Les Fils de Samaël

Nous étudions la Kabbale pour nous permettre d’aller plus loin dans notre compréhension des Écritures Saintes. Les Écritures Saintes peuvent nous aider dans notre révolution psychologique pour sortir des circonstances douloureuses au sein desquelles l’humanité a été submergée.

La triste vérité est que, même si nous pouvons être optimiste, la mort est inévitable et la souffrance est une réalité de notre existence quotidienne. Nous vivons à une époque d’incertitudes incroyables, avec un nombre toujours croissant de menaces terrifiantes qui nous entourent. De jour en jour et d’année en année, nos situations semblent de plus en plus désespérées. Chacun d’entre nous aimerait trouver un peu de réconfort, un peu de répit aux terreurs qui nous assaillent durant les longs jours et les longues nuits. Dans la spiritualité, nous prions et espérons pour le réconfort, pour un lieu de sécurité, mais malheureusement, en ces temps où nous cherchons de l’orientation spirituelle et de l’aide, souvent notre souffrance devient plus intense. C’est parce que de nombreux guides spirituels qui se proclament prophètes ou spirituellement inspirés sont en fait dupés, trompés, confus. Par conséquent, nous ne pouvons compter sur personne d’autre que nous-mêmes.

La Kabbale est une science antique qui révèle les structures et les mystères sous-jacents dans chaque grande religion à travers le temps et l’espace. La Kabbale n’est pas la propriété d’un groupe particulier, bien qu’à cette époque, elle est revendiquée comme telle. En fait, la Kabbale est le droit de naissance divin, l’héritage divin de toute l’humanité. Elle doit donc être connue par tout le monde si nous cherchons à s’échapper de la souffrance et retourner à l’Eden.

Eden est un mot Hébreu qui signifie «bonheur» ou «plaisir». Et comme vous avez appris si vous aviez écouté ou étudié les conférences qui ont été diffusées ici, ce mot Eden a de nombreux niveaux d’application. Dans la synthèse, Eden se réfère à un état de conscience qui est au-delà de notre état actuel. Un état de conscience dans lequel l’humanité peut communiquer avec Dieu. Ceci est symbolisé dans le premier livre de la Kabbale appelle Genèse ou Bereshit. Dans la Genèse, l’humanité était dans un état de béatitude appelé Eden, symbolisé comme un beau jardin dans lequel il n’y a pas de mort, pas de souffrance, seulement du bonheur. Nous avons tous la possibilité de revenir une fois encore à cette béatitude dans notre existence. Alors nous allons étudier ce mythe.

L’histoire d’Adam, Eve et le serpent est une forme de mythe. Ce n’est pas une histoire littérale. Malheureusement, beaucoup en ces temps lisent ces histoires bibliques et scripturales et les prennent à la lettre, et ils tombent à coté de la plaque.

Ces histoires sont kabbalistiques. Ce qui signifie qu’elles cachent une plus grande vérité. Il s’y cache un mystère que l’on reçoit par degrés, par étapes, peu à peu, conformément à ce que l’on a compris. Les mythes et les histoires de la Bible et de toutes les grandes religions cachent plusieurs niveaux de signification, et nous pénétrons dans ces niveaux en fonction de notre propre état de conscience. En d’autres termes, pour comprendre le mythe de l’Eden, nous devons entrer dans l’Eden. Pour conclure et comprendre les niveaux les plus profonds de l’Eden, nous devons entrer dans ces niveaux plus profonds consciemment, en tant que mental, en tant que cœur, en tant que personne. C’est quelque chose que nous devons expérimenter. Cela n’a rien à voir avec la croyance, ni  avec le patrimoine ou l’héritage. Vous ne pouvez pas hériter la Kabbale. Vous ne pouvez pas hériter l’Eden. Il arrive comme un état de conscience qui se produit en vous par cause et effet. Il ne se réalise pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de vous. C’est pareil avec tous les autres grands mystères. Ils sont cachés dans la Bible et les écritures saintes de toutes les religions.

Sinner-EveCe mythe ou histoire d’Adam et Eve dans le Jardin est symbolique des causes qui ont produit notre situation actuelle. L’humanité a été expulsée de l’Eden. Nous ne vivons pas dans l’Eden. En fait, la plupart des gens ne savent même pas ce qu’est Eden, tandis que le reste ne croient pas en lui. Voilà comment jusqu’où nous sommes tombés. Nous ne croyons même plus qu’il y a un état de conscience meilleure que celui que nous avons maintenant. C’est la triste vérité. Heureusement, il existe une science pour nous permettre de retourner à cet état édénique et l’expérimenter.

Quand nous étudions le mythe, nous voyons les éléments primaires qui sont un homme et une femme, deux arbres et un serpent. Ces éléments sont des archétypes divins, les mêmes symboles riches et profonds qui représentent de nombreux aspects, non seulement de la nature extérieure, mais de la nature intérieure aussi. Tout au long des nombreuses conférences et des livres de la tradition Gnostique, ces niveaux sont explorés afin que nous puissions commencer à les comprendre en nous-mêmes. Ce type d’investigation n’est pas fait pour le divertissement. Cette sorte de sagesse n’est pas donnée juste pour être intéressant ou être intelligent. Nous étudions cette matière parce que nous voulons retourner à l’Eden. Pour ce faire, nous devons reconnaître que Adam, Eve, les arbres, et le serpent sont des symboles de ce qui est à l’intérieur de nous, et nous devons changer ce qui se passe en nous chanque jour.

Quand Eve est tentée par le serpent, cela se rapporte à un événement d’il y a longtemps, mais aussi – et surtout – se rapporte à notre comportement actuel. L’axe autour duquel tourne tout ce mythe est le serpent. Chacun de nous qui ont une origine en une quelconque religion, en particulier Judaïque ou Chrétienne, savons qu’il y a toujours un «méchant», et nous aimons blâmer le méchant. Nous aimons, pour éviter notre propre responsabilité, pointer le blâme sur quelqu’un d’autre. Donc, la plupart du temps lorsque nous étudions la religion, en particulier si nous avons grandi dans la tradition Judaïque ou Chrétienne, nous aimons blâmer «Satan» ou le diable. Et nous pensons que ce personnage, ce méchant, est toujours à l’extérieur de nous.

Nous blâmons toujours une force extérieure, mais le fait est que le diable est à l’intérieur de nous. Nous souffrons à cause de nos actions; nous souffrons à cause de nos erreurs. Nous recevons ce que nous sommes en droit. Cela est indiqué clairement dans chaque religion: que chaque homme recevra selon ses œuvres. Nous récoltons ce que nous semons. On ne peut éviter ce fait, même si nous faisons de notre mieux pour l’éviter.

Tout le monde accuse le serpent représenté dans la Bible, mais ils ne devraient pas. C’est l’une des nombreuses interprétations erronées propagées par de nombreux groupes. Cela a donné lieu à un malentendu énorme des grandes religions. En réalité, le Christianisme et le Judaïsme sont de belles religions. Ils contiennent une grande beauté et beaucoup de vérités, mais malheureusement, ils ont également été pervertis, tordus, pour la commodité de notre mental.

Lorsque nous n’aimons pas quelque chose dans une religion, nous avons tendance à la changer ou l’éviter. Cette situation est commune aujourd’hui. Les gens aiment inventer leur propre religion. Ils disent, «Je suis Chrétien, mais je ne crois pas à cette partie ou celle-là.» Ou, «Je suis Juif, mais je ne fais pas cette partie et cette partie de la tradition.» Ce genre d’orgueil lorsque nous nous donnons le droit de modifier notre religion, illustre une tendance dans le mental de l’humanité qui a été présente durant des siècles et ce que nous avons fait à nos religions depuis des siècles. Ceci a contribué en grande partie à la raison pour laquelle nous sommes dans le gâchis que nous sommes maintenant.

