Machinerie de l’Âme 04 : Sexe, le Pouvoir de l’Âme

mots_04_jordan_riverLe Fleuve Jourdain (ירדן) signifie «descente» et représente l’énergie qui descend dans l’être humain.

Notre sujet d’aujord’hui concerne un sujet très épineux lié au sexe.

Nous avons tous des croyances très puissantes sur ce qu’est le sexe en relation avec nous. Lorsque vous combinez cela avec la spiritualité ou la religion, nous avons deux sujets très difficiles.

En ce qui concerne le titre, notre conférence, Sexe, le Pouvoir de l’Âme, pour beaucoup de gens, cela peut sembler un thème inhabituel. Lisons deux citations de Samael Aun Weor pour donner une certaine clarté:

Le sexe peut libérer ou asservir l’être humain. Personne ne peut atteindre l’intégrité, personne ne peut être profondément autoréalisé sans énergie sexuelle. Le sexe est le pouvoir de l’âme.

L’Énergie Sexuelle est sans aucun doute l’énergie la plus subtile et la plus puissante qui soit normalement produite et transportée à travers l’organisme humain. Tout ce qu’un être humain est, y compris les trois sphères de pensée, de sentiment et de volonté, n’est autre que le résultat exact, des modifications distinctes de l’Énergie Sexuelle. – Le Mariage Parfait

Lorsque nous donnons des conférences sur l’autoréalisation de l’Être, ou sur n’importe quel sujet sur la religion ou la spiritualité, et que nous manquons le composant lié au sexe ou à la sexualité, nous manquons quelque chose d’extrêmement important. Nous devons d’abord comprendre pourquoi l’Énergie Sexuelle est l’énergie la plus puissante, et pourquoi les «trois sphères de pensée, de sentiment et de volonté» sont les conséquences de la modification de l’Énergie Sexuelle. Nous devons comprendre ce que cela signifie.

Nous devons réfléchir profondément sur cela, parce que le sexe ou la sexualité est au cœur même de notre Être. Nous ne devons pas essayer d’avoir une réponse, une réponse sexuelle ou avoir une attraction à un moment donné. Cela arrive. C’est toujours là. Elle ne se termine jamais, elle ne s’arrête jamais. Ce flux de créativité, d’énergie génératrice ou Énergie Sexuelle.

Bien sûr, le corps physique vieillit et peut commencer à perdre la capacité de manipuler ou de recevoir cette énergie, mais intérieurement (dans l’âme), elle est toujours là. Celui qui sait utiliser son énergie sexuelle reste puissant dans leurs années 80. Mais, à un niveau culturel, nous abusons du sexe, et nous perdons maintenant la capacité de manifester l’impulsion sexuelle. Les hommes de seulement 40 ou 50 ans doivent prendre une pilule pour avoir des rapports sexuels. Une étude récemment publiée a révélé que le nombre de spermatozoïdes chez les hommes a diminué de 50% en 40 ans, dans le monde Occidental. La forme la plus fréquente de cancer chez les femmes est le cancer du sein. Pour les hommes, c’est le cancer de la prostate. Ces faits sont des marques de dégénérescence dans notre monde moderne «civilisé», en raison de l’abus de notre énergie sexuelle.

Pour vraiment commencer à comprendre la nature de notre énergie sexuelle, c’est assez difficile. Nous devons réfléchir à l’état actuel de notre situation et à ce qui se passe. Peut-on en arriver à la racine? Parce qu’à chaque instant, nous avons beaucoup de dimensions ou d’aspects différents de notre Être lorsque nous pensons «J’existe» ou «J’éprouve ce moment». Quels sont tous les facteurs qui entrent en jeu, se croisent à «ce» moment?

Nous pouvons essayer simplement cela dans un peu de flux d’énergie.

Nous avons un continuum d’expérience. Nous vivons constamment, d’instant en instant. Nous appelons ou ressentons cette expérience comme «Être». Nous nous connaissons, d’instant en instant. Eh bien, on peut dire, nous avons des perceptions du monde extérieur. Appelez-les des impressions ou des perceptions. Nous recevons constamment cet afflux d’impressions, à travers les organes sensoriels. Ces perceptions extérieures doivent ensuite traverser notre monde intérieur.

Nous voyons le monde, pas seulement comment il est, mais nous avons un rôle à jouer dans la construction de notre expérience. La qualité du mental filtre, modifie et construit l’expérience que nous avons.

mots_04_03

Les quatre de ces flux, qui sont illustrés sur cette diapositive, ne sont qu’un moyen simple d’examiner ces facteurs. Tous sont interdépendants. Nous avons nos impressions extérieures, et nous avons également des impressions intérieures: un rêve ou une expérience en Méditation, quelque chose qui se passe intérieurement. Nous pouvons percevoir les choses dans notre propre mental à travers l’introspection, en allant dans la Méditation. De telles expériences peuvent ne pas avoir de relation directe avec les perceptions extérieures. Mais dans l’ensemble, elles s’interconnectent toutes – vous pouvez avoir une expérience en Méditation liée aux perceptions externes antérieures. L’impression extérieure crée une empreinte, une impression, dans votre mental, que vous ressentez encore dans la Méditation. C’est ainsi que toutes ces choses s’interconnectent. Vous devriez méditer à ce sujet.

Bien sûr, nous avons l’énergie avec laquelle nous devons constamment nourrir notre corps: nourriture, air, eau. Nous ne pouvons pas vivre sans ces choses, le corps va mourir. Nous avons besoin d’un flux constant d’énergie dans les aliments. La qualité de cette nourriture va altérer ou modifier notre humeur, elle rendra notre corps plus sain ou moins sain. Si nous vivons sans nourriture, cela a un impact sur notre psychologie. C’est pourquoi il y a l’argot que les gens utilisent aujourd’hui, «I’m getting hangry (J’ai collériquement faim)» – avoir faim (hungry) et être en colère (angry) en même temps. Lorsque vous avez faim, vous êtes influencé à devenir plus irrité. Ainsi, simplement par réflexion simple, nous pouvons voir comment ces différents flux d’énergie peuvent être entrelacés entre eux. Il y a une interaction entre eux tous.

Maintenant, au sommet, nous avons ce flux d’énergie, nous l’avons appelé l’Énergie de l’Être, parce que tous ces autres flux d’énergie se produisent dans notre expérience. Il y a quelque flux d’énergie. Il y a quelque chose qui nous donne la capacité de percevoir tout cela. C’est une chose de le percevoir: «Je vois le monde devant moi changer.» Ou, voir internement, voir l’expérience intérieure dans la Méditation, «Je vois mon mental changer.» C’est très bien, mais qu’est-ce qui me donne la capacité de le voir?

Est-ce que vous suivez? Une chose est d’expérimenter, et une autre chose est celle qui me donne la capacité d’avoir cette expérience. L’Être lui-même est celui qui a la capacité d’expérimenter. Donc, l’Être vient à l’éxistence, et ainsi nous avons cette capacité d’expérience fondamentale et innée. Nous pouvons considérer cela, l’Être, un flux d’énergie, un Rayon de Lumière. Qu’importe vous voulez l’appeler. À notre essence même, à notre entière base, nous utilisons ce terme «Être» – parce que c’est un Verbe, une activité. C’est une énergie. Il est toujours en mouvement, et c’est la capacité fondamentale que nous avons pour notre existence, c’est là à l’intérieur de l’esprit, de l’âme, du corps, à l’intérieur de notre personnalité, à l’intérieur de notre ego aussi.

Cette nature fondamentale, ou énergie de l’Être, entre dans notre expérience nominale, ce que nous vivons ici et maintenant, bien que des couches de condensation. Nous pouvons emprunter, nous pouvons utiliser certains termes Sanskrit pour parler de la condensation de l’univers ou de l’énergie de la vie. Donc, comprenez que la même énergie qui crée le cosmos se trouve à l’intérieur de notre Être même. Nous ne sommes pas séparés de cette énergie. C’est à l’intérieur de nous, mais, à une autre modification.

mots_05_05

Au tout début, nous avons la Mulaprakriti qui représente l’énergie potentielle non manifestée, l’énergie cosmique. Cette Mulaprakriti est fécondé par les Dieux nous pouvons dire, mythologiquement parlant. Le Prana est le premier niveau de manifestation. C’est le Prana cosmique. C’est la force de vie de l’univers. C’est l’essence de vie à l’intérieur de tout. Prana se trouve dans toutes les graines, dans l’épanouissement de chaque fleur, dans le développement de la vie à tous ses niveaux. Ainsi, à ce niveau cosmique, ce Prana est le Christ Cosmique, parce que le Christ Cosmique est ce qui donne la vie.

Il donne la vie à différents niveaux. Ce Prana se condense en des niveaux de plus en plus profonds: l’akasha, l’éther, les quatre tattvas. Là, à ces niveaux d’énergie, nous avons une interface pour obtenir cette énergie dans notre corps physique. Comment obtenons-nous ce corps dans notre corps? C’est là que les chakras entrent en jeu, dans le Corps Vital. Ces chakras sont connectés – les chakras sont reliés à notre Corps Vital et ensuite reliés aux principales glandes majeures de notre système nerveux: la glande pinéale, la glande pituitaire, la thyroïde et les glandes parathyroïdes, la glande thymus, les glandes surrénales, le pancréas, etc. Bien sûr, les glandes sexuelles (ovaires et testicules). Elles, les glandes sexuelles, sont les plus bas, et là, on peut dire, un dépôt final de cette énergie cosmique se produit.

Nous avons littéralement de l’énergie cosmique à notre propre niveau à l’intérieur de nous-mêmes. Nous avons un niveau auquel nous pouvons travailler avec cette énergie. Bien sûr, c’est l’Énergie Sexuelle à travers laquelle nous créons. Nous pouvons utiliser cette énergie selon notre volonté, mais ce que nous ne pouvons pas faire, c’est éteindre cette énergie. Nous ne pouvons pas dire, «non merci.» Vous ne pouvez pas l’éteindre. C’est un flux d’énergie constant. Vous êtes chargé de la responsabilité de gérer votre énergie sexuelle. Vous devez faire quelque chose avec cela. Même si vous essayez de ne rien faire avec elle, essayant d’être célibataire, il y a toujours un résultat qui se produit psychologiquement si l’on réprime le sexe.

