Klipoth 5 : Mars

essenceIl y a douze sauveurs qui sont liés aux douze Sephiroth, puisque chaque Sephiroth est lié à une planète qui est le corps physique d’un Logos. Un Logos est une Monade qui a Auto-Réalisé les 10 Sephiroth en lui-même. Ces Douze Saveurs sont également liés aux Douze Constellations.

Le Cinquième Sauveur est Samael, le Logos de Mars.

La Buddhata est le cinquième aspect ou l’essence qui fait partie de l’Âme Humaine. L’Âme Humaine est cette Volonté Humaine qui doit dominer le cinquième centre ou centre sexuel de la machine humaine.

Dans la Cinquième Initiation, le Cinquième Auxiliaires dépose dans le mélange (le corps physique – Malkuth) sa propre essence pour accomplir la Grande Oeuvre.

Mars gouverne la tête dans Bélier et le sexe dans Scorpion.

Dans le Cinquième Chakra «Vishuddha» la gorge, la Cinquième des Sept Logoi a une épée (symbole de la Langue Triangulaire Solaire de Tonatiuh, Verbe de Saint Jean qui accorde la compréhension de la Parole, du Verbe, de la Doctrine de la Synthèse. Cela fait mal aux egos pervers).

La Cinquième Vérité enseigne la doctrine des nombreux egos et leur décapitation bouddhique dans la forge flamboyante de Vulcain; sa devise est Thelema – Volonté.

Le Cinquième Sauveur, Samael, a la clé des abîmes du mental animal et une grande chaîne ou didactique pour comprendre et éliminer l’ego.

monad2L’Auto-Réalisation de l’Être est directement liée aux sephiroth qui sont liés à la planète Mars. Les Sephiroth liés à la planète Mars sur l’Arbre de Vie sont Geburah et Gedulah, l’Âme Divine et Atman, notre Esprit, qui forment ensemble le Maître, la Monade. Notre Esprit est un guerrier qui brille dans une fine et transparente tasse d’albâtre, son Âme Divine. La Monade lutte pour son Auto-Réalisation à travers son Âme Humaine, à travers sa volonté humaine, afin de libérer toutes ces parties de lui-même qui sont enfermées dans les éléments qui constituent l’ego et qui habitent dans les Infradimensions de la nature.

Humain dérivent de:

  • HU: lié à l’Esprit
  • MAN: de Manas – le mental

Quand les prêtres Catholiques ont demandé aux Mayas: «Qu’est-ce que Dieu est pour vous, avez-vous un nom pour votre Dieu?»

Les Mayas ont répondu en soupirant, ‘hhhhhhhhhh’- le Souffle de Vie.

HU est le son du vent, l’Intime, l’Esprit.

Lorsque HUM, l’Esprit, commande le MANAS, le mental, alors nous avons le Hum-Manas, l’Homme.

kukulcan-copyDans le Popol-Vuh, la Bible Kabbalistique Sacrée de la Religion Maya, le Logos Solaire, le Rayon Okidanock, l’Ain Soph Aur, s’appelle: Cœur du Ciel, Créateur, Sculpteur, Porteur, Engendreur, Cœur du Lac, Coeur de la Mer et Souverain Serpent Ailés (Kukulkan).

Les trois forces primaires Kether, Chokmah et Binah sont nommées:

  1. Éclair de l’Ouragan ou Sainte Affirmation
  2. Éclair du Nouveau Né ou Sainte Négation
  3. Éclair Animé ou Sainte Conciliation

Éclair de l’Ouragan, Éclair du Nouveau Né et Éclair Animé, qui sont incarnés au sein de chaque Elohim, commencent un dialogue entre les Dieux ou Elohim qui sont descendus du ciel primordial nommé Coeur du Ciel, Coeur de la Terre (l’Absolu) et pendant leur dialogue ils conçoivent l’émergence de la Terre (ou de la Matière) de la Mer (ou le chaos sexuel de Daath) ainsi que le germe des plantes et de personnes en surface. Avec leur volonté, ils mettent en mouvement un processus qu’ils appelaient le «Sowing» et le «Dawning» (Aurorisation)

Le Premier Couple Divin qui est perpétuellement unis dans la Sephirah Daath sont nommés:
«Grand-père du Jour, Grand-mère de la Lumière» ou comme le Créateur et le Sculpteur il les nommait, leurs noms sont: Xpiyacoc et Xmucane.

Xpiyacoc et Xmucane: Xpiyacoc est le divin Créateur du Feu (le Saint-Esprit) et donc le Prieur ou Divin Prêtre dans tout mariage et Xmucane est sa Divine Épouse (la Mère Divine Aima Kundalini).

Hunahpu et Xbalanque: les jumeaux ou deux polarités Ida et Pingala, Yin et Yang.