Les mystères (également appelés «religion») doivent être clarifiés et restaurés. Les mystères sont de grandes vérités cosmiques descendues de Dieu, et ils ne peuvent être modifiés pour notre convenance. Nous devons nous demander: Qui suis-je pour vouloir modifier ma religion? C’est le diable dans notre mental, bien sûr! Qui d’autre voudrait changer le chemin vers Dieu?

Si nous voulons revenir à l’Eden (béatitude) et entrer dans un niveau supérieur d’être, nous avons besoin de savoir en détail et avec précision comment le faire. Qu’est-ce qui nous fait penser que nous pouvons inventer notre propre façon d’apprendre les mystères? Nous n’avons aucune connaissance de cela. C’est l’Orgeuil. Ainsi, nous devons examiner nos religions avec objectivité, sans attachement. Mais investiguer à leur sujet profondément, impersonnellement, sans crainte ni orgueil, pour découvrir la vérité. Et il en est de même avec le serpent, le serpent dans l’histoire de notre jardin d’Eden.

Le serpent apparaît dans le Jardin d’Eden pour tenter la femme. Le serpent ne dit pas à la femme de manger le fruit de l’Arbre de la Connaissance. Il lui demande simplement ce qu’elle sait à son sujet et tente de clarifier la loi relative à cet arbre. La femme est tentée par son propre désir de manger le fruit, non pas par le serpent. Mais, les religions accusent le serpent et mettent toute la faute sur lui.

Cet événement commence dans le cœur et l’âme de toute la religion. Lorsque nous ne comprenons pas ce premier et le plus critique événement, l’ensemble de la religion devient dénoué de sens et dégénéré. Le début du Christianisme et du Judaïsme est la tentation. Si notre compréhension de ce qu’est la tentation est incorrect, alors nous ne pouvons pas comprendre ce qu’est la religion. Nous ne pouvons pas comprendre la totalité de la tradition, parce que sa graine et son essence même est corrompue.

C’est la raison pour laquelle nous nous référons à la Kabbale. Les Ecritures Chrétiennes ne sont qu’une fraction de l’ensemble de l’enseignement. En fait, les Écritures Chrétiennes modernes et la Tradition Juive moderne sont à la fois fortement éditées et fracturées. Ceci explique en partie pourquoi dans la tradition Gnostique nous étudions toutes les Écritures et toutes les Traditions. Nous savons qu’elles émergent toute de la lumière, et la lumière enseigne de différentes manières, à des époques différentes, mais toujours avec le même message. C’est en comparant toutes les religions que nous pouvons arriver à une compréhension globale. C’est en investiguant sur les racines des religions, que nous pouvons voir ce qui a été corrompu.

Dans la Kabbale ce serpent est clairement expliqué. Il est dit dans le Zohar que ce ne fut pas le serpent qui a tenté Eve. Au lieu de cela, c’était un ange qui montait sur le serpent.

«Nous avons appris que Samaël, l’Ange, est descendu du ciel à cheval sur ce serpent à cette époque. Toutes les créatures ont vu son visage et se sont enfuis. Puis Samael et le serpent se sont approchés de la femme et lui disait des mots, et a apporté la mort sur le monde.» – Zohar

C’est profondément différent de ce qui est enseigné dans les écoles du dimanche. Samael est le nom d’un ange, un ange très important qui, malheureusement, a été retiré de la religion Chrétienne et a été piétiné dans la boue dans la tradition Juive, mais dans les Écritures mêmes il est indiqué que Samael est un grand ange.

Le titre de la conférence d’aujourd’hui est «les fils de Samael», mais pour que nous puissions comprendre qui sont les fils de Samael, nous devons d’abord savoir qui est Samael.

L’Ange Samaël

Le nom Samael [סםאל] est de l’Hébreu. Chaque lettre Hébraïque a des significations et des nombres qui lui sont liés. Quand nous regardont les composants de ce mot Samael, nous voyons qu’il se termine par EL. El en Hébreu signifie Dieu. Dans la Bible, il y a des endroits où le Dieu très saint est appelé El. Il est aussi appelé Elohim qui est pluriel pour «Dieux» ou «Dieux et Déesses». Elohim vient de EL.

En Hébreu Samael est orthographié Samekh, Mem, Aleph, Lamed. Quatre lettres. Ceci est un nom de quatre lettres de Dieu: un tetragrammaton.

samael

La première partie de ce nom est Samekh Mem [סם].

Sam [סם] (Samekh + Mem): boisson amère, drogue, poison, toxine, medecine, potion, parfum

Le nom Sama-el signifie «la médecine de Dieu, le parfum de Dieu, le poison de Dieu, la drogue de Dieu, la boisson amère de Dieu.» Tous ces éléments sont des traductions précises.

Dans la Kabbale, nous apprenons que Samael montait un serpent dans le Jardin d’Eden pour parler à la femme. Le serpent est la Mère Divine Kundalini. Elle est symbolisée par la première lettre du nom Samael.

samechLa lettre Samekh ressemble à un cercle et il représente le serpent qui se mord la queue. Cette matrice cosmique, l’ouroboros, le grand serpent de l’univers, est l’antique symbole enfuit dans le cœur de chaque religion: le dragon de la nature, le grand dragon, le grand serpent. Samekh est un cercle qui est constamment en mouvement, en rotation, qui représente l’utérus cosmique de la Mère Divine, le feu, la base de toute existence, le cycle éternel de la vie: jour et nuit, les ténèbres et la lumière, deux faces d’une même chose, mais qui est toujours positif. C’est le grand mystère de la Mère Divine, caché dans la première lettre du nom Samael.

a15En outre, la lettre Samekh est la quinzième lettre de l’alphabet Hébreu. La quinzième lettre est liée à la Quinzième Arcane, qui est la passion, le Diable. Ainsi, nous voyons ici des contradictions très intéressantes, dirions-nous. Mais cela fait partie intégrante de la nature de ce grand ange: la dualité; le positif et le négatif, la lumière et les ténèbres, noir et blanc. Lucifer, le tentateur, sert Dieu. C’est à travers Lucifer que l’univers peut exister; néanmoins, nous devons vaincre Lucifer.

memLa deuxième lettre dans Samael est Mem. Mem est la treizième lettre Hébraïque et se rapporte à l’eau. L’homme représente les eaux de la vie, qui sont dans l’utérus, à la fois dans le microcosme et le macrocosme. Mem est la base de Mayim (Mem Iod Mem), qui est de l’Hébreu pour dire «eaux».

Vous pouvez voir que les lettres Samekh et Mem sont très profondément liées. En fait, leurs formes sont très similaires. Mem représente le Mayim, les eaux, et c’est dans les eaux de la création que toute vie émerge. Ces eaux sont dans l’utérus de la Mère Divine, Maia, Marie, liée à Mar, la mer.

a13Deplus, Mem est le Treizième Arcane, qui est l’Arcane de la mort, l’Immortalité, signifiant un grand changement.

Donc, avec ces deux nombres (15, Passion, et 13, Mort), nous pouvons commencer à comprendre quelque chose qui est un peu inquiétant sur la nature de cet ange: son nom porte la mort et la tentation; son nom est lié à la passion, mais aussi à le pouvoir de la création.

Samael est un nom très puissant, un nom très redoutable, et un nom très controversé: mais il ne faut pas oublier qu’il se termine par EL, qui signifie «de Dieu». En d’autres termes nous sommes en train de parler d’un messager de Dieu dont le nom porte la mort et la tentation en tant que pouvoirs de Dieu. C’est extrêmement important.

Cet ange Samael est dit être en relation avec la planète Mars, et il l’affirme explicitement dans le Zohar. Samael dit:

«… Toute ma domination est basée sur le meurtre. Et si j’accepte la Torah, il n’y aura plus de guerres. Ma régence est sur la planète Maadim (Mars) qui indique effusion de sang.» – Zohar

Mars est lié avec la sephirah Geburah (qui signifie «Sévérité») qui est la cinquième sphère du haut vers le bas sur l’Arbre de Vie. Geburah est lié à Mars et au Soleil et c’est le domaine de la justice, la sécurité, la punition, mais de Dieu. En d’autres termes, quand Dieu a besoin d’envoyer ses forces pour rendre un jugement ou punir, c’est la force de Samael, cet ange, qui le fait.

