître. Dans les plans intérieurs, nous avons besoin d’énergie sexuelle, mais le processus est différent. Donc, les humanoïdes faisaient cela, mais un jour, comme il est écrit, ils ont commis l’erreur de tomber dans la génération animale. Ils ont mangé «le fruit» et ils ont perdu l’état humain dans lequel ils se trouvaient, et ont quitté le Paradis, qui est appelé Eden. Ils ont également perdu la possibilité de travailler sur eux-mêmes pour retourner au sein du Père et depuis ce temps-là, l’humanité a été perdue. C’est pourquoi la Bible dit:

«Et ‘ Iod chassa את Ath, H’Adam»- Genèse 3:24

blake-seven

La Lettre Iod

La lettre י Iod, qui est au début de יהוה, est un archétype très profond. La lettre י Iod est juste un point, le premier point qui apparaît de l’Espace Abstrait Absolu. À l’intérieur de ce point se trouve précisément את Ath, la parole, qui contient les vingt-deux archétypes dont nous avons besoin pour créer. Ce point ou י Iod est ce que nous trouvons dans Yesod, le sexe.

Dans le coccyx de ce graphique, nous trouvons le mot יסוד Yesod écrit en Hébreu. La première lettre de יסוד Yesod est la lettre י Iod. Cela laisse le mot סוד sod en Hébreu, qui signifie «secret». Alors, quand nous disons «יסוד Yesod» nous déclarons Iod-Sod «le secret de la lettre Iod,» un secret qu’ici-bas, dans Malkuth, nous trouvons précisément dans les organes sexuels et à la racine de la colonne vertébrale aussi, le niveau de l’appareil génital.

Dans le graphique, nous trouvons également écrit perpendiculairement le mot האדם H’Adam. En-bas de la lettre ה Hei nous trouvons tous les sephiroth. Dans la forme de la lettre א Aleph, nous trouvons la lettre Iod en-haut et en-bas d’une lettre transversale Vav, qui représente la colonne vertébrale; le Iod en-haut représente Kether, et la lettre י Iod en-bas est dans Malkuth, la dixième sephirah. Ainsi, Aleph contient les dix sephiroth en-haut et en-bas. La lettre י Iod est la dixième lettre de l’alphabet Hébreu. Ainsi, la lettre י Iod contient dix sephiroth. Cela signifie qu’en connaissant comment manipuler la lettre י Iod en-bas, nous créons à l’intérieur de nous l’Homme Intérieur fait à l’image de Dieu ou י Iod en-haut; c’est parce que l’image de Iod en-haut, qui est האדם H’Adam est caché dans le י Iod de יסוד Yesod, le sexe dans Malkuth.

Voilà pourquoi il est écrit: «Et il chassa l’homme» – Genèse 3: 24, qui est traduit kabbalistiquement comme: «ויגרש את-האדם Et י Iod chassa את Ath, du Hei d’Adam», ce qui signifie, à travers l’orgasme bestial, leי Iod en-bas a été expulsé, chassé, du Hei de האדם Ha-Adam, et avec lui את Ath, le Logos. l’image d’Adam est dans י Iod à l’intérieur de la deuxième Hei de יהוה, qui représente Yesod, le sexe. Quand les fornicateurs éjaculent leur spermatozoïde, ils éjaculent י Iod de leurs parties génitales, ainsi que leur את Ath, leur Logos, leur Alpha et Omega, parce que את Ath est dans le יIod.

Voilà pourquoi le Christ dit : «Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin» ou l’Aleph et Tav avec lesquelles tout est créé, car au commencement était la Parole. Donc, chaque lettre de l’alphabet Hébreu ou את Ath, la Parole de Dieu est impliqué dans la création.

Etudions la Parole articulée; par exemple, lorsque les hommes entrent dans la puberté et que les testicules commencent à créer des spermatozoïdes, la voix se transforme en une voix d’un homme adulte. De même, chez une femme la tonalité de ses voix change. Ainsi, la voix, la gorge, est liée au sexe. La gorge et les parties génitales sont intimement liées.

Alors, évidemment, au commencement la Parole, le Logos «את Ath» utilisait l’énergie sexuelle pour créer. Nous, au niveau où nous sommes en ce moment, connaissons seulement comment créer physiquement et nous n’avons pas besoin de vous donner une conférence pour vous dire comment. Tous les animaux savent sans lire une conférence, n’est-ce pas? Alors comme Salomon dit:

«Car ce qui arrive aux enfants de האדם H’Adam arrive aux bêtes; la même chose leur arrive: comme l’un meurt, ainsi meurt l’autre; oui, ils ont tous un même souffle; de sorte que האדם H’Adam n’est pas plus qu’une bête, car tous est souffle. Tous va dans un même lieu; tous sont de la poussière, et tous retournent à la poussière.» – Ecclésiaste 3: 19

Quelle est la différence entre les bêtes irrationnelles et nous, les enfants de האדם H’Adam, nous, les bêtes rationnelles? C’est le raisonnement, n’est-ce pas? Seuls nous, bêtes rationnelles, pouvons apprendre à utiliser la Parole pour créer; mais, pour cela nous devons connaître comment la Parole est liée à l’énergie sexuelle comme nous l’avons expliqué dans la première conférence.

Donc, quand la Bible dit que י Iod chassa את Ath de H’Adam cela signifie que «la graine» (le Logos, la substance, l’essence) de l’homme et de la femme, Adam et Eve atteignant l’orgasme dans l’Eden a été éjecté de leur organisme; donc, par conséquent, ils ont perdu leur état humain virginal et sont entrés dans l’état animal. C’est la raison pour laquelle ils ont été chassés de l’Eden, parce que dans l’Eden nous trouvont seulement האדם H’Adam qui est l’homme qui n’a jamais atteint l’orgasme, ou qui n’a jamais éjaculé la graine ou forniqué. L’humanité Édénique sait comment transmuter la libido sexuelle. Encore une fois, les animaux forniquent puisque c’est une fonction instinctive animale. Nous ne pouvons pas blâmer les animaux parce qu’ils ne savent pas, mais nous savons.

En cette époque les gens fornicateurs se justifient en disant: «nous sommes humains,» ils s’appellent eux-mêmes humains, mais ils ignorent qu’ils ne sont pas humains parce que nous avons été chassés de cet état depuis longtemps; nous avons été chassés de l’Eden. Nous sommes tombés dans ce monde tridimensionnel qui est le monde tridimensionnel pour des humanoïdes ou des bêtes intellectuelles de forme humaine. Les vrais humains sont dans la quatrième dimension, qui est appelée Eden. Les Humanoïdes disent, «mais les animaux se comportent comme nous, regardez-les?» Oui, ils le font, c’est vrai; ainsi, ils justifient leur dégénérescence en pointant les animaux irrationnels. Si les animaux le font, c’est parce que c’est logique pour eux de le faire, mais ce n’est pas logique pour nous. Ils ignorent que nous ne sommes pas au niveau humain. Nous sommes tombés de ce niveau parce que nous avons expulsé le Logos de notre système – le Logos que les Chrétiens appellent le Christ. Donc, pour être un vrai Chrétien, nous devons garder les Logos à l’intérieur, qui est dans l’énergie sexuelle. Mais nous perdons cette énergie sexuelle de nombreuses manières, car en cette époque la Fornication est très populaire. Vous pouvez en apprendre davantage sur Internet. Vous n’avez même pas besoin d’aller à l’école parce que vous pouvez en apprendre davantage sur Internet sur la façon d’expulser votre force sexuelle de votre propre corps de différentes façons que les gens applaudissent et ils pensent que c’est normal. Nous, dans cette école, enseignons ce qui est normal et non ce qui est anormal.

