Bodhichitta dans le Christianisme

decapitation

Aujourd’hui, nous allons expliquer la Bodhichitta en accord avec les Évangiles Chrétiennes, selon la Bible, comme Gnostiquement, nous disons toujours, le Bouddhisme et le Christianisme se complètent mutuellement.

Pour s’immerger profondément dans la Bodhitchitta en relation au Christianisme, nous devons entrer dans la Kabbale, car la Kabbale est la racine, la source du Christianisme. Donc, nous devons aborder la langue Hébraïque, qui est la langue qui explique Kabbalistiquement l’Ancien et le Nouveau Testament.

Puisque Jésus et ses premiers disciples étaient Juifs, Rabbins ou Maîtres Kabbalistes, ils ont livré la doctrine Christique de la manière kabbalistique; Bien que, pour expliquer le Bouddhisme, nous utilisions souvent le Sanskrit et d’autres langues anciennes.

Ainsi, en arrivant à la source de la Bodhichitta, nous atteignons Kabbalistiquement la Sephirah Yesod, ceci, afin d’expliquer la doctrine Bouddhique.

Dans cette conférence, nous continuons ou étendons l’explication que nous avons donnée à propos de Malkuth de l’Épiphanie du Christ (qui est la manifestation de Avalokiteshvara, la manifestation de la Sagesse, ou ce qui dans la Kabbale est appelé Chokmah), la manifestation de cette force qui est le Christ dans le Bodhisattva; Cependant, pour que ce Bodhi entre dans le Sattva, comme nous l’avons dit précédemment, nous devons construire la Bodhichitta, qui est un terme Bouddhiste.

  • BODHI: en synthèse, est la sagesse.
  • CHITTA: est le mental. En d’autres termes, nous dirons NOÛS – ce mental qui est abstrait, et qui est lié à Chokmah.

Rappelez-vous que le grand Kabbaliste Paul de Tarse déclare dans les Évangiles:

    Mon discours et ma prédication n’étaient pas avec des mots séduisants de la sagesse de l’homme, mais dans la démonstration de l’Esprit et de la puissance: afin que votre foi ne soit pas dans la sagesse des hommes, mais dans la puissance de Dieu.

    Mais nous parlons de la sagesse (Chokmah) au milieu de ceux qui sont parfaits, mais pas la sagesse de ce monde, ni des princes de ce monde qui viennent à rien. Mais nous parlons de la sagesse de Dieu dans un mystère, même la sagesse occulte, que Dieu a ordonné devant le monde à notre gloire (Hod): Ce qu’aucun des princes de ce monde ne connaissait, car s’ils l’avaient connu, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire (Hod).

    Mais comme il est écrit: L’œil n’a point vu, ni l’oreille n’a point entendu, et ni n’est point entré dans le cœur de l’homme, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment.

    Mais Dieu nous les a révélés par son Esprit (Christ), car l’Esprit saisit toutes choses, et les choses profondes de Dieu. Car quel homme connaît les choses de l’homme, sinon l’esprit de l’homme qui est (incarné) en lui? De même personne ne connait les choses de Dieu, sauf l’Esprit (Christ) de Dieu.

    Or, nous (Bodhisattvas) avons reçu, non pas l’esprit du monde, mais l’esprit (Christ) qui est de Dieu; afin que nous puissions connaître les choses qui nous sont données gratuitement de Dieu. Ce que nous disons aussi, non pas dans les paroles que la sagesse de l’homme enseigne, mais que le Saint-Esprit enseigne; comparant les choses spirituelles avec le spirituel.

    Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car ce sont des sottises pour lui, et il ne les connaît pas, parce qu’elles sont discernées spirituellement (Kabbalistiquement).

    Mais celui qui est spirituel juge toutes choses, cependant lui-même n’est jugé de personne. Car qui a connu le mental du Seigneur (la Bodhitchitta), afin qu’il l’instruise? Mais nous avons le mental du Christ (la Bodhitchitta). – 1 Corinthiens 2: 4-16

Donc, avoir le mental du Seigneur c’est avoir ce CHITTA, la Bodhichitta, qui dans la Bible est symbolisée par Elijah ou ELIAO en Hébreu. Nous n’allons pas expliquer à propos d’אליהו Elijah ou le prophète Eliao lui-même, mais nous allons expliquer Elijah directement liés à notre psyché. Chaque personnage que vous trouvez – que ce soit dans le Christianisme, le Judaïsme, le Bouddhisme, l’Islam, l’Hindouisme, etc – est toujours un symbole; Même si le personnage existe, comprennez  qu’ils symbolisent quelque chose à l’intérieur de notre psyché, à l’intérieur de notre vrai Être. C’est précisément le point lorsqu’on examine les Évangiles.

Elijah the baptistElijah le Prophète symbolise les forces de l’énergie solaire que nous devons gérer. Rappelez-vous qu’en Grec, Elijah, Eliao, est Elios (Helios), le Soleil, la force solaire. Donc ici, quand nous nous référons à Elijah ou Eliao, nous nous référons à Helios le soleil, qui n’est pas une personne. Nous nous référons directement à l’énergie solaire que nous devons apprendre à manipuler et à gérer dans notre corps. Si je souligne Elijah ou Eliao, c’est parce que dans les Evangiles, ainsi que dans l’Ancien Testament, il est écrit qu’il est nécessaire qu’Elijah vienne devant le Messie. Le Messie est le Bodhisattva et Elijah est la Bodhichitta. Elijah représente le mental solaire complètement développé, ce mental solaire qui est utilisé par l’Esprit.

Rappelez-vous que nous avons déclaré dans d’autres conférences que le mantra Hébraïque pour être en contact avec Kether, la première Sephirah, est JAH. Ici vous trouvez le fameux mot de la langue Hébraïque: hallelujah – et beaucoup d’autres noms de la langue Hébraïque qui pointent toujours à Kether, JAH (-iah). Parmi les prophètes: Zachariah, Isaïah, etc. et bien sûr Elijah. Ce nom signifie: mon Dieu est JAH, qui en Hébreu est אליהו ELIAO. Si vous observez vous remarquez que אל EL (Aleph, Lamed) est Dieu et qu’après cela nous avons יהו IAO (Iod, Hei, Vav), qui représente le premier triangle de l’Arbre de Vie : Kether, Chokmah et Binah, qui dans le Christianisme est appelé la Sainte Tri-Unité ou la Trinité.

Donc, ce Dieu JAH ou EL-IAO représente les trois forces primaires qui s’expriment à travers l’énergie solaire, la force solaire. C’est bien sûr HELIOS. C’est pourquoi, quand nous nous référons au Christ, nous nous référons toujours à la force solaire, parce que le Christ n’est pas une personne, mais une énergie qui peut transformer n’importe qui.

Mais au début, ce Christ, cette force, s’exprime en tant que ELIAO ou אליהו Elijah, qui doit venir d’abord dans notre psyché. Cette lumière solaire est placée dans la cinquième dimension, dans l’atmosphère de la planète, de n’importe quelle planète. C’est ce que de nombreux kabbalistes appellent le Dragon Céleste, la lumière astrale, INRI.

Dans la Kabbale, l’ésotérisme, nous savons qu’il y a un Être qui contrôle la lumière astrale et qui est lié à la planète Vénus, ou mieux si l’on dit, le rayon positif de la planète Vénus et c’est l’Ange Hanaël.

  • HANA signifie «gracieux» en Hébreu
  • EL signifie «Dieu»

Ce Hanaël ou Anaël est le même Eros de la Mythologie Grecque, Cupidon, les forces de la lumière astrale qui coagulent dans la force sexuelle (semence), dans le monde de Yesod (le sexe). C’est pourquoi Anaël est l’ange de l’amour. Son contraire est Lilith, qui est liée à la haine, la luxure, et toute perversion de la sexualité.

Pour que nous soyons en contact direct avec la lumière solaire, avec la lumière astrale, nous devons connaître les mystères de l’amour. C’est précisément le point ici parce que les mystères de l’amour sont liés à la Sephirah Yesod, Eden, la quatrième dimension, où nous trouvons les deux arbres mystérieux décrits dans le Livre de la Genèse, qui est un livre d’Alchimie : l’Arbre de la Connaissance et L’Arbre de Vie.

L’Arbre de la Connaissance est l’Arbre de la Science du Bien et du Mal qui est lié à l’Évangile de Matthieu. Matthieu a apporté l’Évangile conformément à la science. Nous parlons de la science superlative de l’Être, que nous devons développer et étudier. La science du bien et du mal n’est autre chose que l’Arbre de la Connaissance (Daath), ou la manière dont nous devons gérer l’énergie sexuelle, comme l’a expliqué le conférencier de la conférence précédente: tantra ou tantrisme.

daath-bodyDonc cet Arbre de la Science ou Arbre de la Connaissance est symbolisé par le Caducée de Mercure qui, à ce jour est utilisé pour symboliser la science de la médecine. C’est en relation avec notre force sexuelle. Si vous observez l’Arbre de Vie, vous découvrez que la Connaissance, la Gnose, est écrite comme Daath (sous la Trinité, ou les trois forces primaires), située exactement à la gorge de l’homme imaginaire que vous y voyez. Les racines de l’Arbre de la Connaissance sont dans Yesod.

Donc de Yesod, qui symbolise les glandes sexuelles de l’homme ou de la femme, nous avons les deux polarités de l’Arbre de la Connaissance, Adam et Eve, ou Yin et Yang, Od et Ob, les deux polarités de la force sexuelle qui sont toujours séparées dans le monde de Yesod.