«Il y avait un autre ange dans le septième ciel, d’un aspect différent de tous les autres, et de la mine affreuse. Sa taille était si grande, cela aurait pris cinq cents ans pour couvrir une distance égale à elle. De la couronne de sa tête à la plante de ses pieds, il était parsemé d’yeux brillants, à la vue desquels le spectateur se prosterne dans la crainte. «Celui-ci», a déclaré Metatron, s’adressant à Moïse, «est Samael, qui prend l’âme loin de l’homme.» «Où va-t-il maintenant?» demanda Moïse, et Metatron répondit: «Récupérer l’âme de Job le pieux.» Alors Moïse pria Dieu en ces termes: «O que ce soit ta volonté, mon Dieu et le Dieu de mes pères, de ne pas me laisser tomber dans les mains de cet ange.»

Quand nous regardons dans le Jardin d’Eden, nous voyons que Samael monte sur le serpent. Ce serpent est la première lettre de son nom, Samekh, et le serpent est la Mère Divine Kundalini, l’énergie de la création. Dans la Bible, le serpent vient tenter la femme en relation avec l’Arbre de la Connaissance. Cela indique une relation très profonde entre la connaissance divine, la connaissance de Dieu, la Mère Divine, la mort, l’eau, et le serpent. Toutes ces choses sont extrèmement profonde et le sens n’est pas facile à saisir. Mais ce que nous pouvons voir est que quand nous étudions les nombreuses traditions à travers le monde, nous trouvons cet arbre et nous trouvons toujours qu’il est lié à la Déesse. Dans la tradition Égyptienne, Nut est la Déesse de l’Arbre de Vie. Et nous voyons des images d’elle versant un liquide pour soutenir la vie de ses disciples. Ce liquide est la boisson de Dieu, la médecine de Samael. C’est l’ambroisie, Amrita, ou soma en termes Sanskrits. Soma donne le pouvoir de création, le pouvoir de l’immortalité. L’immortalité est l’Arcane Treize (Mem) et émerge des eaux de la Mère Divine.

Lorsque nous acquérons une connaissance réelle, par exemple, simplement entendre parler de cet enseignement, elle peut avoir un goût amer pour nous. Elle peut avoir un goût intense, elle peut nous choquer. Cette connaissance est l’essence même de cet ange, Samael. C’est «une boisson amère» pour l’ego, c’est du «poison» pour l’ego, mais c’est la «potion» ou «parfum de Dieu» qui illumine l’âme. Ainsi, lorsque nous rencontrons la Gnose ou Daath (Hébreu pour connaissance) nous entrons dans un grand conflit psychologique. Je parle de la vraie connaissance, la connaissance ésotérique, pas seulement des croyances. Lorsque vous rencontrez cette connaissance, et recevez votre propre connaissance de cette expérience, vous sentez un grand choc dans la profondeur de votre âme. La plupart des gens fuient parce qu’elle est intense et c’est un poison pour l’ego. Elle terrifie l’ego, parce que cet ange Samael est l’ange de la mort de l’ego. L’ange Samael est Mars, Bélier, le Dieu de la guerre contre l’ego.

Bélier, Mars, Samael est la même force. Il fait sa guerre au nom de Dieu, non pas à des fins égoïstes, et non pour punir sans discernement, mais punir au nom de Dieu, avec la permission de Dieu, et pour le bien de tous. Samael exécute la volonté de Dieu. Le Zohar dit:

«Rabbi Shimon a ouvert la discussion en disant: «Voyez maintenant que moi, je suis lui, et il n’y a pas d’Elohim avec moi» (Devarim 32:39) Il a dit: Amis, écoutez les précédents mots que je souhaite révéler, après que l’autorisation d’en haut a été accordée pour qu’ils puissent être dits. Qui est celui qui a dit: «Voit maintenant que moi, moi même, je suis lui?» La Cause au-dessus de toutes les Causes, celle qui est appelée la «Cause des Causes», une Cause parmi tout le reste des Causes. Donc, chacune de ces Causes ne devront rien faire sauf si elle reçoit l’autorisation de la Cause au-dessus…

«La phrase: «Et il n’y a pas d’Elohim avec moi» est Samael et le Serpent. «Je tue, et je fais vivre» est je tue avec ma Shechinah celui qui est coupable et «je fais vivre» avec elle celui qui est innocent.» – Zohar

angel-samaelC’est le pouvoir de Samael: tuer et faire vivre. Ce pouvoir agit conformément à la volonté du Très-Haut, ces causes qui existent au-dessus de la sephirah Geburah. Geburah (Sévérité) est la sephirah de Mars à partir de laquelle l’ange Samaël quitte pour punir ceux qui le méritent et récompenser ceux qui le méritent. C’est simplement cause et effet. C’est à la base du Judaïsme et du Christianisme, mais tout le monde l’ignore.

Lorsque Samael est monté, dans le Jardin d’Eden, sur le dos du serpent, il faisait la volonté de Dieu. Nous aimons blâmer le serpent comme si le serpent faisait quelque chose de mal, mais le serpent ne l’était pas. Le serpent est la Mère Divine. C’est son essence, et guidant cette force (à cheval sur son dos) est l’ange Samael, qui est là pour tenter la femme pour son propre bien.

L’âme se développe quand elle vainc la tentation, et l’âme dégénère quand elle tombe dans la tentation. C’est simplement cause et effet. C’est simplement énergie.

«Le serpent était rusé, plus que toutes les bêtes des champs que le Seigneur Dieu avait fait, et (Samael, à travers), il dit à la femme: «Dieu a-t-il dit: «Vous ne mangerez aucun des arbres du jardin?»

«Et la femme dit au serpent «du fruit des arbres du jardin nous pouvons manger. Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit, «Vous ne mangerez pas de celui-ci, et vous ne le toucherez point, de peur que vous ne mouriez.»

«Et le serpent dit à la femme: «Vous ne mourrez pas.»

«Car Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des anges, connaissant le bien et le mal.»

«Et la femme vit que l’arbre était bon à manger et qu’il était un délice pour les yeux, et l’arbre était désirable pour rendre sage; alors elle prit de son fruit, et elle mangea, et elle en donna aussi à son mari avec elle, et il mangea.» – Genèse 3

Samael -faisant son devoir- apparaît dans le Jardin pour tenter la femme afin qu’elle puisse avoir l’occasion d’apprendre de l’Arbre de la Connaissance et croître, pour la faire avancer, mais elle ne l’a pas fait. Elle a succombé à son désir et a échoué. Maintenant tout le monde blâme Samael, tout le monde accuse le serpent. Si vous regardez dans le Zohar, si vous regardez dans la tradition Juive, vous trouvez que Samael est responsable de tout, mais en même temps, il disent qu’il est un ange. Leur logique est un peu difficile à suivre.

Néanmoins, la femme succombe à la tentation et a dû supporter les conséquences. La première conséquence est que l’homme et la femme ont été chassés de l’Eden. Ainsi, nous sommes dans un état de souffrance.

Les Deux Premiers Fils

Puis, Adam et Eve ont conçu un enfant. Dans la Bible il est mentionné qu’Adam connut sa femme et Eve engendra Cain. Dans la Kabbale, l’histoire va plus loin. Elle stipule que lorsque le serpent a tenté Eve, «il injecta sa crasse en elle». C’est une déclaration très kabbalistique qui ne peut être lu à la valeur nominale. Elle doit être comprise dans un sens très profond. Ce serpent est la Mère Divine, mais comme nous l’avons étudié le serpent est double, Samekh est double: la lumière et les ténèbres. C’est pourquoi l’Arbre de la Connaissance est l’Arbre de la Connaissance du Bien et l’Arbre de la Connaissance du Mal. C’est pourquoi le serpent est sur l’arbre, car à partir de cette force peut venir la pureté et l’impureté, la lumière et les ténèbres: Tob (la bonté en Hébreu) ou Ra (l’esprit impur en Hébreu).