AdamEveRaphael

William Blake a peint l’Archange Raphaël enseignant à Adam et Eve au Paradis. Raphaël, conformément à l’Astrologie, est le Logos qui est en Grec est Hermès, le Dieu Mercure, le messager des Dieux. En Hébreu, il est appelé Raphaël. C’est étonnant de voir que le Logos, Mercure ou Hermès se rapporte à l’Hermétisme, lié au mental, à la Parole (Mercure = la Parole) et à l’énergie sexuelle. Comme nous le voyons dans la peinture, Raphaël enseignait à Adam et Eve comment tirer profit de l’Arbre de la Connaissance du Bien & du Mal, Ob et Od, qui, dans les Caducée de Mercure est représenté par les deux serpents ou deux polarités de l’énergie sexuelle. Adam et Eve ignorèrent beaucoup de ces choses ainsi ils ne pouvaient pas vaincre le serpent tentateur et ils ont mangé du fruit. Ce serpent tentateur n’est rien d’autre que l’énergie sexuelle circulant à travers leur système nerveux. Lorsque vous voyez des images du système nerveux, vous le trouverez comme une forme serpentine. C’est dû au fait que l’énergie, l’énergie sexuelle, se manifeste dans le corps d’une manière sinueuse comme il circule dans le corps.

Donc, cela ne signifie pas littéralement qu’un serpent est venu et a parlé à Eve, parce qu’Adam représente l’énergie serpentine du système nerveux central, et Eve l’énergie serpentine des parties génitales chez les deux sexes. Eve, les parties génitales, est la mère de toute vie, c’est ce que le Livre de la Genèse déclare. Adam (le cerveau) dit,

«Ceci sera appelé «אשה Ishah», parce qu’elle a été prise deאיש ‘Ish.»

Esh אש est feu en Hébreu.

«Et Adam donna le nom de sa femme Eve; parce qu’elle était la mère de tous les vivants;»

Eve est le créateur de toutes les formes, de toute vie. En Hébreu, il ne se prononce pas Eve, mais חוה Chavah un nom dérivé de חי Chai qui signifie «vie». Cela est compréhensible quand on lit Chavah en Hébreu, il est traduit par; «Oh oui, la vie». Mais en Français quand nous disons Eve, cela n’a pas de sens kabbalistique. Pour cela, nous devons étudier la langue originale de la Bible pour comprendre חוה Chavah qui est חי Chai, la vie.

Donc alchimiquement nous disons que Adam est le cerveau et Havah est l’organe sexuel. Facile! Adam et Eve sont à l’intérieur de nous, n’est-ce pas? Eve est la mère de toutes les formes, oui bien sûr. D’où venons-nous? Du cerveau? Non. Du fond du coeur? Non, nous venons de l’organe sexuel de notre mère et nous étions neuf mois dans son ventre. Mais avant d’être dans le ventre de notre mère, en tant que spermatozoïde nous étions dans les testicules de notre père. Alors voyez-vous cela? C’est ce que la Bible appelle חוה Chavah, l’énergie créatrice des deux sexes. חוה Chavah apparaît comme l’organe sexuel, masculin et féminin, et c’est précisément la division des sexes. Pour créer physiquement nous avons besoin du sexe opposé. C’est facile à comprendre. Toutefois, pour créer intérieurement, nous avons aussi besoin des deux polarités et c’est la raison pour laquelle le mariage est saint sur le chemin de l’autoréalisation. C’est pourquoi le mariage est si saint. Mais les hommes et les femmes ont besoin de savoir comment utiliser leur propre חוה Hava.

Donc, ces mots «Adam» et «Eve» se rapportent vraiment à différents niveaux, à savoir, Adam, l’homme, Eve, la femme; Adam, le cerveau; Eve, les organes sexuels. Et il y a d’autres niveaux, mais aujourd’hui, nous n’allons pas trop profondement, pour que vous ne soyez pas confus. La principale chose est ceci, Adam et Eve sont dans notre physicalité. Avec Adam, nous pensons, il est notre cerveau et nous utilisons Adam, notre cerveau pour penser. Avec חוה Chavah/Eve, les organes sexuels, nous nous multiplions. Simple! Mais, vous pourriez demander: «Eh bien, si Adam et Eve sont le cerveau et l’organe sexuel, qui sont Kain et Abel?»

William_Blakes_Cain_and_Abel

Kain et Abel

Expliquer ces mystères est précisément le point de cette conférence; puisque, alchimiquement nous savons qui sont Kain et Abel.

Quand vous lisez la Genèse vous trouvez que le mot את Ath est toujours très caché, entre beaucoup de mots. Lorsqu’on ajoute la lettre ה Hei à la fin de את Ath, nous trouvons le mot אתה Athah. את Ath est le Logos; אתה Athah signifie «vous». ואתה V’Athah, «et vous.» Ce sont des mots alchimiques qui cachent beaucoup de choses. Par exemple, le mot שאת Sat signifie dignité, et nous voyons clairement le mot את Ath caché là; donc quand nous permuttons la lettre Shin de שאת Sat et la mettons au milieu de celui-ci, nous lisons אשת Ashath, qui signifie femme (épouse). Si nous enlevons la lettre Aleph de שאת Sat nous trouvons alors le nom שת Seth, qui est le 3e fils d’Adam et Eve. Il est écrit:

«Et Adam connu – את-חוה Ath-Chavah – (Eve, sa femme); et elle conçut, et את-קין engendra Ath Kain, et a dit, j’ai obtenu un homme – Ish איש – de את-יהוה Ath-Jehovah. Et elle enfanta encore את-אחיו Ath Ahav, son frère, את-הבל Ath Habel et הבל Habel, רעה צאן mauvais moutons, et Kain était un laboureur de האדמה Ha-Adamah, le sol.» – Genèse 4:. 1, 2

Les traducteurs de la Bible traduit את-הבל Ath Habel comme Abel. Et parce qu’ils ne comprennent pas ce que le mot את Ath signifie, ils ont juste écrit Eve au lieu de Ath-Chavah, Kain au lieu de Ath Kain, et Seigneur au lieu de Ath-Jehovah. Ils ne voient pas que le mot את Ath est le fiat lumineux et spermatique de Barashyth בראשית, le commencement.

Le verset précédent, Genèse 3: 24, déclare kabbalistiquement que le י Iod en-bas a été expulsé, chassé, du Hei de האדם Ha-Adam, et avec lui, le את Ath, le Logos. Ainsi, la Genèse 4: 1, 2 explique comment subséquenciellement Adam, le cerveau, connu – mieux dit, a absorbé – à travers l’orgasme, le את Ath d’Eve, l’organe sexuel, sa femme. Ainsi, Adam, le cerveau, à travers les mouvements péristaltiques de l’organe sexuel après l’orgasme a absorbé à travers Eve un sinistre את Ath et a créé את-קין Ath Kain, qui est devenu un mental sensoriel, à l’intérieur d’Adam, à l’intérieur du cerveau. La même chose nous est arrivé; à travers l’orgasme, nous avons créé Kain, qui est le mental intellectuel sensoriel.

