Prologue au Klipoth

«Et le cinquième ange (Samaël) a sonné, et je vis une étoile (un principe étincelant de Geburah) descendre du ciel (de Geburah) à la terre (Malkuth, physicalité): et à lui (la force-vie de Geburah) était donné la clef du (Scorpion, Yesod-Sexe) puits de l’abîme.» – Apocalypse 9: 1

Le puits sans fond est l’abîme insondable ou le chaos qui est difficile ou impossible à comprendre intellectuellement. Il y a trois puits sans fond ou abîme insondables ou Chaos:

1. Daath : le Chaos Macrocosmique primitif de la force sexuelle créatrice du Verbe duquel – Kabbalistiquement – est expliqué comment l’univers est formé.

2. Yesod : Le vénérable Chaos Microcosmique du sexe duquel – Kabbalistiquement – est expliqué comment l’être humain est formé. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

3. Klipoth : Le Chaos inférieur (Latin Infernus) où vivent les Egos involuants; enfer. Le raisonnement subjectif à l’intérieur de l’animal intellectuel se rapporte à ce type de chaos où seul le désordre règne. De toute évidence, le désordre chaotique du raisonnement subjectif à l’intérieur de cette humanité est ce qui crée le Karma commun et ordinaire.

La «clef du puits sans fond» représente le Grand Arcane (Yesod) qui délie le mystère de l’Abîme (Klipoth) et de l’Arbre de la Connaissance (Daath) qui a été enfermé par le péché originel. Le Grand Arcane nous donne la compréhension consciente de ces trois types d’abîmes.

La fornication (dans Yesod) a donné naissance à l’ego, au diable qui a enfermé ou emprisonné ces Vérités Divines – placées dans la Conscience – dans le «puits sans fond» (Klipoth) pendant une saison, mais dans l’initiation, l’ego, c’est-à-dire Satan lui-même est enfermé dans le «puits sans fond» (Klipoth) avec ses mensonges et tromperies.

«Et il (Samaël, la force-vie de Geburah) a ouvert le puits de l’abîme (Scorpion, Yesod -Sexe); et (il libéra la doctrine de l’Arbre de la Connaissance, Daath, Gnose et), il y eut une fumée, comme la fumée (ou preuve que la vérité divine de Geburah a été réprimée) d’une grande fournaise (hors du feu passionnel du Scorpion des organes sexuels) du puits (de Klipoth, la preuve-fumée de la fournaise-fornication a été largement et clairement découverte); et le soleil (de la compréhension religieuse) et l’air (du raisonnement subjectif) ont été obscurcis (détourné de l’autorité ou de la réputation) en raison de l’appétit sexuel libertin, dont la fumée (ou la preuve que la vérité divine de Geburah a été réprimée par la fornication et l’adultère à l’intérieur de l’infraconscience dans son état dormant) du puits (Yesod, sexe).» – Apocalypse 9: 2

«Et il est sorti de la fumée (issue de l’appétit sexuel libertin et fervent) des sauterelles (les principes de force-vie de Geburah enflammés, réprimés ou retenus dans l’infraconscience) sur (Malkuth) la terre (corps physique): et à eux (ces flammes étincelantes des principes de force-vie de Geburah liées à Kamaduro et Karmasaya dans l’infraconscience) ont été donnés (le pouvoir karmique) (en appliquant leur karma toxique de fornication et d’adultère), comme le (signe zodiacal) des scorpions (de Geburah) de la force sexuelle de Yesod dans la terre ont le pouvoir (karmique) (du feu de Samael à travers les maladies mentales, émotionnelles et physiques, qui apportent une détresse karmique extrême lorsque le désir de guérison ne peut être atteint).» – Apocalypse 9 : 3