Car le Monde de Yesod est dans la quatrième dimension, il est directement lié au corps vital. Rappelez-vous que la partie supérieure du corps physique est le corps vital. Ce corps vital ou corps éthérique est le fondement de la vie du corps physique; C’est pourquoi il est précisément lié aux organes sexuels et il est situé dans la quatrième dimension.

De la polarité, Adam et Eve dans Yesod, émerge le corps physique. Si vous observez et étudiez la Bible, vous trouvez que CHAVA, EVE, est la mère des vivants. Cela se réfère à la force sexuelle, les organes sexuels, d’où tout ce monde physique émerge. C’est pour cela que, Kabbalistiquement, alchimiquement, il est déclaré que nous sommes enfants d’Adam et Eve. C’est vrai, si nous comprenons qu’Adam et Eve symbolisent les deux testicules, les deux ovaires, les deux polarités.

Quand nous unissons ces deux polarités de Yesod, Adam et Eve dans l’acte sexuel, alors nous trouvons que la création de Malkuth en est le résultat. C’est ce que tout le monde sait: le corps physique est le résultat d’Adam et Eve; C’est le résultat de l’union des organes sexuels de notre père et de notre mère. Symboliquement parlant, puisque le corps physique se développe dans l’utérus de notre mère, cet utérus représente le même Eden, la quatrième dimension. C’est précisément dans l’Eden que cette particule de l’âme, qui dans le Bouddhisme s’appelle Buddhata, descend au moment même où le sperme entre dans l’ovule, au moment même où Adam et Eve se connaissent, comme l’explique la Bible dans Genèse 4: 1: «Et Adam connut Eve sa femme; et elle conçut.»

Donc la Bouddhatta est cette partie gracieuse de l’Être qui vient d’en haut, qui vient du macrocosme. C’est ce que nous pouvons appeler Hanaël, ou la partie de Dieu qui descend, HANA – la partie gracieuse de Dieu entrant dans le corps. Et de cet élément, qui entre dans le corps, est la façon dont l’Arbre de Vie se développe, parce que c’est la Monade, l’Esprit, EL en Hébreu, qui contrôle le développement de ce corps dans le ventre de notre mère. C’est pourquoi il est écrit symboliquement dans l’Évangile de Luc (qui est lié à l’Evangile de la terre), comment Élisabeth, qui symbolise la Monade, a dans son utérus un enfant, qui est Jean-Baptiste, qui va être la Bodhitchitta, conformément au Christianisme.

Jean-Baptiste, la réincarnation d’Elijah, est celui qui prépare le chemin du Seigneur. Nous devons étudier attentivement ces symboles afin de comprendre comment ils se rapportent à nous. C’est ce qui est important. Ces Maîtres sont venus dans le passé. Ils sont venus pour livrer leur message, leur mission. C’était cela. Maintenant, nous devons faire ce qu’ils nous ont enseigné.

Quand le corps physique est fait, créé dans l’utérus de notre mère, alors il sort, et alors vous avez un résultat, une vie, un corps qui a ses racines dans la colonne vertébrale. Donc, ce corps physique a ses racines dans la moelle épinière. De là émanent tous les systèmes nerveux qui contrôlent tout le corps physique. C’est pourquoi l’Arbre de Vie émerge aussi des racines de l’Arbre de la Connaissance. On dit que les deux arbres se complètent. On ne peut pas parler de l’Arbre de Vie sans parler de l’Arbre de la Connaissance, parce qu’ils partagent leurs racines dans Yesod, qui est «la Fondation». Bien sûr, vous savez déjà que le développement du corps physique dépend de la force sexuelle qui se développe également dans nos glandes sexuelles pendant différentes périodes de temps, ce qui est déjà expliqué dans d’autres conférences.

Quand nous connaissons la Science du Bien et du Mal, la Science de l’Arbre de la Connaissance, alors nous voulons développer cette Essence, ce Bouddha, que nous avons à l’intérieur, qui est le Bouddhata, l’Essence, parce que c’est le but de nous donner ce corps physique, afin que nous développions tous les corps liés à l’Arbre de Vie, symbolisé par les dix Sephiroth.

Nous devons connaître la science de la transmutation parce que sans la science de la transmutation nous ne pouvons pas développer la Bodhitchitta, nous ne pouvons pas développer ce Jean-Baptiste, parce que c’est dans cette Sephirah que nous trouvons le mystère du Baptême. Oui, Yesod est lié aux eaux du Baptême. De nombreuses religions célèbrent ce baptême symbolique de différentes façons, toujours avec de l’eau. Malheureusement, lorsqu’ils ont déjà leur corps physique développé avec toutes ses énergies, avec toutes ses forces circulant en lui, ils ne pratiquent pratiquement pas la transmutation de Yesod ; Ils ne célèbrent pas ce baptême, qui a été symboliquement expérimentés dans leur religion.

Dans Yesod, nous trouvons que Jean-Baptiste apparaît dans l’Evangile de Mathieu enseignant la science de l’Arbre de la Connaissance. Vous voyez qu’il baptise dans le Jourdain. C’est un moyen symbolique pour nous dire qu’il livre à l’humanité la connaissance, la doctrine de la transmutation sexuelle du Sajaha Maithuna. Il baptise avec les eaux. Il fournit la connaissance; Comprennez que les eaux du baptême sont à l’intérieur de tout le monde, dans leur énergie sexuelle.

Voici ce nom, parce qu’il est écrit que Jean-Baptiste était la réincarnation de אליהו Elijah. Vous devez comprendre que Elijah symbolise Helios, la force solaire, et que la force solaire entre dans l’atmosphère astrale, dans la terre, puis dans notre organisme à travers ce que nous mangeons, buvons, respirons, etc., parce que cette force astrale, cette lumière solaire, est partout dans les quatre éléments. Donc, vous trouverez ce JAH, qui est le Dieu d’Elijah, qui représente les trois forces primaires que nous avons expliqué, est précisément au tout début du mot ou du nom de Jean en Hébreu. Johanan est le nom, mais c’est réellement JAH-Hanan. C’est précisément la grâce de JAH, ou en d’autres termes, le résultat de JAH est incarné là dans Jean. Voilà comment c’est caché dans les mots. אלי הו ELI-JAH, le Dieu יהו JAH, IAO, la Trinité, est caché dans JAH-Hanan, Jean. Mais pour devenir un JAH-Hanan, il faut créer les véhicules pour ce JAH ou IAO, les trois forces primaires. Nous avons besoin de créer un Corps Astral, un Corps Mental et un Corps Causal, qui dans la Théosophie sont appelés le Corps Astral, le mental ou manas inférieur, et le Corps Causal, qui est appelé le manas supérieur.

Ceux-ci sont appelés en Grec le fameux To Soma Psuchikon. Comme «psyché», le P est silencieux. To Soma en Grec signifie «le corps.» Psuch vient de la psyché et ikon signifie «image». L’image de quoi? To Soma Psuchikon est précisément ce corps psychique ou corps de l’âme qui doit sortir des eaux. L’Ikon est appelé en Hébreu Tzalem ou image. En d’autres termes, l’image de JAH, qui est Kether, et qui est symbolisée par la lettre Yod, qui signifie phallus, ésotériquement parlant; cette image est dans la graine, dans les organes sexuels, dans Yesod. Donc de Yesod il doit émerger Elijah, le Dieu JAH, les forces d’ELIAO, dans les différentes étapes, afin que la réincarnation de cet Elijah, ELIAO soit sur la terre.

Cette réincarnation d’Elijah (le Dieu JAH) peut se produire à l’intérieur de n’importe qui sur la terre. Elijah symbolise la Bodhichitta qui doit être créée. Cette Bodhichita émerge avant la création des corps Mercuriels, ou les Corps Astral, Mental, et Causal, parce que To Soma Psuchikon est lié avec Yesod. C’est en Yesod que nous commençons à développer la Conscience en prenant soin de la graine sexuelle, ou le Tzalem de Dieu, ou l’Icône de Dieu. C’est quelque chose que nous devons comprendre parce que personne ne comprend au sujet de To Soma Psuchikon. C’est le «corps de l’âme» qui est précisément mentionné dans un passage de la Bible, donné par le grand kabbaliste Paul de Tarse, Maître Hilarion.

Il a dit:

    Il est semé un corps d’âme; Il est élevé un corps spirituel. Il y a un corps d’âme, et il y a un corps spirituel. Et ainsi il est écrit: Le premier homme Adam a été fait une âme vivante; le dernier Adam a été fait un esprit vivifiant. – Corinthiens, chapitre 15 versets 44-45

Donc nous parlons ici du premier homme, l’âme vivante, To Soma Psuchikon qui émerge des transmutations de l’énergie sexuelle, parce que l’Arbre de Vie est lié à cette psyché. Lorsque nous entrons dans ces études, nous devons développer l’Arbre de Vie. Nous ne devons pas tomber dans l’erreur de nombreuses organisations qui pensent qu’ils ont déjà développé tout l’Arbre de Vie à l’intérieur. Non. La seule partie que nous avons maintenant est le corps physique, parce que c’est le résultat de l’Arbre de la Connaissance. Tout dans cet univers est le résultat de Daath, l’Arbre de la Connaissance, l’Arbre de la Science, des deux polarités, qu’elles s’expriment dans le corps humain, dans le corps animal, dans le corps végétal ou dans le Corps minéral, dans l’univers, dans l’espace. Ce sont toujours les deux forces, les deux polarités, positives et négatives, qui créent. C’est ce que nous appelons l’énergie du Saint-Esprit qui s’exprime en deux polarités.