Nous devons engendrer un mental solaire créatif, mais pas un mental intellectuel sensoriel. Nous avons besoin d’un mental solaire qui comprendra את Ath, la parole de Dieu, notre propre Monade, notre propre Esprit; mais, malheureusement, nous avons créé Kain, qui est un mental qui s’identifie au monde physique, un mental qui voit à travers les yeux, sens à travers le nez, entend à travers les oreilles, goûte à travers la langue et perçoit avec les mains à travers le toucher; un mental qui dit: «ceci est le monde physique, c’est ce qui existe.» Le mental sensoriel est appelé Kain. Voilà pourquoi il est écrit:

«Et dans le processus du temps (évolution) il arriva, que Kain a apporté du fruit de האדמה Ha-Adamah, le sol en offrande à יהוה. «Et Abel, lui aussi, a apporté des premiers-nés de son troupeau et leur graisse. Et יהוה a apprécié Abel et son offrande. Mais Kain et son offrande Dieu n’a pas apprécié. Et Kain fut très irrité, et son visage fut abattu.» – Genèse 4: 3, 5

Kain apporta «les fruits de son travail sensoriel,» parce qu’il était un esclave du corps que la Bible appelle Adamah, le mental sensoriel apporta les fruits de son travail et a dit: «Dieu, regarde ce que j’ai apporté pour vous». Comme en cette époque, nous dirions: «Dieu! Je suis médecin, j’ai le titre de médecin ou d’avocat, j’ai ceci, j’ai ce titre… etc.» Avec notre mental sensoriel, nous avons créé cette société, mais, quand nous allons et offrons nos titres à Dieu, il vous demandera: «et qu’avez-vous fait pendant tout ce temps de votre vie sur la terre» et vous direz: «Oh, j’ai construit une maison, une famille, ma fille est une avocate, une actrice, et je suis un médecin», alors Dieu dira: «Je ne me soucie pas de cela.» Il devez être créatif à l’intérieur, pas à l’extérieur.

Les choses de ce monde physique sont maîtres mots de la publicité que tout le monde peut obtenir, c’est pourquoi Dieu méprise les offres de Kain, qui est notre mental intellectuel sensoriel. Regardez la superficialité de cette société en cette époque, nous offrons des choses superflues. Les gens ne travaillent pas psychologiquement sur eux-mêmes.

«Et Abel, il (au moyen de l’Alchimie Sexuelle) a également apporté (au cerveau) des premiers-nés (force sexuelle animale) de son troupeau (sperme) et leur graisse (nous avons besoin de beaucoup de graisses, mais le type naturel, saturé pour produire des hormones sexuelles). Et יהוה a apprécié Habel et son offrande:» – Genèse 4: 4

«À cause de cela la colère de Kain a été éveillée et il a été fort irrité et donc nous lisons que quand ils étaient dans le champ (Yesod, sexe), il est tombé sur son frère Abel et le tua. À partir de ces mots dans l’Écriture nous en déduisons qu’une querelle a éclaté entre eux respectant la sœur jumelle d’Abel, qui est confirmé par le rendu traditionnel des mots: «Et elle enfanta à nouveau avec son frère Abel,» montrant qu’Abel est né avec une soeur jumelle.» – Zohar

Habel הבל signifie «vanité» et «souffle». Nous savons que la science de la respiration, la science de Habel, l’âme-souffle. Habel הבל est le deuxième accouchement d’Eve, l’organe sexuel. Le développement de Habel, l’essence, dans une Âme Humaine est accomplie lorsque nous apprenons la science de l’Alchimie. Durant l’acte sexuel, nous devons contrôler notre processus respiratoire, nous devons contrôler les deux polarités de notre respiration, de sorte que la force centrifuge devient centripète; de cette façon, l’énergie sexuelle, de nos testicules ou ovaires, fluera vers l’intérieur et vers le haut, vers le cerveau. Habel הבל représente aussi l’essence, une étincelle de נשמה Neschamah, «l’âme» qui est alimentée par l’énergie sexuelle. En tant que souffle, Habel est א Aleph qui nourrit דם Dam, le sang dans notre cœur. דם Dam, le sang devient dans l’organe sexuel les premiers-nés du troupeau de Habel, le souffle, qui, à travers l’Alchimie Sexuelle monte à la glande pinéale, le siège de l’âme.

«L’ascension de l’énergie séminale au cerveau est réalisée grâce à une certaine paire de cordons nerveux qui, sous la forme d’un huit, se déroulent magnifiquement à droite et à gauche de l’épine dorsale. Nous sommes maintenant arrivés au Caducée de Mercure avec ses ailes de l’Esprit qui sont toujours ouvertes. Cette paire de cordons nerveux mentionnés ne peuvent jamais être trouvés avec le bistouri (scalpel), parce qu’ils sont de nature semi-éthériques, semi-physiques.» – Samaël Aun Weor

«Et יהוה אלהים Iod-Havah Elohim forma את-האדם Ath Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah, le sol, et souffla dans ses narines נשמת חיים Neshamoth Chayim, les souffles de vie; et האדם HaAdam devint une âme vivante.» – Genèse 2: 7

Cela signifie alchimiquement que lorsque nous sublimons la vie, l’âme du sperme, nommée Habel (souffle), nous devenons alors une âme vivante. Donc, quand nous travaillons avec l’âme du sperme dans l’Alchimie Sexuelle, nous développons l’Âme Humaine à l’intérieur, même si nous sommes tombés; mais, c’est la manière d’acquérir la connaissance du bien et du mal, parce que nous sommes tombés dans le mal, puisque nous nous multiplions comme les bêtes. Alors, quand nous commençons à comprendre cela et développons la connaissance des Elohim, Dieu à l’intérieur, notre Monade intérieure, notre Dieu intérieur, est heureux avec nous et est heureux avec lui, et c’est la raison pour laquelle la Genèse dit que Iod-Havah était satisfait de l’offre de Habel.

C’est à travers la fornication, à travers l’orgasme, que Kain tua Habel, le souffle de vie. Ainsi, quand nous regardons le comportement sexuel de cette société, nous ne voyons rien de nouveau.

«Quel avantage a un homme de toute la peine qu’il prend sous le Soleil? Une génération passe, et une autre génération vient: mais la terre demeure éternellement. Le Soleil aussi se lève, et le Soleil se couche, et inconsidérément revient à sa place où il s’est levé.» – Ecclésiaste 1: 3-5

Tout le monde adore le fornicateur Kain. Quand vous leur parlez de Dieu ou de l’Esprit Solaire, ils vous regardent et pensent, cet homme ou cette femme est retardé; ils commencent à parler des illusions des gens qui pensaient que le Soleil était Dieu, n’est-ce pas? Pourquoi les ignorant rient quand nous disons que nous adorons le Soleil? Quand ils adorent aussi le Soleil, mais d’une manière ignorante, connaissent-ils la valeur des vitamines? Oui, ils la connaissent. Alors, d’où obtiennent-ils ces vitamines? Ils les obtiennent à partir des plantes et des minéraux, etc. Et d’où ces plantes obtiennent-elles ces vitamines appelées «vie»? Pensez-vous que ces plantes pourraient obtenir cela s’il n’y avait pas de Lumière Solaire? Alors les ignorants adorent aussi le Soleil, n’est-ce pas? Les anciens adoraient aussi le Soleil, mais pas de manière stupide comme le pensent les ignorants, que les anciens adoraient ce cercle qui est au centre de notre système solaire. Nous le savons parce que le Soleil est le centre de vie du règne minéral, du règne végétal, du règne animal et nous, et si nous savons comment gérer cette énergie alors nous nous développons.

Mais, les ignorants pensent de cette façon et ils ne réalisent pas que pour transformer leur mental, ils ont besoin d’énergie et ils obtiennent cette énergie du Soleil. Imaginez s’il n’y avait pas de Soleil; la planète mourait. La Lumière Solaire est le centre de la vie à l’intérieur de chaque univers. Ainsi, donc, adorer le Soleil est sage, mais seulement quand nous savons comment. Pas comme ces gens qui pensent; «Oh! ils adorent juste quelque chose d’une manière ignorante», et donc les ignorants ignorent qu’ils ignorent.

Donc, c’est ce que signifie Habel; comprendre cela et utiliser les exercices de respiration pour nourrir l’âme, le mental. Mais Kain tua Habel. Si Dieu dit que vous avez tué Habel, cela signifie que vous ne l’avez pas tué à l’extérieur; ce n’est pas un meurtre que vous effectuez à l’extérieur, en dehors de votre corps. C’est quelque chose que vous faites à l’intérieur. Votre mental tue les aspirations de votre âme chaque fois que vous poussez de côté l’Esprit et c’est pourquoi en cette époque tout le monde vénère Kain.