«Et (par Geburah, la loi du karma), il leur a été ordonné (ces flammes étincelantes des principes de force-vie de Samael) de ne pas blesser l’herbe (discernement) de la terre (l’Egypte, le corps physique) ni aucune chose verte (désir spirituel), ni aucun arbre (faculté sensorielle); mais seulement les hommes (bestiaux) qui (piègent, répriment ou restreignent la puissante force-vie étincelante de Geburah, la Conscience à travers la fornication et l’adultère et donc) n’ont pas le sceau du Dieu vivant (Shaddai-El-Chai, Le Saint-Esprit, Binah) sur leurs fronts (Netzach, mental).» – Apocalypse 9: 4

(Le précepte suivant est de discuter des lois concernant les sauterelles.) Nous avons appris que les poissons (principes de force-vie de Chesed) et les sauterelles (principes de force-vie de Geburah) n’exigent pas l’abattage, mais c’est leur rassemblement (dans Yesod) qui leur permet d’être commestible (transmutable).Tels sont les sages de la Kabbale. Ils n’ont pas besoin d’abattage PAR L’ANGE DE LA DESTRUCTION (Apollyon), mais il est dit d’eux, «et a expiré, et a été rassemblé à son peuple» (Genèse 49: 33). De même que les poissons (principes de force-vie de Chesed) de la mer vivent dans la mer (Yesod), les étudiants de la Kabbale et les sages de Daath vivent dans la mer (Yesod), et s’ils sont séparés de Daath (Arbre de la Connaissance), ils meurent immédiatement) – Zohar . Et Jean était revêtu de poils de chameau, et d’une ceinture de peau autour de ses reins; et il a mangé (transmuté la force-vie de Geburah) les sauterelles et le miel sauvage (énergie solaire). – Marc 1: 6

«Et à eux (ces ardents principes de force-vie de Geburah) il a été donné (dans Klipoth, Enfer) que (à cause de Kamaduro et Karmasaya) ils ne devraient pas les tuer, mais qu’ils (leur infraconscience égoïste adultère fornicateur) (La cinquième Sephirah, Geburah, Karma): et leur tourment (passionel intensif karmique) était comme le tourment (produit) par un scorpion (comme les principes ardents de force-vie de Geburah de la constellation du Scorpion qui a déchaîné le feu de tous les appétits et désirs sexuels dans le bas-ventre), quand il frappe (avec Kamaduro et Karmasaya) un homme (fornicateur).» – Apocalypse 9: 5

«Et en ces jours (karmiques) de Kali Yuga, les hommes (dans le plan physique et dans l’abîme, Klipoth) chercheront la mort (l’annihilation de ces appétits sexuels qui produisent un tel karma) et ne la trouveront pas; tt désireront mourir (psychologiquement), et (à cause du Kamaduro et Karmasaya, la seconde) mort s’enfuira d’eux.» – Apocalypse 9: 6

«Et les formes des sauterelles (ou principes ardents étincelants de force-vie de Geburah piégés, réprimés ou contenus dans l’infraconscience liée à Kamaduro et Karmasaya) étaient semblables à des chevaux (ou des bêtes comme des Centaurs, Maruts ou Hasnamussen) préparés à la bataillepour satisfaire leur appétit bestial); et sur leur tête (qui sont sept: luxure, colère, orgeuil, envie, cupidité, gourmandise et paresse) se trouvaient comme des couronnes d’or (comme si leur pouvoir Klipothique était l’autorité divine de Kether) et leur (hypocrite bestial) visages (dans le plan physique) étaient comme les visages des hommes (comme s’ils étaient de véritables êtres humains).» – Apocalypse 9: 7

«Et ils (ces hasnamussen) avaient des cheveux (idées, pensées, rêves, affaires politiques, projections mentales) comme des cheveux de femmes (nourries d’envie et de fausse douceur) et leurs dents (intentions douloureuses) étaient comme les dents des lions (de la loi, prêtes à crever la chair de son propriétaire ou sa proie selon leur Karma).» – Apocalypse 9: 8

«Et ils (ces hasnamussen ou démons de Klipoth) avaient des cuirasses (préméditations), comme des cuirasses (de justice) de fer (bonne volonté); et le son de leurs ailes (qui se mettent en mouvement sur la base des vents du Karma) était comme le son des chars (organisations) de nombreux chevaux (castes) qui courent au combat (arguments, débats, guerres).» 9: 9