Tout d’abord, il est important de comprendre que, lorsque nous parlons d’énergie sexuelle, c’est l’énergie créatrice racine et génératrice de l’univers. Nous devons comprendre cela littéralement. Nous devons comprendre comment elle se manifeste à l’intérieur de notre corps. Nous devons comprendre qu’il n’y a pas de divorce, il n’y a pas de discontinuité entre l’énergie du sexe que nous ressentons dans notre corps à travers tous ces niveaux vers le cosmos infini.

Ce qui rend tellement difficile de comprendre cela, c’est notre mental, notre ego, notre désir. Il ne sait pas comment différencier le désir (la luxure) du sexe. C’est le plus gros problème.

Quelles sont les fonctions de la sexualité? Pour quoi utilisons-nous le sexe? Évidemment, la procréation est la fonction que tout le monde comprend. Nous pouvons reproduire à travers l’Énergie Sexuelle, clairement. La reproduction nous donne un indice que nous avons un peu de pouvoir d’être un créateur en ce moment. Chaque fonction de la sexualité a un élément créatif en lui. Toutes les expressions de la sexualité sont créatives. Il y a toujours un résultat ou une création.

mots_05_06

Nous parlons du deuxième, le plaisir, en fonction de la façon dont nous utilisons le sexe, si nous utilisons le sexe exclusivement pour en extraire le plaisir, nous créerons des envies. Maintenant, le plaisir ou le plaisir sexuel est un droit légitime que nous avons tous. Il y a un plaisir légitime pour le sexe, évidemment. Mais c’est une autre chose à essayer de définir ou d’utiliser le sexe pour faire avancer nos envies. Ce sont des choses très différentes. Encore une fois, nous nous sentons très confus par cela, peut-être, parce que nous ne savons pas exactement ce qu’est le sexe.

Vous voyez, l’attraction sexuelle se produit. Elle est déjà juste là. Nous ne disons pas, «J’ai choisi d’être attiré par ceci» ou «J’ai choisi d’être repousser de cela.» Cela arrive. Le ego l’oriente automatiquement dans le sens contraire selon le désir – alors nous pensons que la sexualité est la même chose que le désir. Bien sûr, c’est faux. Notre mental, notre cœur, notre volonté peut diriger cette impulsion consciemment, et c’est notre devoir. Nous avons parlé de faire notre «devoir cosmique» dans les conférences précédentes. Nous devons voir l’impulsion, l’impulsion sexuelle, pour la connaître, mais nous avons la capacité, le droit et ce devoir de l’orienter de manière supérieure. C’est un point essentiel de la pratique spirituelle. Parce que si cette énergie est arrivée de l’Absolu, elle peut revenir à l’Absolu. Nous sommes le tableau de son. Dieu est le Verbe et Il parle et nous sommes le tableau de son qui renverse cette vibration, si nous faisons notre devoir, qui est le troisième élément que j’ai énuméré ici: la psychogenèse, pour créer une nouvelle psyché.

Genèse signifie créer; Psyché signifie âme. Créer l’âme. Il s’agit d’un travail Alchimique. La sexualité a un rôle légitime dans la spiritualité, mais le désir n’a pas de rôle dans la spiritualité. C’est ce à quoi nous devons adhérer, car il est trop courant aujourd’hui, de rejeter les protocoles et les règles de la sexualité qui sont en place depuis des milliers d’années. Accepter également que la sexualité joue un rôle dans la religion et la spiritualité, mais pour ne pas renoncer au désir, c’est un chemin d’ignorance. Lorsque cela se produit, une telle personne combine le pouvoir du sexe avec un désir religieux, mais ne renonce pas au désir. C’est une très mauvaise combinaison d’éléments, parce que le sexe est le pouvoir de l’âme. Si vous utilisez le sexe en combinaison avec la poursuite spirituelle, mais que vous gardez votre ego très vivant (vous ne sacrifiez pas vos désirs), alors vous allez renforcer votre ego. Vous n’aurez pas une vraie psychogenèse. Vous aurez plutôt une génèse de l’ego (création de l’ego). Il y a toujours un certain type de création, et lorsque vous créez plus d’ego, vous créez plus de souffrances.

Nous allons parler un peu du symbolisme trouvé dans toutes les traditions du monde, car je pense qu’il est important pour tout le monde de comprendre que ce dont nous parlons aujourd’hui n’est pas une nouvelle théorie. Ce n’est pas un nouvel artifice. C’est quelque chose dont on parle aujourd’hui publiquement et qu’on ne l’a pas parlé publiquement dans le passé. Mais ce n’est pas une nouvelle doctrine. Il est important que vous compreniez cela.

mots_04_temple_of_dionysus

mots_04_ithyphallic

À l’image du dessus, nous avons quelques travaux de pierre phallique liés à l’entrée du Temple de Dionysos. En bas, il y a des œuvres Égyptiennes d’une représentation ithyphallique, liées également à Nut.

Comprenons ces images avec ce que Iamblichus a écrit dans Theurgie. Iamblichus était un théurge profond, un vrai magicien et l’un des principaux philosophes du Néoplatonisme. Il dit:

Remarquons que la plantation des «images phalliques» est une représentation spéciale du pouvoir procréacteur par des symboles conventionnels et que nous considérons cette pratique comme une invocation à l’énergie génératrice de l’univers. Sur ce compte, beaucoup de ces images sont consacrées au printemps, lorsque tout le monde reçoit des Dieux la force prolifique de toute la création. […]

Les pouvoirs des passions humaines qui sont en nous, lorsqu’elles sont barrées de tous côtés, deviennent plus véhémentes: mais lorsqu’elles sont mise en pratique avec modération et mesure raisonnable, elles sont assez ravies et satisfaites, et deviennent pures en conséquence, sont domptées et mise au repos. – Iamblichus, Theurgie, Chapitre 4, Rites, Symboles et Offrandes

C’est une très belle description. Nous pouvons dire qu’il comprend le pouvoir du sexe. C’est ainsi que les Maîtres ont parlé du même thème de cette conférence sous une forme cachée. Aujourd’hui, nous allons dévoiler et rendre évident ce dont il parle.

Aujourd’hui, les gens regardent les anciennes religions et les anciens cultes et ils voient ces représentations phalliques. Il y a beaucoup de façons dont les gens réagissent, mais peu de gens les comprennent. Quelqu’un pourrait rire et quelqu’un pourrait mépriser, et certains pourraient se sentir confus, et d’autres souhaitent qu’il y ait un type de religion moderne comme cela, mais ils ne les comprennent même pas. Il y a des gens modernes, se disant Païens, qui ne connaissent que la doctrine extérieure, mais ne savent rien au sujet des rituels et des secrets réels. Les gens parlent d’une religion «sexuelle positive», mais ce qu’ils veulent vraiment, c’est une religion «de l’ego positive». Les gens pensent que ces Rites de Dionysos étaient juste en rapport avec ce que nous appelons aujourd’hui la bacchanale – quelque chose lié aux perversités sexuelles et aux orgies ivres – mais ce n’est pas exact. Toutes les religions ont un temps de dégénérescence, nous ne nions pas cela, de sorte que ce type de dégénérescence a eu lieu à Rome et en Grèce. Aujourd’hui, nous voyons la dégénérescence à l’intérieur de l’Église, mais nous savons que Jésus n’a pas enseigné les perversités sexuelles. Par conséquent, entendons que les Rites originaux de Dionysos, Baccus, les Saturnales, etc., n’étaient pas liés à des orgies ivres. Leur véritable forme est liée à la psychogenèse – parce qu’ils connaissaient le pouvoir de l’acte créateur. Ils savaient comment combiner le pouvoir de l’Énergie Sexuelle et comment renoncer au désir.

Il est indiqué ici que, lorsque les passions humaines sont barrées de tous côtés, elles deviennent plus véhémentes. C’est une déclaration contre les formes très incipientes du célibat qui tentent de couper ou de nier l’expression sexuelle. Quand une forme très ignorante de célibat est pratiquée, c’est comme essayer de barrer une fleuve. Lorsque vous mettez un barrage sur le Fleuve, cette eau commence à déborder ailleurs, n’est-ce pas? Elle remplira la vallée sur laquelle se trouve le Fleuve, mais ensuite, s’il n’y a pas de débouché, l’eau inondera une autre zone. C’est ainsi que le fanatisme grandit souvent, à l’intérieur des religions, parce qu’ils tentent de couper l’expression sexuelle, et alors, ce qui se passe, c’est qu’ils développent un mental fanatique. Parce que l’Énergie Sexuelle se transforme et entre dans différents aspects de la psyché sans devenir «mature». Il en résulte un type de mental très superficiel et rationnel qui devient fanatique.

La clé, bien sûr, comme on l’appelle ici: nous devons entrer dans la porte du sexe avec modération. Apprendre à travailler avec lui. Si vous venez le rejeter, vous ne développez pas de perspicacité, vous ne comprenez pas ce que vous refusez. Si vous suivez simplement la direction inverse, au lieu de rejeter ou de réprimer, cela est également ignorant. Dire: «Je ne veux pas réprimer cela, je veux donc passer de l’autre côté, je vais exprimer tous mes désirs sexuels.» Cela aussi peut entraîner des résultats désastreux? Aucun de ces côtés ne représente une compréhension de ce qu’est cette impulsion sexuelle. Entre les piliers de la répression et de l’expression pure et simple, on trouve la Voie du Milieu de la compréhension. Cela signifie travailler avec lui, mais la façon dont cela se fait exactement est la clé que les gens manquent.