Quand Eve a succombé à la tentation, elle manifeste cette force de Ra. Elle est celle qui a apporté le mal, la mort, parce que quand elle a échoué dans la tentation de Samael et du serpent, elle s’est polarisée de manière à ce que l’énergie devienne négative. C’était due à l’action de la femme, Isha.

Cette femme n’est pas à l’extérieur de nous. Cette femme est à l’intérieur de nous. Nous devons examiner nos expériences quotidiennes, pas le passé antique; le passé antique est fait. Nous devons savoir comment changer maintenant. Nous échouons de cette manière tous les jours parce que nous ne savons pas que la femme et le serpent sont à l’intérieur de nous. Cette femme Eve, Isha, est dans nos organes sexuels. Le serpent est le pouvoir de la créativité à travers le sexe qui nous tente à utiliser notre pouvoir sexuel. Quand nous avons le désir, nous utilisons ce pouvoir pour nourrir le désir, pour soutenir nos désirs au lieu de faire la volonté de Dieu.

Au lieu de vaincre nos tentations et vaincre nos désirs, nous succombons à nos désirs. C’est la double nature qui se manifeste en nous psychologiquement, énergétiquement. De cette façon nous pouvons comprendre que quand nous succombons à la tentation et que nous prenons ce fruit pour le manger, ce pouvoir, le pouvoir créateur en nous, le pouvoir divin que nous avons hérité, que nous avons reçu de Dieu pour être en mesure de créer, nous le polarisons négativement et cette énergie devient destructrice. Voilà comment le serpent «injecte sa crasse». Cette énergie s’inverse et crée Klipoth, enfer. Ce serpent devient la queue de Satan, que nous avons. Telle est la queue qui représente notre ego, le désir.

Cet échec est causé par le fait que nous devenons hypnotisé par le désir, et le désir travaille à travers nos sens physiques, et surtout à travers les rapports sexuels. Il nous tente avec des sensations que nous voulons expérimenter, vivre.

Les sensations sont des illusions. C’est pourquoi la Mère Divine est appelée «Maya», qui peut être traduit comme illusion, et le serpent utilise cette illusion pour nous tenter.

Malheureusement, nous ne voyons pas à travers l’illusion. Nous aimons les sensations matérialistes et nous devenons accro à elles. Le résultat est la naissance de Caïn.

«Après cela, ils ont donné naissance à leur premier fils. Il était le fils de la souillure, parce que les deux avaient des rapports sexuels avec Chavah, et elle conçut des deux à la fois et a donné naissance à deux. Chacun ressemblait à son propre père et leurs esprits étaient séparés, un vers un côté et un vers l’autre. Chacun avait l’apparence de son propre aspect.» – Zohar

C’est la raison pour laquelle l’homme et la femme, Adam et Eve, ont eu deux enfants. Ils reflètent les deux côtés de l’Arbre de la Connaissance: Bien et Mal, l’Esprit Pur et l’Esprit Impur. Ces deux enfants reflètent leur source. Abel est le pur, celui qui est représenté comme un berger et dont Dieu préfère les sacrifices ; Cain est dépeint comme un collecteur des fruits de la terre, mais Dieu ne préfère pas ses sacrifices. Ainsi Cain devient jaloux et en colère.

Ces deux enfants représentent les deux résultats possibles de cet arbre. L’Arbre de la Connaissance (Daath) est à l’intérieur de nous, donc ces enfants représentent les deux résultats de la façon dont nous utilisons nos énergies. La puissance, l’énergie, qui nous arrive de l’ange Samael et à travers le serpent, la Mère Divine, peut être utilisée pour la pureté ou pour l’impureté.

Cela doit être explicitement compris pour nous permettre de comprendre cette science. Ils sont nombreux ceux qui entrent dans les mystères et qui pensent tout simplement parce qu’ils connaissent la connaissance qu’ils sont immédiatement sur le chemin de la bonté (Tob). Mais c’est faux. La première histoire d’Adam et Eve représente cela. Adam et Eve connaissent les mystères, mais ils ont succombé à la tentation et créèrent Abel et Caïn. C’est possible pour chacun de nous, si nous prenons les mystères et les utilisons erronément, ce qui est très commun.

Historiquement, quand nous regardons Caïn et Abel, c’est de ces deux que l’humanité a émergé. Il est dit dans le Zohar :

«Du côté de Kayin est venu tout les espèces de mal, esprits, démons et sorciers. Du côté de Hevel est venu quelque chose de plus miséricordieuse, mais pas encore parfaite. Bon vin mêlé de mauvais. Donc, il n’était pas entièrement établie par Hevel. Ce fut laissé à Shet, l’ancêtre de toutes les générations justes dans le monde, de qui les générations du monde sont issues. Mais de Kayin émergèrent tous les gens impitoyables, tous les pécheurs et les méchants du monde.»

Lorsque nous comprenons réellement la religion que nous suivons, nous savons que nous sommes des pécheurs. Beaucoup de gens croient bêtement qu’une fois qu’ils croient en une religion ils deviennent purs et qu’ils ne sont plus des pécheurs. Mais ceux d’entre nous qui sont sincères et objectifs savent mieux que cela, parce que nous voyons ce qui est dans nos mentals. Nous savons que dans nos mentals il y a tous les adultères, les idolâtres, et les voleurs que toutes les Écritures Saintes condamnent et nous ne pouvons pas entrer dans le ciel dans cet état. Nous avons tout ceci dans nos mentals. Nous tous sommes des fornicateurs et adultères, meurtriers et voleurs. Même si nous ne le faisons pas physiquement, nous le faisons dans notre mental. Nous utilisons notre imagination pour commettre des crimes, nous fantasmons sur des choses que nous savons que nous ne devrions pas faire. Nous nous adonnons aux pensées et sentiments qui brisent tous les commandements et brisent chaque vœu et nous continuons à penser que personne ne le remarque. Nous oublions que Dieu est à l’intérieur de nous et voit tout. Aucun de nous n’est innocent. Ainsi, chacun de nous est un enfant de Caïn.

Nous avons tous notre propre Cain, c’est notre mental. Notre propre mental est Cain. Nous sommes des enfants de Cain. Jésus dit dans ses Évangiles:

«Vous avez pour père le diable, et les désirs de votre père vous ferez. Il était meurtrier dès le commencement, et il n’a pas persévéré dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de lui même: car il est un menteur, et le père de cela.» – Jean 8:44

Nous sommes les enfants de notre père qui est Cain-Satan, le menteur. Malheureusement, la plupart des gens refusent de voir leur propre saleté, et ils veulent croire qu’ils sont des enfants d’Abel, et sont pures.

Néanmoins, ce que nous apprenons dans la Kabbale est que quand le serpent est venu sur Eve et qu’elle a donné naissance à Caïn, cet enfant Cain est l’enfant du serpent et de Samaël. Ainsi, lorsque nous parlons des fils de Samaël, le premier que nous devons parler est Caïn, parce que Caïn est le produit de la tentation. C’est pourquoi le Zohar blâme Samael pour tout. C’est pourquoi il est dit que Caïn a une double nature: mi-humain, mi-ange. C’est une chose vraiment intéressante: de Caïn est venu toutes les impuretés, tous les méchants, mais par filiation, il est mi-ange. Il est dit dans le Zohar qu’il était différent des autres gens, différents du reste de l’humanité. Il se démarque parce qu’il avait une moitié de l’héritage divin.

Dans une langue du Moyen-Orient, nous appelons cela un «hasnamuss», quelqu’un qui a un double centre de gravité, une double polarité dans leur conscience: mi-ange mi-démon. C’est Caïn, et nous l’avons tous dans notre psyché. Nous avons tous un peu de pureté et beaucoup d’impuretés et l’impureté a gagné. Ce serait agréable de penser que la pureté a gagné mais quand nous regardons objectivement l’humanité dans notre situation, nous pouvons voir que vraiment nous allons progressivement en descendant. Mais le taux est en augmentation; effrayant, mais vrai.