Chimalmat est la force féminine qui peut être positive ou négative. Chimalmat peut être la Divine Mère Kundalini ou la Prostituée, l’abominable orguane Kundartigateur. Chimalmat en tant que prostituée ou organe de Kundartigateur est l’épouse de Vukub Kaquich (Sept Macaw), la luxure ou le désir sexuel, l’ego, les sept péchés capitaux dans le cerveau Moteur-Instinctif-Sexuel.

Les Enfants de Vukub Kaquich (Sept Macaw) sont: Zipacna, un monstre au visage d’un crocodile qui se vante d’être le créateur des montagnes, et Kabrakan ou un tremblement de terre qui se vante d’être le destructeur des montagnes.

Zipacna habite dans le cerveau intellectuel.

Kabrakan ou le tremblement de terre, la Mauvaise-Volonté, habite dans le cerveau émotionnel.

«Voici, je suis ici: je suis le soleil», dit Vukub Kaquich (Sept Macaw).

«Voici, je suis ici: je suis le créateur de la terre», dit Zipacna.

«Sur ce qui me préoccupe, je baisse le ciel, je fais une avalanche avec toute la terre», dit Kabrakan ou Tremblement de terre.

Les enfants de Vukub Kaquich (Sept Macaw) sont comme lui et semblables à lui. Ils ont hérité de la grande insolence et de l’arrogance de leur père Vukub Kaquich (Sept Macaw), l’ego.

Les Quatre Corps Solaires qui doivent être créés avec la graine de maïs (symbole de la graine sexuelle) sont:

Jaguar Quitze, Jaguar de la Nuit, Mahucutah et Vrai Jaguar: Corps Physique, Astral, Mental et Causal.

Les trois aspects de la Monade sont: Tohil, Auilix et Hacauitz: l’Esprit, l’Âme Divine et l’Âme Humaine, qui à la fin habite dans la Pierre Philosophique.

Le sous-monde, les Infradimensions ou l’Enfer s’appelle «Xibalba».

Ainsi, dans «Xibalba», l’Amenti Égyptien, le Klipoth, les Infradimensions de la nature, est l’endroit où l’Initié, le Fils de l’Homme, doit rester pendant trois jours et trois nuits pour accomplir la Grande Oeuvre sous le commandement de sa Monade.

C’est pourquoi nous déclarons que l’Âme Humaine est cette partie de la Monade qui doit accomplir la Grande Oeuvre, parce que c’est la Conscience humaine, la partie que l’Esprit doit contrôler pour réaliser son Auto-Réalisation.

Ainsi, la Conscience, ou cette partie humaine, cette partie de l’âme de l’Être, unie à l’Être est celle que nous appelons l’Être Humain.

Quand l’Homme est là avec tous les Corps Solaires, lorsque l’Esprit est uni à cette Âme Humaine, à ce mental supérieur qui obéit à la volonté de l’Esprit, alors nous avons le véritable guerrier.
Le véritable guerrier est cet Être qui lutte pour son Auto-Réalisation.

Dans chacun de nous, à l’intérieur de nous, nous avons notre mental animal qui pense (pas le mental dont nous avons parlé précédemment qui est le Manas Supérieur). Le mental animal est embouteillée dans les opposés, c’est le mental qui tente d’analyser les choses. Nous avons aussi les émotions. Mais dans le mental, les émotions et le corps physique, il y a quelque chose qui est pure, quelque chose qui fait partie du HU-MAN, c’est la Buddhata, l’embryon de l’âme, une partie de l’Âme Humaine.

Paul de Tarse parle de l’Homme Céleste = le Hu-Man.

arjunaLes Bibles de l’Inde, le Mahabharata, etc., parlent de l’Homme Céleste, se battant, accomplissant son Auto-Réalisation. Cet homme ou cet être est Arjuna.

Arjuna est le Hu-Man, cette âme ou Conscience, ou Manas Supérieure, qui est unie à l’Esprit, qui est Atman-Buddhi-Manas, qui, en tant que guerrier, réalise l’Auto-Réalisation. Arjuna est sous le commandement de Krishna (Christ).

Le Christ n’est pas l’Intime, Atman, la Monade, mais ce qui est au-delà de la Monade.

Cette énergie n’a pas l’individualité telle que nous la connaissons. Le Maître Samael dit que le Christ n’était pas Jésus, mais qu’il était incarné en lui, le Christ n’était pas Krishna mais était incarné en lui; de même avec Bouddha, Moïse, etc. Le Christ a illuminé Moïse sur le Mont Sinaï, le Mont Nebo.

La personne qui incarne le Christ est précisément ce que nous appelons l’authentique Hu-Man.

Krishna est toujours avec Arjuna, et Arjuna obéit aux directives de Krishna pour gagner la bataille. Krishna est le voyagiste qui guide le chariot, tiré par quatre chevaux, représentant les quatre corps de l’authentique Hu-Man, physique, astral, mental et causal, sous le commandement d’Arjuna. Nous ne mentionnons pas le Corps Vital ici parce que les corps vital et physique sont un en dernière synthèse.