«Et ils (ces hasnamussen ou démons de Klipoth) avaient des queues (Kundartigateurs) comme des scorpions (qui tuent et tourmentent avec leur pouvoir lascif venimeux), et il y avait des piqûres (armes, inventions pour la destruction de masse) dans leur queue (basé sur leur Kundartigateur ou pouvoir démoniaque lubrique): et leur pouvoir (karmique) était de blesser (les fornicateurs) cinq mois (jusqu’à ce que le Karma, Kamaduro et Karmasaya soit accompli).» – Apocalypse 9:10

«Et ils (ces hasnamussen ou démons de Klipoth) avaient un roi (un Malachim) sur eux, qui est (les principes de force-vie ardents et étincelants de Geburah piégés dans leur Mauvaise-Volonté, leur Volonté égoique, la bête, L’aspect négatif de Tiphereth, le feu du Lion tombé, le lion, le roi de toutes les bêtes, qui est) l’ange (le Kaom, le messager qui exécute la Volonté, les commandements karmiques d’Eloah-Va-Daath Jah-Chavah, Shiva-Shakti, l’Esprit Saint, à travers Geburah) du puits de l’abîme (Yesod, le sexe, l’abîme insondable des eaux), dont le nom en langue Hébraïque est Abaddon (qui a également été identifié comme l’ange de la mort et de la destruction, ange de l’abîme et roi des hasnamussen ou des démons de la hiérarchie des enfers, où il est assimilé aux forces sexuelles étincelantes de Geburah-Samael-Scorpion), mais dans la langue Grecque son nom est Apollyon (Destructeur – Scorpion est un signe d’eau et Apollyon est celui qui a le pouvoir de libérer ou de sceller ces sauterelles ou principes de feu-vie ardents et étincelants de Geburah, pour ouvrir ou fermer la porte de l’abîme insondable des eaux selon les commandements de Samael. Il est appelé le roi sur eux, non pas parce qu’il les conduit, mais parce que – en tant que principes de feu-vie ardents et étincelants de Geburah-Samael est enfermé avec eux – a une autorité complète sur eux conformément à la loi.» – Apocalypse 9: 11

Le livre de l’Apocalypse a assimilé Abaddon avec Apollyon, et Cornélius Agrippa l’a placé comme le monarque dans Klipoth, yon dans l’ombre inférieure de la Sephirah Tiphereth (Beauté) sur l’Arbre Kabbalistique. En effet, Tiphereth est gouverné par le Soleil-Apollon (le Christ Cosmique) et la planète Vénus-Aphrodite (Déesse de l’amour et de la beauté).

Apollo-and-the-Venusian-Nym

Apollon et la belle Vénus Nymphe Daphne la fille de (la circulation sanguine) la rivière-Dieu «Peneus»

Tiphereth se rapporte à l’Âme Humaine (Vénus-Beauté) et au Cœur (le Soleil-Apollon) dans le corps physique. Le sang place la Lumière Astrale (Apollo) «yon» Tiphereth – le Coeur, là dans Yesod – Organes Sexuels (Ens Venerie – l’entité de Vénus, le sperme est la lumière astrale vénérienne liquéfiée dans les organes sexuels par l’action de la circulation sanguine dans l’organisme humain).

Le nom Apollyon ou Apollon-lion est le Grec Apollo ou Apollon, apo- «de, loin de» + olluein «chasser» «détruire.»

Le Dieu Grec Apollon est identifié à Helion ou Helios, le Dieu Soleil; ainsi Helion est He-Lion, le Helicon, la lumière solaire luminescente du Lion, le Lion.

Le mot Grec pour lion est traduit par «roi» en Latin, parce que le lion est le roi de toutes les bêtes.

Le Lion est la lumière solaire de la constellation du Lion, le feu solaire «Celui Qui Déchire».