Kain a dégénérait en ce que la Bible appelle «Lamech,» parce que le fils de Lamech est Tubal Kain (un instructeur de chaque artificier en airain et fer, et une sœur de Tubal-Kain est Nahemah); ils représentent tous les deux l’involution psychologique alchimique du mental protoplasmique. Lamech signifie en Hébreu « bon pour rien» et c’est la situation. Lamech est celui qui dit: «Si Kain a tué Habel et doit être punis 7 fois alors je, Lamech, dois être punis 7 x 7 parce que j’ai, à travers l’involution, tué plus que Kain a fait.» Et il est fier, n’est-ce pas? Parce que dans cette époque et les gens tuent plus que Kain a fait; ce qui signifie que non seulement ils tuent les aspirations de leur âme, mais aussi à l’extérieur et ils tuent leurs frères et sœurs et ensuite comme Lamech, ils justifient leurs crimes avec beaucoup de mots indolents.

Voilà pourquoi le Roi Salomon dit dans son livre Ecclésiaste,

«Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités; tout est vanité.»

Quand vous lisez en Français et vous allez dans la source de cette écriture, vous trouvez que Vanité est en fait traduit par Habel, et que Habel signifie aussi souffle et âme, mais les traducteurs de la Bible ont écrit «Vanité des vanités». Il pourrait aussi être souffle des souffles ou âme des âmes. Alors, quand vous ne connaissez pas la Kabbale, ils disent: «Cela n’a aucun sens. Que signifie souffle des souffles ou âme des âmes?» Vanité des vanités sonne mieux parce que tout le monde aime la vanité. Alors, les Maîtres du Zohar disent: «Pourquoi Salomon a dit Vanité des vanités?» Vanité est une et vanités est pluriel donc au moins deux. Donc, vanité des vanités signifie trois, n’est-ce pas? Et ces trois sont six parce qu’il le répète à nouveau, «Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités» donc cela signifie six souffle et quand il dit : «tout est vanité», cela signifie encore une vanité. Donc il y a sept vanités ou sept souffles. Ces sept souffles se rapportent aux sept Sephiroth inférieurs. Chesed est le premier parce qu’il plane sur les eaux créatives au commencement de la création de l’homme – Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod, Yesod et Malkuth. Ce sont les sept souffles, et les sept souffles sont également des Âmes, n’est-ce pas?

Alors, qu’est-ce que «vanité des vanités»? Le kabbaliste dit: «Eh bien, c’est facile: Nephesh, Ruach et Neschamah ». Ce sont les trois âmes qui sont à l’intérieur de chaque Monade, à savoir,

  • Nephesh: l’Âme Animale
  • Ruach: l’Âme Pensante
  • Neshamah: l’Âme Spirituelle

Pour en savoir plus au sujet de cela nous devons entrer dans ces études. Nous n’allons pas expliquer ces trois âmes maintenant parce que c’est vaste, mais ces trois âmes sont en relation avec Chesed/Ruach, Geburah/Neschamah et Tiphereth/Nephesh Chaiah. Donc, nous trouvons ces trois âmes à différents niveaux.

Ensuite, il est répété «vanité des vanités» pointant les trois autres sephiroth inférieur, n’est-ce pas? Et quand il a dit: «Tout est vanité», cela signifie que tout dans ce monde physique de Malkuth, tout est vanité, tout est âme, tout est souffle, n’est-ce pas? Pouvons-nous exister pour une seconde sans respirer? Oui, mais pendant une minute, pas. Nous avons besoin du souffle et le souffle se rapporte aux poumons et les poumons se rapportent à l’oxygène que nous connaissons purifient Dam, l’âme ou le sang en d’autres termes. Le sang (דם) purifié par l’oxygène (א) est appelé אדם Adam et c’est la raison pour laquelle la lettre א Aleph symbolise l’air – «Ahhhhh-Dam» – et alors l’âme purifiée circule dans tout le corps. C’est ce que «vanité des vanités» signifie.

Les 49 Niveaux de Lamech la Génération de Kain, le Mental

Alors, «Tout est vanité» dans Malkuth, comment pouvons-nous expliquer cela? 7 x 7 = 49. 49 souffles, ou 49 âmes, sont dans notre corps. Les 49 niveaux de Lamech sont réduits à 4 + 9 = 13. Treizième nous rappelle Seth qui a coupé le corps de son frère Osiris en 14 pièces, mais seulement 13 pièces ont été trouvées.

Osiris était un roi très sage et puissant, et était aimé et respecté par le peuple Égyptien. Malheureusement, son frère Seth était très jaloux de son frère; ainsi, Seth a commencé à former un plan pour tuer Osiris et s’asseoir sur son trône. Ainsi, une nuit, Seth a tué Osiris et a coupé son corps en quatorze pièces. Ceci afin de s’assurer que le corps d’Osiris ne sera jamais trouvé, et jeter les morceaux dans le Nil.

    «Tous les progrès dans ces études sont basés sur la Kabbale.

    «Le quatorzième Arcane est la chasteté, les transmutations, les eaux. Il faut travailler dur en ciséllant la pierre (Yesod-sexe), sans laquelle la transmutation sexuelle ne peut être atteinte.»

    «Quand Isis, la Mère Divine, l’épouse et la soeur d’Osiris, avait l’intention de ressusciter Osiris, elle ne trouvait que «treize» pièces; la quatorzième pièce, qui était le phallus, n’a pas été trouvée. Treize est la mort; il est évident qu’Osiris doit passer trois jours dans le sépulcre, et ces trois jours équivalent aux trois étapes de la décapitation de l’ego (Kain). Isis a trouvé treize pièces, et elle n’a pas trouvé la quatorzième, le «phallus», parce que chaque élément lubrique était déjà mort en Lui.» – Samael Aun Weor

Comme Osiris, Habel est mort, parce que – הבל הבלים Habel Habelim – représentent le נשמת חיים Neshamoth Chayim – ou 7 souffles de vie dans chacun des sept corps de – האדם לנפש חיה HaAdam L’Nephesh Chaiah – la véritable âme vivante humaine, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod, Yesod, Malkuth, cela parle kabbalistiquement. Alors, vous direz: «Quoi, je n’ai jamais entendu parler au sujet de ça avant?» Oui, parce que vous avez seulement lu la Bible sans connaître ses racines. Le véritable humain a sept corps. La Bible peut-elle justifier cela? Oui, bien sûr, c’est écrit dans la Genèse que Dieu a tout fait en sept jours, les sept jours de la création. Dans quel but? Pour créer l’être humain, spirituellement parlant. Voilà pourquoi le septième jour Adam est placé dans Eden et quand Eve a été sorti d’Adam, il a dit: «Ceci est l’os de mes os et la chair de ma chair. Eve sera ma femme et avec elle, je serai le créateur du vivant.» Mais, Kain représente le mental de ceux qui ont choisi de créer à la manière animale, parce que animalistiquement parlant, tout le monde peut générer de la manière animale. La génération de Kain qui se termine par Lamech représente les animaux, les egos, que nous avons créé. Il est écrit:

Lamech

«Et Lamech dit à ses femmes, Adah et Zillah, Écoutez ma voix; vous épouses de Lamech, écoutez ma parole: car (dans mon cerveau) J’ai frappé (les sept corps de) l’homme (איש de feu) de ma blessure (mon orgasme), et (dans mon cœur les sept souffles d’) un jeune homme de ma blessure (mon spasme). Si Kain sera vengé sept fois, vraiment Lemech sept fois sept fois.» – Genèse 4: 23, 24

Nous devons donc choisir la manière spirituelle ou la manière bestiale.