Les gens croient que, parce qu’ils ont des désirs sexuels – comme je l’ai déjà dit, l’impulsion sexuelle est toujours là – ils croient que ce désir est l’ «Être réel». Nous croyons que nos désirs sont le noyau de notre Être. Comprenez-vous cela? Parce que si vous ne l’analysez pas, vous avez personnellement expérimenté cette impulsion sexuelle toujours là, le désir est toujours là, de sorte que le désir est toujours activé par l’impulsion sexuelle. Si vous ne l’analysez pas, si vous ne comprenez pas cela, vous commencez à croire que votre désir sexuel est votre Être réel. Vous commencez à penser que votre désir est ce que vous êtes réellement. Et si vous croyez cela, vous pensez: «Eh bien, je devrais toujours exprimer cela, pourquoi dois-je renier cela? C’est ce que je suis vraiment.» Mais c’est une erreur. Les gens ne se rendent pas compte que c’est la logique qu’ils suivent, mais cela ne l’est en aucune façon. On ne peut pas accepter le rejet du désir si on croit tel désir d’être leur véritable Être.

Ce que nous disons, c’est que vous pouvez avoir une psychogenèse, vous créez une nouvelle psyché à l’intérieur de vous-même. Vous pouvez, comme Jésus, vous pouvez «naître de nouveau». Comme Paul l’a dit, vous pouvez devenir le Psychikon et le Pneumakicon; le corps de l’âme, le corps de l’esprit. C’est ce qui se passe lorsque vous travaillez avec l’Énergie Sexuelle. Vous transformez votre mental.

Comme nous l’avons déjà dit, vous pouvez penser à votre énergie créatrice en tant que fleuve qui coule depuis l’Espace Absolue, à travers différents niveaux, jusqu’à ce qu’elle atteigne votre corps physique. Il n’y a pas de discontinuité, il y a une progression complète de l’énergie tout au long du parcourt vers le bas. Dans la Kabbale, nous appelons cela le rayon de la création descendante, le rayon de lumière, l’énergie de création, l’Ain Soph Aur. Nous allons parler de fleuves, parce que lorsque vous lisez dans la Bible, que ce soit le Nouveau Testament ou l’Ancien Testament, vous voyez de nombreuses zones géographiques. Il y a un grand symbolisme dans toute cette géographie. Cela ne correspond pas à notre monde physique, elle correspond à notre vie psychologique et spirituelle.

Quand on parle d’eau, on parle d’énergie, et l’énergie fondamentale est toujours l’Énergie Sexuelle. Le Fleuve Jourdain, par exemple, joue un rôle de premier plan dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Un fragment Gnostique, appelé Témoignage de la Vérité, dit:

Mais le Fils de l’Homme est sorti de l’Imperissabilité, étant étranger à la souillure. Il est venu au monde par le fleuve Jourdain, et aussitôt le Jourdain se retourna. Et Jean témoigna de la descente de Jésus. Car c’est lui qui a vu le pouvoir qui est descendu sur le Jourdain; car il savait que la domination de la procréation charnelle avait pris fin. Le Fleuve Jourdain est la puissance du corps, c’est-à-dire les sens des plaisirs. L’eau du Jourdain est le désir de rapports sexuels. – Le Témoignage de la Vérité

Tout ce que nous avons déjà dit est redéclaré là. C’est le rayon de la création descendant, et l’énergie entrant en nous, et, de façon ignorante, nous la considérons comme l’impulsion sexuelle. Nous pensons qu’il s’agit simplement de la biologie. Nous aimons rester dans deux sphères conflictuelles à la fois. Nous aimons être peut-être une personne spirituelle, une personne religieuse, mais quand il s’agit de la sphère du sexe, nous voulons nous considérer matériellement, tout comme deux corps physiques, ou tout simplement mon corps, satisfaisant (mieux dit, créant) les désirs, disant «à qui fais-je du mal?» Vous vous faites du mal à vous-même. L’expression sexuelle vous connecte à Dieu ou vous divorce de Dieu. C’est le vrai point crucial, le point réel, sur lequel nous devrions nous intéresser.

L’énergie descend de l’Absolu, et oui, nous avons une nature pour que cette énergie continue à descendre et à sortir du corps. Mais nous avons une autre nature. Nous avons la nature de l’animal à l’intérieur de nous, et nous avons aussi la nature ou le potentiel de Dieu à l’intérieur de nous. Comme je l’ai déjà dit, nous avons la possibilité de choisir: «Comment puis-je diriger cette énergie?» L’énergie arrive sans effort, mais l’effort consiste à choisir la façon de la diriger.

Dans l’Ancien Testament, le Livre de Josué, il y a ce qu’on appelle le Tournant du Jourdain. Dans le Nouveau Testament, Jésus est baptisé dans le Jourdain. C’est un symbole partagé par l’Ancien et le Nouveau Testament.

Pour un contexte: Josué vient auprès de Moïse, et Josué a l’Arc, et il conduit les Israélites à traverser le Jourdain. Il écoute les commandements de Dieu, qui lui dit ce qu’il faut faire.

mots_04_jordan_river_medEt il arrivera, dès que les semelles des pieds des prêtres qui portent l’arche du SEIGNEUR, le Seigneur de toute la terre, reposera dans les eaux du Jourdain, afin que les eaux du Jourdain soient coupées des eaux qui descendent d’en haut; et ils se tiendront sur un tas. – Josué 3:14

Ce qui est si intéressant ici, le mot «Jourdain» signifie «descente» ou ce qui descend. Donc, vous pouvez comprendre pourquoi ce Fleuve Jourdain est l’énergie descendante. Mais qu’est-ce que l’Arche de l’Alliance? Telle est la question.

Et comme ceux qui ont porté l’arche sont arrivés au Jourdain, et les pieds des prêtres qui ont porté l’arche ont été plongés au bord de l’eau […] Et les prêtres qui ont exposé l’arche de l’alliance du SEIGNEUR se sont maintenus secs au milieu du Jourdain, et tous les Israélites passèrent sur la terre sèche, jusqu’à ce que tout le peuple fût passé au-dessus du Jourdain. – Josué 3:15, 17

Ce passage a différents niveaux de significations. Un niveau différent de signification a été discuté dans une conférence antérieure intitulée Fertilité et Maîtrise. Nous parlons juste d’un niveau basique ici, du détourement du Jourdain, du détournement de l’énergie. Où la détournons-nous? Vers l’ascension de l’énergie.

Nous pouvons lire des commentaires sur le Mahanirvana Tantra:

La passion, qui jusqu’alors a couru vers le bas et vers l’extérieur à la perte, est dirigée vers l’intérieur et vers le haut, et transformée en puissance. – Commentaire de Mahanirvana Tantra par John Woodroffe

Le message ici est qu’il y a une capacité à transformer L’Énergie Sexuelle. Qu’il y ait des façons pour que l’Énergie Sexuelle soit émis par le corps, et il y a des manières de transformer l’Énergie Sexuelle – non seulement physiquement, mais aussi subtillement (énergiquement). D’accord? Nous devons comprendre que l’Énergie Sexuelle n’est pas seulement du matériel physique dans notre corps. C’est en partie, mais comme nous avons un corps, une âme et un esprit, l’Énergie Sexuelle a un corps, une âme et un esprit. Oui, nous devons conserver et transformer cette énergie physiquement, mais nous avons également besoin d’une transformation psychologique. Lorsque nous commençons à faire cela, nous donnons la capacité à cette énergie de monter.

Par cette montée de l’énergie, nous atteignons cette Genèse, cette psychogenèse. Nous développons de nouvelles capacités du mental, de nouveaux pouvoirs. C’est ce qui est symbolisé par la terre ferme. Nous devons développer ces nouveaux véhicules, ces nouveaux niveaux du mental, ces nouveaux niveaux de Conscience à l’intérieur de l’Être. Cela demande de prendre ce désordre chaotique, indifférencié, et le retourner dans la forge, dans le four, et prendre ce matériau et en faire quelque chose de solide. Le four est un symbole alchimique de la chaleur de la sexualité. Nous devons savoir comment utiliser la chaleur sagement.

Aujourd’hui, nous sommes une masse indifférenciée, psychologiquement parlant. En d’autres termes, si vous vous débarrassez du corps physique et que vous enlevez la personnalité, la seule chose que vous avez est la psyché existant dans les mondes internes, qui est un désordre. C’est pourquoi nos rêves sont incohérents. Nous n’avons pas de continuité de Conscience. Nous ne pouvons pas faire attention. Nous changeons d’avis. Nous avons des envies profondes et profondément assises à des choses dont nous ne comprenons ni ne connaissons même pas. Nous sommes, à l’intérieur, un désordre chaotique ténébreux. Mais lorsque nous travaillons intelligemment avec la chaleur de l’Énergie Sexuelle, cela crée ce sol sec. Ce sol sec signifie vraiment, ce que nous appelons, les Corps Solaires. Ils sont appelés par des noms différents dans différentes traditions, parfois il s’appelle simplement le corps subtil. Beaucoup de traditions croient que nous avons déjà ces Corps Solaires, subtils, mais en réalité, nous n’avons qu’un fantôme animal de ces corps. Nous n’avons pas de vrais corps subtils.

Lorsque le corps physique décède, nous sommes laissés avec tous ces aspects subtils de notre soi-même. Mais ces aspects sont ce qu’on appelle corps protoplasmiques. Ils appartiennent à la nature et reviennent à la nature; ils ne sont pas vraiment les nôtres. Avec l’Énergie Sexuelle, nous pouvons créer physiquement, évidemment, mais nous créons aussi psychologiquement – nous pouvons créer les Corps Solaires. C’est la terre ferme. Quand la terre sèche est là, les Israélites peuvent passer.

Si nous agissons de la mauvaise manière, nous créons aussi psychologiquement: nous créons des désirs et l’ego.

Les Israélites représentent toutes ces particules de l’Être qui sont piégés à l’intérieur de nous. Des particules de sagesse qui remontent à l’Être, à Is-Ra-El (Israël), qui est un Saint Nom pour notre Être Intérieur.