Ainsi, Apollyon est le Tiphereth tombé (le Malachim, l’Âme Humaine, la psyché) qui reçoit la Lumière Astrale Solaire d’Apollon (le Christ) à travers le cœur, et qui ensuite est gaspillé par les organes sexuels à travers la fornication et l’adultère (Lilith et Nahemah – Beauté Maligne), les aspects négatifs de Vénus-Aphrodite (force sexuelle).

«Là nous voyons Abbadon, l’ange de l’Abîme, qui souffre dans les chaînes et les liens avec lesquels il martyrisait les autres. – Médecine Occulte et Magie Pratique

poseidon-0640

Comme le cerf soupire après les ruisseaux de l’eau, ainsi (dans les ruisseaux d’eau sexuelle de Yesod) mon âme (Tiphereth) soupire après toi, ô Dieu .

Mon âme (Tiphereth) a soif de Dieu (dans l’acte sexuel), du Dieu vivant (Shaddai-El-Chai): quand irai-je et paraîtrai-je devant Dieu ?

Mes larmes ont été ma viande jour et nuit, tandis que (de Klipoth) ils (dans l’acte sexuel) me disent continuellement, Où est ton Dieu?

Quand (dans l’acte sexuel) je me rappelle (Elah – Aleph, Lamed, Hei) ces (lettres qui me rappellent la Divine Mère), je déverse mon âme en moi; car j’étais allé avec la multitude, j’allais avec (Elah, ma Déesse) eux à la maison de Dieu (Malkuth – le corps physique), avec la voix de la joie et de la louange (sexuelle), avec une multitude qui a gardé la fête (Chasteté).

Pourquoi es-tu (sexuellement) abattu (vers les ruisseaux d’eau sexuels de Yesod), O mon âme (Tiphereth)? Et pourquoi (dans l’acte sexuel) es-tu inquiet en moi? Espère en Dieu : car, dans l’acte sexuel, je le louerai encore pour l’aide de son visage.

Ô mon Dieu, mon âme (Tiphereth) est (sexuellement) abattue (vers les ruisseaux d’eau sexuels de Yesod) en moi (dans Malkuth, le corps physique): donc je me souviendrai du pays de la Jordanie (les organes sexuels), et (la moelle épinière, la terre) des Hermonites, depuis la colline Mizar (le Cerveau).

Profondeur (Mayim, vénérable Eaux Sexuelles Microcosmique, abîme insondable dans Yesod) appelle une profondeur (Schamayim, Eaux Macrocosmiques primitives, abîme insondable des forces spirituelles sexuelles divine dans Daath) au bruit de vos trombes d’eau: toutes vos vagues et vos flots ont passé sur moi (Tiphereth).

Mais Jah-Chavah (depuis Daath) ordonnera sa bonté (Zauir Anpin – Chesed) dans (Tiphereth, l’Époux) durant le jour, et dans la nuit (sa Nukva) sa chanson sera avec moi (Tiphereth, l’Époux), et (dans l’Alchimie Sexuelle) ma prière au Dieu de ma vie (Shaddai-El-Chai).

Je dirai (dans l’acte sexuel) à Dieu mon rocher: Pourquoi m’as-tu oublié? Pourquoi je suis allé pleurer à cause de l’oppression (Klipothique) de l’ennemi (ma Luxure, Satan, o-yave, l’ego dans les ruisseaux d’eau sexuelle de Yesod)?

Comme avec une épée dans mes os, (depuis Klipoth) mes ennemis (mes egos) me reprochent; tandis que (dans l’acte sexuel) ils me disent quotidiennement: Où est ton Dieu?