Alors, «Vanité des vanités, Vanité des vanités, tout est vanité» comme vous lisez dans l’Ecclésiaste se rapporte aux 49 fois que notre souffle, Habel, le jeune homme, est mort aux mains de Lamech. En Gnosticisme nous apprenons toujours et disons que nous devons connaître tous les défauts, tous les vices, tous les aspects animaux que nous avons à l’intérieur psychologiquement. Nous devons l’étudier dans les 49 niveaux du mental protoplasmique.

Vous entendez cela et vous vous demandez: «Quels sont ces 49 niveaux?» Écoutez, un véritable humain a sept corps et tout le monde, lorsque vous travaillez avec le secret du Iod dans Yesod et créez à l’intérieur les sept corps de l’être humain, vous développez dans chaque corps sept vertus ou souffles de ce corps. Ces sept vertus ou souffles sont synthétisés dans le Livre de l’Apocalypse. Jean le Divin dit; «Allez enseigner aux sept églises d’Assiah». Quand les gens ne sont pas kabbalistes et lisent «Assiah» il disent, «Attends une minute; il parle du continent de l’Asie.» Seuls les kabbalistes savent qu’il se réfère à la physicalité parce que dans la Kabbale, dans l’Alchimie, le corps physique est appelé Malkuth, le Royaume, qui est dans Assiah ou dans le monde de l’action et de la matière. Il est aussi appelé Adamah, qui est le sol. Il a beaucoup de noms. Alors Assiah, le monde de l’action et de la matière, est précisément le corps physique.

Cela signifie qu’à l’intérieur de notre physicalité, précisément dans Klipoth, notre infraconscience, subconscience et inconscience, nous avons Habel, notre âme, notre souffle, divisé en 49 niveaux, donc nous devons nettoyer les 49 niveaux de notre mental protoplasmique. Pourquoi? Parce que le mental est Kain. Kain a tué Habel. Donc, en d’autres termes quand Kain a tué Habel, il a pris les sept souffles, les sept âmes de chacun des sept corps, et a conditionné les âmes selon le matérialisme dans les sphères de l’enfer. Nous avons donc besoin de purger, de retirer ces vertus ou souffles de l’enfer, Klipoth, notre infraconscience, subconscience et inconscience, et les restaurer dans chacun des corps des sept corps, chaque corps a sept souffles; donc 7 x 7 = 49 souffles, c’est ce qui est appelé Annihilation Bouddhiste ou Purgatoire.

Les sept souffles ou âmes sont à l’opposé des sept péchés capitaux ou sept racines pécheresses de Kain, à savoir, la luxure, l’orgueil, l’envie, la colère, la paresse, l’envie et la gourmandise.

Maître Samaël Aun Weor indique que les défauts les plus difficiles à annihiler sont ceux qui ont piégés les sept souffles de Atman parce qu’à l’intérieur des corps protoplasmiques lunaires, ces défauts ressemblent à des vertus, et ils le sont, mais des vertus piégées qui sont utilisées par Kain dans le mauvais sens. Qui est ce Atman? Atman est Chesed, l’Esprit.

Quand j’avais analysé toutes ces 49 niveaux et les défauts liés à mon propre Esprit, mon propre Intime, mon propre Dieu intérieur, j’étais dans la Méditation, puis je suis entré en extase et mon Être est apparu et il m’a dit: «J’ai aucun ego» et alors j’ai dit: «Oui, nous verrons; Je ne comprends toujours pas.» Quand je suis revenu à mon corps j’ai dit: «Oui, mon Être intérieur n’a pas d’ego mais où sont les défauts liés à lui parce qu’il est Atman/Chesed?» «Oh!» Dis-je, «ces défauts sont à l’intérieur de moi. Ces défauts qui ressemblent à des vertus sont à l’intérieur de moi dans mon mental. Il est propre, mais cette partie, ces niveaux de mon Esprit étaient à l’intérieur de moi quand je suis tombé et sont à l’intérieur de Kainan, mon mental». Cela ne signifie pas que si vous allez à l’Esprit, vous trouverez des esprits là-bas qui sont très mauvais. Non! L’Esprit est toujours pur, mais malheureusement certaines parties de cet Esprit sont à l’intérieur de vous sont piégées à l’intérieur de votre Kain, dans votre mental, dans votre ego, et ce sont les vertus que nous utilisons dans le mauvais sens. Afin de découvrir cela, je le regardais et en même temps j’enseignais la connaissance, la Gnose, à un certain groupe de Gnostiques. Je leur ai dit quelque chose avec laquelle lui, mon Être, était en désaccord. Et quand je l’ai regardé, je cherchais à interpréter. Il a dit: «C’est ridicule, c’est l’ego», mais pas son ego en moi, plutôt ego en moi qui ressemblait à une vertu, vous savez? Un exemple; vous marchez dans la rue et vous trouvez un mendiant, n’est-ce pas? «S’il vous plaît donnez-moi de l’argent, j’ai besoin de manger», alors vous en tant qu’un bon Chrétien ou Gnostique que vous êtes, vous dites: «Combien avez-vous besoin?» Le mendiant dit: «Donne-moi 1 $». Vous dites: «D’accord», et vous lui donnez cela. Vous avez aidé un mendiant et vous continuez à marcher et vous vous dites: «Je suis bon.» La bonté est Gedulah, un autre nom pour Chesed qui signifie «charité». Vous devez être charitable et c’est bien, n’est-ce pas? Ensuite, vous continuez à marcher. Est-ce bien? Oui, n’est-ce pas? Puis, sans que vous le sachiez ce mendiant se retourne, recueille l’argent et dit: «Oh! maintenant j’ai 10 $ et j’ai assez pour acheter des drogues.» Alors inconsciemment vous avez aidé ce mendiant, ce toxicomane, à recueillir l’argent pour acheter plus de drogues. En d’autres termes, vous n’avez pas fait le bien, vous avez fait le mal, mais vous ne saviez pas. C’est ce que mon Être m’enseignait.

Pour faire le bien, vous devez savoir comment faire le bien. Il y a beaucoup de gens qui font du travail de bienfaisance, beaucoup de bonnes choses, mais les gens utilisent cette charité dans le mauvais sens; donc nous devons nous éveiller. Alors, comment connaissez-vous quoi faire? Lorsque vous marchez dans la rue, comment connaissez-vous si cette personne a vraiment besoin d’acheter quelque chose à manger? Comment connaissez-vous si elle dit vraiment la vérité ou si elle est une personne qui ment pour acheter de l’alcool ou de la marijuana? Vous devez vous éveiller, ce qui signifie que lorsque vous atteignez le niveau de Atman, votre Esprit, Chesed, Gedulah, bonté, vous développez certains sens où vous sentez l’honnêteté de la personne devant vous ou la délicate personne malhonnête qui essaie de prendre votre argent pour nourrir ses vices. En cette époque, nous trouvons beaucoup de ces personnes. Ainsi, la charité et la compassion pour faire le bien est positif, mais nous devons savoir comment. Voilà pourquoi le monde est comme il est, parce que beaucoup de gens profitent du bon cœur des gens qui utilisent leurs vertus dans le mauvais sens. Donc, vous voyez que, être un Chrétien, être Musulman, être un Juif ou un véritable Bouddhiste n’est pas une question d’action dans le monde réel; faisant le bien qui, à long terme est mauvais. Nous devons savoir comment utiliser les vertus. Comme le Livre de l’Apocalypse dit, vous devez vous éveiller, et c’est un processus.