Arjuna et Krishna dans le chariot est ce qu’on appelle dans les Évangiles le Fils de l’Homme, se battant, la grande lutte de l’Auto-Réalisation de l’Être.

Tout type de combat psychologique est lié à Mars, à la Grande Oeuvre des Martiens, aux Guerriers. C’est la lutte de la Volonté, de la Volonté en activité, mais cela n’est possible qu’avec l’aide du Christ, ou Krishna, incarné.

Krishna est cette Conscience supérieure qui nous conseille dans le travail que nous devons faire à l’intérieur. Arjuna est cette personne humaine qui fait le travail. Mais nous devons nous connecter à cette partie supérieure, et nous devons donc travailler ici dans l’Auto-Réalisation.

Nous devons unir toutes les parties de l’Être en un seul.

En d’autres termes, dans la Bhagavad Gita – quand Arjuna va commencer la bataille, il sort du chariot guidé par Krishna et dit: «Soudain, mon courage s’efface lorsque je vois toute ma famille et mes amis dans l’armée adverse, pourquoi dois-je les combattre?» Cela nous invite à réfléchir.

La Bhagavad Gita fait partie du Mahabharata – le Grand Guerrier (Maha) (Bharata).

Qui est le Grand Guerrier – c’est cette personne qui s’Auto-Réalise elle-même.

Lorsque vous commencez à faire le travail à l’intérieur de vous, vous découvrez que vous devez lutter contre vos propres agrégats psychologiques, contre les choses que vous aimez le plus, ce que vous êtes. C’est un type de confusion qui émerge en nous – nous ne savons pas qui nous sommes. Parfois, nous ne savons pas si nous faisons la bonne chose ou la mauvaise chose – pourquoi nous marchons sur cette voie, en interne ou psychologiquement. Cela se pose parce que nous sommes identifiés avec le faux, avec ce qui n’a pas de réalité.

Les scribes, les intellectuels viennent à Jésus et lui demandent «Maître, qu’est-ce que nous devons faire pour atteindre le Royaume des Cieux? – ou en d’autres termes pour entrer dans les dimensions supérieures, ce que nous voulons.

Jésus a répondu: «(tous les commandements sont synthétisés en un seul commandement:) Vous devez aimer votre Dieu de toutes vos forces, de toute votre âme et de tout votre mental, et d’aimer votre prochain comme vous-même».

Qui est Dieu? Dieu est quelque chose qui n’a aucune forme, mais qui habite dans chaque créature. Ce qui n’a aucune forme ne peut avoir de forme, de corps. Dieu est omniprésent dans chacun de nous.

«Aimer votre Dieu…» – nous devons aimer notre propre Dieu Intérieur, qui réside dans les parties profondes de votre Conscience. Aimer votre Dieu est de le servir.

«Avec toutes vos forces…» – nous ne parlons pas de la force physique, mais de la force sexuelle.

La force en Hébreu est écrite « ON », mais elle se réfère à la même force que Samson (Shemesh-ON) avait. En Kabbale, dans l’Arbre de Vie, le nom de Dieu dans Yesod, qui est lié aux organes sexuels, est El Shaddai – le Dieu Tout-Puissant. Le Puissant, le Fort – la force sexuelle qui est le Saint-Esprit.

Les Êtres liés à Yesod s’appellent Cherubim – les Forts.

Au sommet de l’Arche de l’Alliance, l’Arche de l’Accord, il y avait deux Cherubim accomplissant l’acte sexuel. Les Forts, ceux qui sont liés à la force sexuelle.

«Vous aimerez votre Dieu avec toutes vos forces…» – signifie avec toute votre force sexuelle.

C’est pourquoi les Hébreux accordent une attention particulière à l’énergie sexuelle, en étudiant cela en secret, comme toutes les religions le font, c’est l’énergie qui peut nous donner beaucoup d’énergie, de lumière, si nous savons comment en profiter. Et elle est bien entendu liée au cerveau Moteur-Instinctif-Sexuel que nous avons.

«Avec toute votre âme…» – le siège de l’âme se trouve dans la Glande Pinéale, cela est lié au Rappel de l’Être et à la volonté.

«Avec tout votre mental…» – le véhicule du mental est le cerveau, le cerveau intellectuel.

«Avec tout votre cœur…» – le véhicule du Corps Astral ou du corps émotionnel est le cœur, le cerveau émotionnel.

Nous devons donc aimer notre Dieu avec tous nos trois cerveaux et se rappeler de lui tout en étant ici et maintenant dans la glande pinéale.