En d’autres termes, l’humanité existe à cause de Samael. Cette humanité toute entière est le résultat de ce qui est arrivé à cet évènement. Et toute cette humanité est le résultat de ce qui se passe en ce moment précis, comme nous dans notre mental luttons contre la tentation, non seulement les tentations sexuelles, mais les tentations d’orgueil et de jalousie.

Caïn (notre mental) est fâché, orgueilleux et jaloux d’Abel (notre conscience). Nous avons Abel à l’intérieur de nous. Abel représente l’âme animale, qui n’est pas entièrement développée. Nous avons cela à l’intérieur, mais symboliquement, Caïn était né le premier. Caïn (mental) est plus fort. Caïn est plus grand et il semble divin. Donc, nous pensons tous que Caïn (notre mental) doit être l’héritier légitime de l’héritage divin de Dieu. Il est l’enfant «premier-né», de sorte que nous aimons tous Caïn. Chacun suit Caïn et adore Caïn. Caïn semble plus fort, plus intelligent, mais malheureusement Cain est en colère, orgueilleux et jaloux, et il tue son frère. Cela arrive à chaque fois que nous tombons dans la tentation. Notre mental est en train de tuer notre âme.

L’Ange du Meurtre

Après cet événement dans notre passé historique, l’humanité a fait un long déclin, pour arriver dans les moments que nous vivons aujourd’hui. La dégénérescence que nous voyons sur cette planète est la plus grande qui ait jamais été sur cette planète. C’est le plus grand degré de perversité jamais connue. Malheureusement, cela signifie que Dieu doit envoyer son ange pour commencer le nettoyage de cette planète et cet Ange est Samael. Tout cela est représenté dans le livre de l’Apocalypse.

«Et je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc. Celui qui était assis sur lui est appelé Fidèle et Véritable. Dans la droiture il juge et fais la guerre. Ses yeux étaient comme une flamme de feu. Sur sa tête étaient plusieurs couronnes, et il avait un nom écrit, que personne ne connaît, sauf lui-même. Et il était revêtu d’un vêtement teint dans le sang, et son nom est Le Verbe de Dieu et les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtu de fin lin, blanc et propre et de sa bouche sortait une épée aiguë, avec elle il devrait frapper les nations. Et il les gouvernera avec une verge de fer, et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère de Dieu Tout-Puissant. Et il a sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS.» – Apocalypse 19

Samael est l’ange du meurtre, et il est celui qui vient pour poursuivre tous ceux qui enfreignent la loi. Geburah est la sévérité. L’épée de Dieu qui défend le pure et le juste est Samael. C’est pourquoi il est dit dans le Zohar,

«Ma régence est sur la planète Maadim qui indique effusion de sang.» – Zohar

Et c’est pourquoi dans l’Apocalypse, cet Ange émerge de Dieu avec un vêtement blanc, mais couverte de sang dégoulinant. Tel est son travail, son devoir, et il le fait pour notre propre bien. Malheureusement, c’est très douloureux de passer dans les mains de cet Ange, très douloureux. Néanmoins, il a la clé pour faire cela.

«Et le cinquième ange sonna, et je vis une étoile tomber du ciel sur la terre. Et il lui fut donné la clé de l’abîme.» – Apocalypse 9

L’Abyme se réfère aux niveaux de notre conscience où toutes les impuretés existent; cet Ange a la clé.

Si nous suivons la doctrine, le corps de la loi, et nous apprenons la sagesse de Samael, nous pouvons apprendre à nous purger avant le Grand jugement, avant que notre Karma n’arrive mécaniquement, inévitablement. Nous pouvons prendre les mesures pour purger nos propres mental à l’avance et devenir un vrai fils de Samael, un véritable enfant de Samael. C’est différent.

Nous sommes déjà enfants de Samael parce que nous appartenons à la race aryenne. « Aryenne » vient de Ares, qui est le nom de Mars. Cette humanité toute entière est de la race d’Ariès, la race de Mars, les enfants de Samael. Mais, nous n’accomplissons pas la volonté de Dieu. Donc, à cause de cela, l’Ange Samaël ayant une très grande responsabilité avec cette humanité, et de tant de compassion a commencé à travailler très dur pour nous aider. Il a travaillé pour élever son fils primaire, son premier fils, de la boue de la Terre.

Chaque ange est un Dieu. C’est pourquoi le nom Samael se termine par El, ce qui signifie Dieu. Mais ce Dieu peut envoyer son prophète, son âme humaine, son âme terrestre, son Bouddha de manifestation . Il peut envoyer son représentant à Malkuth, au monde, et l’Ange Samaël fit cela; il envoya son fils, Samaël Aun Weor, le Bodhisattva de Samael.

Malheureusement, l’âme humaine de l’Ange Samaël était tombé comme tout le monde, avait ressuscité son Caïn et vivait comme toute autre personne sur la planète. Il était un dégénéré, fornicateur, adultère, assassin, voleur, comme nous tous. Mais, l’Ange Samaël avait un grand devoir cosmique à remplir, comme expliqué dans les prophéties de l’Apocalypse, c’est de faire avancer l’humanité dans son évolution, de libérer l’humanité de ses souffrances. Donc, l’Ange Samaël a poussé son âme humaine à se lever de la terre boueuse. Ce qui implique un long processus, une expérience très douloureuse de l’âme humaine que nous savons maintenant être Samaël Aun Weor.

Avec l’aide de Dieu, il était en mesure de remplir son devoir, et il s’est restauré lui-même à sa place légitime, s’est racheté de ses erreurs, et lui-même s’est débarrassé de son ego, parce qu’il a appris, pratiqué et enseigné la doctrine de son Père , Samaël, l’ange de la guerre.

Le Bodhisattva incarna l’image de son père: la révolution, la rébellion, la guerre contre soi-même, contre Caïn. C’est pourquoi l’enseignement de Samaël Aun Weor est si puissant, si direct, et ne danse pas sur les questions. C’est un guerrier qui présente une doctrine tranchante comme une épée et c’est douloureux pour l’ego. C’est pourquoi tant de gens ne peuvent pas lire ses livres et ne peuvent pas accepter ses enseignements: parce qu’ils goûtent l’amertume de la boisson « Samael », l’Ange qui veut éliminer l’ego pour libérer Abel de sa prison.

Rappelez-vous quand Caïn tua son frère, le sang d’Abel infiltre dans la terre, et Dieu dit: « J’entends ton frère crier vers moi depuis la terre », et Cain admet qu’il l’a tué. C’est un symbole de la façon dont notre âme se retrouve piégée dans l’enfer, dans le kliphos, à cause des crimes de notre mental, à cause de l’assassinat et de la fornication de Caïn. La doctrine de Samael tue Caïn pour libérer Abel, mais cette liberté ne vient pas seulement par Abel émergeant de la Terre. La liberté passe par Seth, le troisième fils d’Adam et Eve.

Le Troisième Fils

La doctrine de Samael est la doctrine de l’Arbre de la Connaissance. L’Ange Samaël chevauchait le serpent pour tenter Ève, et ainsi  Samaël Aun Weor, le représentant de Samael, enseigne la connaissance (gnose) de l’Arbre de Daath, la Gnose, connaissance. La doctrine secrète qui indique directement comment tuer l’ego, comment faire la guerre contre nos propres impuretés. En d’autres termes, nous devons tuer Caïn. Le problème est que nous sommes Cain. La mort semble douloureuse et effrayante quand nous avons un attachement, quand nous avons la peur. Mais quand on sait ce qui est de l’autre côté de la mort, cela peut être belle. Cette une question de connaissance.

Samaël Aun Weor enseigna sa doctrine depuis de nombreuses années, et a donné un avertissement à plusieurs reprises dans ses livres et ses conférences. Les instructeurs doivent répéter, doivent toujours rappeler: Samael a déclaré dans un grand rassemblement des gnostiques qu’il était très préoccupé parce que la plupart des élèves de ses enseignements allaient devenir des démons, et il a nommé certains pays d’où de nombreux démons viendraient, et il dit que la raison est qu’ils ne prennent que la moitié de la doctrine. Ils pratiquent la transmutation sexuelle, ils pourraient se sacrifier pour les autres, mais ils n’éliminent pas Cain, l’ego. Le résultat est que Cain devient plus fort. Si vous ne tuez pas Caïn, Caïn se soutient sur le serpent et il devient plus fort. Il pousse Abel plus profondément dans l’enfer.