Donc, quand vous méditez, renseignez-vous à ce sujet parce que nous avons beaucoup de vertus, des actions positives que nous réalisons dans ce monde physique qui appartiennent à ce niveau de Chesed que nous faisons dans le mauvais sens parce que nous ne savons pas comment le faire. Voilà pourquoi Maître Samaël Aun Weor explique que vous devez aller en profondeur dans la Méditation et comprendre dans les 49 niveaux de votre mental, votre Kain, ce défaut. Dans ce cas, cette vertu, n’est-ce pas? Vous dites: «Oh! c’est ma vertu». Non, c’est un défaut qui utilise votre vertu dans le mauvais sens. C’est précisément la raison pour laquelle cet arbre est appelé Bien & Mal. Tout d’abord, au début, vous ne pouvez pas voir le bien que vous faites dans le mauvais sens, vous ne pouvez voir le mal et il y a beaucoup de mal que nous faisons. Ensuite, nous commençons à analyser et nous allons plus loin, de plus en plus profond, nous entrons dans d’autres niveaux et lorsque nous atteignons le niveau de Chesed alors vous voyez votre Père parfait et plein de vertus. Lorsque vous revenez dans le monde physique vous dites: «Je veux imiter mon Atman, mon Dieu. Il est toujours charitable, parfait» et vous allez là dans le monde physique imitant votre Père qui est bien, mais l’imiter consciemment, pas bêtement, et faire la charité et de bonnes choses pour les gens qui n’en ont pas besoin et vous pensez, «Oh! Oui, je suis bien parce que je l’ai fait.» Qu’est-ce qu’une bonne charité à notre niveau? Donner la doctrine. C’est une bonne charité parce que nous parlons contre Kain. Nous voulons réanimer Habel, les sept niveaux de Habel dans chaque corps, les 49, afin d’atteindre la perfection. suivez-vous cela? C’est un travail intérieur et c’est la raison pour laquelle Dieu dit celui qui tue Kain doit être puni sept fois, et Lamech qui est bon pour rien dit: «Eh bien, si Kain était puni sept fois alors je dois être puni 7 x 7», qui signifie c’est pire. Nous sommes vraiment Lamech, n’est-ce pas? Si nous réussissons alors Adam et Eve viennent et disent: «Et Adam connut encore sa femme et il engendra le troisième fils, Seth.» Alors il dit: «Eh bien, maintenant j’ai Seth qui est un remplacement de Habel que Kain a tué.» Seth émerge du travail que nous devons faire, depuis Sat.

Donc, c’est précisément la signification de l’explication psychologique d’Adam & Eve, Kain & Habel et Seth; qui était le bon fils, qui peut être vu parce qu’il dit Seth avait un fils et son nom était Enoch ou Enosh. Nous avons expliqué dans d’autres conférences que ce Enoch ou Enosh signifie «Être Humain» ou Maître illuminé qui naît à l’intérieur de nous. Lorsque la Bible parle de la généalogie d’Adam & Eve, Kain & Abel, Seth et toutes les autres personnes qui apparaissent comme les descendants d’Adam, comprenez que c’est une généalogie psychologique. Nous devons apprendre à lire la Bible de ce point de vue, afin de comprendre la Genèse. C’est ainsi qu’il faut comprendre le Paradis Perdu. Nous n’allons pas entrer dans l’ensemble de la généalogie ici parce que nous avons déjà, et expliqué peu à peu dans la première conférence de cette série; dans cette conférence, nous poursuivons ces explications, peu à peu, de sorte que vous puissiez comprendre que ces éléments du livre de la Genèse sont à l’intérieur, internes, psychologiques, et non en dehors de nous. Ne pensez pas, «Adam et Eve étaient un certain couple qui a vécu il y a longtemps dans un beau jardin.» Le jardin est votre corps. Adam est votre cerveau. Havah/Eve est votre énergie sexuelle. Kain est votre mental – pécheresse, le mental animal – qui est né parce que vous avez enfreint la loi. Habel est cette âme qui commence à connaître le bien et le mal et plaît à Dieu, votre Dieu Intérieur, parce que la bonne chose au sujet de ce travail est quand vous commencez à vous connaître vous-même alors dites: «Oh! ce Kain est vraiment très fort en moi, ce mental est très fort, mais je dois garder patience», parce que le Maître Jésus dit,

«Avec de la patience vous possèderez vos âmes.»

Que âmes? Habel Habelim, la Nephesh, Ruach et Neschamah, ce sont les âmes que nous devons posséder, mais nous devons faire beaucoup de travail d’Alchimie Sexuelle pour créer les corps solaires, pour que nous puissions les posséder.

Voilà comment nous revenons dans le Paradis Perdu d’abord, puis plus tard, nous retournons dans l’Espace Abstrait Absolu triomphants, illuminés, parce qu’avons fait le travail à l’intérieur.

Ce n’est pas que nous croyons en cela parce que ce n’est pas une question de croire. C’est facile de croire. Faire est une chose difficile. Cette «pratique» est physique et psychologique et spirituelle, nous devons faire ce lien. Cette «connexion» est ce que nous avons dit, nous avons séparé nos âmes de notre Être et nous devons nous reconnecter à notre Esprit à nouveau. Comment pouvons-nous dire cela en Latin? En Latin, nous l’appelons «religare» qui est traduit en Français par «religion». Cela signifie unir à nouveau, se reconnecter, coller à nouveau l’âme avec l’Esprit, mais cela est un long travail.

Celui qui doit être annihilé est Kain. Kain doit être tué et annihilé parce qu’il est juste un animal à l’intérieur de nous. Voilà pourquoi Maître Samaël Aun Weor dit: «Nous devons tuer Kain qui est la Lune, le mental.» Ne cherchez pas Kain en dehors de vous-même. Vous le portez dans votre cerveau, il est à l’intérieur de vous, très vivant et aime tuer tous les jours parce que Kain tue Habel chaque jour à travers son comportement animal; à partir de notre naissance jusqu’à notre mort. Kain aime croire en Dieu. Kain pense qu’en croyant en Dieu il est fait, il va revenir au Paradis et revenir à l’Absolu. Il pense «Je suis revenu ici pour retourner au Paradis, à l’Eden et à l’Absolu parce que je crois en Jésus. C’est facile.» Voilà ce que pense Kain. Cependant, il est écrit dans la Bible que Kain doit être tué, annihilé et nous devons subir la transformation à l’intérieur de nous, allons nous serons victorieux. Le Kain que nous avons est très gras.

Comme je vous l’ai dit à propos de l’expérience avec mon Être intérieur qui m’a dit: «Je n’ai pas d’ego», alors après avoir entendu cela j’ai réalisé, «Oui, bien sûr, vous n’avez pas d’ego, mais je l’ai et c’est pourquoi je suis en disgrâce parce que ces vertus que vous utilisez à bon escient, je les ai utilisé d’une façon très stupide.» Pourquoi? À cause de mon Kain, donc, j’ai dû apprendre à développer cela pour faire le bien avec conscience et non pas seulement mécaniquement comme beaucoup de gens ou comme nous le faisons, en d’autres termes.

Questions et Réponses

Étudiant: Donc, plus tôt dans la conférence sur les diapositives, il décrit comment les Cherubim avec l’épée flamboyante a été placé à l’Orient de l’Eden et plus tard, il a dit que Kain a été exilé dans la terre de Nod qui est à l’Orient de l’Eden ce qui implique que l’Eden de la perspective de Nod est à l’Occident. Samaël Aun Weor dit dans la Révolution de Belzébuth que vous aviez sur cette même diapositive que la porte de l’Eden est toujours à l’Orient alors pourquoi nous avons Moïse disant une chose et Samael disant une autre?