Et dans le même niveau que nous aimons notre Être avec nos trois cerveaux et nous rappelant qu’il est ici et maintenant dans la glande pinéale, nous devons aimer notre prochain, comme nous-même. Nous-même est Dieu.

Voici la confusion, les scribes disent que ‘vous-même’ est l’ego – donc ils confondent l’ego avec l’Être.

Dans la Psychologie Gnostique, nous disons que «nous-mêmes», moi-même, l’ego, est subjectif, négatif. Nous sommes identifiés à l’ego pluriel, ce qui est l’opposé de l’Être. L’Être est la partie positive de nous, mais nous échangeons l’ego pour l’Être.

Nos trois cerveaux sont liés à la luxure, à l’envie, à la fierté, à la gourmandise, etc. C’est pourquoi nous prenons cela comme notre nous-même. L’ego n’est pas le nous-même des Évangiles.

Nous nous aimons beaucoup, notre ego.

Quand nous pensons, c’est l’ego celui qui pense à travers le mental.

Quand nous sentons, c’est l’ego qui ressent dans notre cœur, mais nous pensons que c’est notre Conscience, notre âme.

Dans le sexe, toute activité que nous avons est par rapport à l’ego.

C’est le problème – nous sommes si loin de reconnaître notre propre Être, notre propre Dieu, que nous voyons de manière incorrectement. Nous aimons notre ego, notre luxure, notre colère, etc.

Aimer notre Être avec tous nos trois cerveaux implique une activité de Thelema (volonté), qui est l’Auto-Réalisation: une bataille constante, dans laquelle vous devez vous rappeler de Dieu.

La Conscience doit réaliser un super effort pour se rappeler de Dieu – pas seulement pour avoir un rappel dans le mental, ou une image, mais faire le travail – Auto-Contemplation.

Cette attitude au moment où il y a beaucoup d’activité de l’ego et que nous devons nous arrêter et contempler afin que l’Être soit là dans les trois cerveaux.

«Aimer ton dieu de toutes tes forces, ton cœur, ton mental et ton âme…» c’est se rappeler de Dieu et avoir Dieu dans les trois cerveaux agissant, vous guidant. Vous devez l’adorer, avec votre corps comme temple. La contemplation est d’avoir Dieu dans vos trois cerveaux, cela fait partie de la méditation, un outil d’Auto-Réalisation. Livrez vos trois cerveaux à votre Dieu – contemplez-le (rappelez-vous de lui).

«Parce que c’est le Royaume» – le corps physique.

Qui est votre voisin? Toutes les personnes. Mais pas l’ego de votre prochain – le Dieu de votre prochain.

Vous voyez le Dieu de votre prochain comme vous travaillez. Chaque personne est le véhicule d’un Dieu. Chacun est une étoile.

Nous devons respecter les Dieux – et il y a de nombreux niveaux parmi les Dieux. Il y a beaucoup de Dieux chez les gens qui ne se soucient pas de l’Auto-Réalisation, ils ne veulent pas s’éveiller. Il y a beaucoup de Monades, Dieux dans les gens qui veulent travailler, et ils se sont déjà éveillés, et ces Monades contrôlent les forces dans la nature – ils sont vraiment Dieux.

«Tu aimeras ton Dieu Intérieur en le contemplant dans ta glande pinéale avec tout ton cerveau moteur-instinctif-sexuel, ton cerveau émotionnel, ton cerveau intellectuel et tu aimeras les Dieux qui sont à l’intérieur de tes voisins de la même manière que tu aime ton Dieu Intérieur.» Cela implique un travail psychologique.

C’est pourquoi Arjuna sous la direction de Krishna tue ses parents. Mais il aime ses parents, le Dieu en eux, mais il n’aime pas cet ego à l’intérieur d’eux.

Nous devons être contre tous les infidèles ou les mécréants, ce sont tous nos egos. Nous devons boire leur «sang», c’est-à-dire le feu ou l’énergie que nous devons retirer d’eux.

Dans nos trois cerveaux, nous trouvons la subconscience, l’inconscience, l’infra- conscience, la partie dans laquelle la Conscience de l’Être est embouteillée, la Buddhata, que nous devons libérer.

Libérer l’Être c’est accomplir le Mahabharata – il y a beaucoup de choses que nous ignorons, et beaucoup de parties que nous connaissons.

Le seul moyen de gagner cette bataille c’est avec l’aide du Christ. C’est pourquoi nous devons travailler avec le Christ. Rappelez-vous que le Christ est une énergie que nous devons contrôler et gérer dans les trois cerveaux.

L’ensemble du travail est divisé en trois facteurs, liés aux trois cerveaux.

La fonction fausse et correcte des trois cerveaux est une question d’étude que nous devons faire dans toute notre vie.

Bien sûr, se rappeler de Dieu est indispensable, être ici et maintenant.