Donc, en d’autres termes, la doctrine de Samael peut créer des démons comme elle peut créer des anges. C’est la grande controverse, la grande dualité de l’arbre au milieu du jardin, l’Arbre de la Connaissance. Cet arbre peut conduire à la voie de Tob (Bonté) ou Ra (l’impureté, le mal). Les deux sont le résultat de la puissance de Samael.

Cet Ange a un pouvoir énorme dans ses mains. Geburah est juste à côté du sommet de l’Arbre de Vie sur le pilier de la sévérité; la grande puissance est là, mais comme avec tout les pouvoirs, s’il n’est pas utilisé avec intelligence (Binah), il détruit.

La puissance de Geburah est la seule puissance qui peut sauver l’humanité de l’Abîme. L’humanité est déjà en train de couler. Nos problèmes vont empirer de jour en jour, la nature se révolte contre nous avec des maladies, des catastrophes naturelles. Les gens sont de plus en plus affolés par le désir, de plus en plus extrême dans leurs comportements, de plus en plus pris au piège dans la voie de l’illusion. L’enseignement de Samaël peut éclaircir cela. C’est une grande épée, mais cette épée a deux bords tranchants. Elle peut tuer et elle peut guérir. Cela dépend de la façon dont nous l’utilisons.

Le plus grand des conseils qu’un Instructeur Gnostique peut vous donner est: travaillez sur votre ego chaque jour. La transmutation est très importante et le sacrifice pour les autres est très important, mais la mort de l’ego est de la plus haute importance, parce que sans cela, Caïn reste vivant. Et Caïn est la cause de tous nos problèmes.

Abel représente l’âme, celui qui sert Dieu avec humilité. Abel est un berger, c’est un symbole du Christ. Abel (notre conscience) veut faire sa part en suivant Dieu avec humilité, mais Abel est une âme imparfaite qui n’est pas encore entrée dans l’initiation. Nous avons ce problème fondamental en nous: une conscience qui est prête, mais pas encore forte.

Nous avons une particule de pureté que nous appelons l’essence ou la conscience. C’est Abel. Cette particule reste connectée avec Dieu et peut recevoir des conseils et des instructions et peut exécuter la volonté de Dieu. Si nous écoutons notre conscience, si nous faisons ce que nous savons, c’est correct, puis Abel reçoit les dons de Dieu. Dieu n’aime que le sacrifice d’Abel. Quand nous tournons notre Isha (hébreu pour « femme », un symbole de nos organes sexuels) dans Ishe (le même mot, mais avec la prononciation ésotérique) le « offrande de feu, » quand nous offrons le feu sexuel et psychologique à Dieu, Dieu aime et récompense Abel, Caïn devient enragé.

Caïn est notre mental. Notre mental déteste cette doctrine. On pourrait penser qu’il est intéressé, mais en réalité notre Cain déteste et cherche le moment où il peut tuer Abel. Donc vous pouvez voir que les étudiants viennent à cette doctrine et tournent autour pendant un certain moment, puis disparaissent. Caïn a remporté. C’est triste, mais cela arrive.

Ce conflit entre Caïn et Abel se passe à l’intérieur de chaque personne dans le monde.Mais il est très prononcé dans les gnostiques, parce que Caïn et Abel sont les enfants de Samael. Le conflit est exacerbé! La lutte psychologique parmi les Gnostiques est dramatique parce que Samael veut tuer Caïn et Samaël donne sa doctrine à ses élèves, les gnostiques. Et quand Samael donne sa doctrine, Cain devient terrifié parce qu’il sait que la fin est proche. Caïn doit travailler très soigneusement pour tuer Abel.

Cain fait tout ce qu’il peut pour rappeler à tous qu’il est un fils de Samael. Notre mental le fait en nous; notre mental fait tout son possible pour préserver son existence.

Les Étudiants gnostiques ont un grand défi à relever. Nous voyons cela se reflèter dans tous les groupes, à travers les étudiants, les instructeurs et les dirigeants: il y a une grande lutte entre Caïn et Abel. Nous voyons des étudiants qui envient d’autres, qui sont jaloux des autres, qui deviennent en colère contre les autres. C’est Caïn. Nous voyons des étudiants qui sont prêts à tuer leurs frères à cause de la jalousie. Nous pouvons voir par exemple une école qui a des instructeurs qui sont là depuis un certain temps et qui sont bien respectés, mais un nouvel étudiant arrive et a une plus grande compréhension des enseignements, qui peut avoir des visions, des rêves, des idées, des expériences astrales , et tout le monde devient jaloux, mais surtout l’instructeur, qui veut être celui qui est respecté. Juste là, nous voyons un miroir de Caïn et Abel. Réellement, les étudiants et les instructeurs sont des frères, mais Caïn attend l’occasion pour tuer Abel par des commérages, par la critique, à travers un quelconque événement. Ils peuvent accuser la personne en le qualifiant de « magicien noir » ou de « sorcier. » Ces événements se produisent de plus en plus parce que les gens ne voient pas leur propre Caïn. Tout le monde est séduit par leur propre Caïn, et ils se mettent en colère et deviennent jaloux.

Il est dit dans le Zohar:

 « Quand quelqu’un est en colère, c’est un poison mortel dans sa rage. » – Le Zohar

C’est intéressant non! Cain représente cette colère contre notre propre frère. Samael est le régent de Mars, dont la vertu principale est l’amour; l’ego inverse cette vertue en colère. La férocité de Dieu devient la colère du diable. Samael, « la potion » de Dieu devient « le poison » de Dieu. La colère est une qualité qui devient fortement stimulée dans les gnostiques parce qu’ils ont cette énergie de Samael très active, et donc la colère est rapide à monter, prompts à blâmer, rapide à assassiner. L’assassinat peut être psychologique, il peut être spirituel, ce n’est pas forcement quelque chose que vous pouvez voir physiquement. Mais nous assassinons l’autre dans notre mental et nous utilisons la force de Samael pour le faire.

« Quiconque est en colère, il est comme un idolâtre, depuis l’autre côté il brûle la personne… » – Le Zohar

Tous les étudiants Gnostiques se considèrent « fils de Samael, » et ils le sont, mais de quel côté de l’énergie? Seuls ceux qui tuent leur envie, qui dominent leur jalousie, qui écrasent leur colère, qui ne parlent que de la douceur des autres et utilisent leur langue pour critiquer personne mais eux-mêmes, sont les vrais fils de Samaël, l’ange qui mène la guerre contre les critiques et les potins.

 

Malheureusement, la plupart des gens (y compris la plupart des gnostiques) aiment les commérages et aiment critiquer les autres. Chaque groupe attaque tous les autres groupes, et chacun prétend être le meilleur. C’est parce que chacun de nous fait cela dans notre mental. Notre Caïn s’aime, et veut toujours être au top.

Notre Abel est sous la menace, mais la menace ne vient pas de l’extérieur, elle est de notre propre Caïn. Notre propre mental est la menace qui veut nous pousser dans les enfers, dans la terre. Et c’est vrai dans tous les différents symboles de la religion, comme lorsque Hérode veut tuer tous les enfants, lorsque le Pharaon veut tuer tous les enfants, ce sont des symboles du mental voulant tuer l’âme. C’est un meurtre qui doit se produire, et un fils doit mourir. Nous devons apprendre la doctrine de Samael, qui est celui de tuer Caïn. Pour cela, nous pouvons entrer dans l’initiation. Cela se fait grâce à la collaboration de l’homme et de la femme, Adam et Eve.