L’Arche de l’Alliance est directement liée à la sexualité et à la chasteté. Au-dessus de l’Arche de l’Alliance figure deux cherubim, deux anges. Normalement, ils sont représentés avec leurs ailes se touchant, mais ce qui n’est pas compris est que ces cherubim sont réellement dans une étreinte sexuelle.

Le Lingham Hindou est identique au «Pillier de Jacob» – le plus indéniablement. Mais la différence, comme on l’a dit, semble consister en ce que la signification ésotérique du Lingham était trop sacrée et métaphysique pour être révélée au profane et au vulgaire; par conséquent, son apparence superficielle était laissée aux spéculations de la foule. […]

[Toutes] ces idées panthéistes abstraites sont nuancées et rendues terrestriellement concrètes dans la Bible […]

[Comment] ceux qui ont inventé le schéma stupéfiant maintenant connu sous le nom de Bible […] se sentent révérencieux pour un tel symbole phallique […] comme Jehovah est le plus indéniablement dans les travaux kabalistiques? Comment quelqu’un digne du nom d’un philosophe et connaissant le véritable sens secret de leur «pilier de Jacob», leur Bethel, le phallus oint par l’huile et leur «Serpent d’Airain», adorent un si grand symbole, et l’administre, en voyant leur «Alliance» – le Seigneur lui-même! Laissez le lecteur se tourner vers Gemara Sanhedrin et juger. Comme l’ont montré divers écrivains, et comme l’a déclaré brutalement dans le Phallicisme de Hargrave Jennings (p. 67) «Nous savons, selon les archives Juives, que l’arche contenait une table de pierre… cette pierre était phallique et pourtant identique au nom sacré Jehovah… Qui est écrit en Hébreu non pointé avec quatre lettres, est J-E-V-E ou JHVH […].»

Ce processus nous laisse les deux lettres I et V (sous une autre forme U); alors si nous mettons le I dans le U, nous avons le «Saint des Saints»; nous avons aussi le Lingha et Yoni et Argha des Hindous, l’Isvara et le «Seigneur suprême»; et ici nous avons tout le secret de son importation mystique et arc-céleste, confirmée en elle-même en étant identique aux Linyoni de l’Arche de l’Alliance. – La Doctrine Secrète (1888), vol. II, pt. 2, ch. 17, p 471-473, par HP Blavatsky

Il n’y a aucun doute, aucune spéculation, que l’Arche de l’Alliance est complètement sexuelle, mais relève de la chasteté en même temps. C’est clairement déclaré dans tout le Zohar – mais il s’agit d’informations qui ne sont pas mentionnées ou qui n’est pas compris exactement ce qu’elle signifie. Quelqu’un pourrait lire tout cela, et ils pourraient savoir très bien que le Saint des Saints est lié à l’union sexuelle, mais ils pourraient encore s’engager dans le désir et ne pas savoir travailler avec cela pratiquement.

Maintenant connaissant cela, si nous revenons au Jourdain, ayant l’Arche de l’Alliance dans le Jourdain devient explicitement clair: que la Chasteté de la bonne manière, combinée à l’énergie descendante, fait retourner l’eau vers le haut, fait apparaître la terre sèche, provoque la psychogenèse, nous fait «naître de nouveau.»

La même énergie qui crée l’univers est déposée dans les glandes sexuelles de l’homme et de la femme.

Et il arrivera, dès que la plante des pieds des sacrificateurs qui portent l’arche du SEIGNEUR, le Seigneur de toute la terre, se reposeront dans les eaux du Jourdain, que les eaux du Jourdain seront coupées des eaux qui descendent d’en haut; et ils se tiendront sur un tas. – Josué 03:14

Le pied est un symbole de l’organe sexuel. Le «pied» de Dieu est l’organe sexuel. Parfois, le pied représente le corps physique, et c’est le gros orteil qui représente l’organe sexuel. De toute façon, avoir le pied nu dans les eaux du Jourdain signifie transformer votre sexualité loin des choses du monde, et vers les choses spirituelles. Moïse a enlevé ses sandales pour voir Dieu face à face – ce que les sandales représentent est le monde. Vous avez les sandales sur vos pieds, ce qui signifie votre sexualité est tournée vers le monde. Enlever les sandales est un euphémisme sexuel pour retourner votre sexualité vers le Saint des Saints. Parce que, pour marcher dans le monde, vous avez besoin de santal, mais pour être avec Dieu, vous devez toujours être psychologiquement nu et exposé à Dieu.

Nous sommes vraiment arrivé au tantrisme légitime à ce stade de la conférence.

Quand on parle de tantrisme, il faut comprendre que ce n’est pas seulement le sexe. Ce n’est pas seulement l’acte sexuel – cependant, l’acte sexuel physique a une place légitime à l’intérieur de la philosophie tantrique et pratique. Nous devons comprendre que, juste parce que quelque chose est tantrique ne veut pas dire qu’il est au sujet des rapports sexuels.

Tantra est toute la compréhension de la façon dont l’énergie est utilisée. Donc, si nous revenons au début de la conférence et comment l’énergie descend du cosmos en nous, tout est une expression de l’énergie. Nous devons apprendre comment gérer cela. Comment travailler avec le continuum de l’énergie, et c’est ce qu’est vraiment le tantrisme.

Ce que nous devons aussi comprendre que juste parce que nous parlons de sexe ne signifie pas que nous divinisons le désir. Le désir est autre chose.

Il y a trois formes basiques de tantrisme – cela va à travers toute l’Asie, tout le monde, toutes les tranditions qui ont la doctrine tantrique. Le Judaïsme bien sûr n’a pas ce mot, Tantra – mais il a son équivalent qui est «Daath». Bien sûr, du Judaïsme, nous avons des traditions ésotériques Chrétienne et Islamique. Tantrisme peut être un mot Sanscrit, mais sa signification se trouve dans toutes les traditions authentiques. Plusieurs fois, il est appelé Alchimie. Bien sûr, nous le trouvons dans la Grèce et Rome antique, toutes les traditions de mystère et les systèmes Grecs, parce que nous pouvons le trouver dans la tradition Égyptienne, ainsi, tout le chemin du retour vers le début de la civilisation. Nous trouvons cela dans toutes les régions du monde. Il y a toujours eu ces trois formes, que nous appelons Tantra Blanc, Gris et Noir.

Nous les appelons par ces couleurs car c’est lié à la pureté, lié à n’avoir aucun défaut (blanc). Quand vous regardez seulement la lumière pure, elle semble être blanche, mais quand vous regardez la lumière qui a été obscurcie, elle devient grise et sombre.

Le Tantra Blanc est la doctrine de cette conférence.

Tantra Blanc : les écoles qui produisent des êtres qui sont propres de tout désir égoïste, de la colère, de la luxure, de l’envie, etc. Ces êtres sont connus comme Bouddhas, Maîtres, Anges, Devas, etc. Le chemin de la «Main Droite».

Dans le Tantrisme Blanc, l’Énergie Sexuelle n’est jamais émise hors du corps. Elle est transmutée en formes subtiles d’énergie. Le pouvoir de l’âme est développée grâce à une utilisation immaculée de la sexualité. Immaculée signifie, «sans défaut».

Tantra Gris : les écoles qui veulent être Blanc, mais ne renoncent pas à des méthodes noires. Elles sont prises au milieu.

Dans le Tantrisme Gris, l’Énergie Sexuelle est parfois conservée, d’autres fois émise. Le Tantra Gris conduit presque toujours au Tantra Noir.

Tantra Noir : les écoles qui produisent des êtres qui soutiennent et développent les causes de la souffrance, à savoir la luxure, la colère, l’avarice, l’orgueil, etc. Ces êtres sont appelés démons, sorciers, Marut, Asuras, etc. Le chemin de la «Main Gauche».

Dans le Tantrisme Noir, l’Énergie Sexuelle est émise et réabsorbé. Le pouvoir de l’âme est éveillée à l’intérieur de l’ego. Ceci est extrêmement important à comprendre, parce que même si une tradition est très ancienne, et même si la personne qui parle est dans de belles robes, cela ne signifie pas qu’ils enseignent le Tantrisme Blanc. Le point crucial est, sont-ils en train de parler de la suppression du désir?

Vrai Tantrisme Blanc est en train de détruire le désir et l’ego. Toutes les ententes que nous avons normalement, de ce que nous tenons pour le «soi» d’être aujourd’hui, n’est pas notre vraie nature, ce n’est pas notre Être véritable. Ce qu’est le véritable Être, est un mystère pour nous, mais qui est ce que nous manifestons à l’intérieur, à travers le Tantrisme Blanc

Avec le Tantrisme Noir, vous pouvez développer de nombreux pouvoirs, vous pouvez apprendre à sortir de votre corps physique, vous pouvez développer la concentration, vous pouvez apprendre à méditer, mais vous pouvez toujours pratiquer le Tantra Noir, parce que vous n’êtes pas en train de détruire l’ego. Vous vous éveillez – vous voyez, vous pouvez vous éveiller à l’intérieur du désir, ou vous éveillez en comprenant et en détruisant votre désir. Des choses très différentes, mais la philosophie, ou les livres, ou les enseignements sont très similaires. Si vous êtes naïf, vous ne saurez pas la différence.

Voilà pourquoi nous devons être aussi explicite ici. Il y a tellement de nombreux enseignements là-bas qui parlera de conservation de l’énergie sexuelle et de la spiritualité, et ils diront: «mais vous devez avoir l’orgasme, vous devez éjaculer, vous devez vous débarrasser de cette énergie… voilà comment nous aimons Dieu…», etc., etc. Lorsque vous combinez un désir religieux, un désir d’autoréalisation, tout en effectuant un acte sexuel sans le renoncement au désir, vous combinez des éléments très dangereux pour votre âme. Votre âme est coincée à l’intérieur de votre ego, et si vous ne renoncez pas au désir, alors vous renforcez – parce que le sexe est le pouvoir – vous renforcez votre ego.