Donc, le corps physique est le résultat du sexe. Personne ne peut le nier. Nous avons été créés dans l’acte sexuel. Ce corps est un don que la nature nous donne. À l’intérieur de lui, nous vivons en tant que «Hana» (grâce). C’est pourquoi lorsque vous voyez un nouveau-né dans un corps nouveau-né, vous ne voyez que Hana. C’est pourquoi l’ange Hanaël est symbolisé par une créature innocente, parce que c’est le seul élément innocent que nous avons à l’intérieur, l’Essence, qui s’exprime au moment où nous sommes nés. C’est Hana, l’Essence, la Buddhata, la partie du Bouddha qui doit grandir pour que cet élément se développe en un Être illuminé comme Bouddha, comme un prophète, afin de devenir un JAH-hanan, parce que Hana – l’Élément gracieux – est là. Mais pour qu’il devienne un JAH-hanan, il faut connaître la science du bien et du mal, la science de la transmutation. Et c’est ce qui est caché dans ce passage où il est dit qu’Elizabeth prie pour avoir un enfant. Élisabeth est la Monade, l’Esprit de chacun d’entre nous, qui veut avoir un enfant. Cet enfant doit être fait à l’image d’Elisabeth, qui est la Monade.

Johanan est l’image de JAH, la grâce de JAH. Johanan, Jean-Baptiste, apparaît dans les Évangiles avant le Bodhisattva, non après. Bien sûr, nous devons étudier la science de Johanan, la science d’Elijah, parce que nous voulons que ELIAO, Elijah, émerge, surgisse de l’intérieur de notre Conscience. En d’autres termes, nous devons développer notre propre Elijah particulier, individuel, comme nous devons développer notre Jésus particulier.

ELIAO (Elijah) incarné dans tout humain est JAH-Hanan. C’est précisément l’erreur de beaucoup de gens qui ne comprennent pas les Ecritures. Ils veulent voir le prophète Elijah de nouveau de la même manière. Mais ils ne comprennent pas qu’Elijah est un AEON, un AEON, qui s’exprime de nombreuses manières, à travers beaucoup d’humains. Tout Avatar développe d’abord l’ELIAO à l’intérieur, qui est le mental solaire, le Chitta solaire, la Bodhichitta, la Bodhitchitta complètement développée qui travaille toujours au service de son propre Dieu individuel (Jah).

Donc, le Corps Astral est un corps de l’âme. Dans beaucoup de livres, dans beaucoup de conférences, nous expliquons que nous devons créer les corps électroniques avec des électrons, avec l’énergie solaire. Nous disons «corps solaires, corps électroniques.» Maintenant, nous disons «corps psychiques ou corps de l’âme.» Cet être humain dont parle la Genèse est l’âme. Le corps physique n’est qu’un véhicule. Quand les gens pensent que l’être humain est fait à l’image de Dieu, ils se réfèrent toujours au corps physique et pensent donc que Dieu est comme nous. Ils ne comprennent pas que Dieu n’a pas de forme. Dieu est abstrait mais prend toute forme qu’il souhaite.

L’Arbre de Vie (qui est précisément l’Être) est représenté par les dix Sephiroth: Dix manifestations à travers quatre mondes de ce que nous appelons Dieu. C’est pourquoi nous disons que Dieu est l’Unité Multiple Parfaite. Comprendre cela, c’est comprendre votre propre Être. C’est facile de voir que le corps physique est fait de nombreuses unités. Vous voyez une unité mais elle a de nombreux organes. Chaque organe est constitué de nombreuses cellules. Chaque cellule est faite de nombreuses molécules et une molécule par de nombreux atomes. Si nous désintégrons un atome, nous libérons l’énergie. Vous y voyez la multiplicité dans une unité, qui est le corps physique. Si nous pensons de cette façon, nous comprenons que Dieu est le même, est beaucoup, mais s’exprime comme un, comme trois, comme sept, comme douze, comme vingt-quatre, Kabbalistiquement parlant, de différentes manières.

Donc, avoir l’image de Dieu n’est pas physique. Avoir cette image, c’est être le Microcosmos du Macrocosmos, et c’est la Bodhichitta: refléter l’univers dans votre psyché. C’est une image de Dieu parce que Dieu est partout.

Mais si nous pensons d’une manière ignorante que Dieu est assis là dans les nuages sur un trône de tyrannie, alors c’est faux; si nous voulons avoir physiquement l’image de cette idole – c’est pourquoi lorsqu’on demande à un Gnostique «Croyez-vous en ce Dieu?», Nous répondons: «Non, nous ne croyons pas en ce Dieu», parce que ce Dieu, cette idole, n’existe pas.

Dieu n’a pas de forme. Nous devons comprendre ce qu’est Dieu et ne pas être trompés, puisqu’il est partout comme le même Absolu. Sommes-nous Son image ou Son image? Telle est la question.

Comprenez qu’une telle image est précisément ce qui doit sortir de Yesod – Son image. Son IKON comme nous disons en Grec: TO SOMA PSUCHIKON, l’âme image de Dieu, c’est ce que nous devons créer à l’intérieur. C’est ce que nous les Gnostiques sommes intéressés: créer l’image de Dieu à l’intérieur. Et c’est une question de permutation à travers la transmutation; parce que ce que les gens ont dans leur psyché n’est pas l’image de Dieu. Il suffit de s’asseoir et d’observer notre mental pour voir que ELIAO n’est pas là, la Bodhitchitta n’est pas là.

La Bodhichitta est l’image de Dieu qui émerge à travers la transmutation dans Yesod. Pour cela, nous devons conduire cette image de l’âme ou icône et créer un corps dans le monde astral, que les gens appellent Corps Astral et que beaucoup d’ésotéristes confond avec le Kama Rupa, le corps de désirs, que tout animal a.

Au-dessus de ce corps de l’âme solaire dans le monde astral, nous devons créer un Corps Mental solaire. Ce corps mental solaire est aussi corps de l’âme et ce corps de l’âme est représenté par un ange conformément au Livre de Daniel, chapitre 3: 13-25, 28, qui affirme que trois hommes sont placés dans le feu, par la rage et la fureur du Roi Nebuchadnezzar:

    Alors Nebuchadnezzar, dans sa rage et sa fureur, ordonna d’amener Shadrach (Corps Physique), Meshach (Corps Vital) et Abed-nego (Corps Astral). Alors ils ont amené ces hommes (corps Christifiés) devant le roi.

    Nebuchadnezzar parla et leur dit: Est-il vrai, Shadrach, Meshach et Abed-Nego, ne serviez-vous pas mes dieux (idoles du mental), et n’adorez-vous pas la statue d’or que j’ai dressé?

    Maintenant, si vous êtes prêts à ce moment où vous entendez le son du cornet, de la flûte, de la harpe, du sac, du psaltérion, du dulcimer et de toutes sortes de musique, vous vous prostèrnerez et adorerez l’image de cette idole des multitudes ignorantes que J’ai fait; Eh bien! Mais si vous ne vous prosternez pas, vous serez jetés à la même heure au milieu d’une fournaise ardente (dans Yesod); Et qui est ce Dieu qui vous délivrera de mes mains (lascives)?

    Schadrac, Méchach et Abed-Nego, répondirent au roi, Nebuchadnezzar, que nous ne faisons pas attention à te répondre. Si tel est le cas, notre Dieu (Shaddai-El-Chai) que nous servons est capable de nous délivrer de la flamme ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi.

    Mais si ce n’est pas le cas, sache-le, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux (idoles mentales des multitudes ignorantes), et que nous n’adorerons pas l’image d’or que tu as établi.

    Alors Nebucadnetsar fut plein de fureur, et la forme de son visage fut changée contre Shadrach, Meshach et Abed-Nego. Il parla donc, et ordonna de faire chauffer la fournaise sept fois plus qu’elle n’était habituée à être chauffée (il est nécessaire pour chauffer le foyer sexuel ardent sept fois, afin d’être métamorphosé en Rois et Reines, en Bouddhas).

    Et il ordonna aux hommes les plus puissants qui étaient dans son armée de lier Shadrach, Meshach et Abed-Nego, et de les jeter dans la flamme ardente.

    Alors ces hommes étaient liés dans leurs manteaux, leurs hosen, leurs chapeaux, et leurs autres vêtements, et ont été jetés au milieu de la fournaise brûlante (sexuelle).

    Par conséquent, parce que le commandement du roi était urgent, et que la fournaise était trop chaude, la flamme du feu tua ces hommes (agrégats psychologiques de luxure) qui prirent Shadrach, Meshach et Abed-nego.

    Et ces trois hommes, Shadrach, Meshach et Abed-Nego, tombèrent liés au milieu de la fournaise brûlante (sexuelle).

    Alors le roi Nebuchadnezzar s’étonna, et se leva à la hâte, et parla, et dit à ses conseillers: N’avons-nous pas jeté trois hommes liés au milieu du feu? Ils répondirent et dirent au roi: C’est vrai, ô roi!

    Il répondit et dit: Voici, je vois quatre hommes en liberté, marchant au milieu du feu, et ils n’ont pas de bléssure (de la fornication); Et la forme du quatrième est comme le Fils de Dieu.

   … Béni soit le Dieu de Shadrac, de Meshach et d’Abed-Nego, qui a envoyé son ange…

Ainsi, la quatrième personne qui est apparue, le quatrième homme, est comme un ange. C’est le Corps Mental Solaire que nous devons créer. Nous devons créer cet ange à l’intérieur.

Au-dessus, nous devons créer le Corps Causal. Ce Corps Causal est ce que la Bible appelle dans l’Ancien et le Nouveau Testament «le Fils de l’Homme». Ce Fils de l’Homme est le Corps Causal, le mental supérieur. C’est un mental supérieur quand nous parlons du mental Noûs, le Chitta. Donc cette Bodhichitta commence à partir de Yesod et se termine en Tiphereth, qui culmine dans la création de tous les corps.