Instructeur: Samael a dit: «Par conséquent, la femme est à l’Orient de nous, parce qu’elle a (la Yoni) la porte de l’Eden, et cette porte est toujours vers l’Orient.» Donc, cela est parfaitement expliqué. L’utérus de la femme est Eden, est Yesod, la quatrième dimension; en Hébreu Eden signifie «bonheur». Cette humanité est sortie de l’utérus d’une femme ou de l’Éden, n’est-ce pas? La Nature récapitule et répète toujours les événements, ainsi nous sommes sortis à travers l’Orient, comme nous sommes physiquement sortis de la yoni de la femme. Physiquement parlant, nous sommes sortis à travers la Yoni de notre mère. Donc, Maître Samaël dit Eden est l’utérus de la femme, parce que la yoni de la femme est la porte de l’Eden. Nous sommes sortis parce que nous étions à l’intérieur de son utérus, nous étions heureux, elle nous nourrit à l’intérieur, n’est-ce pas? Ainsi, l’analogie nous dit que, quand nous sommes sortis de l’utérus de notre mère et sommes entrés dans ce monde physique où nous sommes tous malheureux et souffrons beaucoup, de même, quand nous étions dans l’Éden, l’utérus de la Mère Nature, nous étions heureux, mais nous sommes sortis, parce que nous avons forniqué. Alors, comme tout autre Être, nous étions heureux quand nous étions dans l’Eden, son utérus, n’est-ce pas? Ainsi, de son utérus qui est l’Orient, nous sommes tombés dans Malkuth qui est l’Occident, n’est-ce pas?

Maintenant, sous un autre angle, dans le cercle de Malkuth, la terre, nous expérimentons le coucher du Soleil et le lever du Soleil, autrement dit, Occident et Orient; ainsi, la terre de Nod qui est à l’Orient avant de l’Eden, est Malkuth, l’Occident, où le Soleil se couche, et les sombre dans les Limbes ou l’Enfer. Comme il est écrit:

«Quel avantage un homme a de toute la peine qu’il prend sous le Soleil (ou la terre où le Soleil se couche)? Une génération passe, et une autre génération vient: mais la terre demeure éternellement. Le Soleil aussi se lève, et le Soleil se couche, et inconsidérément revient à sa place où il a pris naissance.» – Ecclésiaste 1: 3-5

Donc, à cause de fornication, à travers les portes du sexe, nous quittons encore et encore Yesod, Eden, l’Orien où le Soleil se lève, qui comme vous le dites est Malkuth, qui se rapporte à l’Orient et l’Occident, n’est-ce pas? Mais ce n’est pas seulement lié à Malkuth ; rappelez-vous que Klipoth est à l’intérieur de Malkuth, parce que Nod, est Limbes qui est dans Klipoth. Il est écrit:

«Voici, tu m’as chassé ce jour de la face de la terre (Malkuth); et de ta face je serai caché; et je serai un fugitif (à travers les lois du retour et de la récurrence) et un vagabond sur la terre. Et Kain sortit de la présence de יהוה, et il a habité dans la terre (en vagabondage) de Nod (Limbes), à l’Orient de l’Eden» – Genèse 4:. 14, 16

Nod est Limbes. Cela signifie qu’avant de tomber dans les Limbes, Kain comme tout élémental animal, vivait dans le Paradis terrestre de la quatrième dimension, mais quand Kain a tué Habel, il est tombé dans la terre de Nod qui est Limbes, la première sphère de l’enfer, la demeure de l’ego, et est devenu un fugitif et un vagabond dans Malkuth, la terre.

Présentement, nous sommes tous venus des Limbes, la terre de Nod et avons pris la physicalité, mais, les animaux irrationnels viennent de l’Eden. Quand nous les animaux intellectuels mourons où allons-nous? Nous retournons à Nod, dans les Limbes, et des Limbes nous retournons à nouveau dans ce monde physique, portant un nouveau corps physique.

Cain

Et où ce Kain a trouvé son épouse? Kain a trouvé son épouse dans la terre de Nod, qui est Limbes. Cela signifie que Kain, notre mental intellectuel animal a trouvé sa femme et a forniqué avec elle dans les Limbes. Ainsi, ce Kain, notre mental intellectuel animal, trouve une femme dans la terre de Nod, mais qu’est-ce que nous trouvons dans la terre de Nod? Dans la terre de Nod, qui est dans Klipoth, nous trouvons l’essaim ou générations de Lilith et Nahémah, ou un essaim fantôme de Adah et Zillah עדה צלה les deux épouses de Lamech. Parce qu’il est écrit que Lamech, qui est bon pour rien, avait deux femmes dans la terre de Nod parce qu’il était la génération de Kain. Donc, en d’autres termes, l’enfer, Klipoth, Limbes, Nod, est l’endroit où nous vivons inconsciemment. Physiquement, nous voyons le Soleil, mais quand nous mourons où allons-nous? Est-ce que nous allons au ciel? Non! Mais c’est là que les gens aimeraient aller, ils disent: «Nous voudrions aller au ciel.» La vérité est que nous allons tous à la terre de Nod qui est Limbes. Nous avons 108 possibilités de revenir dans l’Occident, ce monde physique, afin de faire ce que nous devons faire; et que devons-nous faire? Nous devons annihiler Kain afin de ne pas retourner dans Nod, car le contraire de Nod est Eden.

Ainsi, entre Nod et Eden nous trouvons Malkuth, l’Occident, autrement dit, entre la terre de Nod (Limbes), qui est Klipoth, Géhenne, qui est à l’Orient de l’Eden et Yesod qui est Eden, est Malkuth, la face de la terre. Comprenez, étant donné que la terre de Nod est dans les entrailles de la terre, et la terre est Malkuth, les deux sont à l’opposé de Yesod, qui est Eden. Voilà comment tout cela est caché dans le livre de Moïse. Ainsi, lorsque le Maître Samael a expliqué cela, si vous connaissez l’Alchimie et la Kabbale, c’est évident, mais les gens ne connaissent pas l’Alchimie et la Kabbale et ils ne comprennent seulement pas que l’Occident est Malkuth, où nous vivons physiquement, l’Orient, où le Soleil se lève, est Eden; mais plus bas, à l’Orient de l’Eden, à savoir, l’Occident, l’autre côté, où le Soleil se couche dans les entrailles de Malkuth, est Limbes. Limbes est gouverné par la Lune et Yesod est aussi gouverné par la Lune. Malkuth est également gouverné par la Lune. Même Hod est gouverné par la Lune, donc, autrement dit, nous sommes tous lunatiques.

Étudiant: En relation au bonheur et comment nous entrons dans cette réalité pour développer ce sens de ce que cela signifie d’être heureux. Je me demandais comment vous définissez le bonheur? Est-ce une idée d’abstraction mentale?

Instructeur: Eh bien, le bonheur est quelque chose que nous devons expérimenter. Dans ce monde physique ce que les gens appellent bonheur est le plaisir brutal des plaisirs comme boire. Apparemment, ils sont heureux quand ils boivent et ont appelé le fait de boire ou fumer de la marijuana ou consommer de la drogue, être heureux, donc, ils pensent que le vice est le bonheur. Mais c’est juste la bestialité brutale. Le bonheur lui-même est quelque chose qui naît à l’intérieur. Nous étions dans ce bonheur au commencement, quand nous étions dans le sein de l’Éternel Père Cosmique, mais nous ne savions rien à ce sujet. C’est similaire, par exemple, si une fourmi entre en ce moment à travers cet espace sous la porte et nous célébrons un mariage et tout le monde est heureux. La fourmi entre là et se promène, mais personne ne remarque que la fourmi entre là parce qu’il est si petit et que la fourmi n’a aucune idée du bonheur ou du plaisir que nous éprouvons parce que nous sommes à un parti. Toutefois, si cette fourmi travaille sur elle-même et devient un être humain et connaît à ce sujet, c’est différent, n’est-ce pas? Ainsi, la même chose avec les Monades, dans le sein du Père, elles jouissent du bonheur, mais elles ne savent pas ce qu’est le bonheur; elles sont à l’intérieur du sein et elles ignorent beaucoup de choses et c’est pourquoi le Père Universel Cosmique Commun les a expulsé dans l’univers afin qu’elles développent la connaissance. Quand elles reviennent, elles jouissent d’un bonheur comme le Fils Prodigue et elles voient que vraiment l’endroit où elles étaient quelque chose de si beau, mais elles n’avaient pas connaissance de cette beauté avant.Voilà pourquoi chaque particule de cet Espace Abstrait Absolu a la possibilité de prendre conscience, mais il y a le libre arbitre. Ce n’est pas quelque chose que nous devons faire par la force. Vous devez le faire avec votre propre volonté et c’est pourquoi Maître Jésus dit,

«Beaucoup sont appelés mais peu sont élus.»