La plupart du temps, nous sommes identifiés avec la fausse partie de nous-mêmes.

laws-treeLorsque nous étudions le Rayon de la Création, nous découvrons que dans tout cosmos il y a de nombreuses lois:

Dans le premier cosmos, il n’y a qu’un seul atome du Père, et donc une seule loi: la vie, la liberté, le bonheur. La loi du Père est accomplie et cette loi est la Vérité.

Mais dans le second cosmos, cette loi est divisée en trois, Père, Fils et Esprit Saint, même si nous trouvons encore la liberté et le bonheur là-bas.

Dans le troisième cosmos, les lois sont multipliées, et nous avons six lois, six volontés dans des directions différentes, et la mécanicité commence.

Ensuite, douze lois, et plus de mécanicité, liées au mental.

Ensuite, 24 lois liées au monde astral.

Ensuite, 48 lois liées au monde physique.

Imaginez que la Volonté de l’Absolu est divisée en 48 parties. Chaque activité de chaque partie, en termes intellectuels, prend un certain temps.

C’est pourquoi, dans ce monde, le temps est plus lent par rapport au monde astral.

Il n’y a pas de temps dans le monde de l’Absolu – tout ce qu’il y a est juste la Volonté de Dieu.

48 lois impliquent de nombreuses complications.

À mesure que le Rayon descend, le temps augmente avec les lois accrues, une mécanicité accrue.

Dans la Cinquième Sphère de l’Enfer, il y a 480 lois ou volontés – imaginez notre vie compliquée en 48-loi, et combien sera plus difficile cette sphère de l’enfer.

C’est l’Enfer de Mars.

Le temps dans l’enfer est très lent; chaque activité est fastidieuse, ennuyeuse, douloureuse.

Nous trouvons ici ces défauts liés à la fierté, à la vanité, à l’amour de soi, à l’importance de soi, à l’auto-pitié, à l’estime de soi. Tous ces défauts dans lesquels nous nous sentons. Si nous observons notre soi-même, nous constatons que ces défauts que nous pensons que nous sommes, sont ces défauts liés à la fierté, à la vanité, à l’estime de soi, à l’importance personnelle, à l’autosuffisance, etc. Les parties de l’ego que vous ressentez que vous devez défendre – et nous défendons ces parties, même avec notre propre vie physique.

C’est ce qu’Arjuna a ressenti devant Krishna – «Quoi? Tuer mon estime de soi, ma fierté? Et maintenant, je suis vraiment découragé, parce que c’est quelque chose que j’aime le plus». C’est ce que nous faisons. C’est pourquoi il est très rare de trouver des personnes Auto-Réalisées. Bien que nous en parlons, nous trouvons que nous n’aimons pas l’entendre.

L’ego en nous essaie de repousser cette connaissance, tente de nous faire sentir fatigué, ou de vouloir faire autre chose, parce que c’est contre lui.

Vous vous sentez mal, mais vous devez lutter contre cela, dans le but de s’éveiller. Éveil pour voir la réalité que vous n’êtes pas cela, pour voir le véritable vous, que vous êtes l’Être. Mais vous ne connaissez pas votre Être – c’est le problème.

Dans chaque partie du monde, il y a de nombreux groupes où les gens veulent se s’Auto-Réaliser, mais en réalité, ce qu’ils veulent faire, c’est d’Auto-Réaliser l’ego et non l’Être. Ils pensent que l’ego est l’Être.

Les psychologues en ces temps sont endormis. Ils ne connaissent pas leur propre réalité. Ils pensent que l’estime de soi est bonne, que la fierté est bonne, que la vanité est bonne, mais c’est vraiment le contraire. Ils pensent de cette façon parce qu’ils ne se connaissent pas, ils ne connaissent pas leur Dieu Intérieur, le Divin, la réalité à l’intérieur d’eux-mêmes.

Comme avec Arjuna – quand il est devant la partie de lui qu’il doit tuer, il doute. Il est à l’intérieur de nous.

Nous nous identifions avec notre race, notre sexe, notre nationalité, etc.

Toutes ces choses sont des formes transitoires, des formes mentales, rien n’est éternel dans ce monde physique. Tout passe mais nous sommes attachés à ces choses, même dans la mesure où nous faisons des guerres.

Les drapeaux et leurs devises – tout cela est lié à la fierté, à l’héritage, à «mon sang», etc.

Ma connaissance, les traditions de ma famille accumulées au cours des siècles, etc. – tuer cela, c’est très difficile.

Nous devons oublier tout cela complètement dans les 49 niveaux du mental, nous en débarrasser totalement, afin de trouver notre réalité.

«Qui es-tu?»

Nous devons tuer tous les agrégats psychologiques à l’intérieur de nous-mêmes. C’est notre devoir psychologique.

Il y a des personnes complètement séparées de leur Être, totalement autosuffisantes, autoimportantes.