Dans le passé, il était nécessaire que la Bodhitchitta soit développée avant la création des corps. En d’autres termes, les Maîtres ont demandé au disciple d’éveiller la Conscience, d’avoir la Bodhichitta complètement développée dans Yesod, ceci afin de la développer dans Hod, le niveau au-dessus, et Netzach, un autre niveau, et Tiphereth, un autre niveau, pour que JAH-hanan soit completement fait.

Permettez-moi de vous donner un exemple de la façon dont cette Bodhichitta développée en tant que graine afin d’atteindre plus de niveaux: Paramahansa Yogananda. Il a développé cette Bodhichitta et s’est vraiment sacrifié pour l’humanité. Malheureusement, il a seulement développe cela dans Yesod. Il n’est pas allé plus loin. L’ensemble de la Bodhichitta doit être développée dans l’astral (en Hod), en Netzach, et en Tiphereth, dans les trois mondes, pour être complète. Bien sûr, Yogananda est maintenant prêt pour créer les Corps Mercuriels.

En ce jour, puisque nous n’avons pas le temps d’attendre que les gens éveillent la Bodhitchitta, la Conscience, pour créer les Corps Mercuriels, nous apportons la connaissance afin qu’ils puissent commencer à créer; mais malheureusement, avec ce développement, si nous ne développons pas la Bodhichitta complètement, ce Hana ne devient pas JAH-Hanan, mais au contraire, un hasnamuss.

Vous voyez le même mot là – hana, cet élément gracieux qui est la Conscience – continue embouteillée dans les «muss», qui, dans ce cas, nous prendrons l’explication en Anglais pour cela (un état de désordre, un désordre), qui est notre aspect animal. C’est précisément ce que vous devez voir dans le mot hasnamuss.

Mais, toujours dans JAH-Hanan, le mot Hanan signifie gracieux, ainsi, JAH-Hanan ou Johanan signifie la grâce de JAH. Bien sûr, c’est quelqu’un qui est né comme ça avec les Corps Mercuriels déjà créés, et qui doit désintégrer l’ego ; parce que nous parlons toujours dans différentes conférences au sujet des Bodhisattvas tombés, en d’autres termes, ces Êtres qui sont devenus des Bodhisattvas, mais qui sont tombés, et la Bodhitchitta, l’embryon aurique, est devenu embouteillé à l’intérieur de leur ego.

Mais laissez-moi vous dire une chose: quand un ange qui a la Bodhichitta déjà développée et qui est un Bodhisattva (qui signifie un véhicule de Chokmah, du Christ) tombe, il ne perd jamais cette Bodhitchitta, il ne perd jamais cet embryon Aurique, parce que cela n’est jamais perdu, il est toujours là; mais il est emprisonné, embouteillé dans l’élément animal, à l’intérieur de l’ego, et c’est le problème. Voilà pourquoi tout Bodhisattva a la capacité d’apporter la connaissance (Daath), parce qu’il l’a déjà fait. Il est tombé, mais il est déjà là parce que la Monade l’a reçu. Ainsi, il doit le répéter encore.

Toute personne qui commence sur cette voie doit d’abord développer la Bodhitchitta. Voilà pourquoi il est bon que les étudiants commencent par l’annihilation de leur ego, afin de développer leur Conscience comme Yogananda a fait; mais ne tombez pas dans l’erreur en pensant que c’est suffisant, parce que, pour entrer dans le Royaume des Cieux, dans les parties supérieures des Sephiroth de l’Arbre de Vie, nous avons besoin de naître de nouveau. Cette naissance n’est pas par la théorie, ou comme les gens pensent en croyant en Jésus, ou en croyant en certaines écritures. Comprenez que personne ne peut naître juste en croyant.

Si nous sommes dans ce monde physique, c’est parce que notre père et notre mère avaient un coït, un acte sexuel. À partir de ce coït, le corps physique – au sein dUquel nous sommes en ce moment – a émergé. Telle est la partie inférieure de l’Arbre de Vie que nous avons. À partir des forces de Malkuth, le corps physique, à partir de sa force sexuelle, qui est Daath, l’Arbre de la Connaissance, nous commençons à apprendre la science du bien et du mal, la science de la transmutation, la science de JAH-Hanan, et nous commençons à nous baptiser avec cette eau, si nous sommes mariés.

Ainsi, en tirant parti de la force sexuelle entre l’homme et la femme, nous créons les autres corps à l’intérieur. Comprennez que ce que nous créons à l’intérieur est la psyché, l’âme. C’est Adam, ou ce qui est appelé le premier Adam, une âme vivante. Et cet Adam, âme vivante, émerge toujours de l’Arbre de la Connaissance, car la racine de l’Arbre de la Connaissance est dans Yesod et le commencement de l’Arbre de Vie est Yesod. De Yesod émerge Malkuth. De Yesod émerge Hod, Netzach, et tous les autres Sephiroth.

Voilà pourquoi Daath dans l’Arbre de Vie est en bas de JAH (Kether-J, Chokmah-A, Binah-H), parce que quand nous atteignons le niveau de Chesed, lorsque à travers l’initiation, lorsque, à travers la science de JAH-Hanan nous transmutons les énergies sept fois, alors nous illuminons chacun des sept corps de l’homme véritable, parce que l’homme véritable est Chesed avec tous les corps (Sephiroth) en-dessous de JAH.

Nous affirmons toujours que JAH-Hanan ou Jean est un mot qui peut être décomposé en sept voyelles: IEOUAMS Voilà comment nous décomposons le mot Jean, qui symbolise l’homme complètement créé, le résultat du Tzalem de Dieu, non seulement dans le monde physique, mais dans le monde vital, dans le monde astral, etc.

Lorsque vous étudiez le Livre d’Ezéchiel, il parle de quatre Cherubim, que, dans les conférences précédentes, nous avons expliqué sont liés au Sphinx: Le Cherub avec le visage d’un aigle, le Cherub avec le visage d’un lion, le Cherub avec le visage d’un taureau, et le Cherub avec le visage d’un homme.

MatthiahLorsque dans la Kabbale nous plaçons les quatre Cherubim sur l’Arbre de Vie, nous avons mis l’Aigle, le premier Cherub, ici dans Netzah, puis le lion dans Hod, et le taureau est Malkuth ; mais l’ange est toujours en Yesod. Et c’est précisément très intéressant à voir que lorsque l’on parle de l’Evangile de Matthieu, de nombreux peintres peignent Matthieu en train d’écrire ses Évangiles avec un ange derrière lui en train de lui conseiller ce qu’il faut écrire, parce que Mathieu ou Matthiah (Matthi-Jah) comme vous dites en Hébreu (vous voyez toujours le mot JAH là) celui qui reçoit de JAH, c’est le sens de Matthiah. Voilà pourquoi il est lié à la partie gauche du cerveau – Matthieu comme on dit en Français. Alors Matthiah est celui qui reçoit de JAH. Comment allez-vous recevoir de JAH? Seulement en connaissant Daath, la science de Yesod.

Kabel, Kabbalah, signifie «recevoir» en Hébreu. Ainsi, un véritable kabbaliste est celui qui reçoit lors de la pratique de la connaissance (Daath, Gnose). Voilà comment en tant que kabbaliste vous entrez dans Daath puis développez ce JAH-Hanan à l’intérieur de vous avec la science de Matthiah. Vous voyez comment tout est lié et donné là en conformité avec la science et la doctrine de la Kabbale et la langue Hébraïque. La langue Hébraïque est liée à la sagesse (Chokmah) lorsque vous prenez avantage de (Daath) la science du bien et du mal.

Le Sanscrit est également liée à la sagesse (Buddhi). C’est grâce à toutes ces langues que les maîtres montrent le sens de la doctrine de la Bodhitchitta.

Beaucoup de gens parlent Hébreu et parlent Sanskrit, mais ils ne sont pas sages.

De même, comprennez que lorsque les Evangiles parlent des Juifs, pour nous les Gnostiques, un Juif est quelqu’un qui a les Corps Astral, Mental, et Causal créés à l’intérieur; c’est un Juif; parce qu’il ou elle est un Juif à travers JAH – Judah – le lion, la force solaire. Donc, devenir un Juif c’est devenir un Bouddha, un Bouddhiste, devenir un Chrétien, un véritable élément, une Bodhichitta, en d’autres termes. Voilà pourquoi le livre de l’Apocalypse, chapitre 2: 9 stipule:

    «Je connais le blasphème de ceux qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.»

Donc, il y a beaucoup de gens qui disent qu’ils sont Juifs. Écoutez: pour être un Juif, vous devez créer tous les Sephiroth à l’intérieur, vous devez émerger de Yesod avec l’Arbre de Vie à l’intérieur de vous.

Tout le monde peut mémoriser l’Arbre de Vie et toute la Kabbale, mais développer cela à l’intérieur, c’est une autre chose. C’est une question de pratique. Cette psyché (Puchicon), la Bodhitchitta, ELIAO, est une personne qui se livre avec beaucoup de zèle pour son Être, le zèle d’Elijah, en d’autres termes.

Si vous lisez l’histoire d’Elijah vous voyez qu’il a un peu de zèle envers JAH. Elijah signifie «mon Dieu est JAH» – est IAO, tout va à l’intérieur, pas à l’extérieur, toujours vers votre psyché, vers votre Être parce que vous voulez devenir un véhicule du Seigneur. Mais pour que le Seigneur puisse descendre, pour que le Messie puisse entrer dans votre corps, Elijah doit venir en premier, c’est précisément ce que beaucoup d’étudiants, de nombreux ésotéristes manquent. Ce n’est pas une question de «Oh, je vais croire en Jean-Baptiste d’abord, puis en Jésus.» Non! C’est une question de pratiquer la science de Jean-Baptiste.