Qui est celui qui choisit? C’est vous-même, quand vous faites le travail. Nous sommes ici parce que nous choisissons d’être ici, parce que notre Être Intérieur veut que nous développons la conscience et retournons, revenons.

Il y a beaucoup de gens qui ne se soucient pas de cela, et ils appellent cela une illusion, ils disent: «Je ne veux pas perdre mon temps sur ces superstitions. Je veux faire de l’argent et être un milliardaire, n’est-ce pas?» Ils pensent que c’est le but de la vie. Imaginez sortir hors de l’Espace Abstrait Absolu avec une conscience afin de se cristalliser en tant qu’Être Humain seulement pour faire de l’argent. Est-ce cela le but de la vie? Allez… alors je voudrais être né comme une banque, n’est-ce pas? L’argent est nécessaire, il est nécessaire, mais nous devons mettre nos pieds sur le sol. Nous avons besoin d’argent pour manger, payer le loyer parce que c’est la façon dont cette société a dévéloppé. Oui, nous avons besoin d’argent, mais ne vous identifiez pas à lui. Il y a beaucoup de gens qui n’ont pas beaucoup d’argent et ils sont heureux à leur propre niveau, bien sûr.

Étudiant: Vous avez parlé d’erreurs, nous faisons des erreurs et comment les Dieux avaient fait des erreurs. Nous connaissons l’erreur du Kundartiguateur avec l’Archange Sakaki, n’est-ce pas? Pouvez-vous en parler?

Instructeur: Il y avait, dans le temps de la Lémurie, des âmes de certaines Monades qui se rendirent compte que si elles ne font pas le travail alchimique, elles sombrent dans l’involution donc, par conséquent, parce qu’elles n’ont aucun intérêt à l’autoréalisation, elles voulaient se suicider, car elles savaient que tôt ou tard elles finiront par sombrer vers le bas. C’est une histoire qui est écrite dans de nombreux niveaux et que nous devons comprendre, car il est de notre devoir de s’autoréaliser, mais pas par la force et il y a beaucoup de Monades qui ne veulent pas la réalisation. Ce processus cosmique doit être suivi, doit être effectué par de nombreuses Monades qu’elles aiment ou pas. Il y a 3000 cycles (x 108 vies) possibilités pour qu’une Monade fasse ce qu’elles ont à faire. En fin de compte, si la Monade ne le fait pas, c’est son choix, mais au moins elles avaient les 3000 cycles de possibilités.

Dans les archives akashiques de chaque manifestation sur chaque planète, il y a beaucoup d’histoires d’erreurs commises par certaines Monades qui étaient déjà autoréalisées où elles ont commis des erreurs, mais ces erreurs étaient à un niveau supérieur. Donc, il y a beaucoup de choses à corriger pour atteindre la perfection, il y a plusieurs façons karmiques de l’acquérir. Les règles sont données, mais nous ne sommes pas obligés de les suivre. Ceci est le point et la beauté de celui-ci, parce que le Père Abstrait Absolu nous donne la liberté alors quand nous revenons dans le sein du Père, après avoir perdu 3000 fois d’involution, nous n’avons personne à blâmer sauf nous-mêmes. Vous avez eu l’opportunité, vous ne le vouliez jamais donc c’est ainsi, vous perdez et vous revenez comme un échec. Il y a d’autres Monades qui ne sont pas comme ça. Elles reviennent à chaque cycle et elles disent, «Je dois faire le travail pour revenir au Père en vainqueur.» Ainsi, dans le sein du Père, il y a des Elohim qui sont des vainqueurs, mais il y a d’autres Monades là-bas qui n’a jamais aimé le faire. Donc, s’ils voulaient juste vivre la vie comme tout le monde ici… que pouvons-nous faire? Personnellement, je ne suis pas comme ça, mais il y a d’autres personnes qui aiment cela et je respecte si elles ne veulent pas le faire, c’est ok. Je veux le faire bien. Je veux enseigner cela et rechercher ces âmes qui veulent le faire aussi parce que nous devons aider et voilà ce que nous faisons. Nous sommes à la fin de cette race racine. Combien va suivre ce chemin? Qui sait parce que cela dépend de la volonté de chacun d’entre nous.

Étudiant: À propos de Kain, l’intéllect et les sensations; l’intéllect dépend des sensations, ainsi Kain pense que les sensations se rapportent au bonheur. Même notre psychologie tridimensionnelle est basée sur cela, même nos pensées abstraites se nourrissent de ce monde matériel.

Instructeur: C’est un très bon point parce que notre propre Kain particulier pense que le bonheur se rapporte à toutes les sensations de nos cinq sens. Kain déclare, si nous sommes heureux, c’est à cause de ce que les cinq sens nous donnent, le confort, etc. Tout ce que nous voyons dans cette vie physique remplissent notre mental et beaucoup de gens se sentent bien seulement avec cela, ils disent: «C’est assez pour moi.» Mais, quand nous commençons à développer les sens de Habel, l’âme, nous voyons que ce monde tridimensionnel n’est pas la seule chose, et qu’il y a plus de choses au-delà. Ensuite, nous pénétrons dans le sein de ce que nous appelons le vrai bonheur qui n’a rien à voir avec la satisfaction des sens dans ce monde physique qui est la seule chose que les gens savent. Voilà pourquoi les gens veulent gagner de l’argent afin d’avoir une belle maison. Ils disent,«C’est le rêve américain», n’est-ce pas? Mais vraiment pour beaucoup le rêve américain est le cauchemar américain parce qu’ils ne peuvent pas l’obtenir. Alors Kain a aussi des cauchemars.

Étudiant: Pouvez-vous parler un peu de la différence entre H’Adam et Adam Kadmon?

Instructeur: Adam Kadmon est le groupe de toutes les âmes, Elohim qui ont acquis la perfection. Ceci est appelé Adam Kadmon et se rapporte au premier triangle de l’Arbre de Vie. Rappelez-vous que le premier triangle de l’Arbre de Vie est Kether, Chokmah, Binah. C’est Adam Kadmon. Les gens disent: «Mais l’ensemblede l’Arbre de Vie est Adam Kadmon.» Oui, Kether gouverne le premier triangle, Chokmah le deuxième triangle et Binah le troisième triangle, donc l’ensemble de l’Arbre de Vie est Adam Kadmon auto-réalisé. Toute personne qui autoréalise son Arbre de Vie est un Adam Kadmon en lui/elle-même et le groupe qu’ils forment tous est ce que le Maître a appelé «l’Armée de la Voix,» les Elohim qui au commencement de l’aurore de ce Jour Cosmique ont créé l’Univers. C’est Adam Kadmon, mais nous, les personnes ici, nous sommes H’Adam. Pas Kadmon parce que, pour être Kadmon, nous devons autoréaliser tous les Sephiroth à l’intérieur, c’est-à-dire, être conscient de ce que je suis en train de parler, vous voyez? Parce que c’est une chose d’en entendre parler et une autre chose d’être conscient de cela. Lorsque vous êtes conscient de cela, vous comprenez tout et vous dites: «D’accord, c’est cela, je réalisecela.» Avant cela, nous sommes juste des kabbalistes intellectuels, mais nous devons devenir des kabbalistes intuitifs.

Eh bien, je vous remercie beaucoup et nous vous invitons à méditer.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Paradise Lost, Part 2