Si vous oubliez votre Dieu, et que vous n’êtes pas en contemplation d’un instant à l’autre, vous êtes autosuffisant, en se sentant que vous pouvez faire sans Dieu.

Donc, pour ne pas être autosuffisant, vous devez vous rappeler de Dieu et lui permettre de vous guider d’instant en l’instant, de seconde en seconde. Nous ne faisons pas cela.

Si l’Être n’est pas actif, alors nous avons l’autosuffisance agissant là.

Lorsque nous faisons des choses et ne consultons pas Dieu, nous sommes auto-importants.

L’auto-importance, l’autosuffisance font partie de la fierté.

Quand nous sommes offensés par les gens, nous disons: «Ne me le dites pas, vous me faites mal». Dieu est indifférent devant la louange et la calomnie. C’est votre ego, votre estime de soi, votre amour de soi, qui est blessé, offensé. Vous créez du ressentiment, résultat d’une estime de soi bléssé. Ressentiment – un sentiment à l’intérieur de vous. Vous voulez ce sentiment que des personnes vous traite de nouveau, et vous demandez à nouveau ce sentiment des personnes. Le ressentiment fait partie de la fierté.

Si vous ne recevez pas ce bon sentiment, alors vous détestez la personne, parce que vous ne sentez pas l’amour à l’intérieur de vous pour la personne. Vous refusez de ressentir de l’amour pour eux parce qu’ils refusent de vous donner ce que vous voulez sentir dans votre cœur – et c’est la haine, le contraire de l’amour.

Quiconque déteste est contre le Seigneur, le Christ, qui est l’amour. Nous péchons contre le Fils quand nous détestons.

Ne pas avoir de ressentiment, ne pas être identifié avec votre estime de soi, aimer votre ennemi, la personne qui vous fait mal, qui ne nourrit pas votre ego, c’est travailler contre votre famille, contre vos parents, ceux que vous aimez le plus, en d’autres termes, vos egos de la fierté, la vanité, l’estime de soi, le ressentiment, etc.

C’est ainsi que la Conscience s’éveille. Lorsque nous annihilons tout cela, nous éveillons à la vérité de notre Être. La plupart des gens ne se soucient pas de cela – ils pensent qu’ils seront sauvés avec des croyances.

Pour voir les mondes internes, nous avons besoin de nos sens internes, nous devons éveiller notre Buddhata, impliquant une activité, une volonté, une auto-contemplation, etc.

La Buddhata est embouteillée dans le faux, l’ego, et si le travail n’est pas effectué, alors la Buddhata descend dans les enfers. La Buddhata descend successivement dans les cercles de l’enfer, reste dans ces régions jusqu’à ce que les karmas spécifiques soient payés, puis descendent jusqu’à atteindre le Cinquième Cercle.

Cette âme est alors confrontée à cette réalité dont nous discutons ci-dessus, mais maintenant dans le sens négatif. La Buddhata commence à s’éveiller dans le mal et pour le mal – pas dans la manière que nous expliquons dans l’Auto-Réalisation de l’Être, mais de la manière échouée. La Buddhata doit faire face à toutes ses créations, sa haine, sa colère, son estime de soi, sa fierté, sa peur… L’âme fait face à elle en enfer dans la Cinquième Sphère.

Que vous le vouliez ou non, vous devez éveiller la Conscience. Et vous l’éveillerez, soit ici positivement, dans la Voie Solaire pour atteindre l’Auto-Réalisation et la sagesse, soit, si vous ne choisissez pas ce chemin, vous vous éveillerez dans l’enfer, dans Klipoth.

Dans la Cinquième Sphère, la Conscience commence à s’éveiller dans le mal et pour le mal, en connaissant sa propre réalité folle.

Être conscient de toutes les différentes parties du mal dans lesquelles l’essence est divisée et embouteillée, reconnaître que c’est un enfer – c’est une activité qui se déroule dans un monde de 480 lois, et c’est un processus très lent. Ici, c’est lent, mais là, il est infernalement lent, dans lequel les forces cataboliques de la nature ont lieu.

Catabolisme – les forces qui agissent vers le bas répandent toutes les parties d’une chose à cause de la pression.

Une partie de vous est embouteillée dans un ensemble de peur – et elle est effrayée, car derrière se trouve un assassin (un autre de vos egos), et cet assassin poursuit l’ensemble de la peur et va la tuer – et tout ce processus se passe dans ce cercle de l’enfer. L’essence s’échappe. La peur est vous, le meurtrier est vous. L’ensemble de la peur devient conscient de l’ensemble du meurtre (l’assassin), et l’assassin brûle de haine.

Votre curiosité est en train de regarder, qui est vous aussi – «Qu’est-ce que la peur va faire?»

Beaucoup de parties de vous regardent ceci – certaines parties disent; «Ce n’est pas divin!», D’autres parties disent: «Ouais, tuez-le!»