Jean-Baptiste était celui qui a subi la décapitation. Voilà pourquoi dans le Gnosticisme, nous appelons cette décapitation «l’annihilation Bouddhique» ou la décapitation Bouddhique. La décapitation de Jean-Baptiste doit être subi sept fois par n’importe quel Initié; ainsi, chaque fois que l’énergie de la Kundalini ou le feu du Saint-Esprit passe par le cou dans n’importe quelle initiation, l’initié souffre intérieurement la décapitation de Jean-Baptiste; cela signifie qu’il quitte son mental mondain dans le monde et développe de son propre Elijah intérieur. Donc, vous devez être décapité sept fois internement, psychologiquement, pour devenir une Bodhichitta.

Voilà comment vous devez comprendre ce qui est écrit dans le Livre de Luc que, après six mois, lorsque l’ange Gabriel apparaît à Marie, Jean était déjà là dans le ventre d’Elisabeth. Ceci est très symbolique. Ce n’est pas six petits mois. Six est l’Arcane de Indécision, cette âme humaine, cette psyché qui, au début est coulé dans éléments animaux et est entre la vierge et la prostituée. Nous avons expliqué dans d’autres conférences que la vierge ou la prostituée reposent précisément sur la façon dont nous gérons nos corps physiques. Quand nous entrons dans ces études, nous découvrons que notre propre matière est pleine de péchés, elle est une prostituée en d’autres termes, elle est polluée, nous sommes enfants de Fornication et, évidemment, nous avons (comme l’Arcane 6) notre vue tournée vers la prostituée, vers notre propres péchés, désirs dans ce physique Malkuth, qui représente la matière (la mère), parce que Malkuth est représenté par l’aspect féminin.

Donc, nous devons tourner notre visage vers l’autre côté, et cela se fait peu à peu, en apprenant à être en Chasteté dans le monde de Yesod, en apprenant à transformer notre matière pécheresse en une matière vierge. Il n’a pas d’importance si vous êtes un homme ou une femme. Vous devez devenir une vierge. Une vierge signifie que vous devez être en Chasteté, vous devez savoir comment transformer les forces de votre corps physique, pour que cette vierge puisse donner naissance au Messie. Mais ce processus, cette permutation de cette prostituée en une vierge est un processus de transmutation en Yesod et une création des corps psychiques à l’intérieur. Voilà pourquoi, lorsque ces corps sont déjà fait, lorsque Elijah est déjà là, lorsque JAH-Hanan, qui pourrait être dans le corps de Pierre, Jean, Joseph, etc., cela n’a pas d’importance ce nom que nous avons dans ce monde physique, ce JAH-hanan doit émerger de l’intérieur. Voilà pourquoi symboliquement toute personne qui atteint ce niveau reçoit le nom de Jean.

Bien sûr, il y a aussi un maître nommé JAH-Hanan. Mais nous ne parlons pas de lui. Ici, nous poussons tous les Maîtres de côté et disons: «Je suis désolé, excusez-moi Maîtres, mais maintenant nous devons traiter avec nous. Maître Johanan, vous existez, nous vous vénérons, mais maintenant nous devons traiter avec ce que vous symbolisez, avec ce que vous nous avez laissé et ce que vous nous avez enseigné dans le passé,» qui est, JAH-Hanan. Oui, Jean-Baptiste est venu il y a 2000 ans pour symboliser, pour représenter ce que nous expliquons ici; ainsi, vous devez réaliser qu’il y a plus, parce que ce n’est pas simple, comme cela semble apparemment. Il y en a beaucoup plus. Pour expliquer toute l’histoire de Jah-Hanan, nous aurions à écrire beaucoup de livres; ainsi, sa vie est tout simplement kabbalistiquement écrit avec le mental abstrait pour que vous puissiez comprendre et assimiler.

Donc, vous me suivez? C’est précisément ce que nous devons comprendre. La Bodhitchitta, bibliquement parlant, est Elijah, qui doit apparaître en premier pour préparer le chemin du Seigneur, qui est cet supérieur de cette lumière qui pénètre à l’intérieur. Nous avons expliqué dans l’Epiphanie du Christ, au début, comment une telle lumière est liée à Malkuth. Mais si cette énergie, l’énergie du Messie, monte dans le corps physique, c’est parce que JAH-Hanan est déjà créé.

L’énergie du Sauveur, l’énergie de Chokmah, ne peut se développer dans le corps, dans le Sattva, si le Sattva n’est pas développé. Ce Sattva nous dirons en synthèse est la Bodhitchitta. Alors à travers ce Sattva, l’énergie du Seigneur apparaît dans le monde physique, c’est comme ça que la Bodhichitta commence à connaître le subconscient, l’inconscient, l’infraconscient, cela, pour connaître l’abîme, car c’est ici en Malkuth que vous trouver l’abîme.

Lorsque l’Enfant Dieu, le Messie naît en Malkuth, c’est dans le Malkuth de cette Bodhichitta ou dans le corps physique de ce JAH-Hanan, qui est déjà un homme plein et entier fait à l’image de Dieu. Ainsi, l’entrée du Messie dans ce corps physique lui remet le mystère de Klipoth, le mystère de l’Abîme, parce que c’est dans notre propre particulier Malkuth, qui est le corps physique, que nous avons l’enfer. Cet enfer est les dimensions inférieures, qui sont le subconscient, l’inconscient, l’infra-Conscient, ce que les gens appellent les péchés, le karma et tout ce que nous avons à l’intérieur que nous devons connaître, que nous devons étudier, que nous devons comprendre. Malkuth cache le mystère de l’abîme et comment de l’abîme émerge un Dieu. Comme Nietzsche a déclaré:

    «Le pire ennemi que vous pouvez rencontrer sera toujours vous-même; vous vous embuscadez vous-même dans les cavernes et les forêts.

    «Vous le solitaire, vous marchez vers vous-même! Et votre chemin vous mène au-delà de vous-même et de vos sept démons!

    «Vous serez un hérétique pour vous-même, et un sorcier et un devin, et un fou, et un douteur, et un réprouvé, et un méchant.

    «Vous devez être prêt à vous brûler dans votre propre flamme; comment pourriez-vous vous élever de nouveau si vous ne devenez pas d’abord cendres!

    «Vous le solitaire, vous marchez sur le chemin du créateur: vous allez créer un Dieu par vous-même à partir de vos sept démons!

    «Vous le solitaire, vous marchez sur le chemin de l’amoureux: vous vous aimez vous-même, et à cause de cela vous vous méprisez vous-même, car seul l’amoureux peut mépriser.

    «L’amoureux veut créer parce qu’il méprise! Que sait-il de l’amour qui n’a pas méprisé ce qu’il a aimé!

    «Avec votre amour et votre création allez dans votre solitude, mon frère; seulement beaucoup plus tard la justice vous sera rendu.

    «Avec mes larmes, dans votre solitude, mon frère. J’aime celui qui cherche à créer au-delà de lui-même, et périt ainsi.»

Donc, c’est dans l’abîme que nous apprenons comment faire un Dieu avec notre bien et mal, avec nos sept démons, parce que chacun a ces démons à l’intérieur, en d’autres termes, ce sont les sept péchés capitaux. Donc, nous devons faire un Dieu avec eux; mais c’est à travers une permutation, une transformation que nous devons le faire. Voilà comment Ahura Mazda le Pardonneur, celui qui pardonne les péchés entre en nous.

Le Christ entre en nous pour pardonner les péchés, le karma du monde de JAH-Hanan, s’il est créé; parce que le Messie ne peut entrer en quelqu’un qui n’a pas les corps solaires déjà créés. Ainsi, nous avons besoin de les créer. C’est la façon dont vous devez voir et comprendre pourquoi JAH-Hanan doit être créé avant le Messie, pourquoi il naît avant le Messie, et pourquoi il apparaît d’abord devant la multitude, avant l’apparition du Messie.

Jean est le premier Être qui apparaît, il est le JAH-Hanan, l’homme avec les corps créés là en Yesod, enseignent déjà la science devant les multitudes, montrant la façon dont il a émergé, qui est, la façon dont il naît, il enseigne au monde comment vous devez naître de nouveau.

    Alors il dit aux multitudes qui sortaient pour être baptisés par lui : Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir? Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et commencez à ne pas dire en vous-mêmes, nous avons Abraham (Brahma) à notre père; car je vous le dis, ce Dieu est capable de ces pierres, susciter des enfants à Abraham. Et de même la cognée (sexuelle) est mise en (Yesod) la racine des arbres (de la Connaissance et de Vie): tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. Luc 3: 7, 9

Lorsque Jean déclare «que Dieu est capable de ces pierres, susciter des enfants à Abraham», il parle de la pierre philosophique de Yesod. Oui, de la même force sexuelle (cognée) Dieu peut créer plus d’enfants. Par conséquent, celui qui n’est pas en Chasteté «est coupé et jeté au feu.» Ceci est un grand symbole pour ceux qui demandent la connaissance, pour ceux qui veulent entrer dans le chemin de l’Arbre de Vie.

    Luc 3: 21, 22: «Maintenant, quand tous les gens furent baptisés, il arriva que Jésus aussi fut baptisé, et en priant, le ciel fut ouvert, et le Saint-Esprit est descendu dans une forme corporelle, comme une colombe sur lui, et une voix vint du ciel, qui disait: Tu es mon Fils bien-aimé; en Toi je suis bien heureux.» Voilà comment Jésus apparaît pour la première fois.