Pourquoi êtes-vous (sexuellement) abattu (vers les ruisseaux d’eau sexuels de Yesod), O mon âme (Tiphereth)? Et pourquoi es-tu (sexuellement) inquiet en moi? Espère en Dieu, car, dans l’acte sexuel, je le louerai encore, qui est la santé de mon visage et mon Dieu . – Psaume 42

Comme décrit dans l’Apocalypse, Apollyon (le Tiphereth tombé) ouvre les portes de l’abîme (Klipoth) et déchaîne sur la terre ses essaims de démons lubriques «sauterelles» qui procèdent ensuite à la torture des hommes qui ne portent pas le sceau de Dieu (Chasteté) sur leur front. Ensuite, il est supposé (Tiphereth, l’Âme Humaine – Force de Volonté – Thelema) (avec l’aide d’Apollon-Christ) saisir Satan lui-même, le lier et le jeter dans le puits sans fond (Klipoth) pour mille ans, comme suit:

Et j’ai vu un ange (Samaël) descendre du ciel (de Daath), ayant la clef du Grand Arcane du puits sans fond de Yesod et une grande chaîne (ou preuve d’événements karmiques récurrents) dans sa main (pour donner – Hébreu, Ratzon Latet, donnera – c’est-à-dire, châtier selon la loi). Apocalypse 20: 1

Et (par conséquent, selon la loi du karma), il a saisi le dragon (l’ego, Lilith et Nahemah, l’ombre d’Aphrodite-Vénus, la beauté maligne – le Tiphereth tombé, l’Âme Humaine qui est tombée parce que) (Kundartigateur) serpent, qui est le diable (le mental lascif, Kain), et Satan (l’adversaire de l’Intime dans Malkuth – corps physique) et (avec la connaissance – la Gnose) l’a lié (dans Klipoth-Enfer) mille ans (jusqu’à la création de «Ishim» l’être humain à l’image de Dieu). Apocalypse 20: 2

Et jetez-le (l’ego, l’ombre d’Aphrodite-Vénus, la beauté maligne – le Tiphereth tombé, l’Âme Humaine, et enfermez-le dans l’abîme (de Klipoth), l’enfer, et mettez un sceau (le sceau de la Chasteté) sur lui, pour qu’il ne trompe plus les nations (les âmes de Dieu), jusqu’à ce que les mille ans (pendant lesquels l’être humain est créé à l’image de Dieu) soient accomplis; et après cela, il (comme l’ego, Lilith) doit être relâchée un peu (dans Yetzirah, le monde de la formation et des Anges). Apocalypse 20: 3

Et j’ai vu des trônes (le système nerveux central dans Assiah – le corps physique), et ils (les Ishim ou les êtres humains à l’image de Dieu) étaient assis sur eux, et le jugement leur a été donné: et j’ai vu leurs âmes (les Ishim) qui, à travers les initiations du feu, étaient décapitées pour le témoignage de Jésus (l’atome Noûs) et pour le Verbe de Dieu (ou la connaissance de Aun Weor), et qui n’avaient pas adoré la bête (leur ego), ni l’image (raisonnement subjectif), ni n’avaient reçu leur marque (ou raisonnement bestial égoïste) sur leurs fronts (mentaux), ou dans leurs mains (Ratzon Latet, volonté de donner); et ils ont vécu et régné (en tant qu’êtres humains à l’image de Dieu) avec le Christ (INRI) mille ans (dans Assiah – leurs Corps Physiques). Apocalypse 20: 4

Mais le reste des morts vivants (ou des egos de Lilith) n’a pas vécu jusqu’à ce que les mille ans (ou le temps ésotérique de dissoudre les egos de Nahemah) soient terminés. C’est la première résurrection (initiatique) (quand – Geburah ou Âme Divine et Gedulah ou Intime – la Monade se réincarne dans Malkuth – Corps Physique). Apocalypse 20: 5

Béni et saint est-il (le Ishim ou l’être humain à l’image de Dieu) qui a part à la première résurrection (dans Assiah – Corps Physique): sur un tel la seconde mort (de Klipoth) n’a pas de pouvoir, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et il régnera (en tant que Maîtres réincarnés) avec lui mille ans (ésotériques) dans Assiah – Corps Physique. – Apocalypse 20: 6

«Un malheur est passé, et voici, il y a encore deux malheurs à venir.» – Apocalypse 9:12

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Prologue to the Klipoth