Beaucoup, beaucoup de parties de nous-mêmes – c’est la folie, l’enfer, en ressentant toutes ces parties de nous-mêmes à la fois.

Ceci est similaire aux miroirs de cirque, où nous nous voyons comme gros, courts, grands, minces, etc., mais nous le ressentons tout à la fois – nous prenons conscience de tous les agrégats psychologiques que nous avons.
Les forces cataboliques de Mars forceront l’âme à réaliser leur propre enfer.

Lorsque nous essayons de voir une partie de nous-mêmes, et que nous avons peur, ou honte d’une partie de nous-mêmes, imaginez dans ce cercle que nous sommes conscients de toutes nos bêtes de l’enfer.

Dans cette sphère de Klipoth, les âmes ont eu honte des agrégats sexuels dégénérés qu’ils ont au fond de leur âme. Ils ressemblent à des bêtes, regardent la façon dont ils se comportent, regardent ce qu’ils font – pendant ce temps, c’est vous qui le fait. Et vous voyez les autres parties de vous qui vous regardent pendant que vous faites cela, et il y a aussi une honte, une peur, etc.

Chaque péché que vous faites, vous l’effectuez alors et là-bas – pas comme ici où nous analysons une seule partie à la fois, mais là, c’est tout à la fois, à chaque instant, l’accomplissant en enfer.

Dans toute cette confusion, vous voyez d’autres âmes faire de même, faire face à leur folie, et vous avez tout autour de vous. Vous avez tous les autres, l’enfer autour de vous aussi.

Vous vous éveillez à votre propre réalité insensée, qui est vraiment l’enfer. Et votre Intime, votre Esprit, n’est pas là. Ici, physiquement, lorsque nous faisons le travail dans la Voie Solaire, nous avons notre Intime qui nous aide, nous arrachant de nos défauts, afin d’être un avec lui. Mais quand nous sommes un échec, là-bas, Dieu attend seulement jusqu’à ce que vous vous désintégrez; Vous devez descendre dans de plus en plus de sphères pour payer votre karma. C’est seulement alors que vous pouvez voir votre Être, votre Esprit.

Mais lorsque vous entrez dans l’enfer, vous pouvez oublier votre Être, parce que vous êtes séparé de votre Être et que la nature fera ce que vous n’avez pas fait, seule la nature le fait sans que votre Dieu Intérieur ne vous aide.

Pour travailler correctement ici, nous prenons conscience de nous-mêmes, examinons nos humeurs, nos pensées, dans la méditation. Cette partie qui doit faire cela est votre Intime, vous devez vous rappeler votre Intime et étudier votre enfer interne.

 

Analyse Kabbalistique du Mahabharata:

the-pandavaLes Pandava – les cinq, sont liés à la partie humaine, ou à cette partie consciente des corps.

Bima – le très fort, est lié au corps physique, toute la force, toute l’énergie dont nous avons besoin pour accomplir le travail est dans le corps physique.

Les jumeaux – Sahadeva et Najuda – représentent Jakin et Boaz dans la Kabbale, les Corps Astral et Mental, Hod et Netzach. Les jumeaux qui dans l’Ancien Testament s’appellent Isiah et Jacob – le mental et l’émotion.

Le Corps Vital est représenté par Bakim, celui qui doit être le Roi, qui va hériter du royaume, l’aîné des frères, le fils de Darma. Il est représenté dans le Bouddhisme comme Bodhicitta, c’est-à-dire lorsque la Conscience s’éveille complètement, alors la Bodhicitta, qui est la Buddhata elle-même, nous reprend. Mais cette Buddhata est liée au Corps Vital, avec la partie supérieure du corps physique.

Le Corps Causal est Arjuna.

Les Pandava sont les cinq corps de l’être humain, et ils doivent se battre, toutes les parties doivent se battre contre leurs parents.

Une partie de la Conscience est à l’intérieur des parents, embouteillée dans les egos, à l’intérieur de la colère, de la luxure, de la gourmandise etc. – qui fait partie de nous. Mais qui a le Royaume en ce moment? Qui contrôle le Royaume (Malkuth) maintenant? Les egos de la luxure, la colère, la paresse, etc. Et non les parties supérieures, il faut donc les tuer et prendre le Royaume.

Le Roi est aveugle. Tout se passe en nous, dans le Royaume, sans que nous le remarquions. Le Roi est aveugle, et la Reine aussi.

Ceci est lié à la transformation que nous devons accomplir, la Grande Oeuvre, c’est pourquoi elle s’appelle Mahabarata, la Grande Bataille, le Grand Guerrier.

Si nous ne faisons pas cela, nous nous éveillerons en Enfer de toute façon.