Mais d’où est venue Jésus? Il venait de Nazareth. Si vous lisez les Evangiles, vous verrez que Jésus est né à Bethléem, descend en Egypte et de là il monte dans le corps physique (Malkuth) et comme un serpent de lumière, il atteint la racine du nez comme la Kundalini de lumière – non pas comme la Kundalini de feu, parce que la Kundalini de feu crée corps solaires; mais, la Kundalini de lumière éveille l’homme qui est déjà créé. Et c’est le devoir de Chokmah.

Ainsi, lorsque la lumière du corps physique (Malkuth) atteint la racine du nez, alors vous trouverez INRI là dans le chakra de la racine du nez, qui signifie Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum, Nazarenus vient de Nazare, qui signifie le nez, qui est atteindre la racine du nez, Rex Iudaeorum signifie en Latin – Roi des Juifs. Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum – Jésus de Nazareth, Roi des Juifs, c’est l’une des significations de INRI.

Quand nous disons «Roi des Juifs» cela ne signifie pas roi de ces personnes vivant au Moyen-Orient, en Israël. Cela signifie Roi de ceux qui sont en train de naître de la force solaire, parce que celui qui a créé cet homme était Lui, en tant qu’énergie solaire; mais il est maintenant descendu dans un autre niveau, dans une autre octave. Voilà pourquoi quand il est écrit Jésus de Nazareth, Roi des Juifs, Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum – INRI, cela signifie qu’une telle lumière apparaît dans l’Homme Solaire déjà manifesté (un Juif). Ainsi, la lumière solaire, qui est cosmique, qui est multiple et dilué dans l’univers s’est incarné et s’est manifesté et est entré dans une autre octave à travers l’homme dans le monde physique. Voilà pourquoi, lorsque Jean voit Jésus venant à lui, il ne le voit pas littéralement dans le monde physique. Non, c’est à l’intérieur de lui qu’il le voit. Il a dit:

    «J’ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi? Et Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant: car ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice. Alors il l’a fait.» Matthieu 3:14, 15

Quand le Seigneur a dit: «Laisse faire maintenant. Car ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice» c’est comme dire: «Je viens à toi en Yesod parce que c’est ici que dois être développé à travers vos actions, à travers votre Alchimie Sexuelle, à travers votre transmutation sexuelle, dans ce niveau, je dois émerger à l’intérieur de vous. «Réalisez-vous cela?

    «Et Jésus, lorsqu’il a été baptisé, il sortit de l’eau (de Yesod): et voici, les cieux (du deuxième jour de la Genèse) ont été ouverts à lui, et il vit l’Esprit de Dieu (le Ruach Elohim) descendre comme une colombe et venir sur lui: et voici, une voix du ciel (de Atziluth), disant: Ceci est mon Fils bien-aimé, en qui je suis bien satisfait» Matthieu 3:16, 17. Donc, c’est comme cela que Jésus-Christ émerge de l’intérieur de JAH-hanan.

Tout d’abord le Christ apparaît comme un développement de la psyché à l’intérieur (ce qui est le premier à venir). Puis, comme ce qu’on appelle l’esprit vivifiant, le deuxième homme à l’intérieur (c’est la seconde venue). Ceci se passe dans chaque Maître – la dualité de la Bodhitchitta et du Bodhisattva. Le Bodhisattva dans ce cas est Jésus et la Bodhitchitta est Jean-Baptiste. Le Bodhisattva pénètre et se développe à l’intérieur de la Bodhichitta. Lorsque les Évangiles disent que Jésus vient de Nazareth, du Nord, comprennez que c’est à partir de la racine du nez, qui est la première Initiation de Lumière. À partir de la racine du nez, le fils de Dieu descend dans Yesod pour commencer une autre Initiation de Lumière, qui est liée à ces mystères dont nous parlons en ce moment.

Voici, quand il apparaît il est un homme de 30 ans; la Bible dit que la dernière fois qu’il apparaît selon les Evangiles, il avait 12 ans; donc il y a un grand écart entre 12 à 30 ans. Et si vous observez kabbalistiquement, vous trouverez 18 années manquantes; ce n’est pas un écart arbitraire ou accidentel. En effet, 18 est l’Arcane qui se réfère aux ennemis occultes que tout le monde a à l’intérieur. Ces ennemis occultes sont les éléments animaux que nous devons désintégrer et que nous devons traiter. Ces éléments sont en relation avec Klipoth. L’Arcane 18 est en relation avec Klipoth. Voilà pourquoi, en ce temps 12-30 Jésus disparaît, car il a affaire à Klipoth. Il se connaît lui-même en relation avec Klipoth. Si vous faites l’addition de 8 et 1 vous avez 9. Alors, vous avez à nouveau la Neuvième Sphère. Donc il travaille dans la Neuvième Sphère, là dans Klipoth, connaissant ses propres ennemis, ses propres défauts, vices et erreurs. Et lorsqu’il atteint ce niveau, en tant que Bodhisattva il vient à Jean à nouveau, qui est le corps physique du Maître qu’il doit développer à l’intérieur, donc il reçoit le Baptême.

Des eaux, il est écrit que Jésus émerge. A partir des eaux, il émerge. C’est un symbole de la force solaire émergente, ou la lumière émergeant de la colonne vertébrale de cet Initié, qui reçoit le Saint-Esprit, la force de la compréhension, la force de la compréhension à travers la transmutation, à travers la Chasteté, et cela parce que la matière (Malkuth) est déjà vierge, chaste.

Il est écrit que, après qu’il reçoit la force du Saint-Esprit, il développe tous les mystères de la Science du Bien et du Mal et de l’Arbre de Vie. Mais, avant de se présenter aux multitudes et livrer le message, il doit affronter le diable. Il doit avoir le signe, la signature de Lucifer disant d’accord, vous êtes prêt à aller. Sinon, il ne va pas. Voilà pourquoi il est pris dans le désert, pour être testé par Lucifer, Satan, ou le diable, tout ce que vous voulez l’appeler. Qui est-ce? Pourquoi Jésus a-t-il besoin d’être testé d’abord avant d’apparaître et commencer en tant que Messie? Chaque Maître doit passer à travers cette épreuve. Lucifer travaille à travers le mental de l’initié, que ce soit un mental protoplasmique, négatif, lunaire ou solaire. Lucifer est celui qui tempère ce Maître à travers ses tentations parce que c’est dans Yesod, qui est la racine de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, que Lucifer demeure. Lucifer est la puissance sexuelle, ce feu qui donne la connaissance, si vous profitez de celui-ci.

Au commencement de la Genèse, vous savez que Lucifer est apparu dans l’Arbre de la Connaissance et a tenté Eve; mais Eve était naïve. Elle mordit les fruits et est tombée de Yesod et est entré en Malkuth comme un échec. Ainsi, cette humanité est le résultat de la tentation, c’est un échec. Mais un Maître, afin d’aller de l’avant dans les Sephiroth supérieurs, il doit d’abord vaincre Lucifer. Ceci est un processus de développement de la Bodhichitta.

Où est-ce Lucifer? Il est dans le corps de JAH-Hanan. Ce Lucifer est lié, ou ce Satan, est lié à Hérode, à Hérodiade, à Salomé, à Pilate. Ce Lucifer est lié à Caïphe, Judas, et à tous les éléments que nous avons à l’intérieur. C’est la façon dont toutes ces légions, ou les anges de Lucifer, le teste. Vous devez les battre un par un. Et c’est synthétisé dans les trois tentations dans lesquelles vous devez savoir comment vaincre votre propre Lucifer.

Jésus va dans le désert pendant quarante jours et quarante nuits. Kabbalistiquement, quarante est Mem : Mem, Mayim, les eaux du Baptême. En d’autres termes, c’est dans les eaux de Mem que vous contrôlez, et que vous parvenez à vaincre les tentations de Satan, qui représente dans ce cas, le Mental Sensoriel, ce mental lié à Malkuth.

temptation4Le tentateur dit au Bodhisattva, «Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.» Lorsque vous étudiez l’esoterisme vous comprenez que le pain est un symbole de la compréhension ou de l’énergie supra-sensible qui vient d’en haut et qui nourrit votre âme. Voilà pourquoi le mot Bethléem, signifie «la maison du pain», qui est la maison de la sagesse. Lorsque vous faites face au diable, le diable vous pousse toujours aux sens, à la connaissance sensuelle, aux pierres de Malkuth. Dans le corps physique vous recevez la connaissance. «Si tu es le fils de Dieu fait que ces pierres, ces impressions que tu recois à travers tes cinq sens, soit fait du pain, nourris toi avec cela.» Mais si vous devenez identifié aux impressions sensuelles de ce monde physique, vous oubliez votre Dieu. C’est ce que beaucoup de gens font. Ils sont identifiés aux théories, aux dogmes, aux croyances, qui sont les pierres à l’intérieur du mental pétrifié. «Ordonnez que ces pierres deviennent des pains à l’intérieur de toi, de devenir sagesse.» Et puis Jésus répondit : «Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.» Cela signifie allez à l’intérieur de vous-même et voyez que la vraie sagesse vient de l’intérieur, d’en haut, des Sephiroth supérieurs. Mais Satan est dans Yesod pointant vers Malkuth. Faites que ceci se transforme en sagesse. Jésus a dit – non, «L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.»