Après qu’Abel ait été tué dans la Bible et que Caïn ait été banni, une marque est mis sur Caïn parce Caïn est encore un enfant de Samael. Cette marque est un Vav, la lettre hébraïque, qui est la sixième lettre et est liée avec l’Arcane de l’indécision. Adam et Eve ont besoin de choisir à nouveau le chemin: à gauche ou à droite, Ra ou Tob.

Après cent trente ans, Adam connut à nouveau sa femme et elle engendra un fils. Celui-ci est appelé Seth et elle dit: « J’ai acquis un homme grâce au Seigneur », car ce nouveau fils est une réincarnation d’Abel.

Les cent trente ans se rapportent à l’homme et la femme travaillant dans les Saints Mystères de Daath, élever le serpent, le Samekh, le long de la colonne vertébrale (l’Arbre de Vie) et réussir à ateindre la première initiation des Mystères majeurs . C’est le pouvoir d’éveiller la kundalini dans le premier degré. Cela est égale à une centaine d’années dans la terminologie ésotérique. Les trente ans se rapportent à la trentième vertèbre de la colonne vertébrale, ce qui signifie que l’homme et la femme sont en train de travailler pour atteindre la deuxième initiation. C’est à ce moment que Seth est né. C’est quand Abel, l’âme se réincarne. En d’autres termes, ce sera le début de la création de la Mercavah (char), les Vêtements de Noce, les corps solaires. Après cette seconde initiation, l’initié commence à créer le corps astral solaire, le corps mental solaire, et le corps causal solaire. Ceux-ci résultent tous grâce à Seth. Seth représente cela. C’est également symbolisé dans le Zohar. Il est dit dans le Zohar:

 « Nous avons appris dans le livre caché que, dès que l’homme tout entier, le corps saint a été fermement établi en-haut, qui était composée d’hommes et de femmes, ils furent rejoints pour la troisième fois, le parfum a émergé, tel est Seth et le monde d’en haut et d’en bas ont été fermement établis. »

De Seth se dégage le parfum d’en haut. Qui est-ce? Samael. Rappelez-vous l’Hébreu Samech-Mem signifie « parfum. » Samael signifie « le parfum de Dieu. »

Ainsi, il est très clair que Seth est le troisième fils de Samael par Adam et Eve. Il est dit plus loin dans le Zohar,

 « Nous avons appris que, dès qu’ils se sont fermement établis l’un dans l’autre, le jugement fut connecté avec la compassion et la femelle fut fermement établie avec le mâle. Par conséquent, ils ne pouvaient pas monter l’un sans l’autre. »

C’est une phrase kabbalistique très révélatrice. Elle indique que Adam et sa femme fut joints, ils se sont fermement établis l’un dans l’autre. Cela concerne la fameuse phrase biblique, « et ils deviendront une seule chair. » Lorsque cela arrive, le Zohar dit le jugement fut connecté avec la compassion. Le jugement est Geburah, la sévérité, la sphère de Samael. La compassion est Chesed, la miséricorde, la quatrième sephirah. Quand ces deux s’unissent, c’est que le couple a été fermement établi. En d’autres termes, Geburah et Chesed sont unis, quand le couple est devenu établi dans le royaume de Malkuth et a complété avec succès le premier degré de l’initiation des Mystères Majeurs. Tout cela est très joliment caché dans le Zohar.

Après cela, la fondation est établie et l’homme et la femme sont établis dans ce royaume. Seth dégage ce parfum de Dieu. Ce parfum est Samael. Seth est le troisième fils de Samaël, l’ange, à travers l’homme et la femme qui travaillent en coopération sexuelle et Seth est le commencement de l’âme.

Lorsque nous créons Seth à travers cette connaissance que donne Samael, nous sommes sur le chemin du retour à l’Eden. Seth est le début du retour à l’Eden.

 « Le rabbin Jehuda a dit: « Il était appelé Seth parce qu’il était une réincarnation d’Abel, comme il est écrit, « Dieu m’a donné un autre fils à la place d’Abel, que Caïn a tué » (Gen IV, 25.). – Zohar

Seth est la réincarnation d’Abel, l’âme imparfaite qui est descendue dans l’abîme parce qu’elle a été assassinée par Caïn. Cette âme retourne à travers l’initiation, par l’union de l’homme et la femme, Adam et Eve, et par le pouvoir de Samael.

Seth est le commencement, la fondation (Yesod) de tous les justes. Il est dit dans le Zohar,

 « Nous avons appris que, après le passage de Caïn et Abel, Adam est retourné à sa femme. Un esprit différent l’enveloppa et il engendra Seth. De cette lignée, les justes tracent leur ligne dans le monde. »

Qui est l’incarnation ultime de cette force? Dans la tradition juive, Moshé (Moïse) est l’incarnation, la dernière manifestation de cette énergie qui est Tiphereth, l’Âme Humaine, très joliment représentée dans ces symboles et ces histoires, si vous étudiez sérieusement et sans crainte.

Nous devons apprendre cette doctrine de Samael. Nous avons besoin de tuer Caïn et nous avons besoin de la coopération sexuelle afin de nous permettre d’exploiter ces forces et donner naissance à Seth.

La naissance de Seth est une grande bénédiction de Dieu. Rappelez-vous la femme dit: « J’ai obtenu un homme du Seigneur. » L’homme se rapporte à Manas, qui est le mental, et Seth est le début du processus de création de la Bodhitchitta, le mental de sagesse, le mental éveillé, le mental du Christ. C’est le mental du prophète, le mental qui ne raisonne pas, le mental intuitif, le mental qui reflète la sagesse du divin, le mental qui est vide d’attachement egoique. Cette distinction est très importante. Le mental du prophète n’est pas attaché. Le mot hébreu Caïn signifie « posséder ». Telle est la définition de l’attribut de Caïn: attachement.

Notre mental Caïn devient attaché à tout. Caïn veut que Dieu le reconnaît d’abord parce que Caïn dit, « Je suis le premier né, je suis l’héritier légitime. » Caïn tue Abel parce que Caïn est attaché. Nous avons tous cela. Nous sommes tous attachés à des sensations, attachés à nos sens. Nous voulons être respectés, nous voulons être admiré, nous voulons être suivi, nous voulons l’argent, la célébrité, la reconnaissance, quel que soit ce que nous voulons, c’est Cain. Mais Seth, la Bodhitchitta, l’homme Ethérique, n’a pas d’attachement, mais il tient seulement à Dieu. Ce mental n’a pas le sens de soi distinct. Seth ne souffre pas de l’hérésie de la séparation, un sentiment d’être mieux que quiconque, ou distincte de quelqu’un d’autre, ce mental ne cherche qu’à servir. Caïn veut être servi. Seth veut seulement servir.

Questions et réponses

Public: [inaudible]

Instructeur: C’est une question très intéressante et je souhaite que je pourrais dire qu’il y avait un moyen d’inspirer l’humanité à changer pour le mieux. Malheureusement, l’humanité a eu durant des siècles des prophètes venant donner des avertissements, donner des conseils, donner de l’inspiration, et l’humanité les a tous rejetés.

Maintenant, en ces temps, nous voyons que la loi descend avec fureur sur nous. Notre karma – les effets de nos actions – est arrivé; le résultat de toutes nos erreurs commencent à porter leurs fruits. C’est pourquoi nous avons de terribles calamités, comme les tragédies de 9/11, et de nombreux autres types de tragédies qui se produisent partout sur la planète. On peut espérer que ces événements stimuleront l’Abel en chacun de nous, à crier de la terre à ses parents, nous, afin que nous allions travailler pour le libérer, pour entrer dans le chemin, mais malheureusement Cain est beaucoup plus fort et ainsi lorsque ces événements se produisent, Caïn est comme Pilate dans l’Evangile: il se lave toujours les mains de toute culpabilité. Quelque soit l’endroit où une tragédie se produit, les gens là-bas blâment quelqu’un d’autre. Toutes les personnes en Amérique blâment les autres pour les problèmes qui se produisent ici. Personne n’accepte la responsabilité. Personne! Et la même chose est vraie dans tous les pays sur la planète.