Les gens disent: «Je ne crois pas à l’enfer, l’enfer n’existe pas», etc. Lorsqu’ils atteignent le Cinquième niveau de l’enfer, ils SAURONT qu’il existe, dans leur propre conscience. Ensuite, ils se rendront compte de leur erreur, mais trop tard.

Lisons ce que les Évangiles disent au sujet d’ego et des Infradimensions:

Luc, chapitre 8: 26-39:

«Et ils arrivèrent au pays des Gadarènes (de Klipoth), qui est contre la mer de Galilée (ou la Yesod inversée).

jesus-and-the-lunatic«Et quand il (avec le bateau de Charon) est parti pour atterrir, il a rencontré hors de la ville (de Dis) un certain homme (ou âme), qui a eu des démons longtemps, et n’a pas de vêtements (solaires), ni ne demeure dans n’importe quelle maison (humaine), mais dans les (49 Infradimensionnelles) tombes (du mental).

«Quand il a vu Jésus (le Sauveur interne), il a crié (IIIIAAAOOOO) et est tombé devant lui (l’adorant), et à haute voix a dit, qu’est-ce que je dois faire avec toi, (IEOUA, pentagrammaton) Jésus (Le Christ Cosmique, le Feu solaire), toi Fils du Dieu le plus haut? Je te supplie, ne me tourmente pas (dans ces sphères profondes de l’enfer ou Klipoth).

«Car il (IEOUA, Pentagrammaton, Jésus le Christ Cosmique, le Feu solaire, le Sauveur interne) avait ordonné à l’esprit (ou ego) impur de sortir du corps physique de l’homme (en disant KRRRIIIMMM). Souvent, il l’avait attrapé; et il était gardé avec des (conjurations et) chaînes et des bandes (ésotériques), et il a brisé les bandes (de son mental), et a été conduit par le diable (ou l’ego) dans le désert (de folie).

«Et Jésus lui a demandé (en Méditation profonde), en disant: quel est ton nom? Et il (l’ego) a dit: Légion (d’egos): parce que de nombreux démons (ou agrégats psychologiques) y étaient entrés.

«Et ils (les egos diaboliques) l’ont supplié de ne pas leur ordonner de sortir dans les profondeurs (des Infradimensions de Klipoth encore).

«Et il y avait là un troupeau de nombreux porcs (ou animas ou animaux déviants) se nourrissant sur la montagne (intellectuelle) (et du raisonnement); et ils l’ont supplié de les faire entrer en eux. Et il les y a laissé entrée.

«Alors les démons (ou les egos) sont sortis de l’homme, et sont entrés dans les porcs (pour continuer leur Fornication sale et leurs désirs bestiaux): et le troupeau a couru violemment (involuant dans) un endroit raide dans le lac (de la dégénérescence sexuelle), et ont été étouffés (avec leur propre putréfaction sexuelle).

«Quand ils (les animaux intellectuels) qui les ont nourris (les ego de l’intellect animal) ont vu ce qui a été (psychologiquement) fait, ils ont fui et sont allés et ont dit (à propos de la doctrine des nombreux egos) dans la ville et dans le pays.

«Alors ils sont sortis pour voir ce qui a été fait, et sont venus à (IEOUA) Jésus (le Christ Cosmique, le feu solaire, le Sauveur Interne), et a trouvé l’homme (ou Initié), dont les démons (ou sept péchés capitaux) étaient partis, assis (sur la pierre cubique de Yesod) aux pieds de Jesus (le Christ Cosmique, le Feu Solaire, le Sauveur Interne), habillé (avec les Corps Solaires), et dans son mental droit (avec sa conscience éveillée): et ils étaient effrayés (de perdre leurs affaires avec les âmes).

«Ils ceux qui ont également vu (ou comprirent), il leur a dit (les faux guides, etc., ceux qui font des affaires avec les âmes) par quels moyens (ou doctrine) celui qui était possédé des démons fut guéri.

«Alors toute la multitude autour du pays des Gadaréniens (Klipoth) le suppliait de partir d’eux (de leurs lieux infernaux); car ils ont été pris avec une grande crainte: et il monta dans le bateau (de Charon), et retourna à nouveau (dans les dimensions supérieures de l’Arbre de vie).

«Maintenant, l’homme de qui étaient sortis les démons lui suppliait pour qu’il soit avec lui (dans le Nirvana): mais Jésus (le Christ Cosmique, le Feu Solaire, le Sauveur Interne) le renvoya (dans le Chemin Direct), en disant,

«Retour (au monde physique) dans ta maison, et (sacrifie-toi pour tes semblables) montre (à toute l’humanité) les grandes choses que Dieu (Logos Solaire) a fait à toi. Et il continua son chemin, et publia (la doctrine des nombreux egos) dans toute la ville et ce que Jésus (le Christ Cosmique, le Feu Solaire, le Sauveur Interne) avait fait pour lui».

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Klipoth 5: Mars