Donc, lorsque vous entrez dans ce chemin vous devez transformer vos impressions, vous devez connaître au sujet de ce monde. Mais rappelez-vous que cette sagesse vient aussi d’en haut, des Sephiroth supérieurs, et vous devez faire l’effort pour l’expérimenter. Voilà pourquoi dans le Bouddhisme, ils enseignent comment méditer, comment avoir le Samadhi, des extases, Satoris, pour recevoir également ce verbe qui sort de la bouche de Dieu. Vous devez vous asseoir et méditer pour faire descendre la sagesse d’en haut, non seulement à partir d’ici (le monde physique). Car ici, si nous commençons seulement à parler de théories, nous allons tomber dans des erreurs comme d’autres Chrétiens qui supposent qu’en croyant ce qui est écrit dans la Bible vous êtes en sécurité et Jésus vous pardonne tous vos péchés juste en lisant ou en acceptant, en croyant en cela. Comprennez que la vraie sagesse vient d’en haut, et vous devez éveiller vos sens, vos sens intérieurs, pour entendre le verbe de Dieu.

Savez-vous ce qu’est le verbe de Dieu? Le verbe de Dieu est la Voix du Silence. En d’autres termes, c’est cette «voix venant du ciel, disant: Ceci est mon Fils bien-aimé, en qui Je suis bien heureux.» Mais pour cela vous devez dire, «Satan tais-toi, toi, le mental qui parle trop, qui me donne trop de théories, trop de sophismes, tais-toi! Sois silencieux. Je veux entendre la voix de Dieu, la voix venant du ciel.»

Donc, quand le mental est calme et en silence, alors Satori, Samadhi entre, et ainsi vient le verbe, la sagesse (Chokmah) de Dieu. Telle est le Verbe qui nourrit l’homme intérieur, l’homme psychique, l’homme solaire. Voilà comment elle est développée. Mais Satan vous poussera toujours vers l’extérieur, aux cinq sens. Ainsi, quand il est vaincu, il vient de nouveau; il n’abandonne pas très facilement. Et qu’est-ce qu’il dit dans la seconde tentation? Permettez-moi de vous le lire:

temptation3«Alors le diable, (qui est vous et tout le monde), l’emmène dans la ville sainte et l’a fait assoir (sur la glande pinéale – la ville sainte est votre corps, la glande pinéale liée aux corps supérieurs) sur le sommet du temple (qui est la tête), et lui dit: Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: il donnera des ordres à ses anges à ton sujet, pour te garder: et dans leurs mains, ils te porteront, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre.» Matthieu 4: 5, 6

Bien sûr, le Messie a le pouvoir de faire face à notre propre Karmasaya, le karma de l’Adultère, le karma de la fornication. Etant là-haut, il doit savoir comment traiter avec lui. Et quand cette épreuve se produit, la pierre est la pierre philosophique de Yesod (sexe). Le tentateur (dans le mental) dit: «Alors, jette-toi. Vas-y et commet l’adultère.» Et Jésus dit: «Tu ne tenteras point le Seigneur ton Dieu.» C’est la réponse de Jésus. En d’autres termes, le Bodhisattva n’obéit qu’aux ordres de l’Être Intérieur. Si l’Être Intérieur lui dit «Faites ceci, faites cela dans le monde de Yesod pour vaincre ce Karmasaya, ce Karmaduro,» il va le faire, parce qu’il est sous le commandement de son propre Être. Voilà ce qu’est une Bodhichitta et un Bodhisattva combinés.

Pour nous qui sommes encore dans ce niveau, nous devons suivre les Dix Commandements et toutes les règles qui sont écrites, parce que nous sommes aveugles. Une fois que nous nous sommes éveillés et atteignons ce niveau, ces commandements ne sont pas pour vous. Vous devez recevoir directement les ordres de votre Être Intérieur parce qu’il doit gérer le bien et le mal, c’est quelque chose que les gens ne comprennent pas. A ce niveau, un initié fait des choses qui peuvent contredire ce qui est écrit dans le «Deutéronome», la Loi écrite. C’est la Seconde Loi. C’est la Première Loi que reprend le Bodhisattva ; mais seulement si l’Être l’ordonne. Bien sûr, cette Première Loi est écrite dans les Évangiles en tant que Deutéronome, mais pas seulement dans la bible Hébraïque, mais dans d’autres écritures.

Donc, votre mental, Satan, vous dira: «Il est écrit, vous pouvez le faire. Jetez vous, avance», dit Satan. Mais, Jésus a dit: Il est écrit «Tu ne tenteras point ton Seigneur, ton Dieu.» Vous ne devez rien faire par vous-même et si vous suivez ce que Satan vous dit, vous allez perdre. Ceci est en relation avec la sexualité, à la chutte.

Teptation«Alors à nouveau le diable l’emène s’assoir en haut de la haute montagne, (la montagne de l’initiation) et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit toutes ces choses Je te donnerai si tu va chutter en bas (et s’identifier au monde sensuel) et m’adorer (le mental).»

Réalisez-vous cela? Vous tombez et vous vous identifiez au monde sensuel si vous l’adorez. Ce Malkuth, ce royaume, est créé par le mental. Tout de cette société, cette civilisation est créé par les intellectuels – l’internet, tv, radio, inventions, toute la technologie que nous trouvons ici est créé par le mental, Satan, et montre seulement la matière, le monde matériel.

À ce niveau, vous avez des pouvoirs, vous avez le chemin, pour savoir comment gérer les forces du monde à travers votre mental.

De nombreux initiés, quand ils atteignent la Maîtrise, immédiatement, la première chose qu’ils font c’est de dire «Mon nom sacré est le suivant. Suivez-moi!» Et ils aiment avoir beaucoup d’adeptes derrière eux. Ils aiment être adoré. En d’autres termes, ce Satan prend le relais. Ils ne vainquent pas ce test ou cette tentation. Lorsque vous adorez quelqu’un, c’est parce que celui est également en train de s’adorer lui-même. C’est une erreur. Voilà pourquoi Jésus dit à son propre mental, «Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et lui seul tu serviras.»

Il sera absurde pour Dieu, déjà là et développé à l’intérieur du Bodhisattva, d’adorer le mental. Vous voyez le Bouddha? Le Bouddha est toujours assis avec un bol dans sa main et le bol est tourné vers le haut, cela signifie qu’il reçoit les ordres; il adore son Être Intérieur pour devenir illuminé. Il est un serviteur, un Bodhisattva du Seigneur, mais son mental, et le mental de n’importe quel Maître dira toujours: «Tourne vers le bas ce bol, oublie Dieu. Tourne vers le bas et adore moi.» Telle est la signification de cela – tourner votre psyché vers vos sens sensuels et oublier votre Esprit. Faire des affaires avec la religion. Avoir de l’argent. Posséder la terre. Et voilà pourquoi il est écrit par le Maître Samaël Aun Weor que c’était Jahve qui a tenté Jésus, physiquement parlant à ce moment-là, parce que c’est Jahve qui est le patron de la Loge Noire. Ce Jahve est habilement mélangé ou confondu avec le Seigneur Jehovah. Mais le Seigneur Jehovah est une chose et Jahve est une autre. Jahve est le patron, un démon de la Loge Noire, qui a tenté Jésus et dit: «Tous les royaumes du monde, je te donne» parce qu’il est le patron et la Loge Noire contrôle toute la planète. «Vous m’adorez et vous vous agenouillez devant moi.»

Néanmoins, permettez-moi de vous dire, ce démon est représenté dans notre mental. C’est notre propre Satan particulier. Et cette tentation viendra toujours à nous. Voilà pourquoi dans le Bouddhisme il n’y a pas de culte de quoi que ce soit. Vous devez éveiller votre Bouddha intérieur. Vous devez vaincre Mara et ses filles à l’intérieur, pour que la Bodhichitta puisse se renforcer à l’intérieur de vous et le Seigneur faire le travail qu’il doit faire. Et voilà ce qui est écrit dans les Évangiles, le Chemin du Bodhisattva, cette tentation qui est arrivée à Jésus qui est écrit là est arrivé à lui, est arrivé à Moïse, est arrivé à tous les Maîtres, à tous les prophètes, et nous arrive si nous entrons sur ce chemin. Nous devons faire face au mental. Rappelez-vous que Satan représente le mental, notre mental concret. Pas ELIAO parce que ELIAO, Elijah est le mental solaire. C’est différent. C’est ce mental dont le zèle est toujours de suivre son Dieu intérieur.

Si vous lisez l’histoire d’Elijah, vous verrez comment il obéit toujours à Dieu, et il a un grand zèle pour Dieu, mais nous avons à l’intérieur Satan, que nous devons contrôler. Comme Jésus a dit: «Il est écrit, vous obéissez et servez Dieu.» Et c’est précisément ce que nous avons à faire, d’utiliser le mental pour Dieu. Ainsi, chaque fois que le mental vous dit quelque chose qui est contraire au Chemin du Bodhisattva, alors vous devez dire, « Mental, tu dois me servir. Tu dois obéir à mon Dieu intérieur. Je ne dois pas te servir. Je m’en fou de tes théories ou tes sophismes, au sujet de tes croyances. Ce que je me soucie c’est mon Dieu intérieur et tu dois me servir parce que je vais t’utiliser comme il est écrit. Tu dois servir.» Le mental est un instrument que nous devons utiliser. Le mental est l’âne sur lequel vous devez vous asseoir pour entrer dans la Jérusalem céleste. Malheureusement, dans cette époque, tous les gens sont des serviteurs du mental, des esclaves du mental, de ce Pharaon, qui est écrit dans le livre de l’Exode.

Avez-vous des questions?

Question: Voudriez-vous dire que les tentations sont principalement sensorielles et externe et ne sont pas que lorsque notre travail commence?