Normalement, quand les gens ont des relations sexuelles «normales» avec l’orgasme et l’éjaculation, ils se débarrassent de leur énergie en le faisant. Ainsi, ces personnes deviennent de plus en plus faibles au fil des ans. Donc, normalement, quelqu’un a une agitation sexuelle, la première chose (et seule chose) qui vient à son mental est de trouver un moyen de se débarrasser d’elle par le sexe, la masturbation, la pornographie, etc. C’est parce que la société ignore que nous jetons notre propre pouvoir. Nous apprenons que c’est bien, alors qu’en fait, extraire votre énergie sexuelle c’est de vous dérenforcer – nous devenons faibles mentalement et fragile. Donc, normalement, dès que quelqu’un a cette impulsion, c’est comme «bien, je dois me débarrasser de cette chose… Je dois me débarrasser de cette agitation…», encore une fois par la masturbation, la prostitution, les rencontres sexuelles nocturnes avec des gens au hasard, etc.. Néanmoins, même après tout cela, nous en tant que culture demeurons totalement insatisfaits, même si nous allons de plus en plus profondément dans la satisfaction du désir sexuel. Pourquoi? Parce que quand vous satisfaisez cela, il pousse. Si vous versez du gaz sur un feu, il se développe. Lorsque nous alimentons le désir, il prend plus de niveaux de notre Conscience et l’emprisonne dans le désir, la souffrance et la douleur.

Cependant, dans le type habituel des relations sexuelles, le corps commence à vieillir de façon exagérée, et un corps physique commence à ne plus gérer autant d’énergie sexuelle comme il l’a fait dans le passé. Donc, cela limite la quantité de désir qui est créé dans la psyché, parce que le corps s’use. Le couple a des enfants et beaucoup de couples se concentrent plus sur les enfants que sur le sexe et de cette façon, aussi, une partie de leur relation amoureuse peut être préservée – mais souvent il ne reste plus rien après avoir satisfait à la luxure autre que la souffrance, la haine et le divorce. Ce n’est pas un type de tantrisme parce que le couple ne combine pas leur pratique sexuelle avec le désir spirituel, et l’énergie est toujours expulsé du corps.

Le Tantrisme Noir, cependant, est très dangereux parce que la vitalité et la force du corps est conservé. Pourquoi? Parce qu’il y a des méthodes pour retourner cette énergie dans le corps. Lorsque vous pratiquez le Tantrisme Noir, vous réabsorbé ce pouvoir, donc il n’y a pas de limite à la quantité de désir et le pouvoir égoïste qui pousse psychologiquement. En fin de compte, le Tantrisme Noir entraîne toujours plus de souffrance et de douleur, mais dans la période intermédiaire, beaucoup de pouvoirs peut être atteints.

En Tantra Blanc, l’énergie est dirigée vers le haut. Lorsque cette énergie est dirigée vers le haut, vers les niveaux supérieurs de notre Conscience, il éveille les niveaux supérieurs de la Conscience, et nous pouvons avoir des expériences en dehors de notre ego plus facilement, et nous savons ce que sont les véritables expériences. Nous savons ce qu’est la Conscience inconditionnée, parce qu’elle est directement expérimentée. Ceci est très différent que d’être éveillé à l’intérieur de l’ego. Mais, pour la personne qui ne sait pas cette différence, c’est facile de confondre.

Qu’il soit appelé Tantrisme, Maïthuna, Magie sexuelle, ou Alchimie, il y a toujours ces trois formes. Ne soyez pas confondu simplement parce qu’une école ou doctrine a de beaux signes extérieurs que c’est quelque chose de religieux et profond. Le Tantrisme Noir est souvent enseigné avec de beaux mots dans des temples ornés d’art religieux et de pierre taillée. Ne vous fiez pas aux apparences extérieures. Si vous voulez qu’une pratique soit utile pour votre âme, elle doit être du Tantrisme Blanc, qui toujours, toujours, garde toujours l’énergie dans le corps. Pas d’orgasme. Pas d’éjaculation. 100% transmutation. Certaines écoles vous diront de ne pas éjaculer, mais vous devriez avoir d’orgasme. C’est le Tantrisme Noir. Certaines écoles disent d’avoir l’orgasme qu’une seule fois dans un certain temps pour «équilibrer» les énergies. C’est du Tantrisme Gris ou Noir. Certaines écoles vous disent d’avoir des relations sexuelles avec des partenaires multiples, avec ou sans perte d’énergie, c’est aussi du Tantrisme Noir.

Il serait préférable de ne rien pratiquer, aucune pratique spirituelle du tout, que de pratiquer le Tantra Noir.

Ces doctrines ont existé tout au long de la civilisation et à travers toutes les cultures. Même à l’intérieur du Christianisme primitif, pendant de nombreuses années. Cela est bien documenté dans le monde universitaire, de la pratique répandue d’un «mariage spirituel». Bien sûr, rien ou peu de gens comprennent ce qu’est le mode de vie d’un «mariage spirituel» en réalité. Ils savent que les hommes et les femmes célibataires ou chastes vivaient ensemble dans la même maison, et dorment souvent ensemble dans le même lit. Cependant, parce que les chercheurs ne comprennent pas cette lignée de l’Alchimie, du Tantrisme, ils ne comprennent pas ce que ces hommes et ces femmes faisaient.

Il y a plusieurs mots Grecs utilisés pour décrire ces communautés.

Syneisaktisme: la pratique d’un homme chaste et d’une femme (« vierge ») vivant ensemble.
Termes connexes: les vierges subintroductae, l’agapetae, le gynaikes syneisaktoi.

Ces noms proviennent de différents écrivains décrivant des couples, un homme et une femme, vivant ensemble. Parfois, il y avait une communauté de couples chastes. Nous savons beaucoup de choses sur ces groupes parce que beaucoup d’autres dans l’Église dénonçaient cela à plusieurs reprises comme étant quelque chose de mal.

Il y a de bonnes raisons de croire que Paul connaissait cette pratique, c’est pourquoi, lorsque nous lisons la première Épître aux Corinthiens, il dit (paraphrasé), «vous devriez être mariés, mais vous devez agir comme si vous n’êtes pas marié.» Cela a été débattue par des chercheurs sur ce que cela signifie. Cela signifie exactement ceci: effectuer l’union sexuelle, mais garder la Chasteté, parce que c’est le détournement du Fleuve Jourdain.

Les chercheurs affirment que syneisaktisme ou mariage spirituel a été trouvé partout:

«Syneisaktisme ne fut pas un phénomène propre à une localité; il se trouve en Irlande, en Syrie, en Afrique du Nord, et bien d’autres centres du Christianisme.» – Clark, Elizabeth A., Jean Chrysostome et Subintroductae, Histoire de l’Église, 46 (1977), p. 173

«D’une chose que nous pouvons être sûrs: il y avait à peine une province de l’église dans le Christianisme antique où les mariages spirituels étaient inconnus.» – Seboldt, Roland HA Mariage Spirituel dans l’Église Primitive: Une Interprétation Proposée de 1 Cor. 7: 36-38, partie 2, Volume Mensuel Concordia Theological: 30: 3 en 1959, p. 176-189

Donc, cela est une tradition qui remonte à l’antiquité, à la fois le Tantrisme Blanc et le Tantrisme Noir. Ce n’est pas seulement une doctrine de l’Orient – cependant, en Occident, elle a été poussée dans diverses sociétés ésotériques. Malheureusement, presque sans exception tous ont dégénérés dans l’enseignement du Tantra Noir au début des années 1900.

Nous présentons toutes ces informations pour vous montrer que ce n’est pas une idée particulière, «sur le mur». Il se trouve dans toutes les traditions – mais vous devez comprendre la différence entre Blanc et Noir.

mots_04_cherubim_c

Nous allons mettre en lumière plusieurs citations, pour vous donner une idée de la façon dont il existe dans les traditions. De cette façon, vous pouvez le voir décrit par d’autres enseignants.

Rabbi Katina a dit: «Quand les Israélites monterait [au Temple] lors du festival, [le prêtre / Kohen] roulerait le rideau, et affiche pour eux les cherubim, qui étaient unis [dans une étreinte].» Alors le prêtre / Kohen leur dirait: «Voici les sentiments bien-aimés pour vous de la part de l’Omniprésent sont comme les sentiments bien-aimés d’un homme pour une femme.

Rabba bar Rav Shila explique que «[Les cherubim sont apparus dans les gravures] comme un homme unis dans une étreinte avec sa compagne. – Talmud de Babylone, Yoma 54a

mots_04_yabyum_c

Le présent, 14e Dalai Lama a parlé de la relation entre le célibat (ce qu’il appelle le célibat, et ce que nous appelons Chasteté) et les images dans le Bouddhisme Tantrique qui montrent Yab-Yum ou l’union sexuelle de la divinité et consort, homme et femme.

En fait, [..] l’organe sexuel est utilisé, mais le mouvement de l’énergie qui se déroule est, à la fin, entièrement contrôlé. L’énergie ne doit jamais être laisser sortir. Cette énergie doit être contrôlé et éventuellement retourné à d’autres parties du corps. Et ici, nous pouvons voir qu’il y a une sorte de lien particulier avec le célibat. – Sa Sainteté le 14e Dalai Lama, Le Bon Coeur

De l’avis du Tantra, les énergies vitales du corps sont les véhicules du mental. Lorsque les énergies vitales sont pures et subtiles, l’état d’esprit sera en conséquence affecté. En transformant ces énergies corporelles nous transformons l’état de conscience. – Sa Sainteté le 14e Dalai Lama

Donc, c’est la raison pour laquelle nous l’avons dit au début de cette conférence qu’il y a une forme ignorante du célibat et il y a une informée, type de tantrisme, lié au célibat. Nous appelons ce second type Chasteté pour différencier les deux.