Cela se passe dans la société, car cela se passe en nous, individuellement. Notre société toute entière est seulement une extension de ce que nous sommes comme un mental. Quand nous voyons notre société refuser d’accepter la responsabilité de ses erreurs et des bêtises (dont il y a beaucoup, que nous ne pouvions pas les nommer tous, un trop grand nombre), nous le faisons nous-mêmes; C’est pourquoi cela arrive.

Donc l’espoir pour l’humanité est dans l’individu, il est en vous. Si vous pouvez le faire, si vous pouvez changer, alors il y a de l’espoir pour nous. Si vous ne pouvez pas changer, alors l’humanité est perdue.

Nous ne pouvons pas regarder à l’extérieur pour que l’humanité soit sauvée, nous devons regarder à l’intérieur, d’abord nous sauver nous-même: tuer Caïn, notre mental animal, notre ego, notre désir; qui doit mourir. Lorsque celui-ci meurt, Abel commence à se réincarner dans Seth. C’est un long processus; c’est une image simple, mais c’est un long processus. Mais à travers la mort, le mental pur commence à émerger, celui-ci peut répondre aux problèmes que le monde a, peut résoudre les problèmes, mais seulement par ce mental.

Si les gens ne créent pas Seth en eux-mêmes, si ils ne peuvent pas se libérer de Caïn, il n’y a aucun espoir pour eux. C’est pourquoi Samaël Aun Weor dit à plusieurs reprises: cette humanité est perdue parce que personne ne veut être libre de Caïn. Les gens aiment Caïn! Tout le monde veut juste suivre un leader et ne prendre aucune responsabilité pour eux-mêmes, et cela est vrai politiquement, socialement et spirituellement. Tout le monde veut juste se joindre à une personne et mettre la responsabilité sur cette personne. Alors maintenant, nous votons une nouvelle personne dans le bureau et tout le monde croit qu’il va nous sauver. La dure vérité est qu’il ne va sauver personne. Ou, quand nous trouvons un groupe spirituel ou un chef spirituel, nous disons « Il est le seul! Il va nous sauver. » C’est un mensonge! Le seul qui va nous sauver est à l’intérieur, et la seule façon pour que cela se produit est que Caïn soit mort, notre mental. Personne à l’extérieur ne peut rien faire si Caïn est vivant dans notre mental.

Public: [inaudible]

Instructeur: Très bonne question. En synthèse, la question est: comment pouvons-nous faire confiance à aucune religion ou une société lorsque l’ego les régit et quand l’ego les a corrompu? Le fait est que nous ne pouvons pas. C’est en partie la raison pour laquelle dans les temps anciens, les gnostiques ont été persécutés, parce que les gnostiques – aujourd’hui comme hier – savent qu’une autorité spirituelle dans le monde physique ne peut pas sauver votre âme. Aucun prêtre, aucun leader spirituel, aucun prophète, aucun maître, aucune église, ne peut vous sauver de vous-même. Vous seul pouvez le faire.

Cela n’a pas d’importance si notre gouvernement change. Nous pouvons changer les systèmes politiques, nous pouvons passer à différents pays, cela ne changera pas notre situation fondamentale. Nous pouvons passer d’un groupe spirituel à un autre groupe spirituel, cela ne changera pas notre situation. Nous pouvons déposer notre religion familiale et adopter une nouvelle religion et cela ne changera toujours pas notre situation, parce que Cain est toujours vivant à l’intérieur de nous.

Ainsi nous avons besoin de savoir: comment pouvons-nous tuer Cain? Si nous ne pouvons pas faire confiance à la religion, si nous ne pouvons pas faire confiance à notre gouvernement, et si nous ne pouvons pas faire confiance à nos groupes spirituels, en qui pouvons-nous faire confiance? Dieu! Dieu est à l’intérieur de vous, pas à l’extérieur. Le seul qui peut vous racheter et vous sauver et vous donner la sagesse et les conseils dont vous avez besoin est à l’intérieur, mais vous devez l’écouter. Vous avez besoin d’apprendre à écouter votre conscience et de cela, l’éveiller. Cette conscience est Abel, Habel. C’est ce sentiment de connaître la différence entre Caïn et Abel, le bien et le mal.

Quand nous commençons à entendre cela, et aller plus loin dans l’écoute de ce cela, cette voix se connecte directement à la voix de Dieu, qui est à l’intérieur de nous. Et nous apprenons cette écoute en apaisant le mental. Nous appelons cela la méditation, mais cela ne se réfere pas seulement à quelques minutes de la journée: c’est quelque chose que nous devons faire en permanence, vingt-quatre heures par jour, calmer le bruit, le bruyant Caïn et écouter la conscience.

De cette façon, nous pouvons comprendre toute l’Ecriture, parce que nous pouvons être guidés par la connaissance intuitive qui vient à travers le cœur. Cette conférence que je vous ai donné aujourd’hui, je ne savais pas ce qu’elle était jusqu’à ce que je donnais la conférence. J’écoutais du mieux que je pouvais l’orientation que je recevais de mon propre être intérieur et j’essayais d’écouter et j’essayais de suivre les conseils que je reçois dans mon cœur. Ce n’est pas Dieu descendu des nuages, c’est simplement l’intuition consciente. Écoutez attentivement l’intérieur, n’allez pas vers quelqu’un d’autre, ne pas avoir des opinions, ne pas compter sur une source extérieure mais à l’intérieur et de cette façon nous enseignons ces conférences et de cette façon nous essayons d’imiter l’exemple de Samaël Aun Weor qui a fait la même chose, et c’est la façon dont nous recevons l’orientation de Dieu et pouvons apprendre ce qu’est la vraie religion.

Une autre question?

Public :: Comment Samaël est-il lié à Lucifer  …….?

Instructeur: Samael et Lucifer ont une relation très profonde. D’une certaine manière, on peut dire que symboliquement ils sont les mêmes. Dans un sens, ils sont la même force, parce que le nom Lucifer est du latin et signifie « le porteur de lumière. » Luce est lumière, ferry est transporter ou porter. La Bible dit que Lucifer était l’Ange le plus grand, l’Ange le plus brillant, mais Lucifer est tombé. Pourquoi? À cause de l’orgueil, Caïn. Cela se produit en raison de la chute. Tout est lié à l’histoire d’Adam et Eve. Très profond!

Le nom du Bodhisattva Samaël Aun Weor a le même sens. Weor signifie « et lumière. » Aun signifie « force ». Aun Weor est la lumière et force de Samael. Et cette lumière et force émerge du parfum, la boisson de Dieu, et c’est ce que Lucifer utilise pour nous tenter. Donc nous pouvons dire psychologiquement que notre propre Lucifer est le reflet de Samael et est solidaire de cette énergie, cette force.

Une autre question?

Public :: [inuadible]

Instructeur: Eh bien, le vengeur de Caïn est aussi un symbole très profond et concerne les sept défauts fondamentaux que nous avons: l’orgueil, la colère, la luxure, l’envie, la jalousie, etc. Caïn est partagé. Caïn est un enfant de Samael et donc dans la Bible, nous voyons que Caïn se repent aussi et reçoit quelque miséricorde de Dieu. Ce que nous pouvons y voir symbolisé est qu’il y a une certaine fonction, il y a une partie de ce mental qui est extraite ou sauvée quand Caïn est tué, parce que cette partie appartient à Dieu, Caïn reçoit la protection de Dieu en honneur de cela. Quand nous disons « tuez Caïn », il faut comprendre que Caïn et Abel dans un sens sont les mêmes. Quand nous disons « tuez Caïn » nous disons « tuez la partie impure », mais sans la partie pure. Et quand Dieu bannit Caïn et met la protection sur Caïn, c’est une reconnaissance du fait que la pureté et l’impureté sont toujours connectées.

Audience: Le bien et le mal.

Instructeur: Oui, nous avons tous ce mélange. Ce mélange de sévérité et de miséricorde est Geburah et Chesed, et cela est le mélange de Samael en tant qu’ange.

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Sons of Samael