Réponse: Oui, nous devons vaincre la tentation. Nous affirmons toujours que la tentation est feu et le triomphe sur la tentation est lumière. Mais la tentation vient toujours à travers le mental. Rappelez-vous que le mental travaille toujours avec les cinq sens, avec le mental sensuel et nous devons toujours faire face à cet état du mental sensuel à chaque fois et chaque jour. Dans d’autres conférences je vous ai expliqué que nous devons résoudre une équation lorsque nous sommes en train de naître, lorsque nous sommes amenés dans cet univers – une grande équation. Cette équation est divisée en deux parties. La moitié de l’équation est liée au traitement de ce monde. Nous devons avoir un emploi pour gagner de l’argent sur cette planète, car c’est avec de l’argent que nous devons payer notre abri et avoir des vêtements et acheter des vêtements. Et nous devons manger. Nous devons donc être concernés par cela. Il serait stupide si nous disons non, l’argent est vain, nous ne voulons pas. Non. Nous en avons besoin. Mais nous ne devons pas adorer l’argent. Mais Satan utilise l’argent. Il y a des gens qui ont déjà assez, mais ils veulent être millionnaires et milliardaires. Et lorsqu’ils sont milliardaires, ils ne savent pas quoi faire avec leurs millions et milliards. Vous avez besoin d’argent, vous avez besoin de survivre, vous devez résoudre la première moitié de l’équation. Tout le monde doit le faire du mieux qu’ils peuvent.

Mais l’autre moitié est précisément ceci: se développer à l’intérieur, parce que si le but de la vie est de venir dans ce monde et de devenir millionnaire, milliardaire, c’est si stupide. Pourquoi dois-je naître pour être cela? – Ou tout simplement parce que nous devons inventer ou devons évoluer, ou quelque chose comme ça. Comprennez que nous devons développer à l’intérieur. Telle est la deuxième partie de l’équation. Mais personne ne se soucie de la seconde moitié de l’équation. Tout le monde est identifié avec la première partie et c’est ce qu’est cette société. Lorsque nous entrons sur ce chemin la première partie de l’équation est un grand gymnase où vous savez comment tirer profit pour développer la seconde moitié de l’équation. Dans votre travail, dans votre maison, partout, vous trouverez toujours des gens qui se moquent de vous, qui ne se soucient pas de ce chemin, et vous devez apprendre et trouver le chemin pour tirer profit de cela, de ces tentations, parce Lucifer vous tente tout le temps. Vous devez être libre, vous devez le vaincre. Rares sont ceux qui vainquent complètement Lucifer parce que la grande tentation de Lucifer est sexuelle. Vous pouvez le vaincre si quelqu’un vous insulte, vous devez contrôler votre colère, c’est facile; mais une tentation sexuelle? Ou, être dans l’acte sexuelle et éviter le spasme, l’orgasme des animaux, c’est une défaite pour Satan pour Lucifer. Mais vous devez faire cela tous les jours ou chaque fois que vous effectuez l’acte sexuel.

Chaque fois que vous êtes dans l’acte sexuel, Lucifer demande: «Ok vainc moi à nouveau. Vous m’avez vaincu hier; Je veux être vaincu encore aujourd’hui.» Et il se battra. Il utilisera un de ses anges noirs. Qu’est-ce qu’un ange noir? Luxure – de nombreux défauts, vices de la luxure que vous avez à l’intérieur. Il les utilise pour vous faire tomber. Qu’est-ce que tomber? C’est éjaculer la matière sexuelle. Alors, vous devenez esclave de Lucifer, Satan. Voilà pourquoi Mem – quarante jours dans le désert c’est se battre, travailler beaucoup; ou quarante jours dans l’Arche de Noah et quarante ans dans le désert. Quarante se rapporte toujours à Mem, la façon dont vous devez vaincre différentes épreuves tout le temps et à chaque fois plus subtile et plus subtile jusqu’à ce que vous atteignez le niveau de Job.

Question: Vous avez dit qu’un Bodhisattva tombe et devient embouteillé dans l’ego. Mais il garde ses corps?

Réponse: Oui bien sûr. N’importe quel Bodhisattva tombé a déjà créé les Corps Astral, Mental, et Causal; les corps solaires sont à l’intérieurs. Quand il tombe tous les corps vont avec lui.

Question: [ne peut pas entendre très bien] Mais s’il est embouteillé dans l’ego la luxure n’est pas…?

Réponse: Oui, c’est le problème, maintenant il est un mélange, il est ce qu’on appelle un hasnamuss – quelqu’un qui a le divin à l’intérieur et a aussi le diable à l’intérieur. Mais un ange déchu, un Bodhisattva tombé peut s’élever à nouveau avec le travail.

Question: Doit-il faire l’Alchimie à nouveau?

Réponse: Bien sûr, il doit faire le travail à nouveau et c’est plus difficile parce que lorsqu’un Bodhisattva tombe Satan émerge à l’intérieur de lui à nouveau et ce Satan n’a pas le même niveau de lorsque vous l’avez vaincu au début. Ce serait facile. Maintenant, Satan dit: «J’ai maintenant plus d’énergie, plus de force, et je voudrais vous voir me battre à nouveau en ce moment.» Et c’est la raison pour laquelle il y a des Bodhisattvas dans cet univers qui font ce travail sept fois. Au-delà c’est trop. Jésus de Nazareth a fait ce travail sept fois. Voilà pourquoi il est un Être qui est admiré parce qu’il a vaincu Lucifer sept fois dans le processus. Et quand un Bodhisattva tombe l’embryon aurique devient embouteillé dans l’ego. C’est un mélange. Voilà pourquoi le Maître Samaël indique qu’un Bodhisattva tombé est pire qu’un démon parce que l’embryon est embouteillé dans la négativité et il sait comment faire les choses d’une manière pire. Voilà pourquoi ceux qui sont tombés doivent faire attention de ne pas trop parler. Mais il y a toujours le pardon si le Seigneur veut vous pardonner.

Question: Pouvez-vous préciser Job.

Réponse: Après avoir complètement vaincu Lucifer dans l’ensemble de votre Être et que vous n’avez plus aucun ego, vous devez être testé pour voir si réellement vous n’avez pas l’ego et si réellement vous l’avez vaincu. Donc, vous devez qualifier votre développement et celui qui vous donne cette qualification est à nouveau Lucifer, sous les ordres du Dieu intérieur de ce Maître. Ainsi, son Dieu intérieur apparaît aussi. Voici ce que le Livre de Job dit, son Dieu intérieur demande: «As-tu remarqué mon serviteur Job?» Il a la Bodhichitta et ce Bodhisattva est vraiment parfait. «Il est bon, non?»

«Comme il n’y a personne comme lui sur la terre, un parfait et un homme droit, craignant Dieu, et se détournant du mal?»

Et Satan répondit au Seigneur, et dit que Job craint Dieu? N’as-tu pas fait une haie autour de lui, et sur sa maison, et tout ce qu’il a de tous côtés? Tu as béni l’œuvre de ses mains, et sa substance est augmentée dans le pays. Mais étends ta main, touche à tout ce qu’il a, et il te maudira en face.» Job, chapitre 1

En d’autres termes, Satan dit, donne moi juste la permission de le déranger pour voir si vraiment il vous respecte et il donne vraiment sa Conscience et tout cela pour vous. Et alors Dieu dit à Satan:

«Voici, tout ce qu’il a est en ton pouvoir; seulement sur lui-même ne met pas ta main.»

En d’autres termes, «Ok. Il est entre tes mains, mais ne le tue pas, ne le traite pas mal, ruine juste sa vie en ce moment.» Et il va et ruine sa vie et le reste comme il est connu dans le Livre de Job.

Saint-JobEt après cela Satan vient à nouveau et Dieu dit: «As-tu remarqué mon serviteur Job, qu’il n’y a personne comme lui sur la terre, un parfait et un homme droit, craignant Dieu, et se détournant du mal? et Il demeure ferme dans son intégrité, et tu m’excites contre lui, à le perdre sans motif.»

En d’autres termes, «Vois-tu? Je t’ai dit qu’il est parfait, il n’a pas blasphémé. Il n’a pas l’ego. Il est prêt pour la résurrection.»

«Bien», dit Satan, «Peau pour peau, oui, tout ce qu’un homme, il le donne pour sa vie. Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et il te maudira en face. Et le SEIGNEUR dit à Satan: Voici, il est dans ta main; mais épargne sa vie.

En d’autres termes, «si vous prenez tout ce qu’un homme a un homme va tout donner pour sa vie, mais si vous me permettez de toucher son corps physique et me permettez de poser une maladie là, vous verrez comment il va blasphémer dans votre visage.» Et le Seigneur dit «Ok. Je dois recevoir l’accord de votre part pour ressusciter ce type. Alors allez-y, mais ne le traite pas très mal.» Et il dit: «Ok.»

Donc, ceci est l’histoire de chaque Maître. Il reçoit une maladie et il doit supporter et ne pas protester parce que Satan applique la Katance, Karmasaya, Kamaduro conformément à la loi. Il obéit à Dieu.

Donc, si le Bodhisattva triomphe, il ressuscite, et Lucifer dit : «Je suis maintenant ton serviteur. Fais ce que tu veux. Que veux-tu que je fasse pour toi?» Mais cela est après la résurrection. Avant cela, Lucifer vous tente simplement. Mais si vous le battez, il sera comme Faust, qui avait transformé son propre Lucifer en un cheval, un étalon. Il voyageait dans la quatrième dimension avec lui. Mais cela est un Maître ressuscité. Voilà un autre niveau. Donc, nous parlons de cela en étapes. Voilà précisément la grande épreuve de Job, qui est appliquée au Bodhisattva à la fin, avant la Résurrection.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Bodhichitta in Christianity