Un grand yogi nommé Vivekananda, a écrit un merveilleux livre appelé Raja Yoga. Il parle de la transmutation de l’énergie sexuelle, appelée ojas.

Les yogis affirment que de toutes les énergies qui sont dans le corps humain la plus élevée est ce qu’ils appellent «Ojas.» Maintenant, ce Ojas est stocké dans le cerveau, et plus l’Ojas est dans la tête d’un homme, plus il est puissant, plus il est intellectuel, plus il est fort spirituellement. Un homme peut parler en beau language et en belles pensées, mais il n’impressionne pas les gens; un autre homme ne parle ni en beau langage, ni en belles pensées, mais ses mots charment. Chaque mouvement de son est puissant. Telle est le pouvoir de l’Ojas.

Les yogis disent que cette partie de l’énergie humaine qui est exprimée en énergie sexuelle, dans la pensée sexuelle, lorsqu’elle est cochée et contrôlé, devient facilement changée en Ojas, et comme le guide Muladhara ces derniers, le Yogi accorde une attention particulière à ce centre. Il essaie de prendre toute son énergie sexuelle et la convertir en Ojas.

Seuls l’homme ou la femme chaste peut faire monter et stocker l’Ojas dans le cerveau; c’est pourquoi la Chasteté a toujours été considérée comme la plus haute vertu. Un homme sent que s’il est non chaste, la spiritualité s’éloigne, il perd la vigueur mentale et l’endurance morale. Voilà pourquoi dans tous les ordres religieux dans le monde qui ont produit des géants spirituels, vous trouverez toujours que l’absolue Chasteté a été insistée. – Swami Vivekananda, Raja Yoga

Vous pouvez le voir, il parle du pouvoir du sexe combiné avec la Chasteté. Continuons dans l’Écriture et la philosophie Hindoue:

Paroles de Krishna: «Je suis le sexe qui n’est pas contraires à la religion.» – Bhagavad Gita 07:11

«Je [Shiva] suis le semen, Sakti [la Déesse] est le fluide générateur; quand ils sont [parfaitement] combinés dans le corps [à travers cette pratique], alors le corps du Yogi devient divin [immortel].

Ejaculation de semen [orgasme] apporte la mort, le préserver à l’intérieur apporte la vie. Par conséquent, il faut s’assurer de conserver le semen à l’intérieur.
On naît et meurt à travers la semence ; en cela, il ne fait aucun doute. Sachant cela, le Yogi doit toujours conserver son semen.

Lorsque le bijou précieux du semen est maîtrisé, tout sur la terre peut être maîtrisé. Par la grâce de sa conservation, on devient aussi grand que moi [Shiva].
L’utilisation du semen détermine le bonheur ou la douleur de tous les êtres vivants dans le monde, qui sont abusés [par le désir] et sont sujets à la mort et à la pourriture.
Ceci est l’ultime Yoga «. – Siva Samhita

Du Taoïsme:

Lorsque ching est émis tout le corps se sent fatigué. On souffre un bourdonnement dans les oreilles et la somnolence dans les yeux; la gorge se dessèche et les articulations lourdes. Bien qu’il y ait un bref plaisir, à la fin il y a un malaise. Si, cependant, on se livre à des rapports sexuels sans émission, alors la force de notre ch’i sera plus que suffisante et notre corps à l’aise. L’ouïe sera aiguë et la vision claire. Grâce à l’exercice de la maîtrise de soi et de calmer la passion, l’amour augmente réellement, et on reste inassouvi. Comment cela peut-il être considéré comme déplaisant? – Su Nu Ching

mots_04_su_nu_ching_c

Il y a beaucoup de malaise psychologique dans le monde d’aujourd’hui. Il y a beaucoup de problèmes. Psychologiquement, nous n’avancons pas. Technologiquement, terrestrement, scientifiquement, nous pourrions être avancer d’une certaine façon. Mais psychologiquement, moralement, éthiquement nous le sommes pas. Si quoi que ce soit se passe, nous avons des armes plus dangereuses pour nous blesser et pour nous faire du mal. La destruction fondamentale de l’éthique et la morale a un rapport avec la sexualité. Nous ne parlons pas du type de morale stupide qui n’a pas de raison – nous parlons du type scientifique de Chasteté qui dit: Si vous conservez l’Énergie Sexuelle, vous vous ennoblissez, vous renforcez les aspects les plus élevés de votre Être, vous éveiller l’intelligence à l’intérieur de vous-même. Si vous utilisez bêtement l’Énergie Sexuelle, et seulement s’en débarrasser tout le temps, vous supprimez la chose la plus précieuse dans le monde. Votre psychologie s’obscurcit, vous développez tous les malaises, tous les problèmes, qui sont supposés être guéris par des pilules aujourd’hui, mais qui ne le sont pas.

Tous la psychologie déséquilibrée que nous voyons aujourd’hui est mise à la terre par une mauvaise utilisation de l’énergie sexuelle. La bonne utilisation de l’énergie sexuelle est le fondement de la santé mentale. Cela ne veut pas dire que si vous pratiquez la Chasteté, et le Tantrisme Blanc, vous guérirez immédiatement toute votre maladie mentale en un instant – mais c’est le fondement. C’est le pouvoir de vous aider à vous guérir de ces maladies mentales.

L’Evangile de Philippe est un autre texte Gnostique:

Personne ne peut savoir quand le mari et la femme ont des rapports sexuels entre eux, sauf eux deux. En effet, le mariage dans le monde est un mystère pour ceux qui ont pris une femme. S’il y a une qualité cachée au mariage de l’humiliation, combien plus est le mariage immaculé, un véritable mystère! Il n’est pas charnel, mais pur. Il n’appartient pas au désir, mais à la volonté. Il n’appartient pas aux ténèbres ou à la nuit, mais au jour et à la lumière. – Evangile de Philippe

J’espère provoquer une réflexion, parce que nous aurions pu mettre beaucoup plus de citations et de diapositives, mais nous voulions rester convaincant dans notre message. Il y a tant de preuves et de la doctrine derrière cet enseignement. Ce n’est pas quelque chose que quelqu’un est venu avec une manière aléatoire. C’est une tradition qui remonte et se trouve dans toutes les civilisations. Alors qu’est-ce que cela signifie? Je peux venir ici et vous dire ce qu’il faut faire, mais vous devez réfléchir sur ce que vous voulez faire. Parce que soit ces traditions sont fausses, soit, il y a quelque chose qui ne va pas avec la façon dont notre culture considère la sexualité. Ils sont en opposition – les deux ne peuvent être vrai.

mots_04_syneisaktism_c

Lorsque vous changez votre sexualité, lorsque vous travaillez avec elle, ce que vous dites est la suivante : Bien que j’ai cette expérience de moi-même aujourd’hui, bien que j’ai ces désirs en ce moment, ces désirs ne sont pas mon vrai soi.

Lorsque vous vous engagez dans le désir, vous dites: C’est mon vrai soi. Je veux aller là-dedans. Pourquoi devrais-je renoncer au désir quand c’est mon vrai soi?

Les gens disent: «Pourquoi devrais-je faire cela? J’ai cette impulsion, pourquoi Dieu donne cette capacité de l’orgasme et de l’éjaculation, de fornication, etc.., si nous ne l’utilisons pas? Pourquoi Dieu ne nous a pas fait d’une certaine façon pour assurer que cette énergie soit préservée?» C’est précisément une partie du point, qui est que Dieu n’est pas intéressé par un tas d’individus ignorants, inconscients. Dieu, l’Espace Abstrait, veut que tous les Êtres soit conscients de leur propre pouvoir, et la seule façon de le faire c’est d’être en mesure de travailler avec votre propre volonté, d’avoir le libre arbitre, de faire un choix et de se définir soi-même. S’il ne vous est jamais donné le choix de faire une erreur, vous ne saurez jamais ce qu’est une erreur. C’est précisément la connaissance du bien et du mal. C’est précisément Adam et Eve dans le Jardin d’Éden, sous l’Arbre du Bien et du Mal. L’Arbre du Bien et du Mal est le sexe.

Le sexe, quand il va vers le bas et à l’extérieur, produit l’ego – et nous trouvons la fausse identité à l’intérieur que l’ego. Ce qui est très important c’est de savoir que ce n’est pas notre véritable identité. Lorsque vous pratiquez la transmutation sexuelle, vous pratiquez cela à travers certains mantras, Méditation, pranayama, et si vous êtes marié (une relation basée sur l’amour), vous pouvez la pratiquer à l’intérieur de l’union sexuelle elle-même, et c’est la plus puissante manière, et c’est quelque chose de très sérieux.

Pranayama est le principal moyen de déplacer l’Énergie Sexuelle d’une manière positive si vous êtes célibataire – pas marié. Comme nous l’avons dit, l’Énergie Sexuelle est toujours là, en train de fluer, et vous devez faire quelque chose avec elle. Vous devez faire quelque chose avec elle. Le pouvoir du souffle a la capacité de transformer l’Énergie Sexuelle. Il y a différents types de pranayama. Parfois, nous associons le souffle avec un mantra. L’un des principaux est appelé HAM SAH pranayama. Prana est la force de vie. Pranayama signifie exploiter la force de vie.

Il y a divers systèmes ésotériques pour transmuter l’entité séminale en énergie sexuelle. Certes, le plus puissant (l’Arcane AZF) doit être effectué par un homme et une femme – nous parlons précisément du Sahaja Maïthuna, Yoga sexuelle, Tantra Blanc ; ailleurs, nous donnerons tous les détails de cette pratique. Maintenant, pour le moment, nous allons expliquer un exercice qui peut être pratiqué par des personnes célibataires, ainsi que par ceux qui sont mariés. Je vais vous dire tout à l’heure la technique; votre attention s’il vous plaît…
Asseyez-vous confortablement: la manière orientale (jambes croisées) ou la manière occidentale (sur un fauteuil confortable). Détendez vos corps comme le font les enfants.
Inspirez profondément, très lentement, et imaginez que l’énergie créatrice monte à travers les canaux spermatiques vers le cerveau; prononcez mentalement le mantra HAM comme ceci: HAAAAAAAMM.
Expirez, court et rapide, pendant que vous prononcez à haute voix le mantra SAH: SAAAAHH…
Sans aucun doute, vous inspirez par le nez et expirez par la bouche. Tout en inspirant, vous «mantralisez» la syllabe sacrée HAM (mentalement, puisque vous inspirez par le nez); mais vous pouvez articuler la syllabe SAH avec le son pendant que vous expirez.

Le symbole merveilleux qui en Orient rend les eaux chaotiques de la vie fertile est Ham-Sah, le Troisième Logos. – Samaël Aun Weor, La Transmutation de l’Énergie Sexuelle (conférence)

Enfin, en parlant de Sahaja Maïthuna ou Magie Sexuelle, les gens sont très confus au sujet de comment exactement on pratique cela.

Tout d’abord, vous devez être dans une relation basée sur l’amour. L’amour est le fondement. Vous ne pouvez pas chercher à acquérir des pouvoirs ou tout simplement pour des raisons pratiques. Il doit être basé sur de vrais sentiments d’amour.

Vous devez vivre un style de vie éthique. Cela signifie que vous devez être sérieux au sujet de travail spirituel. Ne pas essayer de vivre un style de vie déséquilibré. Sans éthique, votre pratique échouera – parce que vous commencez ces pratiques, vous renforcez votre âme, et vous aurez plus d’énergie pour faire des erreurs, et vous aurez plus d’obstacles à surmonter, pour payer votre karma.

Il doit y avoir une attraction physique aussi. Ce stimuli doit être là. Eros doit être là. Le mot érotique vient d’Eros – qui est l’amour. Mais l’aspect de l’amour physique est nécessaire, donc il y a une attirance physique nécessaire. Mais, il ne faut pas s’identifier avec elle non plus.

Ce n’est pas une pratique compliquée. Les gens pensent que cela doit être un certain type de pratique ritualisée, extrêmement seche et formalisée. Chaque couple pratique à leur façon intime. Ce qui est fondamental c’est de maintenir cette pratique simple, innocente, aimante, et de ne pas s’engager activement dans le désir. Il y a l’excitation sexuelle à l’intérieur tentant de se livrer au désir.

Pour répéter, Tantra Blanc évite toute émission d’énergie sexuelle, donc cela est primordiale. C’est renoncement à l’orgasme et à l’éjaculation pour l’homme et la femme à la fois. Cela doit être clair, parce que beaucoup de gens entendent ce que nous disons mais ils pensent qu’il y a une échappatoire, ils pensent qu’ils peuvent faire «ceci» ou «cela». Nous devons comprendre que ce n’est pas seulement l’aspect physique, mais aussi l’aspect énergétique qui doit être transmuté.

Si l’homme et la femme savent comment se retirer sans le spasme, si dans ces moments de plaisir délicieux ils ont la volonté de contrôler l’ego animal, et si, à ce moment-là, ils se retiraient de l’acte sexuel sans éjaculer le semen (ni à l’intérieur de l’utérus, ni à l’extérieur de celui-ci, ni à le côté de celui-ci, ni dans tout autre lieu), ils auraient alors effectué un acte de Magie Sexuelle. C’est ce qu’on appelle en occultisme l’Arcane AZF. – Samaël Aun Weor, Le Mariage Parfait

Le renoncement au désir dans les moments d’excitation sexuelle éveille la Conscience et évèle l’agape mystique de l’âme avec le Christ.

L’Agape Mystique est l’amour pur du Christ. Un niveau de conscience. Ce n’est pas une croyance. Ce n’est pas une théorie. C’est une expérience, un niveau de conscience que vous ne pouvez réaliser que si vous avez cette énergie sexuelle transmutée. L’énergie – il y a un aspect physique et les aspects subtils liés à nos corps subtils. C’est presque comme un parfum, ou une fumée, un encens, un musc, un extrait, s’élevant au cerveau, s’élevant aux niveaux supérieurs de conscience, s’éveillant des niveaux supérieurs de conscience et sentir la véritable expérience de bonheur. La vraie expérience de joie, de conscience inconditionné, qui n’a rien à voir avec l’orgasme.

Le Christ Cosmique et la Magie Sexuelle est la synthèse suprême de la poursuite religieuse.

Le Christ et la Magie sexuelle sont la synthèse de toutes les religions, écoles et croyances. Le Mariage Parfait ne nuit à personne. Tous les prêtres de toutes les religions, les enseignants de toutes les écoles, les adorateurs du Christ, les amoureux de la Sagesse, peuvent parcourir le chemin du Mariage Parfait. La synthèse ne nuit à personne, plutôt bénéfique pour tous. Telle est la Doctrine de la Synthèse. Telle est la Doctrine de la Nouvelle Ère. – Samaël Aun Weor, Le Mariage Parfait

Questions et Réponses

Q: Qu’en est-il de «Soyez féconds, multipliez-vous» dans la Genèse?

R: Oui, être féconds et se multiplier… C’est une traduction de l’Hébreu original qui est pratique pour ceux qui ne veulent pas renoncer à l’orgasme. Pourquoi Dieu doit nous donner un commandement à l’orgasme? Ce n’est pas la religion, c’est quelque chose que nous faisons déjà. La religion est un enseignement pour aider à transformer notre état d’Être. Le mot «multiplier» est le même mot pour Rabbi, mais dans un sens féminin. Rabbi vs Rabbah. Rabbi signifie maître. Si vous mettez juste une lettre de fin différente vous avez Rabbah, qui est féminin. Rabbah signifie donc la maîtrise féminine. Maîtrise sexuelle. Ce que cela signifie vraiment c’est d’être fructueux et être un maître. Maître de quoi? Le féminin. Le féminin dans ce sens, signifie la sexualité. Dans un sens symbolique, kabbalistiquement, Eve est la sexualité, et Adam est la rationalité. Bien sûr, la reproduction est possible si l’on est maître de son propre sexualité – alors, le maître peut se reproduire sans l’orgasme ou l’éjaculation. Un seul spermatozoïde peut rencontrer un seul ovocyte, et ce n’est pas fornication. Mais c’est quelque chose qui nécessite beaucoup de discipline ésotérique. Voyez la conférence: Fertilité et Maîtrise.

Q: Le mariage des contraires, ce que cela a à voir avec le monisme dialectique?

R: Le Divin syzygy peut certainement être compris en termes de monisme dialectique. L’homme et la femme unis représente la dualité formant une unité. Ceci est un symbole qui a sa réalité au sein de notre propre Être, parce que toutes les parties de l’Être doivent s’unir. Souvent, quand on regarde le symbolisme tantrique, de Shiva-Shakti, ou Yab-Yum – connexion sexuelle – les gens disent qu’un tel symbole est seulement une représentation de l’union des contraires qui ont créé l’univers, ou d’autres aspects symboliques de l’union des contraires. Il est dit par certains que c’est seulement quelque chose à contempler philosophiquement et métaphysiquement. Oui, il est vrai que ceux-ci sont des symboles profonds et nous devons méditer sur eux. Mais, nous, là maintenant, sommes le symbole de notre Dieu vivant, et en adoptant cela physiquement – l’union sexuelle réelle – cela a une répercution psychologiquement et spirituellement.

En outre, à partir d’une position philosophique, nous proposons une synthèse de la doctrine ici, parce que beaucoup de ces doctrines, à un niveau superficiel, semble être antithétiques. Mais, à travers la thèse et l’antithèse, nous produisons la synthèse. Il y a beaucoup d’anthropologues et philosophes, érudits religieux, qui voient en réalité les aspects communs de ces religions, mais parce qu’ils ne connaissent pas les traditions (seulement le regardant comme étant une tierce partie «objective»), ils ne comprennent pas ce qu’est l’importance réelle. Ils disent quelque chose comme: «Oui, bien sûr, toutes les religions sont basées sur les cultes sexuels et la fertilité. Je l’ai compris. Passons à autre chose… » Ils pensent juste «bien sûr le sexe est puissant et ces cultes célébraient tout simplement la vie et profiter de la générosité de la vie… » Mais cela, bien sûr, ne sont pas une bonne compréhension. L’importance réelle est que le sexe peut transformer notre psychologie. Que le sexe est spirituel, non pas parce qu’il crée des enfants, mais parce qu’il est littéralement la descension final de l’énergie fondamentale de l’univers, et nous sommes un véhicule qui peut renvoyer cette énergie. Et en le faisant, nous transformons notre état de conscience. Notre conscience va la chevaucher, quand nous le renverrons, pour ainsi dire. Nous ne pouvons pas le faire sans l’Énergie Sexuelle.

Q: En ce qui concerne la Chasteté, l’abstinence sexuelle et le célibat. Cela ne peut pas être de la Chasteté s’il n’y a pas la sublimation de l’énergie sexuelle. Comme le dit Paul, «si vous êtes marié, soyez comme si vous étiez célibataire». Quand quelqu’un dit que la Chasteté est l’abstinence sexuelle, cela devrait être, au lieu de l’abstinence sexuelle, l’abstinence de l’orgasme, si vous êtes célibataire ou mariage. Vrai?

R: Oui, je suis d’accord avec cela. Il y a beaucoup de confusion entre ces termes. La plupart des gens, quand ils disent le célibat, ils signifient simplement une coupure totale – ne pas utiliser la fonction sexuelle du tout. Comme je l’ai dit auparavant, cela causera beaucoup de problèmes, parce que l’énergie est très puissante. Il y aura une incidence sur votre mental; elle produit le fanatisme et la pédophilie, parce que l’impulsion sexuelle, incapable de commencer à mûrir, reste infantilisée. Donc, nous préférons le mot Chasteté, qui signifie «utilisation correcte de la sexualité», qui bien sûr, est la transmutation sexuelle. Donc, il y a Chasteté dans le célibataire, et Chasteté dans le mariage, et dans les deux cas, on évite l’orgasme. C’est ce que le Seigneur a dit: «tu ne forniqueras pas.» Les gens pensent, s’ils sont avec leur épouses, alors cela ne compte pas. Si vous voulez vous procréer comme un animal, vous n’avez pas besoin de religion, vous êtes libre de le faire, mais ne pensez pas que c’est la voie du Seigneur.

Nous avons la capacité de nous procréer comme un animal à travers la fornication, ou nous pouvons nous procréer nous-mêmes à l’intérieur, pour atteindre l’immaculée conception. L’immaculée conception est le résultat de l’utilisation immaculée de la sexualité. C’est une conception sexuelle à l’intérieur de notre conscience. La conception immaculée ne se produit pas en coupant le sexe, et elle ne se produit pas à travers l’orgasme. Elle arrive à travers la transmutation de l’énergie sexuelle et la suppression du désir.

Il y a aussi une certaine manière, à travers certaines méthodes yogiques, pour aussi bien physiquement procréer sans avoir besoin de répandre des millions de spermatozoïdes. Un seul spermatozoïde est nécessaire, vous le savez, pour fertiliser. Ainsi, Dieu peut le faire aussi, quand cela est nécessaire. Avoir un enfant à travers le Yoga sexuel est possible, mais cela se produit par la volonté du Père, et non la volonté propre de l’ego. Mais, avons-nous besoin d’ajouter aux sept milliards de personnes du monde d’aujourd’hui? Il ne manque pas de corps physiques pour les âmes aujourd’hui. Les gens pensent que si tout le monde devient Gnostique, il n’y aurait plus personne sur la Terre. Non. Si tout le monde a pratiqué la transmutation, sûrement le monde serait un paradis, et Dieu nous instruirait sur la création de plus de corps physiques conformément à la volonté de Dieu. Ne vous inquiétez pas à ce sujet.

Q: A propos de l’attraction physique. Si vous êtes attiré par cette personne, vous devez désirer cette personne.

R: C’est une question très courante. Oui, dans notre cas, nous avons beaucoup de désir. Ainsi, les deux choses sont empêtrées ensemble, et c’est là que nous commençons ce travail. Nous connaissons le Mariage Parfait, mais au début, c’est un mariage très imparfait. Le Mariage Parfait est le résultat, n’est-ce pas? Nous avons un problème psychologique à l’intérieur, donc, nous devons trouver un partenaire qui correspond à ces types de problèmes que nous avons. La manière drôle de dire c’est : «Le diable avec des peintures a besoin de trouver un diable avec une jupe.» En fait, tout le monde dans ce monde est à un niveau très bas. Mais, nous travaillons avec notre matériel présent. En essayant d’atteindre des niveaux plus élevés de Chasteté, dans tous les niveaux du mental, vous apprenez. La Chasteté physique est juste le premier niveau, et le couple a souvent du mal à commencer la réalisation de la Chasteté physique, mais vous apprenez par la pratique. Vous ne pouvez pas simplement penser, puis comme par magie vous savez comment être chaste. Vous apprenez par la pratique. Lorsque vous atteignez la Chasteté physique, alors ensuite, vous devez obtenir la Chasteté à un niveau inférieur à celui, vous allez de plus en plus profondément dans la subconscience. Maintenant, il y a des désirs que vous pouvez voir, que vous ne voyiez pas avant, parce qu’il y a plus de lumière. Puis, encore une fois, un autre niveau plus profond, et encore plus de désirs. Vous ne les avez pas reconnu avant, car ceux-ci sont plus subtiles. Vous faites cela, encore et encore, symboliquement, 49 fois.

Q: Qu’en est-il si quelqu’un est célibataire? Comment travaillent-ils sur leurs désirs?

R: De la même manière, sauf la personne doit effectuer le Pranayama au lieu de la Magie Sexuelle. Tout le reste est le même processus essentiel: à travers la transformation des impressions et dans la Méditation. Il y a encore un développement de niveaux plus profonds de compréhension. Traditionnellement, ces enseignements, il faudrait une énorme quantité de travail préalable avant que vous soyez initié aux enseignements secrets de la transmutation sexuelle et Sahaja Maïthuna. Cela pourrait prendre plusieurs vies à être un moine ou nonne avant d’avoir accès à cette doctrine. Si nous sommes mariés, aujourd’hui, nous devons tirer parti de ces enseignements aujourd’hui. Si nous sommes célibataires, nous ne devrions pas éffrayé ou inquiet, parce que notre Être Intérieur sait ce que nous avons besoin et fournira ce dont nous avons besoin. Une énorme quantité de travail est effectué dans la Chasteté en tant que célibataire. La création de la terre sèche, les véhicules supérieurs, c’est une autre chose. Cela requière l’union sexuelle.

Q: Est-ce que l’énergie Prana se manifeste d’une autre manière à côté de l’Énergie Sexuelle?

R: Oui bien sûr. Dans chaque cellule du corps, il y a du Prana. Nous pouvons classer les différentes manifestations du Prana si l’on veut. Le Prana est notre vie, notre vitalité. Cependant, l’impulsion sexuelle est la forme la plus puissante, et c’est également le principal moyen pour que nous puissions contrôler et diriger son flux. L’impulsion arrive sans que nous ayons besoin de faire quoi que ce soit, vraiment, mais nous pouvons changer le flux, inverser le Fleuve Jourdain. À travers la respiration, à travers le pranayama, nous pouvons aussi changer la direction du flux.

Q: Qu’en est-il de la masturbation?

R: La masturbation est un énorme problème. Bien sûr, c’est une perte d’énergie, c’est succomber au désir, et elle crée des résultats psychologiques toxiques. On doit y renoncé complètement. Elle est pire que des rapports sexuels avec orgasme, parce qu’il y a une perte d’énergie en dehors du vagin, elle crée une plus grande perte que si elle se produit lors de la connexion sexuelle. Le pénis subit le péristaltisme après l’éjaculation qui fournit un certain remplacement de l’énergie vitale lorsque cela se produit dans le vagin. Quand il se produit en dehors, ce péristaltisme ne parvient qu’à obtenir de l’air froid, et cela provoque des dégâts supplémentaires. Il y a aussi quelques enseignements qui parlent de la masturbation sans l’orgasme ou l’éjaculation – c’est aussi mauvais! C’est un type de mudra vajroli noir. Ça ne marche pas comme ça. Vous avez besoin de la force opposée (masculine-feminine). Bien sûr, nous enseignons le mudra vajroli blanc comme une partie de nos exercices de Rajeunissement, parce que tout a son contraire. Mais c’est trop parler ici. La masturbation rend bête, malheureusement. Je dis «malheureusement» parce que beaucoup de gens le font. Elle diminue l’intellect. Les gens ne veulent pas l’entendre, mais c’est la vérité. Il peut y avoir des gens qui sont toujours intellectuel, qui se masturbent beaucoup, mais, ils utilisent leur rationalité pour satisfaire leur ego croissant. Leur raisonnement devient 100% subjectif et leur seule boussole morale est: ce qui satisfait mes désirs est «bien» et ce qui ne satisfait pas mes désirs est «mal».

Une personne qui est intéressée par ces enseignements, ils doivent d’abord beaucoup renoncer à l’habitude de la masturbation s’ils en ont. Ensuite, ils apprennent qu’ils peuvent être très conscients de la façon dont ils sont accro à elle. C’est une véritable dépendance. Il faut beaucoup des efforts, mais il est possible de surmonter ces habitudes négatives.

Le Grand Oeuvre est la chose la plus difficile, mais c’est aussi la chose la plus merveilleuse.

Q: A propos de HAM SAH. Ici, je ne vois aucune mention de retenir le souffle.

R: Pour clarifier le HAM SAH: vous inspirez par le nez lentement et profondément. Vous ne précipitez pas cela. Vous remplissez vos poumons, et tenez pendant un moment. Pas pour toujours, juste pour une seconde ou deux. Lorsque vous expirez, c’est très détendue. L’exhalation est différente de l’inhalation. L’inhalation est plus lente, et l’exhalation est un peu plus vite, mais elle n’a pas besoin d’être très forte, ou être un grand événement dramatique quand vous dites «SAH». Plus vous pratiquez, plus vous pouvez sentir comment cette énergie circule. Au début, elle peut être un peu plus vague. Lorsque vous commencez à pratiquer, il devient évident que l’énergie commence le flux. Le mental devient plus clair, le Corps Vital devient clarifié, et le mental devient un peu plus net. Certaines personnes aiment faire HAM-SAH comme si c’est un travail, comme les «représentants» avec beaucoup de force, essoufflé, respirant profondément, et ce n’est pas vraiment cela. C’est non seulement le souffle physique, mais l’énergie vitale qui doit se déplacer. Le souffle est juste une partie de celui-ci. Mon meilleur conseil est de réfléchir, parce que ce n’est pas physique, c’est plus lié à votre Corps Vital, à l’énergie là, qu’un simple effort physique.

Le HAM-SAH nous rappelle le Cygne d’une Blancheur Immaculée, la Colombe Blanche, le Troisième Logos, ou Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est un sujet très profond. C’est le troisième sephiroth de l’Arbre de Vie, Binah. Binah est l’aspect de la Trinité qui se divise en la Dualité: une trinité de masculinité, et une trinité de féminité, qui s’unis ensuite. Tel est le mystère de Daath, qui crée l’univers entier. Ainsi, le Saint-Esprit a un aspect féminin et un aspect masculin. L’aspect féminin est également connu sous le nom de Kundalini. Ce sont les langues de feu au-dessus des apôtres dans le Livre des Actes.

Tout le monde a le droit de vivre l’Esprit Saint, mais ce n’est pas une question de croyance. Vous devez faire le travail avec votre énergie sexuelle.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Machinery of the Soul 04: Sex, The Power of the Soul